Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 725739 messages dans 14114 sujets

Nous avons 14481 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Gérard Ralec

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par Jean-Léon Aujourd'hui à 12:51

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par DTL Aujourd'hui à 12:36

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [SUJET UNIQUE] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par BEBERT 49 Aujourd'hui à 11:17

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Christian DIGUE Aujourd'hui à 10:28

» FORBIN (EE)
par Michel Roux Aujourd'hui à 9:53

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Michel Roux Aujourd'hui à 9:23

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 9
par Charly Aujourd'hui à 8:21

» [ Paul Arnoud ] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par Bureaumachine busset Hier à 23:20

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par DUFFOND Serge Hier à 22:38

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Serge BAVOUX Hier à 19:00

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard
par PAUGAM herve Hier à 16:52

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptères interarmées légers (HIL) H-160
par Didier Moreaux Hier à 14:03

» JAUREGUIBERRY (EE)
par framery Hier à 13:07

» MINERVE (SM)
par Michel Roux Hier à 9:59

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par pinçon michel Hier à 8:19

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par DUFFOND Serge Mar 13 Nov 2018 - 23:18

» [Escale] SINGAPOUR
par loulou06000 Mar 13 Nov 2018 - 22:23

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par PAUGAM herve Mar 13 Nov 2018 - 22:20

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 20:16

» [ Blog visiteurs ] recherche infos sur Daniel Jaeger (ancien de la Marine Nationale)
par Invité Mar 13 Nov 2018 - 19:32

» DIXMUDE (BPC)
par Michel Roux Mar 13 Nov 2018 - 18:58

» [ Histoire et histoires ] Cérémonie du 11 novembre (Sujet unique)
par TUR2 Mar 13 Nov 2018 - 18:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 13:07

» FLAMBERGE (P.C)
par Chepmail Mar 13 Nov 2018 - 11:40

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Jean-M Mar 13 Nov 2018 - 0:01

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 12 Nov 2018 - 20:49

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 12 Nov 2018 - 18:23

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 17:55

» [ DIVERS - ÉCOLE DE MAISTRANCE] École de Maistrance à Saint-Mandrier
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 17:39

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Michel Roux Lun 12 Nov 2018 - 17:21

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par LOISELEUR Ch Lun 12 Nov 2018 - 14:38

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par 3eme ligne Dim 11 Nov 2018 - 23:14

» DORIS (SM)
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 21:28

» [ Divers E.A.M.F. ] Promotion Guepratte septembre 1973
par Francky Dim 11 Nov 2018 - 20:30

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 18:38

» PATRIE - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Dim 11 Nov 2018 - 15:46

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par chapydan Dim 11 Nov 2018 - 14:31

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Dim 11 Nov 2018 - 14:20

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Micky Mousse Sam 10 Nov 2018 - 20:39

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par boboss Sam 10 Nov 2018 - 19:03

» TONNERRE (BPC)
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 10 Nov 2018 - 17:45

» [ Blog visiteurs ] perso pour le créateur de ce blog message strictement privé
par Invité Sam 10 Nov 2018 - 16:22

» [Histoire et histoires] "Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855"
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 14:30

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Louis BOUZELOC Sam 10 Nov 2018 - 9:49

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par cyriaque Sam 10 Nov 2018 - 7:37

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements concernant les Militaires Français ayant participé à la bataille de Bomarsund (iles d'Aland,) en 1854 (Guerre de Crimée).
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 1:56

» LE NORMAND (ER)
par Charly Ven 9 Nov 2018 - 18:17

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 11:13

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 11:06

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 8 Nov 2018 - 18:00

» LE BOURGUIGNON (ER)
par pinçon michel Jeu 8 Nov 2018 - 18:00

» [Campagnes C.E.P.] L'ADIEU A PAPEETE
par TECTAM Jeu 8 Nov 2018 - 15:29

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par lefrancois Jeu 8 Nov 2018 - 14:56

» [Vidéo] EAMF Saint-Mandrier
par DESTENABES Jeu 8 Nov 2018 - 10:01

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mer 7 Nov 2018 - 18:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par pluton69 Mer 7 Nov 2018 - 17:05

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par framery Mer 7 Nov 2018 - 14:03

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Mar 6 Nov 2018 - 22:58

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Charly Mar 6 Nov 2018 - 21:47

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J-L-14 Mar 6 Nov 2018 - 20:51

» [ Blog visiteurs ] Projet de diorama d'une escadre autour du R98 et du D627
par Invité Mar 6 Nov 2018 - 16:43

» NIVOSE (FS)
par Joël Chandelier Mar 6 Nov 2018 - 15:33

» [Divers navires amphibie] EDA - R ( Engin de débarquement amphibie rapide )
par Nenesse Mar 6 Nov 2018 - 11:44

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Mar 6 Nov 2018 - 9:36

» [ Recherches de camarades ] Anciens Arpettes de septembre 1973 Cie 4 Atribord
par DESTENABES Mar 6 Nov 2018 - 9:34

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Sealex83 Mar 6 Nov 2018 - 8:30

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par COLLEMANT Dominique Lun 5 Nov 2018 - 22:45

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Jean-Marie41 Lun 5 Nov 2018 - 18:52

» CHEVALIER PAUL (EE)
par CLERC Daniel Lun 5 Nov 2018 - 16:37

» JUSTICE - 1904 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Lun 5 Nov 2018 - 15:41

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DE LA MÉTÉOROLOGIE
par KERMITT Lun 5 Nov 2018 - 15:28

» [ Blog visiteurs ] Recherche amis de mon père (matricule 1619 T 51)
par Momo Lun 5 Nov 2018 - 13:46

» [Campagne] ANTILLES
par PAUGAM herve Lun 5 Nov 2018 - 8:04

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Dim 4 Nov 2018 - 21:21

» VAUQUELIN (EE)
par GIROUX Dim 4 Nov 2018 - 17:53

» [ Loisirs autres que sports ] AGASM Amicale Perle - Exposition de maquettes de sous-marins à Lanouaille (24)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 4 Nov 2018 - 16:47

» [ HISTOIRE ET HISTOIRES ] LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE À TRAVERS LA DÉCOUVERTE DE LIEUX ANCRÉS DANS L'HISTOIRE
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Nov 2018 - 15:31

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] SPÉCIALITÉ : CLAIRON.
par cyriaque Dim 4 Nov 2018 - 9:03

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 18:30

» [ Recherches de camarade ] Recherche camarade Taitinger Radio
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 18:30

» La spécialité de Météorologiste
par Joël Chandelier Sam 3 Nov 2018 - 15:02

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gérard Descamps (Elarm)
par Charly Ven 2 Nov 2018 - 20:10

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par MOUGIN Jeu 1 Nov 2018 - 20:38

» FLORE (SM) - Tome 2
par guena29 Jeu 1 Nov 2018 - 16:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades 14F
par COLIN JACQUES Jeu 1 Nov 2018 - 12:43

» SNSM BEG MEIL
par Michel Roux Jeu 1 Nov 2018 - 10:17

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par PARMENT Thierry Mer 31 Oct 2018 - 0:33

» [ Blog visiteurs ] LSIL 9030 LE 5 JANVIER 1954
par Invité Mar 30 Oct 2018 - 19:10

» LES FREGATES FRANCAISES DE TYPE RIVER
par Roli64 Mar 30 Oct 2018 - 18:35

» Recherche des anciens de l'Escorteur Malgache - Arzew et Lorient (61-63).
par BOBOSSE Mar 30 Oct 2018 - 17:48

» ARGONAUTE
par centime44 Mar 30 Oct 2018 - 16:20

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Mar 30 Oct 2018 - 16:14

» [ Batiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Michel Roux Mar 30 Oct 2018 - 11:11

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par cmbil22 Mar 30 Oct 2018 - 8:35

» Vieilles paperasses humoristiques
par PAUGAM herve Lun 29 Oct 2018 - 21:46

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par bailly bout de bois Lun 29 Oct 2018 - 10:37

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par montcalm Dim 28 Oct 2018 - 20:27

» PAUL LE GALL (LCT)
par douzef Dim 28 Oct 2018 - 19:19

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par mataf57 Dim 28 Oct 2018 - 18:04

DERNIERS SUJETS



[ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Partagez
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

[ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par † Fanch 56 le Mar 1 Déc 2009 - 23:03

Sujet ouvert





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par jean-claude BAUD le Jeu 3 Déc 2009 - 16:35

2 Avril 1965 arrivée à FAAA du PBY , photo parue dans la presse locale..
Convoyage des Catalinas en mars 1965 , après les escales suivantes:
Ajaccio - Athenes - Beyrouth - Bahrein - Karachi - Dehli - Calcutta - Rangoon - Pnom Penh-Medan - Djakarta - Bali - Darwin - Cloncurry - Brisbane - Noumea - Nandi - PagoPago -
Aitutaki - Tahiti avec une durée de vol de 118 heures



De gauche à droite ( les Dames sont des secrétaires de l'Armée de l'Air)
S/M Méca Lejeune et Le Tallec -LV Botherel Pilote -P/M Méca Félise - P/M Pilote Reider - S/M Radio Teahu le Tahitien de l'équipage.
Manque sur la photo le P/M Navigateur Le Guirriec...

Réception et fête mémorables à la mode Tahitienne de la part des Aviateurs de FAAA...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par jean-claude BAUD le Dim 10 Jan 2010 - 16:35

Pour alimenter ce post, voici des photos que je viens de mettre sur le sujet Mangareva.

Arrivée du Catalina en baie de Taku mi 65.

Prise de bout au mouillage de Taku.
Je pense reconnaître penché à la trappe avant le S-M Radio Julien Teahu, assisté du Navi Loïc Salvi.





"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

REAO CRACH PBY 48

Message par jean-claude BAUD le Dim 10 Jan 2010 - 17:57

Le 20 avril 1966.
Le 48 a sa trappe qui s'ouvre lors de l'amerrissage, il coule rapidement, l'équipage et les passagers ont juste le temps d'évacuer.
Julien TEAHU Radio à droite sur la photo, à ses côtés CLAUDE (Mécano), REDER (Pilote), tous 3 trempés posent pour la postérité sur l'aile du Catalina, flottant encore, tout juste crashé.

CLAUDE et TEAHU remarquez qu'ils ont laissés leur chaussures dans les glouglou...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par jean-claude BAUD le Ven 12 Mar 2010 - 20:21

En cherchant bien on trouve toujours des reliques...





"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par Joël Chandelier le Ven 12 Mar 2010 - 21:00

Bonne idée que d'avoir ouvert ce sujet et de l'alimenter...
Voilà une époque... épique...
Ah ces Catalinas ils ont permis pas mal de ravitaillement sur des atolls difficile d'accès.
Des noms "chantent" encore dans ma tête de l'époque 1966 Puka Puka, Pukaréa, Raevavae, Tematangui et bien sur Réao avec le crash du cata N°48 heureusement sans perte humaine.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
rafale92
INVITÉ
INVITÉ

Age : 44
NON

Insigne Tissu de la SL Pac

Message par rafale92 le Sam 10 Juil 2010 - 18:22

Bonsoir,
Savez vous de quand date exactement l'insigne de la S.L.PAC ?
Cordialement
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par Joël Chandelier le Sam 10 Juil 2010 - 18:37

On peut penser que l'insigne date de la fin des années 60 vu la date de création de la S.L.PAC dates données par les sites officiels Marine (création fin 64, armement à partir de mars 65, dissolution 1er janvier 1972).





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
rafale92
INVITÉ
INVITÉ

Age : 44
NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par rafale92 le Sam 10 Juil 2010 - 18:53

Merci à vous.
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 72

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par jean claude monzie le Sam 10 Juil 2010 - 19:43

Bravo jean-claude BAUD et merci, de très bons souvenirs.
Le nom de Bauher navigant tu connais ?
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 72

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par jean claude monzie le Lun 26 Juil 2010 - 10:31

Bravo Joël au sujet de la S.L.PAC, gagné.
avatar
julien teahu
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 79
Radio

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par julien teahu le Lun 10 Jan 2011 - 16:21

L'insigne de la S.L.PAC date de l'année 1965.
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 64
NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par marsouin le Lun 10 Jan 2011 - 18:11

Jean-Claude, ta photo du PBY et de son équipage, c'était le Catalina 20 ?
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par jean-claude BAUD le Jeu 22 Déc 2011 - 21:07

Photos S.L.PAC de Cols Bleus n°899 du 19 juin 1965.
En mars et avril 1965, 3 Catalina ont fait route sur Tahiti : convoyage d'environ 29 jours : 14300 nautiques en 120 heures de vol !!!
Un jour de repos tous les 4 jours.
Beyrouth - New-Delhi - Pnom-Penh ( la + longue escale) - Bali - Nouméa - Aitutaki - PPT.

En haut à gauche le S-M mécaé Folgoas, à droite Salvi Loïc.
Un complément de noms m'a été donné par Julien Teahu.
Spoiler:

De gauche à droite :
MP Pilote Carcasses (décédera sur Canadair de la protection civile) OE3 Frey - Mtre radio Salvi - Mtre mécaé Aubertin.

L'OE3 Skiller n'a dû faire que le convoyage.

À gauche de face avec couronne de fleurs sur la tête le Mtre radio Decoudu qui décèdera dans l'accident du DC4 de Nouméa - au centre peut-être Skiller - à droite le P-M Pilote Coupé.

Les escales.






"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par PILON le Ven 13 Jan 2012 - 19:47

Beau décollage d'un Catalina de la SLPAC sur le lagon de Reao, Est Tuamotu, août 1967.
Photo André Pilon




"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par PILON le Ven 13 Jan 2012 - 21:23

Pendant une trentaine d'années on a pu voir le Catalina N° 48 sur le tombant intérieur de récif de Reao, là où il avait été tracté après son accident du 20 avril 1966 et sa condamnation quelques trois ou quatre mois plus tard.
Il serait dans le lagon maintenant.

Photo : Matelot Piette (sur la photo).




"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
latrubesse jean claude
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Électricien

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par latrubesse jean claude le Mar 17 Jan 2012 - 15:36

Bauher, bizarre moi je m'en souviens pas comme volatile, si nous parlons du même (et à cette époque je ne pense pas qu'il y en ais plusieurs).
Il était électronicien et chapeautait le matériel plus l'atelier électronique, il faisait parti de l'équipe de foot.
je l'ais vu la dernière fois en 78, moi à la 12 à Faaa et lui civil pour UTA je crois.
Il est toujours sur l'ile et il me semble avoir vu de ses nouvelles dans un post sur ACB.
Je confesse que la mémoire est ce quelle est, et ceci datant des belles années 66/67...
Sur le post Hao j'ai mis des photos il y a pas mal de temps.
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par J-C Laffrat le Mar 21 Fév 2012 - 23:53

A la demande de Jean Claude Baud, c'est bien volontiers que je poste à nouveau mon message sur la fin du Catalina N°48.

De Robert Brand, MP navigateur.
Le dernier vol du Catalina 48 (F-YCHC) de la S.L.PAC.
Atoll de Reao, Polynésie, le 20 avril 1966.
Spoiler:
Les Catalina de la S.L.PAC (Section de Liaison du Pacifique) sont très demandés pour cette dernière phase de préparation des essais nucléaires.
Nos appareils achetés par la DIRCEN, (Direction des Centres d’Expérimentation Nucléaires) sont mis en œuvre par le personnel de l’Aéronautique navale pour la maintenance du premier niveau et les équipages.
Les grandes visites sont assurées par le CIP (Centre Industriel de Papeete) créé par UTA Industries.
Nous opérons depuis Tahiti - Faaa, Mururoa et Hao pour desservir une quinzaine d’atolls, dont cinq inhabités, et l’archipel des Gambier.

Nos missions consistent au transport :
- Des spécialistes du Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA).
- Des militaires d’Armes diverses : Météo, Transmissions, Logistique, SMCB (Service Mixte de Contrôle Biologique), SMSR (Service Mixe de Sécurité Radiologique).
- Du fret et équipements nécessaires au bon fonctionnement des diverses stations.
- Des vivres et du courrier pour les habitants et personnels en place pour les essais.
Et aux évacuations sanitaires au profit de tous : blessés, accidents de plongée, et parfois des futures mamans dont l’accouchement s’annonce difficile.

Sur les différents sites de Faaa, Hao et Mururoa les équipages et personnels «AIR» des Vautour, Mirage IV, Breguet Deux-Ponts, DC-6 et DC-8, nous regardent avec une amicale compassion avec nos avions d’un autre âge ; bientôt nos collègues des P2V-6 et de la Force ALFA n’en penseront pas moins… sauf quelques anciens des Catalina.
En revanche, sur l’aéroport de Faaa, il arrive que des «Captains moustachus» d’Air France, UTA, PANAM, QUANTAS et autres nous demandent de visiter nos avions, nostalgie de leurs débuts sans doute.

Aujourd’hui notre mission consiste en une liaison Mururoa, Reao et retour sur Mururoa.
Nous devons livrer une cargaison de fret et avons trois passagers : l'Adjudant chef X et son adjoint le Sergent chef Y du Génie de la Légion qui doivent étudier les possibilités d’implantation d’une piste d’atterrissage sur Reao, et du Mt Z plongeur de la Marine qui doit vérifier l’ancrage des bouées d’amarrage des Catalina.

Notre équipage est composé des :
- OE 3 Frey René, commandant de bord
- PM Reder Jacques, copilote
- Mt Teahu Julien, radio
- Mt Claude, mécanicien
- Mt Labertit G, mécanicien
- MP Brand Robert, navigateur.

Pour ce vol nous serons en configuration terrestre pour Mururoa et hydro pour Reao.
Les conditions météo sont excellentes pour la journée, le premier mécanicien peaufine le centrage, je signe les différents manifestes, visite pré-vol effectuée, équipage et passagers à bord, la tour nous autorise à remonter la piste, à 07h30 locales l’activité aérienne est très calme.
Notre décollage se fera au poids maximum autorisé : 30 400 lbs, avec l’essence suffisante pour l’aller-retour. et les réserves habituelles, Reao ne dispose pas de moyen de ravitaillement en essence.
J’estime la durée du vol à 02h20 ; Point fixe, check list OK, les deux compas donnent des indications cohérentes, décollage et mise en montée vers le niveau 70, cap sur Reao.

L’équipage observe l’océan pour surprendre éventuellement le périscope d’un submersible curieux et non invité ; le réflexe, même si, à la SAC, nous oublions les joies de l’ASM et les procédures Julie, Jézabel, et autre Mad…
Les prénoms des sites de Mururoa ne manquent pas de charme non plus : Anémone, Denise, Kathie, Léa, Martine, Nicole etc...
Les futurs « points zéro » changent de registre : Ara, Faucon, Dindon…

L’équipement de navigation de nos Catalina est assez rustique : radio compas et dérivomètre.
L’espace navigateur a été réduit au minimum pour installer les sièges passagers.
Une minuscule table de navigation pour déployer les cartes US où certains atolls porte la mention « plus ou moins x nautiques dans tel azimut », je regrette le radar connu sur les anciens Catalina de la 4 S.
Personne n’a jugé utile d’installer un sextant périscopique ou un astrodôme d’où l’impossibilité d’effectuer un contrôle de cap ou un point astro ; un sextant Mk IX est quand même prévu, mais inutilisable en vol, deux portes type cargo remplacent les deux blisters.
Les vitres du poste pilote donnent des erreurs de réfraction surprenantes.
Par contre nous disposons d’un détecteur de radioactivité très sophistiqué qui nous sera très utile dans quelques semaines…
Si UTA Industries avait installé une centrale à inertie un radar Doppler et autres inventions du moment qui souhaitent la disparition de l’espèce «Navigateur» je serais inutile et n’aurais pas connu les joies de la navigation à l’estime dans le Pacifique sud…

Après 20 minutes de montée, mise en palier au niveau 70, l’état de la mer permet des mesures de dérives, j’en profite pour effectuer un point du vent : du 060/08 nœuds, conforme aux prévisions, qui sont toujours très justes, soit dit en passant.
L’ambiance à bord est sérieuse mais décontractée, pour l’instant nous volons en combinaison de vol classique et pataugas (les coraux des atolls sont parfois très coupants).
La tenue spéciale de protection : combinaisons, gants, chaussures, masques et dosimètres sera utilisée dès le début de la campagne de tirs.

- Le Commandant de bord : l’OE 3 Frey possède une solide expérience et fait preuve d’un calme absolu en toutes circonstances.
- Le copilote : le PM Jacques Reder plus connu sous le nom de « Sky » bien sûr est un ancien des Hellcat, Corsair, formé aux USA où il a volé sur F9F Panther, il possède un exceptionnel don de conteur, il a toujours de savoureuses histoires à raconter.
- Le radio Julien Teahu est originaire de Tahiti, c’est un porte parole très efficace pour nos relations avec les habitants des Tuamotou, il connaît des subtilités que nous pourrions ignorer, il est en relation HF avec Hao, Mururoa, et Tahiti et transmet mes messages de position et CR météo.
Dès le début des tirs il sera chargé de la mise en œuvre du détecteur de radioactivité.

- Les deux sympathiques mécaniciens de bord, les Mt Claude (dit Claudius) et Labertit se remplacent à la «machine» située dans le pylône central et viennent discuter dans le compartiment radio/passager/navigateur.
Ils ont effectué le changement du moteur droit de notre 48 il y a quelques jours avec les moyens du bord sur l’atoll de Mururoa.
A vingt minutes de l’heure prévue d’arrivée nous amorçons la descente ; la radio balise de Reao n’a pas le moindre frémissement, à cinq nautiques dans un bon jour, elle nous accorde une indication.
Je rédige les attestations de vol pour les passagers.
Reao est en vue, nous sommes en liaison VHF avec la station qui nous transmet la dernière météo, le lagon est calme et l’axe d’amerrissage est dégagé, nous reconnaissons nos interlocuteurs habituels.

Verticale de Reao à l’heure dite (cela m’arrive parfois), nous effectuons un tour de l’atoll pour bien mémoriser la position des pâtés de coraux immergés, check list : ballonnets sortis verrouillés, trains rentrés verrouillés etc... ; alignement, un léger clapot matérialise bien la surface.
Le copilote annonce les indications de la sonde altimétrique.
Le redan effleure les premières crêtes des eaux turquoises lorsqu’une violente explosion retentit à l’avant de l’appareil et un énorme geyser disloque le caisson étanche du train avant et commence à envahir l’avion qui stoppe en piquant du nez.
J’ai éprouvé la même sensation lors d’une barrière en appontage de nuit avec un TBM de la 6F en juillet 1955 sur l'ARROMANCHES.

L’appareil s’enfonce par l’avant, les deux pilotes évacuent par les trappes supérieures du poste pilote, le radio rejoint les deux mécaniciens à l’arrière pour mettre en œuvre les deux canots de sauvetage dont l’un refuse de se déclencher, le second se gonfle parfaitement.
L’avant de l’appareil s’enfonce lentement mais sûrement, je note le calme des passagers qui attendent les consignes pour évacuer, la Légion en a vu d’autres, tandis que le plongeur va se retrouver très bientôt dans son élément.
J’ouvre la trappe supérieure du compartiment central mais j’hésite un instant avant de faire sortir les passagers pour monter sur les ailes car l’hélice du moteur gauche tourne encore quelques pales avant de stopper.
Nos trois compères se hissent sur l’aile, je m’empresse de faire de même en prenant au passage la sacoche de navigation, le sextant et mon appareil photo dans sa boîte étanche (des affectations sur Sunderland, TBM et quelques vols en Noroît m’ont enseignés la prudence).
Les légionnaires et le plongeur gonflent leur Mae West et plongent dans le lagon, je reste sur l’aile pour prendre quelques clichés de tout ce beau monde à l’eau et attends les embarcations des habitants et des militaires qui arrivent rapidement sur les lieux pour nous apporter leur aide.
Aucun blessé n’est à déplorer.

Tandis que l’empennage du Catalina pointe lentement vers le ciel le commandant de bord demande aux embarcations de tenter un remorquage pour échouer l’appareil sur le bord du lagon, l’opération réussira partiellement.
Le point de la situation et l’avenir du Catalina semblent plutôt sombres.
Nous analysons les causes possibles de l’accident, notre plongeur va inspecter la coque de l’avion il apparaît que c’est un arrachement des trappes du train avant qui a provoqué l’entrée d’eau sous très forte pression, les lampes témoins indiquaient le verrouillage fermé…
Alors : corrosion, vétusté, choc au parking ?

Les responsables de la station, dont le Mt météo Lahaye, établissent un contact avec le CEP qui envisage de diriger le TCD OURAGAN vers Reao pour récupérer les passagers et l’équipage, et si possible remplacer la cargaison détériorée.
Des spécialistes d’UTA Industries seront chargés d’étudier une possible récupération de l’appareil.
Le BSL GARONNE devait rejoindre plus tard.
Nos craintes d’une pollution du lagon par les hydrocarbures ne seront pas confirmées.

Pendant quatre jours nous allons apprécier l’accueil chaleureux des habitants et du militaire du site.
Le 24, soit quatre jours plus tard, des hélicoptères Alouette III ; le 2-20 piloté par le PM Clausolles et le 2-22 viennent pour nous récupérer et nous transférer sur l’Ouragan pour une croisière vers Mururoa.
De là, le DC-6 PZ du GAM 82 piloté par le Lt Chapelle nous ramènera sur Tahiti - Faaa pour effectuer plusieurs vols de réglage et mise au point du Catalina n° 20.
Le 14 Mai, nous rejoignons Hao et le 15 mission sur Réao, où nous pouvons observer notre malheureux 48 qui agonise, presque complètement immergé.

Pour la petite histoire l’A/C de la Légion, originaire d’une région où la gastronomie est réputée, m’a fait parvenir un peu plus tard un colis avec plein de bonnes choses pour me remercier pour les clichés que j’avais pris lors du naufrage, dont l’une où il est dans le lagon avec sa Mae West tenant son portefeuille hors de l’eau…
Chapeau La Légion !

A noter un blessé des suites de l’accident du Catalina, il s’agit du Mt Claude qui a tenté l’épreuve du passage de récif avec une baleinière, mais malgré toute l’habileté et l’expérience des tahitiens, il arrive parfois que le passage se passe moins bien que prévu !
Résultat : épaule luxée et côtes endommagées.
Six mois plus tard, en octobre, Jacques, mon jumeau de frère, OE 3 pilote à la 31 F, basée sur le Foch (Force Alfa) effectue un vol d’entraînement VSV avec son équipage sur le HSS 454 « B » au dessus de Papeari (Tahiti) lorsqu’une rupture de piston sur le moteur Wright les contraint à se poser en catastrophe dans une petite clairière de cocoteraie.

Le HSS 454 aura plus de chance que le Catalina 48.
Après une récupération laborieuse et une remise en état par la Maintenance de la 31 F et du Foch, il revolera rapidement.
PBY-5A BuAer 48448, construit par Consolidated Vultee pour l’US Navy.
Passé sous registre civil, il devient N31234 puis CF-IHD au Canada.
Racheté par la France, il est immatriculé F-WMKT puis F-YCHC, codé 48 à la S.L.PAC.









«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
richardconstant
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 72
Mécanicien

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par richardconstant le Dim 13 Jan 2013 - 4:02

latrubesse jean claude,
Oui tu as bien connu BAUER, il était bien à l'atelier électronique du CIP UTA, s'occupait aussi des radars.
Il faisait parti de l'équipe de rugby UTA, marié à une chinoise, il vit toujours à Tahiti et n'a guère changé, sauf quelques kilos comme nous tous.
Ancien de l'aéro lui aussi, comme beaucoup de l'UTA !
Salut
avatar
richardconstant
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 72
Mécanicien

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par richardconstant le Dim 13 Jan 2013 - 4:17

Ia Orana Julien,
Te souviens-tu de André Liaou arrivé en 66 qui habitait Tipaerui et qu'il a fallu aller chercher plein de fois car il ne voulait pas venir avec nous !
Il est vrai qu'à son retour au fenua, il voulait profiter de sa famille.
Il y avait aussi en 67 avec les P2V6 Toofa Williams, chef d'entreprise actuellement.
Et bien entendu Maxime Rauzi le radio.
Et aussi notre bande avec Zimerman, Tonton et les autres...
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 72

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par jean claude monzie le Dim 13 Jan 2013 - 8:26

Salut l'équipage,
Mais oui JC BAUHER naviguait sur Cata puis UTA PPT au CIP, lui aussi inoubliable.
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par J-C Laffrat le Dim 13 Jan 2013 - 15:42

L'ouverture de ce nouveau sujet est fort approprié, les souvenirs de ceux de la Section liaison du Pacifique s'étendent bien au delà des seuls Catalina, et c'est très intéressant pour eux de s'y retrouver.
L'intervention de Serge Bavoux a fait bouger les lignes, c'est très bien ainsi.
Le sujet sur les PBY purs et durs de la 2ème GM, de l'Indochine et de l'Algérie ne concerne pas les mêmes générations de pingouins, à chacun son époque, ça permettra à tout le monde de mieux s'y retrouver.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par Joël Chandelier le Dim 13 Jan 2013 - 18:00

J'ai relu avec émotion le récit de la fin du Catalina 48.
Des spécialistes d’UTA Industries seront chargés d’étudier une possible récupération de l’appareil.
Le BSL GARONNE devait rejoindre plus tard.
A cette époque j'étais à bord de la GARONNE et nous étions à Papeete, nous ne sommes parti vers Mururoa que le 4 Mai mais nous ne sommes pas venu à Reao... je crois que l’accès à cet atoll ne pouvait se faire que par air (Lagon à cette époque) ou avec des baleinières de récifs.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 72

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par jean claude monzie le Dim 13 Jan 2013 - 18:15

Tout à fait de ton avis J-C Laffrat, de pouvoir écrire sur les machines où nous avons œuvré, mais aussi de ce qu'il y avait autour des hommes, de la sueur, de grosses rigolades, et des moments moins facile.
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par PILON le Dim 13 Jan 2013 - 19:27

Joël,
Il n'y a pas de passes permettant d'entrer dans le lagon de Reao.
Au début du CEP, on n'y accédait que par baleinière de récif ou par air : Catalina ou hélico, j'ai pu prendre ces trois moyens.
Quelques améliorations ont été aménagées dans le récif en deux endroits, en creusant un petit abri sur la côte ouest, au village, et un autre au sud-ouest, non loin de là.
Donc, maintenant les baleinières ne font plus de surf mais viennent dans ce "petit port".
Les mêmes travaux ont été réalisés à Tureia, à Puka Puka et peut-être ailleurs.
On voit tout ça par satellite avec Google Earth.
André Pilon





"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.

Contenu sponsorisé

Re: [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] SECTION LIAISON du PACIFIQUE

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov 2018 - 13:27