Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Les inscriptions sont closes pour la rencontre à Grenoble des 8, 9 et 10 juin 2019

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 737989 messages dans 14211 sujets

Nous avons 14592 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est bertrand33

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par douzef Aujourd'hui à 18:09

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 18:01

» [ Aéronavale divers ] Exposition conférence sur la BAN de Berre
par Drakkar Aujourd'hui à 18:00

» LCT L9098
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 17:22

» SEINE (BSAH)
par Jean TRIKI Aujourd'hui à 16:36

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par DQN78 Aujourd'hui à 16:32

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par bertrand33 Aujourd'hui à 16:18

» [LES B.A.N.] PORT LYAUTEY (MAROC)
par guedon Aujourd'hui à 16:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du pétrolier Verdon CEP année 68
par bertrand33 Aujourd'hui à 16:03

» NORMANDIE D651 (FREGATE)
par Xavier MONEL Aujourd'hui à 15:51

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LA TOULINE Aujourd'hui à 15:43

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Vendéen Aujourd'hui à 14:30

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 14:00

» [ Blog visiteurs ] l9098 pour antoine gyuriss
par Invité Aujourd'hui à 13:54

» DIVES (BDC)
par gégé Aujourd'hui à 13:19

» RUSÉ (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:49

» PNOM PENH (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:48

» LE VOLTIGEUR (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:47

» COURS D'ELECTRONICIEN
par cmbil22 Aujourd'hui à 8:46

» LE HARDI (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:46

» LE FRONDEUR (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:45

» LE FRINGANT (EC)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:43

» LE FOUGUEUX (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:42

» LANCIER (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:41

» L'OPINIATRE (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:40

» L'INTRÉPIDE (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:39

» L'ÉTOURDI (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:37

» L'ENJOUÉ (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:36

» L'EMPORTÉ (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:35

» L'ÉFFRONTÉ (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:34

» L'ATTENTIF (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:33

» L'ARDENT (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:32

» L'ALERTE (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:31

» L'AGILE (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:30

» L'ADROIT (E.C.)
par Domi83 Aujourd'hui à 8:29

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par kerneve Aujourd'hui à 6:18

» [ Recherches de camarades ] [ Recherches de camarades :suggestion
par vericel Hier à 23:19

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par facilelavie Hier à 22:48

» [ Blog visiteurs ] L’aviso « Francis Garnier » à Manille en 1961
par Tocansa Hier à 22:27

» CAPRICORNE (CMT)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:16

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. QUERQUEVILLE
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:11

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par Tinto Hier à 20:05

» [ Blog visiteurs ] Projet GOFO gazoduc sibérien années 1980 demande de renseignements
par Invité Hier à 19:31

» [ Recherches de camarades ] Doudart de Lagrée 73/74
par perrot dit vierzon Hier à 18:39

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Roger Tanguy Hier à 18:14

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Hier à 18:13

» [Campagne C.E.P.] CENTRE DE REPOS DE MATAEIA
par marsouin Hier à 17:39

» COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)
par douzef Hier à 17:35

» [ Blog visiteurs ] LCT L9098
par Invité Hier à 13:34

» OURAGAN (TCD)
par Max Péron Hier à 11:40

» PRIMAUGUET (FRÉGATE)
par Nenesse Hier à 11:39

» [ Recherches de camarades ] Jeanne d'Arc campagne 79/80 flottille 35F
par Claude Eas Hier à 11:02

» [ Marins des ports ] Les transrades de Brest
par LE BOT Vieux Gréement Hier à 8:48

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par Fred1961 Hier à 8:37

» Ecole d'Application Militaire de l'Energie Atomique (E.A.M.E.A)
par BONUGLI Hier à 0:12

» LA TARENTULE (Gabarre)
par jprous Lun 14 Jan 2019 - 23:19

» VERDON (PETROLIER)
par Vendéen Lun 14 Jan 2019 - 22:32

» TOURVILLE (FRÉGATE)
par KLETKE Lun 14 Jan 2019 - 19:52

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par pascal37 Lun 14 Jan 2019 - 17:18

» MYTHO (CM)
par Xavier MONEL Lun 14 Jan 2019 - 16:38

» COMMANDANT DUCUING (AVISO)
par GILOU971 Lun 14 Jan 2019 - 16:14

» LE CORSE (ER)
par michel54 Lun 14 Jan 2019 - 14:33

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Lun 14 Jan 2019 - 9:36

» SOMME (PR)
par COLLEMANT Dominique Dim 13 Jan 2019 - 23:27

» [ Blog visiteurs ] mers el kebir 1963 1964
par Invité Dim 13 Jan 2019 - 19:12

» PSYCHÉ
par Charly Dim 13 Jan 2019 - 18:16

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par PAUGAM herve Dim 13 Jan 2019 - 15:49

» [ Blog visiteurs ] LARGAGE DE MINE PAR SOUS-MARIN
par Invité Dim 13 Jan 2019 - 15:19

» SIRÈNE (SM)
par Didier LANOY Dim 13 Jan 2019 - 14:18

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Dim 13 Jan 2019 - 11:56

» SUFFREN (FLM )
par Franjacq Dim 13 Jan 2019 - 10:39

» [ Blog visiteurs ] Sous-Marin Psyché
par Charly Dim 13 Jan 2019 - 10:38

» [ Divers frégates ] LANGUEDOC (FREMM)
par Xavier MONEL Dim 13 Jan 2019 - 8:37

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Max Péron Sam 12 Jan 2019 - 22:25

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Max Péron Sam 12 Jan 2019 - 22:04

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par Dudu Sam 12 Jan 2019 - 20:02

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Jean-Marie41 Sam 12 Jan 2019 - 19:35

» [Campagne] ANTILLES
par goffic37 Sam 12 Jan 2019 - 14:23

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Michel Roux Sam 12 Jan 2019 - 10:43

» ESCADRILLE 22 S
par Michel Roux Sam 12 Jan 2019 - 10:33

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 1
par cmbil22 Sam 12 Jan 2019 - 9:49

» [LES B.A.N.] LANVÉOC POULMIC
par Jean-Marie41 Ven 11 Jan 2019 - 21:15

» [ Blog visiteurs ] Recherche copains de mon grand-père (Torpilleur Adroit 1941).
par Charly Ven 11 Jan 2019 - 20:45

» [ Blog visiteurs ] Billets de 10 francs sur la Jeanne d'Arc
par Jean-Léon Ven 11 Jan 2019 - 13:10

» [Autres sujets marine] Les cloches de nos bâtiments (Armés et désarmés)
par poli dominique Ven 11 Jan 2019 - 7:52

» Vieilles paperasses humoristiques
par PAUGAM herve Jeu 10 Jan 2019 - 21:29

» DJIBOUTI - LES BARS
par jeanlouisk Jeu 10 Jan 2019 - 20:43

» MINERVE (SM)
par Michel Roux Jeu 10 Jan 2019 - 17:10

» [ Blog visiteurs ] J'étais élève Marocain au cours de Détecteur à Porquerolles.
par cmbil22 Mer 9 Jan 2019 - 16:14

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par DUJARDIN 76 Mer 9 Jan 2019 - 15:58

» [Divers escorteurs côtiers] Les Escorteurs Côtiers
par Domi83 Mer 9 Jan 2019 - 15:24

» [LES B.A.N.] AGADIR
par LEBRIS Mer 9 Jan 2019 - 11:26

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mar 8 Jan 2019 - 21:28

» CANOPUS (DC)
par J-L-14 Mar 8 Jan 2019 - 18:39

» [ Blog visiteurs ] autorisation d'utiliser des photos de POZZOLO pour un livre sur les montres de la marine nationale
par Charly Mar 8 Jan 2019 - 18:31

» [Campagnes] Fort-de-France
par goffic37 Mar 8 Jan 2019 - 15:02

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par chapellier Mar 8 Jan 2019 - 12:43

» DÉTROYAT (AVISO)
par jbriedi Mar 8 Jan 2019 - 11:46

» GARONNE (BSL)
par mysterioustef Mar 8 Jan 2019 - 10:45

DERNIERS SUJETS



GUICHEN (E.E)

Partagez
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 70
Timonier équipage NON

GUICHEN (E.E)

Message par † Fanch 56 le Ven 6 Mar 2009 - 18:01

En service


Dernière édition par Fanch 56 le Mar 19 Fév 2013 - 17:59, édité 2 fois





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Simbad
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 70
NON

Re: GUICHEN (E.E)

Message par Simbad le Jeu 3 Déc 2009 - 14:40

Bonjour,
""Guichen"" inconnu au bataillon !. C'était un escorteur d'escadre ? Fanch?. Ca ne me dit rien du tout, mais ma curiosité m'emporte à essayer d'en savoir un peu plus.
Simbad



""La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Parfois il faut savoir le remonter""
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: GUICHEN (E.E)

Message par Hatoup le Jeu 3 Déc 2009 - 17:29

Pour les administrateurs
Si possible, ce sujet est à mettre en liaison ou fusionner avec celui du Chateaurenault dont plusieurs post avec photos sont déjà passés sur le forum, les deux navires étant de la même catégorie et destinée...

Par avance merci

HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
Simbad
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 70
NON

Re: GUICHEN (E.E)

Message par Simbad le Jeu 3 Déc 2009 - 20:35

Bonsoir et merci pour les renseignements. Je me coucherai encore un peu moins idiot.
Simbad



""La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Parfois il faut savoir le remonter""
avatar
jeanclaude77
MATELOT
MATELOT

Age : 72
Électricien équipage

Le Guichen et le Châteaurenault

Message par jeanclaude77 le Jeu 3 Déc 2009 - 22:28

Voici pour Simbad quelques renseignements sur les croiseurs légers ex italiens qui ont servi dans la "Royale".

Le GUICHEN: ex Scipione Africano italien construit à Livourne a été mis sur cale en 1939 et lancé en 1941. Il est transféré à la France en dédommagement de guerre le 15 Août 1948 et devient au sein de la MN Croiseur-Léger.
Il est désarmé le 1 avril 1961.

Le CHATEAURENAULT : ex Attilio Regolo, mis sur cale en 1939 également en italie mais lançé en 1940. Il est transféré à la France en 1946 et lui aussi affecté dans la MN en tant que Croiseur-Léger . Il est désarmé en 1962.

Leurs silhouettes sont identiques, ils adoptent les couleurs MN de l'époque à savoir 2 tons gris. Les coques n'ont pas de numéros et il devait être assez difficile de les reconnaître.

Les structures sont en métal léger "Maral", la coque était très
mince. Ces bâtiments, n'étaient pas des réussites
navales d'après un matelot de mes connaissances qui a servi sur le
Guichen.

Leurs caractèristiques:
Dimensions 142,18 m x13,65m x 5,20 m de tirant d'eau.
Déplacement: 3680 Tw, Vitesse 39Nd.
Armement: 8 canons de 135m/m à tir rapide en tourelles doubles; deux à l'avant et deux à l'arrière. 8 canons de 37m/m AA et 8 canons de 20 m/m AA. 8 tubes lance-torpilles de 533m/m en deux plate-formes de 4 tubes.
Moteur : Chauffe Mazout 1420 Tonnes, Turbine Belluzzo, 2 Hélices, puissance 90 000CV
Equipage : 24 officiers et 329 marins.

Tous deux sont refondus à partir de 1951 ( structures et armements) et reclassés Escorteurs d'Escadre en 1955. Ils sont peints en gris clair uniforme et leurs coques portent les codes OTAN D607 pour le Guichen et D608 pour le Châterenault.

Après refonte, le nouvel armement est constitué comme suit : 6 canons de 105 m/m AA en trois tourelles doubles, 10 canons de 57 AA en 5 tourelles doubles et douze tubes lance-torpilles ASM de 550m/m en 4 plates-formes triples.


Le bloc passerelle est transformé et descend , si l'on peut dire, d'un étage. L'abri de navigation quant à lui semble être resté sur le quai d'armement. Ce sera donc, semble-t-il en plein air que ces messieurs devront piloter les bêtes.

Enfin, l'espèce de cocotte minute ( sans doute le radar...première génération! )qui chapoteait le bloc passerelle du temps des Croiseurs Légers, disparait au profit du bloc Télépointeur de tir des canons de 57m/m. Une magnifique vigie chapote ce télépointeur et le matelot qui se trouvait de quart dans cette vigie devait bien profiter du paysage. Par contre, par mer formée...bonjour le tour de manège façon "Foire du trône" !

Enfin, je crois savoir, mais c'est sous toute réserve, et là , les anciens des deux jumeaux d'après guerre sauront rectifier. Je pense que les deux escorteurs ont participé à l'affaire de Suez en 1956.

. Ces bâtiments ainsi que les autres bâtiments ex-allemands et ex- italiens, Kléber et Dessaix pour ne citer que ces deux là, serviront surtout dans la Royale en attente de la mise en service des Escorteurs d'Escadres T47, T53 et T56.

Le Châteaurenault deviendra bâtiment de commandemant de l'Escadre légère de Brest, puis désarmé en 1962. Enfin, il sera utilisé pendant quelques années comme bâtiment-base à quai des Forces amphibies à Lorient.

Pour la petite histoire, les rubans légendés de ces deux bâtiments étaient encore en vente dans les échopes du quartier de Chicago à Toulon en 1965/66 et j'ai le plaisir d'en avoir un exemplaire de chaque dans ma collection.

Voilà qui j'espère aura permit à notre ami Simbad d'étancher sa soif de connaissance en matière de Marine et comme je le comprend !

Kenavo à tous... pour moi, à ma base.... le clairon à sonné extinction des feux !



avatar
ROUX Michel
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 79
NON

GUICHEN

Message par ROUX Michel le Jeu 3 Déc 2009 - 23:08

Il me semble savoir que les chaufferies étaient dites "en vase clos", c'est à dire que les ventilos de chauffe soufflaient directement dans le compartiment et par conséquent le mettait en surpression; un sas d'équilibrage était necessaire pour entrer ou sortir du compartiment.
Cette solution de chauffe en vase clos était assez dangereuse car les retours de flammes étaient assez fréquents pendant la manipulation des brûleurs.
avatar
ROUX Michel
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 79
NON

GUICHEN

Message par ROUX Michel le Jeu 3 Déc 2009 - 23:23

J'ai oublié de te dire mon cher Jean Claude et je pense ne pas me tromper que le Chateaurenault était affecté à l'escadre de Méditerranée et que le Guichen était à Brest; pour repére à mes dire, j'avais un "pays" sur le "Chateau" qui a participer au sauvetage de la population d'Agadir et que seule l'escadre Méditerranée a fait route sur Agadir alors qu'elle partait avec l'escadre Atlantique en croisière noire, il n'y avait donc à Dakar que le Guichen, le Guépratte et d'autres T47, tous de l'escadre Atlantique.
Voilà pour la petite histoire.
avatar
jeanclaude77
MATELOT
MATELOT

Age : 72
Électricien équipage

Le Guichen à Brest et le Châteaurenault en Méditerranée...les débats sont ouverts !

Message par jeanclaude77 le Ven 4 Déc 2009 - 12:36

Merci Michel pour cette précision.

Sans vouloir me dédouaner, l'info du Château.... à Brest en tant que Chef de Flottille de l'Atlantique me vient de la fiche éditée par les éditions Atlas. Cette Edition a commencé une magnifique série de fiches documentaires sur les bâtiments de guerre du monde entier, voici quelques temps, et a subitement arrêté sa publication et j'en suis resté sur ma faim d'ailleurs.

J'avais, à l'occasion, constaté quelques petites erreurs de rédaction concernant ces fiches. Au sujet du Châteaurenault, ce sera une de plus à l'actif de l'éditeur.

Rien ne vaut les narrations et recherches des excellents historiens de la Marine; tel que, " Robert Dumas, Jean Moulin, Marc Saibène et bien d'autres tout aussi compétents !

En tous cas, s'il y a sur le site des "Anciens" de ces deux bâtiments...lâchez-vous..., moi je suis preneur, et d'autres sur le site je n'en doute pas, sont curieux de connaître la vie de ces deux bâtiments. Pour le moment, aucun document n'est disponible sur le sujet.
avatar
ROUX Michel
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 79
NON

GUICHEN

Message par ROUX Michel le Ven 4 Déc 2009 - 14:11

Petite précision: j'ai parlé plus haut de chaufferies en vase clos, le vrai terme est chaufferies closes.
C'est tout, mais ceci ne doit interesser que les vieux,les très vieux chauffeurs.
avatar
† Gilbert Dufrêche
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 83
NON

GUICHEN

Message par † Gilbert Dufrêche le Ven 4 Déc 2009 - 16:46

Il existe un magazine concernant les escorteurs de l'après-guerre dont le tome II donne beaucoups de détails sur ceux d'origine étrangère dont le Chateaurenault et Guichen
Il s'agit du magazine NAVIRES et HISTOIRE N° 05 Hors Série par Bertrand MAGUEUR aux éditions LELA PRESSE; J'ai bien connu le Guichen à L'Escadre Légère à compté du 18 Novembre 1958 (J'étais sur le Forbin )
avatar
berdon
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 77
NON

Re: GUICHEN (E.E)

Message par berdon le Dim 5 Sep 2010 - 18:43

Bonjour,
J'ai embarqué sur le GUICHEN du 01/12/1960 au 30/05/1961, à Brest.
Il était bien Bâtiment amiral de la FEE d'Atlantique.
J'ai participé au début de son désarmement.
Il était amarré presque sous le pont sur la Penfeld.
avatar
djipido 39
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
NON

GUICHEN

Message par djipido 39 le Dim 5 Sep 2010 - 20:09

Je ne sais pas ce que signifie FEE Atlantique, par contre le "Guichen" ex-Scipione Africano faisait partie de
l'Escadre légère l'amiral (ALLEG)avait sa marque sur le "Chateaurenault" ex Attilio Regolo, les 2 autres bâtiments (T47) étaient le "Du Chayla" et le "Casabianca" qui sera remplacé par le "Guépratte"


avatar
ROSTAGNAT Pierre
QM 2
QM 2

Age : 72
NON

GUICHEN

Message par ROSTAGNAT Pierre le Lun 6 Sep 2010 - 12:12

Quelques précisions pour'' le Moelannais''.
Le Guichen servait déjà de brise lames à Lanveoc Poulmic mi 1964 avec un autre placé devant dont je n'ai plus le nom,mais beaucoup plus petit que le Guichen.
avatar
ROSTAGNAT Pierre
QM 2
QM 2

Age : 72
NON

GUICHEN

Message par ROSTAGNAT Pierre le Lun 6 Sep 2010 - 13:44

Prise de vue de la jetée de Lanvéoc Poulmic ( 1965)on voit en fond ''le Guichen ''servant de brise lames .


J'espère que je ne me suis pas planté dans la manipulation ..


Dernière édition par SÉGALEN Georges le Lun 6 Sep 2010 - 17:55, édité 1 fois (Raison : Photo mise visible)
avatar
berdon
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 77
NON

FEE Atlantique

Message par berdon le Mer 8 Sep 2010 - 22:48

Bonjour Djipido 39.

FEE signifiait: Flotille d'Escorteurs d'Escadre si mes souvenirs sont exacts (à vérifier).
Salutations marines
Berdon
avatar
djipido 39
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
NON

FEE Atlantique

Message par djipido 39 le Jeu 9 Sep 2010 - 10:08

Bonjour Berdon,
Tout à fait d'accord, le Guichen a été affecté à la 1ère flotille des escorteurs d'escadre de la Méditerranée à Toulon, puis à l'Escadre Légère à Brest d'où ma confusion et mon oubli partiel.
Jean-Pierre
avatar
jeanclaude77
MATELOT
MATELOT

Age : 72
Électricien équipage

Re: GUICHEN (E.E)

Message par jeanclaude77 le Jeu 9 Sep 2010 - 18:55

Quelqu'un parmi vous aurait-il connu un mécano nommé Jules Auvray à bord du Guichen?

Il était à bord avec le matricule 982T53 et était QM1 mécanicien.

C'est l'un des membres de l'Amicale des Anciens Marins des Aéroports de l'Ile de France car il poursuivi sa carrière de mécano à la Centrale thermique d'Orly et est aujourd'hui bien sûr retraité. Il n'en est pas moins l'un des plus actifs de notre association et étant donné qu'il ne pratique pas Internet, j'aimerais lui retrouver un ou deux copains d'alors car c'est un homme charmant et tout dévoué à la cause de notre MN !
avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: GUICHEN (E.E)

Message par Jean Veillon le Sam 23 Avr 2011 - 16:35

Je ne me souviens pas de l'anecdote "sabres d'abordage" de l'amiral Max Douguet, Mais ce dont je me souviens parfaitement, c'est de sa prise de Commandement de l'Escadre Légère (c'est lui qui l'avait créee). Prise de Comandement au cours de laquelle il nous avait bien précisé en substance: " Vous êtes des marins, mais pour le moment vous n'en avez que la tenue. Je ferai de vous de VRAIS marins. Cela a trés vite été confirmé!!!! J'avais à cette époque 2 fois 24h de marine. et c'était mon premier embarquement. C'est vrai nous avons beaucoup navigué, beaucoup d'exercices OTAN, beaucoup de mauvais temps dans les brumes du nord quand les "copains" des autres nations restaient à l'abri au mouillage, mais aussi beaucoup d'escales. Il semble qu'à l'époque on ne chipotait pas pour quelques tonnes de mazout......Faire des transits sur une seule ligne d'arbre pour economiser du combustible, ça n'existait pas!
avatar
jeanclaude77
MATELOT
MATELOT

Age : 72
Électricien équipage

Re: GUICHEN (E.E)

Message par jeanclaude77 le Jeu 28 Avr 2011 - 20:03

Bonjour à tous,

La doc photo (s) étant très pauvre dans cette rubrique, le Guichen méritant quand même bien que tous le revoit ou le découvre, c'est pourquoi j'ose faire paraître sur le site quatre très beaux clichés des excellentes Editions Marius Bar. Libre aux sympathiques administrateurs de censurer ou non cette publication.

Sur ces quatre clichés, deux d'entre elles dates de 1950 et le bâtiment est alors un croiseur. Les deux autres prises de vues dates de 1954 et le Guichen porte alors le n° de coque D601 car, il est alors devenu Escorteur d'Escadre.

Le paradoxe entre ces deux périodes est que l'Escorteur d'Escadre semble beaucoup mieux équipé en artillerie que le croiseur. En effet, à cette période sont apparus les nouveaux canons de 57m/m et 127m:m sur le pont du Guichen. Ceci n'est sans doute pas anodin car, semble-t-il, le Guichen aurait alors servi de banc d'essai- artillerie pour les futurs Escorteurs d'Escadre T47 et T54 en cours de fin de construction. Je laisse aux matelots présents à bord durant cette période de confirmer ou d'infirmer !

Néanmoins, quant on regarde la vue arrière du Guichen millésime 54, on a une vague impression de voir aussi l'arrière d'un certain Croiseur Colbert qui aujourd'hui dort du sommeil du juste à Landévénec.

Bien cordialement à tous !

Spoiler:
Photos Editions Marius Bar
avatar
jeanclaude77
MATELOT
MATELOT

Age : 72
Électricien équipage

Re: GUICHEN (E.E)

Message par jeanclaude77 le Jeu 28 Avr 2011 - 20:06

Erratum dans mon dernier message !

Tous auront vu que l'Escorteur d'Escadre Guichen avait pour immat D607 et non D601....

c'était un test .....j'ai réagit le premier et vous avez tous perdu !!!!!



avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: GUICHEN (E.E)

Message par Jean Veillon le Jeu 28 Avr 2011 - 20:35

Il est absolument exact qu'un reportage de Paris Match avait été fait lors d'un passage à Hambourg de l'Escadre Légère.
On y voyait en couverture et en gros plan, un S/M Mécanicien (du CLEM me semble-t-il) dans les bras d'une charmante "gretchen".
Je sais que cela avait fait causer dans les chaumières en France.
Je n'ai pas souvenance qu'à cette escale de Hambourg il y ait eu des manquements à l'appareillage.
Il y a effectivement eu ce genre de problème pendant une croisière d'été de l'Escadre Légère, mais c'était à GDYNIA en Pologne.
Il est exact que des personnels avaient loupé l'appareillage.
2 ou 3 sur le GUEPRATTE, -2 mlots mécan et un QM1 boum dont je tairai les noms.
Je crois également qu'il y en avait eu sur le CASABIANCA.
Ce personnel a été rapatrié par avion et immédiatement mis au secret.
Il n'ont du revenir à bord qu'après 15 jours 3 semaines.
Quand à savoir si cela était dû à des représailles après la visite d'un bâtiment soviétique à Brest... je m'abstiendrai d'émettre un quelconque point de vue.
Les "déserteurs" comme ils avaient été appelés avaient été" pris en charge" par de charmantes jeunes polonaises la veille de l'appareillage, et entrainés à l'extérieur de la ville.
L'appareillage avait été retardé d'une ou deux heures. (j'étais à bord du D632 et l'un des quidams était un excellent copain).
avatar
djipido 39
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
NON

Escadre Légère

Message par djipido 39 le Ven 29 Avr 2011 - 9:22

Pour Jean Veillon
Nous avons vécu les mêmes événements. Je transcris ci-après un extrait de "Marin de guerre" le livre écrit par l'Amiral Hervé Jaouen, pour les problèmes de l'escale de Gdynia, alors qu'il était commandant en second du "Du CHAYLA"





Le séjour à Gdynia,
intéressant mais austère, va prendre fin sans histoire. A 4 heures du matin, le
jour de l'appareillage, je suis réveillé par l'officier de quart: « Commandant,
il nous manque 4 hommes, qui ne sont pas rentrés de terre.» Ailleurs,
ce ne serait qu'assez peu inquiétant: le jour les ramènerait. Ici, c'est
probable­ment le début d'une mauvaise affaire. Je vais aux renseignements sur
le bâtiment Amiral. Il y manque 2 hommes. Ouf! Nous ne sommes pas les seuls à
nous débattre dans cette affaire. Réflexe un peu égoïste, encore accusé quand
j'apprends que le bâtiment voisin a lui aussi 3 manquants.



Au lever du jour, le bâtiment Amiral récupère ses absents.
Notre voisin en récupère deux sur trois, et nous deux sur quatre. Chose
curieuse, l'officier de liaison Polonais est debout depuis quatre heures et
semble tout à fait satisfait que nous ayons ce genre de problème. En effet,
quelques années auparavant, au cours d'une escale à Brest, une dizaine de
marins Polonais ont demandé le droit d'asile, qui leur a été accordé; on
voudrait bien nous rendre un peu la pareille. Mais nos hommes étaient prévenus;
qu'ont-ils bien pu faire ?



A 9 heures du matin, nous appareillons: il reste à terre
deux manquants du «
du Chayla »
dont le chef de poste des quartiers maîtres « chefs », vieux canonnier
chevronné, et un manquant du «
Casabianca ». Nous les recommandons
aux bons soins du Consul de France et de
notre attaché naval adjoint. Sur le
du
Chayla,
nous aurions volontiers attendu nos marins, mais l'Amiral a voulu
minimiser l'affaire et la traiter comme un
problème de routine.Les trois lascars avaient été copieusement abreuvés
au dernier bistrot avant le bord, livrés à des filles qui les ont embarqués
dans des voitures, et vidés dans un fossé à 120 km de Gdynia. Quand ils
sont revenus à eux, puis au port, les autorités Polonaises les ont
immédiatement pris en charge. Ils réclamaient une seule chose: être remis au
Consul de France: « Oui, bientôt » leur a-t-on répondu pendant toute la
journée, tandis que sous des prétextes divers, on les interrogeait. Aucun ne
détenait de secrets d'Etat et ils ont répondu un peu n'importe quoi sauf le
matelot du «
Casabianca » qui
a dit: « Voici mon nom et mon matricule, vous n'aurez rien d'autre ». Remis au
Consul le lendemain de notre appareillage, ils ont été rapatriés par avion par
Varsovie, traités presque en héros, en tous cas gentiment, par nos
représentants diplomatique. A leur arrivée à Brest, en revanche l'Amiral leur a
octroyé 45 jours de prison; j'ai seulement regretté qu'une petite différence
n'ait pas été faite au bénéfice du marin du
Casabianca,
qui avait eu une attitude plus ferme que les autres.
avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: GUICHEN (E.E)

Message par Jean Veillon le Ven 29 Avr 2011 - 10:50

Merci Djipido. Le texte que tu transcris ici correspond assez bien à mes souvenirs, sauf que j'ai confondu Guepratte et Duch que j'ai fait dans la foulée. J'ai retrouvé ma carte d'identité de l'époque signée par le CC Jaouen. Je l'ai donc bien connu. C'est lui qui disait je crois, "Par beau temps, une main pour moi, une main pour la marine, par mauvais temps, les deux mains pour moi, la marine, elle se dem.....de. J'ai "fait" le Duch 2 fois, nous nous y sommes probablement croisés. Bon bateau, pas vrai?



avatar
djipido 39
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
NON

Re: GUICHEN (E.E)

Message par djipido 39 le Ven 29 Avr 2011 - 11:38

Pour Jean Veillon
Quel bon bateau! oh que oui! Et nous nous sommes probablement rencontrés, c'est peut-être toi qui m'a expliqué le fonctionnement de la chaufferie, de la bâche à la turbine, sans oublier le TVC, le turbo ventilateur de chauffe , bref le circuit monohydrique des T47.
Et Jaouen, que de souvenirs, je l'ai eu à nouveau comme pacha à Djibouti alors que j'étais trésorier de l'UM.
avatar
berdon
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 77
NON

Pour digipido 39 message 25

Message par berdon le Lun 2 Mai 2011 - 14:56

Bonjour

,J'ai entendu parler des évèments survenus à GDYNIA lorsque j'étais embarqué sur le SURCOUF durant la "Croisière du Nord" qui avait eu lieu en 1962.

Mais en 1962, le GUICHEN ne naviguait plus.

Le SURCOUF en tant que navire amiral s'était arrêté à HAMBOURG où il y avait eu une grande réception en l'honneur du rapprochement Franco-Allemand.

En quelle année s'étaient produits les problêmes de GDYNIA ? En 1962 ou à une date ?

Contenu sponsorisé

Re: GUICHEN (E.E)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 16 Jan 2019 - 18:16