Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 682925 messages dans 13755 sujets

Nous avons 14273 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Norfolk

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» LE TERRIBLE (SNLE)
par titus56 Aujourd'hui à 9:24

» FOCH (PA)
par douzef Aujourd'hui à 9:24

» [Marine à voile] L'Hermione
par RODRIGUEZ 83 Aujourd'hui à 9:06

» Le PORT DE HONFLEUR.
par titus56 Aujourd'hui à 9:00

» LA CHARENTE (PRE)
par titus56 Aujourd'hui à 8:48

» DURANCE (PR)
par Bureaumachine busset Aujourd'hui à 8:41

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 8:22

» [Histoire et histoires] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par pinçon michel Aujourd'hui à 8:11

» LE NORMAND (ER)
par yves pihouee Aujourd'hui à 7:17

» [ Associations anciens Marins ] Une nouvelle Nuit de la Marine pour l'AMMAC d'ANGERS
par PAUGAM herve Hier à 23:13

» [VOS ESCALES] Tunisie
par loulou06000 Hier à 22:16

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par pluton69 Hier à 22:03

» [ Blog visiteurs ] Renseignements sur Kehl
par guilloux Hier à 21:40

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par LEGRAND Gilles Hier à 21:39

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par DTL Hier à 19:50

» [Les stations radio et télécommunications] La station de Kerlouan
par Noël Gauquelin Hier à 19:19

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par LEBARILLIER Hier à 18:43

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Joël Chandelier Hier à 18:34

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par alain EGUERRE Hier à 18:03

» DJIBOUTI - LES BARS
par titus56 Hier à 16:05

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par GYURISS Hier à 11:25

» [Escale] San Francisco
par titus56 Hier à 9:33

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par titus56 Hier à 8:52

» [ VOS ESCALES ] Salvator de Bahia
par titus56 Hier à 8:19

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par Joël Chandelier Mar 24 Avr 2018 - 23:22

» JONQUILLE - P721
par centime44 Mar 24 Avr 2018 - 22:06

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par Joël Chandelier Mar 24 Avr 2018 - 21:32

» [ Divers frégates ] LANGUEDOC (FREMM)
par Charly Mar 24 Avr 2018 - 21:23

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Bureaumachine busset Mar 24 Avr 2018 - 21:08

» [ Divers frégates ] FREMM AUVERGNE
par Bureaumachine busset Mar 24 Avr 2018 - 20:38

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par larcher Mar 24 Avr 2018 - 20:14

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par younzoux Mar 24 Avr 2018 - 17:37

» CONDÉ - 1904 (CROISEUR CUIRASSÉ)
par ERIC THIEBAUT Mar 24 Avr 2018 - 16:10

» DÉTROYAT (AVISO)
par titus56 Mar 24 Avr 2018 - 15:55

» ÉCOLE DE PLONGEUR DE BORD
par MILLET Jean Claude Mar 24 Avr 2018 - 15:09

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par VENDEEN69 Mar 24 Avr 2018 - 3:48

» [ Blog visiteurs ] Baleinière de l'Escorteur d'Escadre "Du Chayla"
par Momo Mar 24 Avr 2018 - 1:39

» [ Recherches de camarades ] Monsieur Augustin
par Momo Lun 23 Avr 2018 - 22:06

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par alain EGUERRE Lun 23 Avr 2018 - 20:08

» [ Recherches de camarades ] Recherche Dessauve anciens colbert 1973-74
par colrobert Lun 23 Avr 2018 - 18:58

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par Michel Roux Lun 23 Avr 2018 - 18:54

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Jean-Marie BONOMELLI Lun 23 Avr 2018 - 18:45

» Le Conquet
par jobic Lun 23 Avr 2018 - 15:18

» [Associations anciens marins] FNOM
par Bureaumachine busset Dim 22 Avr 2018 - 19:05

» SÉMAPHORE - BRIGNOGAN (FINISTÈRE)
par COLLEMANT Dominique Dim 22 Avr 2018 - 17:36

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par COLLEMANT Dominique Dim 22 Avr 2018 - 17:34

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par louis r Dim 22 Avr 2018 - 15:15

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par TUR2 Dim 22 Avr 2018 - 11:57

» FORCES MARITIMES DU RHIN
par guilloux Dim 22 Avr 2018 - 11:47

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par alain EGUERRE Dim 22 Avr 2018 - 10:58

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par kerneve Dim 22 Avr 2018 - 9:13

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par Jean-Marie41 Sam 21 Avr 2018 - 21:28

» MARINS POMPIERS DE MARSEILLE
par Jean-Marie41 Sam 21 Avr 2018 - 19:13

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par Joël Chandelier Sam 21 Avr 2018 - 18:57

» [Opérations diverses] Vidéo : Mission Héraclès 2001/2002 (groupe aéronavale cdg)
par Jean-Marie41 Sam 21 Avr 2018 - 18:35

» [ Recherches de camarades ] BSL RHIN A621 65/67
par fle jp Sam 21 Avr 2018 - 2:55

» [VOS ESCALES] Panama
par Bureaumachine busset Ven 20 Avr 2018 - 22:07

» [VOS ESCALES ] Brésil Rio de Janeiro
par Nenesse Ven 20 Avr 2018 - 18:57

» [ Recherches de camarades ] CYBELE 71/73
par Kapodistria Ven 20 Avr 2018 - 17:31

» SÉMAPHORE - SAINT VAAST-LA- HOUGUE (MANCHE)
par titus56 Ven 20 Avr 2018 - 17:09

» [VOS ESCALES] Nouvelle Orléans
par titus56 Ven 20 Avr 2018 - 16:43

» [VOS ESCALES] Seychelles
par J-L-14 Ven 20 Avr 2018 - 13:48

» [Escale] Au Japon.
par Charly Ven 20 Avr 2018 - 12:33

» CHRYSANTHEME (DC)
par JEFF 30 Jeu 19 Avr 2018 - 22:00

» [ VOS ESCALES ] Alexandrie - Égypte
par Charly Jeu 19 Avr 2018 - 18:05

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens de La Galissonnière
par panou Jeu 19 Avr 2018 - 10:23

» [ Marine à voile ] Escale de L'Hermione à Marseille
par dan83143 Jeu 19 Avr 2018 - 7:35

» FLOTTILLE 17 F
par Jean-Marie41 Mer 18 Avr 2018 - 20:53

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par jeg Mer 18 Avr 2018 - 17:36

» DIRECTION DU PORT CHERBOURG
par LEBARILLIER Mer 18 Avr 2018 - 17:30

» FLOTTILLE 23 F
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Mar 17 Avr 2018 - 18:44

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par titus56 Mar 17 Avr 2018 - 18:17

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mar 17 Avr 2018 - 17:58

» [Les écoles de spécialités] EMES Cherbourg
par titus56 Mar 17 Avr 2018 - 13:10

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par Nenesse Lun 16 Avr 2018 - 19:36

» Officiers techniciens
par douzef Lun 16 Avr 2018 - 19:33

» OURAGAN (TCD)
par JYM63 Lun 16 Avr 2018 - 19:15

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Lun 16 Avr 2018 - 16:44

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Jean-Paul Bargain Dim 15 Avr 2018 - 16:22

» [Campagnes] MAYOTTE
par Michel Petit Dim 15 Avr 2018 - 16:02

» STATION D'ESSAIS DES COMBUSTIBLES ET LUBRIFIANTS DE LA FLOTTE
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 15 Avr 2018 - 15:56

» INDOMPTABLE (SNLE)
par douzef Dim 15 Avr 2018 - 15:22

» Bâtiment d'Expérimentations et de Recherches Sous-Marines (BERSM) TRITON
par MILLET Jean Claude Dim 15 Avr 2018 - 9:24

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] Conservatoire des tenues à Toulon
par Charly Sam 14 Avr 2018 - 21:57

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Jean-Marie41 Sam 14 Avr 2018 - 21:05

» VENDEMIAIRE (FS)
par Jean-Marie41 Sam 14 Avr 2018 - 19:19

» MINERVE (SM)
par broche marc Sam 14 Avr 2018 - 16:41

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par Nenesse Ven 13 Avr 2018 - 23:19

» LE BASQUE (ER)
par alsybar Ven 13 Avr 2018 - 23:15

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par loulou06000 Ven 13 Avr 2018 - 23:00

» CFM PONT REAN
par Jean-Marie41 Ven 13 Avr 2018 - 19:31

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Ven 13 Avr 2018 - 19:23

» [ Recherches de camarades ] Copains sur le BCR VAR de octobre 1987 à décembre 1988
par gourrion eric Ven 13 Avr 2018 - 13:05

» La spécialité de Radio
par alain EGUERRE Ven 13 Avr 2018 - 10:58

» DE GRASSE (CROISEUR)
par chapydan Ven 13 Avr 2018 - 10:31

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Christian DIGUE Jeu 12 Avr 2018 - 18:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains du DE GRASSE campagne 1971
par JJMM Jeu 12 Avr 2018 - 18:19

» [ Recherches de camarades ] CDT RIVIÈRE 62/64
par cmbil22 Jeu 12 Avr 2018 - 17:18

» ORAGE (TCD)
par gilles77 Jeu 12 Avr 2018 - 16:36

DERNIERS SUJETS


COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Partagez
avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Dim 17 Juil 2011 - 10:20

Salut à tous
Comme dit dans le forum ,on dormais sur le pont hamac à plat, mais nous ,on étais installé en haut de la grue, dans la cabine de protection des commandes électriques .On était bien protegé des embruns méme par mauvaise mer, une seul fois ,j'avais été obligé de dormir sur les caillebotis de la machine arrière au niveau du bouilleur . Par contre, en mer, ceux du poste arrière n' étais pas à l'aise car la plage arriere n'etais pas praticable pour dormir, mais sensationnel la nuit ,pour la pêche aux poissons volant . Notre ami le boulanger nous les faisais cuire et quel bon casse croute le matin .
Pour le cyclone je pense que c'etait en 61 et plus au nord , au niveau de guardafui .
Pour Daniel Guimond bravo pour ton bon récit sur notre échouage , mais on n' avait pas seulement vidé l'eau douce et les ancres pour alléger le bateau ...... je crois que le carburant ..... .!!!
Je fouille dans ma mémoire pour faire remonter les souvenires de cette époque et je vous en ferais part la prochaine fois .
Bon vent , comme dirais J.P Pernoud
A.Jardillier
avatar
Pairé Jean
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 88
Manœuvrier NON

robert giraud

Message par Pairé Jean le Dim 17 Juil 2011 - 16:46

je viens de retrouver ce brave robert Giraud hérité de la marine allemande que j'ai connu en indo j'aprends qu'il a pris la suite de notre boulot entrepris par le vieux Lapérouse sur les cotes de Madagascar ou j'ai tenu pendant des heures le cercle hydrographique en esseyant de mon mieux de rester sur le segment mais que de bons souvenirs Ile Maurice La Réunion l'ile Europa pour hisser le pavillon français en compagnie de l'Alidade et de notre concurance aux escales avec nos collégues du Tonkinois pendant les années 1947/49 je ne retrouve plus personne pour parler de cette capagne sommes nous déja trop vieux pour évoquer des souvenirs de ce temps ??? mes amitiées a tous ceux qui ont trainé sur ces cotes et qui les ont aimées Jean



avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Dim 17 Juil 2011 - 19:52

bonjour
Pour JP. Venessy la photo c'etait sur le Giraud ou sur le Blavet ? tu l' a daté de 1963, ça m'etonne un peu en 63 je n'etait plus sur le Giraud et pas encore sur le Blavet ?
Mais ,merci car je ne l'avais encore jamais vue .
Pour Jean Pairé
Bonjour est merci pour ton intérêt pour le Giraud et Madagascar .
Peut etre à tu des souvenirs et des photos de ton époque pour retracer un peu l'historique du Giraud et de l'oceanographie dans ce
coin de l'ocean indien ?.Je vois que tu est un ancien sur le forum , peut etre a tu deja fait des le bilant de tes souvenir sur un autre forum .?
En attendant ce sont les 2 plus belles années de ma vie ( avoir 19 ans , pas de contraintes , libres ...!!!)
Bon vent et bonne mer.
A/Jardillier



avatar
Pairé Jean
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 88
Manœuvrier NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Pairé Jean le Dim 17 Juil 2011 - 21:35

bonsoir ajardillier, non je n'ai pas évoqué les souvenirs de ma campagne d'hydro sur un autre site et lorsque j'ai fait quelques passages sur cols bleus et ponpons rouges je n'ai eu guère d'echo je pense que les faits sont trop lointains que le cercle hydro et le sondeur warluzel avec son plomb poisson et sa ligne graduée a l'etamine de couleurs sont tombées dans les oubliettes pourtant que de souvenirs interessants a raconter en dehors de notre mission des interventions de tout genre transport de riz débarqué dans des conditions incroyables les pauses de voyants a terre pour l'hydro le long de la cote dans des petits villages ou la population avaient fuie dans la brousse intervention spectacle pour soulager une entreprise française inquiette de la pression et de l'admosphére autour d'elle mais en générale la gentillesse des malgache s'exercant sans attendre rien en retour j'avais 18 ans et je découvrai le monde j'avais rejoint le La Pérouse passager sur le Tonkinois dont le voyage avait été une véritable aventure trop longue a raconter le coupde tabac sur le La Pérouse quand le moteur de la grue babord a décidé de prendre des vacances entre son socle et la cheminée .j'ai bien sur quelques photos sauvées des nombreux déménagements mais je ne sais pas les envoyer.elles pouraient peut étre interresser quelques anciens. il se fait tard je vais aller dormir je reste en contact bien amicalement a toi Jean



avatar
Jean Pierre Venessy
QM 1
QM 1

Age : 75
Mécanicien équipage NON

pour Armand

Message par Jean Pierre Venessy le Lun 18 Juil 2011 - 13:51

bonjour,
la photo de nous deux est de 64, donc Blavet.Dans tes affectetions tu notes :dc Malgache ,il ya plusieurs malgache c'etait lequel ?
a l'occase,il y a une photo avec le mess n°5 des tenders:peux-tu la situer ?
Daniel Guimond nous a parlé de remise en forme des moteurs dans un précèdent message,ou l'on voit la chienne dans une chemise,voilà que je viens de retrouver les pistons,sous bonne garde...! (diametre 320m/m). ci-dessus: s/m Leciaguecaar.
a bientôt jp


Dernière édition par Jean Pierre Venessy le Mar 19 Juil 2011 - 23:40, édité 1 fois
avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Lun 18 Juil 2011 - 15:20

Ok pour le Blavet
par contre que veut tu dire avec "mess n°5 des tenders"
Maitenant on a retrouver les pistons , les chemises ; il ne reste plus qu' a retouvers les bielles , les culasses et tout ce qui vas autour et on pourra remettre en route
Au faite le barbu SM tu a son nom ?moi je ne m'en rappelle pas.
Paré à la manoeuvre ,comme un lors d' un appareillage de Djibouti en fin de soiré ou nous avions percuté un bateau asiatique lors d'une savante marche arriere . On avais couché le mats de pavillon et quelques rambardes de la plage arriére.
On avait du sortir le chalumeau et le pot de peinture , pour redresser et repeindre tout ça en mer, pour étre nickel en arrivant a Diego .
AJardillier



avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Lun 18 Juil 2011 - 15:44

Bonjour
Pour Pairé.Jean
Je crois que si tu met des photos en ligne ça vas peut être raviver la memoire de certain.
Pour mettre en ligne les photos je ne sais pas encore le faire , je viens juste de m' enregistrer sur ce site.
Par contre j'ais vu un mode d'emploi , pour ça tu clic sur "Questions " en haut de la page , puis sur " comment puis je posté des images" et tu suis le texto et les quelques manipes.Et ça doit marcher
Aller entraine toi et comme ils dises au BURKINA FASO ... " ça vas aller Patron !!!! "
A+
A.Jardillier



avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Lun 18 Juil 2011 - 17:41

Pour J.P.Venssy
Le malgache c'est celui là http://www.anciens-cols-bleus.net/t3958p120-le-malgache
Propulsion électrique les 4 moteurs principaux entrainés des dynamos ,et des gros moteurs électrique entrainés les 2 lignes d'arbre
Moteur principaux GM 2 temps V16 injecteur pompe balayage par soufflante type Roots.J' était à la machine
Il ne m'a pas laisser un souvenir impérissable . J'attendais la quille pour bien dire !!!!!!
Par contre j'avais un copain qui faisais son service militaire , Il etait QM1 dans la royale et ingenieur mécanicien dans la Marmar.
Il n'avais pas voulu faire le stage (de 6 mois ) pour garder son grade Marmar dans la royale, pour eviter de faire 6 mois de plus .

Je cherche quelques renseignement sur le " PRE la Saone " comme ça mes embarquement seront complets .
A+



avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Lun 18 Juil 2011 - 21:50

Salut
Pour JP.Venessy
Pour completer la liste de mes embarquement voici le PRE La SAONE :
http://www.anciens-cols-bleus.net/t281p130-la-saone-pre
Bonne nuit
A Jardillier



avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 78
Mécanicien NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Daniel GUIMOND le Lun 18 Juil 2011 - 23:23

Bonjour Armand, absent quelques jours, je suis ravi de te retrouver sur le forum à mon retour

Jean Pierre m’avait annoncé ton inscription, je me rappelle très bien de toi, c’est formidable de retrouver autant d’anciens, après un demi siècle passé. Tu étais à la sécurité, je crois, en tout cas extérieur à la machine, un nom de patron qui me revient, : le Calvez.

J’espère qu’à nous tous nous allons faire remonter un maximum de souvenirs à la surface

Pour la perte de ta vedette, je ne devais plus être à bord.

Jean Pierre, pour le passage du cyclone Daisy, nous étions à Diégo, on nous avais mis vers le cap Diégo sur un coffre, la nuit, on avait mis les moteurs en avant pour étaler, toutes les embarcations plus petites avaient été rentrées dans la forme, et un paquebot Messageries à quai au port de commerce avait eu des avaries, ce devait être un autre cyclone.

Pour cette place convoitée de la grue, j’avais pris la suite d’un QM électricien à son débarquement et vous aviez du faire la même chose après moi, il faut dire quand même que les pieds étaient un peu humides par temps de pluie, avant je dormais dans la barbette des 20 mm à tribord.

Pour Jean Pairé, bienvenue au club des anciens du Giraud Jean, on a connu les mêmes choses que toi, on peu partager nos souvenirs, j’avais parlé de ton treuil Warlusel dans le message 16.

Sur la photo, le second maitre mécanicien en tenue est Léciaguécar, venant d’être promu, on le retrouve sur une photo au message 24, à gauche Qm1 Lécia (sans barbe), au centre second maitre Quintric et moi.

Armand, quand j’ai envoyé mes premiers messages, c’était sur le post tenders d’aviation, ou je parle un peu de la machine.

Je me rappelle très bien de cet incident à Djibouti, le commandant devait être le CF Schaumasse.



Amitiés à tous Daniel



avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 78
Mécanicien NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Daniel GUIMOND le Lun 18 Juil 2011 - 23:37

Est ce que vous avez des souvenirs de ces moteurs ?
Le Robert Giraud était doté de 4 moteurs MAN W 12V 30/38 DE 2300 CV.
12 cylindres en ligne turbo compressé
Embrayage Vulcan qui permettait une très grande précision dans l’ajustement du nombre de tours, levier du tiroir d’admission d’huile couplé avec celui d’embrayage que l’on pouvait désolidariser pour un meilleur ajustement.
Un moteur en avant, l’autre en arrière dans chaque machine au poste de manœuvre.
Passage du moteur d’avant à arrière par translation de l’arbre à came après relevage des culbuteurs.
Réfrigération directe à l’eau de mer.
Système d’épuration de l’huile Sharple ( sans doute pas d’origine)
Compresseur d’air Junker diesel à pistons libres.

Je me permet d’ajouter ma description personnelle de ce compresseur, lui aussi en avance sur son époque.
Si quelqu’un en a un meilleur souvenir, car il y a quand même un demi siècle qui s’est écoulé, je suis preneur.


Moteur diesel Junkers à piston libre, description sommaire du moteur.
L’ensemble moteur compresseur apparaît sous la forme d’un cylindre horizontal d’une quarantaine de centimètres de diamètre pour une longueur deux mètres vingt environ. A l’intérieur, une chemise sur une partie de la longueur du cylindre constitue la partie motrice. Dans cette chemise deux pistons se rejoignent au centre du cylindre laissant un espace neutre correspondant au point mort haut.
Un injecteur placé au centre de ce dispositif, arrive à l’espace neutre.
Les pistons se rejoignant assurent la compression. L’échappement et l’admission se font par des lumières.
Les parties des pistons opposées à l’espace compression sont usinées de quatre diamètres différents, le compresseur ayant quatre phases de compression.
Pour l’équilibrage, les
phases une et quatre se trouvent d’un coté, les phases deux et trois de l’autre.
Les deux extrémités de la chemise moteur sont fermées par deux culasses chemises chacune d’un alésage différent, d’un diamètre correspondant à celui des quatre pistons compresseurs.
Sur les culasses sont montés les clapets d’aspiration et de refoulement. Filtre d’aspiration sur la phase une et refoulement au réservoir d’air sur la phase quatre, les autres phases sont reliées entre elles par des tubulures.
Le démarrage du moteur se fait de la façon suivante : un système de crémaillère, avec l’aide d’une manivelle, permet d’écarter les pistons en position de compression d’air. Les faces pistons moteur se trouvant à ce moment au point mort bas.
Un dispositif de verrouillage permet de libérer les deux pistons simultanément.
De l’air comprimé est envoyé du coté des pistons compresseurs, en les libérant ils
sont propulsés provoquant la compression centrale la pompe d’injection et l’injecteur faisant chacun leur travail, le mouvement de va et vient est lancé.
Ce compresseur avait un seul défaut ,il fallait toujours avoir une réserve d’air pour le démarrer.
.
Daniel



avatar
La toche
QM 1
QM 1

Age : 77
Mécanicien équipage NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par La toche le Lun 18 Juil 2011 - 23:56

Pour complément d'information de Daniel,nous avions ce type de compresseur sur le sous-marin "Bouan"(ex uboot) c'était un compresseur à quatre phases ,voici les photos d'un reconditionné que m'a fait parvenir le président du MESMAT Michel Scarpellini qui est visible je crois au musée du MESMAT
Cordialement La toche
]
Spoiler:



Le vieux sage a dit.
L'homme jeune marche plus vite que l'ancien.
Mais l'ancien connait la route
.
avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Mar 19 Juil 2011 - 9:17

Bonjour Daniel
Et oui c'etait le bon temps
et merci de les faires revivre
Pour info j'étais "au extérieur" , materiel incendie , embarcations , mais mon principal travail c'étais de m' occuper des frigos et de la machine à pain de glace qui étais dans l'atelier entre la machine arriére et le poste des mecano. Et aussi assurer la distribution de glace aux repas.
Je crois que c'étais le seul bateau ou l'on vendais de "l 'ancre pils " a la coopé du bord . Qui n'a pas demandé une fraiche a la place de 1 ou 2 chaudes( le nombre étais à la tête du client et il valais mieux étre en bon terme avec avec l'opérateur !
Et a toi c'étais une ou 2 chaudes ? en réalité c'était surtout suivant la soif que j 'avais et si J.P étais dans le coin. . Livraison glacé en 5 minutes chrono (evidement direct dans la saumur de la machine a glace. )
C'est vrai que le cambusard n'était pas a la température digne d'un grand cru !! , mais mëme sans glace , le niveau du bidon diminuais . Je pense qu'il était percé .
Qui se souviens des sorties à la taverne avec chacun un poste a 24 lampes sous le bras .
Qui ce souviens du ravitaillement des bars de Diego en boisson aniser de provenance de Djibouti , et , une fois,en arrivant à Diego ;ont étais attendu par la douane sur le quai , la fouille du bateau n'avais rien donné ?
Devinette : ou était passé les caisses de boissons aniser que l' on avais a bord . Ils n'ont rien trouver ?

Réponce au prochain numéro !!!!
Pour le cyclone c'était a la pointe Guardafui , on étais rester a la cap pendant au moins 36 heures .Au retour a Diego la tôle etait bien marqué sur l'étrave entre chaque membrures on pouvais les compter .Mais peut étre c'était une forte tempête tropical ou ouragan .je ne sais plus comment on appeller ce genre de dépression . La nouvelle vedette était équipé d'un moteur Hispano Suiza , mais je ne me rappelle plus bien de l'ancienne .
A bord il y avais 2 x LCVP - 1 canot - et la vedette du commandant.
Si quequ'un a des photos de l'avant du bateau avant et aprés on pourra définir a peu près la date .
Bon à la prochaine.Je vous détaillerez une de mes journée au boulot en mer ( pas a terre car ces trop facile à deviner )
Amicalement
A.Jardillier



avatar
Jean Pierre Venessy
QM 1
QM 1

Age : 75
Mécanicien équipage NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Jean Pierre Venessy le Mar 19 Juil 2011 - 23:31

bonsoir,
pour Armand J
les tenders d'aviation ,dans les rubriques du forum =sous CAMPAGNES_operations de guerre_sujets_puis tenders........message n°5
pour le Malgache F724 ok,j'avais déja lu sur ce bateau mais mal ciblé...
ok !on va relancer les machine bientôt j'espère,prepare le dégrippant.....
pour Daniel G
pour le cyclone daisy tu as raison .. apres le cyclones il est rentré aux ateliers de diégo un bateau.. avec un tirant de moteur cassé (une grosse machine a 3 cylindres 2 temps et double effet ? etc....)je ne sais plus pourquoi j'ai pu visiter....,
j'ai lu il y a peu de temps,qu'a la reunion un bateau des messagerie le Ferdinand de les....a été bousculé dans le port des galets ..... (61/62) au cours d'un cyclone.....x
l'incident de départ a djiboudi ,il me semble que c'est une amarre qui ne voulait pas quitter la bitte....? à la reunion aussi lors d'un départ un peu tardif aprés une réception la manoeuvre c'etait un poil compliquée ......! (du rhum et des invité(e)s qui etaient encore sur le Giraud...qu'elle crise...!)
bonne nuit les amis JP
avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 78
Mécanicien NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Daniel GUIMOND le Jeu 28 Juil 2011 - 0:56

Bonjour les anciens, un peu de relâche avec mes messages au forum, c’est l’été, et je passe pas mal de temps sur l’eau.

Je ne m’étais pas trompé Armand pour ton poste à bord,

Je me rappelle de ce bloc de glace dans le bidon, et des bols en pyrex à tout faire, café, vin… sur une photo plus haut, on les aperçoit sur la table.

Quel poste que ce poste arrière, on y a tout vu, des rats qui logeaient sous le plancher (sans accès, il avait fallu dératiser), les punaises dans les coutures du matelas du hamac, et qui se manifestaient dès que l’on se couchait, problème résolu pour ma part, en mettant du DDT dans la garniture du matelas, DDT largement distribué au passage devant l’infirmier pour d’autre petite bêtes mal placées, ramenées de nos sorties à terre.

Mérite de Vasa, notre boy dans de telles conditions, qui nous a toujours assuré nos tenues blanches pour sortir à terre, je revois encore l’état de certaines, avec la terre rouge du bouzaca à la saison des pluies.

Vous rappelez vous de la « machine à laver la vaisselle » à tribord sur la plage arrière, caisson en tôle fixé au pavois, avec évacuation à la mer, alimentation en eau par le collecteur d’incendie… impraticable par gros temps vu la hauteur de la plage arrière.

Il fallait quand même avoir une sacré santé.

Te rappelles tu de l’histoire de l’amphore à Djibouti , racontée un peu plus haut ?

Pour la cache de l’anis, je donne ma langue au chat.

Autre breuvage (non alcoolisé que tu n’as pas mentionné, le Pic.

Que de souvenirs de ce vieux Giraud.



Jean Pierre, j’avais entendu parler de ce paquebot à la Pointe des Galets, est ce du à cet incident, quand je suis passé dans la marchande on quittait les ports à l’annonce des cyclones.

Bizarre ton moteur double effet de trois cylindres, il est vrais que cela lui faisait 6 culasses.

Le Cipié du Giraud, l’IM Poullavec m’avait fait des certificats de conduite et d’entretien des MAN du Giraud, ce qui m’avait valu à mon premier embarquement Messageries, de pratiquer sur un moteur double effet de cette marque. Une catastrophe, 8 cylindres, 16 culasses, 24 injecteurs…

Je vais rechercher je dois en avoir encore un, tapé à la machine par Eckout, le QM 1 qui faisait office de secrétaire machine.




Amitiés Daniel



avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Jeu 28 Juil 2011 - 10:51

Salut a tous

Pour la potiche .pour tout vous dire, il me semble en avoir entendue parler mais mes souvenirs de Djibouti a cette escale sont très , mais TRES ...... disons .... " vaseux ". Je devais étre pas loin du coma éth.... ! Quel bringue.

On m' a raconté par la suite, que l'on m'avais déchargé ( pour ne pas dire benner) d'un camion de sable devant la coupé pour rentre a bord . Aucuns souvenir.......



A part ça Bravo tu as tous juste pour mon poste a bord .

Pour les caisses de boissons anisé, lors de notre rentré dans la baie , les boscos à la passerelle ,des que notre quai a été visible ,nous on immediatement prevenus ,de la presences d'un fort contingent de douanier sur ce ponton.

Aussitot on a tout mis sur la plage arrière et on a tout balancer par dessus bord (au top du bosco) du coté tribord (coté hors de vue du ponton )

Quelques jours aprés, il y a eu une partie de pêche en LCVP avec les plongeurs du bord .( Operation récuperation. )

Finalement on a récuperé presque tout , l' opération financiere n'a pas été négative .

Chapeau aux boscos de la passerelle ,pour les relevées des amers . Pour. info c'est le même bosco qui pilotais le LCVP . Il avait interré à avoir tout juste !!!!!

Pour les moteurs principaux MAN je me souviens que les culbuteurs étais apparent et comme il y avais 4 soupapes par cylindre avec , pour l'échappement une commade par balancier (toujours apparent ) Graissage manuel à la burette si ma mémoire est bonne.

On s'amuser quelques fois en mer, à marcher sur les culbuteries ,moteur en marche, pour voir celui qui tenais le plus longtemps

Moteur en marche avec roulis et tangage , c'etais pas facile , le meilleur a du arriver au 9 ou10 cylindres .

Je crois que j'ai fait quelques quarts a la machine mais pas longtemps , peut etre pour remplacer quelqu 'un ?

Par contre ,il m' arrivait de passer quelques temps avec Jean Pierre au groupe électrogéne . Je le ravitaillais en ancre pils pendant son quart, et des fois je le remplacais un court instant ,le temps qu'il prenne l'air sur le pont ou le spardeck . Pour les groupes il y avais un petit volant pour accelerre le moteur suivant la variation de la charge électrique et il falais toujour avoir l'oeil sur le voltemetre et c'etais le seul appareil de controle de ces groupes.

Sous reserve de mes souvenirs, le courant à bord était en 420 /440 volts continu ?

Il est vrais que je n'avais pas beaucoup de travail à faire en mer comme a terre .

Je vous ferais un petit récapitulatif d'une de mes journée de travail un de ces jour .

Je me rappele bien le bac à plonge sur la plage arriére à tribord , c'est aussi là que l'on écaillé les poisssons au retour de peche sous marine en mer d'émeraude . De notre temps il n'y avais rien en mer d'émeraude et j'ai lu sur le forum " archive / campagne oéan indien ...." que maintenant il commence a avoir du tourisme avec départ par bateau de la plage de ramena .

Pour le boy Vaza c'etait un bon , mais je passe 6 mois par an Burkina faso ( de novembre a mai ) , et ici aussi , même a l'heure actuel , ils sont toujours aussi bon ,et c'est des Bourkinabé pas des Comoriens .Tu vois rien n'a changé non plus.

Pour toi, tu fais du bateau je suppose pas à moteur diesel peut étre à voile ?

Allez a la prochaine

Amicalement

A.Jardillier



avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 78
Mécanicien NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Daniel GUIMOND le Jeu 28 Juil 2011 - 22:32

Bonsoir les anciens
Super la récupération de l’anis, je te donne un nom pour le bosco : Riou ?, aux LCVP, il y a eu Derrider, surnommé Bacchus, (barbe rousse), et Maria grande barbe noire (photo).

Les escales à Djibouti ont toujours été mémorables. La plus marquante avait été celle qui terminait la campagne d’océanographie du Golfe Persique et des Indes.

Campagne très dure surtout pour nous à la machine, manque de boissons rafraîchissantes, restrictions d’eau avec coupures, eau saumâtre embarquée à Aden et Djibouti…

Un différend avait opposé officiers mariniers et équipage à terre, le premier maître mécanicien avait été mis aux arrêts, le pauvre n’avait rien à voir dans l’histoire, mais était le plus gradé à terre, censé ramener le calme.

Un matelot canonnier avait été tabassé (par qui ?) et hospitalisé.

Comme je m’étais accroché un peu avec lui, le lendemain, convocation chez le bidel qui voulait me mettre l’histoire sur le dos. Confrontation avec le canonnier qui m’avait mis hors de cause, ce qui nous avait réconcilié.

En rentrant à bord je me rappelle de plongeons en tenue de sortie, avec remontée à bord par le LCVP à l’arrière, avec Kervoazou et ?. A qui voulez vous raconter des histoires pareilles, c'est pourtant du vécu.

A terre, on se retrouvait à la flèche rouge, derrière la place Ménélik, on s’était retrouvé dans la Médina, pour voir un spectacle que je me garderais bien de raconter ici…

Armand, ci-joint la feuille de service qui atteste ta présence momentanée au quart à la machine, essais après carènage, par bordée, juste avant l’échouage aux iles Farquar. Cette feuille vous remettra les noms en mémoire.



Souvenirs souvenirs, je ne regrette pas ce temps là,



Bonne soirée Amitiés Daniel













Les moteurs du Giraud



Le Robert Giraud était doté de 4 moteurs MAN W 12V 30/38 DE 2300 CV.
12 cylindres en ligne turbo compressé. Une pompe d’injection par cylindre.
Embrayage Vulcan qui permettait une très grande précision dans l’ajustement du nombre de tours, levier du tiroir d’admission d’huile couplé avec celui d’embrayage que l’on pouvait désolidariser pour un meilleur ajustement.
Un moteur en avant, l’autre en arrière dans chaque machine au poste de manœuvre.Passage du moteur d’avant à arrière par translation de l’arbre à cames après relevage des galets par un système articulé des culbuteurs.
Réfrigération directe à l’eau de mer.
Système d’épuration de l’huile Sharple ( sans doute pas d’origine)
Compresseur d’air Junker diesel à pistons libres.



avatar
Jean Pierre Venessy
QM 1
QM 1

Age : 75
Mécanicien équipage NON

suite mess 76

Message par Jean Pierre Venessy le Sam 30 Juil 2011 - 23:10

bonsoir ,

beau résumé de cette escale à Djibouti!en effet c'est la faute au pastis,car on en avait beaucoup avalé pur, pour éviter le mauvais gout de l'eau locale.....????

donc le retour a été laborieux pour moi aussi,et pour monter à bord encore pire ! la coupée en place ce jour là n'avait qu'une main courante ,(le pastis etant tout du meme coté) je me suis retrouvé dans l'eau entre le quai et le bateau.Aprés ......si je connais la suite,merci les Copains c'est grâce à vous !!! et la raison du plongeon en tenue de sortie (en rentrant) ne cherchez plus....! tout était devenu jaune,j'ai été malade pendant trois ou quatre jours ,le pastis ? j'en ai pas bu pendant 15 ans(vrai).

Daniel ,pour les spectacles à la médina! il y a censure? (les petits flacons d'eau gazeuse sont-ils interdits d'entrée et de sortie)....,?

A+ bonne nuit à tous

JP
avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Sam 30 Juil 2011 - 23:16

Bonsoir les anciens du Giraud

D'abord merci pour la feulle de service et la photo mais je n'aurrais pas été capable de mettre un nom dessus. Mais ça me reviens doucement , ça fait une paye , pratiquement 60 ans !!!!

Le pilote du LCVP, le nom de Riou me dit quelque chose , mais ma mémoire des noms n' est pas trés sur . Si tu as une photo d' époque je pourrai peut être confimer , je suis plus fort en mémoire visuel , les chiffres et les noms c' est pas mon truc.

Pour le ravitaillement en eau saumatre a Djibouti ,j'avais au moins de l'eau douce pour faire le café .j'en ais gouté fait a l'eau saumatre c'étais franchement dégu....

Par contre a l'éscale de Aden une pirogue façon locale ,avec une étrave en pointe ,avais percé la coque du LCVP encore heureux au dessus de la flottaisons . Je crois que l'on avait sorti la masse pour dégager la barcasse du LCVP . Il était bien encastré ...

Mais cette escale il n'y avais que l'achat du materiel hifi et photo qui était intéressant au point de vu prix ..

Finalement il n'y a que 2 escales que je n'ais pas aimé pendant mes 2 ans : Aden et Karachi ( où d'ailleurs on avais été vaciné pour la fièvre jaune à l'aéroport de cette ville ). Toute les autres un vrais bonheur .

Je me rappelle (comme tout ceux qui on écumé la zone) des "scenettes" de la Fleche rouge de Djibouti.

Pour l'escale a Bombay qui se rappelle de la démonstration de dance hindou ( tout éxpliqué en Francais c'était splendide) sur la terrasse en haut de l' immeuble de " l'ambassade ou de la banque de France" (sous réserve de ma mémoire) . Après il y avais une reception avec le gratin de Bombay et surtout de jolies actrices de cinéma !!!!! enfin c'est quand même la seul ville ou je me suis perdu "géographiquement parlant ". ( Je vous vois venir )

Pour la nage en entrant ou en sortant avec J.P on traversait la darse à la nage pour aller se désalterer sur le remorqueur qui était amarer sur le ponton, ou le quai, à notre tribord a Diego.

Et pour finir, j'avais acheté ( je ne sait plus où ) une petite pirogue à balancier que je planquais vers le local sécurité.

Pour la machine je me souviens, qu' au poste de manoeuvre on démarrait une pompe à huile électrique pour alimenter en huile les Vulcans.et aussi que l'on c'était servie un extincteur CO2 pour démonter un pignon de distribution récalcitrant sur un moteur de la machine arriére .,

Tout ces souvenirs !!!!!! Tout doucement ça remonte dans ma mémoire !

Une fois rendu à la vie civile, je suis repartis 15 ans en Cote d'Ivoire , puis autant au Gabon ,puis un peu au Congo , en Angola

au Congo, au Vénezuela .... ..

Donc tu vois, je n'ais jamais retrouvé cette ambiance .Il est vrais que j'avais 18 / 20 ans et célibataire .Ceçi explique peut étre cela.

Amicalement

A.Jardillier



avatar
Daniel GUIMOND
QM 2
QM 2

Age : 78
Mécanicien NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Daniel GUIMOND le Dim 31 Juil 2011 - 0:51

Bonsoir les anciens, vous voyez que les souvenirs reviennent.

Pour le pastis, à la Flèche Rouge, il a même été bu avec de la bière, bonjour les dégâts.

Vous souvenez vous des lits Picot apportés par l’armée de terre, installés sur le quai, on avait l’habitude au port de dormir hamac à plat sur la plage arrière, sous la tente, ils n’avaient pas eu de succès.

A Aden et Karachi, tu peux ajouter Mogadiscio une escale qui ne m’a pas laissé un bon souvenir, il faut dire que c’était la guerre d’Algérie, et nous n’étions pas très bien vu.

A Diégo, j’allais aussi à la nage sur le LCT 9065 à la nuit tombée, pour aller voir les copains. (Quand j’étais de service, autrement, j’allais à la case).

Notre poste à l’arrière nous permettait ces fantaisies.

Armand j’ai continué la marine marchande jusqu'à la retraite après la royale. J’ai fait trois voyages sur la cote d’Afrique, mes premiers avant de passer aux Messageries. Tous les ports, de Dakar à Libreville , Port Gentil…, avec embarquements de Kroumens à Sassandra, pour la manutention, une cinquantaine. Les ports de Lomé et Cotonou étaient en construction, on amenait les matériaux. Pour aller à terre, une caisse en bois manipulée au mat de charge pour descendre dans les boots, du sport avec la houle au mouillage, descente de la même manière sur le warf., folklo. (Jai effectué un voyage sur le paquebot Brazza, devenu ensuite la Maurienne dans la Royale)

Je n’ai pas non plus vraiment retrouvé l’ambiance des escales du Giraud, sauf au Cambodge, à Shianoukville, ou la ville n’était qu’un carré défriché dans la brousse, à 6 ou 7 km du port. On s’y rendait dans des remorques tirées par des motos. En Indonésie aussi, ou j’ai navigué 17 mois dans les iles, c’était les années après Diégo, après tout a évolué trop vite.

J’avais parlé quelque part d’une rencontre, à Papeete en 1964, Vasa notre boy, et Popof, un SM électricien, ils étaient sur un aviso.



Au plaisir de vous lire Amitiés Daniel




Robert Carrasco
QM 2
QM 2

Résident à l'étranger : BC CANADA (Vancouver)
Age : 76
Mécanicien équipage NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Robert Carrasco le Sam 6 Aoû 2011 - 5:56

Bonjour a vous tous les anciens du Commandant Robert Giraud,J'ai ete embarque du 26 SEP 1961 au 20 MAR 1963 .

J'ai fait partie de l'equipage qui a ramene l'Aviso en France a Toulon, Daniel Guimond nous avons ete a bord ensemble pendant au moins 6 mois

j'ai ete le mecanicien de l'LCVP M Martinet puis a la machine avant.

Merci pour avoir cree ce forum





avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Sam 6 Aoû 2011 - 9:03

Bonjour

J'était avec toi "mécanicien aux extérieur " j' était sur le Giraud du 29/09/1960 au 17/09/1962

Et toi aussi ,tu a fait du quart au groupe , regarde la fiche de quart transmise par Daniel Guimond dans son message N° 67.

Tu est au G.E N° 1 avec Venessy mon meilleur pote !!!!! On a forcement dut se croiser .

Amitiers

Armand Jardillier



avatar
JLG
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 84
Secrétaire NON

Aviso Commandant Robert Giraud

Message par JLG le Sam 6 Aoû 2011 - 18:45

Superbes photos du "Giraud". Considérant les détails, elles sont intéressantes pour le modélisme.

Robert Carrasco
QM 2
QM 2

Résident à l'étranger : BC CANADA (Vancouver)
Age : 76
Mécanicien équipage NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par Robert Carrasco le Mar 9 Aoû 2011 - 3:46

Bonjour a tous.

Jean Pierre Venessy sur la foto du groupe vous avez l'air de chanter adieu Diego.

Je pense que les fotos du Giraud seront appreciees,je suis arrive a Diego avec un appareil a foto 35mm pret a documenter mes aventures dans la marine

j'y avait mis toutes mes economies a Paris avant de partir.

Amities





avatar
ajardillier
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)

Message par ajardillier le Mar 9 Aoû 2011 - 7:57

Bonjour

Chapeau pour les Photos ,

il est vrai qu'un appareil de 35 m/m c'etait du beau matos surtout a l'époque,

ca fait vraiment des photos super .

Moi j'en étais toujours a " l'instamatic noir et blanc " !

On attend la suite avec impatience .

Peut tu mettre d' autres noms sur la photo de la chorale du poste arriére , ou il y a JP Venessy ?

je reconnais pas mal de monde mais pour les noms , rideau !

Merci

Cordialement




    La date/heure actuelle est Jeu 26 Avr 2018 - 9:27