Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 668716 messages dans 13611 sujets

Nous avons 15657 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est jacques gil

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par Christian DIGUE Aujourd'hui à 15:45

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par sagnimorte albert Aujourd'hui à 15:16

» AGADIR (B.A.N.)
par guedon Aujourd'hui à 15:09

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par Doudou78 Aujourd'hui à 15:04

» École des pupilles 45/46
par sagnimorte albert Aujourd'hui à 14:41

» La Boudeuse
par LA TOULINE Aujourd'hui à 14:15

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par Charly Aujourd'hui à 13:56

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 13:05

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Aujourd'hui à 12:34

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 9:49

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Aujourd'hui à 0:23

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par PAUGAM herve Hier à 23:18

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Hier à 22:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Hier à 18:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Hier à 18:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Hier à 18:02

» LA CHARENTE (PRE)
par LA TOULINE Hier à 18:02

» RANCE (BSL)
par REVERDY Hier à 10:15

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 8:37

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Hier à 8:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Hier à 8:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Hier à 0:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév 2018 - 23:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév 2018 - 20:58

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Mer 21 Fév 2018 - 18:53

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Mer 21 Fév 2018 - 18:06

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév 2018 - 17:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév 2018 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév 2018 - 10:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév 2018 - 9:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév 2018 - 9:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév 2018 - 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév 2018 - 21:59

» Criquet (gabare)
par Christian Apruzzese Mar 20 Fév 2018 - 20:13

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév 2018 - 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév 2018 - 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév 2018 - 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév 2018 - 15:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév 2018 - 1:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Lun 19 Fév 2018 - 23:23

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Lun 19 Fév 2018 - 20:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018 - 17:05

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018 - 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév 2018 - 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév 2018 - 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018 - 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018 - 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018 - 18:31

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018 - 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018 - 17:24

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018 - 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018 - 19:17

DERNIERS SUJETS


Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Partagez
avatar
JEFF 30
QM 2
QM 2

Age : 69
NON

Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par JEFF 30 le Sam 21 Mar 2009 - 12:08

Question posée par Jean Triki, dans DRAGUEUR COTIER CAMÉLIA :

Une question , à vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Je vous laisse sur cette devinette, et je rompt du poste de drague.


=============================================================================

Salut Jean,

Perso, non, la "Durite" ne me dit rien... j'ai hâte de savoir...

@+

JEFF :
avatar
Jean TRIKI
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 74
Détecteur NON

MCS Camélia

Message par Jean TRIKI le Sam 21 Mar 2009 - 13:41

: Bonjour Jeff,

J'attends qlq'autres réponse, mais tu devrais avoir une idée, de quand il est utilisé une durite au poste de drague.

Elle est née en 1962, mais elle a dû entrer dans les meurs. Elle est née à bord de la MArgot, elle a donné son nom en surnom à l'O2 de l'époque, elle fut une innovation extraordinaire pour le bord et la division.

Elle est ensuite entrée dans la procédure. Elle intéresse surtout les électriciens.

Bonne journée,

Jean
avatar
JEFF 30
QM 2
QM 2

Age : 69
NON

Re: Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par JEFF 30 le Sam 21 Mar 2009 - 15:03

Cela tombe bien, c'est ma spé......mais je ne vois toujours pas....à moins que ma mémoire ne me joue des tours....

@+

JEFF :
avatar
Jean TRIKI
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 74
Détecteur NON

MCS Camélia

Message par Jean TRIKI le Sam 21 Mar 2009 - 19:38

Jeff, combien de temps mettiez-vous pour mettre la drague magnéto acoustique à l'eau, boucle fermée. Comment faisiez-vous pour étancher le raccordement de la boucle? J'ai connu l'étoupe, le silicone, les bandes de caoutchouc et la colle néoprène.
Jean de Biot
avatar
JEFF 30
QM 2
QM 2

Age : 69
NON

Re: Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par JEFF 30 le Dim 22 Mar 2009 - 18:08

Pour Jean TRIKI :

La durite, était-ce le nom donné à la reconstitution de l'isolant de la drague après jonction des deux brins afin de rendre la connexion étanche ?

Pour le reste, réponse demain car très pris aujourd'hui.

Bonne soirée et @+

JEFF :
avatar
Jean TRIKI
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 74
Détecteur NON

MCS Camélia

Message par Jean TRIKI le Lun 23 Mar 2009 - 0:38

Bonjour Jeff, Oui, c'est tout à fait ça. La "Durite" est née en 1962 sur le MSC Marguerite. Si je ne me trompe pas, car cela fait qlqs années, nous mettions environ au moins 3/4 heure pour mettre la drague électromagnétique à l'eau, et nous passions un temps fou à assurer l'étanchéité de la connexion des deux bruns. Je ne me souviens plus qui que quoi, sinon que s'était tjrs le concours du dragueur qui amenait le pavillon de fin de mise à l'eau le premier. Un des fusibles du bord émit cette proposition de placer une durite et deux colliers. Un paquet de graisse pour la faire glisser car elle avait juste le diamètre interne. Suggestion acceptée par l'O2 et le Cdt, une demi heure de gagnée.

Le chef de division qui était, tjrs si ma mémoire est bonne le MSC Magnolia, n'y croyait pas; Toute la division pensait que nous blaguions. Aucune perte de jus, tout fonctionnait normalement. Nous avons répété la manipe plusieurs exercices de suite avant de le diffuser aux autres dragueurs.

Devant ce succès de la première expérience, l'O2 qui suivait le poste de drague hurlait à chaque fois, "La durite, la durite, vite la durite". Cela lui valut son surnom, si bien que son nom m'échappe. Ce n'était pas l'EV Huot, mais son successeur.

J'en ai connu un 3ème sur l'Acacia.

Il est vrai qu'avec le tps, la durite est passée dans les procédures. La mise à l'eau de la drague MA, qui prenait entre 3/4 h à 1 h, c'est vue réduite de plus de la moitié du tps.

Voilà l'histoire de la durite. Elle ne servirait qu'aux anciens qui ne l'aurait pas connue ou qui ont connu les deux manières d'assurer l'étanchéité. Je vous promets que l'ancienne méthode était pleine de mauvaises surprises avec le manque de fiabilité de l'étanchéité.
avatar
JEFF 30
QM 2
QM 2

Age : 69
NON

Re: Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par JEFF 30 le Lun 23 Mar 2009 - 9:49

LA DURITE :

En 69, sur le CHRYSANTHEME, la méthode employée était toujours la méthode d'origine, pose de chiffons et d'étoupe pour rattraper le diamètre nominal, avec force Barnadher ou autre adhésif du même genre (Tarlatane) et finition à la bande de caoutchouc auto-vulcanisante etc...

Spoiler:
Cette opération était réalisée par les deux choufs fusibles du bord, sous la supervision de notre patron électricien.

C'était une opération délicate, surtout de nuit, par mer formée et vent glacial et pire encore si l'on embarquait de la flotte sur la plage arrière ou s'il pleuvait....

Donc je n'ai pas connu la durite, mais quand tu as posé la question et après avoir réfléchi, je me suis dit :
- "Mais au fait, pourquoi ne pas avoir employé une durite que l'on aurait coulissée par dessus la jonction avec deux colliers Serflex inox de chaque coté pour assurer l'étanchéité ?".

C'est le système employé sur les presse-étoupes des lignes d'arbre des voiliers de plaisance (durite + 2 colliers serrés sur le tube d'étambot et de l'autre coté 2 colliers serrés sur le P-E lui-même).

Il fallait y penser, mais pourquoi cette méthode ne s'est-elle pas généralisée et pourquoi n'était-elle plus en service en 69 ?

Il y a peut-être eu des "ratés" quand même...

Je précise que malgré le soin apporté à la confection de l'étanchéité de cette jonction, il y a eu parfois des "ratés" et tout était à recommencer.

Une anecdote :
Le poste de commande de la motorisation de la drague magnétique et son frein "à pied" (situé sur tribord du tambour de cette drague, était occupé par un chouf élec et une nuit, par gros temps, le mousse bosco a eu le bras coincé entre les rouleaux (en bois) de la drague, sur l'arrière et la drague elle-même (très lourde et encore davantage par la traction de l'eau qui s'exerçait déjà dessus) et l'O2 à commandé au chouf de "virer" pour remonter un peu la drague et libérer le bras du mousse mais avec le vent, les autres matafs qui lui cachaient la scène, il n'a pas compris et a déviré de plus belle, le mousse gueulait le bras à moitié arraché "Vire" que tout le monde gueulait et lui dévirait encore ... normal, à ce stade de la mise à l'eau il n'était pas imaginable qu'il faille virer (remonter la drague à bord)...

L'O2 a bondit de son perchoir (caillebotis sous le mat de pavillon à l'arrière), expulsé le chouf et m'a collé d'autorité à sa place.

L'incident clos, je suis allé voir l'O2 pour lui expliquer que le chouf n'y était pour rien et que cela pouvait arriver à n'importe qui car du poste de commande, il n'y avait aucune visibilité sur la manœuvre et qu'avec le vent et le brouhaha, il était difficile se suivre ses ordres à la lettre et que moi (appelé fusible) je voulais bien accepter le poste à condition d'être commandé par sifflet.

Ce fut chose faite... je ne me souviens plus du code que nous avions mis au point lui et moi mais quelque chose comme 1 coup pour dévirer, deux coups pour virer et trois coup pour tenir bon... enfin quelque chose comme ça...

Et ce fut mon poste de drague (royal) et le chouf (un pote) ne m'en a jamais voulu, d'une part parce que je n’avais rien demandé et d'autre part parce qu'il était soulagé d'être libéré de ce poste "dangereux".

Quant au mousse, il y eu plus de peur que de mal et il n'eut aucune séquelle.

Un autre accident : lors du déroulage du câble de la drague acoustique (marteau), c'est la grosse fiche électrique en bronze dont le nœud (mal fait) s'est défait et avec la vitesse de déroulage du tambour, ladite fiche (2 ou 3 kg quand même) est venue exploser la tête d'un copain (le MO des OM).

Fort heureusement lors de cette campagne, nous avions embarqué un toubib pour toute la division et par chance il était sur notre bord et il a pu lui recoudre la tête sur le champ... je me demande ce qu'il serait advenu si (comme à l'habitude) nous n’avions pas eu ce médecin à bord... un coup de chance.

C'est tout pour aujourd'hui les copaings (accent du sud).

Au fait, sur les photos de ton profil, Jean, que sont ces étoiles que tu portes sur tes épaulettes ?
Tu as servi ensuite dans une marine de commerce de l'Afrique du nord ???

@+
JEFF
avatar
Jean TRIKI
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 74
Détecteur NON

MCS Camélia

Message par Jean TRIKI le Lun 23 Mar 2009 - 13:22

Jeff, à bord de la croisière s'amuse.

C'est ce qu'on me dit quand on voit cette photo en signature sur mon site perso. Je fais partie des marins de la Royale piqués à vie de la marine. J'ai encore des affaires de mon sac de marin et d'officier marinier. Je n'ai passé que 5 ans. Je ne peux pas dire que je regrette d'avoir quitté la marine. Il ne faut jamais rien regretter dans la vie, car la destinée à sa raison que notre raison ignore, mais c'est surtout la nostalgie d'une forme de vie qui nous apprend la vie.

d'ailleurs, avant de venir au monde, nous avons passé 9 mois dans l'eau de mère n'est-ce pas.

Et puis les Dragueurs de mines, c'est 3 ans sur 5, 14 mois d'école en tout, et à peine 7 mois sur un rapide école AMS et canonnage, l'ER Le Brestois à Toulon et Gd carénage à Lorient, pour en débarquer à ma promotion de SM2, et finir sur le DO Cantho.

Comme l'a dit quelqu'un plus avant, c'était une vie de famille , et c'était introuvable ailleurs sur de plus grosses unités. Je place ici une photo prise à Noël 61 sur la Marguerite,



de G à D, SM Goujon, SM Lénaf, EV Huot, moi qui suis dans la cuisine, et le Cdt LV Beauchard.
Je suis étonné que cette "Durite", n'ait pas été généralisée dans toutes les escadrilles de dragage, car elle faisait gagner un temps précieux, une simplicité très fiable. Je pense que comme par le passé que j'ai connu, c'était un challenge de finir de mettre les dragues à l'eau les premiers.

J'en reviens à mes étoiles sur les épaulettes. cette photo a 10 ans. C'était mon costume de mariage. Cette photo est sur mon site perso, de laquelle j'ai découpé un médaillon. je t'envoie un MP. Comme ce remariage a une histoire astronomique, nous étions costumés en personnage des étoiles. Ma femme en Comète, et j'ai choisi l'option d'un "Commandeur de de 7è flotte inter galactique". J'ai donc mis un autre macaron, et ma tenue blanche, avec une cravate civile. Un mariage réussi en mairie et jusqu'à ce jour, duquel j'ai 2 nouveaux enfants, un garçon de 9 ans, et une fille qui à 4 ans 1/2. :saut4:

@ plus, Jean


Dernière édition par Jean TRIKI le Sam 24 Juil 2010 - 23:21, édité 1 fois
avatar
Varnière Laurent
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Résident à l'étranger : Canada
Age : 56
Manoeuvrier                             NON

Re: Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par Varnière Laurent le Mar 6 Oct 2009 - 21:58

Salut à vous ,pour en revenir à cette fameuse "durite " j'ai moi même été affecté sur le "LILAS" M 682 de mars 80 jusqu'au désarmement hélas en octobre 81 si je ne me trompe pas et effectivement et bien que Maneu on était plus qu'impliqués dans la mise à l'eau de la magnéto-acoustique et je me rappelle fort bien de la manip.
Donc nous aussi on appliquait la méthode.
Ça c'était vraiment de forts bons moments J'ai eu un grand plaisir à bord de ce bateau et le dragage c'était pationnant .
avatar
oge yves
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
NON

M.S.I. Dalhia ,Hibiscus

Message par oge yves le Sam 24 Juil 2010 - 18:08

Equipage HIBISCUS 1973

avatar
Jean TRIKI
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 74
Détecteur NON

Re: Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par Jean TRIKI le Sam 24 Juil 2010 - 23:31

Belle photo de famille Jeff. J'en ai profité pour remettre une photo qui n'apparait plus, comme d'autres ailleurs, et je ne comprends pas pourquoi.

Il me semble qu'il y a eu des travaux sur la galerie à une époque, cela a dû couper qlq chose. Je répare au fur et à mesure.




Jean de Biot  
Le temps, c'est l'instant présent, ici et maintenant.
Un présent que nous devons accepter pour notre richesse de valeurs, d'âme et de cœur.
Il n'y a pas de hasard, mais Hasard et Coïncidence.
avatar
Pierr29
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
NON

Re: Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par Pierr29 le Ven 18 Nov 2011 - 8:57

Bonjour,
Ai fait l"ACANTHE" M 639 de juin 1974 (ralliée à Port-Saïd avec la "GIROFLEE") à juin 1977, comme chef de quart passerelle, certifié CDRAG SUP en 1975 à Brest et je ne rappelle plus de ce terme "durite"... . Mais il y en a tant en dragage OROPESA ou magnétique ou accoustique ou magnéto-accoustique que l'on ne peut se rappeler de tout.




avatar
STEPHAN Raymond
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 85
NON

Re: Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par STEPHAN Raymond le Ven 18 Nov 2011 - 17:50

Bonjour à tous

En prenant la Jacinthe en armement à Tacoma en 1954, nous avions fait notre école de dragage à Long Beach et l'étanchéité de cette drague ne nous posait pas de problème car le matériel d'origine un genre de gros scotch noir épais et très adhésif ne nous a jamais ennuyé. Quand j'ai débarqué en 56 il en restait. Après????....

Une anecdote authentique qui date de début 55: nous étions arrivés à Brest fin décembre 54 accostés au Paris qui nous servait de ponton car il n'y en avait pas d'autre et un beau jour l'on nous fait débarquer et monter sur ce fier vaisseau tout le couchage équipage et toute la vaisselle de la cafétaria qui était en genre de porcelaine donc amagnétique. En avril 55 nous sommes partis en mer du Nord pour l'opération de dragage réel "Dranor" mais auparavant il fallait passer au contrôle dégaussing et là, comme par magie tout le matériel qui avait quitté le bord est revenu plus vite qu'il était parti et les bonnes gamelles et couverts en féraille ont débarqué tout seuls.

En France le systême B (rajouter ordel) a toujours existé.

Kénavo
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Mécanicien

Re: Vous les anciens des MSC, vous connaissez "la durite" ?

Message par Serge BAVOUX le Ven 18 Nov 2011 - 20:26

Il faut bien dire que celui qui avait eu l'idée de faire débarquer le matériel amagnètique ne devait pas être très fute-fute!

Des fouteur de b.... comme tu dis, Raymond.





Salut et fraternité !

    La date/heure actuelle est Ven 23 Fév 2018 - 16:49