Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 694642 messages dans 13859 sujets

Nous avons 14351 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est LOIC LE DOUSSAL

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Votre passage au C.F.M.] Les sacs
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 1:35

» [Marine à voile] L'Hermione
par Roli64 Aujourd'hui à 0:57

» La spécialité de Radio
par chauvin Aujourd'hui à 0:22

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par loulou06000 Hier à 16:18

» SNSM LE GUIVINEC / LÉCHIAGAT
par COLLEMANT Dominique Hier à 14:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens Corvette Georges Leygues 78/79
par clamot58 Hier à 14:20

» [ Histoire et histoires ] Musée de la cavalerie à Saumur
par BEBERT 49 Hier à 12:21

» [ La S.N.S.M. ] SNSM ile Molène
par douzef Hier à 12:17

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Mono Hier à 10:54

» MINERVE (SM)
par Jean-Marie41 Hier à 10:53

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Hier à 10:31

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de la LIBELLULE 09/75 - 11/76
par fusible Hier à 8:30

» CALLIOPE (CM)
par vtt95 Hier à 6:03

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Hier à 5:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Roger Tanguy Hier à 4:23

» NÎMES GARONS (B.A.N.)
par cmbil22 Hier à 1:52

» LE SAVOYARD (ER)
par Gallandy Dim 17 Juin - 22:34

» 74ème cérémonie de commémoration du massacre d'Oradour-sur-Glane
par DEMEULANT Henri Dim 17 Juin - 14:59

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par phirou Dim 17 Juin - 9:53

» OUESSANT (SM)
par titus56 Dim 17 Juin - 9:06

» VAUQUELIN (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin - 4:47

» KERSAINT (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin - 3:03

» [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Moimeme Dim 17 Juin - 2:45

» VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE
par Pépé 974 Dim 17 Juin - 0:56

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par laporta Dim 17 Juin - 0:31

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Sam 16 Juin - 13:07

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par joyen Sam 16 Juin - 12:57

» ÉCOLE DES ARMES SOUS-MARINES (E.A.S.M.)
par girardi jean carlo Sam 16 Juin - 11:16

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 16 Juin - 9:27

» NARVAL (SM)
par COLLEMANT Dominique Sam 16 Juin - 9:16

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par SCARPELLINI Michel Sam 16 Juin - 6:41

» [Campagne] ANTILLES
par Dominique41 Sam 16 Juin - 3:52

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père René KERROS
par Bouté Christian Sam 16 Juin - 1:23

» [DIVERS B.A.N.] Porte ouverte B.A.N de Lann-Bihoué Juin 2018
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Sam 16 Juin - 1:23

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par doubleloire Sam 16 Juin - 0:55

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 16 Juin - 0:29

» Officiers techniciens
par loulou06000 Ven 15 Juin - 15:14

» [Divers Djibouti] Autour de Djibouti
par loulou06000 Ven 15 Juin - 14:54

» DIANE (SM)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin - 7:39

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin - 7:31

» [VOS ESCALES] Escale annulée
par titus56 Ven 15 Juin - 6:50

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père Roger Channac
par Invité Ven 15 Juin - 6:30

» LE MUTIN (BE)
par Bureaumachine busset Jeu 14 Juin - 22:35

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par chauvin Jeu 14 Juin - 12:12

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Franjacq Jeu 14 Juin - 9:09

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par jobic Jeu 14 Juin - 4:51

» [ Aéronavale divers ] [ 1945-1950 L'histoire des grands oiseaux blancs à tête de loup noir en Indochine
par alain EGUERRE Mer 13 Juin - 0:29

» LES SERVICES TER ET CONTRÔLE TER
par Max Péron Mar 12 Juin - 9:01

» JULES VERNE (BA)
par bigouden62 Mar 12 Juin - 5:22

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Châtelleraudais
par DEMEULANT Henri Lun 11 Juin - 15:16

» [ Blog visiteurs ] Recherche contacts
par Invité Lun 11 Juin - 13:21

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par ACKER Lun 11 Juin - 13:05

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par gilbert kerisit Lun 11 Juin - 8:59

» Bougainville (BTS)
par GILOU971 Lun 11 Juin - 8:06

» SNSM Douarnenez
par gilbert kerisit Lun 11 Juin - 2:13

» RHÔNE (BSL)
par guena29 Lun 11 Juin - 1:56

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 11 Juin - 0:36

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par pat Dim 10 Juin - 14:21

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Dim 10 Juin - 11:08

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par rvr Dim 10 Juin - 8:03

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par pinçon michel Dim 10 Juin - 0:31

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par COLLEMANT Dominique Sam 9 Juin - 15:12

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par cuny Sam 9 Juin - 13:41

» [ Les traditions dans la Marine ] Les plaisanteries dans la marine.
par PAUGAM herve Sam 9 Juin - 6:17

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par père dodu Ven 8 Juin - 15:50

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par douzef Ven 8 Juin - 11:55

» LA PERLE (SNA)
par tabletop83 Ven 8 Juin - 11:52

» LCT L9098
par GYURISS Ven 8 Juin - 11:42

» CYBELE (CM)
par poutchi Ven 8 Juin - 0:56

» [ Divers escorteurs rapides ] Livre sur les Rapides
par jym Jeu 7 Juin - 11:03

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Nenesse Jeu 7 Juin - 4:52

» Le Conquet
par salonais Mer 6 Juin - 23:51

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Jean-Marie41 Mer 6 Juin - 11:01

» [Histoire et histoires] DIXMUDE
par Joël Chandelier Mer 6 Juin - 10:44

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par LA TOULINE Mer 6 Juin - 10:34

» FLOTTILLE 14 F
par Bibi67C Mer 6 Juin - 3:42

» [ VOS ESCALES ] Mes escales sur une carte du monde
par titus56 Mar 5 Juin - 10:17

» LANDIVISIAU (B.A.N.)
par didiboy31 Lun 4 Juin - 16:46

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Le fort de Penthièvre (56)
par dansie Lun 4 Juin - 12:49

» [Divers écoles de spécialité] Les Arpètes- avant EAMF
par PAUGAM herve Lun 4 Juin - 9:13

» Neptune P2V6/P2V7 en Algérie (BPAN Lartigue)
par Christian Fleury Lun 4 Juin - 4:34

» CAT LAI (INDOCHINE)
par J-C Laffrat Dim 3 Juin - 12:02

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par centime44 Dim 3 Juin - 11:15

» [ Recherches de camarades ] anciens collègues de cours ou d'affectation infirmier marine de 1980 à 1999
par THOMAS HENRY Dim 3 Juin - 2:21

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par loulou06000 Sam 2 Juin - 15:17

» [ Recherches de camarades ] camarades de la Flotille 23F
par HUBERT Claude Sam 2 Juin - 11:08

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Xavier MONEL Sam 2 Juin - 9:01

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par loulou06000 Sam 2 Juin - 5:58

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par pluton69 Ven 1 Juin - 8:37

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par ERIC THIEBAUT Ven 1 Juin - 6:27

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Xavier MONEL Ven 1 Juin - 2:43

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par COLLEMANT Dominique Jeu 31 Mai - 14:15

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par DUFFOND Serge Jeu 31 Mai - 14:07

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Jean-Marie41 Jeu 31 Mai - 11:24

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par Jean-Marie41 Jeu 31 Mai - 11:21

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Jeu 31 Mai - 11:11

» TENACE (RHM)
par Jean-Marie41 Jeu 31 Mai - 10:50

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par salonais Mer 30 Mai - 23:41

» Il y a 71 ans, souvenir d'un jeune engagé
par LES BORMETTES Mer 30 Mai - 13:42

DERNIERS SUJETS


[Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Partagez
avatar
Pytheas
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Commis équipage NON

[Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Pytheas le Ven 14 Oct - 6:06

bonjour,

une question s'il vous plait, à ceux qui ont vécu à Muruora , à terre ou sur BB Moselle

en 1968, 1969, 1970

savez vous si les les ingénieurs o^vous même , vous portiez sur vous en permanence des testeurs de présence de radioativité,



moi perso, cela ne me dit rien, je n'en ai jamais vu ou porté

seconde question : a quelle distance avait lieu les tirs , de Muru et de la Moselle

merci à bientôt

avatar
bourneton
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Pilote aéro

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par bourneton le Ven 14 Oct - 7:06

Pour pytheas rep mes 105. Oui nous portions un badge mesurant la radioctivité .Ce dernier etait relevé en fin de mois .

J'ai participé a 9 tirs aeriens :4 a Dindon ,4 a Denise et 1 aerien .

Lors des tirs, la Moselle prenait la mer et on se trouvé environ entre 50et 60kms ,lors du derier tir en 1974 nous avons attendu 15 jours que le rubicond soit franchi .

Amicalement R B
avatar
bailly bout de bois
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Charpentier NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par bailly bout de bois le Ven 14 Oct - 7:59

en 76/77 j'étais à l'amf muru,logés à bord de la Moselle, nous ne portions pas de badge et nous avons assistés à 3 tirs souterrain
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Joël Chandelier le Ven 14 Oct - 8:00

Salut Pythéas
Ce que tu appelles "les testeurs de radioactivité" étaient en fait soit des dosimétres photo (la pellicule intérieure du dosimètre si elle était sousmise à un rayonnement extérieur Gamma noircissait plus ou moins lors du développement en labo......un labo comme pour le développement des photos d'appareils à pellicules)
soit des "stylos dosimétres" à lecture directe toujours dans le cas d'exposition à un flux de rayons gamma exclusivement
Ces 2 "appareils" n'étaient portés que sur les personnes entrant dans les zones dites contrôlées (tréfle vert)
En ce qui concerne la Moselle il existait à bord des dosimètres dit "collectifs" disposés dans certain endroit du bord. Ces dosimètres photos était développés tous les mois mais ils pouvaient être développés à tout instant si un risque avait été connu.
Le Technicien en Radioprotection que je suis ne pourrait terminer ce post non sans rappeler une énième fois les 3 risques dus à la radioactivité
Irradiation externe aux rayons gammas: Pour les essais aériens vu que les plus proches bâtiments étaient éloignés de plus de 5 Km et que le nuage radioactif était lui aussi à plus de 5000 mètres en hauteur l'irradiation externe directe n'existait pas (le parcours moyen maximum dans l'air d'un rayon gamma d'energie moyenne étant de 5Km)
Contamination externe. La il n'est plus question d'être soumis à un rayonnement mais d'être "souillés" par des (en général) poussiéres radioactifs ou de l'eau ayant étant contaminée. Les dosimètres dans ce cas là n'ont pratiquement aucune utilité la contamination externe n'étant faite que de rayons Béta (qui sont arrêtes par la peau) ou d'alpha qui eux ne pénètrent même pas la peau. Pour être décontaminé suffit de se laver à l'eau et au savon (c'est suffisant) les parties qui ont été en contact avec ces produits. Bien sur les eaux ayant servis au lavage doivent être récupérés dans des citernes spéciales car ce sont elles maintenant qui sont contaminées.
Contamination interne voilà le "fléau" en matière de risque et surtout effet pouvant se révéler jusqu'a 30 ans plus tard. Alors comment savoir si on a pu être contaminé intérieurement?????
D'abord pour être contaminé intérieurement il faut avoir séjourné en zône contaminée connue et délimitée et ne pas s'être protéger correctement au niveau des voies respiratoires et du corps. Toute personne pénétrant pour travaux en telle zone devait être équipée
Cas d'une contamination interne accidentelle c'est à dire quand on ne s'y attends pas!!!!!!On est à bord on a vu le nuage lors d'une explosion, on navigue tranquille
et a un moment on entends Poste de Combat général. La passerelle a été prévenue que le nuage radioactif situé dans la stratosphére était sur la "route" du bâtiment et qu'en plus il y avait des "grains"......Tout le monde à l'intérieur mais si quelqu'un a voulu se payer une douche gratuite a l'eau de pluie dehors sans protection.......
Comment pouvait on savoir si on a été contaminé interne
Les personnes travaillant dans les zones contaminés étaient suivis (pipi et caca) ce procédé de mesure de la contamination interne était trés fiable mais pour ceux qui séjournaient à Muru sans forcément être en contact direct avec la contamination ils passaient à Jean Prince avant leur retour en métropole dans ce qu'on appelait le caisson......procédé relativement fiable car rappelez vous les gammas c'est facile à mesurer mais les Alphas ou les Bétas s'ils ont été ingérer ils ne traversent pas le corps.
Pour les tirs sousterrain que l'on pouvaient observer des plateformes il ne pouvait y avoir irradiation (le puits étant plus que profond et la hauteur d'eau faisant elle aussi écran) Le risque aurait été une fuite de gaz radioactif de pression trés forte pour jaillir dans l'atmosphére.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Pytheas
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Commis équipage NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Pytheas le Ven 14 Oct - 8:27

je vous remercie tous les trois c'est plus qu'instructif

merci encore

à bientôt
avatar
daniel1949
QM 2
QM 2

Age : 68
Commis équipage NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par daniel1949 le Ven 14 Oct - 10:21

salut les gars moi j'était sur la moselle en 1968 etdébut 69 mais pendant toute cette période j'ai porté ces dosimètre qui était vérifié tous les mois et suivant les résultats j'ai vu des collègues rentrer sur le continent mais après les avoir revus rien d'anormale j'ai assisté à plusieurs explosions et celà me laisse des souvenirs assez beaux et des retours fetés au champagne très arrosés mais toujours un muru assez triste
avatar
Pytheas
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Commis équipage NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Pytheas le Ven 14 Oct - 11:00

merci

moij'étais fin 69

et je ne me rapelle pas de ces dosimètres

mais je crois que le dernier essai était septembre 69

et aprés 70 je crois

donc je pense , mais pas sur que quand il n'yavait pas d'essai on n'en portait pas

ce fut mon cas

mais les risques étaient présent

sutout quand on se baignait, et aussi si on touchait les coraux

il était bien sur interdit de pêcher, vous confirmer

merci encore
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 72

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par jean claude monzie le Ven 14 Oct - 13:42

salut,je confirme en 66 67 sur HAO dosimétre inviduel échangé regulierement
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Armurier NON Missilier ASM

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Jean-Léon le Ven 14 Oct - 15:28

Sur le Médoc 68/69 des dosimètres individuels seulement pour une poignée de personnes censée être plus exposée.

En fin d'affectation passage au fameux caisson évoqué par Joël.

Pour moi sur la Rance.



 
Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
Pytheas
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Commis équipage NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Pytheas le Sam 15 Oct - 8:26

merci à vous deux
avatar
GARCIA Pierre dit Pécos
QM 2
QM 2

Age : 71
NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par GARCIA Pierre dit Pécos le Sam 15 Oct - 10:02

En 66 sur le Médoc dosimètre individuel format carte de crédit, on décousait le haut de l'insigne de poitrine sur les chemises de travail et on y glissait le dosimètre qui était changé, mais je ne me souviens pas tous les ? Bon la sécurité sur l'attol ... boof ! un ruban de chantier avec le sigle atomique pour interdire les abords de la route ou on jouait à la pétanque à l'occasion, pê che et baignade autorisée et heureusement car les distractions étaient inexistantes (mais il y avait quand même cinéma le soir sur la plage arrière) il faut croire que le vent ne pouvait pas passer le ruban !!!

Et passage (impressionnant) au caisson avant le grand départ.
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 72

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par jean claude monzie le Sam 15 Oct - 11:15

exact dans la modif chemise style carte de crédit puis il y a eu des dosi plus gros alors la!! suspendu autour du cou,pas terrible au boulot
avatar
Pytheas
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Commis équipage NON

LES DOSIMETRES

Message par Pytheas le Dim 16 Oct - 3:58

istructif merci
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par † Fanch 56 le Dim 16 Oct - 12:25

Sujet intéressant, que j'ai regroupé dans un nouveau sujet, en extrayant tous les messages dans le sujet BB Moselle.






LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par † Fanch 56 le Dim 16 Oct - 12:27

Sur le Morvan, position Dindon, Tirs aériens, nous avions tous le dosimètre qui était changé tous les mois.

Rien ne nous empêchait quelques jours après les tirs, de nous baigner comme des gamins que nous étions. Et évidemment le jour du rapatriement, passage au caisson.

Petite cure de sang de boeuf en retour en métropole.





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Joël Chandelier le Dim 16 Oct - 13:02

Voilà une précision que j'avais oublié de mentionner concernant les "BB"
Les "BB" n'étaient pas tous au même endroit à Muru et comme "Dindon" était en zone contrôlée tout personnel y séjournant (Equipage de batiment compris) devait être muni d'un dosimètre photo (comme sur le Morvan rappelé par Fanch).
Quand j'évoquais les "dosimètres" collectifs c'était hors zone et juste pour information.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Noël Gauquelin le Dim 16 Oct - 14:08

Je n'arrive pas à me rappeler si nous en avions sur le De Grasse (?) . Normalement, on aurait du, mais aucun souvenir de cet objet.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par † Fanch 56 le Dim 16 Oct - 14:22

Je ne pense pas que l'on puisse faire une comparaison entre ceux qui ont assistés aux tirs souterrains, et nous autres qui subissions les tirs sur barge et aériens. Nous constations en revenant quelques heures après "Austerlitz", les effets sur l'atoll et la faune.

Mais évidemment étions inconscients des effets sur nous. Mais bon c'est la vie...................





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
BOTINEAU gerard
QM 1
QM 1

Age : 73
NON

Les dosimetre au C.E.P

Message par BOTINEAU gerard le Dim 16 Oct - 14:35

campagne 1966 sur le DE GRASSE nous étions équipés d'un dosimetre et de nous baigner à notre retour à MURU



Amicalement MARINE G.B
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Noël Gauquelin le Dim 16 Oct - 15:02

Fanch, inconscients, pas tous : A bord du De Grasse, pendant les campagnes 1970 et 1971, nous étions un groupe de gens méfiants qui ne descendaient que rarement à terre à Mururoa (1 fois par campagne en ce qui me concerne) et qui ne se sont jamais baigné dans le lagon, malgrès les assurances de nos grands chefs.

Mais c'est aussi vrai que sur le De Grasse nous n'avions rien de particulier à faire à terre à Muru et donc par conséquent aucune raison impérative d'y aller.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
3eme ligne
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Radio NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par 3eme ligne le Dim 16 Oct - 15:13

Sur les petits fonds plats comme mon BAME L9084 (indicatif FCME), nous avions le dosimêtre individuel mais aussi chacun le dosiphot, genre de stylo qui devait enregistrer quelque chose, et nous avions un technicien SMSR qui avait son local sur l'arrière de la passerelle (là oû devait à l'origine se situer la chambre des cartes/PC Radio), il faisait x tournées par jour avec un détecteur et rendait compte à son organisme, nous avions deux civils à bord gérant le stock de matériel électronique, et ceux ci allaient comme nous en même temps passer la spectrométrie.

Alors rigolade lorsque le gars du SMSR faisait ses rondes de contrôle avec son détecteur et sa planchette oû il nôtait les graduations variantes d'un jour à l'autre, ça ne ratait pas il râlait tout ce qu'il savait sur 4 endroits bien spécifiques du bord, donc on le voyait se gratter la tête, mais il n'a jamais voulu nous dire pourquoi :

- les becs de la porte d'étrave de notre EDIC transformé, qui était toujour battue par les vaguelettes sur les beachings.
- Les deux toilettes du bord, sachant que nous nous asseyions dessus tout natûrellement, la chasse d'eau étant puisée directement dans le lagon.
- La ligne de mouillage plage arrière et tout son pourtour plage arrière, on mouillait à chaque fois pour beacher et la remontait en la lavant au jet d'eau de mer en débeachant, vu que l'équipage on mangeait midi et soir sous la tente à quelques mêtres, on était aux premières loges, notre chien lui dormant le jour la plupart du temps à l'ombre donc de la tente mais contre la ligne de mouillage.

Ce qui revient à dire que de temps à autres on était convoqué pour passer des spectrométries, ça pouvait aller une fois par mois, ou bien une fois toutes les 3 semaines, tout dépendait si on avait bougé après les explosions aériennes sous ballon. On/je n'ai jamais su combien j'avais pris, ramassé et gardé, de mon année à Mururoa.





"Give blood, play rugby !"
avatar
maurienne
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 77
Commis                       NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par maurienne le Lun 17 Oct - 1:53

Première campagne de tir en 66-67 sur la Maurienne, nous étions équipés de dosimètres.

Deuxième campagne pour moi en 68-70 sur Le PR Isère pas d'équipement individuel. Ronds dans l'eau autour de Mururoa.

Troisième campagne toujours pour moi en 71-73 à Martine Mururoa, équipement individuel.

Spectométrie à Jean Prince au débarquement de ces trois affectations.

Étant plongeur, je peux vous assurer que la douche apres les plongées à Mururoa était longue et minutieuse.

Très très rare baignade loisir à Mururoa, aucun poisson ou crustacé en provenance du lagon mangé.



Et comme tout le monde,je pense avoir passé au travers de ce que tout le monde redoute. Je n'ai pas demandé mon dossier individuel, peut être par peur du résultat.



Mange ce que tu as aujourd'hui dans ton assiette, demain pourrait être pire.
Qu'importe d'où nous venons, car nous pouvons aller beaucoup plus loin que ce dont nous avions rêvé.

Michel Barreau l'ex-affameur, le N° 1000.
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 72

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par jean claude monzie le Lun 17 Oct - 2:05

salut,on ne nous dit pas tout ( ANNE ROUMANOFF )
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par Joël Chandelier le Lun 17 Oct - 2:51

Au sujet du lagon lors des tirs aériens j'ai déjà eu l'occasion d'expliquer qu'au moment de l'explosion il y a aspiration du lagon dans la formation du Champignon ultra radioactif qui monte, qui monte (comme la "bêbête ) mais avant qu'il n'y est une quelconque retombée (car évidemment retombées il y a et dire le contraire serait mentir) le nuage radioactif s'est déplacé et n'est plus au dessus du lagon de Muru.
Les dégats a Muru prés de la Zone O sont essentiellements dus au souffle et à la chaleur (cocotiers couchés ou cramés, poissons sur le dos en surface,eau du lagon trouble car sédiments remués)
Je ne connais pas toutes les hauteurs de tir sur barge je sais que la charge sous ballon était à 600 mètres au dessus du lagon comme je sais qu'il y a eu des tirs d'expérimentation directement à terre sur l'atoll qui n'était pas à"champignon" mais juste pour voir ce qu'une charge de TNT par exemple qui sauterait pourrait faire à coter d'une arme nucléaire au Pu.Lors de ces essais les mesures prises étaient les mêmes que pour un tir normal (évacuation de l'atoll, analyse condition météo, etc....) Ces essais ont permis de voir la sécurisation des armes mais du Pu fut répandu dans un endroit précis qui fut interdit (sauf au décontamineurs)
Pour revenir sur les tirs aériens l'eau du lagon était contrôlés tous les jours un peu partout et dans certain endroits (ceux qui auraient pu être plus à risque) 24h/24h. La faune était aussi contrôlées ainsi que la flore par, non pas le Service Mixte de Sécurité Radiologique (SMSR), mais par le Service Mixte de Controle Biologique (SMCB).
Ces contrôles pouvant se faire avec un EDIC en allant sur une zone donnée mais les contrôles les plus dangereux l'étaient avec les plongeurs qui ont pu être soumis suivant leur procédure a irradiation ou contamination (externe ou interne).
Pour leur irradiation éventuelle au fond de l'eau sur du matériel normal mais devenu radioactif lors de l'émissions de particules dites "neutrons" (un flux de neutrons peut rendre radioactif gamma n'importe quoi tout dépendra de son flux, son énergie et de la composition de la surface soumise au flux) il 'était facile de la suivre (dosimètres gamma) mais pour leur contamination éventuelle, si externe lavage, mais si interne le caisson pour ce type de personnel n'était pas suffisant fallait les analyses sanguines et pipi caca.
Je rajoute ce que tout le monde savaient sur le site si la baignade était autorisée a peu prés partout il était par contre strictement interdit de consommer du poisson du lagon.
Dernière précision: Je ne prétend pas détenir la vérité vraie si je peux m'exprimer ainsi je ne fais que relater ce que j'ai vécu mon rôle essentielle (notamment en 1966) information tout l'équipage de la Garonne, du Cdt au mousse, de ce qu'était la radioactivité et les risques d'irradiation externe, contamination externe et contamination interne et parallèlement je faisais 24/24(du moins mes appareils) quelque soit ou se trouvait la Garonne des mesures de l'air et de l'eau de mer mais aussi eau de pluie.
de fevrier 1971 à fevrier 1973 affecté Hao puis Mahina mon rôle fut essentiellement pour les unités qui le demandaient de me déplacer à Muru (ceci quand j'étais à Mahina) faire des séances d'info aux volontaires (peut être désignés d'office ) des unités. Parallèlement à ça j'étais le responsable radioprotection au STCAN Papeete tout bâtiment revenant de Muru pour IE ou IPER devait avoir de ma part autorisation de démontage d'un circuit eau de mer (hygiène ou tout autre circuit réfrigèrant) J'allais gratté (muni de gants) crépines d'aspirations ou je démontais une bride pour gratter puis j'allais au labo faire une analyse. En 2 ans je n'ai jamais eu de valeurs dépassant les normes mais peut être que pendant ces 2 ans je n'ai eu à contrôler que des bâtiments sains.
Par contre n'étant pas "crédule" je sais que professionnellement des mécanos que ce soit d'Edic ou autres plus grosses unités (je pense aux BB mais aussi aux type Trieux) s'ils avaient une panne sur un circuit eau de mer n'attendais pas le retour à PPT pour IE ou IPER et les résultats d'analyse....... ces personnes là........ très professionnellement effectuaient leur réparation...........
Pour mes autres campagnes 73/75 j'étais embarqué et en 74 fut la derniére année des essais aériens ces 2 années là j'étais en radiporotection qu'au service de l'équipage du Henry et lors des tirs grace à mon PCR embarqué(Poste de Controle Radiologique) les fameuses armoires bleues pour ceux qui en ont vu, je transmettait mes relevés parfois toutes les H ou moins
En 81/82 A muru tirs souterrain mon rôle était tout autre mais le relater serait long sachez en tous les cas que c'était toujours dans l'esprit information-education.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

Re: [Divers campagne C.E.P.] LES DOSIMETRES et la RADIO PROTECTION au C.E.P.

Message par parriaux christian le Lun 17 Oct - 3:23

il n'y avait pas de prises de sang au moins une fois par mois ????



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?

    La date/heure actuelle est Mar 19 Juin - 2:50