Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 738724 messages dans 14216 sujets

Nous avons 14602 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est anfosso

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:11

» CHRYSANTHEME (DC)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:05

» BSM LORIENT - KEROMAN
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:57

» [Campagnes] DAKAR
par PAUGAM herve Hier à 21:45

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par papy25 Hier à 21:00

» [ Blog visiteurs ] Pour JC Rabiller - Sauveur et moi voudrions de vos nouvelles
par Invité Hier à 19:34

» [ Blog visiteurs ] SEIDAC 1981/1982
par Invité Hier à 14:23

» SEINE (BSAH)
par christian 84 Hier à 13:21

» [ Blog visiteurs ] recherche marin du croiseur FOCH
par Invité Hier à 11:47

» SUFFREN (FLM )
par MICAUX Joseph-Alexandre Hier à 1:01

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Ven 18 Jan 2019 - 22:27

» LCT L9098
par jean-claude BAUD Ven 18 Jan 2019 - 14:56

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Pytheas Ven 18 Jan 2019 - 11:34

» [Campagne C.E.P.] CENTRE DE REPOS DE MATAEIA
par COLLEMANT Dominique Ven 18 Jan 2019 - 11:33

» LA CHARENTE (PRE)
par Pytheas Ven 18 Jan 2019 - 11:31

» OURAGAN (TCD)
par Michel Roux Ven 18 Jan 2019 - 11:19

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par Pytheas Ven 18 Jan 2019 - 11:18

» [LES B.A.N.] CAT LAI (INDOCHINE)
par J-C Laffrat Ven 18 Jan 2019 - 9:48

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par pogo Ven 18 Jan 2019 - 9:11

» [ Aéronavale divers ] Exposition conférence sur la BAN de Berre
par Tinto Jeu 17 Jan 2019 - 19:06

» [Les batiments de ligne] STRASBOURG - 1936
par douzef Jeu 17 Jan 2019 - 18:54

» NORMANDIE D651 (FREGATE)
par Xavier MONEL Jeu 17 Jan 2019 - 17:57

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par Serge BAVOUX Jeu 17 Jan 2019 - 17:52

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par PAUGAM herve Jeu 17 Jan 2019 - 16:51

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par roro56 Jeu 17 Jan 2019 - 15:42

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par bertrand33 Jeu 17 Jan 2019 - 15:42

» GOLIATH (RC)
par Baille Jeu 17 Jan 2019 - 15:37

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 17 Jan 2019 - 14:54

» Vieilles paperasses humoristiques
par larcher Jeu 17 Jan 2019 - 14:19

» [LES B.A.N.] PORT LYAUTEY (MAROC)
par 84Yannick Jeu 17 Jan 2019 - 11:44

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Michel Roux Jeu 17 Jan 2019 - 10:02

» PRIMAUGUET (FRÉGATE)
par jobic Jeu 17 Jan 2019 - 9:45

» [ Blog visiteurs ] LCT L9098
par GYURISS Jeu 17 Jan 2019 - 9:17

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par cmbil22 Jeu 17 Jan 2019 - 9:03

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES INSPECTIONS DE SACS
par COLLEMANT Dominique Mer 16 Jan 2019 - 21:40

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par timoniersoum Mer 16 Jan 2019 - 19:25

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du pétrolier Verdon CEP année 68
par bertrand33 Mer 16 Jan 2019 - 16:03

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LA TOULINE Mer 16 Jan 2019 - 15:43

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Vendéen Mer 16 Jan 2019 - 14:30

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par Joël Chandelier Mer 16 Jan 2019 - 14:00

» DIVES (BDC)
par gégé Mer 16 Jan 2019 - 13:19

» RUSÉ (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:49

» PNOM PENH (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:48

» LE VOLTIGEUR (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:47

» COURS D'ELECTRONICIEN
par cmbil22 Mer 16 Jan 2019 - 8:46

» LE HARDI (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:46

» LE FRONDEUR (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:45

» LE FRINGANT (EC)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:43

» LE FOUGUEUX (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:42

» LANCIER (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:41

» L'OPINIATRE (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:40

» L'INTRÉPIDE (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:39

» L'ÉTOURDI (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:37

» L'ENJOUÉ (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:36

» L'EMPORTÉ (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:35

» L'ÉFFRONTÉ (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:34

» L'ATTENTIF (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:33

» L'ARDENT (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:32

» L'ALERTE (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:31

» L'AGILE (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:30

» L'ADROIT (E.C.)
par Domi83 Mer 16 Jan 2019 - 8:29

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par kerneve Mer 16 Jan 2019 - 6:18

» [ Recherches de camarades ] [ Recherches de camarades :suggestion
par vericel Mar 15 Jan 2019 - 23:19

» [ Blog visiteurs ] L’aviso « Francis Garnier » à Manille en 1961
par Tocansa Mar 15 Jan 2019 - 22:27

» CAPRICORNE (CMT)
par COLLEMANT Dominique Mar 15 Jan 2019 - 22:16

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. QUERQUEVILLE
par COLLEMANT Dominique Mar 15 Jan 2019 - 22:11

» [ Blog visiteurs ] Projet GOFO gazoduc sibérien années 1980 demande de renseignements
par Invité Mar 15 Jan 2019 - 19:31

» [ Recherches de camarades ] Doudart de Lagrée 73/74
par perrot dit vierzon Mar 15 Jan 2019 - 18:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mar 15 Jan 2019 - 18:13

» COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)
par douzef Mar 15 Jan 2019 - 17:35

» [ Recherches de camarades ] Jeanne d'Arc campagne 79/80 flottille 35F
par Claude Eas Mar 15 Jan 2019 - 11:02

» [ Marins des ports ] Les transrades de Brest
par LE BOT Vieux Gréement Mar 15 Jan 2019 - 8:48

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par Fred1961 Mar 15 Jan 2019 - 8:37

» Ecole d'Application Militaire de l'Energie Atomique (E.A.M.E.A)
par BONUGLI Mar 15 Jan 2019 - 0:12

» LA TARENTULE (Gabarre)
par jprous Lun 14 Jan 2019 - 23:19

» VERDON (PETROLIER)
par Vendéen Lun 14 Jan 2019 - 22:32

» TOURVILLE (FRÉGATE)
par KLETKE Lun 14 Jan 2019 - 19:52

» MYTHO (CM)
par Xavier MONEL Lun 14 Jan 2019 - 16:38

» COMMANDANT DUCUING (AVISO)
par GILOU971 Lun 14 Jan 2019 - 16:14

» LE CORSE (ER)
par michel54 Lun 14 Jan 2019 - 14:33

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Lun 14 Jan 2019 - 9:36

» SOMME (PR)
par COLLEMANT Dominique Dim 13 Jan 2019 - 23:27

» [ Blog visiteurs ] mers el kebir 1963 1964
par Invité Dim 13 Jan 2019 - 19:12

» PSYCHÉ
par Charly Dim 13 Jan 2019 - 18:16

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par PAUGAM herve Dim 13 Jan 2019 - 15:49

» [ Blog visiteurs ] LARGAGE DE MINE PAR SOUS-MARIN
par Invité Dim 13 Jan 2019 - 15:19

» SIRÈNE (SM)
par Didier LANOY Dim 13 Jan 2019 - 14:18

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Dim 13 Jan 2019 - 11:56

» [ Blog visiteurs ] Sous-Marin Psyché
par Charly Dim 13 Jan 2019 - 10:38

» [ Divers frégates ] LANGUEDOC (FREMM)
par Xavier MONEL Dim 13 Jan 2019 - 8:37

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Max Péron Sam 12 Jan 2019 - 22:25

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Max Péron Sam 12 Jan 2019 - 22:04

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par Dudu Sam 12 Jan 2019 - 20:02

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Jean-Marie41 Sam 12 Jan 2019 - 19:35

» [Campagne] ANTILLES
par goffic37 Sam 12 Jan 2019 - 14:23

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Michel Roux Sam 12 Jan 2019 - 10:43

» ESCADRILLE 22 S
par Michel Roux Sam 12 Jan 2019 - 10:33

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 1
par cmbil22 Sam 12 Jan 2019 - 9:49

» [LES B.A.N.] LANVÉOC POULMIC
par Jean-Marie41 Ven 11 Jan 2019 - 21:15

DERNIERS SUJETS



[Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Partagez
avatar
fusible
QM 2
QM 2

Age : 66
Électricien équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par fusible le Jeu 23 Oct 2014 - 19:50

70 deces du General de Gaulle
un stand de tir a la sortie avec ses boxes en bois pour chaque tireur ;des armes usees a la corde car bon tireur impossible de placer un tir groupe.
Un peu l enfer pour les gens venant de la FFA un des adjudant nous tenait en grippe va savoir pourquoi, peut etre voulait il faire parti de la marine du RHIN ce qui m a valu quelques tours de gardes.
Un fumaco qui avait le visage lardé d une grande balafre,tres impressionnante, et dont il se servait pour nous effrayer, il avait parait il, un eclat de grenade fiche dans la tete et qui de temps en temps le rendait tres susceptible.
la garde aux munitions, mauvais instants pour les debuts..
comme stand de tir il y avait aussi celui qui etait plus eloigné et dont on s y rendait en camion. il y avait un vieux char patton je suppose et le tout etait dans un creux indiqué comme zone de tir
on y a fait feu au MAT 49 9mm que j ai trouve genial mais moins precis que la schmeisser et moins longue en portee , puis avec la nana , avec sa bande et le mas39 .il fallait armer a chaque tir, alors qu ailleurs je tirais deja a l automatique.
ne parlons pas des baleinieres pour se faire un tour sur le lac et se faire le dos et les bras
voila toute une epoque qui nous echappe avec le temps , comme le bus pour aller a bordeaux
byby
J ai a l epoque ramasse des etuis qui etaient resté la car il fallait les ramasser , j ai lors d une bourse d arme donne ces etuis tres recherches car les collectionneurs n en trouvaient pas en 7.5
un ancien marin vous vous en doutez, comment refuser ????
apres ce fut EMES cherbourg, puis embarquement
avatar
MONFERRAND
QM 2
QM 2

Age : 65
Missilier ASM équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par MONFERRAND le Jeu 23 Oct 2014 - 20:05

Fusible,
J'ai le matricule 7019829. Tu devais être à Hourtin en 10 et 11/1970.
Le SM avec la balafre était Jojo( Fournier) un cas...Je me souviens aussi d'un adjudant sako pas fin dont j'ai oublié le nom. C'était à la 9EME
Salut
avatar
† Togo
QM 1
QM 1

Age : 68
Mécanicien équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par † Togo le Jeu 23 Oct 2014 - 20:27

Pour Duplus
En mai 1967 j'étais à la 9ème compagnie 5eme section avec comme "chef" le SM Carle.
L'adjudant sako de la 9ème était le PM Lambo. Il était vraiment très spécial,bien borné,militaire jusqu'au bout des ongles et craint de tous au CFM,même des permanents.C'est peut-être lui que tu as connu en 1970 à la 9ème compagnie comme adjudant
avatar
MONFERRAND
QM 2
QM 2

Age : 65
Missilier ASM équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par MONFERRAND le Jeu 23 Oct 2014 - 21:13

Salut Togo,
Merci pour l'info!
Je crois bien que c'était lui. Un borné, très militaire et qui aimait faire pomper...Que de souvenirs
avatar
thevelin gerard
MATELOT
MATELOT

Age : 71
Charpentier équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par thevelin gerard le Mar 4 Nov 2014 - 9:53

a duplus ton matricule proche du miens mai 1967 11é cie 116 e section proche du cinema amicalement reponse message 78
avatar
Papynano
MATELOT
MATELOT

Age : 75
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Papynano le Mar 4 Nov 2014 - 10:20

Bonjour à tous
C'est bizarre personne ne semble avoir eu affaire à Berthier en Mars 63 il était SM lui aussi c'était un cas.
Par contre les pompes je n'en ais aucuns souvenir.



Cordialement  Papynano
avatar
MONFERRAND
QM 2
QM 2

Age : 65
Missilier ASM équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par MONFERRAND le Mar 4 Nov 2014 - 10:43

A Thevelin,
Mon matricule n'est pas proche du tien. J'étais à Hourtin en octobre, novembre 1970.
CDLT
avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 74
Commis équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par J.Revert le Mar 4 Nov 2014 - 15:26

A l'attention de PAPYNANO
Michel DABOUDET qui est sur le forum m'avait fait parvenir des photos de son passage a Hourtin en 1963 . Tous les trois, nous avons des matricules très proches ; donc nos instructeurs devaient être les mêmes. Sur l'une des photos de DABOUDET j'ai reconnu un second maître sacco qui nous faisait faire le maniement d'arme. J'ai extrait son visage du groupe. Peut être le reconnaîtras tu ? Je ne me rappelle plus de son nom







Extrait d'une photo de M Daboudet


Dernière édition par centime44 le Mer 5 Nov 2014 - 14:21, édité 1 fois (Raison : suppression de [img] et [/img])
avatar
Guérini Gilles
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 67
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Guérini Gilles le Mar 4 Nov 2014 - 21:39

En réponse aux posts 77 à 79
Le S.M Fournier nous donnait de grands coups de poings dans l'épaule en hurlant "décoince!"
Il y avait aussi le Maître Fournier homonyme du SM Fournier
Un qm1 ( je crois Loi)
Un S.M bosco "Jégado" (que j'ai revu MP à la DP Lorient)
Le Capitaine Rémuzat
avatar
MONFERRAND
QM 2
QM 2

Age : 65
Missilier ASM équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par MONFERRAND le Mar 4 Nov 2014 - 21:54

A Guérini Gilles,
C'est bien le SM Fournier qui après un coup de poing dans l'épaule en disant "décoince" disait " 20 pompes dans les cailloux" avec une telle grimace que l'on ne voyait plus que sa balafre.
Le QM1, je m'en souviens bien. Un gars sympa. C'était quelle compagnie? La 9eme?
CDLT
Monferrand
avatar
Guérini Gilles
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 67
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Guérini Gilles le Mar 4 Nov 2014 - 22:14

Je ne me souviens plus du nmr de la cie ; peut-être bien la 9ème
avatar
Papynano
MATELOT
MATELOT

Age : 75
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Papynano le Mer 5 Nov 2014 - 8:28

Bonjour à tous
Je pense pas que ce soit Berthier malgré ses défauts il n'avait pas le travers de nous faire faire des pompes.
Par contre notre instructeur le SM Nicolas c'était un gars super jamais de sanctions et toute la section lui obéissait sans problèmes. Il savait nous prendre et même les meneurs lui étaient dévoués nous avions fait une collecte dans la section pour lui faire un cadeau lors de notre départ, il en était tout ému c'était la première fois que ses gars lui faisait un cadeau c'était un briquet je sais pas si c'était un Dupont mais un beau briquet.
Le plus mauvais souvenir d'Hourtin c'est la corvée des poubelles et des cochons j'ai trouvé ça interminable.



Cordialement  Papynano
avatar
Guérini Gilles
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 67
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Guérini Gilles le Mer 5 Nov 2014 - 13:20

Oui papynano, les eaux grasses, souvenir impérissable, il fallait en plus fouiller le fond du tonneau pour s'assurer qu'il n'y avait pas de couverts (beurk)
Pour ce qui concerne le maniement d'armes, vous souvenez- vous du gabarit Michel ?
avatar
Papynano
MATELOT
MATELOT

Age : 75
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Papynano le Mer 5 Nov 2014 - 13:50

Bonjour
Gabarit Michel? non ça ne me dit rien.



Cordialement  Papynano
avatar
LASSUS Bernard
QM 2
QM 2

Age : 70
Cuisinier NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par LASSUS Bernard le Mer 5 Nov 2014 - 15:01

Pour papynano,
J'ai connu la même histoire que la tienne j'étais à la 9eme compagnie 95eme section sous les ordres du second maître Aguiléra un mec super sympa et à la fin des classes nous lui avions acheté un superbe briquet . Habitant Bordeaux j'avais été chargé de l'acheter.
Je trouve cette coincidence étrange es-tu sur de son nom ? j'étais au CFM décembre 66
avatar
HèmBé43
MATELOT
MATELOT

Age : 75
Mécanicien équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par HèmBé43 le Mer 5 Nov 2014 - 15:32

Bonjour à tous,
En parlant de maniement d'armes et gardes à monter je vous poste un de mes souvenirs d'un tour de garde à l'aubette.
J'ai déjà posté ce message dans Cfm Hourtin mais il me semble qu'il sera mieux à sa place dans cette section.
Souvenir d'Hourtin ou comment j'ai vu mon passage dans la marine sombrer vers le néant.

Spoiler:
Lors d'un tour de garde à l'aubette je fus affecté après avoir été réveiller les boulangers à 04h00 du matin (vêtu de la capote kaki qui traînait presque parterre), à la manœuvre de la barrière style "passage à niveau" qu'il y avait à l'entrée principale.
Il y avait dans la guérite du factionnaire un tableau décrivant précisément les procédures d'accueil mais j'avais observé qu'elles ne semblaient pas trop respectées par mes prédécesseurs à ce poste.
Donc sur le coup de 07h30 / 08h00 quand tout le monde arrivait sur la base je manœuvrais allègrement ma barrière pour laisser entrer les véhicules.
Quant aux piétons certains me gratifiaient d'un vague bonjour, d'autre exhibaient un laisser passer que je n'avais pas le temps de voir ou d'autre passaient en m'ignorant totalement.
Je ne disais rien pensant qu'ils avaient l'habitude... et ne sachant pas trop à qui j'avais affaire, je choisi de ne pas faire trop de zèle.
Donc depuis mon poste de manœuvre de la barrière je voyais en enfilade la route rectiligne venant d'Hourtin et une 4CV conduite par un second maître arrivant plein pot mettant son clignotant pour tourner à gauche, afin d'entrer sur la base.
A la vitesse où il allait j'ai pensé qu'il était en retard car il était 08h00 passé.
Du coup pour ne pas le retarder un peu plus je relève prestement la barrière.
Et c'est là que tout bascula, en effet arrivait par l'autre coté la voiture du commandant venant de sa résidence en dehors de la base et je ne l'avais pas vu car caché par la guérite.
Donc mon second maître et sa 4 cv s'engouffre dans la base sans ralentir (il avait un panneau de limitation à 20 km/h) en refusant la priorité à la voiture du commandant et poursuivant son chemin sans s'arrêter vers son service...
Faute de respect des grades et infraction au code de la route car refus de priorité à droite et le tout au volant d'une voiture civile...

A la suite de ça ne m'étant rendu compte de rien et n'étant pas conscient du crime de lèse-majesté qui venait de se produire, j'attendais ma relève, 08h00 étant largement dépassé.
Lorsque je suis interpellé par un :
- "Factionnaire !!!" tonitruant et peu amène.
C'était le commandant en personne qui avait qui avait fait stopper sa voiture devant le poste et m'appelait... je me précipite...
Il me demande qui était dans la 4 cv ... ignorant la réponse je traverse un grand moment de solitude... et ne trouve à bredouiller, pour ma défense, lorsqu'il me demande si mon rôle est de laisser entrer n'importe qui sur la base :
- "Qu'étant en uniforme ce second maître avait probablement l'autorisation...".
Ce qui n'a pas vraiment arrangé les choses...
N'ayant pas la même appréciation logique que moi, s'en suit un savon et une engueulade de première, pensez donc je laissais le passage libre à n'importe qui... et sans l'identifier ce qui était le rôle du chef de poste que je devais normalement prévenir à chaque nouvel arrivant et pas le mien.

A ce moment je vis les perspectives de ma carrière maritime basculer : sans nul doute possible j'allais être puni... et faire de la prison... ou pour le moins être affecté je ne sais où à exécuter les pires corvées pour racheter mes gaffes...
(On nous avait dit que les affectations étaient attribuées en fonction de son comportement et des résultats obtenus au cours du séjour au CFM).
Bref après une telle bévue c'était mal parti et j'étais dans mes petits souliers...
A la Faveur d'une accalmie et pendant que le commandant s'occupait du quartier maître chef de quart le second maître qui assurait la relève me renvoya dans ma compagnie ce que je fis, vous pensez bien, sans demander mon reste...
De retour dans ma section mon second maître me dit en voyant ma mine défaite qu'il fallait attendre que ça se tasse et que ce n'était peut être pas si grave.
Je n'en étais pas profondément convaincu car à partir du lendemain les consignes étaient scrupuleusement respectées et il y avait la queue devant l'aubette...
Il n'y avait pas que moi qui avait du prendre une "ronflée"...
Effectivement je n'en ai jamais plus entendu parler mais j'ai revu une seconde fois le commandant, alors que j'étais planton au bâtiment de commandement on m'a chargé d'aller lui porter un dossier, au moment de rentrer et après avoir cogner à la porte de son bureau je me suis senti fondre, je ne savais plus quand il fallait saluer, s'il fallait se découvrir, bref, j'avais le trouillomètre à zéro, et après avoir traversé un bureau qui m'a semblé immense je n'ai trouvé qu'a dire, bêtement après avoir salué :
- "Bonjour commandant on m'a chargé de vous remettre ce dossier".
M'a t-il reconnu ?
Je ne sais, mais j'ai trouvé qu'il me regardait avec un drôle d'air et je suis ressorti, après un demi-tour réglementaire, en oubliant de saluer à nouveau mais avec la sensation d'avoir creusé un peu plus le trou où je glissais inexorablement...
Et c'est comme ça que trois semaines plus tard après l'examen de fin de classes et le passage devant l'adjudant de compagnie j'arrivais un beau matin de Décembre à Toulon pour embarquer sur le COOLIE et là c'est une autre histoire.
avatar
Papynano
MATELOT
MATELOT

Age : 75
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Papynano le Mer 5 Nov 2014 - 18:09

Bonjour
Je suis arrivé à Hourtin en Mars 63 et j'en suis parti fin Avril pour Toulon juste pour mettre la coiffe blanche sur les bachis.



Cordialement  Papynano
avatar
Guérini Gilles
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 67
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Guérini Gilles le Mer 5 Nov 2014 - 22:03

Papynano,
Le gabarit Michel était une espèce de portique où l'on passait à plusieurs avec l'arme sur l'épaule.
Ce gabarit permettait de nous faire adopter l'angle "parfait" que devait faire l'arme par rapport à notre corps. Cela avait pour objet que nous ayons un bon alignement des fusils (vue latérale).
avatar
Papynano
MATELOT
MATELOT

Age : 75
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Papynano le Jeu 6 Nov 2014 - 10:46

Bonjour
Pas de souvenir de ce truc là nous à part défiler avec les vieux mausers sans culasse et tirer cinq coups de fusil avec un mousqueton (vu les résultats ils ont pas insisté "tu seras pas fusillié toi qu'il m'a dit en reprenant le flingue" et monté la garde deux ou trois fois c'est tout ce que j'ai fait sur les 16 mois.
Le reste du temps la "garde" se passait dans le bureau du Bidel à attendre auprès du téléphone si il y avait une intervention à faire sur un bord. Le soir c'est un OM qui si collait en dormant sur un lit de camp.
Quand j'étais de service j'en profitait pour faire mon courrier en écoutant ma radio (dur, dur l'armée).



Cordialement  Papynano
avatar
3eme ligne
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Radio NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par 3eme ligne le Jeu 6 Nov 2014 - 11:43

HèmBé43,
Le commandant d'alors le CV Bordeaux était un brave homme, et n'a jamais démoli moralement quiconque.





"Give blood, play rugby !"
avatar
HèmBé43
MATELOT
MATELOT

Age : 75
Mécanicien équipage NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par HèmBé43 le Jeu 6 Nov 2014 - 12:04

Bonjour 3eme ligne,
Je ne sais si un jour j'ai su le nom du commandant d'Hourtin et comme je le dis je n'ai eu à faire à lui que deux fois et je n'ai jamais dit qu'il m'avait démoli.
Dans ce post je relate simplement mes craintes de jeune recrue.
C'est avec le recul une anecdote plutôt amusante.
Et tu as raison, à part l'engueulade il n'y a jamais eu de suite.
Cordialement.
avatar
ulysse76
MATELOT
MATELOT

Age : 72
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par ulysse76 le Sam 6 Déc 2014 - 18:39

En 65 à Hourtin Mas 36/51 chargement 5 balles par glissière sur la culasse, éjection par la droite - sale temps pour les gauchers !
Au stand de tir les 3 premières : tir de groupement comme à la fête foraine ! les 3 suivantes changement de registre vraies balles et bleu sur l'épaule !
Souvenirs...
avatar
3eme ligne
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Radio NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par 3eme ligne le Dim 7 Déc 2014 - 11:55

Le Mas 36 bien épaulé ne blessait pas, sauf lors d'une mise à l'épaule incomplète, car avec sa culasse calée il est évident qu'il était plus sec que son successeur le MAS 49 lui à culasse mobile, mais bien moins sec que le mousqueton dérivé du fusil Berthier 92 Modifié 16 (successeur lui du Lebel).

Le mousqueton était de longueur de 95cm, comparé à son grand frère le fusil d'infanterie Berthier 92 de 130cm, il était donc bien plus maniable, mais lui aussi au coup par coup donc à répétition, alimenté par lames chargeurs de 5 balles qu'on introduisait par le dessus de la culasse ouverte pour cela.

Le Mas 36 était un bon fusil, précis et fiable, mais au coup par coup avec obligation de manoeuvrer la culasse pour recharger une munition dans la chambre, tirer et éjecter l'étui vide, donc perte de visée et perte de temps aussi.

On s'en est servi dans la marine pendant bien longtemps encore pour l'usage du tir du lance amarres nécessaire lors de certaines manœuvres du bâtiment, auquel cas il était équipé d'un tromblon VB (Vivien-Bessière) ancien système servant à envoyer des grenades mais là, il ne fallait tirer l'objet qu'avec une cartouche de poudre seulement (balle feuillette) sinon explosion du bout du canon car la balle à ogive tirée aurait butée sur l'objet (lance amarres ou grenade) à envoyer et le contact des deux aurait été dangereux pour le tireur et ses proches.

Le mousqueton une fois retiré des troupes de cavalerie ou du train, a équipé les écoles de l'armée Française dont bien sûr Hourtin, mais aussi pendant bien longtemps les gendarmes mobiles et CRS, puis ceux ci ont eu le MAS 36 et enfin le MAS 49 avant de passer pour les mobiles aux FAMAS (arme militaire) et les CRS pour la carabine RUGER mini Ranch (mini 14) en 223 Remington.





"Give blood, play rugby !"
avatar
ulysse76
MATELOT
MATELOT

Age : 72
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par ulysse76 le Dim 7 Déc 2014 - 19:10

Bonjour HèmBé43,
J'ai lu ce texte très intéressant comme un roman d'aventures et il m'a ramené plusieurs années en arrière!en effet quelle nouvelle recrue à Hourtin n'a pas été confrontée à ce genre de situation difficile à supporter !
Garde aux citernes à essence quand un sous off se pointe en pleine nuit sans s'annoncer malgré les sommations d'usage : quel comportement adopter ?
Sans compter les bruits bizarres dans les roseaux !une seule chose comptait:vivement la relève !
A la prison c'était autre chose, on m'avait dit attention il y en a qui sont dangereux alors quand ils demandaient à aller aux toilettes...
Dans ces témoignages beaucoup se reconnaitront !!
Amicalement.
Ulysse76
avatar
Papynano
MATELOT
MATELOT

Age : 75
NON

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Papynano le Lun 8 Déc 2014 - 9:33

Bonjour
C'est tout à fait ça, encore que de ton temps l'OAS c'était fini le calme revenait tout doucement.
Juste avant d'être incorporé je vivais à Paris et il y avait eu pas mal d'attentats je me rappelle les crs qui bloquaient les places où il y allait y avoir des manifestations (il y avait eu des morts je me souviens des cercueils exposés à la bourse du travail).
Alors quant ils nous disaient qu'ils craignaient des attentats on ne mettaient pas leur paroles en doute mais avec le recul je ne pense pas que le CFM était une cible stratégique.
Et comme dit un peu plus haut si ça se trouve on avaient des balles à blanc, le gradé savait qu'il ne craignait pas grand choses.
En ce qui me concerne je n'ai pas eu beaucoup formation sur le armes j'ai tiré en tout et pour tout cinq coup de fusil avec un mousqueton je sais que c'en était un parce qu'on me la dit.
Je n'ai pas eu de bleus car j'avais bien plaqué l'arme contre mon épaule comme l'a dit 3eme ligne, mais mon résultat était catastrophique trois balles pour le point moyen et deux pour essayer d'avoir le centre de la cible. L'instructeur m'a dit "toi tu ne sera pas fusiller" tant mieux je tient à la vie et j'ai rien fait qui mérite une telle sentence.
Mais quand on y pense quel changements dans notre vie en l'espace de quelques jours, mais on s'y fait vite.



Cordialement  Papynano

Contenu sponsorisé

Re: [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 20 Jan 2019 - 0:09