Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 707008 messages dans 13969 sujets

Nous avons 14414 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est fumaz

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 8:16

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par JONCQUET Aujourd'hui à 8:11

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 7:59

» ESCADRILLE 22 S
par jean claude monzie Aujourd'hui à 7:49

» LE BORDELAIS (ER)
par Bureaumachine busset Aujourd'hui à 6:54

» [LES B.A.N.] ROCHEFORT
par Van de Zande Aujourd'hui à 6:52

» SUFFREN (FLM )
par MICAUX Joseph-Alexandre Aujourd'hui à 1:57

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par KERMARREC Hier à 23:52

» ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Roger Tanguy Hier à 23:11

» La spécialité infirmier Marine
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:50

» [ Blog visiteurs ] FANGUATOFA 1972
par Invité Hier à 22:36

» C.I.N. QUERQUEVILLE
par Tocansa Hier à 21:54

» MYTHO (CM)
par cornaly Hier à 19:25

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Hier à 18:58

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par andrem Hier à 15:48

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Charly Hier à 12:24

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par J-C Laffrat Hier à 12:09

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Jean-Louis Richard Hier à 9:16

» FLOTTILLE 33 F
par walker Hier à 3:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Charly Sam 18 Aoû 2018 - 23:36

» [ Blog visiteurs ] Réponse à navigateur PM Basset
par Invité Sam 18 Aoû 2018 - 18:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par mataf57 Sam 18 Aoû 2018 - 18:46

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Sam 18 Aoû 2018 - 17:17

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par navigateur Sam 18 Aoû 2018 - 16:07

» [LES B.A.N.] AGADIR
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 18 Aoû 2018 - 11:50

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Ven 17 Aoû 2018 - 21:38

» LA CRÉOLE
par COLLEMANT Dominique Ven 17 Aoû 2018 - 18:57

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par DENZER Philippe Ven 17 Aoû 2018 - 18:15

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par LENOIR Ven 17 Aoû 2018 - 16:20

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Jeu 16 Aoû 2018 - 22:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Jeu 16 Aoû 2018 - 22:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû 2018 - 18:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Jeu 16 Aoû 2018 - 15:52

» LCT L9098
par GYURISS Jeu 16 Aoû 2018 - 11:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Jeu 16 Aoû 2018 - 9:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 16 Aoû 2018 - 7:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Jeu 16 Aoû 2018 - 7:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû 2018 - 22:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 22:15

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû 2018 - 21:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 19:19

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Mer 15 Aoû 2018 - 18:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû 2018 - 18:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû 2018 - 17:23

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû 2018 - 12:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû 2018 - 11:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû 2018 - 11:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû 2018 - 10:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018 - 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018 - 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018 - 17:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018 - 14:32

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018 - 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018 - 9:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018 - 16:18

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018 - 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018 - 8:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018 - 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018 - 19:28

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû 2018 - 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû 2018 - 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû 2018 - 19:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû 2018 - 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû 2018 - 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû 2018 - 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû 2018 - 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû 2018 - 8:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû 2018 - 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû 2018 - 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû 2018 - 16:28

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû 2018 - 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû 2018 - 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû 2018 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû 2018 - 11:34

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû 2018 - 21:31

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû 2018 - 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû 2018 - 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû 2018 - 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû 2018 - 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû 2018 - 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû 2018 - 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû 2018 - 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû 2018 - 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû 2018 - 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû 2018 - 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018 - 15:49

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018 - 11:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018 - 22:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018 - 21:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 12:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 9:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil 2018 - 9:34

DERNIERS SUJETS


LE DETRESSE DU QUEEN MARY GBTT

Partagez
avatar
† tom u rossu
QM 2
QM 2

Age : 90
Radio équipage NON

LE DETRESSE DU QUEEN MARY GBTT

Message par † tom u rossu le Ven 12 Nov 2010 - 19:33

Chers amis,
Comme promis je vais vous parler de l'appel de detesse mais vu le probléme de place je serais obligé de
procéder par épisodes,si toutefois vous trouviez le sujet trop long vous le signalez et j'arrêterais illico :
Spoiler:
LE DETRESSE DU QUEEN MARY GBTT : L'année 1949 s'annonçait vraiement dans la tourmente.
Par une nuit de tempête les ténèbres d'un ciel lourd étaient perçées par de nombreux éclairs deferlant
sans arrêt pendant que les tonneres,leur ombre, les suivait ;le vent,dans de violentes rafales mugissait sinistrement plaquant au sol pluie grêle et neige fondue,bref,
un joli cadeau de début d'année qu'offrait la nature aux Cherbourgeois.
Sur les côtes Marocaines,la tempête faisait rage,le port de Casablanca était interdit aux navires depuis deux jours,le paquebot Koutoubia qui éffectuait le parcours
Marseille-Casablanca-Dakar a dù rester en rade vingt quatre heures ,le bateau mixte Ile De Rê qui appareillait de Bordeaux pour Les Antilles a été contraint de
rallier le port au Verdon en attendant de prendre la mer;la station côtière de Gouesnon-Radio a capté un SOS émanant du navire Anglais Ironax,on aurait dit que la météo voulait annoncer une année d'austerité avec les embarras budgétaires,les timbres passent à 15 frs,les télégrammes à 100frs,difficultés sociales, augmentation sensible des charges de loyers,menaces de chômage etc.....Pendant ce temps on commémore l'épopée du Général Leclerc en lui érigeant une statue .........Le lieutenant de Pierrot le fou passe en correctionnelle.....En vérité ! ça promet !.

.....Suite...Ce Samedi 1er Janvier,j'étais heureux car je venais de percevoir une gabardine noire Américaine véritablement bien taillée et de très bonne qualité,
c'était le premier hiver que je passais hors de la méditerranée,privé de pluie durant toute ma jeunesse j'aimais celle ci comme un enfant le fait pour un nouveau jouet.
Ayant perçu ma solde renforçée d'une prime rondelette,je décidais d'aller faire quelques achats,je parcourais les rues de Cherbourg sous la pluie battante et le vent
croissant mais peu m'importait, n'avais-je pas des vêtements chauds ,la gabardine bien imperméabilisée,les souliers en excellent cuir et bien cirés me gardaient les pieds secs........Jentre dans une librairie,je jette un coup d'oeil aux journaux......Bruits de paix en Chine......Lex Empereur Bao Daï quitte Paris pour Cannes.......
remboursement des frais d'ambulance par la Sécurité Sociale......Les Hollandais ordonnent le cessez-le-feu à Sumatra.....Je m'offre un dictionnaire Larousse,je
m'arrête chez un armurier j'achète un rasoir couteau "Solingen" en acier Suedois au manche en corne,je considère qu'un appareil photo me serait utile,je porte mon
choix sur un "Kodak"dépliant à soufflet,tous ces objets tenaient dans un petit sac marin en toile de hamac et de couleur bleu marine ;l'heure avançait,je devais prendre mon service radio à 20h30 Jusqu'à 0800 j'éstimais qu'un 1er Janvier aller prendre son repas chez les Marins-Pompiers à Equerqueville n'était pas de
mise,je filais don sur le port,j'entre dans une taverne fréquentée e majorité par des pêcheurs,je salue l'assemblée main droite levée,on m'adresse des "ché-t-y-ksa
va gàààs" je répondais par des " redby gàààs".

Suite.....Cette taverne me plaisait,son ambiance de chaleur humaine me convenait.
Comme je les adorais,je commandais trois douzaines d'huitres ,une omelette aux fines
herbes,de l'excellent fromage Calvados,des crépes ;le tout arrosé d'un exquis rouge des
Bouches du Rhone et l'inévitable café au rhum......Il me restait environ une heure avant ma
prise de service,un déluge s'abattait sur Cherbourg,la pluie tombait abondante et de façon
continue,le vent prenait de plus en plus de force,je pris la décision de rentrer à la Prefecture
Maritime,me débarassais de mes vêtements ruisselants d'eau rangeais mes achats dans
mon armoire caisson individuel,endossais ma tenue de travail gri-souris,pris un paquet de
cigarettes Players et dans mes éspadrilles m'en fus d'un pas alerte au P.C. Radio situé dans un bâtiment tout proche........Là l'aventure allait commencer .Ce 1er Janvier 1949 à
2Oh3O ,je prenais mon service radio à FUC sur l'onde de Sécurité Vie Humaine de
5OO Kilocycles

Aprés avoir éffectué la relève,mis le cahier à jour,je branchais le manipulateur vertical
mis l'emetteur D.1OOO ( 1KW) en fonction à l'aide de la commande à distance,je l'essayais,il s"avera prêt pou la nuit de travail ;à 20h18 ,aprés un appel à tous les navires CQ ,je transmis le bulletin météo.....Vent Manche Occidentale et en mer du Nord force 4 à 7 Irregulier
Mer houleuse en Manche Occidentale et en mer deu Nord,très agitée en Manche Orientale,vent
force 6 à 8 irrégulier _ Ciel = temps à grains - Température prévue à Cherbourg le 2 janvier =
maximim 7à8 degrés-Minimum 4à 5 degrés -Visibilité 6 à 10 milles.........J'eus quelques prises de
contact avec des navires étrangers :le liberty Americain Edward Janeway WPPO,le cargo Italien
Monte Stelle IBTT,le paquebot QUEEN MARY GBTT avait signalé : Paquebot Queen Mary
entre passe Ouest à 1817 : et ce à la vigie du Homet puis le même message à FUC.

.Concernant la veille,la nuit s"annoinçait calme étant donné que peu de navires étaient en mer ,la tempête faisait rage et endant le silence des ondes,je songeais à mille
choses que peut imaginer un jeune de vingt ans quand soudain à 21h10 je fus rappelé à
la réalité par une puissante emission à la note musicale qui passa ce message qui m'eberlua : SOS SOS SOS de Queen Mary sommes échoués envoyez remorqueurs :
j"accusais récéption et pris la direction du trafic de detresse par les signaux réglementaires " SOS SOS SOS de FUC QUJ QRT, " à 2115 cet autre message arriva
" Around requiert tug and all possible assistance+" La vigie du Homet était avertie,la
Direction du Port les Compagnie des remorqueurs et autres AutoritésMaritimes l'étaient
aussi,quant à moi j'avais pris contact avec le remorqueur Roule qui était à l'écoute radio
à Cherbourg,pour Le Havre c'était L'Abeille 4 ;les radios des remorqueurs faisaient la
veille au port pour être prêts à toute éventualité une ligne téléphonique les reliait à la
Prefecture Maritime.

Je téléphonais à la Station émettrice de Rouges-Terres et demandais à l-operateur qu-il me régle deux Lorenz de 1kw sur 500 kcs afin d'occuper une plus large bande,leur note par ce systéme était plus musicale et plus confortable à l'écoute,le longues antennes supportées par les pylones de 8o mètres de haut assuraient à la station de FUC d'avoir la maîtrise du trafic.
A 21h55 ,avec le sang froid qu'ont les radios dans de telles circonstances ,le Wirles du GBTT
émit :"SOS SOS SOS Sommes en trè mauvaise posture-demandons secours immédiat -
Employez tous les remorqueurs +" La réaction de la préfécture se fit aussitot,elle ordonnait à la DP
de prendre d-urgence les dispositions d'appareillage desq remorqueurs Mamouth et Roule,tous deus de la Marine Nationale.....Mais qu'était-il arrivé au Queen Mary ?
Venant de Southampton,en fin d'aprè-midi il avait fait éscale à Cherbourg,500passagers avaient
pris place à bord pour se rendre à New-York,le liner était prêt à prendre le large à 21h10,le temps
était affreux,la tempête s'amplifiait au fil de la nuit,le vent deS.W soufflait à 110 km/h,le pilote était
à bord et avec le Commandant Manoeuvrait afin de presenter le Queen Mary face à la passe Ouest
puis vers la haute mer,la violence de la tempête contraria cette manoeuvre,le géant blessé dans
son amour propre fit marche arrière et se remit dans une position normale pour affronter à nouveau
la passe,mais Eole et ses comparses ne l"entendaient pas ainsi le Queen Mary malgré sa notoriété n'était pas le Dieu de la mer il dut continuer sa marche en arrière,le vent avait une bonne proie et la masse de 85.000 tonnes malgré ses 200.000 cv de puissance se trouvait drossé dans
la baie de Sainte-Anne face à la plage de laSaline ,la force de ses machines,le sifflement de ses cheminées,ne pouvaient rie,le seigneur de la mer était terrasé,abattu par les éléments en colère,
il touchait un fond de sable par son arrière et vaincu s'immobilisait à 4ou 500 mètres du rivage.
ses puissantes sirénes
mugissaient la terreur en appelant à l'aide pendant ce temps,le remorqueur Roule était mis à la disposition du joyau de la Compagnie Cunnard,à 00h15 il s'annonce = Remorqueur Français Roule 600cv appareille,puis à 00h45 il indique = Remorqueur
Français Roule assiste Queen Mary = . Le remorqueur Mamouth qui était encore sous les feux,est le 2 Janvierà à 02h24 mis à la
disposition du liner,le Commandant met au poste d'appareillage à03h10 ,en dépit de la tempête l'équipage est rapidement sur pied
leMamouth largue et appareille,le rêve des équipages des remorqueurs est celui de "sortir" ,cette fois le Mamouth avait une belle
occasion d'affirmer sa réputation car secourir le Queen Mary n'est pas un fait de tous les jours,ses 1800 cv lui laissaient le loisir
d'accomplir un bon labeur,il fut construit en 1917 aux chantiers de Penhoêt,remorqueur de haute mer,il mesurait 49m de long et
9m de large,son âge n'avait en rien alteré sa puissance ,sa radio :un émetteur Sadir de 400watt pour l'onde de sécurité (500kcs)
l'autorisait à bien se faire entendre,il avait aussi d'excellents postes récepteurs,ses antennes prismatiques avaient 20 m de long son
appareil radiogoniométrique était très précis pour relever les navires l'interessant,avec son materiel,son équipage aguérri ,son
Commandant (O.E. Nicolas) experimenté cette unité racée était tout indiquée pour les mission de sauvetage.....Il est certain que les passagers d'un navire désemparé ayant
perdu la maîtrise de sa manoeuvre et livré aux caprices des élements rebelles ont une pensée pour le Titanic dont l'appel de detresse ne fut pas ou fut peu perçu, telles ne
furent les circonstances pour le Queen Mary qui aussitot son appel émis put bénéficier de la célérité et la déxterité dont les secours intervinrent,les liaisons radio et même celles en Scott (signaux lumineux ) avec la vigie furent parfaites,en outre,il n'avait pas sous son ventre des fonds aussi grands car son arrière reposait sur un banc de sable et de galets
constituant un genre de plateau.Le Commandant fit effectuer des deplacements de volumes d'eau et de mazout,deux réunions eurent lieu entre le Commandant,le Directeur de
la Compagnie,la Société des Remorquages,les Capitaines des Remorquages d'une part et du Commandant du Queen Mary et des Officiers de l'autre;c'est donc avec un
calme réflechi mèticuleusement étudiées des mesures ont pu être arrêtées .Le 2 Janvier à 04h10 le Commandant ce message =Signalez à tous les remorqueurs que nous
sommes prêts à tenter de déséchouer à 09hOO ce matin heure française = j'accusais
réception et par la voie du planton informais l'Etat-Major du message;à 03h30 le Mamouth était venu le long du Queen Mary à 04h15 il avait mouillé 3maillons par fond de
10 mètres en Grande Rade,à 07h00 viré machines stoppées,à 07h17 le Queen Mary
prenait contact avec la Prefecture Maritime et lui indiquait que : =Aucun allègement n'est
envisagé ce matin et dans le cas où il faudrait en envisager un il demanderait à décharger le fuel-oil (5.OOO tonnes);un pétrolier de la Marine Nationale le Lac Chambon
FAEÏ (Commandant Burelli),d'une capacité de 1.700 tonnes et une citerne de 350t
était prêt à intervenir,pendant ce temps,le remorqueur Abeille 4 entrait Passe Ouest et
venait offrir ses chevaux à ses collègues,la récompense ne se fit guère attendre car la
Direction du Port informait la P.M. que: = Le Paquebot Queen Mary déséchoué à O8h4O.
je ne me privais pas de le clamer sur l'onde de sécurité.A 0910,le paquebot sortait
Passe Ouest pour atteindre la haute mer mettant le cap sur Southampton,deux avions
l'éscortaient,les 3cheminées rouges dans leur superbe dégageaient des panaches
bleutés alors que son étrave était ornée d'une moustache de fine mousse blanche,le
géant avait recouvré toutes ses forces et retrouvé sa dignité car,même si blessé dans
son amour-propre,dans son orgueil,lui,le titan des mers avait appelé à l'aide,au secours,
ces nains n'ayant pour force que quelques centaines de cv,pour lui il n'en restait pas moins que l'essentiel était fait,les éléments étaient vaincus,ils n'avaient pas eu raison de lui.
Une catastrophe venait d'être evitée,grâce à la mobilisation des moyens d'intervention
au grand calme dans lequel se sont déroulées les opérations,à la parfaite coordination
dans l'éxécution des manoeuvres,à l'experience et au dévouement des personnels civils et militaires et il faut le dire,au sang-froid et à la discipline des passagers.
Illuminé de la proue à la poupe, des ponts aux mats le liner est entré à Southampton au
dock "Océans" tiré par 6 remorqueurs,une équipe de scaphandriers inspecta spéciale-
-ment le gouvernail et les hélices,le départ pou New-york subit un retard de 48 heures mais les Anglais toujours prévoyants avaient en cas de défaillance réarmé le Qeen -
-Elizabeth qui se trouvait en cale séche depuis une semaine,cette précaution fut inutile,le
Queen Mary se portait très bien et prit sa revanche sur la mer en pulvérisant les miles,le
Caronia,autre transatlantique de 34.183 tonnes,premier paquebot sorti des chantiers
depuis la guerre en fit les frais car filant vers New-York avec à son bord 630 passagers
le Queen Mary qui venait de panser ses plaies arriva en Amérique 24 heures avant lui
malgré un retard de 96 heures sur l'horaire.
Tout s"est donc bien passé mais dans mon domaine les Anglais avaient subi deux
revers :
1/ La flottille de remorqueurs partis de Portsmouth,Portland,Southampton et
Plymouth qui aux aguets attendaient une défaillance des sauveteurs Cherbourgeois
restérent sur leurs dents car il obtinrent juste l'ordre dee rejoindre leur port.
2/ Une apre bataille des ondes eut lieu ;si la Vigie n'avait pas de concurrents,ses
messages étant transmis en Scott donc à distance restreinte,il n'en fut pas de même pour moi car dès le début de l'appel de détresse du Queen Mary,je dus rivaliser avec
Niton-Radio île de Wight GNI ,Scheviningen-Radio PCH ,Ostende-Radio et tant
d'autres stations Anglaises.
J'étais parvenu à imposer et obtenir le silence radio de ces stations par les
abréviations réglementaires du code "Q" International.
QRT = Silence et Ecoutez.
QUJ = J'assume la résponsabilité du trafic de detresse.
J'avais bénéficié de l'aide des stations Françaises de la côte ainsi que celle des remorqueurs qui insistaient sur l'abreviation QRT ,les remorqueurs Belges et Hollandais
demeuraient muets mais étaient à l'écoute ésperant,mais en vain une faille qui leur
permettrait de mettre le grappin sur la grosse proie d'or.Dans cette aventure avais-je eu
de la chance ? En tout cas avec une propagation des ondes qui m'aura été favorable,je
trouvais mon bonheur de radio maritime dans ce qui fallut être le malheur du Queen Mary
j'eus conscience du travail éffectué car laissant Cherbourg seul maître des ondes et
aidant les remorqueurs Français à établir des contacts avec le "Marché Navigant ".......
Ils purent passer leurs aussiéres sur le magot........mais tout de même ! à 21 ans,il faut
l'avoir vécue cette bataille de kilowatts au-dessus de la Manche.

j'ai észsayé d'être le plus bref possible,merci de votre écoute.

Tom U Rossu.


Dernière édition par tom u rossu le Lun 29 Nov 2010 - 13:18, édité 7 fois (Raison : Regroupements des textes)



TOM U ROSSU

    La date/heure actuelle est Lun 20 Aoû 2018 - 8:30