Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 623272 messages dans 13207 sujets

Nous avons 15208 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est GRALLS

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Histoire et histoires ] Une ordonnance de Napoléon 1er
par parriaux christian Aujourd'hui à 13:47

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par MICHEL GINESTET Aujourd'hui à 12:21

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 11:51

» LE NORMAND (ER)
par Roger Tanguy Aujourd'hui à 10:40

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par Jean-Léon Aujourd'hui à 10:24

» BSM TOULON
par Quifille Aujourd'hui à 6:45

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par guet Aujourd'hui à 6:34

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par Bureaumachine busset Hier à 20:34

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par byu30 Hier à 20:21

» [Foyers et cercles] LES FOYERS DU MARIN ! ! !
par PAUGAM herve Hier à 20:16

» [ Blog visiteurs ] STATION CAMELEON 1971/1973
par Invité Hier à 19:36

» [ Histoire et histoires ] LE BRETON Louis, témoin des marines du XIXème siècle
par LE BRETON Jean-Yves Hier à 18:05

» LE BRETON (ER)
par LE BRETON Jean-Yves Hier à 17:08

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par christian dupuy Hier à 15:58

» [ Associations anciens Marins ] Amicale des anciens du TCD Orage
par Momo Hier à 14:29

» ORIGNY (BO)
par JEFF 30 Hier à 8:39

» [ Blog visiteurs ] MP PATTINGRE CLAUDE - NAVIS - 1972 - 2002 - RECHERCHES PHOTOS / ECHANGES
par centime44 Mar 25 Juil - 18:39

» DUMONT D'URVILLE (BATRAL)
par LEMONNIER Mar 25 Juil - 17:54

» [ Recherches de camarades ] Recherche Jean-Louis ou Louis CABANES ou CABANNES
par VEHILS Mar 25 Juil - 14:04

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par timoniersoum Mar 25 Juil - 9:28

» [ Recherches de camarades ]
par maweb Lun 24 Juil - 16:00

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Lun 24 Juil - 15:34

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par COLLEMANT Dominique Dim 23 Juil - 19:00

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 23 Juil - 15:09

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par alain EGUERRE Dim 23 Juil - 13:37

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par christian dupuy Dim 23 Juil - 9:48

» [ Blog visiteurs ] Station deRadionavigation Omega de La Réunion
par Invité Dim 23 Juil - 0:07

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par JACQUEZ Sam 22 Juil - 19:33

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE MÉCANOS P.A. ARROMANCHES 72
par MILLET Jean Claude Sam 22 Juil - 13:58

» [ Blog visiteurs ] ANCIEN DE LA MARINE : Robert Le Guen (1920-2008)
par Invité Sam 22 Juil - 11:48

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par Franjacq Sam 22 Juil - 9:25

» La spécialité de Radio
par pat Ven 21 Juil - 20:21

» INSIGNES
par Charly Ven 21 Juil - 7:24

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par montcalm Ven 21 Juil - 4:49

» MARINE PAPEETE, ET QUE MARINE PAPEETE !
par marsouin Jeu 20 Juil - 21:33

» [Associations] Anciens Marins de Réserve de la Polynésie française
par matricule66 Jeu 20 Juil - 18:22

» [ Blog visiteurs ] Cuirassier Jean Bart
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 20 Juil - 12:04

» [ Recherches de camarades ] Recherche Mécano du Schoelcher de 1972 à 1974 originaire de Kaysersberg
par Rousier Jeu 20 Juil - 7:04

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Nenesse Lun 17 Juil - 22:23

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par Max Péron Lun 17 Juil - 20:00

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par PASQUETTE ERIC Lun 17 Juil - 19:10

» [Campagne] NOSSI-BE
par alain EGUERRE Lun 17 Juil - 17:28

» FLAMBERGE (P.C)
par yankeepapa Lun 17 Juil - 16:27

» FLOTTILLE 27 F
par J-C Laffrat Lun 17 Juil - 14:03

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par chauvin Dim 16 Juil - 14:01

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par Jean-Marie41 Ven 14 Juil - 17:09

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Ven 14 Juil - 16:46

» [Atolls et bases] LES GAMBIER
par Cuiguillere Ven 14 Juil - 16:30

» [ Blog visiteurs ] Premier Maître GOURMELIN CAA DE GRASSE
par takeo Ven 14 Juil - 12:37

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Jean-Marie41 Jeu 13 Juil - 16:55

» [Campagnes C.E.P.] Les îles de la Polynésie Française
par Charly Jeu 13 Juil - 14:47

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par Jean-Léon Jeu 13 Juil - 11:21

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par LEMONNIER Jeu 13 Juil - 10:26

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par LEMONNIER Jeu 13 Juil - 10:21

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 12 Juil - 17:25

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 12 Juil - 17:21

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 12 Juil - 17:15

» ÉGLANTINE , Bâtiment d'Instruction à la Navigation
par centime44 Mer 12 Juil - 12:13

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par jean michel Labadens Mer 12 Juil - 11:34

» [ Blog visiteurs ] Mon Grand Père Henri Lagardère matricule 1812R38
par corre claude Mar 11 Juil - 15:40

» [ Blog visiteurs ] Mers el Kebir
par Invité Mar 11 Juil - 14:56

» SNSM la TURBALLE (44)
par Jacques l'A Mar 11 Juil - 14:42

» [ Blog visiteurs ] Recherche anecdotes sur Boris ARTUCHKINE
par Invité Mar 11 Juil - 7:21

» ANDROMEDE (CM)
par PAUGAM herve Lun 10 Juil - 20:06

» DURANCE (PR)
par Bureaumachine busset Lun 10 Juil - 19:55

» [ Recherches de camarades ] Recherche d'un officier marinier embarqué sur le ravitailleur "La Somme"
par BRUANT Lun 10 Juil - 8:23

» AVISO GARDE PÊCHE "AILETTE"
par Tragin Lun 10 Juil - 7:59

» MONGE (BEM)
par marsouin Dim 9 Juil - 19:39

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Dim 9 Juil - 19:26

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Joël Chandelier Dim 9 Juil - 19:21

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Marie41 Dim 9 Juil - 16:53

» GUEPRATTE (EE)
par Jean Veillon Dim 9 Juil - 16:11

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Charly Sam 8 Juil - 11:30

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Jean-Léon Sam 8 Juil - 10:53

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par Jean-Léon Sam 8 Juil - 10:27

» L'AGILE (E.C.)
par SELVINI Sam 8 Juil - 8:13

» ORAGE (TCD)
par EUGENE Raymond Jeu 6 Juil - 14:30

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par Jean-M Mer 5 Juil - 19:56

» DUPERRE (EE)
par Bureaumachine busset Mar 4 Juil - 20:52

» CASSARD (FRÉGATE)
par COLLEMANT Dominique Mar 4 Juil - 16:42

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par cuny Lun 3 Juil - 18:36

» [Autres sujets marine] Les cloches de nos bâtiments (Armés et désarmés)
par Jean-Marie41 Lun 3 Juil - 16:36

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par PAUGAM herve Dim 2 Juil - 10:03

» VAUQUELIN (EE)
par Louis BOUZELOC Sam 1 Juil - 21:40

» [ Divers frégates ] LANGUEDOC (FREMM)
par DUFFOND Serge Sam 1 Juil - 20:41

» JAUREGUIBERRY (EE)
par 3eme ligne Sam 1 Juil - 12:51

» [ Blog visiteurs ] DECES DE DANIEL SEDZINSKI (Ancien Aéro)
par Charly Sam 1 Juil - 9:51

» [ Recherches de camarades ] Jean Pierre Latapie ,QM1 mecano sur le TCD Ouragan en 1977
par philippe oliver Sam 1 Juil - 7:45

» Qu'est devenu le centre Sirocco ?
par J-C Laffrat Ven 30 Juin - 11:29

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Ven 30 Juin - 7:16

» [AUTRE SUJET MARINE NATIONALE] LA VEDETTE FOCH BRILLE DE NOUVEAU
par PAUGAM herve Jeu 29 Juin - 20:12

» [ Blog visiteurs ] Mon père Daniel Deparis (Bois Belleau)
par Pépé 974 Jeu 29 Juin - 12:07

» CDT BOURDAIS (AE)
par Lathuilière Pascal Mer 28 Juin - 13:20

» CFM HOURTIN. volume 4
par papy25 Mer 28 Juin - 6:26

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par JACQUEZ Mar 27 Juin - 18:38

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Jean-Léon Lun 26 Juin - 22:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Lun 26 Juin - 20:26

» LA SPÉCIALITÉ DE TRANSMETTEUR
par Roli64 Lun 26 Juin - 15:04

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par douzef Dim 25 Juin - 19:08

DERNIERS SUJETS


[Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Partagez
avatar
Kanail
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Secrétaire MILITAIRE           NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Kanail le Ven 5 Avr - 15:31

Je connaissais bien son épouse aussi, que je voyais assez souvent à Toulon en compagnie d'autres malgaches.
Ali était un gars bien.
Nous étions QM1 ensemble à l'UM et nos casse-croutes du matin ou nos repas de midi au poste des choufs étaient mémorables.
Cela changeait de la tranche d'ananas servie sur du pain pour les matelots et QM2.



avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par alain EGUERRE le Ven 5 Avr - 15:50

Tu me rappelle des souvenirs Kanail. :
C'est vrai que nous avions un poste des chouff en face du bureau administratif de l'UM.
Lorsque je suis passé chouff en janvier 1969 j'ai eu le droit de monter l'escalier du poste et, j'avais eu des piments oiseaux caché à l'intérieur de certaines frites, belle intronisation Ouille... Ouille.
Le poste des chouff en haut de l'escalier
J'avais oublié les avantages du quartier maitre chef.



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de la renardière
avatar
Kanail
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Secrétaire MILITAIRE           NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Kanail le Ven 5 Avr - 15:53

Et oui en ce temps là le chouf était quelqu'un surtout à Diego.
Beefsteak le matin au casse-croute, rab le midi... c'était le bon temps. Alain, ta photo me rappelle d'excellents souvenirs.



avatar
gene
QM 1
QM 1

Age : 67
Radio équipage NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par gene le Ven 5 Avr - 15:56

Sur l'Altair contrairement à l'UM chouf ou matelot même régime, casse-croute identique et gamelle idem ; seul différence de taille pour Diego, la solde était très différente, être chouf à Diego était un grand luxe !
Amitié
Gene
avatar
BOUBAY Jean-Pierre
QM 2
QM 2

Age : 65
Fusilier Equipage NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par BOUBAY Jean-Pierre le Dim 7 Avr - 17:44


Une des cellules de l'UM face à l'armurerie.Ca a été la mienne.
J'avais pris 30 pains de rigueurs chez l'AMIRAL.J'allais y dormir tous les soirs...Avec une caisse d'Ancre-Pils.C'était facile.C'était nous les saccos qui en avions la charge.
La photo a été prise l'ors d'une de mes visites en 1998.



Semper Fidélis.........Si Vis Pacem Para Bellum.....
                           " Que les vivants soient dignes des morts "
                                   "Creuse ton trou et tu survivras"
avatar
GARCIA Pierre dit Pécos
QM 2
QM 2

Age : 70
NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par GARCIA Pierre dit Pécos le Dim 7 Avr - 17:51

Il y en avait deux ou trois sur la gauche avecvue sur l'armurerie, j'ai passé 30 jours dans la première avant de passer dans la pièce commune !!!
avatar
BOUBAY Jean-Pierre
QM 2
QM 2

Age : 65
Fusilier Equipage NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par BOUBAY Jean-Pierre le Dim 7 Avr - 18:02


Le revoilà le poste des chouffs.C'était en 1998.Il a bien changé.
Une petite du refectoire la même année.



Semper Fidélis.........Si Vis Pacem Para Bellum.....
                           " Que les vivants soient dignes des morts "
                                   "Creuse ton trou et tu survivras"
avatar
BOUBAY Jean-Pierre
QM 2
QM 2

Age : 65
Fusilier Equipage NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par BOUBAY Jean-Pierre le Dim 7 Avr - 23:09


Je suis arrivé à Diégo en février 1971..J'en suis parti en mars 1973.La C.P.se trouvait au 2 ième étage .Quant à l'infirmerie c'était au premier étage du bâtiment situé derrière le nôtre.on le voit très bien sur la photo.
Photo ci jointe(1998) ou on y voit très bien le bâtiment de l'infirmerie.C 'était aussi l'endroit ou faisaient le bord les consignés.

2 ième étage de notre bâtiment la Cie de Protection.
.



Semper Fidélis.........Si Vis Pacem Para Bellum.....
                           " Que les vivants soient dignes des morts "
                                   "Creuse ton trou et tu survivras"
avatar
Albert Lacaille
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Infirmier NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Albert Lacaille le Lun 8 Avr - 5:00

à Jean-Pierre,
Ce bâtiment avec ses longs couloirs, abritait également le dortoir du CFM en janvier 1963
Trés beau temps ce matin sur la Plaine...
avatar
Kanail
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Secrétaire MILITAIRE           NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Kanail le Lun 8 Avr - 8:39

Quand j'étais célibataire géographe et que j'arrivais de Tana, l'état-major avait aussi des chambres (dortoirs)



avatar
BOUBAY Jean-Pierre
QM 2
QM 2

Age : 65
Fusilier Equipage NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par BOUBAY Jean-Pierre le Mar 30 Avr - 13:03


Salut les anciens.
Celle la,je ne savait pas trop ou la mettre.Mais vu qu'ils nous ont remplacés à l'UM,je pense que c'est la bonne place.
C'est la petite dernière.
Maintenant à vous de trouver les noms de . ces glorieux bâtiments de la Marine Gazy.Ne cherchez pas dans les porte-avions,je crois savoir qu'il n'y en a pas.
Bon courage.



Semper Fidélis.........Si Vis Pacem Para Bellum.....
                           " Que les vivants soient dignes des morts "
                                   "Creuse ton trou et tu survivras"
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par alain EGUERRE le Mar 30 Avr - 14:11

A notre époque Jean Pierre il y avait

Le Tanamasoandro ex dragueur
Le Fanantenana ex chalutier de Dunkerque navire amiral
La Maïlaka vedette rapide ex

Je dois avoir les bandes de bachis dans un coin je vais chercher

Amicalement



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de la renardière
avatar
BOUBAY Jean-Pierre
QM 2
QM 2

Age : 65
Fusilier Equipage NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par BOUBAY Jean-Pierre le Mar 30 Avr - 14:27

Bon Alain c'est un bon départ.



Semper Fidélis.........Si Vis Pacem Para Bellum.....
                           " Que les vivants soient dignes des morts "
                                   "Creuse ton trou et tu survivras"
avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 79
Mécanicien NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Jean Veillon le Mar 30 Avr - 16:32

Il me semble qu'à l'époque ou j'étais à Diego, le "TANAMASONDRO" ex DC MARJOLAINE était commandé par l'EV1 Didier RATSIRAKA futur président de la république malgache (1973-1993 et 1997-2002)
La MAILAKA était l'ex patrouilleur P758. (Les maquettistes connaissent bien la P760)
avatar
Kanail
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Secrétaire MILITAIRE           NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Kanail le Mar 30 Avr - 16:49

Avec un grade d'enseigne de vaisseau 1ère classe, Didier Ratsiraka retourne au pays et brigue le commandement du "Tanamasoandro", un bâtiment franco-malgache ancré à Diégo-Suarez. Suite à de fausses manoeuvres, le navire coule et Didier Ratsiraka écope d'une sanction particulière. Il est envoyé en « exil » à Paris en tant qu'attaché d'Ambassade.
Ministre des Affaires étrangères du Gouvernement Ramanantsoa, régime de transition en place de 1972 à 1975
Il a été Président de la République de1975 à 1993 et de 1997 à 2002.
Anti-français primaire, c'est lui qui demande à réviser les accords de coopération avec la France qui se termine par l'évacuation de la base de Diégo-Suarez.
Ce qui ne l'empécha pas de venir se faire soigner à l'HIA Sainte-Anne et de bénéficier d'un maison mis à sa disposition par la République Française à Toulon pour lui et sa nombreuse famille.

NB : la légende dit que son "anti-français" vient de sa sortie à l'Ecole navale. Il aurait terminé 1er mais on ne voulait pas qu'un étranger finisse en tête, il aurait été rétrogradé à la 2ème place.



avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 79
Mécanicien NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Jean Veillon le Mar 30 Avr - 17:15

une autre légende concernant D Ratsiraka: On dit qu' il en a voulu à la France après avoir été "renvoyé dans ses buts" par une jeune brestoise ...Ou est la vérité?

Restons quand même dans le sujet Unité Marine Diego.....
avatar
Kanail
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Secrétaire MILITAIRE           NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Kanail le Mar 30 Avr - 17:21

C'est le sujet puisqu'il nous a foutu à la porte.



avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Jean-Léon le Mar 30 Avr - 17:36

A JPierre - Tape de bouche



Je pense qu'elle est à la bonne place et qu'elle va faire bien des envieux.





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
dansie
QM 1
QM 1

Age : 68
Radio équipage NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par dansie le Dim 5 Mai - 17:02

...un jour à Tana (1968) attablés avec qques potes à la terrasse de l'hotel de France avons vu passer devant notre table le président Tsiranana et ses gardes du corps ... par respect nous nous sommes levés ... un peu brusquement peut etre ... aussitot entourés par les sbires ... le Président nous a salués et nous a serrés la main très gentiment ... souvenirs souvenirs... ( un peu hors sujet mais bon ...)
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Jean-Léon le Dim 5 Mai - 17:39

A dansie



Beau souvenir que d'avoir croisé la route du premier président.

Quatre ans plus tard, en face de l'Hôtel de France, les émeutiers mettaient le feu à la mairie et précipitaient la chute du président Tsiranana.

Cela ne sera pas sans conséquences sur la présence militaire française à Madagascar et plus particulièrement à DIEGO-SUAREZ.





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
dansie
QM 1
QM 1

Age : 68
Radio équipage NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par dansie le Dim 5 Mai - 20:57

...j'ai vu peu à peu les relations se détériorer ... j'en ai été "victime" avec mes camarades ...nous avons vu arriver à Tana certaines personnes qui n'avaient rien de touristes ... je présume qu'il devait y en avoir également à Diego ...
avatar
Bibi67C
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Bibi67C le Lun 6 Mai - 4:59

Le Président RATSIRAKA est celui qui a fait sortir Madagascar de la zone franc ce qui a entraîné les conséquences que l'on sait.
avatar
Kanail
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Secrétaire MILITAIRE           NON

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Kanail le Lun 6 Mai - 9:06

Il a voulu la "Malgachisation"

L'EPISODE DE LA MALGACHISATION :
Le gâchis
(à situer entre 1978 et 1985)
Le " livre rouge " soulevait la question de la langue d'enseignement et apportait une réponse sans équivoque. Primauté devrait être donnée à la langue malgache. Même si Ratsiraka reconnaissait d'emblée que le français allait être " pendant longtemps encore " indispensable puisqu'elle sera la " fenêtre ouverte sur le monde de la civilisation technique ". Cette situation de bilinguisme forcé n'est que transitoire, et le plus rapidement possible, le " malgache commun " doit prendre le relais et sa primauté reconnue comme absolue.

LA MALGACHISATION, FER DE LANCE DE LA REVOLUTION SOCIALISTE
La malgachisation est une étape proclamée comme capitale dans les " impératifs de la Révolution ". Dès l'accession au pouvoir de Didier Ratsiraka, la machine à malgachiser se mit en marche. Selon les termes du livre rouge : " malgachiser signifie, harmoniser le contenu des méthodes d'enseignement avec les impératifs de la Révolution ". Une loi de 1978, portant cadre général du système d'éducation et de formation " met en places des commissions destinées à élaborer et à codifier le " malgache commun ", qui sera en réalité une sorte de synthèse entre le malgache " officiel " largement tiré du dialecte Merina, et des divers dialectes régionaux. Cette même loi stipulera que le français devait être désormais considéré comme une langue étrangère.

En pratique, cela se traduisit par :
- l'adoption immédiate du malgache comme langue d'enseignement dans le primaire étant précisé que le français sera dispensé quatre heures par semaines à partir de la deuxième année de scolarisation.
- Un programme de substitution progressive du malgache au français dans l'enseignement secondaire, programme devant déboucher, à terme , sur la malgachisation de l'enseignement à l'Université. De plus les cours de mathématiques, de physique, de chimie et de biologie devaient, dans les classes terminales, être données en français. La première promotion de bacheliers de ce moule " malgachisé " date de 1983.

CONTRE LA FRANCOPHONIE
Didier Ratsiraka écrivait dans son " livre rouge " : " nous sommes totalement opposés à ce mouvement dit " francophonie ", car il a des relents de paternalisme et de néocolonialisme que nous récusons ".
Cette affirmation est claire et sans équivoque, mais elle peut être analysé dans son contexte, plus global. Celui des lendemains de la décolonisation et des nouvelles formes de coopérations entre La France et ses anciennes colonies. Epoque pendant laquelle le discours anti-néocolonialiste battait son plein, et tout ce qui ressemble, de près ou de loin, à une ingérence étrangère était à bannir.
Outre ce " grand projet " de malgachisation, Madagascar quitte la Zone Franc pour couronner sa séparation d'avec la France. Hormis les rares Zanatany socialement reconnus comme tels, les français résidents et autres coopérants sont devenus indésirables. La Francophonie était alors perçu uniquement comme l'ultime manœuvres d' " impérialiste " pour continuer à dominer et à asservir les pays nouvellement indépendants. Une sorte de compensation, comme un palliatif au désir de soumettre, à un complexe de suprématie. L'utilisation de la langue est évidemment perçue par les tenants de la " révolution socialiste " comme une soumission idéologique, un restant de colonisation mentale. Il deviendrait alors difficile d'entamer le changement sans repartir sur des bases linguistiques nouvelles.

L'ECHEC DE LA NOUVELLE DOCTRINE CULTURELLE
Le doctrine culturelle, marxiste-léniniste, révolutionnaire, ne manquait pas de logique malgré le langage quelquefois suffisant et passionné ; cependant dans ce domaine comme dans tant d'autres, le succès n'a pas été au bout du " tunnel " des efforts.
Il est nécessaire de souligner que les causes de l'échec ne découlent pas du seul processus de malgachisation, même si celui-ci en est le plus important vecteur .
La démocratisation voulue de l'enseignement a entraîné, pendant plusieurs années, un laxisme regrettable concernant l'accès au secondaire , le passage d'une classe à l'autre, et enfin l'admission au baccalauréat. Faute de moyens adéquats en professeurs, locaux et matériels scolaires, la décentralisation a également contribué à perturber le déroulement normal des études et provoqué une chute importante de niveau. Selon certaines sources d'information, autour des années 1980, les examinateurs auraient pour consigne de se montrer plus coulants envers les élèves originaires de la Côte qu'envers ceux des Hauts Plateaux ( ! ? ! ).
Pour en revenir à la malgachisation, s'agissait-il seulement d'un accès de patriotisme, dû au fameux " complexe d'anciens colonisés " ? Ou d'un véritable projet culturel pensé et sensé ? On pourrait évidemment soutenir l'une ou l'autre des deux hypothèses, tout est question du camp choisi.
En tout cas, il nous apparaît assez clairement que la préférence de la langue nationale comme langue d'enseignement, à la lecture de la conclusion même de ce chapitre de la charte, est un choix plus idéologique que technique, plus passionné que réaliste.
Le tort des décideurs fût d'avoir privilégié le souci d'un " utopique " renouveau idéologique, voire psychosociale, au détriment de la formation de responsables compétents.
L'avenir ?

En 1982 Ratsiraka opère un de ces tournants idéologiques " mine de rien " dont il a le secret, en déclarant au Figaro : " je suis fier de parler français, d'avoir reçu une éducation en français. Je fais éduquer mes enfants en français. Et je considère, quoiqu'on en dise, que le français doit demeurer la seconde langue officielle de ce pays ".

Ceci dit, rappelons que c'est le Corps enseignant malgache qui dès 1980 tira la sonnette d'alarme, se rendant compte des inconvénients d'une malgachisation trop rapide.
Il faudra attendre la première vague de " bacheliers malgaches ", fin 1983, pour que le gouvernement s'émeuve et que les choses commencent à bouger.
Des tests de niveau avaient démontré à l'évidence que beaucoup d'étudiants étaient incapables de suivre utilement les cours, et les tentatives de recyclage en janvier 1984 ne pouvaient donner que des résultats limités.
Depuis, toute une série de mesures ont été prises : les heures de français à l'école ont doublé, et des cours intensifs seront organisés dans les centres universitaires.
Sur un plan plus général, il est intéressant de noter que depuis 1985, la radio nationale a mis en place une chaîne de langue française qui diffuse également des émissions de RFI, La télévision a un journal en langue française et 80% de ses émissions viennent de Paris.
Nous sommes déjà loin du " bilinguisme circonstanciel " du Livre rouge, qui consistait à proclamer le malgache comme langue officielle et d'enseignement, et que le français serait appelé à remplir une fonction transitoire, et devrait être relégué au rang d'une langue étrangère comme une autre.
Si nous sommes fatalement conduit à nous interroger sur les perspectives d'avenir de ce bilinguisme rénové, il serait hasardeux de vouloir donner une réponse définitive, si ce n'est que cet avenir dépendra essentiellement de l'état des relations franco-malgaches. Surtout qu'il ne faut pas oublier qu'actuellement, l' " anglophonie " fait des yeux doux au " marché linguistique " malgache. Divers instituts et autres " cours de langues " étrangères font leur apparition ici et là.

Toujours est-il que les idées et les hommes changent. Madagascar, avec son " éternel " président, ne manque plus aucun des sommets de la francophonie, et la cerise sur le gâteau fut l'organisation en Août 1997 des IIIèmes jeux de la Francophonie.
Ce qui nous laisse apparaître une réelle volonté du régime de renouer, si ce n'est avec son " passé ", du moins avec cette langue qui fût autrefois celle de la " mère patrie ".
Enfin, si Madagascar n'a jamais connu ce que c'était véritablement le socialisme, il fût sans aucun doute l'un des plus grands laboratoires où l'on expérimentait les recettes léninistes notamment en matière de politique de l'enseignement.
(Source infogasy)



avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Jean-Léon le Lun 6 Mai - 11:14

A Kanail et à tous



Tout cela est très juste.

Il faut aussi souligner que la grande majorité des livres d'école étaient, et sont toujours, en français.





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
Bibi67C
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72

Re: [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET

Message par Bibi67C le Lun 6 Mai - 12:05

Les effets de la Malgachisation sur la collecte du riz:
Au début de mon séjour à Madagascar la collecte du riz était faite par des collecteurs privés souvent par des commerçants chinois ou indiens et Madagascar était auto-suffisant exportant même du riz de luxe de la région d'Ambatondrazaka.
La collecte a été nationalisée et a été faite par une société d'état.
Le problème était que quand il y avait les camions,il manquait l'essence ou les sacs mais surtout les liquidités pour payer les paysans car les collecteurs privés payaient cash.
Le système de collecte s'est rapidement effondré et Madagascar a dû importer des milliers de tonnes de riz.

    La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil - 14:14