Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Programme de la rencontre A.C.B et P.R les 8, 9 et 10 juin à Grenoble (messages 67 et 149)

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 750457 messages dans 14307 sujets

Nous avons 14720 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est jmlb56

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par rogertriton Aujourd'hui à 1:58

» CDT BOURDAIS (AE)
par Joël Chandelier Hier à 22:53

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:42

» CASSARD (FRÉGATE)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:40

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par Joël Chandelier Hier à 21:29

» DU CHAYLA (EE)
par boucancanot Hier à 19:47

» [ Blog visiteurs ] P 735 à NHA TRANG CAU DA
par Charly Hier à 19:09

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par Charly Hier à 18:47

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par larcher Hier à 18:44

» MARINE BOULOGNE
par navigateur Hier à 18:04

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par jean-claude BAUD Hier à 14:47

» [ Blog visiteurs ] Recherche Infos PM Raymond LAURENT et Pierre LE BOULICAUT
par J.Revert Hier à 10:33

» ANTARES (BRS )
par COLLEMANT Dominique Hier à 9:55

» [ Campagne ] LA RÉUNION - TOME 003
par Max Péron Lun 18 Mar 2019 - 22:56

» ÉMERAUDE (SNA)
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Mar 2019 - 22:02

» [ Blog visiteurs ] Concerne Jacques Priard SM Minerve
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Mar 2019 - 21:45

» MINERVE (SM)
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Mar 2019 - 21:28

» JULES VERNE (BA)
par Andre RICHARD Lun 18 Mar 2019 - 19:41

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par Quifille Lun 18 Mar 2019 - 19:01

» [Divers les nucs] SNLE
par Joël Chandelier Lun 18 Mar 2019 - 18:57

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par marsouin Lun 18 Mar 2019 - 18:40

» ILE D'OLÉRON (BE)
par hendier Lun 18 Mar 2019 - 18:13

» LCT L9098
par Michel Roux Lun 18 Mar 2019 - 14:24

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par stephneuve Dim 17 Mar 2019 - 21:55

» D'ENTRECASTEAUX (BSE)
par centime44 Dim 17 Mar 2019 - 14:44

» [ Marine à voile ] Frégate russe Shtandart
par centime44 Dim 17 Mar 2019 - 14:41

» [Marine à voile] L'Hermione
par J.C. Dim 17 Mar 2019 - 9:31

» TENACE (RHM)
par COLLEMANT Dominique Sam 16 Mar 2019 - 20:46

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Sam 16 Mar 2019 - 19:07

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Matelot Sam 16 Mar 2019 - 13:44

» RUBIS (SNA)
par JJMM Sam 16 Mar 2019 - 8:37

» BIDASSOA (BDC)
par laurent jean-louis Ven 15 Mar 2019 - 22:41

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Joël Chandelier Ven 15 Mar 2019 - 21:32

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par PAUGAM herve Ven 15 Mar 2019 - 21:27

» A propos du convoyage du dock de Mers el-Kébir à Papeete
par marsouin Ven 15 Mar 2019 - 19:46

» [ Recherches de camarades ] recherche un ancien collègue, Alain Duchesne dit "DUDUCHE", derniere affectation TC Orage en 1999
par patcal Ven 15 Mar 2019 - 19:45

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par COLLEMANT Dominique Ven 15 Mar 2019 - 17:59

» [ Marine à voile ] L'ESPERANCE III Lac d'Annecy
par jean-claude BAUD Ven 15 Mar 2019 - 14:26

» [LES B.A.N.] AGADIR
par J-C Laffrat Ven 15 Mar 2019 - 11:18

» DJIBOUTI - LES BARS
par gegehella Ven 15 Mar 2019 - 10:54

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par RENARD-HACHIN Ven 15 Mar 2019 - 10:17

» LE BRESTOIS (ER)
par POMIE Ven 15 Mar 2019 - 9:25

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Keran Jeu 14 Mar 2019 - 21:49

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par gerardsin59 Jeu 14 Mar 2019 - 16:40

» [Campagne] DÉPÔT SIDI-ABDALLA
par framery Jeu 14 Mar 2019 - 15:14

» [ Divers avisos escorteurs ] Moteurs des avisos escorteurs
par LEFEBVRE claude Jeu 14 Mar 2019 - 14:24

» [ Blog visiteurs ] mers el kebir 1963 1964
par BOUBOU 56/50 Jeu 14 Mar 2019 - 9:04

» PUNARUU (Pétrolier)
par Noël Gauquelin Mer 13 Mar 2019 - 18:39

» ÉCOLE DES FOURRIERS CHERBOURG
par Matelot Mer 13 Mar 2019 - 18:04

» [Campagnes] Mers el-Kébir
par BOUBOU 56/50 Mer 13 Mar 2019 - 17:56

» Insignes de surfacier
par facilelavie Mer 13 Mar 2019 - 16:47

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par Noël Gauquelin Mer 13 Mar 2019 - 16:01

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Mer 13 Mar 2019 - 15:56

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 2
par RENARD-HACHIN Mer 13 Mar 2019 - 14:11

» [ Divers frégates ] F 712 COURBET
par Matelot Mer 13 Mar 2019 - 10:23

» VAUQUELIN (EE)
par Michel Roux Mer 13 Mar 2019 - 10:16

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par pinçon michel Mar 12 Mar 2019 - 18:12

» [ Blog visiteurs ] PAPOUIN Allain
par TACTAC29 Mar 12 Mar 2019 - 15:10

» JAUREGUIBERRY (EE)
par PFISTER Mar 12 Mar 2019 - 12:35

» [ Associations anciens Marins ] Une nouvelle Nuit de la Marine pour l'AMMAC d'ANGERS
par Jo Mar 12 Mar 2019 - 12:08

» HIPPOPOTAME (RHM )
par marsouin Mar 12 Mar 2019 - 8:28

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Lun 11 Mar 2019 - 23:22

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par Jean-Léon Lun 11 Mar 2019 - 23:05

» FLOTTILLE 6 F
par Jean-Marie41 Lun 11 Mar 2019 - 18:05

» [Campagnes] Guyane
par Max Péron Lun 11 Mar 2019 - 16:25

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Charly Lun 11 Mar 2019 - 12:05

» Vieilles paperasses humoristiques
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 11 Mar 2019 - 9:02

» L'UTILE (RC)
par johann Dim 10 Mar 2019 - 19:51

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Noël Gauquelin Dim 10 Mar 2019 - 19:17

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Michel Roux Dim 10 Mar 2019 - 18:16

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par LES BORMETTES Dim 10 Mar 2019 - 17:53

» EURYDICE (SM)
par VERNEYGérard84 Dim 10 Mar 2019 - 10:39

» SÉMAPHORE - GRIS-NEZ (PAS DE CALAIS)
par facilelavie Dim 10 Mar 2019 - 9:34

» [ École des Mousses ] École des mousses promotion 72/73
par DTL Dim 10 Mar 2019 - 5:19

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par lulu29 Sam 9 Mar 2019 - 18:31

» ÉPÉE - P672
par TECTAM Sam 9 Mar 2019 - 16:03

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 9 Mar 2019 - 14:41

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par COLLEMANT Dominique Sam 9 Mar 2019 - 11:29

» [Divers Portes avions classiques] Les installations aviations sur les portes avions
par Xavier MONEL Sam 9 Mar 2019 - 11:23

» MASCAREIGNE - P 779 -
par TECTAM Sam 9 Mar 2019 - 11:06

» [ Blog visiteurs ] Je cherche des traces de mon père André Wahiche
par corre claude Ven 8 Mar 2019 - 22:47

» [ Blog visiteurs ] Dossier Militaire de mon père Émile Piriou
par boboss Ven 8 Mar 2019 - 20:00

» FORBIN D620 (fregate)
par JJMM Ven 8 Mar 2019 - 10:52

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par alain EGUERRE Ven 8 Mar 2019 - 4:41

» LA MOTTE-PICQUET (FRÉGATE)
par centime44 Jeu 7 Mar 2019 - 23:07

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LE HENAFF (AVISO)
par COLLEMANT Dominique Jeu 7 Mar 2019 - 21:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par Joël Chandelier Jeu 7 Mar 2019 - 20:50

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Jeu 7 Mar 2019 - 18:44

» [ Recherches de camarades ] Flottille 24F 1987
par Plou44 Jeu 7 Mar 2019 - 18:00

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par PAUGAM herve Jeu 7 Mar 2019 - 15:21

» CHATEAURENAULT (EE)
par GENESLAY Jeu 7 Mar 2019 - 11:53

» ISÈRE (PR)
par Pytheas Jeu 7 Mar 2019 - 11:31

» Aquilon
par GYURISS Jeu 7 Mar 2019 - 11:05

» [Campagnes] MAYOTTE
par loulou06000 Jeu 7 Mar 2019 - 8:09

» LA BOURDONNAIS (EE)
par Andre RICHARD Jeu 7 Mar 2019 - 6:15

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par AMBROISE Mer 6 Mar 2019 - 22:01

» [Campagne C.E.P.] CENTRE DE REPOS DE MATAEIA
par marsouin Mer 6 Mar 2019 - 18:47

» [Divers Djibouti] Autour de Djibouti
par Jean-Marie41 Mer 6 Mar 2019 - 18:15

» DÉTROYAT (AVISO)
par jurissacage Mer 6 Mar 2019 - 15:53

DERNIERS SUJETS



LCT L9098

Partagez
Michel Roux
Michel Roux
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: LCT L9098

Message par Michel Roux le Mar 28 Aoû 2018 - 18:17

Merci pour ce reportage photos.

A+
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 64
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Mar 28 Aoû 2018 - 18:24

Quelle épopée à cette époque !
Gyuriss, et l'ambulance stationnée devant les fare pinex... Elle était à bord ou elle était prépositionnée devant le beachage ?
TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
Radio NON

Re: LCT L9098

Message par TUR2 le Mar 28 Aoû 2018 - 18:59

Merci GYURISS pour ce récit formidablement imagé.
Nous qui avons connu la Polynésie, mais qui n'avons pas forcement navigué beaucoup, en tout cas moi, en tant que radio à SuperMahina, qui suivait les péripéties de nos bâtiments dans le Pacifique, on vit avec toi, et on peut t'accompagner pas à pas.
Même les anecdotes comme les Fe'is nous rappellent des bons souvenirs. Nota, ces bananes sont hors de prix car relativement rares. Mais pour le gout, rién ne vaut les toutes petites bananes, ma fille appelait ça les bébésbananes.
Tu as fait un LCT, mais à mon époque c'était les BDC, et je crois que question fonctionnement à l'ancienne, ils se valaient. Je ne sais pas si les états majors avaient conscience de la somme de prouesses pour réaliser les missions demandées avec ce matériel, il fallait vraiment y croire. C'était de la bidouille journalière à l'échelle industrielle. Vraiment, même si ça se passait dans ce paradis, respect pour les hommes.

Bien amicalement TUR2





Ia orana ite matahiti api
Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LCT L9098

Message par Joël Chandelier le Mar 28 Aoû 2018 - 20:47

@Tur2 a écrit:Tu as fait un LCT, mais à mon époque c'était les BDC

Jusqu'en juillet 67 au CEP pour le LCT

Les BDC ont eux duré jusqu'en 88 (le Trieux) car je me rappelle avoir traité une enquête quand j'étais à l'EMM pour un incendie sur le Blavet en août 84


Dernière édition par Joël Chandelier le Mar 28 Aoû 2018 - 23:25, édité 1 fois (Raison : Rectification de date)





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
loulou06000
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 65
Électronicien d'armes NON

Re: LCT L9098

Message par loulou06000 le Mar 28 Aoû 2018 - 23:06

Effectivement à notre epoque c'etait encore des BDC , je me souviens tres bien du Trieux à Papeete
GYURISS
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Mer 29 Aoû 2018 - 10:33

Bonjour à Tous,
"Marsouin", l' ambulance n'était pas pour nous ? De plus pas de place dans la cuve. et que faire d'elle à TOTE .....

"Tur2", le dernier LCT fut le notre, premier arrivé en décembre 63 désarmé en juillet 69. Le "L9099" bâtiment atelier, qui naviguait peu fut désarmé plus tard (voir le forum de ce bateau).
Ces bâtiments ont été remplacé par des EDIC qui eux ont moins souffert de missions "tout terrain" que l'on nous attribuait. Ces vieux LCT les L9063-L9064 et L9098 nécessitaient de la "bidouille" afin de remplir nos missions.Oui, on se demandait si l'état major se rendait compte du travail que l'on nous demandait. Exemple: arrivée à quai avec un moteur ou un G.E. en panne; le réparer dans la journée et même la nuit pour repartir le lendemain à l'aube. Je regrette maintenant de ne pas avoir noter sur un carnet toutes les pannes .
Les BDC (j'ai embarqué sur le DIVES et BLAVET) avaient moins de soucis car plus récents.

C'est du passé, on a rempli nos missions.
________________________________________

En 1967 construction de la piste de TOTEGEGIE, je joins quelques documents de mon ami "GADAUD".

Les bulls que l'on a transporté commencent de déboisement

Spoiler:


Campement du 115e CMGA et du 5e RMP.


Les grues pelleteuses MARION que l'on a transporté sont en action



Construction d'une darse et d'un quai.


GYURISS
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Ven 7 Sep 2018 - 10:17

Bonjour,

Au cours des divers aller et retour HAO-GAMBIER, je ramasse des cocos et sur les conseils d'un matelot Tahitien je confectionne des glacières de table. On les utilisera, lors des apéros et des repas.




Je réalise toujours sur ses conseils, un Ukulélé, avec une noix de coco, des clous, du fil à pêche et divers morceaux de bois, dont du Mirau.



Encore une histoire de bananes où j'attends les railleries..... voir le message n°161.
Au cours de ces missions, nous avons acheté des légumes et fruits chez les cultivateurs de l'ile. Malgré l'interdiction de l'état major. On arrive chez une mangarévienne, on prend des tomates et autres légumes. Elle nous propose des bananes, on va à la plantation ,et il y a de magnifiques bananiers qui devaient faire 4 à 5 m de hauteur. Par galanterie peut-être, je lui demande son coupe-coupe et j'essaie de grimper au tronc. Je n'y arrive pas car celui-ci est gluant ou poisseux, je glisse et mes vêtements sont souillés. La vahine ,pendant ce temps là rigolait, elle me prend le coupe-coupe et d'un coup au pied du tronc coupe celui-ci. Ensuite un coup sur la base du régime et l'affaire est réglée...je me suis fait petit et je n'ai rien dit, la honte. J'ai mis le régime sur l'épaule direction le bord où là en voyant ma chemise et mon short tachés, j'ai eu le droit à plusieurs railleries de la part des O.M., puis par les tahitiens du bord ,le matelot qui m'accompagnait a mis "radio cocotier" en fonction.

Le Q.M.1 - S.M.S.R. Louis ZUSSY a en mémoire: Après un ravitaillement de TOTEGEGIE, on beache à RIKITEA. Les Mt MARTIN , RICHOU et le S.M. GYURISS sortent afin de visiter le village. Ils en profitent pour déguster quelques Manuia (bière de 65 cl) ils sympathisent avec les villageois et rentrent un peu éméché. Entre temps j'installe le projecteur dans la cuve et un drap sur le devant de la passerelle. Avant de monter à bord RICHOU s'était déguisé et vous avez fait sensation car vous étiez accompagnés de plusieurs villageois qui rigolaient apportant couvertures, peue et autres coussins. La projection fut comme d'habitude très animée par les cris des enfants.

GYURISS
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Mar 25 Sep 2018 - 16:46

Bonjour,

Après avoir participé à la construction de la piste de TOTEGEGIE au GAMBIER en janvier et février 1967, on effectue diverses missions de ravitaillements pour l'atoll FANGATAUFA courant mars-avril 1967.

3/67 MORUROA-FANGATAUFA, (environ 6 à 7 h de mer) de nombreux transports d'eau car un ballast central sur l'avant (environ 30m3) était cimenté, au cours du remplissage on ajoutait un berlingot d'eau de javel pour 10 m3, du gazole dans nos soutes, des grues, des camions.... Chargement ou déchargement le jour et trajet la nuit . Un camion- citerne équipé d'une pompe vidait nos 4 soutes à gazole, je ne gardais que le minimum pour retourner à MORUROA.


MORUROA au nord et FANGATAUFA au sud , il fallait environ 6 à 8 h de navigation, si pas de problème technique, car les pannes étaient fréquentes.
Tracé en continue à l"aller, en discontinue le retour

Spoiler:
1/4/67 Embarquement du matelot mécanicien Jean Claude GLATRE. Ses souvenirs: "il était très mal à l'aise en mer par les odeurs de la machine, le bruit dans le poste équipage à l'arrière et la cuisine à coté, sans compter le mal de mer. Les avaries très fréquentes des moteurs on démontait souvent les culasses et autres...de plus il n'y avait que deux matelots donc le quart plus les entretiens, dur dur...."
"Il y avait un matelot bosco SCHNEIDER, un peu bourru qui avait un caractère spécial, il était souvent occupé à piquer la rouille...."
Il sera affecté à la station météo des GAMBIER, fin juillet 1967. Quand le bâtiment est rentré en FRANCE pour refonte.



18/4 MORUROA-FANGATAUFA

Très court moment de détente pendant le chargement à FREGATE (FANGATAUFA) le Q.M.1 ZUSSY use ses boules sur le corail.

19/4 FANGATAUFA-MORUROA: 7 h de mer
20/4 MORUROA-FANGATAUFA
21/4 FANGATAUFA-HAO : 3 jours de mer
24/4 HAO-MORUROA incident sur un moteur de propulsion fuite d'huile.
27/4 au 30/4/67 Réparation à MORUROA ,d'un moteur de propulsion (fuite d'huile) après le voyage MORUROA-HAO-MORUROA.

Ensuite en mai,d'autres pannes sur ce moteur, il ne démarre pas et est très bruyant en fonctionnement


Dernière édition par GYURISS le Mer 26 Sep 2018 - 14:08, édité 1 fois
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 64
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Mar 25 Sep 2018 - 19:02

Les sandalettes ne sont pas des midships
De Muru à Fanga 20 aine de nautiques
La pétanque à Frégate, un cliché unique à conserver
GYURISS
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Mer 26 Sep 2018 - 14:24

Bonjour Marsouin,

Les sandalettes, sont des "chausses" en plastique que l'on trouvait dans tous les bons magasins asiatiques de l'époque, elles avaient la particularité de brunir au soleil, à la chaleur et devenaient cassantes.

Pour ma part le trajet est d'environ 70 à 75 km.

La partie de pétanque de ZUSSY a du être de courte durée et avec qui ?
Car arrivée vers 12 h si le courant dans la passe EMPEREUR nous laissait entrer, on déchargeait et suivant le type de chargement au retour on repartait le lendemain à 4 ou 5 h.
GYURISS
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Ven 28 Sep 2018 - 11:00

Bonjour à Tous,

Suite du message n° 183.

Pourquoi deux circuits ?

Ligne continue est le trajet aller , si la mer était calme, pas de vent ou de houle du sud-est, on "torchait" à 6 voir 6.5 nds.

En discontinue le retour. Les "chéqua" avaient constaté qu'il y avait un courant d'environ 0.5 nd qui longeait l'atoll d'Est en Ouest. Ceci est indiqué sur la carte marine. On piquait plein nord et on longeait l'atoll à environ 100 m de la barrière. Cela nous permettait de gagner quelques minutes au retour.
Ces nombreux transits étant monotones, il fallait bien trouver un dérivatif. La passerelle constatait l'augmentation de vitesse..., les matelots à la barre surveillaient le cap afin de ne pas trop s'approcher du récif, et nous les mécanos ont constataient une très légère baisse de la température d'échappement.
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 64
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Ven 28 Sep 2018 - 14:47

Bonjour Gyuriss et les autres LCTiens
Oui le courant EST-Ouest est très dérivant aux Tuamotu... comme l'alizé dominant de Nord-Est
En mettant une petite toile ou un genre de foc on peut gagner du temps et du carburant sur ce genre de bateau plat
GYURISS
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Mer 3 Oct 2018 - 15:48

Bonjour Marsouin et les Autres;

Mettre une toile en guise de voile, fallait-il trouver où l'accrocher ...en 1967 nous n'avions pas de mat puisque secours du L9071 "L9091". La seule toile que nous possédions, est la tente arrière.
Un BDC a navigué avec des voiles prévu à cet effet , amarré sur les mats de charge.
_________________________________________________

En mai 1967 nos missions sont le transport de matériel et gazole, eau douce, vivres,....
MORUROA-FANGATAUFA .
On quitte MORUROA et au bout d'une heure ou deux, un moteur est de plus en plus bruyant. On continue sur un seul à environ 2 ou 3 nds,. On vérifie la culbuterie et on constate que l'arbre à cames est désemparé. On fait appel à un remorqueur car il fallait délivrer impérativement le matériel dans la journée. Le R.C. Le Courageux nous prend en remorque , on franchit la passe Empereur, pendant le déchargement on répare, puis retour par nos propres moyens le lendemain.



Spoiler:
FANGATAUFA- En remorque devant la passe EMPEREUR


Le R.C. COURAGEUX nous remorque dans la passe


Dans la passe - le pylône EMPEREUR


Retour sur MORUROA après réparation du moteur. Le courant sortant est puissant


Vue de la passe et son courant, ça secoue un peu, on est jeté dehors


La passe (document trouvé sur ACB)


MORUROA-FANGATAUFA-HAO
A FREGATE on récupère des engins de chantier contaminés que l'on achemine à HAO. Le Maitre "chéqua" BEDES (de face) est en subsistance. Je le retrouverai sur le B.D.C. BLAVET en 1984. Certains sont en sandalettes plastiques d'autres pieds nus, malgré le matériel contaminé. Le QM1 ZUSSY avec casquette, les autres des matelots confectionnent des hamacs.



Pendant le transit, le "Chéqua" RICHOU se déguise au grand dam du Cdt.


HAO: le courant sortant est très puissant, on essaie de rentrer mais au bout de 10 à 15 min on renonce et on se fait jeter dehors.




En attendant on péchait devant la passe KAKI.


Un Thazard


vers le 14/5/67 Tempête sur MORUROA

21/5/67 Après une journée chargée en travail et suite à des remontrances de la part du Cdt, on refuse de diner avec lui. On décide, avec les deux officiers mariniers MARTIN et RICHOU de se préparer un barbecue, avec une boite métallique de biscottes posée sur un tabouret métallique, dans la cuve du bateau

Maitre chéqua RICHOU


Ma pomme


Un autre exemple ou le Commandant se prenait pour un seigneur: En panne de moteur ou autre on réparait le soir tard voire toute la nuit afin de naviguer le lendemain matin, et bien au lever je me faisais remonter les bretelles car on l’a empêché de dormir....

En mai 1967 le Q.M.1 ZUSSY a en souvenir: on préparait l'inspection générale. La tôle de la cuve était dans un état lamentable, on pouvait compter les membrures et autres renforts. Entre chaque il y avait un creux. De plus tout était rouillé les boscos ne pouvaient pas se permettre de piquer et repeindre. On récupéra un fut de goudron et il fut étalé sur ce tas de rouille. Après séchage cela avait une autre allure.

vers le 26/5 Diverses réparations à la machine, je n'ai pas noté le type d'incident, mais je pense aux changement de culasses comme le dit J.C. GLATRE précédemment.
En effet, ces blocs pour 3 cylindres étaient en très mauvais état et pesaient environ 120 kg. Les fuites étaient monnaies courantes. De plus les joints étaient de mauvaises qualités, les goujons rongés par le sel et les filetages (anglais) douteux. Il fallait couper quelques mm afin de pouvoir obtenir un serrage. Quant au serrage, pas de schéma (la page de la notice avait disparu) on faisait un serrage en quinconce, mais était ce bon. Plu tard quand j'ai reçu la notice que j'avais commandé en Angleterre, la méthode de serrage était très compliquée cela est bien British....


Dernière édition par GYURISS le Jeu 4 Oct 2018 - 9:52, édité 1 fois
COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
Mécanicien NON

Re: LCT L9098

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 3 Oct 2018 - 20:36

Merci pour ce beau reportage....



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
loulou06000
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 65
Électronicien d'armes NON

Re: LCT L9098

Message par loulou06000 le Mer 3 Oct 2018 - 20:53

Merci GYURISS pour ce beau reportage,j'ai ete deux fois (de passage ) à Moruroa mais jamais à Fanga ni à Hao, je n'ai jamais navigué sur des petits batiments comme des BDC ou des LCT , toujours sur des gros culs, les plus petits que j'ai fait sont les avisos.Grace à toutes tes photos je decouvre un peu la vie à bord.
Ce qui me surprend c'est l'inconscience de l'equipage torses nus et pieds nus si pres de materiels contamninés,quoique je me suis baigné dans l'atoll à Muru mais en zone vie !
Tinto
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: LCT L9098

Message par Tinto le Jeu 4 Oct 2018 - 0:48

Gyuriss,

J'ai repris depuis le premier message les aventures de ce bon 9098 depuis le départ de métropole en 67 (avec les anecdotes qui vont bien de ceux qui le découvrent comme 1er embarquement...!!!).
Sacrés moments de vie de chien marin où le pire côtoie le meilleur... Mais des souvenirs plein la tête que tu nous fais partager, sois-en remercié cher ami...
Au plaisir de lire la suite...





   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
LES BORMETTES
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Timonier NON

Re: LCT L9098

Message par LES BORMETTES le Ven 5 Oct 2018 - 16:53

Loulou à l'époque nous n'étions(pour la plus part d'entre nous) pas trop sensibilisés aux risques.
Pour l'anecdote, a Fangataufa notre patron mécano avait repéré un moteur couché sur le flanc coté océan. Il avait été utilisé lors d'un récent tir aérien et n'avait pas du servir beaucoup. Au premier coup d'oeil le patron voit que ce type de moteur a les mêmes injecteurs que les moteurs de notre EDIC(9070). Ni une ni deux un sceau des outils et je l'accompagne récupérer notre précieux matériel, de retour a bord le pacha nous attend muni d'un compteur Geiger qui s'affole immédiatement en le plaçant dans le sceau, coup de gueule et retour sur le tas de ferraille.
a +



« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »
Michel Roux
Michel Roux
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: LCT L9098

Message par Michel Roux le Ven 5 Oct 2018 - 18:50

Merci pour le partage.

A+
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 64
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Ven 5 Oct 2018 - 18:55

Ben dit donc Les Bormettes, ça a dû "rayonner" chez toi.
LES BORMETTES
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Timonier NON

Re: LCT L9098

Message par LES BORMETTES le Ven 5 Oct 2018 - 19:07

Il y a bien d'autres endroits "zébulonnés": où nous avons trainé nos carcasses et pour moi aucune séquelles! j'espère que nous sommes une grande majorité, nous les vétérans des essais nucléaires, nos EDIC n'étaient pas au top de la protection mais nos gradés et CDT ne faisaient pas n'importe quoi!



« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »
GYURISS
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Sam 6 Oct 2018 - 15:21

Bonjour fidèles lecteurs,

Loulou, message 190.
On était surveillé par le SMSR (pas facile à confirmer sur la photo) qui lui est aussi me semble est pieds nus...

Les bormettes, message 192.
Quand j'ai embarqué en 12/1966, mon prédécesseur m'avait donnée la consigne : Tout matériel en contact avec l'eau de mer est potentiellement douteux.
Je lui ai fait la remarque, "la cuvette des WC qui est en permanence alimentée par la réfrigération des G.E., idem ? ... pas de réponse"
On faisait donc nos "vidanges" dans un sauna zébulonné.

_____________________________

Résumé de nos missions en juin 1967.

1er juin 1967
Transfert de matériel de KATIE à DINDON.
On était à la veille d'un tir.



On peut remarquer que le matelot de gauche, porte des gants rouges.
Les boscos pendant les manœuvres devaient les porter.
Ceci dans le but de se protéger des éventuels contaminations avec les aussières et câbles en acier ayant été en contact avec l'eau du lagon.
Il est à noter, qu'à la machine, toute intervention sur un circuit d'eau de mer nécessitait le port de ces gants.
Pas pratique pour le travail, et souvent on les enlevait.
Tout circuit en contact avec l'eau de mer devait être contrôlé avant d'être réparé.

Spoiler:

Le Mtre MARTIN en kaki est assis à l'avant
C'est son dernier déplacement dans le lagon de MORUROA.
Jusqu'à la dernière minute les "chéqua" étaient indispensables à bord.
En manœuvre, un à l'avant l'autre plage arrière au guindeau.
Ils ont donc effectué leur dernière mission de KATIE à DINDON, puis ils ont débarqué sur ce lieu ; ils ont pris la navette pour retourner à KATIE afin de prendre l'avion direction FAAA le jour même, et au camp d'ARUE pour les mouvements de débarquement en attendant le retour en FRANCE.
Je n'ai pas souvenir, si ce jour là il y avait au moins un subsistant à bord en formation.
Car depuis le début d'année, on naviguait qu'avec des subsistants.
Que ce soit à la machine ou sur le pont.
En effet on ne nous attribuait aucun permanent du fait que le bateau rentrait en France en juillet 1967.



Débarquement sur le site de Dindon des Mtre MARTIN et RICHOU

Je couronne MARTIN.

Le QM1 ZUSSY couronne RICHOU - le Cdt AUBRY fume la pipe.

Les maitres MARTIN et RICHOU sur la vedette.
Ils seront officiers quelques années après.


05/06/67 Tir ALTAIR à MORUROA à 19 h (sous ballon).
La veille d'un tir, nous étions chargé en matériel de première intervention.
Grue, bull, camion, petite embarcation,... on appareillait dès que l'on recevait un message nous indiquant que l'on franchit le "RUBICON", on partait en général tous les L.C.T. ensembles, les EDIC formaient un autre convoi...
On s'éloignait au nord-ouest.
Si la veille le tir était annulé, on recevait un message nous indiquant "PENELOPE".
Si on était en mer, on rentrait.


L'équipage observe le nuage.


Retour sur MORUROA, un LCT est devant nous.


27/06/67 Tir ANTARES à MORUROA à 18h30 (sous ballon).

Le "L9091" tracte le ballon.


Le "L9091" et le ballon, le T.R. TARN au mouillage.





02/07/67 Tir ARCTURUS à MORUROA à 17h30 (sur barge).


Le "L9091" retour vers MORUROA après un tir.



Mission à FAUCON afin de récupérer du matériel.
Ceci sera une de nos dernières missions après les tirs. On n'aimait pas se rendre à FAUCON, à chaque fois on allait récupérer du matériel après les tirs (des contenairs, et autres qui "sentaient bon le zébulon...)




Après cette campagne de tirs 1967, fin de subsistance du QM1 ZUSSY Louis SMSR, il retourne à HAO.
Il reviendra à bord en mars 1968 quand le bateau reviendra de France après la refonte.



Partie de pêche de détente, les poissons seront rejetés au lagon.


Dernière édition par GYURISS le Dim 7 Oct 2018 - 10:44, édité 1 fois
loulou06000
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 65
Électronicien d'armes NON

Re: LCT L9098

Message par loulou06000 le Sam 6 Oct 2018 - 15:57

Vous avez eu une sacrée veine, GYURISS et Les Bormettes, de ne pas avoir de "sequelles", retrospectivement on realise les dangers encourus.
Malgré tout de tres beaux reportages photos postés par Gyuriss qui me font decouvrir certaines faces cachées de la vie de marin dans les atolls concernés.
Pour la petite histoire, lors de mon premier passage à Moruroa en 1973, un gars qui s'etait baigné dans le lagon (comme moi d'ailleurs) avait ramené on morceau de corail (ce qui etait formellement interdit, nous etions encore en tirs athmospheriques), il avait entreposé celui-ci à l'interieur d'une boite de conserve (genre boite de petits pois de 5kg).
Ce morceau de corail, certainement contaminé blanc à l'origine avait pris une drole de couleur, couleur rouille peut-etre du à la boite, mais ça ne nous rassurait pas trop !
COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
Mécanicien NON

Re: LCT L9098

Message par COLLEMANT Dominique le Sam 6 Oct 2018 - 16:45

Merci pour ce beau reportage.



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
Michel Roux
Michel Roux
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: LCT L9098

Message par Michel Roux le Sam 6 Oct 2018 - 17:20

Merci pour ce complément de reportage.

A+

Jean-Marie41
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 69
Mécanicien NON

Re: LCT L9098

Message par Jean-Marie41 le Sam 6 Oct 2018 - 18:30

J'aime tes récits GURISS
Je me souviens des passes de Fanga et du courant qu'il y a ,fallait bien viser et surtout d’être sur des moteurs
Le Pb de ces bâtiments c'est qu'il ont un fond plat et pas de tirant d'eau
En mer ,la porte avant fait barrière avec l’état de la mer
En gros deux nautiques en avant un nautique en arrière
Je me souviens que sur un EDIC le pacha été mis a rencard par les OM pour une histoire quelconque .
Sur certains EDIC le pacha avait sa piaule seul (à gauche en entrant ) avec bureau et au carré il était invité par les OM
Pour les chéquas ,il y en avait au total 3 :le pacha ,l'O2 et donc le 3 em marchant de soupe .On mangé très bien
Au poste de manœuvre le pacha :passerelle , l'O2 avant(porte) et le3 em plage AR
De bons souvenirs
Les WC étaient alimenté par le collecteur incendie (pompage dans le lagon naturellement )

J-M



 
La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.
[Charles Hébrard]


Contenu sponsorisé

Re: LCT L9098

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 20 Mar 2019 - 4:07