Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 669340 messages dans 13615 sujets

Nous avons 15663 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est chouffblancm

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC Nîmes-Costières
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:41

» [ Les traditions dans la Marine ] Les diplômes de la Ligne
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:25

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par corre claude Hier à 22:19

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par PAUGAM herve Hier à 21:48

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Bureaumachine busset Hier à 21:22

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 21:08

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par Bureaumachine busset Hier à 20:55

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Hier à 20:04

» [Divers campagne C.E.P.] MOOREA
par Joël Chandelier Hier à 19:51

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par Jean-Marie41 Hier à 19:51

» MONGE (BEM)
par marsouin Hier à 19:44

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par FRIEH Gérard Hier à 19:37

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par bob59 Hier à 19:18

» RANCE (BSL)
par marsouin Hier à 19:17

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par MARTIN Jean-Pierre Hier à 18:48

» LA CHARENTE (PRE)
par Joël Chandelier Hier à 18:43

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Guillemot29 Hier à 18:02

» AGADIR (B.A.N.)
par Nenesse Hier à 17:54

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par Bureaumachine busset Hier à 17:52

» [Marine à voile] L'Hermione
par Tragin Hier à 17:47

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Bureaumachine busset Hier à 17:34

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Charly Hier à 16:44

» [ Blog visiteurs ] Construction de la Gabare de Mer "Cigale"
par Invité Hier à 16:34

» [ Les traditions dans la Marine ] Les plaisanteries dans la marine.
par Nenesse Hier à 13:14

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Hier à 10:34

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par yffic Hier à 0:34

» DUGNY LE BOURGET (B.A.N)
par yffic Hier à 0:12

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par boboss Sam 24 Fév 2018 - 19:05

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 24 Fév 2018 - 18:00

» FOCH (PA)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 24 Fév 2018 - 17:49

» LE MUTIN (BE)
par LA TOULINE Sam 24 Fév 2018 - 17:41

» ESCADRILLE 55 S
par LEBRIS Sam 24 Fév 2018 - 16:06

» École des pupilles 45/46
par sagnimorte albert Sam 24 Fév 2018 - 10:36

» BALNY (AE)
par Matelot Sam 24 Fév 2018 - 9:17

» CASABIANCA (EE)
par parriaux christian Sam 24 Fév 2018 - 8:53

» DU CHAYLA (EE)
par bosco85 Ven 23 Fév 2018 - 23:38

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par COLLEMANT Dominique Ven 23 Fév 2018 - 22:16

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Ven 23 Fév 2018 - 21:57

» MALABAR (RHM)
par Jean-Marie41 Ven 23 Fév 2018 - 19:59

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Ven 23 Fév 2018 - 19:36

» Criquet (gabare)
par Charly Ven 23 Fév 2018 - 19:16

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par jobic Ven 23 Fév 2018 - 19:11

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par Doudou78 Ven 23 Fév 2018 - 15:04

» La Boudeuse
par LA TOULINE Ven 23 Fév 2018 - 14:15

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Ven 23 Fév 2018 - 0:23

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Jeu 22 Fév 2018 - 22:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Jeu 22 Fév 2018 - 18:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Jeu 22 Fév 2018 - 18:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Jeu 22 Fév 2018 - 8:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 8:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Jeu 22 Fév 2018 - 0:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév 2018 - 23:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév 2018 - 20:58

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév 2018 - 17:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév 2018 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév 2018 - 10:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév 2018 - 9:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév 2018 - 9:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév 2018 - 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév 2018 - 21:59

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév 2018 - 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév 2018 - 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév 2018 - 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév 2018 - 15:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév 2018 - 1:00

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

DERNIERS SUJETS


École des pupilles 45/46

Partagez
avatar
sagnimorte albert
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 87
Radio NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par sagnimorte albert le Ven 19 Jan 2018 - 16:47

Bonjour à tous,
Petit tour à l'école des Pupilles (suite)

Le soir à l'appel, on lit la liste des punis ainsi que le motif de la punition.
- Untel... Trois jours de salle de police.
Motif : Avoir tenté de manger deux fois.
Oui, on a toujours faim.
Mais en 1945, beaucoup de gens ont faim.
Certains Bretons dont les parents sont plus ou moins fermiers, reçoivent régulièrement des colis avec toutes sortes de choses délicieuses : beurre salé, notamment.
Le nommé Le Brix est ravitaillé abondamment.
Mais le malheureux ne peut pas ouvrir le cadenas de son caisson sans que toute la chambrée se précipite et le harcèle.
Spoiler:
- Le Brix, donne-moi un peu de beurre, Le Brix, du chocolat.
Le Brix n'a que le temps de refermer le cadenas en catastrophe.
Il faut qu'il guette le moment propice où tout le monde est occupé, pour plonger discrètement la tête dans son caisson.
Il mange littéralement dans le caisson.
Mais il se trouve toujours un petit malin pour le repérer et c'est la ruée.
Vite, la porte se referme, le cadenas claque.
Les terrains en bordure de mer qui entourent l'école sont tous minés.
Défense de s'y aventurer.
Le cheval de l'enseigne Herbout a sauté sur une mine, ce qui a amélioré l'ordinaire.
Des prisonniers allemands procèdent au déminage.
Les journées sont rythmées par les sonneries de clairon - le biniou dans la marine - depuis le lever jusqu'au coucher en passant par le salut aux couleurs, l'appel, la fin du travail, etc...
La journée commence à six heures par le branle-bas.
Il faut plier sa couverture, faire sa toilette et se mettre en rangs pour se rendre au réfectoire prendre le fameux quart de café noir.
Ensuite, encore en rangs au rassemblement, puis défilé vers la place musique en tête, pour le salut aux couleurs.
Chaque compagnie se dirige ensuite vers son activité du jour.
Toutes les sonneries de clairon ont leur méthode mnémonique.
Le branle-bas : " Les habitants de la basse Bretagne sont dégourdis comme des manches à balai, ceux de Marseille sont bien pareils, ceux de Toulon sont encore plus c... ".
Le salut aux couleurs : " La France est notre mère, c'est elle qui nous nourrit, avec des pommes de terre et des fayots pourris ".
La fin du travail, le dégagé : " Dégagez le terrain marins, dégagez le terrain ".
Le rassemblement : " Rassemblement des anciens comme des bleus, rassemblement sur la tête de mon n...".
Le garde-à-vous (pour les couleurs ou les cérémonies solennelles ) : " La b... à papa que l'ont croyait perdue, c'était maman qui l'avait dans le c... ".
L'extinction des feux (le coucher) : " Qui t'a mis la b...au c... ma fille, c'est monsieur le curé, maman, etc... etc...
Lors des prises d'armes ou des cérémonies officielles, au moment solennel du garde-à-vous ou de la minute de silence, la sonnerie retentit et chacun ressasse dans sa tête : " la b... à papa ", ceci avec le visage grave de circonstance en présence des plus hautes autorités civiles et militaires.
Pas un ancien militaire, malgré le sérieux de l'instant, ne peut manquer d'associer la b... à papa.
Comment croire après cela à ces faces contristées ou recueillies ?
Les sorties du dimanche se font l'après-midi en rangs sous la surveillance d'un gradé.
Nous allons marcher sur la plage du Trez-Hir ou dans Plougonvelin.
Une fois nous sommes même allés jusqu'à la Pointe St-Mathieu et au Conquet.
Le commandant de l'école, capitaine de frégate Moreau ancien des F.N.F.L., est l'heureux papa d'une fille d'une quinzaine d'années aux longs cheveux blonds, hautaine, dont tous les pupilles sont plus ou moins amoureux.
En tout cas, je le suis.
Bien sûr, pas question de l'approcher.
Je me rends compte maintenant que son attitude était bien fière pour les petits du bas du bas de l'échelle que nous étions.
Mais elle nous faisait rêver et c'était là l'essentiel.
Avant Noël, une épidémie d'oreillons s'est déclarée.
J'ai été embarqué direction l'hôpital de Landerneau avec quelques contagieux.
Huit jours allongé, ce qui m'a fait manquer la photo de groupe, et retour à l'école.

Bon, assez rigolé, à la prochaine les amis.
Albert
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: École des pupilles 45/46

Message par Joël Chandelier le Ven 19 Jan 2018 - 17:15

Merci Albert pour ces inoubliables souvenirs

A te lire, notamment sur ton paragraphe sur les sonneries réglementaires au clairon c'est à croire que tu faisais partie de la clique si à cette époque il y en avait une

Pour ma part à l'école des mousses quand je suis entré en octobre 1960 à Brest (l'école du Dourdy venant de déménager vers l'ancienne École Navale a Saint Pierre) je me suis inscrit pour être dans ma compagnie clairon-coiffeur.
Après quelques jours et des ratés sur les cheveux de mes camarades au risque de me faire lyncher il a mieux valu que je reste tout simplement clairon. J'ai appris sur le tas avec le S/M clairon Rivoalan. Point de solfège pour apprendre mais des paroles suivant la sonnerie jouée aussi je confirme 57 ans après que les paroles que tu as écrites sont mot pour mot celles que j'ai apprise.







 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par COLLEMANT Dominique le Ven 19 Jan 2018 - 18:17

Superbe ton récit Albert



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 63
NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par Charly le Ven 19 Jan 2018 - 20:33

Merci Albert, tes récits sont au top.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électronicien d'armes NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par loulou06000 le Ven 19 Jan 2018 - 22:43

Toujours aussi captivants les recits d'Albert
avatar
J-L-14
QM 1
QM 1

Age : 72
Mécanicien équipage NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par J-L-14 le Sam 20 Jan 2018 - 14:27

Merci Albert   



 
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par alain EGUERRE le Dim 21 Jan 2018 - 5:34

Beau récit Albert, un autre époque par rapport aux mousses en 1966 à Brest qui pour moi,
à été une année sans problème après avoir fait Saint Nicolas chez les curés à Issy les Moulineaux
Et notre Jojo national arrive encore à joindre sur le sujet une photo de lui 15 ans après



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
dan83143
QM 1
QM 1

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par dan83143 le Dim 21 Jan 2018 - 10:43

Passionnants tous ces souvenirs et récits que je découvre 
Merci aux anciens de les partager avec nous 
Cela montre bien la dureté de la vie, surtout après la guerre  
Quand on voit comment cela se passe maintenant, on ne peut que féliciter ceux qui ont vécu cette période d'avoir tenu le coup...
Mais il est vrai qu'à l'époque, ils n'étaient pas chouchoutés comme de nos jours, 
certes les conditions ne sont pas les mêmes , mais allez demander à un jeune quel qu'il soit d'endurer ce  que nos anciens ont enduré. Je pense qu'ils auraient vite fait de détaler   et de baisser les bras



Homme libre, toujours tu chériras la mer

La mer permet tout pourvu qu'on la respecte
avatar
Pairé Jean
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 88
Manœuvrier NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par Pairé Jean le Lun 22 Jan 2018 - 15:48

Bonjour Albert,
C'est à la même époque et sans doute le même jour que je suis arrivé à Brest, venant de ma Charente-Maritime.
Après 2 jours de voyage en train, une nuit passée en gare de Saint-Pierre-des-Corps, je suis arrivé à Brest.
Un camion Renault peint en bleu avec ancre de Marine nous a conduit à Bertheaume.
Sur le quai de la gare un second maitre nous attendait avec quelques pupilles portant une pancarte "École des pupilles", ce que tu as écris sur l’accueille et la vie à Bertheaume je rêvais de l'écrire, tu l'as fait sans doute mieux que moi, et je t'en remercie.
J'ai moi aussi quelques trous de mémoire que tu pourras peut être combler si le courage et le temps me laisse le loisir d'écrire mon histoire pour mes petits-enfants.
Bien amicalement.
Jean
avatar
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Timonier NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par LES BORMETTES le Lun 22 Jan 2018 - 18:55

Très beau témoignage Albert, mais malgré tout "un peu" de similitude avec mon école des mousses en 1967, nous avions quand même la dureté de la faim certaine fois et les colis familiaux (trop rares) faisaient le bonheur de toute la chambrée, mais rien a voir avec tes conditions de vie !
Mais quelle école de la vie !



« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »
avatar
sagnimorte albert
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 87
Radio NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par sagnimorte albert le Mar 23 Jan 2018 - 11:12

Bonjour Jean Pairé,
Nous avons fait le même chemin à la même époque.
Je suis content que tu aies apprécié ces souvenirs.
J'ai aussi quelques notes sur les mousses au Dourdy, adjudant Boterel, 2ème compagnie, mais rien à voir avec le poète.
J'en parlerai dans les prochains jours.
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: École des pupilles 45/46

Message par Joël Chandelier le Mar 23 Jan 2018 - 13:02

A bientôt Albert. N'oublie pas de répondre à ma question sur les sonneries au clairon.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
sagnimorte albert
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 87
Radio NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par sagnimorte albert le Mar 23 Jan 2018 - 15:07

Bonjour Joël,
Oui, il y avait une clique, mais je n'en faisais pas partie.
Un défilé des compagnies, musique en tête, était organisé tous les matins direction la place pour le salut aux couleurs.
Les musiciens répétaient tous les jours pendant l'heure de corvée (peut-être de 8 à 9 heures, je ne me souviens pas).
Amitiés.
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: École des pupilles 45/46

Message par Joël Chandelier le Mar 23 Jan 2018 - 15:20

Oui l'entrainement clique se faisait le matin pendant le poste de propreté c'est en tous les cas ce que j'ai vécu aux mousses et à maistrance pont 60/62. Être à la clique c'était l'assurance de ne jamais être de corvée.

Merci Albert continue à écrire tes mémoires de pupilles





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
sagnimorte albert
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 87
Radio NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par sagnimorte albert le Mar 30 Jan 2018 - 10:56

Bonjour, les amis,
Petit tour à Bertheaume, en 45.

Les permissions correspondent aux vacances scolaires.
On attend celle de Noël avec impatience.
Le trimestre est passé vite: école, instruction militaire, instruction maritime.
Énorme satisfaction au bout : je suis premier de la compagnie.
Je porte ma vareuse à la lingerie où les femmes vont coudre sur la manche droite les deux galons rouges insignes de ma nouvelle qualité de chef d'hune.
A ce titre, c'est moi désormais qui ferait manœuvrer la section : mise en rangs, en avant, halte, etc...
Mes relations avec les caïds de la chambrée qui n'étaient pas particulièrement bonnes, vont devenir pires.
La petite bande qui influence le plus grand nombre me fera, par jalousie, tous les croche-pattes imaginables.
J'apprendrai que c'est souvent le lot de ceux qui se distinguent.
J'ai, heureusement, un ou deux copains d'autres compagnies, en particulier un nommé Vignoud, de Modane.
Perdus parmi tous ces Bretons, nous nous considérons comme "pays", bien que Modane soit assez loin de Lyon.
C'est avec Vignoud que j'irai par le train jusqu'à Lyon lors de la permission de Noël qui approche.

En trois mois, nous avons reçu des rudiments d'instruction militaire, de formation maritime et une assez sérieuse instruction scolaire.
Le confort est plus que spartiate, la bouffe est exécrable.
La caractéristique majeure est l'occupation constante, il faut tout faire en courant, il reste peu de temps libre pour souffler, se reposer.
En dépit de ce rythme plus que soutenu, le régime me plaît.
J'ai des comptes à rendre, je dois me plier à la discipline générale, mais je suis responsable.
A priori, on nous fait confiance.
Malgré notre âge, nous sommes considérés comme des hommes.

Enfin, le grand jour est arrivé.
Nous sommes embarqués dans des camions jusqu'à la gare de Brest.
Une fois dans le train, tous les pupilles sortent le nécessaire de couture.
C'est à qui rétrécira sa vareuse pour la rendre plus moulante.
Certains n'hésitent pas à prélever dans la pèlerine - oui, en guise de caban, nous n'avons que de simples pèlerines qui, horreur, nous font ressembler à des flics.
On prélève donc, dans le bas de la pèlerine, une bande de tissu destinée à élargir le bas des jambes de pantalon en "flèche".
On reconnaît ainsi les plus anciens qui, à force de prélever du tissu, portent des pèlerines qui dépassent à peine la ceinture.
L'astuce finira par être éventée et avant chaque permission, la dimension de chaque pèlerine sera portée sur un cahier.
Qu'importe ?
La parade sera trouvée aussitôt et c'est dans la largeur que le tissu sera désormais prélevé.
De toute façon, en permission, on préfère se geler plutôt que porter l'infamante pèlerine.

Ma section.
avatar
takeo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 56
Mécanicien équipage

Re: École des pupilles 45/46

Message par takeo le Mar 30 Jan 2018 - 11:16

Merci Albert pour ce superbe récit .






*De temps à autre, un retour aux sources ou à nos racines s'impose pour retrouver ce qui jadis fut familier et siège pour toujours dans notre cœur *
[Loreena McKennitt]
avatar
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 57
NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par Momo le Mar 30 Jan 2018 - 11:49

Bonjour et merci sagnimorte albert,
C'est une belle photo, toujours émouvant à lire tes récits.
Amicalement.

avatar
sagnimorte albert
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 87
Radio NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par sagnimorte albert le Mar 30 Jan 2018 - 14:42

Bonjour Momo et merci.
Je suppose que tu as rectifié la présentation de la photo qui n'était pas au top.
Bien amicalement.
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par alain EGUERRE le Mar 30 Jan 2018 - 15:03

Déjà en vacances au bout de trois mois

Bien agréable de te lire Albert



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Timonier NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par LES BORMETTES le Mar 30 Jan 2018 - 15:08

Super récit Albert et surtout super témoignage d'une école de la vie très dure!



« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par COLLEMANT Dominique le Mar 30 Jan 2018 - 16:55

Sacrés souvenirs Albert.....



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
JACQUET
QM 2
QM 2

Age : 79
Mécanicien équipage

Re: École des pupilles 45/46

Message par JACQUET le Mar 30 Jan 2018 - 18:09

Bonjour Albert, rien n'était changé à Loctudy en 1953 au sujet des permissions aux vacances scolaires ainsi que le classement scolaire dans la section j'ai été une fois gabier c'est à dire galon de breveté sur une manche, continu Albert.




JACQUET Émile

avatar
J-L-14
QM 1
QM 1

Age : 72
Mécanicien équipage NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par J-L-14 le Mar 30 Jan 2018 - 20:53

Super récit Albert, merci !!!



 
avatar
Kohler Jean Marie(Hans)
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Électricien NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par Kohler Jean Marie(Hans) le Mer 31 Jan 2018 - 10:03

Sacré régime Albert et très bien illustré .Sans commune mesure avec ces conditions de vie ,en 1969 , j'ai eu ma première permission au bout de cinq mois ,à la mi-cours de mon BE .Je crois que l'on nous avait accordé une 72 heures et si l'on déduit le temps de trajet SNCF Cherbourg/Mulhouse aller-retour de l'époque ,il ne restait pas beaucoup de temps à passer en famille .
avatar
Pairé Jean
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 88
Manœuvrier NON

Re: École des pupilles 45/46

Message par Pairé Jean le Mer 31 Jan 2018 - 18:31

bonsoir Albert Je ne comprends pas pourquoi alors que nous sommes entrés le méme jours a Berthaume j'ai un matricule 45 et toi un 46 sans doute une question d'age je suis né le 25/11/29 amicalement Jean

    La date/heure actuelle est Lun 26 Fév 2018 - 4:34