Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Sous-Marin Minerve "Plaque Commémorative" (message n°324)

Du haut de son sémaphore il veille !

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Avatar22 REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 817685 messages dans 14850 sujets

Nous avons 7436 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est François DIDOU

La page Facebook de secours d’A.C.B.

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Livreo10

Derniers sujets

» MINERVE (SM) - TOME 2
par Charly Aujourd'hui à 09:40

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par framery Aujourd'hui à 09:10

» [Campagnes] DAKAR
par Bureaumachine busset Aujourd'hui à 08:41

» La spécialité de sécuritar
par Jacques DUVET Aujourd'hui à 07:12

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Momo Aujourd'hui à 03:57

» ISÈRE (PR)
par Andre RICHARD Aujourd'hui à 03:54

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:39

» VIEILLES PAPERASSES] VIEILLES PAPERASSES HUMORISTIQUES
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:37

» [Vieilles paperasses] Feuille de service
par Joël Chandelier Hier à 20:09

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par Tinto Hier à 19:08

» [VOS ESCALES ] Brésil Rio de Janeiro
par Tinto Hier à 18:55

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Jean-Marie41 Hier à 18:53

» ACANTHE (DC)
par Yann CASTEL Hier à 18:32

» [ PH JEANNE D'ARC ] EXPOSITION JEANNE D'ARC
par alain-m-56 Hier à 17:41

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par DALIOLI Hier à 16:58

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par alain-m-56 Hier à 16:50

» DIVES (BDC)
par Michel Roux Hier à 14:02

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Roger Tanguy Jeu 16 Jan 2020, 19:30

» VAR (BCR)
par Matelot Jeu 16 Jan 2020, 13:28

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par Michel Roux Jeu 16 Jan 2020, 10:26

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 16 Jan 2020, 00:49

» LE TERRIBLE (SNLE)
par Jean-Marie41 Mer 15 Jan 2020, 21:34

» [Vieilles paperasses] Les permis bateaux
par GILOU971 Mer 15 Jan 2020, 15:12

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par GILOU971 Mer 15 Jan 2020, 14:35

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par marsouin Mer 15 Jan 2020, 14:15

» DIANE (SM)
par centime44 Mer 15 Jan 2020, 13:46

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par MOUTTE Michel Mer 15 Jan 2020, 13:34

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020, 12:12

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020, 11:15

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020, 10:52

» [ Blog visiteurs ] Recherche informations sur mon grand père
par Charly Mer 15 Jan 2020, 10:27

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par PAUGAM herve Mar 14 Jan 2020, 21:25

» MARNE (PR)
par Jean-Léon Mar 14 Jan 2020, 19:26

» BREGUET ATLANTIC 1
par byu30 Mar 14 Jan 2020, 18:30

» RHÔNE (BSL)
par Charly Mar 14 Jan 2020, 18:26

» [Le service de santé] HIA Sainte-Anne
par dan83143 Mar 14 Jan 2020, 11:46

» [ Recherches de camarades ] Hôpital Maritime de Brest/de Cherbourg
par ANASTASI Roger Mar 14 Jan 2020, 09:23

» FORBIN D620 (fregate)
par Bureaumachine busset Lun 13 Jan 2020, 19:24

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Joël Chandelier Lun 13 Jan 2020, 18:52

» [Campagne] ANTILLES
par Rayban35 Lun 13 Jan 2020, 18:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du DC ACACIA M 638 de 68 à 71
par Roulland Patrick Lun 13 Jan 2020, 17:55

» [ Blog visiteurs ] Recherches sur mon oncle Gaston Cotte mécanicien à bord du Bertin
par Yvo35 Lun 13 Jan 2020, 10:36

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Michel Roux Lun 13 Jan 2020, 10:21

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par Matelot Lun 13 Jan 2020, 08:56

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par 3eme ligne Dim 12 Jan 2020, 23:17

» [Divers Frégates] Fregate Fremm Provence
par Charly Dim 12 Jan 2020, 21:03

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par Charly Dim 12 Jan 2020, 20:40

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Jean-Marie41 Dim 12 Jan 2020, 19:33

» [Associations anciens marins] FNOM
par chapellier Dim 12 Jan 2020, 15:48

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par pinçon michel Dim 12 Jan 2020, 13:50

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par Michel Roux Dim 12 Jan 2020, 11:55

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Joël Chandelier Dim 12 Jan 2020, 09:51

» LE FENZY
par PAOLE Dim 12 Jan 2020, 05:10

» [ Blog visiteurs ] Marine en Indochine
par Invité Sam 11 Jan 2020, 21:20

» [LES B.A.N.] HYERES
par Jean-Marie41 Sam 11 Jan 2020, 17:23

» [LES B.A.N.] LANVÉOC POULMIC
par Jean-Marie41 Sam 11 Jan 2020, 17:13

» Les anciens Torpilleurs
par framery Sam 11 Jan 2020, 13:49

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par COLLEMANT Dominique Sam 11 Jan 2020, 11:21

» [Association anciens marins] AGASM amicale RUBIS (TOULON)
par BEBERT 49 Sam 11 Jan 2020, 10:55

» [ Blog visiteurs ] Décès de mon papa CECCOLINI Franck
par centime44 Ven 10 Jan 2020, 22:36

» [ Blog visiteurs ] Informations sur LV Pierre Lanteaume
par Invité Ven 10 Jan 2020, 21:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Bureaumachine busset Ven 10 Jan 2020, 20:58

» [ Blog visiteurs ] Sous-Marin Psyché
par peltier Ven 10 Jan 2020, 17:14

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Michel Roux Ven 10 Jan 2020, 12:16

» [ Les ports militaires de métropole ] Toulon des années 30
par dan83143 Ven 10 Jan 2020, 08:34

» GALATÉE
par Jean-Léon Jeu 09 Jan 2020, 22:55

» SUFFREN (FLM )
par Bureaumachine busset Jeu 09 Jan 2020, 20:59

» LA DIEPPOISE
par alain-m-56 Jeu 09 Jan 2020, 19:18

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Pytheas Jeu 09 Jan 2020, 15:43

» [Aéronavale divers] UNE PENSÉE POUR LES CRUSADERS
par Ory joel Jeu 09 Jan 2020, 13:59

» [ Blog visiteurs ] Guépratte années 50
par Charly Jeu 09 Jan 2020, 12:10

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Jeu 09 Jan 2020, 11:14

» [Les stations radios et télécommunication] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par Michel Roux Jeu 09 Jan 2020, 11:02

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Michel Roux Jeu 09 Jan 2020, 10:59

» ÉMERAUDE (SNA)
par Xavier MONEL Jeu 09 Jan 2020, 10:34

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de la base chaleix Nouméa de 1979 a 1980
par alain-m-56 Mer 08 Jan 2020, 22:44

» [ Blog visiteurs ] La Lave II
par Invité Mar 07 Jan 2020, 23:30

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par Didier Moreaux Mar 07 Jan 2020, 18:54

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 1
par alain-m-56 Mar 07 Jan 2020, 14:14

» EURYDICE (SM)
par bezat robert philippe Mar 07 Jan 2020, 13:43

» Dragueurs stationnaires outre mer
par ZEBE Mar 07 Jan 2020, 10:59

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par david974 Mar 07 Jan 2020, 05:24

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par DTL Lun 06 Jan 2020, 19:15

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par douzef Dim 05 Jan 2020, 21:20

» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
par Charly Dim 05 Jan 2020, 21:00

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par corre claude Dim 05 Jan 2020, 19:54

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES CUISINIERS
par Didier Moreaux Dim 05 Jan 2020, 15:42

» [Vie des ports] LE PORT D'AUDIERNE
par salonais Sam 04 Jan 2020, 20:29

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Sam 04 Jan 2020, 19:09

» Section Marine École de Tours
par BEAUDU Sam 04 Jan 2020, 19:05

» [ Blog visiteurs ] Eurydice
par COLLEMANT Dominique Sam 04 Jan 2020, 18:27

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades BE secrétaire militaire (1966/1967).
par FRAGAU Sam 04 Jan 2020, 17:34

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades du CFM Hourtin 09/1978
par Philippe Quillerier Sam 04 Jan 2020, 17:22

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Sam 04 Jan 2020, 16:21

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Joël Chandelier Sam 04 Jan 2020, 13:31

» ESCADRILLE 10 S
par byu30 Sam 04 Jan 2020, 10:46

» ARROMANCHES (PA)
par Michel Roux Sam 04 Jan 2020, 10:35

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Joël Chandelier Ven 03 Jan 2020, 20:27

» [VIE DES PORTS] QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Roger Tanguy Jeu 02 Jan 2020, 23:00

DERNIERS SUJETS


REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Liensamis

REAO, l'écho d'un lointain lagon.

MARECHAL
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Timonier équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par MARECHAL le Jeu 16 Avr 2009, 14:10

Tiens, tiens... je ne t'avais pas vu arriver sur le forum mon ami Szuper !. Soit le bienvenu . Laurent
Anonymous
Invité
Invité

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Invité le Jeu 16 Avr 2009, 19:20

Bonjour Laurent, hé oui je suis un nouvel embarqué, je trouve ce site sympa.
Bonne continuation et à bientôt.
Gérard Duffond
Gérard Duffond
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Timonier NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Gérard Duffond le Sam 18 Avr 2009, 21:49

Un grand bonjour Alain merci pour ton MP, je te répondrais dés que possible.
Concernant cette jeune femme, Aude Temahahe, elle recherche en fait le géniteur de son mari ça on l'a bien compris. Par contre, ce que l'on comprends pas, c'est que le géniteur en question lieutenant donc officier et de la météo en plus ????
Je penserais plus à un lieut de la légion de passage à Réao en 1971, qui s'est tapé la jolie Kéha Térouru et lui a laissé en partant, un polichinel dans le tiroir.
En ce qui me concerne, j'ai fait Réao en 1966 avec le Mtre Leconte (Bill) et d'autres dont je ne me souviens plus les noms. J'étais avec Maria Pukarua mais il y en a eu d'autres ainsi que sur d'autres atolls et d'autres iles. Combien avons nous laissés de descendants ? On l'ignore mais une chose est sûre, il y en a qui cherche leurs racines.
Anonymous
Invité
Invité

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Invité le Dim 19 Avr 2009, 19:01

Salut gérard,
Si j'ai bien compris dans ton cas pas de descendance connue, ce qui ne veut rien dire évidemment.
Moi qui n'est connu que Muru et les bateaux météo, j'étais moins exposé à ce doux traquenard de la vie.
Les forums susceptibles de m'interesser sont Hourtin et le CPER, le porte avions lafayette, la Polynésie, les aviso escorteurs (quatre)et d'autres qui me concernent plus ou moins.
Merci pour ta réponse et à bientôt.
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 30 Avr 2009, 23:37

Montroulez

Suite coprah, dans le post indochine


Pour l’usine à huile de Tahiti, on avait certainement vu grand, mais c’était normal il me semble.

Je pense que la production de coprah a diminué en Polynésie, tout au moins sur les îles basses. Puka Puka, par exemple à cette époque (1968) ou un peu avant donnait 250 tonnes par an, les arbres étaient tous plein de vigueur, la plantation ayant tout juste cinquante ans, c’était la meilleure des cocoteraies ; ces arbres donnaient des fruits depuis 40 ans. Cet atoll a été colonisé par des habitants de Fakahina, en 1916, si je ne me trompe pas, bientôt cent ans ; entraînés par leur curé missionnaire, le père Hervé Audran, qui mourut de la grippe espagnole en 1918, à Makatea, alors âgé seulement de 38 ans. Il avait esquissé une histoire de l'atoll Fakaina, qui était alors la "reine" du Coprah.
Par contre, par ailleurs, la majeure partie des cocoteraies devenaient déjà vieilles ; Reao et Puka Rua par exemple était bientôt centenaires. D’autres étaient plus que centenaires. Les arbres arrivant à bout de souffle, le problème posé était : comment fait-on pour régénérer la plantation. Abattre les arbres et replanter, cela amène 8 ans sans production. Ou bien replanter des noix dans chaque carré formés par les arbres, elle ne grandissaient pas, comme étouffées.
Je ne sais pas quelle solution à été adoptée pour régénérer les cocoteraies.

A P
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † CYBAL Jacques le Ven 01 Mai 2009, 08:56

Salut à tous,
Que le brin de muguet cette année vous porte chance et santé...Bonne Fête à tous.
Nana
Jcaques
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 78
Détecteur NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Ven 01 Mai 2009, 16:11

André, de nombreux cocotiers, avaient entourant leur pied et plantés en terre, des moitiés de fûts de 200 l sans fond , la rouille servant d'engrais...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Ven 01 Mai 2009, 22:14

Salut Jean-Claude

le technicien agricole qui avait en charge REAO quand j'y étais et qui se nommaient TU, apportait, fournis par ses services, des bidons noirs, comme nos bidons à ferro silicium, qui contenaient de l'engrais à base de fer.
le "Savernake", le bateau anglais qui s'est échoué en 1901, trois KM environ à l'est du village à fourni pas mal de morceaux de feraille que l'on voit aux pieds des cocotiers de ce quartier.
Et puis ,quand l'engrais manquait, on leur plantait des clous à la base du tronc, l'arbre n'avait qu'à "sucer" cette pointe.

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
montroulez
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Électromécanicien REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Aero10

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par montroulez le Ven 01 Mai 2009, 23:05

Merci PILON de ton petit mot.
La régénération des cocoteraies est toujours d'actualité.
C'est à l'ordre du jour du prochain "Natural beauty summit america" à New york le 7 et 8 mai de cette année.
Il est grand temps de t'y inscrire REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 580511:
Ci-joint un extrait datant de + de 10 ans :
L'exploitation du coprah constitue une des principales sources de revenus monétaires des atolls habités. Elle occupe la plupart des hommes et fournit la plus grosse part des revenus dans les atolls sans activité perlière.
Les cocoteraies sont très vulnérables aux cyclones. En 1982-1983, plus de 2000 cocotiers ont ainsi été détruits sur l'atoll de Tikehau. La régénération de la cocoteraie est assurée par le Service du Développement Rural (replantation et application d'engrais).
Les plus importantes productions cumulées des atolls comme, Takapoto, Puka Puka, Fakahina, Reao, ou Rangiroa sont aussi celles dont le taux de croissance entre 1987 et 1997 sont négatifs. A Rangiroa, le taux de croissance a chuté de 60%, à Takapoto de 24%.
A l'inverse, les taux de croissance positifs et les plus dynamiques ne concernent que des petites productions mises à part peut-être Anaa et Tematangi qui approchent chacun 2000 tonnes.
D'une manière générale, la production de coprah n'est pas corrélée à la superficie des atolls, ceux dont les terres émergés sont les plus étendues, ne sont pas les plus productifs.
La constitution des sols entre certainement en considération dans le rendement même si le substrat corallien est évidemment (et "heureusement" pour le cocotier) commun à tous ces atolls. Niau, réputé pour la fertilité de son sol (on y cultive des agrumes comme le citron et l'orange mais aussi d'autres fruits comme la banane), a produit plus de 1600 tonnes de coprah sur la décennie et sa production progresse de 23% entre 1987 et 1997.
Sur l'ensemble, la production de coprah des atolls a connu une diminution très nette depuis 1957, mais pour un grand nombre d'entre eux, la baisse du revenu des populations a été largement compensée par le développement de la perliculture, notamment à Manihi, Ahe, Takapoto, Takaroa, Fakarava...
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Ven 08 Mai 2009, 21:48

A la messe à Reao en 1967



Sur l’atoll Reao, où la population est entièrement catholique, tous les dimanches, que le curé itinérant soit présent ou non, il y a l’office dans l’église du village. Quand le curé est là, c’est une véritable messe avec communions ; ce qui dure environ pendant un mois, puisque par la suite il s’en va visiter les autres îles de sa paroisse maritime. Tous les autres dimanches et jour fériés, en l’absence du prêtre, cet office, sans communion, est dirigé par les katekitas, les catéchistes qui sont trois sur cet atoll, ainsi que les prières matinales et celles du soir qui se déroulent avec l’éclairage des lampes Coleman.
Les katekitas, en ce temps-là, étaient, dans l’ordre : Tetai Moearo, Tepano Moearo et Rahaera.
Ceux qui sont allés à la messe à cette époque-là, parmi le personnel de la météo auront pu remarquer un chose anormale, voire étrange :
A cette époque, c’était encore l’ancienne église qui fit place après avoir été démolie, et fourni des pierres, à la nouvelle au début de la décennie 70.
Dans cet édifice qui était centenaire, il n’y avait pas de places privées. Les enfants et les adolescents se plaçaient en avant, assez près de l’autel. Tetuanui, le katekita oe, avait une baguette de miki miki, assez longue et en jouait souvent pour tenir en respect ces jeunes assez souvent dissipés.
Les adultes se mettaient, les femmes à gauche, les hommes à droite.
Les grands comme les petits avaient donc une place assise.
Mais il y avait encore une catégorie de paroissiens, ou plutôt de paroissiennes, qui elles, n’avait pas droit à une place assise ; elle n’avaient pas le droit de pénétrer dans le saint-lieu. Il était seulement toléré qu’elle franchissent la porte et qu’elle se mettent assise ou à genoux, de suite à gauche en entrant. Il n’y avait pour elle pas de sièges ni de coussins pour les genoux. Elles étaient là, une douzaine. C’était les pécheresses !
Vous avez compris, toutes celles qui avaient fauté, n’étaient plus membres de la communauté paroissiale à part entière. Elles en seraient soustraites, jusqu’à leur mariage. Ainsi d’une année sur l’autre le nombre de ces retranchées de la paroisse est à peu près identique puisque les nouvelles mariées vont quitter le groupe et seront remplacées par de nouvelles fautives ; je dis fautives selon les critères Reao et l’enseignement de l’église locale ( en 1967 et 1970).
Oui, il est remarquable que dans le nombre de reclus, il n’y a pas de garçons. Tout au moins pendant le temps que j’ai passé sur cet atoll.
La majeure partie des filles qui se retrouvent ainsi au piquet, au coin, pendant la messe ont, pour la première fois, subi le motoro. Pour ce viol nocturne plus ou moins consenti, ce sont les garçons qui se déplacent chez les demoiselles pour cette action ; et eux alors, que l’on pourrait qualifier de violeurs n’étaient pas punis et restaient blancs comme neige.

André Pilon[justify]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mar 19 Mai 2009, 22:22

Qui a connu la Tortue ?


Voici une vue insolite de l’atoll Reao vu du large, vue de l’ouest.
Cette photo date de 1966.
Elle a été prise pendant la série de six tirs aériens sur barge ou sur ballon, qui ont eut lieu cette année-là, à Mururoa et Fangataufa, de juillet à octobre
L’abri anti retombée était une grande tente en matière plastique jaune, que nous voyons à gauche sur la photo et dans laquelle on pouvait caser toute la population du village soit 270 habitants et le personnel de la station météo, environ 25 personnes.
On l’appelait la Tortue ; la même était installée à Mangareva.
Pour les trois tirs de 1967, à Reao, il n’y eut aucun système de protection d’installé, ce n’est que fin 67 que vinrent la compagnie de travaux construire le Pantz quand fut terminé celui de Puka Rua.
Une aire d’environ un hectare a été dégagée en abattant les cocotiers, pour permette le posé d’hélicoptères. L’installation de la tortue, se fit en bordure de mer, sur un lit de sable apporté ici même.
Plusieurs membres de ce forum qui étaient à Reao pendant ces tirs vont s’y reconnaître et vont sans doute apporter des précisions.
Tous les autres bâtiments sont ceux de la station météo construite sur l’emplacement de l’ancien hôpital des lépreux.
Le bâtiment du centre de la photo, dont on voit le pignon blanc, appartenait à cet établissement de santé. Il est ruiné, il n’a plus de toit en 1967 et sera bientôt démoli.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


André Pilon


Dernière édition par PILON le Mer 20 Mai 2009, 11:18, édité 1 fois
LE LAY ALAIN
LE LAY ALAIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
MÉTÉOROLOGUE NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par LE LAY ALAIN le Mer 20 Mai 2009, 09:55

André:J'étais à REAO lors de l'arrivée de la tortue et son déplacement sur des troncs de cocotiers de la barriére à la station avec un système de palan.Il a fallu une bonne journée pour y arriver.Ensuite il a fallu faire quelques excercises avec les habitants du village pour les convaincre que ce n'était pas dangereux.La première fois ils sont arrivés,certains avec les chiens et même un cochon!!!
Souvenirs!!!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et QUINQUIN
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 78
Détecteur NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Mer 20 Mai 2009, 20:28

André, j'ai un doute, je suis allé à Reao en avril 66 pour monter le Cotal, j'ai participé à la première série de tirs et je ne me rappelle pas de cette tortue.
Pourtant elle était bien visible ...
Alain, te rappelles-tu de la date de construction ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 20 Mai 2009, 21:11

Salut

Cette année-là, 1966, il y a eu deux rafales de trois tirs avec un temps d’arrêt de 50 jours entre les deux ;
La tortue aura sûrement été installée entre ces deux rafales. N'étant pas présent ce sont, malgré tout, des précisions qui m'intéressent.
Alain, le Bosco, l'aura vue arriver, comme il le dit, entre les deux séries de tirs ? A suivre.

A Pilon
LE LAY ALAIN
LE LAY ALAIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
MÉTÉOROLOGUE NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par LE LAY ALAIN le Mer 20 Mai 2009, 22:08

Aucune idée des dates exactes,mais Richard LACAZE doit aller à FAAA pour voir les archives et relever les dates d'affectations.
Pour Jean-Claude:c'est sur que nous avons fait un séjour ensemble à cette époque(66)mais??????



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et QUINQUIN
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 20 Mai 2009, 23:11

Le troisième tir de la première rafale : Ganymède, eut lieu le 21 juillet 1966

Le premier tir de la seconde rafale : Betelgeuse, eut lieu le 11 septembre 1966

Il y a donc cinquante-deux jours de pause entre les deux séries.
C’est dans ce laps de temps que Jean-Claude a quitté Reao et dans ce laps de temps également que la tortue est arrivée et qu’elle fut installée.

Si les uns ou les autres, avez encore le courrier envoyé à vos proches, vous pourrez retrouver les dates de vos mouvements dans ces archives épistolaires.

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
† tataio
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
Timonier équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † tataio le Jeu 21 Mai 2009, 10:03

bonjour tout le monde
Pour éviter de vous creuser les méninges pour rien, je vous donne les dates de tous les
tirs aériens de juillet 66 à sept 74.
Tataio

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 78
Détecteur NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Dim 24 Mai 2009, 23:32

J'ai quitté Reao le 25 juillet 66 pour arriver à Taku le 1er août 66..



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Lun 25 Mai 2009, 09:30

Bien le bonjour en ce lundi matin

Bravo Jean-Claude et merci pour tes recherches, c’est bien ce que je pensais, la tortue a été mise en place entre les deux rafales, après ton départ, et tu es parti de l’atoll à la liaison qui suivit le troisième tir. Par contre, le Bosco le Lay ne t’ayant pas suivi, il a pu voir toute la suite. Et il est rentré dedans avec la population du village.

Et quand commença la seconde rafale, tu étais à pied-d'oeuvre depuis plus d'un mois à Taku.

amicalement.

André Pilon.
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Lun 25 Mai 2009, 09:43

Confirmation,
Jean-CLaude ce ce que j'avançais dans le message précédent.
J'ai trouvé sur internet un long article, pas du tout tendre, du nouvel observateur daté du 5 février 1998, qui dit ceci entre autre :

"Courant août, des refuges sont discrètement montés à Mangareva, à Tureïa et à Reao aussi.
Il s'agit de blockhaus en béton et de «tortues», des sortes de hangars que les militaires utilisaient pendant les essais au Sahara."

Pour trouver ce papier, faire : Google, puis : tortue reao abri atomique.

A Pilon
MARECHAL
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Timonier équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par MARECHAL le Lun 25 Mai 2009, 17:52

Bonsoir à tous - J'ai dû arriver à Réao en mars-avril 67 et je confirme André, il n'y avait plus de "tortue" (que j'avais effectivement connu à Riki). Dis-moi, il me semble que cette tortue était fabriquée plutôt en un caoutchouc assez épais?. REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 595882
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 65
NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par marsouin le Lun 25 Mai 2009, 19:47

"Kia ora" aux marins des Tuamotu (orientales),

J'ai reçu aujourd'hui la "Gazette" de l'ARDHAN dans laquelle figure le témoignage de l'ami Robert Brand (l'un des deux jumeaux de l'aéro) qui raconte par le menu détail l'un des crashes qui a eu lieu sur le lagon de Reao... Il s'agissait du PBY ("Pi-Bi-Ouialle") n°48 qui ne se serait pas éventré sur une patate de corail mais aurait ouvert sa trappe de train avant au choc de l'amerrissage...
4 jours sur l'atoll avec les Paumotu, l'Ouragan à la rescousse, deux Alouette pour rapatrier l'équipage et les passagers...
Cela se passait en avril 66 !
Si ma mémoire est bonne, les 5 Catalina se sont "plantés" avec plus ou moins de bobo, sauf un qu'on a vendu ou donné.
Pourtant ces hydravions ont été les saint-bernard des marins et "marines" américains durant la guerre du Pacifique !
Honneur aux marins de l'aéro !
Marsouin



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Lun 25 Mai 2009, 21:17

kiaorana koe


suite à ton message

Voici un site qui te donnera l’histoire des catalina de l’aéronavale

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aux tuamotu nous n’en avons perdu que trois ; deux à Hikueru les 3 et 4 septembre 1965 et le troisième le 20 avril 1966, ouverture intempestive d’une trappe et le 48 se perd à Reao.
Il n’y a pas eu de pertes humaines ni de blessés

Tu pourrais mettre sur ce site les pages de cette gazette, nous sommes beaucoup, une vingtaine peut-être à y retourner de temps à autre au moyen de cette liaison, je pense que nous serions tous plus que contents.

Sur le site que je t’indique, tu verras ce qu’ils sont devenus par la suite ces appareils.

Tu peux voir sur le post de Reao une ou plusiers photos montrant ce catalina au fond, une aille dépassant la surface.

Merci d’avance

André Pilon
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 65
NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Catalina à Reao

Message par marsouin le Lun 25 Mai 2009, 21:24

Merci major.
J'avais vu il y a déjà quelques mois ce site très bien fait. REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 582735
Je vais demander l'autorisation à Brand et à l'Ardhan de mettre leur anecdote en ligne.
La suite au prochain numéro...
Marsouin
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Lun 25 Mai 2009, 21:31

Au sujet de la tortue.

La tortue à probablement été démontée aussitôt la seconde rafale de tirs et rangée dans le second HV9 qui se trouvait en dehors de la cour de la station derrière la station radio au long de la forêt de cocotiers ; il y avait là ce HV 9 et une fillod inhabitée momentanément.

Quand j’arrivai, le 28 janvier 1967, la tortue dormait là depuis sa mise au rancart, et je te confirme qu’elle était bien en une sorte de caoutchouc ou de plastique de couleur jaune foncé et vraiment épais.

André Pilon

Contenu sponsorisé

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 16 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 18 Jan 2020, 09:41