Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 707282 messages dans 13970 sujets

Nous avons 14419 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est oceanmodel

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 11:32

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par morbihannais Aujourd'hui à 11:25

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 8:48

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 6:25

» [Campagne] ANTILLES
par PAUGAM herve Hier à 23:17

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par PAUGAM herve Hier à 23:03

» LES SERVICES TER ET CONTRÔLE TER
par Max Péron Hier à 23:02

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:00

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LAVALLÉE (AVISO)
par facilelavie Hier à 21:14

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par facilelavie Hier à 20:38

» LE BORDELAIS (ER)
par J-L-14 Hier à 20:07

» La spécialité infirmier Marine
par Roger Tanguy Hier à 20:00

» [ Opérations de Guerre ] Souvenirs
par corre claude Hier à 19:43

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Hier à 18:30

» [Les catastrophes dans la Marine] Frégate Météorologique LAPLACE
par alsybar Hier à 18:07

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par cabel Hier à 17:51

» SUFFREN (FLM )
par CARAMABELLE Hier à 16:15

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par PAUGAM herve Hier à 15:50

» [ Blog visiteurs ] agenda de la Marine
par Invité Hier à 10:54

» ESCADRILLE 22 S
par jean claude monzie Hier à 7:49

» [LES B.A.N.] ROCHEFORT
par Van de Zande Hier à 6:52

» ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Roger Tanguy Dim 19 Aoû 2018 - 23:11

» [ Blog visiteurs ] FANGUATOFA 1972
par Invité Dim 19 Aoû 2018 - 22:36

» C.I.N. QUERQUEVILLE
par Tocansa Dim 19 Aoû 2018 - 21:54

» MYTHO (CM)
par cornaly Dim 19 Aoû 2018 - 19:25

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par J-C Laffrat Dim 19 Aoû 2018 - 12:09

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Jean-Louis Richard Dim 19 Aoû 2018 - 9:16

» FLOTTILLE 33 F
par walker Dim 19 Aoû 2018 - 3:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Charly Sam 18 Aoû 2018 - 23:36

» [ Blog visiteurs ] Réponse à navigateur PM Basset
par Invité Sam 18 Aoû 2018 - 18:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par mataf57 Sam 18 Aoû 2018 - 18:46

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Sam 18 Aoû 2018 - 17:17

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par navigateur Sam 18 Aoû 2018 - 16:07

» [LES B.A.N.] AGADIR
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 18 Aoû 2018 - 11:50

» LA CRÉOLE
par COLLEMANT Dominique Ven 17 Aoû 2018 - 18:57

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par LENOIR Ven 17 Aoû 2018 - 16:20

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Jeu 16 Aoû 2018 - 22:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Jeu 16 Aoû 2018 - 22:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû 2018 - 18:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Jeu 16 Aoû 2018 - 15:52

» LCT L9098
par GYURISS Jeu 16 Aoû 2018 - 11:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Jeu 16 Aoû 2018 - 9:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 16 Aoû 2018 - 7:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Jeu 16 Aoû 2018 - 7:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû 2018 - 22:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 22:15

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû 2018 - 21:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 19:19

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû 2018 - 18:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû 2018 - 17:23

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû 2018 - 12:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû 2018 - 11:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû 2018 - 11:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû 2018 - 10:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018 - 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018 - 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018 - 17:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018 - 14:32

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018 - 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018 - 9:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018 - 16:18

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018 - 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018 - 8:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018 - 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018 - 19:28

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû 2018 - 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû 2018 - 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû 2018 - 19:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû 2018 - 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû 2018 - 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû 2018 - 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû 2018 - 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû 2018 - 8:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû 2018 - 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû 2018 - 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû 2018 - 16:28

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû 2018 - 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû 2018 - 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû 2018 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû 2018 - 11:34

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû 2018 - 21:31

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû 2018 - 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû 2018 - 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû 2018 - 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû 2018 - 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû 2018 - 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû 2018 - 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû 2018 - 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû 2018 - 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû 2018 - 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû 2018 - 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018 - 15:49

DERNIERS SUJETS


LOIRE (BSL)

Partagez
avatar
Aldebert
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

LOIRE (BSL)

Message par Aldebert le Dim 2 Avr 2006 - 12:30

Le 2 mai 1784, le garde-marine François-Athanase Charrette de la Contrie embarque sur la Loire, une gabare qui faisait du transport de vivres.
Plus tard il deviendra cet impitoyable général qui incarnera l’âme même des guerres de Vendée et de Vendéens.
Après une nuit constructrice passée au foyer du marin de Lorient.
Dans la douceur de ce matin du vingt quatre mai 1967, je gagne l’arsenal de Lorient.
Le gendarme maritime à la porte principale m’indique la cale ou le BSL Loire est en construction, ma première affectation au sortir du B.E. de transfiliste.
Une HORREUR !!!
Un mélange de tôles rouillées et de tôles peintes.
Spoiler:

A la coupée je suis accueilli par le matelot de quart qui me fait son plus beau salut militaire.
Ce matelot n’était tout autre que le cuisinier Jean-Claude Legrand, nous allions devenir de grands copains.
D’ordinaire les cuistots ne font pas de garde, mais l’équipage pont était si peu fourni que tout le monde participait, sauf les Trans qui faisaient leur quart au PC.
Je me suis présenté au B.S.I. pour informer de mon arrivée à bord, j’y ai fait connaissance du maître commando Béchu notre bidel.
Après un échange de banalités.
Nous sommes allés au secrétariat, la porte d’en face. Accueilli sympathiquement par le maître fourrier Jean Floch, je fis connaissance du matelot secrétaire Yves Lescour et du second maître secrétaire Garnier.
Après toutes les formalités administratives, le « bidel » me conduit jusqu’à mon poste de couchage.
Et peu après au PC transmission, un matelot breveté provisoire transfiliste dont le nom m’échappe à présent occupait les lieux.
J’allais passer les trois quart de mon temps dans ce lieu.
Là ça y était, je faisais parti de la grande famille de la marine, j’attendais ce moment depuis le deux octobre 1966 date de mon engagement signé à Nantes.
Je me souviens de la fête place Saint Pierre et toutes les bières que d’autres engagés et moi avons bu.
Avant de prendre le train du soir pour Hourtin.
Aujourd’hui je passe souvent près de cette place, mais au mois d’octobre la fête est de nouveau là et je dois dire que j’ai quelques frissons et quelques regrets de la jeunesse enfuie.
Enfin ça c’est une autre histoire.
Ma spécialité, m’a permis d’assisté à l’installation de tous les moyens de communication, émission et réception, par les ouvriers de la DCAN Lorient.
Je connaissais tous les branchements.
J’ai transmis cette connaissance au patron du PC Trans le Maître Radio Pencreach et au SM Transmetteur Régis Sabatier, lors de leur embarquement.
Régis respectueux des us et coutumes de la marine, m’a sorti toute une soirée dans Lorient, pendant cette sortie il m’a tout payé, resto, ciné et autres…
C’est un type formidable.
Je serai extrêmement heureux de le revoir.
L’équipe du PC Trans. grossie sérieusement au fur et à mesure des embarquements.
Le QM1 radio Legal qui dans le civil était officier radio de la marine marchande comme le QM1 radio Batat, le matelot transfiliste Dubois et le QM1 Transfiliste Patrice Echasseriau.
Armée pour essais depuis le 4 mars 1967 le staff ce composait du commandant le CC Hervé.
L’officier en second le Lieutenant de Vaisseau Bodin avait une histoire peu commune avec le matelot secrétaire Yves Le Scour, mais laissons Yves raconter :
- « Il m’a mis sur le cahier tous les jours où j’étais à bord, mais dix minutes après j’étais amnistié d’une faute imaginaire après briefing avec le bidel Béchu ».
- « Le Scour, allez vous inscrire sur le cahier ! »
- « A vos ordres, capitaine ! » A peine la porte refermée, je courais dans la coursive en gueulant :
- « barrez vous, Bodin sort de sa cabine ! » Ca détalait de partout, vers les machines, vers la passerelle.
Yves se marre encore du cirque que ça créait.
Une histoire de fou, et c’était le cas.
L’officier transmission l’Enseigne de Vaisseau Parent.
L’OE ingénieur Goasguen officier machines et sécurité.
Fin du printemps 1967, allait commencer la longue période des essais.
Et mon amarinage fut…dur, dur ! Surtout que la première sortie consistait de faire des ronds dans l’eau dans le golfe de Gascogne… Enfin après deux longs jours, la mer et moi nous étions bons copains.
Ce retournement de situation s’est produit lorsque j’ai reçu un télégramme de ma mère m’annonçant la mort du « petit chef » le très jeune fils de notre voisin forgeron et qui m’appelait «chef» à chaque retour en permission.
La leucémie venait de refermer le livre de sa courte vie.
Ce choc m’a amariné pour toujours.
Pendant l’été 1967, essais d’endurance moteurs direction Madère, Ciudado Funchal.
Des dégustations dans les caves bien fraîches puis à la sortie 40°…Aïe aïe !!!
Le retour en calèche fut fêté et chanté (faux comme de bien entendu).
Dans les jours qui suivirent un sous-marin Britannique fit escale…
Conséquence quelques sous-mariniers à l’hôpital !
Plus un sermon de notre Pacha, suite à la plainte du Cdt du « Yellow submarine ».

Début 1968, le 30 janvier notre première mission :
La récupération de cercueils de soldats d’Indochine à Hambourg, pour les ramener à Marseille leur ville patrie.
Arrivée à Hambourg le 4 février chargement et le 5 appareillage vers Marseille. HPA 08h00 le 15/02/68. De Hambourg à Marseille une tempête monstrueuse tout du long, les vagues passaient par-dessus la passerelle.
Ça calme !
Après Gibraltar, même météo jusqu’à Marseille.
La Méditerranée en colère ce n’est pas mal non plus.
Nous avons effectué de chaudes escales à Toulon du 16 au 18 février 68.
Puis c’est le retour Toulon/Brest départ le 19 février 68 arrivée le 23 février 68. Une traversée sans problèmes notoires. Faut dire que le rodage était fait, enfin du moins.
Le temps était magnifique pour le retour vers notre cité bretonne.
Et le bronzage était de rigueur.
(Hors des services, des postes d’entretiens, des postes de lavages et autres..).
« Exercice Pécari » du 05 au 16 mars 68 que nous avons effectué en baie de Quiberon.
Appontage hélico, assistance BDC 3ième RIMa de Vannes, exercice de formation de ravitaillement avec la Saône.
Quel ennui !
Pendant ce temps ma copine m’attendait à Brest.
A cette époque notre petit groupe de copains sortait tous les soirs où nous n’étions pas de service.
Le lieu de ralliement le B.H.V. (Bar de l’Hôtel de ville) place de Strasbourg.

Le 26 avril 1968 nous appareillons vers les îles de la Frise pour l’opération « Vliestroom ».
Embarquement du deuxième groupe de plongeurs démineurs.
Le jeu consistait, tout simplement à draguer les mines de la mer du Nord, mines laissées par nos parents pendant la deuxième guerre mondiale.
Nous assistions la deuxième escadrille de dragueurs océaniques (Mytho, Vinh-Long, Cantho, Ouistreham).
Les dragueurs de la Royale Navy (là ça va faire mal, à quai), de la Marine Allemande (Kriegsmarine), de la marine Belge (Belgian MSO’s), des Pays Bas (Koninklije Marine) et des Portugais.
Nous sommes stoppés dans notre élan par une panne de moteur et nous sommes obligés de faire escale à Cherbourg du 28 avril au 1er mai 68 pour réparation.
Pendant cette escale forcée, le QM1 fusco Mathurin Corlou apprend la mort tragique de son frère, il doit regagner Lorient immédiatement pour son inhumation.
Il nous rejoindra plus tard à Den Helder.

Nous arrivons sur poste le 2 mai 68, jour de mes 19 ans. Nous y restons jusqu’au 10 mai 68 date à laquelle nous faisons escale à Den Helder.
Ayant refusé de prendre le pilote, le pacha nous à fait heurter un quai produisant une énorme bosse du côté de la cafétéria. Heureusement il n’y avait personne à déjeuner mais nous avons tous perdu l’équilibre.
La Loire s’est toujours fait remarquée partout où elle passait.
Durant cette opération en dehors de mon quart, comme j’étais opérateur projectionniste je faisais le cinéma aux équipages des dragueurs qui venaient à couple pour un repos bien mérité.
Mon grand collègue bosco Claude Mouta dit Coco, pilotait le LCVP pour porter le courrier et la valise Secret Défense sur chaque dragueur de notre Task force.
D’ailleurs lors d’un transbordement du canot vers Le BSL, le matelot secrétaire Delaporte est tombé à l’eau.
Rien de grave, bonne maîtrise de l’équipage du canot.
Nous avions quelques occupations quand même en dehors des quarts et du sacro -saint poste de lavage !
On essayait d’écouter la radio pour nous tenir au courant des événements de 68.
Le reste du temps avant le quart de minuit à 4h ou de 4h à 8h nous faisions des mémorables parties de Tarots dans l’avant poste transformé pour un moment en un Casino.
Nous étions ancrés de longs jours loin de la côte avec parfois cinq dragueurs à couple.
Nous sommes restés sur poste du 11 mai 68 au 19 mai 68, là nous sommes allés à Den Helder en repos.
Cette fois le Pacha à pris un pilote… !
Le 20 mai 68 nous sommes allés Coco, Mato, Francky,Lusten et moi en ville, tant pis pour les gars de la Royal Navy qui traînaient sur le port.
Il faut dire qu’en ville nous avions rencontré des gars du 2 ième G.P.D..
Retour sur zone jusqu’au 29 mai 68 fin de mission. Nous avons regagné Brest (enfin !).
A notre arrivée nous apprenons que toute la flotte est consignée à poste.
A cause des événements de mai…
Mais il y a eu une dérogation pour la IIième Esdra qui revenait d’opération.
Merci marine Brest.
En permission vers Saint Michel en l’Herm (Vendée), cette fois sans Coco car il terminait son lien et partait pour la Réunion.
Le capitaine de corvette Pierre Roulhac de Rochebrune prend le commandement du BSL le 12 juillet 1968
La Loire se déploie dans toute l'Europe, accompagnant la 2e ESDRA en Méditerranée, Espagne, Allemagne, Norvège, à La Pallice.
Le soutien peut être apporté simultanément à 10 dragueurs et deux groupes de plongeurs démineurs. Elle participe notamment aux exercices Tiburon II en octobre 1968 et Mistral en novembre 1968.
L’exercice Tiburon II eu lieu dans le Pertuis d'Antioche, près de fort Boyard.
Il est logique de faire escale à La Pallice pendant un week-end.
Mon copain Bernard dit « Nénesse » est venu me chercher avec sa dauphine Gordini.
J’étais à quatre vingt kilomètre de chez mes grands parents.
Je leur ai fait la surprise de ma visite.
Le lendemain j’ai été saluer le centre de Transmission, j’ignorai alors que ce serait ma prochaine affectation.
Durant le printemps 1969, la Loire part en croisière dans le grand Nord, du 22 avril au 12 mai 1969, avant de soutenir les exercices Toundra en mai-juin 1969, Marindra en septembre 1969,
La première escale de notre croisière a été Dublin.
Nous avons attendu le remorqueur un bon moment parce que Frankie avait mal positionné son code Hôtel, il avait hissé « je vais vous attaquer ».
Je ne sais pas quelle en a été la conséquence vis-à-vis du Pacha…
Quoiqu’il en soit nous avons fait escale, et tout prêt d’un chalutier français, plutôt Bretons indépendantistes, nous avons passé une bonne partie de la soirée avec eux et quelques bières…

J’ai beaucoup apprécié la gentillesse des gens de Dublin.
Ils nous avaient organisé un bal avec des jeunes filles sous la surveillance d’une « duègne » .
Le port est fantastique avec ses montages de fûts de Guinness.
J’ai connu une fille dans une boîte de nuit, pas une Irlandaise mais une Écossaise, nous avons correspondu longtemps (6 mois environ).
Nous avons quitté Dublin à regret, tout l’équipage était mélancolique ou c’était les effets de la Guinness de la veille…Vas savoir !

Nous avons fait route sur l’Islande, où nous sommes arrivée le 2 mai 69, c’était le jour de mes vingt ans, dans tous les bars les islandais on me payait des whiskies. Moralité je suis rentré vers une heure et demi, à la coupée l’officier de garde était le lieutenant de vaisseau Deville (l’officier en second).
Il m’a dit :
- « alors mon pays, on a qu’une fois vingt ans, rentres te coucher ! ».
Je n’ai pas demandé mon reste, car en plus j’avais perdu mon col.
Cette nuit là j’ai bien dormi, écrous contre écrous, point de soudure.
A Reykjavik c’était la fête de l’été en ce mois de mai, mais nous sortions avec le caban et on n’avait pas chaud.
Nous avons appareillé vers le cercle polaire.
Nous sommes allés jusqu’à l’île aux ours.
On nous a décerné un diplôme du passage de la ligne, quelle fierté !
Nous avons vu de magnifiques aurores boréales, avant de rejoindre Bergen.
Là le Bidel m’a désigné pour passer une soirée chez l’habitant.
Je fus reçu dans une famille dont le père était commandant dans l’armée de terre, je ne vous raconte pas la jeune fille sensiblement du même âge que moi…
L'été 1969 est mis à profit pour effectuer un petit carénage (7 juillet au 2 août 1969).
Et c’est à St Michel en L’Herm ou je passais de merveilleuses vacances que j’ai reçu l’ordre de rejoindre la Loire pour une nouvelle affectation.
Le lendemain je partais pour Brest, à mon arrivée le Bidel maître Béchu m’annonça mon départ immédiat pour l’État-major La Pallice-Rochefort.
Bien sûr c’était tout prêt de chez moi, mais c’est avec un pincement au cœur que je quittais « mon navire ».
A l’heure actuelle, 36 ans plus tard.
J’ai toujours la même affection pour ce bateau.
Et que si l’occasion se présentait j’irais tout ému pour la saluer.
avatar
LE CALVEZ
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par LE CALVEZ le Dim 2 Avr 2006 - 12:47

Salut et félicitations. Quelle mémoire!!
Bonne fin de journée
avatar
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 81
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par BONNERUE Daniel le Sam 13 Mai 2006 - 18:56

Pour le camarade ALDEBERT, des photos "toutes fraîches" du BSM "Loire" prises à Dunkerque par mon "camarade de 50 ans" William NEUQUELMAN.

Le BSM "Loire" à Dunkerque le 12 mai 2006.



Spoiler:








avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 77
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Claude JORGE le Dim 14 Mai 2006 - 7:55

Il n'a pas prit une ride ce bateau.



avatar
DAN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 62
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par DAN le Dim 14 Mai 2006 - 9:09

la mise en place de la tente plage arriere en escale etait le signe d'un cocktail a bord

dan






Cap Haddock ACB sur virtual regatta
avatar
Bernard ( nanar )
MATELOT
MATELOT

Age : 69
Missilier équipage NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Bernard ( nanar ) le Dim 14 Mai 2006 - 11:31

DAN
Pour le soleil... aussi, car contrairement aux rumeurs le nord n'est pas gris...





Amitiés Bernard GEORGE
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 77
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Claude JORGE le Dim 14 Mai 2006 - 17:34

nanar, je dirais.. hum!!!



avatar
Bernard ( nanar )
MATELOT
MATELOT

Age : 69
Missilier équipage NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Bernard ( nanar ) le Dim 14 Mai 2006 - 18:03

Mon bon Claude beau soleil encore cet am j'ai fais plein de photos du Loire mais l'ordi déconne donc formatage et réinstalation imminente ...





Amitiés Bernard GEORGE
avatar
johann
INVITÉ
INVITÉ

Age : 32
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par johann le Lun 15 Mai 2006 - 18:52

SLT

Je suis monter à bord samedi j'ai pris pas mal de photos d'ailleurs elles sont sur le blog du bsl loire
suis-je autoriser a copier celle-ci afin qu elle puissent apparaitre sur le site
merci
avatar
Bernard ( nanar )
MATELOT
MATELOT

Age : 69
Missilier équipage NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Bernard ( nanar ) le Lun 15 Mai 2006 - 21:07

Bien du monde à bord Dimanche et file d'attente comme d'habitude, et beau soleil aussi.














Amitiés Bernard GEORGE
avatar
DAN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 62
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par DAN le Mar 16 Mai 2006 - 8:38

les batiments de guerre de la marine attire toujours beaucoup de visiteurs
dan






Cap Haddock ACB sur virtual regatta
avatar
LE BERRE PAUL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Manœuvrier NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par LE BERRE PAUL le Mar 16 Mai 2006 - 15:41

deux octobre 1966 date de mon engagement signé à Nantes.

Bonjour Aldebert
Enfin quelqu'un qui est rentré dans la Marine le même jour que moi, j'ai signé le même jour à Lorient, nous avons certainement pris le même train pour Bordeaux. J'était à la 12ème Cie, j'au oublié l'escouade, mais je sais que j'était au 2ème étage à droite.
Par la suite j'ai embarqué sur le PETUNIA en juin 68 donc nous étions ensemble à La Pallice en octobre 68 et à Vigo en septembre 69. Te rappelles-tu qaund le pétunia est tombé en panne de moteur et de radio dans le golfe de gascogne et que la Loire nous a accompagné jusqu'à la Corogne.
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par † Fanch 56 le Sam 1 Déc 2007 - 21:23

up





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
RV
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 49
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par RV le Mar 1 Avr 2008 - 23:44

mon premier embarquement comme matelot a djibout en 88.... mdr il y a 20 ans....... ca nous rajeunit pas ah ah ah....
avatar
Mataf 17
QM 1
QM 1

Age : 68
Manœuvrier équipage NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Mataf 17 le Sam 14 Juin 2008 - 20:26

Le 14 avril 2008, 3 anciens manœuvriers ayant servi sur le BSL Loire (oui BSL à l'époque) à son armement en 1967, se retrouvent à BREST pour une séquence Nostalgie, la visite de leur ancien batiment, 40 ans après, quelle émotion de parcourir les coursives, soute à bosco, passerelle et autres locaux que nous avions inaugurés au début de la vie du batiment, que de souvenirs des bons moments passés entre copains dans l'insouciance de nos vingts ans, de la première croisière d'endurance, pour tester le navire et des autres escales jusqu'au moment de notre séparation en 1970, où chacun à pris son chemin pour continuer sa vie.
Mais 40 ans après, l'amitié est restée intacte.

Avant.



Après.



Mataf 17
avatar
Mataf 17
QM 1
QM 1

Age : 68
Manœuvrier équipage NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Mataf 17 le Mar 24 Juin 2008 - 8:42

Aurais je le plaisir de croiser sur le forum, des anciens du BSL Loire
des années 1967 à 1970, afin d'évoquer certains souvenirs !!!!




« Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir. »
Epictète

avatar
Invité
Invité

Re: LOIRE (BSL)

Message par Invité le Mar 20 Jan 2009 - 14:56

Ce n'est pas dans ta bannette que tu conteras fleurette, même si tu cite Epiteque, beaucoup ne sont plus sur terre, faudra faire les cimetières, pour rechercher les anciens,dont tu fait parti mine de rien !!!, mais plane une grosse menace, ce navire part à la casse !!!
Un nostalgique.
avatar
jobic
CAPITAINE DE FRÉGATE
CAPITAINE DE FRÉGATE

Age : 66
Mécanicien NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par jobic le Mar 20 Jan 2009 - 15:07

Et oui, notre bon vieux BSM entreprendra ses opérations de désarmement à partir du mois de mai, au retour de son ultime mission en océan Indien. La rentrée du pavillon aura lieu aux environs du 24 octobre, après un dernier passage au bassin en fond de Penfeld pour mise en sécurisation de la coque.
avatar
Invité
Invité

b.s.l LOIRE (b.s.m)

Message par Invité le Mar 20 Jan 2009 - 15:34

effectivement j'ai eu l'immense honneur de visiter ce navire a BREST au mois d'AVRIL 2008 41 ans apres l'avoir armé a LORIENT , quel privilege en compagnie de 2 amis et de nos epouses,amis qui egalement avaient participer a cet armement et je pense qu'il y a que la marine pour nous procurer autant de souvenirs,c'est pourquoi,j'ai decidé l'edification d'un livre de memoire sur ce batiment pendant ma periode,j'ai pratiquement tout les elements en main ,l'aide de mes amis ,de ma memoire qui jusqu'a present n'est pas trop defaillante,bref je m'investis egalement a trouver des camarades afin de combler les lacunes memorielles .bien le bonjour d'un marin breton___
avatar
Mataf 17
QM 1
QM 1

Age : 68
Manœuvrier équipage NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Mataf 17 le Mer 21 Jan 2009 - 13:58

Le BSL loire etait un batiment très agréable, j'ai participé à l'armement en juin 1967 et aux premières croisières, dont celle du grand nord, jusqu'en janvier 1970,
j'ai eu l'occasion d'aller le visiter avec 2 anciens de l'époque et nos épouses,
au printemps dernier c'était assez émouvant de parcourir les coursives, qui ont vu nos pas à l'age de 17 ans, enfin en résumé, il me reste de très bons souvenirs et beaucoup de nostalgie de cette époque.
Au plaisir de parler de ce bon vieux BSM BSL à l'époque qui va terminer sa vie dans un cimetière marin, orphelin de tous les marins qui ont pu arpenter ses coursives
et dans le coeur desquels il naviguera à jamais.




« Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir. »
Epictète

avatar
Loick
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 59
Mécanicien NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Loick le Sam 16 Mai 2009 - 11:42

Je viens de retrouver des négatifs N/B de notre campagne de pêche en 1979.
J'arrivais du cours de BAT (2/79) et j'ai été affecté à l'atelier chaudronnerie, mon chef était le MTS Guinard et l'officier était le LV Le Moal.



Spoiler:








Arrière 444
avatar
buckdanny
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 52
NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par buckdanny le Sam 16 Mai 2009 - 13:20

j y etais second maitre mecano aux aux en arrivant à djibouti en novembre 1988.
puis de retour en juillet 1989 à brest à la machine avec ces moteurs reversibles bien capricieux!
j en garde un excellent souvenir avant d aller au bs meca
avatar
Mataf 17
QM 1
QM 1

Age : 68
Manœuvrier équipage NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par Mataf 17 le Sam 16 Mai 2009 - 13:40

Aux premiers essais en mer en 1967, les moteurs étaient déjà capricieux!!!!
Mais que de bons souvenirs de ce batiment!!




« Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir. »
Epictète

avatar
bigouden62
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 56
Manoeuvrier NON

Re: LOIRE (BSL)

Message par bigouden62 le Sam 16 Mai 2009 - 14:53

De 88 à 90 j'étais sur le Jules et nous allions régulièrement sur la Loire. Il y avait dans une coursive de la Loire une photo de tous les OMS et peut être OM en tenue de Mlot avec le bachis sur la tête. Si l'un d'entre vous a cette photo, je crois que ça fera revivre beaucoup de souvenirs.

@@@+++
avatar
BOBOSSE
QM 1
QM 1

Age : 72
Détecteur équipage NON

BSL Loire

Message par BOBOSSE le Dim 17 Mai 2009 - 17:01

Je n'ai jamais embarqué sur le BSL Loire.
Je dois même ne jamais l'avoir croisé, de près ou de loin.

J'ai navigué pendant une année avec un EV1, Jean Yves ACHARD, un ancien QM Maistrancier radariste. J'étais radariste. Il n'y avait pas de classification de ce genre, mais je dois avoir été le plus mauvais radariste de ma génération. il le savait. J'étais également un sacré godelureau. Il le savait.
Je suis passé moult fois au rapport avec lui. J'ai toujours pu m'en tirer, souvent grâce à des remarques ou excuses...qu'il me fournissait.

Il a été Cdt du BSL Loire, entre 83 et 84. Je pense que ceux qui ont navigué avec lui doivent également en garder un excellent souvenir.

J'ai eu le plaisir de le retrouver l'an passé, chez lui, dans le sud de la France.
Toujours aussi charmant, droit et franc.
Un Grand Monsieur

    La date/heure actuelle est Mar 21 Aoû 2018 - 11:37