Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 695481 messages dans 13867 sujets

Nous avons 14354 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Petit michel

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Marine à voile ] Volvo Ocean Race 11ème et dernière étape
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 13:53

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Aujourd'hui à 13:42

» ERIDAN (CM)
par douzef Aujourd'hui à 11:41

» [ Histoire et histoires ] Le Blockaus de Plougonvelin (29)
par douzef Aujourd'hui à 11:27

» HYERES (B.A.N.)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 09:44

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par Charly Aujourd'hui à 07:32

» [ Blog visiteurs ] Ecole des Timoniers Cap Brun 1958
par Invité Hier à 21:39

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par takeo Hier à 18:48

» Sous-Marin Le TONNANT
par Serge BAVOUX Hier à 17:17

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Hier à 16:35

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Jean-Léon Hier à 15:34

» La spécialité de Radio
par J-C Laffrat Hier à 13:07

» [Marine à voile] L'Hermione
par Bagadoo Hier à 11:49

» [Les batiments auxiliaires] THÉTIS A785 (BEGM)
par Joël Chandelier Hier à 10:09

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] DE LA CRÉATION DE L'ARSENAL DE TOULON À AUJOURD'HUI LA BASE NAVALE
par VENDEEN69 Hier à 05:35

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Jeu 21 Juin 2018, 22:16

» [ Blog visiteurs ] J'étais élève Marocain au cours de Détecteur à Porquerolles.
par Invité Jeu 21 Juin 2018, 21:57

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par jobic Jeu 21 Juin 2018, 20:33

» LA CHARENTE (PRE)
par Bernard83 Jeu 21 Juin 2018, 15:59

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par titus56 Jeu 21 Juin 2018, 15:12

» NÎMES GARONS (B.A.N.)
par takeo Jeu 21 Juin 2018, 08:45

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Mono Jeu 21 Juin 2018, 05:47

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père Sous-Marinier sur "Le tonnant" en 1938, à bord en Extrême-Orient.
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mer 20 Juin 2018, 22:12

» AQUITAINE D650 (FREGATE)
par jobic Mer 20 Juin 2018, 19:36

» GEORGES LEYGUES (Croiseur)
par COLLEMANT Dominique Mer 20 Juin 2018, 19:17

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par Bar974 Mer 20 Juin 2018, 17:17

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Charly Mer 20 Juin 2018, 07:58

» Recherche LV Dossissard et d'anciens camarades du BEM Henry Poincaré (1991)
par SécuPK90 Mer 20 Juin 2018, 07:32

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Juin 2018, 20:48

» [Histoires et Histoire] APPEL DU 18 JUIN 1940
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Juin 2018, 20:37

» RANCE (BSL)
par PASQUETTE ERIC Mar 19 Juin 2018, 19:59

» [Votre passage au C.F.M.] Les sacs
par Roger Tanguy Mar 19 Juin 2018, 19:57

» [ Recherches de camarades ] CBE ÉQUIPAGE au CIN Querqueville session mars 1990 et du CBE SECRÉTAIRE ET FOURRIERS session mai 1990
par LAMARQUE Mar 19 Juin 2018, 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par Pépé 974 Mar 19 Juin 2018, 17:34

» [Vie des ports] Le port de Bordeaux
par Momo Mar 19 Juin 2018, 13:21

» JULES VERNE (BA)
par foufou Mar 19 Juin 2018, 10:15

» SNSM LE GUIVINEC / LÉCHIAGAT
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Juin 2018, 20:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens Corvette Georges Leygues 78/79
par clamot58 Lun 18 Juin 2018, 20:20

» [ Histoire et histoires ] Musée de la cavalerie à Saumur
par BEBERT 49 Lun 18 Juin 2018, 18:21

» [ La S.N.S.M. ] SNSM ile Molène
par douzef Lun 18 Juin 2018, 18:17

» MINERVE (SM)
par Jean-Marie41 Lun 18 Juin 2018, 16:53

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Lun 18 Juin 2018, 16:31

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de la LIBELLULE 09/75 - 11/76
par fusible Lun 18 Juin 2018, 14:30

» CALLIOPE (CM)
par vtt95 Lun 18 Juin 2018, 12:03

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Lun 18 Juin 2018, 11:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Roger Tanguy Lun 18 Juin 2018, 10:23

» LE SAVOYARD (ER)
par Gallandy Lun 18 Juin 2018, 04:34

» 74ème cérémonie de commémoration du massacre d'Oradour-sur-Glane
par DEMEULANT Henri Dim 17 Juin 2018, 20:59

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par phirou Dim 17 Juin 2018, 15:53

» OUESSANT (SM)
par titus56 Dim 17 Juin 2018, 15:06

» VAUQUELIN (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018, 10:47

» KERSAINT (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018, 09:03

» [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Moimeme Dim 17 Juin 2018, 08:45

» VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE
par Pépé 974 Dim 17 Juin 2018, 06:56

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par laporta Dim 17 Juin 2018, 06:31

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Sam 16 Juin 2018, 19:07

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par joyen Sam 16 Juin 2018, 18:57

» ÉCOLE DES ARMES SOUS-MARINES (E.A.S.M.)
par girardi jean carlo Sam 16 Juin 2018, 17:16

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 16 Juin 2018, 15:27

» NARVAL (SM)
par COLLEMANT Dominique Sam 16 Juin 2018, 15:16

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par SCARPELLINI Michel Sam 16 Juin 2018, 12:41

» [Campagne] ANTILLES
par Dominique41 Sam 16 Juin 2018, 09:52

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père René KERROS
par Bouté Christian Sam 16 Juin 2018, 07:23

» [DIVERS B.A.N.] Porte ouverte B.A.N de Lann-Bihoué Juin 2018
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Sam 16 Juin 2018, 07:23

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par doubleloire Sam 16 Juin 2018, 06:55

» Officiers techniciens
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018, 21:14

» [Divers Djibouti] Autour de Djibouti
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018, 20:54

» DIANE (SM)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018, 13:39

» [VOS ESCALES] Escale annulée
par titus56 Ven 15 Juin 2018, 12:50

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père Roger Channac
par Invité Ven 15 Juin 2018, 12:30

» LE MUTIN (BE)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018, 04:35

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par chauvin Jeu 14 Juin 2018, 18:12

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Franjacq Jeu 14 Juin 2018, 15:09

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par jobic Jeu 14 Juin 2018, 10:51

» [ Aéronavale divers ] [ 1945-1950 L'histoire des grands oiseaux blancs à tête de loup noir en Indochine
par alain EGUERRE Mer 13 Juin 2018, 06:29

» LES SERVICES TER ET CONTRÔLE TER
par Max Péron Mar 12 Juin 2018, 15:01

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Châtelleraudais
par DEMEULANT Henri Lun 11 Juin 2018, 21:16

» [ Blog visiteurs ] Recherche contacts
par Invité Lun 11 Juin 2018, 19:21

» Bougainville (BTS)
par GILOU971 Lun 11 Juin 2018, 14:06

» SNSM Douarnenez
par gilbert kerisit Lun 11 Juin 2018, 08:13

» RHÔNE (BSL)
par guena29 Lun 11 Juin 2018, 07:56

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 11 Juin 2018, 06:36

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par pat Dim 10 Juin 2018, 20:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par rvr Dim 10 Juin 2018, 14:03

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par COLLEMANT Dominique Sam 09 Juin 2018, 21:12

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par cuny Sam 09 Juin 2018, 19:41

» [ Les traditions dans la Marine ] Les plaisanteries dans la marine.
par PAUGAM herve Sam 09 Juin 2018, 12:17

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par père dodu Ven 08 Juin 2018, 21:50

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par douzef Ven 08 Juin 2018, 17:55

» LA PERLE (SNA)
par tabletop83 Ven 08 Juin 2018, 17:52

» LCT L9098
par GYURISS Ven 08 Juin 2018, 17:42

» CYBELE (CM)
par poutchi Ven 08 Juin 2018, 06:56

» [ Divers escorteurs rapides ] Livre sur les Rapides
par jym Jeu 07 Juin 2018, 17:03

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Nenesse Jeu 07 Juin 2018, 10:52

» Le Conquet
par salonais Jeu 07 Juin 2018, 05:51

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Jean-Marie41 Mer 06 Juin 2018, 17:01

» [Histoire et histoires] DIXMUDE
par Joël Chandelier Mer 06 Juin 2018, 16:44

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par LA TOULINE Mer 06 Juin 2018, 16:34

» FLOTTILLE 14 F
par Bibi67C Mer 06 Juin 2018, 09:42

DERNIERS SUJETS


[Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Partagez
avatar
lulupam 29
QM 2
QM 2

Age : 83
Secrétaire militaire équipage   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par lulupam 29 le Dim 20 Fév 2011, 18:59

bonsoir cuiguillère - c'est notreb ami michel cassignac ancien joueur de rugby un trapu avec un putain d'accent qui roulait un mes super sympa - pour qu'il cogne il a du etre poussé a bout - nous nous sommes revu au BMM/CGR en 1958/59 depuis plus rien - je suis allé en vacances en PO(pyrenées orientales), et je n'ai rien trouvé il n'a pas reintégrer sa région d'origine qui était la ville de ceret - je n'ai rien trouvé sur les sites anciens col bleus - beaucoup ne se connecte pas c'est bien dommage - dans notre groupe nous avions un gars qu i s'appelait steymetz d'origine hongroise par son grand'pere - un petit chef qui ne voulait jamais faire de tour de gamelle double cuisine ou cambuse - dans le groupe il y avait un gars de la manche extrement gentilun blond au yeux bleus - un jour il est revenu de la cuisineavaec la gamelle ce jour la beefsteack/frites le steymetz lui a pris la gamellle et a fouillé dans les steack pour prendre le plus gros - notre blond s'appellait coblet lle nom me reviens - pas content il lui a piqué la fourchette en fer étamé sur la main - silence a table - nous nous attendions a une bagarre - mais rien le planté s'est levé et est sortie de table pas un mot - après cet incident plus de probleme avec le steymetz - a table nous n'étions pas fier - enfin une histoire qui finie bien - je te dis bonsoir et a te lire- bien amicalement - lucien
avatar
Cuiguillere
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 85
Électricien d' arme NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Cuiguillere le Lun 21 Fév 2011, 10:08

Salut Lucien- Oui c'était la période oû les petits barbillons de quartiers tombaient sur un bec . Tu vas comprendre pour Michel : ça s'est passé le jour du résultat du cours de B E .je n'ai jamais compris pourquoi =Ils boulaient la moitié des mecs .A mon cours de Q/M idem avec en prime 4/5 seconds dont un maistrancier .Ca tenait à peu ; coeff "gueule" ??.
Oui dommage que tous ces potes qui ont survécu ne viennent pas sur le net Que de souvenirs .Au fait tu étais à l'Amirauté d'Alger quand le Hoche est venu s'embosser devant la Casba En 1955/56 jean
avatar
lulupam 29
QM 2
QM 2

Age : 83
Secrétaire militaire équipage   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par lulupam 29 le Mar 22 Fév 2011, 20:43

bonsoirjean - non je n'était ^pas a l'amirauté alger en 55/56 j'étais a cette époque encore en indo je suis rentré de saigon enn ùétropole en juillet 56- puis j'&ai rallié cherbourg en fevrier 57 pour lécole des fourriers/secrétaires- a bord deu richelieu j'ai connu un denommé maujean qu'ui c'était engagé pour emmer.... son père qui était colonel de l'armée de terre
- un jour le colonel est venu a toulon et a été recu par le cdt du richelieu et l'a retenu a déjeuner a bord - le matemot maujean a été convoque par le pacha pour venir déjeuner avec son père - refus du matelot - un enseigne est venu lui donner ordre de rejoindre la table du pacha - nouveau refus du_ matelot - je ne connais pas la suite de cet evenement mais le matelot maujean est sorti breveté elarm - un gars très entété si peur dire dire mais il savait ce qu'il voulait - bonsoir et au plaisir de te lire - bien amicalement lucien :bien1: :bien1: :bien1: :bien1:
avatar
Cuiguillere
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 85
Électricien d' arme NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Cuiguillere le Mar 22 Fév 2011, 22:24

Bonsoir Lucien Oui me souviens de Maujean (Un blondin à tète de granit) Connaissais l'anecdote .Le mtre de groupe = Lavigne à essayè de le convaincre durant une plombe . En vain je crois. . On avait à P Q je crois un mec de la "haute" descendant de Napoléon ou de sa tribue ,Mais n'est pas resté longtemps,Sais plus Mais maujean ,ça n'a pas dû être son dernier coup d'éclat,vu sa caboche!!!! Il avait embarqué sur un D.E me semble ,Hé ça fait 57 ans Les téléaffichages granats du Riche sont bien loin . J'ai participé au premier tir de l'exocet sur l'Ile d'Oléron en 70:Là me suis dit que quelque-chose avait changé .Ciao Lucien
avatar
lulupam 29
QM 2
QM 2

Age : 83
Secrétaire militaire équipage   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par lulupam 29 le Mer 23 Fév 2011, 17:13

bonjour jean - tu te rappelle donc l'affaire maujean - bravo - j'ai terminé ma courte carrière a l'état-major escadre de toulon vae barthelemy - je n'ai pas fait la croisière noire en afrique car j'étais libérable le 31 mars et l'escadre devait rallier toulon vers le 10/11 avril - je suis donc resté a l'échrelon arrière le colbert est donc parti sans moi - j'ai quitté toulon vers le 20 mars puisqu'il me restait quelques de jours de congés - je n'ai aucun regret - je garde un excellent souvenir d'avoir servi sous le pompomp rouge - dans l'ensemble j'ai eu de belles affectations - bien souvent je retombais avec des officiers d'une ancienne afctation - te souviens-tu des tirs et peites guerre au fort malbousquet-pendant notre cours ellarm ? bien amicalement - a te
avatar
Cuiguillere
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 85
Électricien d' arme NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Cuiguillere le Mer 23 Fév 2011, 19:45

Oui Malbousquet :On n'avait pas encore le Mas mais un fusil Russe qui nous mettait une vraie baffe (je repliais le col de la vareuse pour faire tampon ). Dis donc j'étais sur le Colbert du 01.07.61 au14.05.62 .oui croisière beurrr...g .= j'y ai bloqué une dysenterie carabinée Bonne soirée Lucien jean
avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Jean Veillon le Dim 27 Fév 2011, 14:13

J'ignore absolument tout du système de chargement des tourelles de 380 de nos cuirassés, je suppose que cela ressemblait aux schémas suivants. En tous cas cela donne une bonne idée de la chose.



avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Jean Veillon le Dim 27 Fév 2011, 14:37

Fausse manip, je recommence



Dans la soute, l'ogive est placée dans le monnte charges



Les gargousses sont ensuite placées dans ce monte charges



Des verins poussent ogive et gargousses dans un autre monte charge


Ce monte charges transporte ogives et gargousses vers la culasse


A SUIVRE
avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Jean Veillon le Dim 27 Fév 2011, 14:56

La suite


Un verin pousse l'ogive dans la culasse





Les gargousses sont à leur tour poussées dans la culasse pendant qu'une autre ogive est placée dans l' elevateur en soute




La culasse est refermée, la piece est pointée et fait feu.

J'imagine que sur nos B.D.L le système était plus compliqué car le chargement pouvait se faire dans n'importe quelle position, mais le principe doit rester le même.
avatar
lulupam 29
QM 2
QM 2

Age : 83
Secrétaire militaire équipage   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par lulupam 29 le Dim 27 Fév 2011, 15:22

bonjourjean veillon - lors de la fin cours d'elarm en novembre 1953 notre groupe eu la chance de pouvoir penetrer dans une trourelle de 380 du richelieu et nous expliquer le chargement des pièces - ''tes différents schéma sont bons " et la chance des canosn francais c'est qu'ils pouvaient se charger en différentes hausse s de hautreur - alors que les marines étrangères devaient ramener la hausse a zero - d'ou un enorme gain de temps lors du combat - le MP de l'époque qui nous servi de guide nous expliqua bien le processus de chargement - un obus - 4 ' gargousse s - fermeture de la culasse et la mise de feu se faisait par une cartouchye (genre chargeur de mitraillette en plus gros - fixé sur lre coté de la culasse- le cannonier assis entre les 2 tubes qui reculaient lors du tir devait avoir un certain sans froid car les deux x culasses s'arretaienet a quelques decimétres , je dirais mémes en centimètres il devait controler que l'ame du canon était bien vide pour processeder au chargement suivant - nous avions une certaine technicité que n'avait nos concurents étrangers- c'est loin tout cela mais nous avions été impresionnépar cet imposant système et je m'en rappelle commesi cela était hier - il y a des faits qui marque- bien cordialement lucien
avatar
Laurent
MATELOT
MATELOT

Age : 71
Radio équipage NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Laurent le Dim 27 Fév 2011, 17:44

la soute à munition porte-t-elle toujours le nom de Ste barbe ?





Va petit mousse, ou le vent te pousse.
Bon vent matelot
avatar
payet
QM 1
QM 1

Age : 72
Canonnier pointeur équipage NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par payet le Dim 27 Fév 2011, 17:51

Bonsoir, et avec ces tirs de 380, ayant été sur le Jean Bart pour mes classes de cannonier il parait que le bateau lors des tirs ralentissait de quelques noeuds.



avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par parriaux christian le Dim 27 Fév 2011, 17:54

a l'epoque il etait interdit de fumer, sur la plage arriere,dans les coursives d'officiers et a l'infirmerie,dans les compartiments sous le pont blinde principale



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par parriaux christian le Dim 27 Fév 2011, 17:56

la devise sur le JB , nettoyer, c'est bien ne pas salir, c'est mieux.



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par parriaux christian le Dim 27 Fév 2011, 18:04

new york
le rich



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
lulupam 29
QM 2
QM 2

Age : 83
Secrétaire militaire équipage   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par lulupam 29 le Dim 27 Fév 2011, 18:25

bonsoir laurent- ce terme était employé dans la marine ancienne (a voile)- je pense que le terme est toujours valable - il faudrait peut etre qu'un marin plus jeune que nous confirme le terme - cordialement lulupan 29
avatar
noriga
MATELOT
MATELOT

Age : 82
Canonnier équipage NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par noriga le Mar 01 Mar 2011, 15:10

Salut a tous et merci d'avance.

Au cour de mes deux années 57/58 d'embarquement sur l' E-E CASSARD j'ai assister à deux reprises à une manœuvre.
Manœuvre qui consister à prendre un coffre avec une chaine de mouillage sur la plage a/v au milieu de la darse, et un remorqueur sur la plage a/r avec une queue de rat.
Ainsi amarrer le remorqueur nous faisais tourner autour du coffre toute la journée.
Au B.S.I. la manœuvre annoncer :
- Démagnétisation de la coque
- Compensation des compas.
Question N°1 : Par quel processus la coque et les compas retrouvaient-ils leurs [virginité] ?
Question N°2 : Un bâtiment comme le JEAN BART ou le P-A CLEMENCEAU de l'époque était-il contraint à une pareille manœuvre ?
50 Ans plus tard une telle manœuvre n'a plus cour je pense.
Ça fait parti des souvenirs.
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Noël Gauquelin le Mar 01 Mar 2011, 15:24

Il ne s'agissait pas de redonner une "virginité" aux compas, mais de les recaler : Au cours du temps, les compas subissaient des dérives.
Celles des compas magnétiques sont bien connues (déplacement du pôle nord magnétique et influences des modifications apportées aux navires).
Celles des gyro, bien que d'une moindre ampleur, devaient aussi être corrigées régulièrement.
Pour ce faire, les navires devaient effectuer des tours sur eux mêmes à partir d'un poste fixe parfaitement répertorié.
Les relèvements recueillis sur un amer lui aussi parfaitement identifié permettaient de corriger d'éventuelles dérives en les comparant aux données du gyro. Ce système était aussi utilisé pour la correction des radiogoniomètres ou des systèmes de radionavigation.
Je pense que depuis l'apparition des systèmes de navigation par satellite de telles manœuvres ne sont plus utilisées.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
jean 5954
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Électricien NON

demagnetisation

Message par jean 5954 le Mar 01 Mar 2011, 15:55

bonjour,

je ne pense pas que la reponse apportée soit la bonne, mais bon comme je n'ai pas la science infuse peut etre je me trompe.
voici ma version à vous de trier.

Avant tout il faut savoir qu'un batiment en fer circulant dans un champ magnetique terrestre se magnetise.
a la construction il est deja magnetique et a sa signature magnetique.qui varie avec l'age.
le but de l'ennemi est de connaitre cette signature (pour dans un convoi faire sauter avec discernement le plus important des batiments)
le moyen de se proteger est de neutraliser ces champs magnetiques 1) celui de la construction 2) celui acquis lors des deplacements Pour cela vous avez du entendre parler " des boucles " ou du degossing
les boucles sont des cables electriques de fortes sections placés dans les flancs du navire dans lesquels on fait passer un courant continu de plus ou moins grandes intensités ce qui a pour effets de neutraliser le champs magnetique propre. de plus dans d'autres cables on fait passe aussi un courant continu mais celui ci est pas fixe il est variable selon la vitesse et l'endroit ou on se trouve il compense le champs magnetique terrestre. Pour cela l'asservissement au gyrocompas est necessaire. Voila pour comprendre.
Ce qui faut savoir c'est la signature qui varie depuis la naissance du batiment et qui est compense par le courant fixe. Pour cela on fait passer le batiment sur des boucles qui sont au font de la mer ( a toulon c'etait le long de la jetée vers la sortie du port) et la station a terre fait des relevés puis transmet au bord on regle alors l'intensité dans les boucles pour obtenir un champ proche de zero .
Alors peut etre qu'en 58 ces boucles n'existaient pas a cette endroit et le fait de faire tourner le bateau permettait de regler ces boucles.
le jour de passage en demagnetisation on corrigeait egalement le compas magnetique en faisant varier les boules de metal de chaque coté.

voila c'est tout pour aujourd'hui

jean



- Toutes les photos misent en ligne sous mon pseudo sont des photos perso.
Prises et développées par mes soins.
Les négatifs sont scannés pour être mis en ligne.

avatar
noriga
MATELOT
MATELOT

Age : 82
Canonnier équipage NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par noriga le Mar 01 Mar 2011, 16:23


merci : jean
merci : noel
Avec vos explications maitenant je comprend un peu mieux
les champs magnètique. et ces maneuvres bizare!
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Noël Gauquelin le Mar 01 Mar 2011, 16:40

Jean 5954, nous avons chacun répondu à une partie de la question !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par parriaux christian le Mer 02 Mar 2011, 11:14

2 cartes postales.




Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
cugno
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
Armurier NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par cugno le Jeu 03 Mar 2011, 14:42

Mes plus profonds respects à tous les Mlots,Qm, Om et Off. de cet élégant mais non moins monstrueux Jean-Bart je n'ai jamais navigué sur ce croiseur mais malgré tout mon séjour dura 1 an.01-09-62 cours de BE armurier au 01-01-63,puis du 02-05-66 au01-01-67.Et à chaque fois j'ai briqué la coursive centrale,mais personne ne se souvient du quart au cartahu je ne suis pas sur de l'orthographe,mais j'attends une réponse.Je reviendrais vous saluer,Cucu. PS J'étais embarquè sur l'EE D'ESTREE de 63à65 et affirmatif pour l'école de canonage.Ils nous arrivait de tirer plus de 300 coups de 127mm et 1000 de 57mm et ètre armurier ou canonier voulait dire quelque chose méditez méditez...............
avatar
PINGOUIN NOSTALGIQUE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
Mécanicien

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par PINGOUIN NOSTALGIQUE le Jeu 03 Mar 2011, 16:57

Le Jean-Bart ...accompagné je crois de l'escorteur rapide "Le Brestois" si j'ai bien lu le n°...

Carte postale Presse-Diffusion - S.A. 12,quai Antoine 1er - MONACO
Éditions "La Cigogne" - Exclusivité HACHETTE




avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART

Message par Noël Gauquelin le Jeu 03 Mar 2011, 17:02

Oui, et derrière, le Montcalm et l'Océan. Un grand classique de la carte postale toulonnaise.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    La date/heure actuelle est Sam 23 Juin 2018, 14:05