Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 668267 messages dans 13610 sujets

Nous avons 15652 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est PAUL Alain

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 14:09

» Saphir Q-044
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 14:05

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par didiboy31 Aujourd'hui à 13:37

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Aujourd'hui à 11:48

» ARROMANCHES (PA)
par JACQUET Aujourd'hui à 11:19

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Aujourd'hui à 10:51

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par skagerrac Aujourd'hui à 10:47

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par bielo Aujourd'hui à 10:34

» LE BOURGUIGNON (ER)
par JUMPER Aujourd'hui à 10:29

» AGADIR (B.A.N.)
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 10:23

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 09:25

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Aujourd'hui à 09:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Aujourd'hui à 09:09

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 09:05

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par lecuyer Aujourd'hui à 09:00

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par VENDEEN69 Aujourd'hui à 07:54

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Hier à 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Hier à 21:59

» RANCE (BSL)
par PASQUETTE ERIC Hier à 20:34

» Criquet (gabare)
par Christian Apruzzese Hier à 20:13

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Hier à 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Hier à 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Hier à 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Hier à 15:53

» MINERVE (SM)
par COLLEMANT Dominique Hier à 15:46

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Hier à 01:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Lun 19 Fév 2018, 23:23

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Lun 19 Fév 2018, 20:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018, 17:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Matelot Lun 19 Fév 2018, 17:00

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018, 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018, 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018, 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018, 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018, 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév 2018, 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018, 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév 2018, 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018, 20:47

» FLOTTILLE 9 F
par André TORTAY Dim 18 Fév 2018, 19:26

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018, 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018, 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018, 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018, 12:55

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Dim 18 Fév 2018, 11:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018, 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018, 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018, 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018, 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018, 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018, 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018, 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018, 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018, 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018, 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018, 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018, 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018, 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018, 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018, 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018, 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018, 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018, 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018, 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018, 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018, 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018, 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018, 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018, 05:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018, 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018, 10:24

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Mar 13 Fév 2018, 18:25

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018, 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018, 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018, 09:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018, 08:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018, 01:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018, 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018, 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018, 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018, 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018, 18:31

» LCT - L9061
par gilfan Lun 12 Fév 2018, 18:02

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018, 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018, 17:24

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Max Péron Lun 12 Fév 2018, 16:15

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018, 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018, 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018, 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018, 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018, 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018, 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018, 19:08

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par GYURISS Dim 11 Fév 2018, 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018, 18:12

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Michel SALVY Dim 11 Fév 2018, 17:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements généalogiques
par Invité Sam 10 Fév 2018, 22:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de sana les neiges (Briançon 64-65)
par corre claude Sam 10 Fév 2018, 22:34

DERNIERS SUJETS


[HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Partagez
avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par PAUGAM herve le Ven 07 Juil 2017, 14:39

Première escale à l'étranger, avec le Guépratte, en 1961 !
Plymouth !!!

Là, j'ai pour la première fois goûté la bouffe anglaise
Fish and ships , ça va encore, mais avec du cidre sans alcool, c'est complètement dégueu
Pas le droit de servir d'alcool dans la journée, même pendant les repas
PLUS JAMAIS çA





Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
christian gouezin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 58
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par christian gouezin le Ven 07 Juil 2017, 14:47

A Porto Rico, il y avait un endroit où sur réservation, on nous proposait tous les animaux de l'île à la recette de San Juan.
On s'attablait et venaient tous les plats au milieu où l'on picorait. C'était très " exotique ", à base de riz et de bananes plantain.
Il y avait même de la tortue. Oui... c'est vrai... y'avait aussi la pina colada

En escale à Sydney, les cuistots avaient fait un mini-stage pour cuisiner le crocodile. En tranches très fines et grillées, c'était vraiment étonnant.

Tu remarqueras, Loulou, que je ne parle encore pas des "Caisses" ... Ah ben si...

Quand même, dans mon souvenir, le fish & chips sur Picadilly Circus, c'est ce que j'ai mangé de plus dégueu... macher de l'huile c'est pas très cool.
avatar
JACQUES SOUVAY ou BILL
QM 1
QM 1

Age : 70
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par JACQUES SOUVAY ou BILL le Ven 07 Juil 2017, 15:04

Acapulco en 69. On recevait veille d'escale, un feuillet touristique, parait il fait par nos ambassades.
On  trouvait entr'autres, ce qu'il faut éviter, ou visiter. Concernant la gastronomie, on nous mettait en alerte sur les plats extrêmement épicés, et surtout les choucos biens précisés : "membre viril de taureau " Bien sûr, 1 er resto, on prend  des choucos, et en nous apportant les plats, les serveuses rigolaient comme des folles. On goûte....et là........lé fuégo dans lé pantaloné !! On est passé par toute les couleurs, Tout ce qui était liquide sur la table y est passé, et pour une fois ..........on a demandé de l'eau. Des midships un peu plus loin, étaient comme nous, mais nous ont conseillé de manger du pain .Après 1 heure, une miche de pain, 25 carafes d'eau; heureusement ça allait un peu mieux, mais rentés à bord, infirmerie, engueulade, et pansement gastrique. Ces mexicains sont complètement tarés avec leurs piments.
Bon vent.
BILL.
avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par TUR2 le Ven 07 Juil 2017, 15:32

Pour Bill,

Y a pas que les mexicains, je me suis fait avoir par un plat tout simple "carry poulet" à la Réunion, mais version malabar... Après l'effet grattage, je te dis pas l'effet tirage, les pastilles bleues, à coté, c'est de la tisane d'eunuque...

Amicalement TUR2





Ia orana ite matahiti api
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par alain EGUERRE le Ven 07 Juil 2017, 15:54

Lire les anecdotes des amis cela ramène des images depuis longtemps enfouies dans nos mémoire

Incroyable, finalement notre cerveau conserve tout et mieux qu'un disque dur !

Histoire de piri piri à Matadi sur le fleuve Zaîre au Congo
Interdiction d’utiliser l'eau du fleuve impropre à la consommation !
Dans les bars le pastis valait 1 makuta (dans les 5 francs en 1971) et l'eau, le même prix
Au restaurant, sorte de soupe de pois obligatoire en entrée !
Un chouf bosco met une petite cuillère de piri piri en disant "nous, à Dakar on a l'habitude"
Et moi 2 petites cuillères (la soupe était passé du vert au rose) "moi aussi à Diego on est habitué" !!!
J''ai eu du mal à respirer en avalant mais stoïque j'ai fini la soupe

Au final j'ai bien senti la sortie de la soupe le lendemain mais.........j'ai été le seul des quatre à ne pas avoir de gastro




Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électronicien d'armes NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par loulou06000 le Ven 07 Juil 2017, 16:00

Oui c'est vrai au Mexique j'ai ete douloureusement surpris par leurs plats epicés et la tequila ne resolvait en rien le probleme.
A Djibouti ou nous etions encore en TFAI (territoires français des affars et des Issas) nous sentions les premiers premices de l'independance, rues barrées par des barbeles, patrouilles etc...
J'avais pris l'habitude d'aller manger dans un un bouiboui tenu par mon pote Hamed.L'endroit etait dans les quartiers interdits et à chaque passage d'une patrouille de legionnaires en jeep j'etais obligé de me planquer.
Il servait un genre de ratatouillle t tres epicée, un regal (j'adore la cuisine niçoise)
Son "resto" ne comprtait qu'une grande table et deux bancs ou etaient attablés evidement que des djiboutiens , j'etais le seul blanc.
Il fallait souvent que j'attende qu'une place se libere, alors hamed prenait l'assiette utilisée (assiette militaire en alu toute cabossée) essuyait conscienseusement celle-ci avec une feuille de papier journal accrochée au mur et me servait ce delicieux plat.
Etant dans un pays musulman j'etais obligé d'accompagner celui-ci avec du pampam ou de pschitt, ce n'etait pas le pied mais comme on dit, faute de grive on mange du merle.
Et bien jamais malade, le seul risque que je courrai c'etait de me faire arreter par une patrouille et avec les legionnaires j'aurai passé, je pense, un sale quart d'heure.
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Mécanicien

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par Serge BAVOUX le Ven 07 Juil 2017, 17:53

Hé les gars, si vous êtes au restaurant, vous n'êtes plus à bord !





Salut et fraternité !
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électronicien d'armes NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par loulou06000 le Ven 07 Juil 2017, 17:57

@Christian,je ne savais pas que l'on pouvait manger du crocodile à Sydney, j'aurai du en parler à ma copine (rubrique "une femme dans chaque port" page5 mess n°81)
J'aurai bien aimé y gouter, j'ai gouter du serpent dans une ile, de la tortue à Noumea (plat tres fin) du requin attrappé, tué preparé par un de nos cuistots tahitiens du bord.
Il a mis un crochet de boucher avec un morceau de viande à leau,lorsque ça a mordu il a hissé tout seul la bete sur le pont, il l'a ensuite achevé à coup de hache securité et puis apres l'avoir decoupé en morceaux il l'a fait masserer dans le vin,dans un "cerceuil" de cuisine
un gout proche du thon mais sans plus
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par Tinto le Ven 07 Juil 2017, 20:11

Je me marre avec cet épisode pimenté...!!!

Si certains ont goûté au Jalapeño un sympathique pimiento mexicain, alors là : (sombrero) chapeau...!!!

Et arrosé d'un bon Mezcal alors là caramba...!!!




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
christian gouezin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 58
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par christian gouezin le Ven 07 Juil 2017, 20:19

A la sortie de Nouvel Hôtel à Diego, on nous vendait pour quelques centimes des tout petits morceaux de viande en brochette. On ne s'est jamais inquiété sur le coup de la provenance de la viande, mais elle était bien pimentée et ça passait très bien avec une bonne T.H.B.
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Radio NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par Max Péron le Ven 07 Juil 2017, 21:58

Anecdote ressemblant un peu à celle de Noël Gauquelin dans msg 159

En 1965, j'étais chouf admissible, chef de poste équipage - entre autres - sur le Rhône à la BSM Lorient. Partout dans le poste, des photos de femmes à poil, certaines "artistiques" (le poster double-page du magazine Playboy, ça ne vous rappelle rien ?), d'autres beaucoup moins.
Une inspection de tranche était prévue. N'étant pas certain que le pacha partageât nos goûts artistiques, je prenais l'initiative d'enlever toutes ces photos. Le pacha entre dans le poste :
"Quelle tristesse ! Aucune décoration, même pas une photo de femme à poil !"
Je me suis retrouvé tout con. J'ai donc expliqué au pacha ce que j'avais fait et pourquoi je l'avais fait. Il me répondit que j'avais eu tort. A part ça, l'inspection s'est très bien passée. Evidemment, j'ai remis toutes les photos. Miss Janvier et Cie retrouvèrent leurs places, pour le plus grand bonheur de tous.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par PAUGAM herve le Ven 07 Juil 2017, 22:17

Oui, mais le Pacha n'a pas eu le plaisir de les admirer,Max !
Et il ne t'a pas ,malgré cela , rayé du tableau d'avancement





Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 79
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par corre claude le Ven 07 Juil 2017, 22:27

1958 Le du Chayla participe aux fêtes de la commémoration du 350 éme anniversaire de la fondation de la Ville de Québec.
Nous sommes en délégation et participons à toutes les fêtes organisées pour la circonstance.
La visite du bateau est autorisée aux civils qui se font une joie d' être accueillis par des "Français de France"...
Ambiance chaleureuse et nous servons volontiers de guides à bord aux Québecois (et ..coises).
Ne voilà-t-il pas que ces dernières se mettent en tête de me donner quelques pièces...
J'étais encore sous période légale rémunéré avec quelques petits vieux francs, 12 timbres et un bon de colis... mais on a sa fierté aussi je refusais énergiquement.
Mais les belles étaient têtues et me glissèrent de force les pièces dans mes poches.
Elle n'avaient probablement jamais vu de près un pantalon (à pont) de marin, car heureusement j'avais des guêtres et c'est dedans que j'ai finalement récupéré leur obole.

CC
avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72
Manœuvrier NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par Nenesse le Ven 07 Juil 2017, 22:35

une que j'ai déjà du raconter qq part ;
Sur les PC les chambres Officiers, la chambre des Maitres et le poste équipage donnaient sur un petit palier au pied de l'escalier venant du pont. Tout le monde s'y croisait......un jour je sortais de notre poste avec le P/M Mecanicien, et nous croisons le Pacha, qui avait quasiment les larmes aux yeux tant il se marrait.....
Il nous a raconté ce qui suit: Je viens presque de me faire bousculer par le matelot XXX (un brave gars de la Tremblade nouvellement diplômé de la Fac d'Hourtin)....
- Je lui demande, alors Untel on ne salue plus ?
- Peux pas commandant, vous n'êtes pas à six pas...
............ l'est pas belle celle là?



avatar
L.P.(Pedro)Rodriguez
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par L.P.(Pedro)Rodriguez le Ven 07 Juil 2017, 22:36

Je me suis toujours posé la question de l'utilité des guêtres.



Un bon souvenir, c'est comme une bonne bouteille, il ne faut pas le boire seul.
-Jean-Louis FOURNIER-
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électronicien d'armes NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par loulou06000 le Ven 07 Juil 2017, 23:10

Claude , fallait pas mettre de slip ce jour là
avatar
Bureaumachine busset
MATELOT
MATELOT

Age : 60
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par Bureaumachine busset le Sam 08 Juil 2017, 08:56

Super vos anecdotes parfois tres cocasses
Jamais vu de nanas à bord ( mais les anciens nous racontaient quelques histoires )
Sauf à Miami , SarcasseV 1977
J'étais de service pour faire visiter le bateau ( Normand )
Nous étions en couple avec le Guepratte
Les visiteurs passaient directement du D632 au F765
Et nous les prenions en charge
Une belle femme ( blonde 35 ans environ accompagnée de son fils (8 ou 10 ans environ) s'est dirigée vers moi et nous avons commencé la visite ( mon anglais très mauvais)
Mais apparemment cela ne l'a pas gênée
Tout les regards étaient fixés sur elle . À la fin de la visite , j'ai rien compris de ce qu'elle m'a dit , mais apparemment contente , petit bise demandé et accordée
J'appelle un des gars du Guepratte pour l'accueillir,
Sauf que des mécano , SM m'ont appelé, ( dis-lui qu'on va lui offrir à boire)
Je l'explique à la blonde et elle me donne son accord , donc direction ,les SM ,et moi j'ai refais un tour avec le Fiston.
Après une demi heure ,environ elle ressort tout sourire.
Les SM ( ils étaient 2 je crois ) eux aussi .
Elle m'a remercié pour le Fiston
Et je la dirigeais vers le Guepratte, ou des SM qui avaient vu le petit jeux , l'ont pris en directement ( après je ne sais pas )
Par contre les SM m'ont payé quelque bières avec des sous-entendus
A voir si les deux gars en question sont sur le forum
Cela à du sûrement se passer à bord ,mais pas au courant





Dernière édition par Bureaumachine busset le Sam 08 Juil 2017, 12:14, édité 1 fois
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par Roger Tanguy le Sam 08 Juil 2017, 11:37

Une encyclopédie, mon cher Busset, ne suffirait pas à recenser toutes les histoires de femmes à bord (et aussi à bord des trains car le marin dans ses débuts voyage beaucoup en train).
Il ne faut pas croire que c'est l'apanage de l'équipage. Cela se passe à tous les niveaux.
Un jour, ayant profité d'être à quai (en mer la machine à écrire n'en fait qu'à sa tête) pour mettre mes dossiers à jour, le parapheur sous le bras, je rentre négligemment dans la chambre-bureau de mon commandant et... en sort précipitamment, comme quelqu'un qui vient de se rappeler sur l'instant qu'il avait oublié quelque chose d'important.
Je venais, bien malencontreusement, d'obliger mon commandant à "descendre en marche"


Dernière édition par Roger Tanguy le Sam 08 Juil 2017, 12:07, édité 1 fois (Raison : faute de frappe)



avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par alain EGUERRE le Sam 08 Juil 2017, 11:49

A mon avis Roger, une simple porte fermée aurait réglé ce problème d'érection commandantesque

Do not disturb comme on dit en Bretagne anglophone !



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
JACQUES SOUVAY ou BILL
QM 1
QM 1

Age : 70
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par JACQUES SOUVAY ou BILL le Sam 08 Juil 2017, 16:18

Souvenir de l'hôpital Sainte Anne à Toulon, année 1968 Après une opération tout à fait bénigne, je recevais 3 fois par jour, une piqûre dans le bras. La chambre ( dortoir de 10 à 12 lits )  était gérée par 3 infirmières de la croix rouge qui étaient en stage, ravissantes et gentilles. L'étage , gérée par une cipale infirmière, que l'on entendait gueuler toute le journée. A l'heure de la piqûre, l'infirmière s'installe sur le bord de mon lit, écarte la peau de mon bras pour la tendre, la chef arrive en vociférant, la pauvre infirmière me pique, mais se pique le doigt . La cipale lui ordonne de piquer plus fort pour traverser son doigt, et enfin me piquer !!!!!! Pauvre Sophie, qu'est ce qu'elle a pris!!!!! A la croix rouge on ne sais pas piquer.....Heureusement 3 jours après j'ai pu inviter Sophie au resto, et est restée trés bonne copine jusqu'à mon départ pour la Jeanne. faché faché :grrrr1:Bons souvenirs aussi.
Bon vent .
BILL.
avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 73
Commis équipage NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par J.Revert le Sam 08 Juil 2017, 18:08

Petite blague pas bien méchante que n'avait pas du tout apprécié notre QM secrétaire sur l'EC l'Etourdi
Lors de mon affectation sur ce bâtiment, il y avait a bord une équipe de mécanos assez farceurs. Voici un de leur exploit :
Le midi a table, le secrétaire nous avait parlé d'un rapport important qu'il devait taper dans l’après midi pour le Pacha.
L'un des mécanos m'avait demandé de le prévenir quand je commencerais a entendre le bruit de la machine a écrire et aussi trouver un prétexte pour faire sortir le secrétaire de son antre en l'occupant dans ma cambuse.
Notre bon secrétaire est retourné a sa frappe et au bout d'un certain , je l'ai entendu hurler " les salauds,ce n'est pas possible.! ".
Explication : le mécano avait déroulé la feuille de papier jusqu'en bas et avait tapé les mots "au clair de la lune" et avait ré enroulé la feuille si bien que le secrétaire en arrivant en fin a page a été obligé de tout recommencer.
Il m'en a voulu un certain temps ( c'est vrai que j'avais participé... ) .

avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Radio NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par Max Péron le Sam 08 Juil 2017, 18:37

Un concours peu banal

Martinique 1984-1987. D., un de mes meilleurs amis, inspecteur au PPSD, demanda à passer le concours d'officier spécialisé.
Cette année là, toutes spécialités confondues, il était le seul et unique candidat en Martinique. Les épreuves écrites du concours devaient se dérouler au Fort Sait-Louis. Normal. Il fallait un surveillant, en principe officier.
Première surprise : c'est moi qui fus choisi par l'état-major pour surveiller le bon déroulement de ce concours, ô combien important pour le candidat concerné.
Deuxième surprise : en guise de salle de concours, on nous envoya ... dans la chambre d'un second-maître célibataire, avec téléphone, dictionnaire, encyclopédie, bouquins en tous genres éparpillés un peu partout, etc. Incroyable mais vrai. Qui plus est, D. et moi nous connaissions très bien et étions d'excellents amis. L'état-major le savait. "Ils" avaient donc totalement confiance en nous et cette confiance était justifiée.
N'empêche, de toute ma carrière, je n'ai jamais vu par ailleurs, ni même entendu parler d'un concours de cette importance qui se soit déroulé dans de telles circonstances.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Mécanicien

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par Serge BAVOUX le Sam 08 Juil 2017, 18:45

Voici quelques souvenirs de punitions collectives et de ras le bol engendrés par des officiers mariniers de l’époque, qui n’étaient jamais revenus du pouvoir que semblait, le croyaient ils, leur conférer leur grade.
A la SMER à Rochefort, en 1947, même un simple matelot breveté ou un jeune quartier-maître jouait les « supérieurs » devant les « sans spé » que nous étions.
Et que dire du comportement de certains officiers mariniers dont l’interprétation qu’ils faisaient de la discipline relevait plus de l’idiotie que de « la force principale des armées ».Le soir, le retour de l’étude vers les casernements se faisait ordinairement en rang par trois au pas de promenade et sans contrainte. Un jour un second maître qui voulait s’affirmer voulut nous faire rentrer, la 3ème compagnie, au pas cadencé, ce que nous fîmes « sans protestation ni murmure ». et comme cela ne le satisfaisait pas il nous fit faire un tour de la cour au pas de gymnastique suivi de plusieurs « repos ! Garde à vous ! »Au bout d’une demie heure il nous fit enfin rompre les rangs. A ce moment quelques « hou- hous ! fayot !» se firent entendre…
Le lendemain à l’appel du matin, étaient présents : le capitaine de compagnie, l’adjudant de compagnie, les seconds maîtres chefs de série et le directeur des études en la personne du quatre galons ingénieur LACONDEMINE. Ce dernier nous fit un speech pour nous dire qu’il voulait bien considérer notre comportement comme une manifestation de collégiens mais que néanmoins il nous infligeait une punition collective .Tous les jours pendant une semaine, à 12h30 après le repas,la compagnie ferait une demie heure de marche en canard avec un vieux Lebel à bout de bras. Le deuxième jour, il faisait chaud comme le sont les premières chaleurs du printemps. Il y avait vingt minutes que le calvaire avait commencé quand le camarade à mon coté, un gars de Béziers, tombe dans les pommes. Le second maître shako exécuteur de la punition, demande à un autre matelot et à moi-même, de le conduire à l’infirmerie. Là autre problème, le médecin, trois galons, qui se trouve là nous engueule car nous sommes rentrés dans l’infirmerie avec nos fusils Nom de dieu ! Laissez les armes dehors, un fusil ne rentre pas à l’infirmerie ! Avec les infirmiers il s’occupe de notre camarade, nous fait asseoir pour nous reposer et nous fait servir un remontant à base de quinquina. Nous ne retournons pas à la marche en canard. Le lendemain la punition collective est suspendue…
Notre second maître «agne du» doit être en perm, nous ne le revoyons pas !
Autre affaire d’abus des gradés. A la deuxième compagnie l’adjudant et ses adjoints ont la maladie de la coupe gratuite et de la boule à zéro. Pour la plus banale des incartades, pour le moindre faux pas, l’élève est tondu et rasé jusqu’au crâne. L’exaspération est grande chez « les bons petits »
Un samedi matin, pour l’inspection générale, les compagnies sont rassemblées dans la cour. Le commandant, suivi du directeur des études et des capitaines de compagnie, passe devant les « gusses » alignés.
Premier rang, un pas en avant, marche ! Bas les bonnets ! Pour après l’endroit... inspecter l’envers.
A la 2ème compagnie, stupeur générale, les trois rangs présentent des crânes polis comme des boules de billard ! La veille au soir tous les « gusses » se sont mis la boule à zéro entre eux.
Sur qu’il y a eu des mouvements dans les cadres de la compagnie et que les coiffeurs ont bénéficié de loisirs !






Salut et fraternité !
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électronicien d'armes NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par loulou06000 le Sam 08 Juil 2017, 22:51

Serge, tes anecdotes me rappellent beaucoup des miennes pendant les classes,nous etions aux lendemains de mai 68 et beaucoup de gars arrivaient de chez eux les cheveux hirsutes et de bonne longueur et la barbe qui les faisait ressembler à des babacool !
Un particulierement chevelu se fit repairer par le coiffeur qui le prit juste avant midi, il lui rasa la moitié de la tete d'un coté et la moitié de la barbe de l'autre coté il lui annonça qu'il devait aller manger et lui promit de la finir à 13h30 et donc laissa notre bonhomme comme ça, il fut la risée de tout le monde.En ce qui concerne les marches ou les courses forçées nous en avons fait aussi, à 02h00 du matin, delivrance de MAS36 à l'armurerie et courses avec le fusil sur l'epaule ou en canard.
Une autre fois, à cause d'un type qui avait peté dans les rangs et qui n'a pas voulu se denoncer, nous sommes restés de 12h00 à 13h30 en plein soleil, sans manger(nous etions au mois d'aout)plusieurs gars sont tombés dans les pommes.
Je pourrais encore en raconter plein sur le sujet, tout ça pour te dire que meme 25 ans apres, ça n'avait pas beaucoup bougé, de nos jours je crois que tout cela serait impossible ou à gros risques pour les gradés responsables
avatar
JACQUES SOUVAY ou BILL
QM 1
QM 1

Age : 70
NON

Re: [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord

Message par JACQUES SOUVAY ou BILL le Dim 09 Juil 2017, 09:34

lol! Réponse à Loulou.
Il est certain que péter dans les rangs ( qui ne l'a jamais fait ?)ça fait désordre. Un militaire doit toujours rester maître de ses fesses, et ne pas renier son cul pour un pet.
Un défilé à Théhoules en 19 66; tenues d'été , blanc, et subitement une odeur pestilentielle; deux rangs devant moi, un fond de pantalon couleur caca. Un camarade a eu une débâcle, et a dû encore défiler au moins 500 m avant de pouvoir s'échapper avec son flingue, on l'a vu sortir des rangs derrière l'église,........................ Il est rentré à bord , 1 h après nous, avec un short, la vareuse blanche réglementaire avec la fourragère, le flingue sous le bras, et un coup dans le nez!!!! Il est directement allé voir le pacha en second, pour s'expliquer, et il aurait dit qu'il avait bu 5 ou 6 pastis secs, pour calmer ses coliques. Il a été bon pour une visite gratuite, et immédiate à l'infirmerie. Heureusement qu'il avait les guêtres!!! Un de nous se demandait à quoi elles servaient? 
BON VENT sans odeurs.
BILL.

    La date/heure actuelle est Mer 21 Fév 2018, 14:15