Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 668675 messages dans 13611 sujets

Nous avons 15657 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est jacques gil

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 13:05

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Aujourd'hui à 12:34

» AGADIR (B.A.N.)
par TECTAM Aujourd'hui à 11:57

» La Boudeuse
par Jacques l'A Aujourd'hui à 11:42

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 10:59

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 9:49

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 8:31

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Aujourd'hui à 0:23

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par PAUGAM herve Hier à 23:18

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Hier à 22:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Hier à 18:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Hier à 18:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Hier à 18:02

» LA CHARENTE (PRE)
par LA TOULINE Hier à 18:02

» RANCE (BSL)
par REVERDY Hier à 10:15

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 8:37

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Hier à 8:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Hier à 8:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Hier à 0:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév 2018 - 23:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév 2018 - 20:58

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Mer 21 Fév 2018 - 18:53

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Mer 21 Fév 2018 - 18:06

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév 2018 - 17:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév 2018 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév 2018 - 10:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév 2018 - 9:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév 2018 - 9:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév 2018 - 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév 2018 - 21:59

» Criquet (gabare)
par Christian Apruzzese Mar 20 Fév 2018 - 20:13

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév 2018 - 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév 2018 - 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév 2018 - 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév 2018 - 15:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév 2018 - 1:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Lun 19 Fév 2018 - 23:23

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Lun 19 Fév 2018 - 20:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018 - 17:05

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018 - 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév 2018 - 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév 2018 - 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018 - 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018 - 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018 - 18:31

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018 - 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018 - 17:24

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018 - 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018 - 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018 - 19:08

DERNIERS SUJETS


REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Partagez
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par marsouin le Sam 16 Aoû 2014 - 21:28

André, la diffusion et la distribution sont une chose. La promotion en est une autre. Seuls les grands éditeurs ont des attachés de presse. Les autres laissent le soin à leurs auteurs d'assurer leur propre relation presse...
Bon courage   
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Roger Tanguy le Sam 16 Aoû 2014 - 22:06

Pour André.
Dans la tournée du Chéliff, Puka Rua et Réao étaient des "stations" incontournables, souvent visitées. Le Chéliff ne disposait pas d'hélicoptère, le seul que j'ai vu une fois à bord était sous forme de "fret" à livrer. C'est effectivement un peu le bazar sur le pont mais parfois une bonne partie de la cargaison était saisie sur le pont et là il n'y avait plus un cm2 de libre. Oui, j'ai encore quelques photos du Cheliff (tu as certainement vu que j'en avais mis deux ou trois dans la rubrique Chéliff), mais pas de Réao (je restais sur le pont noter tout ce qu'on déchargeait et les heures de départ et retour des baleinières - pour veiller que toutes étaient rentrées, qu'aucune n'avait un retard alarmant). j'ai une photo des poulpes du lagon de Puka Rua où j'avais eu la chance de faire partie de l'équipe admise à se faire bronzer à terre pendant que les autres bossaient. Autrement, comme tout un chacun j'ai des photos "touristiques" de la Polynésie, peu de nature "militaire". Rien de plus original (la tombe d'Alain Gerbault peut-être pour le voileux Jacques l'A) que celles que l'on peut voir sur ce forum.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par TUR2 le Dim 17 Aoû 2014 - 7:32

Pour Marsouin,

Ce que je veux dire à propos de l'ouvrage de Pilon, n'est pas tellement affaire de vente, mais plutôt qu'il fait revivre des personnages dans une ile pratiquement inconnue du public. Et cela à un endroit où c'est uniquement la tradition orale qui comptait. Je pense que la population locale d'aujourd'hui doit être heureuse qu'une époque ait ainsi pu être "fixée". Peu importe la notoriété, il s'agit là d'œuvre de mémoire, et peu d'endroit auront ainsi fait l'objet d'une telle attention d'un lettré. D'autant que ce livre intervient à un tournant de l'histoire, celui de la mondialisation. L'arrivée du progrès et la fin d'une époque. Tout comme le tournant pris par ces iles lors de l'arrivée des premiers découvreurs européens.
Œuvre utile s'il en est et je pense que notre ami Pilon, fin observateur a, avec ses mots, écrit une page d'histoire, celle de Réao et celle de la Polynésie.

Amicalement TUR2



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ia orana ite matahiti api
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Roger Tanguy le Dim 17 Aoû 2014 - 11:16

Aujourd'hui, un peu partout, des historiens locaux s'attèlent à la rédaction de monographie sur l'histoire de leur village et cela connait un certain succès auprès des "locaux" et même des autres. Aussi, à propos de Réao, je pense que TUR a raison, notre ami André Pilon fait œuvre de mémoire, une œuvre utile.
En pensant à Réao, il me vient une anecdote à l'esprit. Un jour de "livraison" une baleinière avait raté son "saute-mouton" sur la barrière de corail et s'était passablement éventrée sur les récifs. Nous avons envoyé immédiatement notre matelot bout-de-bois à son chevet. Pendant qu'il était à l'œuvre, la tempête s'est levée. Nous avons rappelé toutes nos baleinières et les avons hissées à bord. Nous nous sommes éloignés des récifs... abandonnant notre charpentier à son sort. La tempête a duré plusieurs jours. Quand le temps s'est calmé, nous avons récupéré notre Robinson pas rasé, des tas de colliers autour du cou. Naufragé à Réao ne manquait apparemment pas de charmes.
Une autre fois c'était le Chéliff tout entier qui s'était retrouvé juché sur les récifs, c'était à Totégegie. Mais c'est là une autre histoire.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Dim 17 Aoû 2014 - 11:37

Bien dit, TUR2, et je t’en remercie ; c’est exactement ce que j’ai voulu démontrer et je n’aurais pas su si bien le dire.
Ce monde de 1967, c’est un monde qui a disparu en quelques courtes décennies chez ces gens qui sortaient tout juste de l’Âge de la Pierre cinquante ans plus tôt, ce je décris dans un autre ouvrage de même volume qui paraîtra dans le milieu de l’an prochain, qui couvre une période qui va de 1860 à l’arrivée des militaires et de la station météo (pas grand chose pourtant).
Mais ce fut une révolution sur ce bout d’atoll… et sur les autres aussi lointains, pour ces gens qui rentraient ainsi en plein dans la mondialisation qui, ne nous leurrons pas, quoiqu’en disent certains en mal, semblant découvrir le phénomène, a commencé au temps des grandes inventions et découvertes, Magellan, Chistophe Colomb…

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Dim 17 Aoû 2014 - 19:08

André je viens de terminer ton chef d'oeuvre , je ne vois pas ce que je pourrais rajouter aux excellents commentaires de TUR et Tanguy, si ce n'est que après dix ans de Pacifique , eh bien, j'ai encore appris beaucoup de choses ..Grâce à ton érudition ..
Encore merci ..



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Dim 17 Aoû 2014 - 20:58

Merci Jean-Claude, pour ces commentaires et surtout pour le mot : Chef-d’œuvre, même s’il me semble un peu pompeux.
André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Dim 9 Nov 2014 - 22:42

Voici une belle photo qui nous vient du cuisinier du Trieux qui fut à bord en 1986/1987. Le BDC se trouve à raser à l’atoll et son méchant récif, ses deux machines en avant lent, probablament, donc bien manœuvrable et il se prépare à recevoir le long du bord deux baleinières qui sont chargées de fûts à essence vide. La première baleinière est juste prête à être poussée dans les vingt mètres d’eau sur le tombant du récif et le barreur attend la vague favorable pour la pousser, tous ensemble, au-dehors du platier, la seconde décolle du quai. Vu la hauteur de l’eau sur le platier, je pense que cette photo a été tirée au milieu de l’après-midi. Pour les anciens de Reao, vous remarquer le petit port, une échancrure qui a été crée à l’explosif dans le béton du récif, et que nous n’avons pas connu, d’où déchargement des marchandises sur le quai que vous voyez à droite ; et puis possibilité d’amener du matériel roulant qu’ils ont et qu’il avait déjà sur l’atoll et évacuer rapidement ces marchandises. Quel progrès pour les Reao !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Photo  Manou45.
André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Roger Tanguy le Dim 9 Nov 2014 - 23:15

Superbe photo. J'aurais aimé avoir la même du Chéliff.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Mar 11 Nov 2014 - 17:27

Rare de voir un bâtiment venir si près du platier même par beau temps .



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Dim 30 Nov 2014 - 16:52

Le chanteur polynésien Barthélémy Arakino que nous avons tous connu enfant, le personnel météo, sur son atoll Reao d’où il est originaire, est hospitalisé à Tahiti, dans le coma.
Le chanteur Barthélémy est sous surveillance au service de réanimation du centre hospitalier de Taaone depuis mercredi 19 novembre à la suite d’une insuffisance respiratoire provoquée par une infection due au virus du Chikungunya.
Rappelez-vous, il est le fils de feue l’institutrice Appolina et de Jean Arakino.
Il avait environ douze ans en 1967.

L’information ajoute qu’il y a 18 352 cas de cette maladie en Polynésie française !

Barthélémy Arakino
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
Timonier équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par MARECHAL le Dim 30 Nov 2014 - 21:56

Merci pour l'info André. Voilà un virus qui a fait le tour de la terre à une vitesse fabuleuse. Comme tu le sais, j'étais bien à Réao en 67. Néanmoins je ne me souviens pas de Barthélémy car j'étais trop timide pour aller spontanément au village. Mais peut-être venait-t-il à la station?.
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Dim 30 Nov 2014 - 23:11

En 1967, il venait parois à la station et j’ai une photo que je n’ai pas retrouvée aujourd’hui sinon je l’aurais mise en ligne, là ou nous sommes sur le lagon avec le boston, moi au manche du moteur, Gapotai Teara, notre hydrogeniste prenant la photo, le gamin assis à l’arrière  à coté de moi.
impressionnant le nombre de gens atteint à Tahiti.

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Roger Tanguy le Mar 3 Mar 2015 - 22:36

Réao ou Puka Rua ? l'un ou l'autre puisqu'ils étaient tous les deux dans la même tournée. Je ne me rappelle plus. Vous, les anciens des OPP, vous allez me dire ça. Par ailleurs, abri pour la population ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 4 Mar 2015 - 11:04

Oui Roger, c’est bien Reao. Poste militaire à droite, abri anti retombées Pantz au milieu, village à gauche mais que l’on ne voit pas. Le début de la construction, de l’abri date de fin 1967. C’est de cette époque que date l’arrivée des filles en caisse, « hélicoptèrement » et comme tout autre matériel, dont il est question beaucoup plus haut dans ce post.
André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Roger Tanguy le Mer 4 Mar 2015 - 13:42

Merci André, je vais pouvoir légender ma photo.
"Des filles en caisse" ? Qu'entends-tu par là ? J'ai remonté les messages mais je n'ai pas eu la patience de les lire tous.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par marsouin le Mer 4 Mar 2015 - 13:50

Vu sous cet angle et au raz des flots l'abri para-pluies radioactives est impressionnant. En fait, il s'agit de deux abris Pantz accolés si je ne me trompe pas...
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Roger Tanguy le Mer 4 Mar 2015 - 13:54

Le lagon de Puka Rua était infesté de poulpes. ici, les baleiniers en ont capturé un. Je ne sais pas ce qu'ils en ont fait. Par contre les légionnaires, d'origine Europe du sud, passagers à bord, en avaient fait une razzia et les avaient mis à "sécher" sur les filières. Lorsqu'ils étaient "croustillants" à souhait, ils croquaient les tentacules comme des sucres d'orge.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 12 Mar 2015 - 23:04

Référence au message 711 ci-dessus :
Le chanteur Barthélémy Arakino, de  Reao, est mort lundi 16 février à Papeete.
Son nom de scène était Barthélémy, il avait 59 ans.
André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 12 Mar 2015 - 23:30

J’ai eu l’occasion de participer à la chasse aux poulpes, voici l’une d’elles que je décris dans mon livre sur Reao.

La jeep roule à Gake, au bord du rivage sableux…
 
A peine sont-ils arrivés au terminus que Faumea a sauté de la voiture qui ralentissait.
De ses yeux perçants et surtout bien habitués à ce genre de recherche, elle a vu un poulpe.
Elle court au rivage, rentre dans l'eau et se saisit de l'animal qui se prélassait sur le sable.
D'une main preste, elle l'a pris au bon endroit derrière la tête qu'elle retourne, annihilant ainsi toute réaction.
L'animal a déjà collé tous ses tentacules sur les bras de la fille, puis sur ses cuisses.
Elles les décollent l'une après l'autre de sa main libre, en riant.
Les deux Popaa l'observent, ils n'ont jamais vu ça.
Ils se disent qu'ils sont bien incapables d'en faire autant.

Teie te kanoe, voici un poulpe, dit-elle en s'approchant de la jeep, et, pour s'amuser, elle colle les bras de l'animal qui n'a plus guère de réaction le long des jambes de Rohi qui en descendait.
Il s'en défait comme il peut et le balance sur le siège arrière.

- Kanoe, c'est bien le nom du poulpe ?  lui demande-t-il.
- Oui, c'est le nom Reao, à Tahiti, il faut dire fe'e ; dans les Tuamotu en général c'est le heke.
Fe'e et heke, c'est bien le même mot.
Kanoe c'est du pur dialecte de Reao et de Puka Rua, c'est un mot qui est venue de Mangareva dans le bagage culturel des émigrants dont je te raconterai bientôt l'histoire.
- Heke, est aussi un mot de Mangareva ?
- Oui, et aussi comme kakararu, le cafard gros comme un doigt qui vole le soir autour des lampes.

En disant ces derniers mots, Faumea qui marchait le long du rivage sableux, bondit une nouvelle fois et renouvelle l'opération.
En quelques secondes, ce poulpe, dont les bras, comme ceux de la précédente prise, font un bon mètre de longueur, est mis hors de combat.
Il doit peser deux kilos précise-t-elle.
Pendant une heure, en parcourant tous ensemble deux kilomètres de plage, elle va en capturer une trentaine, seuls trois lui échapperont.
La plus imposante de ces bêtes a des bras atteignant deux mètres ; elle accusera dix kilos sur une balance !

……………………………………………………………………………………

La capture de nombreux poulpes de cette façon simple se produit souventes fois à certaines périodes de l'année ; elle est, elle aussi, une source importante de nourriture.
On en prend bien plus qu'il n'en faut pour les besoins immédiats.
Aujourd'hui même - et déjà Katalina s'y est attelée -, les kanoe vont être mis à se dessécher au soleil, à proximité des farés, écartelés sur un morceau de branche, leur huit tentacules pendants, le tout ressemblant à du linge au sec disposé sur un porte manteau.
Tetai, pour les faire préparer, donne des ordres en conséquence aux femmes et aux filles de sa maisonnée.
Dans quelques jours quand ils seront bien secs, ils pourront être conservés ainsi en prévision de périodes de disette.
Revenus dans l'eau qui les cuira, ils seront un délice, apprêtés avec du riz.
Tout secs, ils sont prisés par les enfants qui en chapardent les morceaux car ils en sont gourmands, ils les dégustent un peu comme les petits popaa dégustent le bois de réglisse ou le sucre d'orge.
Les enfants paumotu semblent alors mastiquer un morceau de caoutchouc venant d'un pneu de bicyclette.

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.

    La date/heure actuelle est Ven 23 Fév 2018 - 13:32