Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 668674 messages dans 13611 sujets

Nous avons 15657 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est jacques gil

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 5:05

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Aujourd'hui à 4:34

» AGADIR (B.A.N.)
par TECTAM Aujourd'hui à 3:57

» La Boudeuse
par Jacques l'A Aujourd'hui à 3:42

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 2:59

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 1:49

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 0:31

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Hier à 16:23

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par PAUGAM herve Hier à 15:18

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Hier à 14:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Hier à 10:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Hier à 10:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Hier à 10:02

» LA CHARENTE (PRE)
par LA TOULINE Hier à 10:02

» RANCE (BSL)
par REVERDY Hier à 2:15

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 0:37

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Hier à 0:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Hier à 0:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Mer 21 Fév - 16:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév - 15:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév - 12:58

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Mer 21 Fév - 10:53

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Mer 21 Fév - 10:06

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév - 9:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév - 6:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév - 6:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév - 3:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév - 2:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév - 1:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév - 1:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév - 14:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév - 13:59

» Criquet (gabare)
par Christian Apruzzese Mar 20 Fév - 12:13

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév - 11:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév - 11:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév - 10:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév - 7:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Lun 19 Fév - 17:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Lun 19 Fév - 15:23

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Lun 19 Fév - 12:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév - 9:05

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév - 7:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév - 7:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév - 6:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév - 3:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév - 15:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév - 13:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév - 13:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév - 12:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév - 12:47

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév - 11:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév - 10:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév - 6:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév - 4:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév - 2:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév - 14:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév - 11:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév - 9:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév - 7:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév - 7:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév - 6:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév - 5:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév - 4:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév - 4:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév - 3:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév - 2:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév - 14:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév - 13:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév - 12:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév - 11:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév - 10:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév - 9:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév - 7:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév - 14:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév - 13:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév - 12:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév - 8:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Mer 14 Fév - 21:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév - 8:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév - 2:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév - 3:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév - 2:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév - 1:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév - 0:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Lun 12 Fév - 17:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév - 12:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév - 11:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév - 11:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév - 11:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév - 10:31

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév - 10:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév - 9:24

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév - 7:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév - 13:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév - 12:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév - 11:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév - 11:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév - 11:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév - 11:08

DERNIERS SUJETS


La vie des sémaphores.

Partagez
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par † Fanch 56 le Dim 26 Oct - 13:44

Il y avait (à l'époque de mon activité) trois types de sémaphores.

1 - Les Vigies qui étaient de veille H24
2 - Les sémaphores de deuxième catégories, qui pratiquaient les relevés météo toutes les trois heures, et qui étaient de veille du lever au coucher du soleil.
3 - Les sémaphores de troisième catégories, qui ne faisaient que les relevés météo diurnes.

Chaque sémaphore était armé par deux guetteurs. Chaque homme était de service pour 24 heures, puis le lendemain de corvée. Pas de jour de repos en semaine.
Nous nous arrengions entre-nous, pour nous remplacer le week-end afin d'avoir au moins deux jours de repos consécutifs. Cela faisait que l'autre guetteur, effectuait 48 heures de service.

Prise de veille au lever du soleil. Veille radio ( VHF et HF LIPAT+ veille 2182 KCS dit veille de détresse) et visuelle. Poste de propreté, tenue des cahiers de veille et de quart, plus journal de bord.
Essai tous les lundis du Groupe électrogène, et des différents feux de signalisation de la mâture.
Retransmission du bulletin météo aux navires sur zone.
Mise en alerte du canot de sauvetage le plus proche en cas d'évenement de mer.
Station postale pour l'envoi des télégrammes des particuliers (surtout dans les iles).
Fin de veille au coucher de soleil, avec astreinte permanente.

Pendant les permissions, nous restions parfois quinze jours tout seul à assurer la veille. Vous imaginer la fatigue du guetteur dans un poste ou les relevé météo avaient lieu toutes les trois heures.


Dernière édition par Fanch 56 le Dim 2 Nov - 10:58, édité 1 fois





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Invité
Invité

Re: La vie des sémaphores.

Message par Invité le Dim 26 Oct - 13:53

Merci pour ce début de réponse Fanch.

J'imagine qu'il devait y avoir une solide solidarité entre les deux veilleurs...
et la vie courante? les repas par exemple: chacun faisait ses courses? Bref, je suis ignard, comment celà était organisé?
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par † Fanch 56 le Dim 26 Oct - 15:41

Non nous vivions en famille, avec femme et enfants, et nous avions une vie normale.

Parfois on s'entendaient, parfois non............et dans ces cas là s'était assez dur psychologiquement





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Invité
Invité

Re: La vie des sémaphores.

Message par Invité le Mar 28 Oct - 16:08

Au niveau du boulot, maintenant.
Surveillance du trafic? contact avec les navires au large? contact avec la SNSM?
Aviez-vous droit à des inspections comme nous à bord? Et l'appel du large? le ressentiez-vous?

Oui, je sais, je suis em.erdant avec mes questions...mais je suis comme ça!
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par † Fanch 56 le Dim 2 Nov - 11:07

Là je remonte dans mes souvenirs.........................

Allez ! ! ! une check-list

- Prise de veille : Tour visuel de l'horizon, mise en route du radar et de la vhf et BLU.
- Signalisation de l'activation du sémaphore auprès de la Vigie Chef de réseau.
- Observation Météo
- Hissage des couleurs.


Hop petite descente à la maison pour le petit déjeuner lol!

Ensuite de retour en passerelle.
Observation aux jumelles de la zone de surveillance. Identification de tous les navires passant à notre vue radar.
Nom, nationalité, port de provenance, destination, cargaison.
Observation des manoeuvres des différents bateaux de pêche et de plaisance.
Signalisation aux autorités de tout comportement erratique de navire.

En résumé, toujours un oeui, voire deux, sur la zone de surveillance impartie au sémaphore.

Dis comme cela, cela parait-être une sinécure, mais à force, assez lassant. Chaque jour on atendait un événemment de mer pour casser la routine.





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Invité
Invité

Re: La vie des sémaphores.

Message par Invité le Jeu 6 Nov - 10:02

Merci pour tes récits Fanch.
J'en sais un peu plus sur cette vie. Peut-être routinière, mais avec de sacrées responsabilités tout de même.
avatar
sardinaux
QM 1
QM 1

Age : 46
Guetteur sémaphorique NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par sardinaux le Jeu 6 Nov - 12:26

Chapitre I (je procéderai par chapitre pour expliquer un tour de service complet en sémaphore afin de ne rien oublier.)

Bonsoir à tous,

De souvenir je me suis rarement ennuyé pendant mes services en sémaphore, sauf le dimanche bien entendu, réputé pour être un jour creux. Sûrement parce que j'ai fréquenté des postes dits très actifs.

Je me souviens qu'à Porquerolles nous prenions le service à 12H30 et ce jusqu'au lendemain même heure. Sachant que le sémaphore était armé en deuxième catégorie, à savoir du lever au coucher du soleil, les quarts étaient plus ou moins longs selon les saisons.

De 12H25 à 12H30, c'était dans un premier temps la relève et le passage des consignes. Deuxième temps, identification à l'optique de tous les navires qu'ils soient de commerce, de guerre ou de plaisance (bien entendu si visibilité, il y avait).

Généralement nous effectuions un 360° aux jumelles tous les 1/4 d'heure, car nous avions en plus à ce poste, la surveillance des massifs forestiers de l'île et du massif des Maures pour prévenir les incendies.

Dans un troisième temps identification de tous les mouvements au radar. Pour finir nous prenions connaissance de tous les messages telex concernant les mouvements des bâtiments de guerre en exercice, sortant ou rentrant de la base Navale de Toulon, les mouvements des bâtiments de commerce signalés par les sémaphores adjacents, enfin nous prenions bien évidement connaissance du dernier bulletin météo. La prise de service effectué, le service commençait.

Déjà 12H50, c'est l'heure de descendre à l'abris météo pour effectuer les relevés météorologiques afin de les transmettre par message synoptique à Météo France à 13H00 local précise soit 12H00 TU (en hiver bien entendu). Les observations transmises sont: Température sèche et humide, point de rosé, température maximum et minimum au cours des trois dernière heures, % d'humidité, pluviométrie, pression atmosphérique à la station et au niveau de la mer, secteur et vitesse du vent, nébulosité et visibilité. Dans ce sémaphore nous effectuions ces relevés toutes les trois heures de jour comme de nuit, donc même après la fermeture du sémaphore, je peux vous dire que les nuits de service étaient très courtes...
en plus de ces relevés que nous pouvons qualifiés de classiques, nous étions astreints à une vigilance permanente, afin de pouvoir transmettre à l'instant t, tous phénomènes météorologiques importants. À savoir orage, foudre, éclair, vent supérieur à 50 noeuds, pluies abondantes, neige...

@ + Sardinaux




avatar
Invité
Invité

Re: La vie des sémaphores.

Message par Invité le Jeu 6 Nov - 14:13

Quel boulot!
En effet, c'était vivant, si j'ose dire...
J'attends la suite,
Merci Sardinaux
avatar
sardinaux
QM 1
QM 1

Age : 46
Guetteur sémaphorique NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par sardinaux le Ven 7 Nov - 23:55

Chapitre II (Afin d'être un plus réaliste et de vous faire vivre des situations, je vais m'employer à utiliser des noms, des messages, des conversations VHF... Je tiens à préciser que c'est de la pure fiction)

12H55, de retour à la passerelle, codification synoptique des observations relevées et transmission du message à Météo France par Telex (type ACP 127) à 13H00 local précise. Il est temps dés à présent d'effectuer à nouveau une ronde optique des mouvements dans la zone. J'aperçois la silhouette d'un navire de commerce dans mon EST, il est encore loin, mais il semble se diriger dans ma zone. Je me dirige vers le radar pour prendre sa position, aucun écho sur 12 miles, changement d'échelle, je passe sur 24 miles, et relève un écho dans mon SUD EST à 20 miles, je décide alors de patienter avant de procéder à l'identification, que celui ci pénètre dans les eaux territoriales (à savoir 12 miles). Au même moment, j'aperçois un navire de guerre à l'optique dans mon OUEST en provenance de la rade de Toulon qui pénètre dans mon secteur, à la silhouette c'est un chasseur de mine, trop loin pour pouvoir l'identifier, je consulte alors les messages concernant les mouvements de sortie de la rade de Toulon, pour pouvoir y mettre un nom, rien concernant un dragueur de mine. Ne pouvant l'appeler par VHF, car un navire de guerre ne peut être contacter, pour ne pas dévoiler sa position et son identification sur les ondes, si toutes fois il était en mission. Afin d'en savoir plus je contacte alors par TPH mes collègues de la Vigie de Cépet pour en savoir d'avantage.
" - Vigie de Cépet bonjour,
- Oui bonjour, c'est le sémaphore de Porquerolles, ce serait pour connaître la nature du bâtiment de guerre dans mon OUEST?
- C'est le chasseur de mine AIGLE.
- Quelles sont intentions?
- Il va procéder à des exercices de vitesses entre la Presqu'île de Giens et L'île du Levant.
- Merci, et à plus tard"
Les informations prises, je les transmets alors immédiatement dans le registre des mouvements de bâtiments, et plote le navire sur mon radar, désormais celui ci fera l'objet d'un suivi et d'une attention toute particulière. Il est alors temps d'informer les autorités par message télex.
13H45, le navire de commerce non identifier poursuit sa route et se rapproche, sans attendre je décide de le contacter pour procéder à l'identification:
" I call the Ship on bearing 135 degrees, for about 14 nauticals miles from Cap d'Armes light house, proceding course North East, at position 42 46 N and 006 27 E, this is Porquerolles Signal station, French Navy Control, how do you read me, over?"
Par chance celui me répondit dans la minute.
" - Porquerolles signal station, this is Valbrenta.
- Yes, Good afternoon Valbrenta, Porquerolles signal station, what is your present position please Captain?
- My position is 42 46 N and 006 27 E,
- Ok Captain, can you spell it your ships name?
- Victor, alpha, lima, bravo, romeo, echo, november, tango, alpha.
- Ok Captain, what is the type of your ship?
- Tanker, tanker ship.
- What is your flag?
- Italian flag.
- What is your port of registry, please sir?
- Genova.
- What is your last port off call and next port?
- Livourno and destination Fos
- What is your ETA at Fos port?
- ETA 24h00 local time.
- What is your cargo in Board?
- Naphta.
- What is the total cargo on board?
- 700 metrics tons
- Have you dangerous cargo on board?
- No sir.
- Ok captain, thank for your information, good trip and good watch, see you soon, back 16."
Une nouvelle fois le registre des mouvements est dûment rempli, le navire est ploté au radar, et aussitôt les informations sont transmises par message telex aux autorités et sémaphores adjacents. Message type routine, ce navire ne transportant pas de produit dangereux, et n'appartenant pas pas à un pays faisant l'objet d'attention particulière.




avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par † Fanch 56 le Sam 8 Nov - 0:06

J'y suis..................





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Invité
Invité

Re: La vie des sémaphores.

Message par Invité le Sam 8 Nov - 0:14

bonjour aux semaphoristes je lis ce post avec une attention particuliere mais sur un post il y a de l'anglais et le je ne comprend pas du tout si on peu me le traduire je vous en serais reconnaissant merci
avatar
jean-yves
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 67
Radio NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par jean-yves le Sam 8 Nov - 0:37

bonjour gérard

c'est secret défense, c'est un truc spécial pour les radios,


lol! lol! lol!



Jean-Yves HABIB
"chouf à vie"
Etranger, j'aime ta différence
avatar
sardinaux
QM 1
QM 1

Age : 46
Guetteur sémaphorique NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par sardinaux le Sam 8 Nov - 0:49

Pas de problème GG.H,

Ci joint la traduction:

" I call the Ship on bearing 135 degrees, for about 14 nauticals miles from Cap d'Armes light house, proceding course North East, at position 42 46 N and 006 27 E, this is Porquerolles Signal station, French Navy Control, how do you read me, over?"
J'appelle le navire dans le relèvement 135 pour environ 14 miles du phare du Cap d'Armes, en route au NORD EST, à la position 42 46 NORD et 006 27 EST, içi le sémaphore de Porquerolles, contrôleur de la Marine Française, me recevez vous, Parlez?

" - Porquerolles signal station, this is Valbrenta.
Sémaphore de Porquerolles, c'est le Valbrenta
- Yes, Good afternoon Valbrenta, Porquerolles signal station, what is your present position please Captain?
Oui, bonjour Valbrenta, le sémaphore de Porquerolles, quelle est votre position Capitaine?
- My position is 42 46 N and 006 27 E,
Ma position est 42 46 N et 006 27 E
- Ok Captain, can you spell it your ships name?
Ok Capitaine, pouvez vous m'épeler votre nom?
- Victor, alpha, lima, bravo, romeo, echo, november, tango, alpha.
idem
- Ok Captain, what is the type of your ship?
Ok Capitaine quel est le type de votre navire?
- Tanker, tanker ship.
Citerne, navire citerne
- What is your flag?
Quelle est votre pavillon?
- Italian flag.
Pavillon italien
- What is your port of registry, please sir?
Quelle est votre port d'attache, SVP Monsieur?
- Genova.
Gêne
- What is your last port off call and next port?
Quel est votre dernier port, et quelle est votre destination?
- Livourno and destination Fos
Livourne destination Fos
- What is your ETA at Fos port?
Quelle votre heure approximative d'arrivée?
- ETA 24h00 local time.
heure approximative d'arrivée 00h00 local
- What is your cargo in Board?
Quelles est la nature de votre chargement?
- Naphta.
Naphtaline
- What is the total cargo on board?
Quelle est le poids total de votre chargement?
- 700 metrics tons
700 tonnes
- Have you dangerous cargo on board?
Avez vous des marchandises dangereuses à bord?
- No sir.
Non
- Ok captain, thank for your information, good trip and good watch, see you soon, back 16."
Ok Capitaine, merci pour ces informations, bon voyage et bonne veille, à bientôt, je repasse sur le canal 16


@ + Sardinaux




avatar
Invité
Invité

Re: La vie des sémaphores.

Message par Invité le Sam 8 Nov - 1:20

et bien je ne peut que dire merci MR SARDINAUX pour cette traduction et je me coucherais ce soir moins bete
oui l'anglais et moi sommes faches d'ailleurs je ne parle aucune langue etrangere a mon age ce n'etais pas d'actualite dans les ecoles
merci et amities
avatar
Bénat
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 43
Timonier NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par Bénat le Sam 8 Nov - 1:26

La marine a fait une priorité de la pratique de l'anglais pour les guetteurs sémaphoriques, dorénavant l'admission au BS est conditionnée par l'obtention du Certificat Militaire de Langue (CML) de 1er degré.
Il y a une dizaine d'année la pratique de l'anglais était nécessaire en sémaphore, aujourd'hui elle est plus qu'obligatoire !




 
avatar
Invité
Invité

Re: La vie des sémaphores.

Message par Invité le Sam 8 Nov - 1:52

voila qui est tres interessant je me doutais bien que l'anglais etait au centre des relations maritime pour ma part je suis reste que sur l'alphabet ........
avatar
Invité
Invité

Re: La vie des sémaphores.

Message par Invité le Sam 8 Nov - 4:31

Super Sardinaux, comme si on y était!
J'imagine mieux maintenant le boulot.
J'ignorais par exemple qu'un sémaphore, militaire, ne pouvait contacter un navire de la Royale.
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par † Fanch 56 le Sam 8 Nov - 5:47

Ben y a pas longtemps..............





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par † Fanch 56 le Lun 23 Fév - 9:06

Je fais remonter





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Antiochus
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
NON

Re: La vie des sémaphores.

Message par Antiochus le Lun 23 Fév - 9:25

Il est bien , ce Sardinaux , il est bien !

    La date/heure actuelle est Ven 23 Fév - 5:21