Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Bonne et heureuse année 2017 à vous et à tous ceux qui vous sont chers. L'équipe d'administrateurs: Charly, Monique, Dominique, Bruno, Francis, José, Xavier et Alain

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 594439 messages dans 12901 sujets

Nous avons 15095 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est david serge

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par veillon christophe Aujourd'hui à 15:50

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 7
par Roli64 Aujourd'hui à 15:36

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Aujourd'hui à 15:11

» [ Blog visiteurs ] CFM Hourtin juin 1996
par Invité Aujourd'hui à 14:02

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par christian dupuy Aujourd'hui à 14:02

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par Poncelet56 Aujourd'hui à 12:48

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par skagerrac Aujourd'hui à 12:00

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par GYURISS Aujourd'hui à 9:42

» [ École des Mousses ] École des Mousses du Dourdy 58/59
par jp49 Aujourd'hui à 9:08

» LA COMBATTANTE (PC)
par dan83143 Aujourd'hui à 7:43

» MINERVE (SM)
par KRINTZ Aujourd'hui à 6:29

» [Les traditions dans la Marine] Mariage en tenue
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:38

» PRAIRIAL (FS)
par 3eme ligne Hier à 22:58

» FOCH (PA)
par edouard.ollivier Hier à 18:21

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par Charly Hier à 17:28

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par Franjacq Hier à 15:57

» [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART
par Jean-Léon Hier à 12:04

» ÉCOLE ATOMIQUE CHERBOURG
par Gasmya Hier à 10:20

» ÉCOLE DES APPRENTIS MÉCANICIENS DE LA FLOTTE - TOME 3
par En transit Hier à 2:29

» [ DIVERS - LES FLOTTILLES ET ESCADRILLES ] Hydravions à Koh Chang
par astum Dim 22 Jan 2017 - 19:53

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par vazeilles Dim 22 Jan 2017 - 18:54

» [ Blog visiteurs ] [Le Richelieu 1947 à Cherbourg ]
par BEBERT 49 Dim 22 Jan 2017 - 18:19

» Villefranche-sur-Mer (06230)
par dan83143 Dim 22 Jan 2017 - 16:49

» [ Recherches de camarades ] de l Escale Marine et l Unité Marine Djibouti 1982 1983
par FENIOU Dim 22 Jan 2017 - 5:25

» [ Recherches de camarades ] BE infirmier à l'HIA Sainte Anne à Toulon en 1972.
par ZINS Roger Dim 22 Jan 2017 - 4:49

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Marie41 Sam 21 Jan 2017 - 19:21

» JAUREGUIBERRY (EE)
par Charly Sam 21 Jan 2017 - 19:03

» LA PRAYA (SM)
par framery Sam 21 Jan 2017 - 14:19

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Joël Chandelier Sam 21 Jan 2017 - 13:54

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Sam 21 Jan 2017 - 12:36

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par boucanier Ven 20 Jan 2017 - 20:49

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Serge BAVOUX Ven 20 Jan 2017 - 17:08

» D.E.T. PORQUEROLLES
par Jean TRIKI Ven 20 Jan 2017 - 13:57

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par framery Ven 20 Jan 2017 - 13:41

» DAPHNÉ (SM)
par guena29 Ven 20 Jan 2017 - 10:06

» MAISTRANCE PONT
par Joël Chandelier Jeu 19 Jan 2017 - 18:18

» CDT BORY (AE)
par Togo Jeu 19 Jan 2017 - 9:41

» [Les Musées en rapport avec la Marine] CEUX QUI VISITENT LA FLORE
par COLLEMANT Dominique Mer 18 Jan 2017 - 21:07

» ÉLAN - A768 (BSR)
par Joël Chandelier Mer 18 Jan 2017 - 20:42

» [ VOS ESCALES ] Escale à Zanzibar
par alain EGUERRE Mer 18 Jan 2017 - 16:21

» [ Recherches de camarades ] Du Scorpion 07/71 - 07/72
par ROUSSEL Michel Mer 18 Jan 2017 - 14:24

» [ Blog visiteurs ] POSTE THERIZOL DBFM Algérie Photos ?
par Invité Mer 18 Jan 2017 - 14:14

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par COLLEMANT Dominique Mar 17 Jan 2017 - 22:53

» LA PERLE (SNA)
par chapellier Mar 17 Jan 2017 - 16:24

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par NEHOU Mar 17 Jan 2017 - 12:17

» L'Expédition d'Egypte 1956
par Jacques Mar 17 Jan 2017 - 11:13

» [Histoire et histoires] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par pinçon michel Mar 17 Jan 2017 - 5:53

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par BEBERT 49 Lun 16 Jan 2017 - 19:06

» [Autres sujets marine] Les cloches de nos bâtiments (Armés et désarmés)
par BEBERT 49 Lun 16 Jan 2017 - 19:01

» ROLAND MORILLOT (SM)
par COLLEMANT Dominique Lun 16 Jan 2017 - 18:16

» La spécialité de Radio
par J-C Laffrat Lun 16 Jan 2017 - 15:26

» [ Blog visiteurs ] Mon Père Marcel Paoletti Gendarme Maritime
par Invité Lun 16 Jan 2017 - 12:51

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )
par Roger Tanguy Dim 15 Jan 2017 - 23:21

» [ Blog visiteurs ] Tape de bouche ou pas ?
par Didier Moreaux Sam 14 Jan 2017 - 23:55

» LE FRINGANT (EC)
par Noël Gauquelin Sam 14 Jan 2017 - 13:12

» [Associations anciens marins] FNOM
par Joël Chandelier Ven 13 Jan 2017 - 22:06

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par MARCHAND Michel Ven 13 Jan 2017 - 19:41

» Film sur Djibouti années 1975-77
par loulou06000 Ven 13 Jan 2017 - 15:23

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par framery Ven 13 Jan 2017 - 13:28

» AGADIR (B.A.N.)
par LEBRIS Ven 13 Jan 2017 - 9:44

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC Nîmes-Costières
par DRIMARACCI Ven 13 Jan 2017 - 9:01

» INDOMPTABLE (SNLE)
par kerneve Ven 13 Jan 2017 - 7:18

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Jean-Marie41 Jeu 12 Jan 2017 - 19:59

» [Votre passage au C.F.M.] Mon arrivée à Hourtin
par BEAUDU Jeu 12 Jan 2017 - 9:38

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par centime44 Mer 11 Jan 2017 - 22:37

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par Roger Tanguy Mer 11 Jan 2017 - 18:51

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par Jacques l'A Mer 11 Jan 2017 - 18:37

» BOUVET (EE)
par philippe PAILLET Mer 11 Jan 2017 - 17:26

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par formose jacques Mer 11 Jan 2017 - 15:49

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par J.Revert Mer 11 Jan 2017 - 15:09

» LE CORSE (ER)
par FBRIONNAUD Mer 11 Jan 2017 - 13:57

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Nenesse Mer 11 Jan 2017 - 12:17

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades UM Diego-Suarez Cie de Protection 1968
par Gasmya Mer 11 Jan 2017 - 11:10

» [ Blog visiteurs ] JUNKER 52 - AAC1 Toucan - Recherche photos
par Invité Mar 10 Jan 2017 - 22:13

» [Campagnes C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Joël Chandelier Mar 10 Jan 2017 - 20:22

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Jean-Léon Mar 10 Jan 2017 - 19:50

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Jean-Marie41 Mar 10 Jan 2017 - 19:01

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade Bernard BROCHEN UM Diego-Suarez 68/69
par Gasmya Mar 10 Jan 2017 - 17:37

» [ Blog visiteurs ] L'Aconit au Quebec en mai 1972
par Jean-Léon Mar 10 Jan 2017 - 13:45

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Mar 10 Jan 2017 - 13:35

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de la 21F 09/69 au 02/74
par GALLO Bernard Mar 10 Jan 2017 - 13:25

» [ Blog visiteurs ] Décès de Yannick LE ROUX Croix Du Sud et Le Savoyard
par Charly Mar 10 Jan 2017 - 11:55

» [ Recherches de camarades ] Recherche infos sur secrétaire militaire Roger Cachelièvre (dcd)
par Momo Lun 9 Jan 2017 - 21:47

» ESCADRILLE 2 S
par Bibi67C Lun 9 Jan 2017 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] PA Foch tranche sierra 2eme sous pont
par jean Tisseyre Lun 9 Jan 2017 - 10:18

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par timoniersoum Lun 9 Jan 2017 - 8:55

» LE SAVOYARD (ER)
par Quifille Dim 8 Jan 2017 - 17:18

» [ Blog visiteurs ] Ancien chronographe de porte-avions.
par Invité Dim 8 Jan 2017 - 12:57

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par jacques95 Dim 8 Jan 2017 - 0:12

» [ Blog visiteurs ] Cours du BE secrétaire 15 novembre 1965 - 15 mars 1966
par Roger Tanguy Sam 7 Jan 2017 - 22:57

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Sam 7 Jan 2017 - 20:47

» [La spécialité de...] Mécanicien aéronautique (Sujet unique)
par Brand Robert Sam 7 Jan 2017 - 19:21

» [ Recherches de camarades ] Ancien de la VP 761
par Poncelet56 Sam 7 Jan 2017 - 19:04

» [Marine à voile] L'Hermione
par Bagadoo Sam 7 Jan 2017 - 16:10

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE COPAINS DU BSL GARONNE
par bielo Sam 7 Jan 2017 - 9:23

» [Campagnes] DAKAR
par Noël Gauquelin Sam 7 Jan 2017 - 0:28

» [Vie des ports] Port de Saint Nazaire
par COLLEMANT Dominique Ven 6 Jan 2017 - 21:31

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par Didier Moreaux Ven 6 Jan 2017 - 21:01

» [ Blog visiteurs ]
par Invité Ven 6 Jan 2017 - 18:19

DERNIERS SUJETS


Les Moïs aujourd'hui disparus

Partagez

MARTIN DIT DUPRAY
QM 1
QM 1

Age : 82

Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par MARTIN DIT DUPRAY le Dim 13 Juil 2008 - 11:02

J'ai retrouvé quelques vieilles photos prises en 1953/54 en allant visiter les villages des Moïs, près de Dalat avec entre 3 et 4 heures de marche par des chemins de chêvres.






Dernière édition par Alain29 le Dim 13 Juil 2008 - 18:04, édité 1 fois (Raison : [img] supprimé... colle le lien direct quand tu es en [url=........[/url])

jym
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Résident à l'étranger : Belgique
Age : 60
NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par jym le Dim 13 Juil 2008 - 11:30

Bonjour à tous,
Pourquoi ont-ils disparus ?
La guerre, l'intégration ?



Jean-yves Mages dans la Royale de 1972 à 1980.

MARTIN DIT DUPRAY
QM 1
QM 1

Age : 82

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par MARTIN DIT DUPRAY le Dim 13 Juil 2008 - 11:39

Si les Moïs ont disparus, c'est tout simplement parce qu'ils étaient ennemis héréditaires des Viets, donc gênants.
Bien amicalement.
MDD.

Pierrot
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 59
Électrotechnicien NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Pierrot le Dim 13 Juil 2008 - 15:26

Qu'entends tu par disparu ?
Faut il comprendre qu'ils ont été exterminés ?




Invité
Invité

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Invité le Dim 13 Juil 2008 - 19:08

1954, du côté de Dalat.



Dernière édition par Momo le Lun 14 Juil 2008 - 19:10, édité 1 fois (Raison : Signes [/img] et [img] supprimer.)

MARTIN DIT DUPRAY
QM 1
QM 1

Age : 82

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par MARTIN DIT DUPRAY le Dim 13 Juil 2008 - 20:20

Le centre de repos de Dalat photos prises en 1954, les anciens doivent le reconnaitre.




Invité
Invité

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Invité le Lun 14 Juil 2008 - 8:24

Une autre forme de décontraction (Dalat 1954).



Dernière édition par Momo le Lun 14 Juil 2008 - 19:11, édité 1 fois (Raison : Signes [/img] et [img] supprimer.)

MARTIN DIT DUPRAY
QM 1
QM 1

Age : 82

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par MARTIN DIT DUPRAY le Lun 14 Juil 2008 - 17:05

Oui, je reconnais la photo, c'est le lac Saint-Benoit, on y allait à pieds ou en carriole que l'on appelaient aussi les boîtes d'allumettes...
En 54, c'est aussi la date où j'étais en repos, c'était le temps où on allait déjeuner le matin chez la "mère casse b....
Bien amicalement.
MDD.

BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par BONNERUE Daniel le Mer 16 Juil 2008 - 16:59

Comme l'écrivais plus haut notre camarade DEMICHEL, les minorités présentes sur les territoires des pays formant l'Indochine française étaient les habitants d'origine. Au fur et à mesure des invasions subies tout au long de l'histoire, ils avaient été repoussés vers l'intérieur et jusque dans les montagnes où il leur était plus facile de résister. Au cours des siècles, ils avaient développé une haine farouche de l'envahisseur viêt. C'est ce qui les avaient rapproché des Français qui, somme toute, ne s'en étaient jamais pris à leur bien ni à leur mode de vie ; il s'agissait plutôt d'une tentative d'assimilation en "douceur". A partir du moment où nous leur fournissions les armes dont ils étaient demandeurs et auxquelles ils vouaient un véritable attachement, tellement elle représentaient pour eux des biens "précieux", ils ont formé des maquis dont l'encadrement était assuré le plus souvent par de jeunes et courageux sous-officiers de notre armée qui vivaient isolés parmi eux. Ces maquis ont donné du fil à retordre aux Viêts, qui leur en ont fait payer le prix par la suite.

Spoiler:

Famille Rhadé des hauts plateaux anamites (région de Pleiku)


Jeune-fille Rhadé à la belle poitrine


Partisans Rhadés


Méos du pays thaï au col Clavaux


Partisans méos sur la piste (Chau Quang Lo)


Partisans méos


Fourniture d'armes à des partisans


Inventaire des armes qui viennent d'être parachutées


Un groupe de partisans traverse en pirogue la rivière Noire


Un "bac" constitué d'un radeau traverse la rivière Noire en pays thaï


Dernière édition par BONNERUE Daniel le Ven 18 Juil 2008 - 14:07, édité 2 fois




Marc Taland
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 72
Mécanicien NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Marc Taland le Mer 16 Juil 2008 - 18:04

Bonsoir,

Quels sont les Vietnamiens qui furent déplacer à leur demande en Guyanne ?

Amicalement.

Medaerts
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Medaerts le Mer 16 Juil 2008 - 18:25

Merci pour ces témoignages émouvants ; je ne connais pas cette partie d'histoire.

LE ROUX Robert
MATELOT
MATELOT

Age : 75
Radio équipage NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par LE ROUX Robert le Mer 16 Juil 2008 - 19:27

Ce sont des H'Mongs, me semble-t'il qui ont créé plusieurs villages en bord des fleuves de Guyane ???

BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par BONNERUE Daniel le Mer 16 Juil 2008 - 21:10

Au Vietnam on dénombre actuellement 54 ethnies différentes appartenant à 8 grands groupes, dont certaines ne sont plus représentées que par quelques centaines d'individus. Je vous propose ci-après quelques photos de personnes appartenant à des groupes thaïs, mais je ne saurais préciser auxquels. Pour les "spécialistes", la sélection peut se faire en fonction de la forme du turban porté par les femmes :

Spoiler:







Déo Van Phat et deux de ses gardes (Tsin Ho 19 avril 1951)


Nota : Déo Van Phat était le fils de Déo Van Long, chef de la fédération thaï qui regroupait une quinzaine d'ethnies


Un montagnard Rhadé (hauts plateaux anamites, centre actuel du Vietnam) avec des militaires français


Dernière édition par BONNERUE Daniel le Ven 18 Juil 2008 - 14:07, édité 1 fois




BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par BONNERUE Daniel le Mer 16 Juil 2008 - 22:01

Un village montagnard thaï posé sur une plate-forme dominante ; remarquez le superbe pont constitué de deux troncs d'arbres posés en parallèles, mais sans traverses, pour franchir le torrent...





Tinto
QM 1
QM 1

Age : 65
NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Tinto le Mer 16 Juil 2008 - 23:17

Trés belles photos, Daniel,
Pas facile de s'y retrouver il est vrai, dans toutes ces ethnies.
Un lien pour s'informer:
http://www.matonkinoise.com/DE-POPULATION.htm



   André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).

COLLEMANT Dominique
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 70
Mécanicien NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 16 Juil 2008 - 23:24

Très intéressant et très belles photos.
J'espère un jour pouvoir me rendre au Vietnam.
Bill



Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .



CIPAL 83
QM 1
QM 1

Age : 82
NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par CIPAL 83 le Mer 16 Juil 2008 - 23:38

Ma route s'est croisée une fois avec ces gens.
Je ne me rappelle plus le point exact mais un jour que nous naviguions entre le nord et le sud nous avons reçu un message nous ordonnant d'aller beacher sur une plage pour embarquer un bataillon d'annamites. Lorsque nous sommes arrivés, ils nous attendaient l'air très calme, ils n'avaient rien de militaires sinon leur armement, en bon état. Ils y avaient les hommes vêtu de leur seul pagne, les femmes avec leur poitrine nue vêtu d' une longue jupe à laquelle étaient accrochés des enfants tous nus. L'embarquement s'est effectué dans le calme. Ils étaient encadrés par quelques militaires blancs. Quelques heures après nous les avons débarqué. Tout s'est très bien passé et contrairement aux troupes que nous avions l'habitude de transporter, le bateau était propre.

A un époque, je lisais beaucoup surtout sur la guerre d'Indochine, des livres de Lartéguy, Jean Hougron, tous disaient du bien de ces gens et lartéguy parle de ce fameux "Mal jaune" dont nous sommes à jamais atteint.

Maintenant je vais au BMC

Amicalement
Guy
:bball: :bball: :bball:



Marin par vocation. Cheminot par tradition

MARTIN DIT DUPRAY
QM 1
QM 1

Age : 82

Pour ce qui est des Moïs.

Message par MARTIN DIT DUPRAY le Jeu 17 Juil 2008 - 19:56

Bonjour tout le monde,
Je pense qu'il y confusion, car les Moïs que j'ai cotoyés par deux fois dans la région de Dalat, étaient des personnes qui avaient leur mode de vie bien à eux. Ils vivaient presque nus, avec seulement un genre de cache-sexe et marchaient pieds nus, chassaient avec une arbalette, Ils se faisaient une joie quand on leur offrait des cigarettes et des pierres à briquet.
Un jour je leur avaient apporté des boites de paté, refus, c'était du porc, ils en élevaient.
Le coup d'après j'avais apporté des boites de poissons, maquereaux, sardines, pilchard, alors, là, c'était la fête.
Bien amicalement. MDD

Invité
Invité

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Invité le Ven 18 Juil 2008 - 8:57

Bonjour , ayant vécu ces moments,je confirme .

MARTIN DIT DUPRAY
QM 1
QM 1

Age : 82

Les Moïs aujourd'hui disparus.

Message par MARTIN DIT DUPRAY le Ven 18 Juil 2008 - 12:59

Au risque de te décevoir, si j'ai parlé des Moïs, c'est parce que j'ai eu l'occasion de les cotoyer dans les années 53/54 dans la région de Dalat durant les deux périodes de repos au centre Marine.
Par contre, les Moïs que tu décrits n'ont rien à voir avec ceux que j'ai connus. Je me méfie des écrivains et des historiens, c'est toujours : j'ai vu l'homme qu'a vu l'homme, qu'a vu l'homme, qu'a vu l'ours !.
Si j'ai parlé des Moïs aujourd'hui disparus, c'est parce qu'en 1995, je suis retourné en Indochine, aujourd'hui, le Vietnam et j'ai eu l'occasion de poser la question sur les Moïs à certains vietnamiens. Mais ça été très difficile d'avoir une réponse, dans les deux accompagnateurs que nous avions, il y avait un jeune et un plus ancien, le plus jeune contrôlait le plus ancien sur ses réponses, politique oblige.
On peut aisément comprendre que cette ethnie minoritaire, a été génante pour les Viets.
Si tu as eu l'occasion de le cotoyer, tu devrais te rappeler la règle suivante : où il y a des Moïs, il n'y a pas de Viets.
En effet, le danger à éviter, c'étaient surtout les buffles, mais ça c'est une autre histoire.
A Saigon, j'ai pu parler et avoir des réponses plus librement avec des "cyclo-pousses", il n'y avaient pas d'oreilles génantes et de réponses censurées.
Bien amicalement MDD.

Roger 56
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Roger 56 le Jeu 14 Aoû 2008 - 0:23

@Marc Taland a écrit:Bonsoir,

Quels sont les Vietnamiens qui furent déplacer à leur demande en Guyanne ?

Amicalement.

Bonsoir à tous,

Je viens tardivement me mèler à la conversation.
Cet après midi, dans la salle d'attente d'un médecin, je suis "tombé" sur le 'Figaro Magasine' du 5 juillet 2008.
Il y avait un article très très intéressant dans la rubrique "HOMMAGE". Son titre "Qui se souvient des HMONG".

Essentiellement dans le nord Laos et comme les frontières "coloniales" n'existaient guère pour eux, également dans le nord Tonkin (appellation Haut Pays). J'y ai appris qu'une partie des maquis avait formé une colonne pour "aider" Dien Bien Phu. A marche forcé, ils sont arrivés en bordure de la cuvette le jour funeste de la redition... Avant de se replier sur le Laos, ils ont récupérés (2ème bureau ?) environ 150 soldats ayant réussi à se dégager avant l'embastillement de la garnison dans des camps de rééducation (????)...

Ils ont continué les combats plus ou moins ravitaillés et encadrés par les Français jusqu'en mi-1955... Après ? Il semblerait qu'ils ont subi une très féroce répression...
J'allais dire "Naturellement", ils se sont rangés du côté américain pendant la guerre du Viet Nam.

Qui, comme nous, les ont abandonnés devant leurs ennemis communistes...

Pour les Hmongs de Guyane.
Ce sont effectivement cette ethnie, replié en Thailande dans des camps de réfugiés qui, dans la fin des années 70 et début 80, ont fait demande à la France de les accueillir au titre "du sang versé" .
Après moult tergiversations, il fut décidé "d'en accueillir" un certain nombre et de les installer (cela n'a pas été très facile, la population créole rejetant violemment cette implantation) d'abord à Cacao puis de créer un deuxième village à Javouey (ancienne léproserie créé par les Soeurs dite de Cluny).
Il parait que la sélection dans les camps fut très sévère et les critères sélectifs (tel age, profession, santé et j'en passe)...
Arrivé personnellement en Guyane en 1980, j'ai pu constaté de visu, leur courage pour rapidement, se rendre auto suffisant, pour être maintenant, les fournisseurs de la majorité de la Guyane en légumes et fruits...
Les générations suivantes (arrivées en très bas age ou nées sur le territoire) ont été scolarisé et les premiers bacheliers ou BTS sont dans la vie active depuis quelques années...
Il faut remarquer que ces "jeunes" se diversifient dans les métiers et tendent à "quitter" le travail de la terre...

Tous mes voeux de réussite à ce peuple travailleur et très courageux...
Maintenant, il y a encore des camps en thailande et la grande honte c'est que les "survivants" (dixit l'article, je cite) sont régulièrement renvoyés au Laos ou ils sont réclamés et... internés dans des camps de rééducation avec des Viets comme conseillers... Rien que des "choses" de sinistres mémoires...

J'arrête là mes généralités... Et désolé, mais je ne pouvais pas "arracher" les pages de l'article pour les mettre sur le site, on ne se refait pas et mon éducation est toujours là.

A+



"Personne ne parle de nous de la même manière, en notre présence et en notre absence."

Blaise PASCAL (Philosope et Mathématicien Français - 1623/1662).

Roger 56
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Roger 56 le Jeu 14 Aoû 2008 - 8:09

[quote="DEMICHEL"]A Roger56.

Merci pour ton excellent résumé de l'article du Figaro. Je suis ému d'apprendre qu'aujourd'hui un quotidien à grand tirage puisse encore écrire la mémoire.
.../
On peut regretter cependant que la France ne se montre pas plus généreuse envers ceux ci car ce sont des gens de très grande qualité.
Une précision, la colonne qui sétait approchée de Dien Bien Phu s'appelait la colonne Crévecoeur, elle était composée de montagnards et de parachustites français.
.../

Bonjour DEMICHEL,

Je te cite partiellement ci-dessus.
Tout à fait d'accord pour regretter notre manque de gratitude (et le mot est très très faible). J'ai oublié de dire que dans cet article, les Hmong lançaient en France une pétition pour "tenter" de sauver leurs Frères embastillés et promis à un avenir plus qu'incertain...

Par contre, je ne fais pas la confusion avec la colone Crèvecoeur partie d'une manière générale du Delta et organisée comme une force militaire (classique française !) auquel il avait été adjoint des forces suplétives. La création et l'action de cette formation agissant sur les ordres de l'EM est bien connue et longuement répertoriée dans les ouvrages sur Dien Bien Phu.
Celle dont je parle est partie du Laos et sous les ordres du 2ème bureau. Très discrète et même des années plus tard, toujours couverte par le Secret Défense... Et même aujourd'hui, toutes ces actions de maquis "semblent" encore couvertes par la chappe de ce secret défense. Il ne faut pas oublier que ces ethnies, comme je le disais plus haut, avaient une notion (très pratique pour nous lors de certaines ops...) assez sommaire des frontières... Et la Chine était là... On le sait maintenant que nous avons eu des "commandos (?)" de renseignements qui ont opérés dans ces régions... Est ce la raison de cette toujours chappe de plomb ?
Pour dernier renseignement, il me semble que cette colonne portait le nom de code "opération D" mais je ne me souviens plus du nom complet et peut-être que la mémoire me fait défaut...
J'espère beaucoup que des anciens pourrons nous éclairer plus complètement que moi-même.
A vous lire, les copains,

A+



"Personne ne parle de nous de la même manière, en notre présence et en notre absence."

Blaise PASCAL (Philosope et Mathématicien Français - 1623/1662).

MICHAUX
QM 1
QM 1

Age : 65
Missilier équipage              NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par MICHAUX le Ven 29 Aoû 2008 - 0:13

Bonsoir vous les anciens d'indo et les animateurs de ces posts.
L'on reparle pas mal de l'Indochine en ce moment. Merci à vous de reparler de cette page de notre histoire.
En ce qui concerne les Hmongs de Guyane, en 1978 lors de mon séjour en Guyane, c'était les débuts de l'implantation à Cacao. C'était des pères blancs, dont je ne me souviens plus des noms qui encadraient ce village et les habitants. Effectivement des gens très travailleurs et excellents chasseurs, que j'ai cottoyé pendant quelques mois ayant été détaché à CACAO pour la construction du poste Gendarmerie et des logements des trois familles.
A la demande de Roger 56, je mets en place les documents cités par lui plus haut dans le post









Documents Le Figaro Magazine du 05/07/2008

Bonne lecture


Dernière édition par MICHAUX le Ven 29 Aoû 2008 - 9:29, édité 1 fois

Invité
Invité

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Invité le Ven 29 Aoû 2008 - 8:50

ça,ça fout le cafard !!!

Tinto
QM 1
QM 1

Age : 65
NON

Re: Les Moïs aujourd'hui disparus

Message par Tinto le Ven 29 Aoû 2008 - 20:54

Merci pour ces docs, Alain

Les Hmongs, peuple en exil, peuple oublié...
Descendus de Chine, les Hmongs faisaient partie de plusieurs groupes ethniques nommés " Miao "...Ce terme employé par les Chinois, était synonyme de " sauvage " et " barbare ", car les Hmongs ne se soumettaient pas à la culture chinoise.
Contraints d'émigrer vers le sud, ils se sont installés dans les montagnes du Tonkin, du Laos et de la Thaïlande.
Les populations locales, qui ne les appréciaient guère, les nommaient " Méo "...
Plusieurs milliers se cachent aujourd'hui dans la forêt tropicale, ils sont désespérés et isolés.
Afin de ne pas être repérés par les soldats, ces Hmongs ne cultivent plus la terre et n'osent pas faire de feu...

La plupart d'entre eux se nourrit essentiellement de racines et de plantes depuis des années...Beaucoup meurent de faim, d'épuisement et de maladies...Surtout les femmes et les enfants...
Leur seul crime aura été d'être anti-communistes et d'avoir soutenu la France et les USA, lors du conflit indochinois et durant la guerre du Vietnam...


Je cite la fin de l'article du Figaro-Magazine du 05-07-2008 ( publié plus haut ):
" La France quant à elle n'a jamais payé sa dette d'honneur.Il est peut-être temps d'y songer...Les Hmongs le méritent bien...Euphémisme. "

**Je ferme la parenthèse sur cette douloureuse affaire et ne tiens pas à polémiquer...Charte du Forum...
Amitiés à tous les intervenants.



   André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).

    La date/heure actuelle est Mar 24 Jan 2017 - 16:14