Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 695920 messages dans 13873 sujets

Nous avons 14358 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Serge BERNARD

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par facilelavie Aujourd'hui à 19:16

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 19:08

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 18:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 18:46

» [ Divers frégates ] FREMM AUVERGNE
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 18:28

» [ Marine à voile ] Volvo Ocean Race 11ème et dernière étape
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 15:33

» La spécialité de Radio
par Noël Gauquelin Aujourd'hui à 13:00

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 11:47

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par J-L-14 Aujourd'hui à 11:36

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par marsouin Aujourd'hui à 10:09

» Le Conquet
par Charly Hier à 20:44

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par marsouin Hier à 18:49

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Hier à 18:30

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par PAUGAM herve Hier à 17:57

» SNSM Camaret/Mer
par COLLEMANT Dominique Hier à 14:35

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par COLLEMANT Dominique Hier à 14:23

» [ Blog visiteurs ] Infos emetteur recepteur embarqué ER-104A
par J-C Laffrat Hier à 14:20

» Sous-Marin Le TONNANT
par Serge BAVOUX Sam 23 Juin 2018 - 19:02

» ERIDAN (CM)
par douzef Sam 23 Juin 2018 - 13:41

» [ Histoire et histoires ] Le Blockaus de Plougonvelin (29)
par douzef Sam 23 Juin 2018 - 13:27

» HYERES (B.A.N.)
par COLLEMANT Dominique Sam 23 Juin 2018 - 11:44

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par Charly Sam 23 Juin 2018 - 9:32

» [ Blog visiteurs ] Ecole des Timoniers Cap Brun 1958
par Invité Ven 22 Juin 2018 - 23:39

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Jean-Léon Ven 22 Juin 2018 - 17:34

» [Marine à voile] L'Hermione
par Bagadoo Ven 22 Juin 2018 - 13:49

» [Les batiments auxiliaires] THÉTIS A785 (BEGM)
par Joël Chandelier Ven 22 Juin 2018 - 12:09

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] DE LA CRÉATION DE L'ARSENAL DE TOULON À AUJOURD'HUI LA BASE NAVALE
par VENDEEN69 Ven 22 Juin 2018 - 7:35

» [ Blog visiteurs ] J'étais élève Marocain au cours de Détecteur à Porquerolles.
par Invité Jeu 21 Juin 2018 - 23:57

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par jobic Jeu 21 Juin 2018 - 22:33

» LA CHARENTE (PRE)
par Bernard83 Jeu 21 Juin 2018 - 17:59

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par titus56 Jeu 21 Juin 2018 - 17:12

» NÎMES GARONS (B.A.N.)
par takeo Jeu 21 Juin 2018 - 10:45

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Mono Jeu 21 Juin 2018 - 7:47

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père Sous-Marinier sur "Le tonnant" en 1938, à bord en Extrême-Orient.
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 21 Juin 2018 - 0:12

» AQUITAINE D650 (FREGATE)
par jobic Mer 20 Juin 2018 - 21:36

» GEORGES LEYGUES (Croiseur)
par COLLEMANT Dominique Mer 20 Juin 2018 - 21:17

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par Bar974 Mer 20 Juin 2018 - 19:17

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Charly Mer 20 Juin 2018 - 9:58

» Recherche LV Dossissard et d'anciens camarades du BEM Henry Poincaré (1991)
par SécuPK90 Mer 20 Juin 2018 - 9:32

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Juin 2018 - 22:48

» [Histoires et Histoire] APPEL DU 18 JUIN 1940
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Juin 2018 - 22:37

» RANCE (BSL)
par PASQUETTE ERIC Mar 19 Juin 2018 - 21:59

» [Votre passage au C.F.M.] Les sacs
par Roger Tanguy Mar 19 Juin 2018 - 21:57

» [ Recherches de camarades ] CBE ÉQUIPAGE au CIN Querqueville session mars 1990 et du CBE SECRÉTAIRE ET FOURRIERS session mai 1990
par LAMARQUE Mar 19 Juin 2018 - 19:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par Pépé 974 Mar 19 Juin 2018 - 19:34

» [Vie des ports] Le port de Bordeaux
par Momo Mar 19 Juin 2018 - 15:21

» JULES VERNE (BA)
par foufou Mar 19 Juin 2018 - 12:15

» SNSM LE GUIVINEC / LÉCHIAGAT
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Juin 2018 - 22:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens Corvette Georges Leygues 78/79
par clamot58 Lun 18 Juin 2018 - 22:20

» [ Histoire et histoires ] Musée de la cavalerie à Saumur
par BEBERT 49 Lun 18 Juin 2018 - 20:21

» [ La S.N.S.M. ] SNSM ile Molène
par douzef Lun 18 Juin 2018 - 20:17

» MINERVE (SM)
par Jean-Marie41 Lun 18 Juin 2018 - 18:53

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Lun 18 Juin 2018 - 18:31

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de la LIBELLULE 09/75 - 11/76
par fusible Lun 18 Juin 2018 - 16:30

» CALLIOPE (CM)
par vtt95 Lun 18 Juin 2018 - 14:03

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Lun 18 Juin 2018 - 13:34

» LE SAVOYARD (ER)
par Gallandy Lun 18 Juin 2018 - 6:34

» 74ème cérémonie de commémoration du massacre d'Oradour-sur-Glane
par DEMEULANT Henri Dim 17 Juin 2018 - 22:59

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par phirou Dim 17 Juin 2018 - 17:53

» OUESSANT (SM)
par titus56 Dim 17 Juin 2018 - 17:06

» VAUQUELIN (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018 - 12:47

» KERSAINT (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018 - 11:03

» [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Moimeme Dim 17 Juin 2018 - 10:45

» VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE
par Pépé 974 Dim 17 Juin 2018 - 8:56

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Sam 16 Juin 2018 - 21:07

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par joyen Sam 16 Juin 2018 - 20:57

» ÉCOLE DES ARMES SOUS-MARINES (E.A.S.M.)
par girardi jean carlo Sam 16 Juin 2018 - 19:16

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 16 Juin 2018 - 17:27

» NARVAL (SM)
par COLLEMANT Dominique Sam 16 Juin 2018 - 17:16

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par SCARPELLINI Michel Sam 16 Juin 2018 - 14:41

» [Campagne] ANTILLES
par Dominique41 Sam 16 Juin 2018 - 11:52

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père René KERROS
par Bouté Christian Sam 16 Juin 2018 - 9:23

» [DIVERS B.A.N.] Porte ouverte B.A.N de Lann-Bihoué Juin 2018
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Sam 16 Juin 2018 - 9:23

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par doubleloire Sam 16 Juin 2018 - 8:55

» Officiers techniciens
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018 - 23:14

» [Divers Djibouti] Autour de Djibouti
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018 - 22:54

» DIANE (SM)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018 - 15:39

» [VOS ESCALES] Escale annulée
par titus56 Ven 15 Juin 2018 - 14:50

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père Roger Channac
par Invité Ven 15 Juin 2018 - 14:30

» LE MUTIN (BE)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018 - 6:35

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par chauvin Jeu 14 Juin 2018 - 20:12

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Franjacq Jeu 14 Juin 2018 - 17:09

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par jobic Jeu 14 Juin 2018 - 12:51

» [ Aéronavale divers ] [ 1945-1950 L'histoire des grands oiseaux blancs à tête de loup noir en Indochine
par alain EGUERRE Mer 13 Juin 2018 - 8:29

» LES SERVICES TER ET CONTRÔLE TER
par Max Péron Mar 12 Juin 2018 - 17:01

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Châtelleraudais
par DEMEULANT Henri Lun 11 Juin 2018 - 23:16

» [ Blog visiteurs ] Recherche contacts
par Invité Lun 11 Juin 2018 - 21:21

» Bougainville (BTS)
par GILOU971 Lun 11 Juin 2018 - 16:06

» SNSM Douarnenez
par gilbert kerisit Lun 11 Juin 2018 - 10:13

» RHÔNE (BSL)
par guena29 Lun 11 Juin 2018 - 9:56

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 11 Juin 2018 - 8:36

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par pat Dim 10 Juin 2018 - 22:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par rvr Dim 10 Juin 2018 - 16:03

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par COLLEMANT Dominique Sam 9 Juin 2018 - 23:12

» [ Les traditions dans la Marine ] Les plaisanteries dans la marine.
par PAUGAM herve Sam 9 Juin 2018 - 14:17

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par père dodu Ven 8 Juin 2018 - 23:50

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par douzef Ven 8 Juin 2018 - 19:55

» LA PERLE (SNA)
par tabletop83 Ven 8 Juin 2018 - 19:52

» LCT L9098
par GYURISS Ven 8 Juin 2018 - 19:42

DERNIERS SUJETS


[Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Partagez
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par marsouin le Ven 28 Avr 2017 - 15:30

Belle époque Gilbert, avant l'arrivée en masse des militaires du CEP.
Alors comment s'est passée cette première arrivée de la nouvelle Jeanne
avatar
† GILBERT
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par † GILBERT le Ven 28 Avr 2017 - 16:23

Marsouin,pour l'arrivée à quai,pas vu grand-choses.Mon poste de manoeuvre étant dans le local touret pour les aussières .Encore quelques danses sur le quai quand je suis remonter de mon trou.Pour l'escale elle meme le train train habituel avec une sortie "four tahitien "mémorable.
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Joël Chandelier le Ven 28 Avr 2017 - 16:26

Ce n'est pas une photo de ma 1ère arrivée à Tahiti (ma 1ère c'était le 25/02/66 avec l'AE Amiral Charner) mais celle de mon fils lors de ma 2ème campagne (c'était une campagne famille) en 1971






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Timonier NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par LES BORMETTES le Ven 28 Avr 2017 - 17:04

Bonjour
Mon voyage vers la Polynésie
Désigné campagne en 1969 me voilà muni de tous le barda pour rejoindre
la capitale, passer par la rue royale récupérer le précieux billet d’avion pour me
permettre d’embarquer sur un vol UTA a destination de Tahiti.
J’ai 18 ans je suis en route vers l’inconnu et beaucoup perdu !
Des matafs anciens devinant mon embarras me prennent sous leurs ailes, direction un bon troquet et arrosage en règle, arrivée a l’enregistrement, mais avant : encore des petits coups, nous accédons a ce merveilleux avion(super DC8 ?) avec en plus des bagages une belle musette !Le comandant de bord et l’équipage nous regardent d’un air pas très accueillant !(je les comprends) voilà mes six gaillards installés confortablement en route pour les îles via Los Angeles. Ho ! divine surprise nous nous réveillons dans l’avion : plus personne a bord une charmante hôtesse voyant nos paupières s’ouvrir nous annonce que nous avons 2h d’escale à Athènes ???, mes vieux camarade « choufs » me font découvrir le ouzo au bar de l’aéroport, prêt cette fois pour la route des indes : Colombo, Singapour, Sydney là : panne de l’avion, direction l’hôtel et visite de la ville(encore arrosage)
Poursuite du voyage après 24h d’escale et atterrissons enfin a FAAA le 15 aout 1969(un vendredi) (accueil inoubliable avec des parfums a jamais gravés dans ma mémoire) direction Arué, installation, pour les démarches d’embarquement on verra ça lundi et en route pour la visite de la capitale Papeete, mes potes »choufs » connaissent tous les recoins fameux, en deux jours j’ai fait le tour de tous les lieux qu’un bon marin doit impérativement fréquenter.(retour a Arué pour de courtes nuits) Le dimanche soir mot sur ma bannette : vous présenter au plus tôt au BSI. là le « Bidel » m’annonce que je suis désigné pour embarquer sur le Lac Tchad mais avant vous êtes convoqué chez le commandant !??? pourquoi ???
Me voilà chez le CDT(CF BELLORGER) au garde a vous tout penaud. Bonjour mon petit gars assieds toi, je sui un copain de ton grand père, je peux te faire affecter où tu veux j’ai même une place au club nautique, merci commandant mais je veux être affecté sur un bateau,d’ailleurs la capitaine d’arme ma signifié mon affectation et çà me convient, au revoir mon gars et bonne chance(J’avais été pistonné par mon grand père mais pas a l’insu de mon plein gré) Plus tard j’ai retrouvé tous mes camarades de voyage affectés comme moi a Muru sur les EDIC ; en autre parmi eux un QM1 dénommé BARDET humoriste de 1ère classe que j’ai revu a TOULON.
voilà j’espère ne pas avoir été trop long



« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »
avatar
KAROLL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Résident à l'étranger : SAFI Maroc depuis 09/2012
Age : 72
Manœuvrier NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par KAROLL le Ven 22 Sep 2017 - 17:03

bonjour !
Notre arrivée a Tahiti en 1963 sur l'Argens
devinette mdrrr !
C'etait chaud










Dernière édition par KAROLL le Ven 22 Sep 2017 - 17:13, édité 2 fois (Raison : ordre)



PM de Manoeuvre.

Sassower Karoll
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par COLLEMANT Dominique le Ven 22 Sep 2017 - 18:23

Je suppose vu la chaleur que le pont était brulant et qu'on rafraîchissait les pieds des danseuses.



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Max Péron le Sam 23 Sep 2017 - 17:20

TAHITI !

Le 21 avril 1972, le De Grasse accostait au quai des paquebots, en plein centre ville de Papeete. Pour beaucoup, c'était des retrouvailles. Pour moi, c'était une découverte. Sur le quai tout d'abord et sur la plage arrière dès que la coupée fut installée, un groupe folklorique tahitien nous mettait tout de suite dans l'ambiance. De nombreuses personnes montèrent à bord, hommes et femmes, civils et militaires, pour nous souhaiter la bienvenue à Tahiti en nous passant autour du cou les traditionnels colliers de fleurs. Ce fut le maître radio Noël Gauquelin (celui que je remplaçais à bord mais que je n'avais encore jamais revu depuis Rufisque) qui me fit la bise en me passant autour du cou le fameux collier de fleurs.

Comme Joël Chandelier dans son msg 65, j'ai moi aussi retrouvé la lettre que j'avais écrite à mes parents et à mon frère pour leur raconter mon arrivée à Papeete :

Ma première arrivée à Papeete le 21 mars 1972. La casquette fait un peu trop "neuve". Normal, cette Bancroft, je l'ai achetée quelques jours plus tôt au PX de l' US Navy à Balboa (Panama, côté Pacifique). La barbe, je vais me la raser après la naissance de mon fils à Papeete, la même année.

J'ai même l'enveloppe de la lettre. Mes parents avaient conservé toutes mes lettres depuis 1961 ! Le cachet de la Poste est à la même date que la lettre. Le timbre de droite est archi connu mais on ne s'en lasse pas.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Électronicien d'armes NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par loulou06000 le Sam 23 Sep 2017 - 22:11

Tres bons souvenirs Max, moi je suis arrivé à Papeete fin decembre 1973 à bord du Forbin qui accompagnait la Jeanne d'Arc, j'effectuais là mon premier tour du monde.
Un groupe de danse nous attendait comme pour tous les bateaux arrivant de metropole(j'ai posté des photos dans la rubrique "Papeete hier et aujourd'hui") c'etait un reve qui se realisait pour moi, celui de venir à Tahiti.
En regardant tes timbres je me souviens de celui de droite à 15F que j'ai du certainement utiliser (à chaque escales j'envoyais au moins une quinzaine de lettres et de cartes postales)
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Max Péron le Dim 24 Sep 2017 - 10:04

Loulou, tu envoyais plus de quinze lettres ou cartes postales à chaque escale ? Ouahh ! quel courage !
Déjà qu'à chaque escale, il fallait faire un peu de shopping pour ramener quelques souvenirs typiques + faire des photos +faire des films super 8 + tout le reste ...



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Électronicien d'armes NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par loulou06000 le Dim 24 Sep 2017 - 10:39

Oui Max , c'etait laborieux mais j'etais tellement content de connaitre tous ces pays, sans compter que nous avions une carte de notre periple et le jeu etait d'y mettre un timbre oblitéré du lieu (les anciens du groupe Jeanne d'Arc +conserve doivent connaitre)
avatar
vazeilles
MATELOT
MATELOT

Age : 76
NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par vazeilles le Dim 24 Sep 2017 - 20:34

Premiere ( et seule ) arrivee a PAPEETE le 17 mai 1962 avec le DE GRASSE ! en attente dans le lagon depuis l'aube,accostage vers 10h ; de poste a la coupee equipage ( babord ) j'ai eu la chance ( pauvres mecanos machines ) d'assister a l'approche ....les odeurs ; les tambours ; les cris ; les rires .... un film ! dont la pellicule reste toute vivante en memoire .... la bande a madeleine MOUA ! le quai , les amarres .... un reve ! le temps etait beau , l'escale attendue ...les bars tres animes ... au vu des commentaires de ceux qui sont retournes la bas , mieux vaut garder ca au fond de nos tetes ; comme un tresor , une chance pour des gamins que nous etions
Amities




L'enfer , c'est d'avoir perdu l'espoir (CRONIN )
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Max Péron le Lun 25 Sep 2017 - 17:06

Première arrivée aux Tuamotu et à Tahiti du matelot mécanicien François Le Corre (mon oncle), embarqué sur la Jeanne d'Arc du 22.09.1937 au 24.05.1940 :

Après cette courte escale à Pago-Pago, le bateau prit la direction des Tuamotu et rendit visite à l'île de Bora-Bora où il demeura mouillé pendant quelques jours pour un séjour de rêve, avec pour programme baignade et tamouré tous les jours, lors des concerts de danses tahitiennes. Au cours de cette escale, des matchs de foot étaient organisés entre l'équipage et les habitants de Bora-Bora. Fanch se souvient d'avoir joué contre une équipe locale. Parmi l'assistance, il y avait Alain Gerbault, le célèbre navigateur qui avait posé son sac là-bas.

.../... L'escale suivante avait un nom qui faisait rêver tous les marins. En effet, la Jeanne jeta l'ancre à Tahiti du 7 au 17 avril 1938, et plus précisément devant le port de Papeete. En dehors des temps de service aux embarcations, Fanch apprécia beaucoup cette escale au cours de laquelle il vécut des moments heureux et aussi des soirées typiques, comme au cours de ces petits bals qui avaient lieu sous des paillotes, où l'on ne pouvait danser qu'après avoir acheté des tickets que l'on remettait à la cavalière d'une ou de plusieurs danses. .../...
(Extrait de "Un arpète autour du monde", biographie écrite par ses enfants)

Pour Info : après la Jeanne d'Arc, le Richelieu, Brest, Bizerte (47-56), Brest, Dakar (65-71), la Base Sous-Marine de Lorient (71-75), le matelot mécanicien "Fanch" Le Corre terminera sa Marine comme ICETA à la direction de la DCAN Lorient.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
combus
QM 2
QM 2

Age : 64
Commis équipage NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par combus le Jeu 18 Jan 2018 - 17:40

Une perm a Paris chez mes parents.....Puis passage obligé pour une nuit passée a la caserne de la Pepinière afin de rejoindre le détachement des 3 ou 4 collègues faisant le voyage avec moi.
Le lendemain matin,01 décembre 1972, départ pour Orly et décollage sur vol Air France vers 14h00 pour ce qui allait être le voyage de ma vie. Escale a Los Angeles et redécollage sur UTA Pour une arrivée vers 5h ou 6h00 du matin a Faa. Je me souviendrais toute ma vie de cette douce chaleur et de l'odeur enivrante des fleurs de tiaré dès que l'on franchit la porte de l'avion. Traditionnel accueil avec vahinés et colliers de fleurs et départ pour la base navale de Fare Ute. Affecté comme commis sur le Patrouilleur Paimpolaise, je dois attendre quelques jours son retour de mission.
Premier soir, première sortie et.....premières déconvenues...( pour ceux a qui ça parle, cette période de fin 72 et 73 était jalonnée d'incidents plus ou moins graves envers les personnels militaires et principalement les marins, suite a des mouvements indépendantistes et anti CEP.) Contrairement a la Métropole ou les sorties en tenue étaient de rigueur, la sortie en civil était obligatoire le soir. J' ai vite compris pourquoi en voyant revenir ce premier soir plusieurs collègues qui avaient subit de violentes agressions. C'est sûr que comme entrée en matière, on a fait mieux.
Finalement, ces incidents ont régressés dans les semaines et les mois suivants et les relations avec la majorité de la population locale furent des relations très amicales, hormis quelques irréductibles comme il en existera toujours. Je garde après coup un éternel merveilleux souvenir de mon séjour de 15 mois et plus particulièrement de mon arrivée sur ce magnifique territoire.



Marin un jour, Marin toujours !!!
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par marsouin le Jeu 18 Jan 2018 - 18:55

Ah! Combus ! "La Paimpo", sympathique bateau
Je ne l'ai connu que dans les années 80...
As-tu connu l'EV ou LV Guillaud
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Noël Gauquelin le Jeu 18 Jan 2018 - 19:45

Je reviens au msg 85 de Max : En effet, nous avons eu une suite assez particulière ... Si bien que les anciens du carré OMS m'avaient gardé une place à table ! Mais c'est une autre histoire !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Charly le Jeu 18 Jan 2018 - 20:07

Merci à tous pour vos témoignages sur votre 1ère arrivée à Tahiti.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Électronicien d'armes NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par loulou06000 le Jeu 18 Jan 2018 - 23:21

Je suis arrivé comme Combus en décembre 1973, mais moi c’était par la mer, en effet c'etait ma première campagne Jeanne d'Arc sur le Forbin, nous venions des Marquises, Nuku Hiva deuxième escale en Polynésie après Mururoa.
La Jeanne trop grande fut mise au quai d'honneur nous nous mimes au quai des avisos à Fare Uté.
Nous fumes accueillis par un groupe folklorique qui n'enleva rien aux rêves que nous avions des vahinés avec leurs colliers de fleurs aux parfums envoutants.
Les jours suivants j'en profitais pour m'inscrire aux diverses excursions dont le tour de l'ile.
Effectivement comme il le dit si bien l'ambiance était lourde suite à l'agression de plusieurs marins, la tactique pour les tahitiens était de demander du feu pour une cigarette et dès que vous aviez la main dans la poche ils vous mettaient une patate dans la tête avec la force de leur 100kg, il valait mieux éviter ou dire qu'on ne fumait pas.
Moi fort heureusement ça ne m'est jamais arrivé.
Nous sommes restés quelques qui mettaient enfin une image à mon rêve d'enfant comme dans la chanson d'Aznavour "emmenez-moi".
La sensation qu'a eu Combus en sortant de l'avion je l'ai eu 2 ans plus tard en venant rejoindre le Charner, des que la porte de l'avion s'ouvre on ressent de suite la moiteur et l'odeur enivrante des fleurs de tiare, moi ce sont les collègues du service qui étaient venus me chercher avec plusieurs colliers de fleurs.
Très bons souvenirs tout cela qui remonte à 44 ans en arrière.
avatar
combus
QM 2
QM 2

Age : 64
Commis équipage NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par combus le Ven 19 Jan 2018 - 0:20

Bonsoir,

Loulou,
Effectivement la tactique que tu évoque existait bien.
J'en ai fait moi même les frais en 73.
Mais le type m'as même pas demandé du feu... sur le front de mer un soir directement la patate dans le pif et... rideau.
Le gonz est parti en courant je l'ai pas vu venir et les collègues non plus...
Depuis il y a prescription.

Marsouin,
Tu as raison, un fort joli navire, avec beaucoup de missions de représentation à travers toute la Polynésie.
Je n y suis resté qu'environ 6 mois, avant d’être muté a terre au SAOM, mais je garde de mon passage sur ce bâtiment de très bons souvenirs.
Si je n'avais pas eu cette affectation, je n'aurais connu que Tahiti et c'eut été dommage.
A mon époque le Cdt était le LV De La Rochebrochart d'Auzay.
L'O2 était l'EV Sautter dont c’était la première affectation et qui fit par la suite une belle carrière qui le conduisit au grade de VAE.



Marin un jour, Marin toujours !!!
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Joël Chandelier le Ven 19 Jan 2018 - 9:43

@combus a écrit:Je me souviendrais toute ma vie de cette douce chaleur et de l'odeur enivrante des fleurs de tiaré dès que l'on franchit la porte de l'avion.

C'est vrai qu'en découvrant Tahiti la sensation à l'arrivée n'est pas la même en débarquant de l'avion à Faaa et une arrivée par la mer à Fare Ute. J'ai connu les deux deux arrivées deux par la mer en fevrier 65 et 74 et deux par avion en 71 et 81. Celle de 71 reste gravée comme le ressenti de combus





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
laurent jean-louis
QM 1
QM 1

Age : 73
Mécanicien équipage NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par laurent jean-louis le Sam 20 Jan 2018 - 7:50

d'apres ce que j'ai lu tout le monde ,super arrivée mais nous LA CHARENTE tu connais JOEL mouillage à motu uta aubout tout seul pas de vahines il fallait prendre le canot et godillé pour descendre à terre .
avatar
Naphtaki
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Naphtaki le Sam 20 Jan 2018 - 15:47

Nous étions trois, un Maître et deux QM, à descendre du DC8 d'UTA à Faa très tôt le matin en ce début Mai 1967 après un voyage mouvementé et compliqué à cause du Boeing 707 d'Air France qui est tombé en panne d'hydraulique et a été dépressurisé au dessus du Canada...Masques à oxygène le temps de la descente et déroutement vers Seattle où la piste avait été (heureusement) rallongée pour faire les essais des nouveaux 747, atterrissage au milieu des camions de pompiers et roulage interminable par manque de freins jusqu'au bout de la piste...Pulsations cardiaques à 180, en position de sécurité, pieds calés à fond contre le siège de devant (pour freiner bien sûr) !!.
C'était mon baptême de l'air, j'ai été servi ! En première classe, il y avait Orson Welles, çà nous aurait fait une belle jambe si on s'étaient crashés, il n'y en aurait eu que pour lui dans les journaux !!
Après passage à la douane où les agents ne devaient pas aimer les "Frenchies" tellement ils étaient désagréables, nous avons subi une longue attente. On nous a mis ensuite dans un avion Américain pour Los Angeles. Nous n'avons donc pas pu visiter Disneyland comme l'ont fait d'autres camarades avant de rejoindre Papeete.
Ma première impression de Tahiti a été de sentir l'odeur des fleurs qui flottait dans l'air chaud du matin et la pancarte "A Tahiti le vouvoiement et le pourboire n'ont pas cours". (Je me demande si elle est toujours là...).
Ma première corvée à Papeete en attendant d'avoir mon affectation a été d'aider à mettre le cercueil d'un suicidé dans une caisse plombée pour envoi en métropole. Comme tout le monde, je pensais être arrivé au "paradis sous les cocotiers", aussi j'ai été un peu troublé...
avatar
pat
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 56
Transmetteur équipage NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par pat le Dim 21 Jan 2018 - 20:59

Bonjour à tous, pour ma part, après un BAT Trans bien mené en 1982 (4 ème de promo mais les PFAM ayant des affectations particulières j'étais second en pratique...), le 1er du cours choisit Noumea et moi CEP.
Impossible de savoir quelle affectation précisément, juste CEP... un peu vague, mais c'était la polynesie et j'en rêvais depuis des années donc j'étais le plus heureux des hommes de 20 ans...
Passage éclair à la pépinière ou rue Royale pour récupérer les billets et hop, en route. Vol 747 AF vers Los Angeles, personnel d'entretien au sol en grève donc avion sale et repas froids, début d'émeute à bord, le commandant de bord a dû intervenir en personne pour défendre son bifteck car les passagers voulaient prendre les plateaux de l'équipage... Au prix où étaient les billets d'avion pour Tahiti à cette époque, les passagers civils n'appréciaient pas le service minimum... Arrivée a Los Angeles, parqués en zone de transit sans possibilité de sortir, douaniers aimables comme des flics américains, ca vous passe l'envie de plaisanter avec eux... puis départ vers Papeete par UTA et là ce fut totalement différent du vol AF : colliers de fleurs, super repas, bon accueil, un échantillon de ce qui nous attendait à l'arrivée :)
Arrivée à Papeete vers 5h du mat, pas de frissons car il faisait déjà chaud, à tel point que je croyais que c'était la chaleur des réacteurs... mais comme à 100 m de l'avion il faisait toujours aussi chaud ca devait plutôt être la température locale :)
Odeur agréable, calme, je dors sur une banquette en attendant qu'on vienne me chercher pour m'emmener à mon affectation.
Des marins arrivent, le second-maitre me demande de choisir entre l'aviso-escorteur Balny et la base Marine de Fare Uté, je réfléchis 5 secondes et choisi l'embarquement. Mon collègue de BAT fait la gueule mais j'étais devant lui au classement, donc camembert :)
Voila mon arrivée à Papeete, inoubliable comme pour chacun d'entre vous :)



avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par TUR2 le Lun 22 Jan 2018 - 12:13

C'est avec un grand plaisir que je lis les impressions et péripéties de voyage et d'arrivées des autres. Elles ressemblent aux miennes.
Mais l'arrivée à Papeete se déroule souvent bien avant. Dans nos rêves. C'est pas tant qu'on en attende beaucoup. Mais replaçons nous à une époque où il n'y avait pas Internet, très peu de reportages sur toutes ces contrées lointaines. Dès l'arrivée à Paris, alors qu'on a déjà franchi bien des étapes pour arriver là, Hourtin, école de spé, j'en passe et des meilleures, si on a eu la chance de fréquenter un bar comme les 5PD à Toulon et d'écouter parler les vieux choufs, c'est avec tout ce bagage idéalisé qu'on s'embarque. A vrai dire la première arrivée à Tahiti, on l'a vécu tant de fois.
La découverte vaut-elle nos rêves, à vrai dire c'est l'essence même de ce sujet.
Outre le voyage, je suis aussi réellement arrivé, lorsque palmes, masque et tuba, j'ai joui de ma première plongée en apnée dans le pacifique.
La première arrivée à Tahiti, un rêve éveillé.

Amicalement TUR2


Dernière édition par TUR2 le Lun 22 Jan 2018 - 14:13, édité 1 fois





Ia orana ite matahiti api
avatar
lefrancois
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Fourrier NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par lefrancois le Lun 22 Jan 2018 - 14:03

Un petit aparté TUR2 car pour moi, c'était à Nouméa ; j'ai vraiment ressenti le dépaysement lorsque équipé "grands fonds" : palmes, masque et tuba, j'ai mis mes fesses à l'eau à la plage de la Baie de Citrons (2 m. de fond).
Spectacle extraordinaire pour moi qui n'avais fléché que quelques plies en mer de la Manche.



Lors d'une période de déficit, le commis déclara en cuisine :
Vu la longueur des frites, pas de beefsteak ce midi !

Un Fourrier (anonyme), auteur du bilan comptable
.
avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI

Message par Jean Veillon le Lun 22 Jan 2018 - 15:22

Les souvenirs s'estompent et bientôt j'aurai probablement totalement "zappé" mon arrivée à Tahiti. J'ai rejoins les "FM PAC" (ça s'appelait comme ça) en Mars1959. l'aéroporte de FAAA n'existait pas encore, la voie maritime et les paquebots des Messageries Maritimes étaient les seuls moyens d'atteindre la Polynésie. J'ai donc embarqué sur "La CONFIANCE" à Nouméa la veille de l'appareillage pour Papeete.
Après une dizaine de jours de navigation, nous mouillames à Moréa la veille de l'arrivée pour donner vite fait un petit coup de propreté et de peinture au bâtiment. Il "mouillassait" un peu, et j'ai vite compris la réalité de ce proverbe: Peinture sur m.....etc...... et j'ai appris à peindre avec un pinceau dans la main droite et un bouchon d'étoupe dans la gauche pour assécher la cloison avant de la recouvrir d'une généreuse couche de peinture.
Le lendemain matin, appareillage avec un bateau "tout neuf " pour mouiller devant ce qui était à l'époque Marine Papeete petit bâtiment en briques rouges. L'ancre Bd mouillée au milieu du port et le aussières capelées autour des arbres du quai. A peine la coupée à poste le bord fut pris d'assaut et j'ai le souvenir ému de cet envahissement par les vahinés qui sans nous connaître venaient nous souhaiter la bienvenue avec moult colliers de fleurs. Cet accueil était en ce temps là vraiment affectif et non pas protocolaire (syndicat d'initiative) comme il semble que ce soit le cas aujourd'hui.......Elle s'appelait Rachel. Je ne la connaissais évidement pas et j'en ignorai l'existence jusqu'à ce qu'elle descende dans le poste équipage avec moi. Je fus surpris de la voir vider mon caisson de son linge sale pour le mettre dans son sac. Sauf à laver le linge à l'eau de mer, nous ne pouvions pas faire de lessive à la mer. (Nous n'avions à bord qu'un bouilleur à serpentin basse pression qui dans le meilleur de cas nous produisait à peine 3 tonnes d'eau par jour, et les machines en consommaient une grande partie). Elle me rendit mon linge propre et repassé le soir même. C'est elle qui "prit soin de moi" pendant quelques semaines avant de retourner dans son ile de Makatea, non sans m'avoir recommandé à une de ses cousines qui continua à s'occuper de moi le reste de notre séjour. Je ne pense pas que les choses se passent ainsi à l'heure actuelle. Ce n'est en tout cas pas le genre d'accueil que nous eûmes 10 ans plus tard lorsque j'y revins avec le Forbin......
Autres temps autres mœurs.........




    La date/heure actuelle est Lun 25 Juin 2018 - 20:00