Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 667731 messages dans 13607 sujets

Nous avons 15646 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Christian Apruzzese

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» AGADIR (B.A.N.)
par guena29 Aujourd'hui à 10:57

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 10:43

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par loulou06000 Aujourd'hui à 10:20

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par JJMM Aujourd'hui à 08:59

» LE MUTIN (BE)
par LA TOULINE Aujourd'hui à 07:56

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Jean Veillon Hier à 23:15

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par corre claude Hier à 23:11

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Hier à 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Hier à 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Hier à 21:10

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Hier à 21:09

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Hier à 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Hier à 20:47

» FLOTTILLE 9 F
par André TORTAY Hier à 19:26

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Hier à 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Hier à 18:35

» ESCADRILLE 22 S
par Serge BAVOUX Hier à 18:32

» FLOTTILLE 24 F
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 14:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Hier à 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Hier à 12:55

» Le Bachi
par PAUGAM herve Hier à 12:08

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Hier à 11:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Hier à 10:29

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Hier à 09:11

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par TECTAM Sam 17 Fév 2018, 22:49

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018, 22:47

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Jean-Marie41 Sam 17 Fév 2018, 20:39

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018, 19:10

» CASABIANCA (SM)
par J-L-14 Sam 17 Fév 2018, 18:50

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018, 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018, 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018, 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018, 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018, 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018, 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018, 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018, 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018, 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018, 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018, 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018, 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018, 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018, 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018, 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018, 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018, 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018, 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018, 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018, 16:43

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Charly Jeu 15 Fév 2018, 09:09

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018, 05:52

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par lecuyer Jeu 15 Fév 2018, 04:26

» MINERVE (SM)
par gene Mer 14 Fév 2018, 19:10

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018, 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018, 10:24

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Mar 13 Fév 2018, 18:25

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018, 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018, 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018, 09:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018, 08:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018, 01:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018, 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018, 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018, 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018, 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018, 18:31

» LCT - L9061
par gilfan Lun 12 Fév 2018, 18:02

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018, 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018, 17:24

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Max Péron Lun 12 Fév 2018, 16:15

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018, 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018, 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018, 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018, 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018, 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018, 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018, 19:08

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par GYURISS Dim 11 Fév 2018, 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018, 18:12

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Michel SALVY Dim 11 Fév 2018, 17:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements généalogiques
par Invité Sam 10 Fév 2018, 22:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de sana les neiges (Briançon 64-65)
par corre claude Sam 10 Fév 2018, 22:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Sam 10 Fév 2018, 15:45

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 10 Fév 2018, 09:14

» MONGE
par COLLEMANT Dominique Ven 09 Fév 2018, 22:48

» Loulou de MOLENE
par latrubesse jean claude Ven 09 Fév 2018, 21:16

» [ Recherches de camarades ] Foch 1981 - 1982
par cops21 Ven 09 Fév 2018, 18:20

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES ET UNIQUEMENT
par Jean-Michel Gaiffe Ven 09 Fév 2018, 18:17

» Sous-Marin Le TONNANT
par centime44 Ven 09 Fév 2018, 13:52

» DE GRASSE (CROISEUR)
par JJMM Ven 09 Fév 2018, 07:40

» FLORE (SM) - Tome 2
par jimyvar Ven 09 Fév 2018, 00:51

» Sous-Marin OREADE
par COLLEMANT Dominique Jeu 08 Fév 2018, 21:58

» ARROMANCHES (PA)
par Raymond MALHERBE Jeu 08 Fév 2018, 20:21

» MARINE PARIS
par Jean-Marie41 Jeu 08 Fév 2018, 19:34

» [ Blog visiteurs ]
par Invité Jeu 08 Fév 2018, 16:33

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par takeo Jeu 08 Fév 2018, 07:52

» [Associations anciens marins] FNOM
par boboss Mer 07 Fév 2018, 19:08

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Jean-Léon Mer 07 Fév 2018, 18:58

» DUPERRE (EE)
par jp.lambert Mer 07 Fév 2018, 18:29

DERNIERS SUJETS


REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Partagez
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 05 Mar 2008, 20:55

Ton dernier mot William m'a beaucoup intéressé, je vois que tu as la nostalgie de ce lagon lointain, et aussi parce que tu y parles des pièges à poissons, ces nasses en pierres qui existent encore sur cet atoll et permettant de capturer parfois des tonnes et des tonnes de poissons comme j'ai vu un jour à Reao, tout près du village ; les poissons capturés étant des uhu, des perroquets en banc et assez jeunes. on en a mangé :crus, cuits, salés, fumés, déssechés au soleil....

cela a été, pendant plusieurs jours, la nourriture des chiens, des cochons et des humainss


Il n'y a pas beaucoup de personnes qui en parlent de ces pièges.

Avec Google Earth et non loin du village on en voit plusieurs de nos jours, mais vers le sud, aux environs de Motu Unu, de la station ancienne, je n'en vois pas.
Quand ils sont détruits par les vagues de cyclones comme dans les années 80, on ne reconstruit que ceux qui sont vraiment nécessaires. Peut-être ceux du village sont de reconstruction récente ?
Jadis, avant l'arrivée des missionnaires, quand la population importante était disséminée sur toute la surface, de ces nasses-parc en pierre il y en avait sur le pourtour du lagon ; On peut penser que chaque tribu en possédait un.


André Pilon


Dernière édition par PILON le Mar 18 Mar 2008, 00:31, édité 1 fois
avatar
MONNET William
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Mécanicien NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par MONNET William le Mer 05 Mar 2008, 21:31

Salut Tataio,
Superbe la photo avec Pierre Lecomte, un grand bonhomme que de bon souvenir avec lui en station, je l'ai également comme chef à Rapa.

André,
Tu parles de "Rofis" et j'ai quelques souvenirs de cette fille pas trop sauvage (même gentille) à chaque relève donc après le départ de Bill elle prenait ses quartier dans la suite du chef (je ne cite pas le nom du remplaçant), ce dernier veillait de très près, et naturellement la belle se faisait coincer lors de ces escapades (les prétendants avait rarement le temps de conclure), un folklore, parfois elle prenait son sac et repartait au village, mais son père l'a renvoyait illico.
Elle avait une plus jeune sœur également très délurée pour son jeune âge, mais cela était après l'implantation de la nouvelle station, on m'avait envoyé pour dépanner un SATEM et j'avais fait durée un peu l'intervention.
C'est à cette occasion que j'ai appris que le S/C du train qui assurait la fonction de mécanicien ne pouvait pas intervenir car il ne possédait pas le niveau de qualification, par contre il était incollable sur les moteurs Johnson.

Pour les passes à poissons il y en avait une derrière le motu où il y avait le hangar des groupes et la réserve des carburants et une autre à environ 15 minutes.
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Mer 05 Mar 2008, 22:01

William, dans tes attributions tu devais avoir aussi la taille du bon angle de la mèche du frigo Electrolux...
Car lorsque la mèche était mal taillée dans le brûleur le frigo fumait comme un chalutier espagnol version 1960... mais il ne faisait plus de froid.
Nous fûmes plus tranquille à la réception des résistances électriques que l'on plaçait dans la cheminée.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Mer 05 Mar 2008, 22:23

Tataio, je pense que c'était Lucas.
Il y avait aussi un très bon William (Viriamu) Purakaueke, le frère de Paea qui a fait pilote en remplacement de Jean et de Io ton Beau-Père.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
MONNET William
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Mécanicien NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par MONNET William le Mer 05 Mar 2008, 22:33

Franchir la barrière ça impressionne, mais en plus voir arriver 2 baleinières à couple avec un 4x4 Renault amarré dessus tu en as plein les mirettes.
William
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Mer 05 Mar 2008, 22:50

Baleinières à couple avec une caisse imposante.
Je pense que c'est à Reao.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
LE LAY ALAIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
MÉTÉOROLOGUE NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par LE LAY ALAIN le Jeu 06 Mar 2008, 08:57

JEAN-CLAUDE
Ce ne serait pas le débarquement de la tortue ?
Il a fallu ensuite la tracter sur des rondins avec un palan jusqu'à la station.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et QUINQUIN
avatar
Jean-Paul PEREA
QM 2
QM 2

Age : 77
Torpilleur équipage NON

LES ILES DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

Message par Jean-Paul PEREA le Jeu 06 Mar 2008, 09:54

Les accidents de baleinière sont rares, leurs équipages et surtout leurs patrons connaissant parfaitement leur métier, c'est à dire la mer et les vagues qu'ils savent observer pour choisir la bonne.
Mais lorsqu'une baleinière rate son passage, le fret est irrémédiablement perdu, des passagers sont blessés, parfois grièvement, ou tués.
J'ai personnellement connu un conseiller territorial mort écrasé par l'embarcation qui s'est retournée sur lui.
Chaque passage de récif se prépare donc avec un certain pincement au cœur.
avatar
LE LAY ALAIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
MÉTÉOROLOGUE NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par LE LAY ALAIN le Jeu 06 Mar 2008, 10:05

Tu as raison Jean-Paul, le passage de la barrière est toujours un moment stressant.
J'ai passé les premières fois à REAO avec les avirons.
Ensuite avec le moteur cela était tout de même plus aisé, (tout est relatif).
A REAO toujours, j'avais avec un copain fait construire une pirogue à balancier, et les jours ou il n'y avait pas trop de houle nous allions à la pêche après la barrière.
Il est arrivé de se renverser au retour et de perdre notre matériel de pêche.
On comptait pourtant les rouleaux, 7 je crois et au 8ème on pagayait comme des fous.
Ceci reste de très bons souvenirs, et il fallait être jeune et un peu inconscient pour faire cela...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et QUINQUIN
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 06 Mar 2008, 19:30

Alain et William,
Quand je regarde en page une, la photo où se trouve Lahaye en short blanc, que je vois à l'arrière le lagon et les cocotiers de la côte Nord, je comprends que la Fillod est orientée grosso-modo vers l'ouest, le couchant, le village invisible se trouvant sur la gauche.
J'aimerais arriver à recréer, pour mes besoins littéraires dont je vous parlerai en message privé si vous le désirez, la disposition approximative des bâtiments de la station en tenant compte bien sûr des hoa et des motu qui sont nombreux par là.
Vous êtes vous, vous mêmes, repérés sur les lieux avec le satellite Google Earth ?
Quoiqu'en ce moment ce n'est guère facile car sur la photo fournie, il y pas mal de nuages
André Pilon
avatar
MONNET William
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Mécanicien NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par MONNET William le Jeu 06 Mar 2008, 22:52

Bonsoir Jean-Claude et André,
Ils en ont fait dire des mots ces frigos et souvent des gros, car malgré une mèche adéquat et une belle flamme bleue ce n'était pas toujours le top question froid, dans l'équipe MTO à REAO il y avait un ancien qui avait fait les tirs sahariens à Régane "Renaud" qu'il s'appelait je crois je ne me rappelle plus de son prénom, il avait connu ces frigos, et il nous avait expliqué qu'il fallait les remuer pour libérer l'ammoniaque de l'évaporateur, avec LECOMTE c'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd, on a vidé les 2 frigos pour les installer sur le 4x4 et on a fait un AR au village, on les a remis en route je ne rappelle plus si vraiment ils étaient plus performant mais çà explique l'ambiance d'un poste et pourquoi on peut dire qu'on a joyeusement vécu tout en faisant un excellent boulot.

Pas de problème André si nos "pôvres "neurones peuvent t'aider, c'est quand tu veux.
C'est sur que je n'utilise pas souvent Google Earth pour visiter ces lieux de notre jeunesse, mais avec un but çà motive.

William
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Jeu 06 Mar 2008, 22:56

William,
Renaud était-il crabe-chef ancien ?
Il me semble l'avoir croisé à l'époque...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 06 Mar 2008, 23:06

William,
Pour aller sur le côte Sud de Reao avec le satellite il faudra attendre qu'il change ses vues, car il y a de gros cumulus au-dessus de la couronne récifale, et on ne voit pas grand-chose.
Les clichés qu'il y avait il y a quelques mois, étaient nets de tout nuages et même que l'on distinguait bien deux ponts qui ont été construits au-dessus de deux hoa, facilitant ainsi le passage à plein d'eau, pour ces deux-là, tout au moins.
Ce sera peut-être dur à s'y retrouver, c'est qu'il y en a des motus !  
A Pilon
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Information musicale

Message par PILON le Ven 07 Mar 2008, 18:01

J'ai comme beaucoup d'entre vous je pense, été entiché par la musique polynésienne et surtout par celle ayant les tuamotu comme base, celle qui est rythmée depuis l'origine du monde, dirait-on, hormis les tempêtes par les vagues régulières qui se déversent et qui se déroulent sur le platier, s'amortissant aux pieds des premiers miki miki et autres gie gie, à marée haute.
Souvenez-vous, les anciens des atolls, c'est avec ce bruit nous berçant que nous nous endormions.
C'est ainsi, avec ce trait culturel fourni par dame Nature, associé à la musique pentatonique et avec celle des popaa qui compte sept notes, que les pomotu nos amis ont créé leurs particularités musicales.
Mais nous même, à la longue notre cervelle ne pouvait plus s'en passer, à tel point que si un jour à marée bien basse, la petite houle déferlante était absente, il y avait quelque chose qui nous manquait : ce bruit particulier de l'océan sur le récif de corail.

C'est pourquoi je n'ai pas été chercher bien loin pour trouver un nom à ce sujet : L'écho d'un lointain lagon".

Mais l'écho d'un lointain lagon c'est aussi le titre d'un disque vinyle des années 50 à 60, je crois, présenté par Eddie Lund, dans lequel on trouve une douzaine de morceaux kaina, qu'il me plait de vous énumérer, car nous les avons tous fredonnés tout au moins pour les premiers mots qui en sont bien souvent le titre :
Kirahu e, Totara tamure, Vatea e, Pekahikahi (pekahikahi kura e), Utere utere, Farara 'tu te mata'i, Toku tokaringa, Taku fare tokau, Tere tere te kuriri, E ua reka E, Taku moe E, Motu pua pua.
Tous ces morceaux ont été composés ou arrangés par Eddy Lund.

La pochette, en noir et blanc nous montre : un lagon, un motu sur l'autre bord et puis une jeune vahine, tout le haut enlevé, avec des titis encore plus haut accrochés que ceux de notre topless...

Eddy Lund : 1909-1973 né à Vancouver USA... arrive comme touriste à Tahiti... intéressé par la musique indigène, compose lui-même sur des thèmes locaux... sera pendant une quinzaine d'années directeur du Quinns qu'il quitte pour se consacrer à la musique tahitienne etc... (voir dans "Tahitiens" du RP Patrick O'Reilly).
Je pense qu'Eddy Lund aura été passer des heures nocturnes sur les récifs des Tuamotu afin de s’imprégner de ces rythmes naturels.
André Pilon


Dernière édition par PILON le Mar 11 Mar 2008, 14:58, édité 4 fois
avatar
MONNET William
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Mécanicien NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par MONNET William le Ven 07 Mar 2008, 18:26

jean-claude a écrit:William,
Renaud était-il crabe-chef ancien ?
Il me semble l'avoir croisé à l'époque...
Jean-Claude,
Effectivement il approchait les 10 ans de service en 65, il me semble que c'était un TIM à l'origine.
On a fait quelques bonnes bidouilles quand on se voyait sur PPT.

André,
On va attendre que les vents fassent le ménage, mais je pense qu'avec des vues on devrait  situer l'ancienne base.
William
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Ven 07 Mar 2008, 21:11

Voici quelques notes pour ceux qui ne connaissent guère ou pas du tout, afin de trouver facilement dans l'immensité de l'Océan Pacifique, l'atoll Reao, objet de ces pages :  ÉCHO D'UN LOINTAIN LAGON.

Car quand on ne connait pas, il est difficile à trouver : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sur la page d'accueil, clic sur : pacific ocean
Page suivante sur : tuamotu archipelago
Page suivante clic sur : reao
L'atoll apparait parfaitement orienté comme une carte marine, nord en haut, ouest à gauche etc...
Pour l'agrandir à volonté, cliquez sur la boule bleue et blanche.
Sur la photo actuelle il y a beaucoup de nuages mais on voit parfaitement le village à gauche, la piste d'aviation en haut.
Par contre le lieu dit Motu Onu où se trouvait la première station météo est dans les nuages.
André Pilon
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 12 Mar 2008, 19:01

Le légionnaire LAZARE PONTICELLI est mort aujourd'hui mercredi 12 mars 2008.
Agé de 110 ans il était le doyen des Français et aussi, et surtout, le dernier poilu français de la Grande Guerre.
HONNEUR à ce brave qui aura selon les désirs du président Chirac, des obsèques nationales.
Lazare a voulu associer à cet hommage tous ses camarades de combat.
Lazare était Italien, il n'a pas hésité à se mettre au service de la France pour la défendre pendant que d'autres se gobergeaient à l'arrière.
Lui qui était arrivé en France pauvre voulait à toutes fins la défendre, et il a même triché sur son âge pour s'engager.
Nous aurons tous une pensée pour lui à l'heure de la cérémonie
J'aime beaucoup la Légion, et même si parfois dans le contexte CEP, j'ai eu quelques difficultés.
Je n'oublie pas que je suis deux fois neveu de légionnaires morts pour la France qui reposent dans "mon" cimetière et dont j'entretiens les tombes.
André Pilon
avatar
Mich15
INVITÉ
INVITÉ

Age : 37
NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Mich15 le Jeu 13 Mar 2008, 18:52

Bonsoir les gars,
Je viens de me réveillé d'un sublime rêve, de pars vos magnifiques photos !!! 
Cela  me frustre de plus en plus d'avoir manqué tout cela, mais ainsi va la vie !!
Merci encore pour ces sublimes photos !
avatar
Richard Ski
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Richard Ski le Jeu 13 Mar 2008, 18:55

Pas grave Mich15 !!
Tu as ton beau-père qu'est là pour tout te raconter sur les vahinés hein mon gars ???



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La mer n'est pas ma femme mais restera mon éternelle maîtresse !
avatar
Richard Ski
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Richard Ski le Jeu 13 Mar 2008, 19:04

En voici quelques unes que j'aime particulièrement de ma collection perso.

Lagon de Bora Bora.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:

Bora Bora photo prise de "La Charente" (1ère escale au cours du retour de campagne).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Photo prise de " La Charente " aussi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La mer n'est pas ma femme mais restera mon éternelle maîtresse !
avatar
Mich15
INVITÉ
INVITÉ

Age : 37
NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Mich15 le Jeu 13 Mar 2008, 19:32

OUI ski 62 !!!
De grandes discussions en perspective !!!
Et des apéros prolongés d'histoires et d'anecdotes !!!
avatar
Richard Ski
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Richard Ski le Ven 14 Mar 2008, 10:19

A qui l'dis-tu mon ami ??
On oubliera jamais ces endroits de rêve !!

Ancienne vue de Papeete comme beaucoup d'entre nous ont du connaître !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:


Toujours Bora.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mooréa

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'ai aussi quelques veilles cartes postales de 1970 !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La mer n'est pas ma femme mais restera mon éternelle maîtresse !
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Dim 16 Mar 2008, 17:56

Anniversaire

Je remercie tous ceux qui m’ont présenté leurs vœux pour mon anniversaire. J’ai pu répondre à tous individuellement mais il est possible que quelques oublis s’y soient glissés. Que ceux qui se découvriront oubliés veuillent bien m’excuser et reçoivent donc mes remerciements ici-même.
En effet il y a 78 ans et sept heures je venais de libérer ma mère de cette pénible traversée de neuf mois, qui fut très dure paraît-il ; il y avait un moment que je contestais mon enfermement et que je manifestais à grand coups de pieds dans la butte.

Je suis donc arrivé le 16 mars, à 11 heures, au lieu-dit la Cure, en la commune de Courmemin 41, c’est la Sologne.

Il paraît que les matrones de mon village natal en ont conclu que j’étais destiné à être curé. En effet, la Cure touchait l’église et dans le passé, cette maison appartenait au clergé local.

N’ayant pas pris cette voie, je suis donc un devenu un EX futur curé


Maintenant, si l’on revient aux échos de ce lointain lagon qu’est celui de Reao
En nous en tenant aux dires des commères un peu sorcières de ma Sologne natale qui servaient de sage-femmes à ma naissance, il y eut sur notre atoll simultanément deux EX futur curé. Pour commencer, moi, donc, mais un faux ex futur curé. Par contre le 30 avril 1967, c’est un vrai que l’OPP nous envoya et qui débarqua de la baleinière de récif.
Le QM1 commis Joseph Adams arrivait pour alléger le travail du chef de poste que j’étais ( et chef météo en même temps ), et lui, était un ex séminariste, un vrai ex futur curé, donc.

Il devint un ami, il fut très ami également avec Grébauval et Martinez et, comme ce dernier, Joseph Adams, qui habitaient à Bains-les-Bains, (Vosges) est mort lui aussi.

Mais peu de temps après son arrivée, un soir, après la séance de cinéma en plein air, je l’avais vu jouer à cache cache avec une de nos beautés locales autour des cocotiers ; ce qu’il tenait alors en main en courant après elle était suffisant pour me démontrer qu’il n’était vraiment pas né destiné à rentrer dans les Ordres.

André Pilon
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 20 Mar 2008, 22:03

Mais qui pourra bien éclairer ma lanterne, comme on dit ?

L'article ci-dessus que j'ai écrit avant-hier nous indique donc l'arrivée du premier commis de Reao : le QM1 Joseph Adams.
il a débarqué de la baleinière à la passe devant le village, au bout de la rue principale et bien entendu ce passage n'avait pas la configuration qu'il a maintenant et que l'on voit du haut du satellite.
Précédemment sitôt que la houle de nord à ouest devenait un peu marquée, il devenait dangereux et il y eut quelques accidents.
Le jour de l'arrivée du commis, il ne faisait pas mauvais, une houle un peu marquée seulement mais quelques bagages tombèrent à la mer, parmi lesquels l'une des valises de Joseph, ce que nos Reao, en véritable otarie qu'ils sont, nous le savons, s'empressèrent de récupérer.
Arrivé à la station météo, notre commis mit sécher, sur le sable, dans la cour du poste, sous le grand soleil de la mi-journée tout le contenu de cette valise, du linge principalement, et parmi lequel je remarquai quelque chose d'insolite.
C'était une liasse de feuilles de papier assez fort et d'un format inhabituel.
Sur ces feuilles, on y voyait une forme d'écriture mais, pour la déchiffrer, il fallait probablement être initié.
A première vue, après l'avoir observée, j'optai pour une forme d'écriture musicale, mais bien loin d'être semblable à la façon dont on écrit les notes de nos jours sur des portées horizontales de cinq lignes  et même à celles des temps anciens, sur les livres religieux par exemple, des notes carrées qui sont inscrites sur des portés de quatre lignes.
De plus, sur ces feuilles, les lignes qui supportaient des signes étaient tracées du haut en bas ?
Notre commis me confirma que c'était la façon d'écrire la musique dans une certaine école religieuse où il se trouvait pensionnaire avant de rentrer dans la marine.
Je ne lui en ai jamais demandé plus et je le regrette.
Ce n'est pas maintenant, alors qu'il a quitté ce monde que j'en saurai plus.
Si quelqu'un parmi vous a quelques notions de cette forme d'écriture musicale, je le prie de me donner une réponse à cette énigme et à l'avance merci.
André Pilon
avatar
Invité
Invité

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Invité le Ven 21 Mar 2008, 08:39

Bonjour,
Je me permets de vous donner une petite info qui peut vous être utile.
Si vous téléchargé Google Earth (gratuit), et que vous tapez Reao, vous allez directement sur cet atoll.
Vous pouvez même avoir la MTO locale.
Amitiés
Pierre

    La date/heure actuelle est Lun 19 Fév 2018, 11:09