Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 606872 messages dans 13030 sujets

Nous avons 15156 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est cinier

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par Tinto Aujourd'hui à 1:19

» ARGONAUTE
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:38

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Pascal GUERREY Hier à 18:39

» [ Blog visiteurs ]Anne de Buchepot
par Invité Hier à 17:59

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par loulou06000 Hier à 17:11

» [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti
par Charly Hier à 15:24

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par Charly Hier à 15:21

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par PAUGAM herve Hier à 14:09

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Hier à 14:09

» VENUS (SM)
par centime44 Hier à 13:25

» [Services de santé] Hôpital Jean Prince
par ARDILA MARC Hier à 13:04

» [Autres sujets Marine] Préparation Militaire Marine
par GILOU971 Hier à 12:16

» STATION RADIO SUPER MAHINA "FUM"
par GILOU971 Hier à 11:58

» ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par GILOU971 Hier à 11:53

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par Joël Chandelier Hier à 10:06

» Premier essai pour l'EDA-R avec le BPC MISTRAL
par COLLEMANT Dominique Mer 26 Avr 2017 - 22:02

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Marie41 Mer 26 Avr 2017 - 19:55

» CFM HOURTIN. volume 4
par loulou06000 Mer 26 Avr 2017 - 11:32

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par JPP29N Mar 25 Avr 2017 - 16:31

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anciens radios session 2eme semestre 1954
par Defacq Lun 24 Avr 2017 - 19:13

» MISTRAL (BPC)
par Jean-Marie41 Lun 24 Avr 2017 - 19:03

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Jean-Marie41 Lun 24 Avr 2017 - 18:17

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par CHAMOT Marcel Lun 24 Avr 2017 - 15:30

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ECOLE DES NAVIGATEURS AÉRIENS
par Didier Loizon Lun 24 Avr 2017 - 15:21

» [ Blog visiteurs ] Mon père Matelot BE Mécan Jean Claude Fragne ER Agenais 08/65 à 11/66
par Charly Lun 24 Avr 2017 - 8:28

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Dim 23 Avr 2017 - 18:55

» [Activité hors Marine des ports] LE CROISIC Port, Traict, Côte Sauvage...
par Jacques l'A Dim 23 Avr 2017 - 17:03

» [ Divers frégates ] Frégates FTI
par COLLEMANT Dominique Sam 22 Avr 2017 - 23:14

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] VISITE DE LA RADE DE TOULON
par COLLEMANT Dominique Sam 22 Avr 2017 - 23:02

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par COPY Sam 22 Avr 2017 - 18:27

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par loulou06000 Sam 22 Avr 2017 - 18:03

» [ Recherches de camarades ] Michel Berhault cuisinier du DO Cantho 1966/1967.
par bjcr66 Sam 22 Avr 2017 - 12:15

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Laurent Sam 22 Avr 2017 - 9:46

» ENGAGEZ VOUS !!! RENGAGEZ VOUS,OU LES CAMPAGNES D'INFORMATION DE LA MARINE AVANT 1970
par COLLEMANT Dominique Ven 21 Avr 2017 - 23:25

» CASSARD (EE)
par DUFFOND Serge Ven 21 Avr 2017 - 21:53

» [Vieilles paperasses] Acte d'engagement dans la Marine
par larcher Ven 21 Avr 2017 - 10:04

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Charly Ven 21 Avr 2017 - 8:52

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Jeu 20 Avr 2017 - 16:49

» Insignes de surfacier
par douzef Jeu 20 Avr 2017 - 12:31

» AGADIR (B.A.N.)
par DESTENABES Jeu 20 Avr 2017 - 10:01

» LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER
par JBY Mer 19 Avr 2017 - 23:32

» Des nouvelles du nouveau Ste Anne
par COLLEMANT Dominique Mer 19 Avr 2017 - 22:55

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par bezat robert philippe Mer 19 Avr 2017 - 14:40

» [Logos-tapes-insignes] Collection de rubans légendés de sous-marin et brevets SM
par Schalck Mer 19 Avr 2017 - 7:13

» COMMANDANT BOUAN [AVISO]
par COLLEMANT Dominique Mar 18 Avr 2017 - 23:29

» [ VOS ESCALES ] Escale à Zanzibar
par Jean-Léon Mar 18 Avr 2017 - 17:05

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par framery Mar 18 Avr 2017 - 15:50

» [Campagnes C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Le Paulois Mar 18 Avr 2017 - 11:27

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gilles Balouzat incorporé en 65/66 caserne Grignan Toulon et Polynésie
par Charly Mar 18 Avr 2017 - 8:18

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Nenesse Dim 16 Avr 2017 - 23:47

» GYMNOTE (SM)
par corre claude Dim 16 Avr 2017 - 22:15

» ESTEREL (RP)
par jacques95 Dim 16 Avr 2017 - 17:06

» BELIER (RCVS)
par montcalm Dim 16 Avr 2017 - 14:35

» BISON (RCVS)
par montcalm Dim 16 Avr 2017 - 14:32

» LE MUTIN (BE)
par Joël Chandelier Dim 16 Avr 2017 - 13:26

» DUPLEIX (FRÉGATE)
par centime44 Sam 15 Avr 2017 - 19:33

» LUBERON ( RP)
par montcalm Sam 15 Avr 2017 - 18:32

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Joël Chandelier Sam 15 Avr 2017 - 10:23

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par J.Revert Sam 15 Avr 2017 - 10:09

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par Charly Ven 14 Avr 2017 - 20:02

» ESSA - École du Service de Santé des Armées de Bordeaux
par durand daniel Jeu 13 Avr 2017 - 23:52

» TONNERRE (BPC)
par takeo Jeu 13 Avr 2017 - 20:43

» [ Marine à voile ] Les clippers de Flying P Line
par KRAUSSE Mer 12 Avr 2017 - 11:01

» [ Marine à voile ] Race for Water, le catamaran solaire
par Christian DIGUE Mer 12 Avr 2017 - 10:31

» FRÉJUS ST RAPHAEL (B.A.N)
par Choucroute Mar 11 Avr 2017 - 22:32

» OUESSANT (SM)
par centime44 Mar 11 Avr 2017 - 22:07

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Mar 11 Avr 2017 - 14:15

» [Campagne C.E.P.] Ile de RAPA
par KRAUSSE Mar 11 Avr 2017 - 9:58

» ARIES (DC)
par mercier joseph Lun 10 Avr 2017 - 16:31

» FORBIN D620 (fregate)
par Joël Chandelier Lun 10 Avr 2017 - 13:14

» Dien Bien Phu - Triste anniversaire
par Didier Moreaux Dim 9 Avr 2017 - 16:44

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par lefrancois Dim 9 Avr 2017 - 15:03

» [Aéronavale divers] DC8 COTAM
par christian dupuy Dim 9 Avr 2017 - 10:28

» BSM LORIENT - KEROMAN
par centime44 Sam 8 Avr 2017 - 22:54

» FLOTTILLE 4 F
par takeo Sam 8 Avr 2017 - 16:41

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par christian dupuy Sam 8 Avr 2017 - 12:04

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 8 Avr 2017 - 3:48

» FLOTTILLE 24 F
par bourneton Ven 7 Avr 2017 - 9:15

» TARTU (EE)
par kerneve Ven 7 Avr 2017 - 6:37

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du BLM DU CHAYLA des années 64/65/66
par HENRYJACQUES Jeu 6 Avr 2017 - 17:52

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jeff46 Jeu 6 Avr 2017 - 0:04

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par Charly Mer 5 Avr 2017 - 22:33

» D'ENTRECASTEAUX (BSE)
par Denis D Mer 5 Avr 2017 - 21:45

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par larcher Mer 5 Avr 2017 - 20:02

» [ Blog visiteurs ] Recherche Passé militaire Maurice Gauteur
par Joël Chandelier Mer 5 Avr 2017 - 19:09

» FLOTTILLE 21 F
par FRIEH Gérard Mer 5 Avr 2017 - 17:40

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] DE LA CRÉATION DE L'ARSENAL DE TOULON À AUJOURD'HUI LA BASE NAVALE
par RODRIGUEZ 83 Mar 4 Avr 2017 - 19:55

» [ Recherches de camarades ] Cherche ancien 58S 20S 10S et 31F
par RODRIGUEZ 83 Mar 4 Avr 2017 - 18:38

» FOUDRE (LSD)
par DUFFOND Serge Mar 4 Avr 2017 - 0:27

» [ Vers une nouvelle spécialisation ] Une nouvelle formation Mecatronique Navale
par Didier Moreaux Lun 3 Avr 2017 - 23:49

» C.I.N. SAINT-MANDRIER
par Joël Chandelier Lun 3 Avr 2017 - 18:16

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par VENDEEN69 Dim 2 Avr 2017 - 19:57

» LES VIEUX BÂTIMENTS
par passe plat Dim 2 Avr 2017 - 18:44

» LA GALISSONNIÈRE (EE)
par J-L-14 Dim 2 Avr 2017 - 12:48

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par PAUGAM herve Dim 2 Avr 2017 - 8:57

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par BOUBOU 56/50 Dim 2 Avr 2017 - 8:52

» LA CHARENTE (PRE)
par laurent jean-louis Dim 2 Avr 2017 - 7:29

» [Aéronavale divers] SUPER FRELON
par Michel47 Sam 1 Avr 2017 - 17:10

» [ Blog visiteurs ] Qui à connu mon père Auguste Pierre PEGLIASCO (346T56), à bord du Picard.
par Invité Sam 1 Avr 2017 - 14:00

DERNIERS SUJETS


Le port du Havre

Partagez
avatar
Michel DABOUDET
QM 2
QM 2

Age : 72
NON

Le port du Havre

Message par Michel DABOUDET le Dim 1 Aoû 2010 - 18:04

Bonjour à tous,
Hier soir avait lieu à bord du voilier-école italien "Amerigo Vespucci", en escale au Havre, une réception réunissant de nombreux invités, civils et militaires.
Elle n'avait rien à envier à celles données par la "Jeanne d'Arc"
dans de telles occasions.
Voici quelques photos de ce magnifique navire.
Amicalement,
Michel



Spoiler:









avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 60
Électricien équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par † PAILLETTE le Dim 1 Aoû 2010 - 18:22

Merci Michel magnifique navire !

avatar
Eric76
QM 2
QM 2

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Eric76 le Sam 12 Mar 2011 - 22:45

Un petit mot et quelques photos sur l’écluse François 1er qui soufflera ses 40 bougies en décembre de cette année.
Cet ouvrage (Long. 400m-Larg. 67m) construit à la fin des années 60 permet la communication entre les grands bassins de marée Théophile Ducrocq & René Coty et la partie Est du port (grand canal, accès au canal de Tancarville)
Avant l’ouverture de cette écluse, pour accéder à cette partie du port, il fallait franchir 2 sas, Quinette de Rochemont (A) et Vétillard (B), puis traverser plusieurs bassins.
La taille des navires qui franchissaient ces sas était sans commune mesure avec ceux qui transitent maintenant par l’écluse.
La partie Nord du port s’adossant à la ville, la création des infrastructures permettant l’accueil de bateaux toujours plus gros ne pouvait se faire alors qu’à l’est.
Le premier terminal à conteneurs du Havre, l’Atlantique(1), a été ouvert en 1968 dans le bassin de marée René Coty.
Le passage de l’écluse a permis la création du terminal à conteneurs de l’Europe(2) en 1971 puis en 1977, celle du terminal de Bougainville(3) après percement de la darse de l’Océan.
A peu près à la même date, l’aménagement du terminal à conteneurs François 1er (4) se fait entre l’écluse et les chantiers de constructions navales ACH aujourd’hui fermés (6).
Au début des années 90, en amont de l’écluse, le creusement de la darse du Pacifique et les terminaux d’Asie (5) seront les derniers travaux importants avant les Terminaux de France (Port 2000) (7).
Aujourd’hui, l’agrandissement du port se fait au sud, dans l’estuaire.

[img][/img]

Spoiler:

Passage de chimiquiers dans l'écluse.
[img][/img]

[img][/img]

Porte conteneur en approche de l'écluse. En arrière, le terminal François 1er
[img][/img]

Le terminal Atlantique avec la centrale thermique en arrière plan.
[img][/img]

Le terminal de Bougainville.
[img][/img]

Celui de l'Asie
[img][/img]

L'avenir du Port, les terminaux de France (Port 2000) actuellement en extention.
[img][/img]

avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: Le port du Havre

Message par Noël Gauquelin le Sam 12 Mar 2011 - 23:05

Pendant mon affectation à l'EMM, en 1990, j'ai été invité à passer une journée au port du Havre, à l'invitation de l'autorité portuaire et du service des phares et balises. La délégation dont je faisais partie fut reçue avec une extrême courtoisie et beaucoup d'attention : Présentation du port, visite des bassins et autres installations portuaires dont la vigie et ses installations techniques, déjeuner dans un excellent restaurant à Sainte Adresse ...J'en garde vraiment un très bon souvenir. Comme quoi, les normands savent accueillir leurs invités !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Eric76
QM 2
QM 2

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Eric76 le Dim 13 Mar 2011 - 11:21

C'est sympa de souligner le bon accueil que tu as reçu lors de ta visite Noël. Le port du Havre à toujours soigné sa communication et l'accueil de ses invités.
N'étant pas salarié du port, je dis cela de manière totalement désintéressée. :
avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 77
Mécanicien NON

Re: Le port du Havre

Message par Daniel GUIMOND le Mar 15 Mar 2011 - 22:56

Je me permet d’ajouter au très beau reportage d’Eric, ces quelques souvenirs du port du Havre contemporains de la mise en service de l’écluse François premier.
Evolution que j’ai suivi après mon départ de la Royale en 1962, époque ou l’activité était surtout concentrée entre la gare maritime, le bassins Bellot, de l’Eure et la gare maritime.

Le tonnage des cargos de lignes, du début des années 60 se situait aux alentours de huit à onze milles tonnes, pour des voyages qui allaient jusqu’à cinq mois pour les plus longs.
Marchandises embarquées et chargées par des équipes de dockers, à bord aux mats de charges, dans les cales, sur le quai, mais aussi dans les hangars.
Les vivres, l’eau, l’huile le mazout, et le gasoil s’effectuait au milieu de toute cette activité.
Les bateaux n’arrêtaient qu’une dizaine de jours par an pour passer en cale sèche et arrêt technique, les réparations étaient faites pendant ces escales par des équipes de la réparation navales, chantiers pratiquement tous disparus aujourd’hui.
On peut imaginer la vie intense des quais.
Dans les bassins, on pouvait trouver quatre ou cinq bateaux d’une même compagnie, Chargeurs, Transat, Messageries, Havraise… arrivant de tous les coins du monde.
Les équipages, encore en nombre à l’époque, comptaient trente à quarante personnes, et on peut deviner l’ambiance des quartiers ou se retrouvaient les marins, quartier Saint François, quartier de l’Eure.
Ce dernier était celui qui avait ma préférence.
Quartier Breton, chacun pouvait y trouver son « port d’attache » avec ses bistrots tenus par des pays, au petit Cancalais, le Petit Mousse, au Morbihan…
Le matin on y trouvait les relèves, arrivées par les taxis Bretons, ce service que l’on ne trouvait nulle part ailleurs, break 403 ou autres pouvant transporter jusqu'à 9 personnes avec bagages, chargements folklorique sur les galeries pour les débarquant. (les fameuses valises Bretonnes)
Chaque taxi avait son bistrot relais, ou il faisait un brin de toilette, avant d’aller faire la tournée des bateaux afin d’assurer les chargements retours.
Au quartier de l’Eure, se trouvait la maison du marin (ou foyer), plus rustique que le nouveau situé en pleine ville, mais tellement plus pratique pour les marins au milieu de ce qui était à l’époque le cœur du port.
Petits restaurants-bistrots modestes de quelques tables, certaines compagnies ne « nourrissant » pas au port d’attache.
Quartier animé le soir, témoin de mémorables bordées, la distances entre les bistrots n’était pas grande. (celle pour rejoindre les bords non plus heureusement.)
Quartier de retrouvailles avec les pays, embarqués sur d’autres bateaux, croisement de ceux qui arrivaient et de ceux qui partaient, ambiance difficile à rapporter
Quartier ou l’on pouvait faire les achats les plus indispensables avant le départ en voyage. (embarquements qui pouvaient aller jusqu’à 8 ou 9 mois).
Progressivement, les mats de charges ont laissés la place à bord aux grues, un timide essai de palettisation annonçait déjà l’arrivée du conteneur.
La taille des bateaux à augmenté, les équipages ont diminué, les voyages ont commencé à devenir moins longs, la durée des escales aussi.
Le quartier de l’Eure a commencé à mourir, le foyer du marin est devenu foyer Sonacotra.
Les bassins sont devenus peu à peu déserts ou presque les foyers d’activités se sont déplacés la mise en service du quai de l’Europe a éloigné un peu plus les marins de tous ces centres si vivants.
Les premiers porte conteneurs avaient encore « visages encore humain » 1000, 2000 conteneurs, terminal vite dépassé, tout a été si vite.
Je suis retourné pour la dernière fois au Havre en 1994 invité par un ami administrateur des affaires maritimes, à l’occasion des voiles de la liberté.
Je suis resté sur la vision de ces quais déserts, ainsi va la vie.
Heureusement embarqué pour l’occasion sur l’Origan patrouilleur des affaires maritimes, ’appellation avait elle aussi changé, (notre bonne vieille ancienne inscription maritime) la navigation autour des grands voiliers descendants de Rouen m’avait fait (un peu) oublier la tristesse de ces lieux autrefois si animés.
Les choses ont encore évoluées depuis.
Le Korrigan, géant de mon époque, 283 mètres, turbinar de 88000 cv à 26 nœuds en exploitation sur la ligne tour du monde, 2500 conteneurs est vite devenu un canote à coté des monstres transportant 10 à 12000 conteneurs avec des moteurs de 100 à 120000 cv.
Je préférais les escales quai de Garonne, quai de Gironde, les attentes devant les ponts fermés en rentrant de terre, la promiscuité à bord, et le contact aujourd’hui disparu avec la population Havraise, navigation d’une autre époque.
J’ai mis mon sac à terre pour la dernière fois quai de l’Europe, débarquant du Fort Royal, après quatre rotations de quatre semaines sur les Antilles le 17 décembre 1987,je ne m’y retrouvais plus dans cette navigation ou tout évoluait trop vite…

Amitiés Daniel


avatar
Eric76
QM 2
QM 2

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Eric76 le Mer 16 Mar 2011 - 11:18

Plein de souvenirs de gamin me reviennent en te lisant Daniel. Les taxis bretons, l’animation du quartier St François…
Ce dont je me souviens le plus du port des années 60, ce sont les ballades dominicales sur le quai Joannès Couvert, le quai des paquebots.
C’était vraiment un lieu magique. On venait ici en famille, on faisait du vélo et on se faisait engueuler par les parents si on roulait trop près du bord (dans les années 60, le principe de précaution !!) Le France était encore un paquebot transatlantique et non un navire de croisière autour du monde.
On le voyait souvent sans y préter la moindre attention, trop occuper à pédaler sans prendre la roue avant de nos vélos dans les innombrables rails qui longeaient la gare maritime. Il était bien rare de ne pas avoir un membre de la famille à bord d’un navire de la Cie Générale Transatlantique.
La France faisant à l’époque partie de l’OTAN, Il y avait aussi souvent des bâtiments de guerre américains en escale.
On se rendait jusqu’à la forme 7 ou nous allions jouer à cache-cache parmi les hélices des paquebots de la Transat. On remontait dans la Dauphine et passait devant le bâtiment administratif du Port Autonome du Havre qui était un peu pour nos parents le symbole de la reconstruction de la ville.
Les havrais étaient alors vraiment attachés à leur port.
Aujourd’hui, les mesures de sécurité sont telles qu’il est impossible d’approcher d’un paquebot, ou un porte-conteneurs sans son badge magnétique. Le quai Joannès Couvert est lui toujours accessible mais c’est désormais un désert.

Ce matin le port c'était quai des brumes!
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Mécanicien NON

Re: Le port du Havre

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 16 Mar 2011 - 22:39

C'est bien Eric , toutes ces infos sur le port du Havre



     
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Eric76
QM 2
QM 2

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Eric76 le Jeu 17 Mar 2011 - 13:15

Merci Dominique, je passe la plus grande partie de mes journées dans la zone portuaire et en lisant les sujets sur les autres ports, j'ai décidé de ne plus me déplacer sans appareil photo. Il se passe toujours quelque chose dans un port

L’activité réduite hier sur les terminaux de Bougainville a permis le dragage de certains postes à quai. Le tirant d’eau moyen des porte-conteneurs de15m environ nécessite ce travail régulier.

Spoiler:





Le dragage dans l'estuaire et le chenal est évidemment plus fréquent.


avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 77
Mécanicien NON

Re: Le port du Havre

Message par Daniel GUIMOND le Ven 18 Mar 2011 - 1:02

Merci Eric de nous faire participer à la vie du port du Havre
Quelques images du pont de Normandie, (1994) le tablier n'était pas encore complètement jointif.
L'Amérigo qui a descendu ses mats de hunes pour passer sous le pont, tout est déja à poste pour la présentation devant le Havre.
La "flotte" des affaires maritimes (Cherbourg, Boulogne, Le Havre) au milieu l'Origan sur lequel j'étais embarqué.


Amitiés






avatar
Eric76
QM 2
QM 2

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Eric76 le Mer 23 Mar 2011 - 20:00

Je suis passé voir hier ce qu’il restait de la forme 7, la forme de radoub crée pour recevoir le « Normandie »
Pas grand-chose de réjouissant. Une ruine. Depuis des années de non entretien, les installations sont dans un état lamentable. Elle n’est évidemment plus utilisable.
Dans un avenir assez proche il est probable qu’elle soit comblée (avec entre autre les gravas d’une partie de la gare maritime).
Le projet de « port 2020 » va transformer radicalement cette partie du port (pointe de Floride, quai Joannes Couvert, forme 7) Je posterai des plans du projet qui, à la différence de « port 2000 » créé dans les marais de l’estuaire, modifiera radicalement une partie historique du port du Havre.

Spoiler:

[img][/img]



Les remblais de l'ancienne gare maritime


Le mur qui abritait du vent les paquebots amarrés devrait être prochainement démoli.



avatar
Eric76
QM 2
QM 2

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Eric76 le Ven 1 Avr 2011 - 21:16

Appareillage du MSC Lucy en fin d'après midi au Havre, terminal de Bougainville.
A remarquer le nombre important de conteneurs et pourtant la flottaison haute du bateau signe d'un nombre important de conteneurs léger ou vides).
Le MSC Lucy fait 323m pour un déplacement max. d'un peu plus de 100 000 tonnes.
Il peut transporter environ 10 000 EVP.
C'est un gros navire mais pas un géant.
Maesk a commandé récemment des navires de 400 m pouvant contenir 18000 EVP.

A peu près au même moment et pas loin la drague "Sand Harrier" fait un grand nettoyage.






avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Mécanicien NON

Re: Le port du Havre

Message par COLLEMANT Dominique le Ven 1 Avr 2011 - 21:50

Déja un beau bâtiment ce MSC LUCY....



     
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 77
Mécanicien NON

Re: Le port du Havre

Message par Daniel GUIMOND le Ven 1 Avr 2011 - 23:33

Le plus gros PC actuellement en service mesure 397 m, peu transporter 11000 conteneurs, moteur Wärsila, 110000 cv.
Images d’un moteur du même type.

Daniel





avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: Le port du Havre

Message par Noël Gauquelin le Ven 1 Avr 2011 - 23:59

ce vilbrequin est absolument extraordinaire !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Mécanicien NON

Re: Le port du Havre

Message par COLLEMANT Dominique le Sam 2 Avr 2011 - 8:41

Impressionnant en effet....!!!



     
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Eric76
QM 2
QM 2

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Eric76 le Sam 2 Avr 2011 - 10:02

Gigantesque et pourtant usiné avec une précision micrométrique.
Ca tourne à combien de tr/m maxi un moteur de cette taille?
avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 77
Mécanicien NON

Re: Le port du Havre

Message par Daniel GUIMOND le Sam 2 Avr 2011 - 11:22

Ce moteur 2 temps tourne à 102 tours pour développer 110000 cv.

Deux types de moteurs utilisés en marine marchande,
Les moteurs semi rapides 4 temps, cylindres en ligne, ou en V, autour de 600 tours minute, avec réducteur.
Les moteurs lents, 2 temps, cylindres en ligne, 100, 110 tours minute, attaque directe sur l’arbre hélice, tournent à 10 ou 15 tours minute en vitesse lente.
Les bateaux des années 60 étaient équipés de moteurs de 8 à 12000cv, de même conception que le moteur présenté plus haut (avec une évolution bien sur), évolution un temps vers la vapeur et turbines jusqu’au premier choc pétrolier, et retour au 2 temps pour les grosses unités.
Les moteurs semi rapides ont l’avantage de gain de place appréciable pour les rouliers et leurs rampes d’accès à l’arrière.
Belles mécaniques, mais limitées en puissance.

Photo moteur Sulzer 2 temps des années 60, 9 à 10000 cv

Daniel


avatar
Eric76
QM 2
QM 2

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Eric76 le Sam 2 Avr 2011 - 11:47

Merci Daniel, tu es une véritable encyclopédie.
Bon week-end à toutes & tous
avatar
Laurent
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Radio équipage NON

Re: Le port du Havre

Message par Laurent le Sam 2 Avr 2011 - 13:03

je dis certainement une anerie;
pour le démarrage, on les chauffe comment les chambres de combustion ?





Va petit mousse, ou le vent te pousse.
Bon vent matelot
avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 71
Manœuvrier NON

Re: Le port du Havre

Message par Nenesse le Sam 2 Avr 2011 - 14:58

Dans les années 75 (au siècle dernier) j'ai formé des élingueurs et des conducteurs de pont roulant (pontiers) chez Sultzer à Mantes la Jolie. Ils y construisaient des moteurs de ce type, moi qui débarquait de l'Opiniatre, comme on dit en breton, j'étais "sponté".
Mais le souvenir qui me reste, c'est le jour des essais avant démontage et livraison aux "chantiers navaux" tout le quartier vibrait, heureusement que c'était comme dit Daniel des moteurs lents.
En parlant du Havre, j'ai aussi formé des Pontiers et Elingueurs chez Caillard au Havre...avec bouffe le soir à la Brasserie Paillette...elle existe toujours ? pas la notre, celle du Havre
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 70

Re: Le port du Havre

Message par jean claude monzie le Sam 2 Avr 2011 - 15:34

LAURENT le demarrage est par air comprimé, pour la chauffe pour certains moteurs actu et évolués bougies de préchauf ou pas dans tous les cas la surcompression dans les cyl fait monter la temperature du mélange à plus de 600 degrés donc auto explosion


Dernière édition par jean claude monzie le Sam 2 Avr 2011 - 17:41, édité 1 fois
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: Le port du Havre

Message par Noël Gauquelin le Sam 2 Avr 2011 - 15:40

ça me rappelle les groupes électrogènes de la station radio de Rufisque qui démarraient aussi à l'air comprimé. Ca faisait un sacré boucan !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 70

Re: Le port du Havre

Message par jean claude monzie le Sam 2 Avr 2011 - 15:52

oui noél pas trop silencieux bcp de puissants moteurs utilisent du pneumatique ex gros matos de chantier, bulldozer,ils possedent méme un groupe auxiliaire pour regonfler la reserve
avatar
BELLENGE Daniel
MATELOT
MATELOT

Age : 70
NON

Re: Le port du Havre

Message par BELLENGE Daniel le Sam 2 Avr 2011 - 16:20

Pour répondre à Laurent, ces moteurs lents sont lancés à l'air comprimé ,dire quelle pression et comment???? A bord il y a d'énormes réservoirs d'air comprimé . quand je travaillais aux chantiers de l'atlantique, je passais chaque jour devant l'atelier de fabrication des moteurs lents
et je les entendais fonctionner sur leurs bancs.;; C'etait Sulzer ou Pilstyck je pense??, juste à coté du Sous marin Espadon en exposition. Je pense que Jean-claude ou Daniel te répondront dans le détail . J'étais affecté plutôt en chaufferie(secteur chaudronnerie), mais en construction navale on cotoyait les mécano et toutes les corporations de métier

A bientôt Daniel BELLENGE



Dernière édition par BELLENGE Daniel le Dim 3 Avr 2011 - 15:13, édité 1 fois

    La date/heure actuelle est Ven 28 Avr 2017 - 2:34