Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 690040 messages dans 13821 sujets

Nous avons 14318 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Gabriel delsau

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par PICCOLO Aujourd'hui à 15:17

» [ Associations anciens Marins ] Parainnage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par BEBERT 49 Aujourd'hui à 14:32

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur l'ELM DU Chayla de 82 à 86
par schwarzy Aujourd'hui à 12:28

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Aujourd'hui à 11:07

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par JUMPER Aujourd'hui à 11:02

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par Jean-Paul Bargain Aujourd'hui à 10:15

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC TOULON
par Charly Aujourd'hui à 09:03

» [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Charly Aujourd'hui à 08:16

» [MARINS POMPIERS] Vedette des marins pompiers
par Charly Aujourd'hui à 08:07

» [Les stations radios et télécommunication] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par fusible04 Aujourd'hui à 00:25

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par JACQUEZ Hier à 22:25

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anecdotes CC VIDON qui a commandé l’école des Transfilistes
par VERNEYGérard84 Hier à 18:49

» BSM TOULON
par COLLEMANT Dominique Hier à 18:10

» SÉMAPHORE - PORT EN BESSIN (CALVADOS)
par COLLEMANT Dominique Hier à 18:03

» [ Recherches de camarades ] CFM Hourtin décembre 65
par BECK Hier à 16:20

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Monuments aux morts originaux Français
par BEBERT 49 Hier à 14:13

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par boboss Hier à 10:59

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Hier à 09:37

» LA SAÔNE (PRE)
par philippe.aime Hier à 09:28

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par LA TOULINE Hier à 07:35

» TONNERRE (BPC)
par DUFFOND Serge Ven 25 Mai 2018, 22:21

» [ Divers escorteurs rapides ] Livre sur les Rapides
par MAGUEUR Ven 25 Mai 2018, 20:48

» [Campagne C.E.P. Mururoa] Anciens du SMSR
par Joël Chandelier Ven 25 Mai 2018, 20:19

» LCT L9098
par jean-claude BAUD Ven 25 Mai 2018, 17:19

» [ Recherches de camarades ] Monsieur Augustin
par Momo Ven 25 Mai 2018, 11:47

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par J-L-14 Ven 25 Mai 2018, 11:19

» [ Blog visiteurs ] Bateau l'Arromanches
par BIBI-13 Ven 25 Mai 2018, 11:06

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Ven 25 Mai 2018, 09:58

» FOCH (PA)
par Matelot 67 Ven 25 Mai 2018, 09:15

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Christian DIGUE Jeu 24 Mai 2018, 23:20

» ESCADRILLE 2 S
par Bibi67C Jeu 24 Mai 2018, 21:26

» CAMÉLIA (DC)
par MANTELIN Jeu 24 Mai 2018, 18:42

» ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par blebec Jeu 24 Mai 2018, 18:34

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 24 Mai 2018, 18:00

» Stage casque spécial Bidel
par COLIN JACQUES Jeu 24 Mai 2018, 17:51

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par marsouin Jeu 24 Mai 2018, 16:03

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Joël Chandelier Jeu 24 Mai 2018, 14:44

» Bougainville (BTS)
par jobic Jeu 24 Mai 2018, 13:54

» ESCADRILLE 56 S
par Bibi67C Jeu 24 Mai 2018, 11:08

» La spécialité de Radio
par DTL Jeu 24 Mai 2018, 10:36

» GEORGES LEYGUES (Croiseur)
par chauvin Jeu 24 Mai 2018, 10:31

» L'ALERTE (E.C.)
par LASSUS Bernard Jeu 24 Mai 2018, 10:14

» LE LORRAIN (ER)
par prenat jean-claude Jeu 24 Mai 2018, 10:02

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par COLLEMANT Dominique Mer 23 Mai 2018, 22:59

» [ Les traditions dans la Marine ] Les diplômes de la Ligne
par chtitim59 Mer 23 Mai 2018, 22:19

» DENTI (BEE)
par timoniersoum Mer 23 Mai 2018, 20:40

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par larcher Mer 23 Mai 2018, 20:14

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par f6eqn Mer 23 Mai 2018, 18:58

» [ Blog visiteurs ] Maitre principal Daniel Barthe
par matelot80 Mer 23 Mai 2018, 18:57

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Jean-Marie41 Mer 23 Mai 2018, 18:40

» RANCE (BSL)
par MESLET Mer 23 Mai 2018, 17:44

» STATION RADIO SUPER MAHINA "FUM"
par christian dupuy Mar 22 Mai 2018, 17:55

» [Divers écoles de spécialité] Les Arpètes- avant EAMF
par Didier Moreaux Mar 22 Mai 2018, 16:05

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par séité Mar 22 Mai 2018, 13:41

» [Vieilles paperasses] Brevet militaire
par Joël Chandelier Mar 22 Mai 2018, 09:34

» MISTRAL (BPC)
par timoniersoum Mar 22 Mai 2018, 08:54

» [Opérations diverses] Mission Saphir octobre 74
par KLETKE Mar 22 Mai 2018, 05:57

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par JACQUEZ Lun 21 Mai 2018, 20:36

» ACANTHE (DC)
par MANTELIN Lun 21 Mai 2018, 20:21

» Neptune P2V6/P2V7 en Algérie (BPAN Lartigue)
par J-C Laffrat Lun 21 Mai 2018, 19:51

» LARTIGUE (ALGÉRIE)
par Beziers la Fosse Lun 21 Mai 2018, 19:06

» ÉCOLE DES TRANSFILISTES - LA CRAU
par larcher Lun 21 Mai 2018, 18:53

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades CFM Hourtin mars 68 à mai 69
par kroenig Lun 21 Mai 2018, 18:49

» [ Recherches de camarades ] anciens collègues de cours ou d'affectation infirmier marine de 1980 à 1999
par THOMAS HENRY Lun 21 Mai 2018, 18:34

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par fage03 Lun 21 Mai 2018, 18:06

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par gégé Lun 21 Mai 2018, 16:49

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Didier Moreaux Lun 21 Mai 2018, 13:51

» [ VOS ESCALES ] Mes escales sur une carte du monde
par Joël Chandelier Lun 21 Mai 2018, 09:20

» DUGNY LE BOURGET (B.A.N)
par alcx Lun 21 Mai 2018, 03:57

» ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Quifille Dim 20 Mai 2018, 20:15

» CAPRICORNE (CM)
par COLLEMANT Dominique Dim 20 Mai 2018, 18:54

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par COLLEMANT Dominique Dim 20 Mai 2018, 18:36

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades B.A.N. ISTRES 64 à 66
par COLIN JACQUES Dim 20 Mai 2018, 17:49

» [ Recherches de camarades ] Louis Surget dans la Marine de 1949 à 1952
par COLIN JACQUES Dim 20 Mai 2018, 17:20

» CAPELLA
par vahine50 Dim 20 Mai 2018, 17:12

» COMMANDANT DUCUING (AVISO)
par Bureaumachine busset Dim 20 Mai 2018, 16:58

» LYRE (CM)
par timoniersoum Dim 20 Mai 2018, 16:22

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par centime44 Dim 20 Mai 2018, 13:56

» [ Recherches de camarades ] recherche Daniel VIGNES (ELBOR)
par TOURBEZ Sam 19 Mai 2018, 18:22

» [ Recherches de camarades ] Salün, école de Gendarmerie à Chaumont
par TOURBEZ Sam 19 Mai 2018, 17:47

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - ST MANDRIER
par DQN78 Sam 19 Mai 2018, 09:27

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 19 Mai 2018, 08:37

» FLOTTILLE 9 F
par didiboy31 Ven 18 Mai 2018, 18:26

» [ VOS ESCALES ] Dubaï
par COLLEMANT Dominique Ven 18 Mai 2018, 18:16

» [Escale] SINGAPOUR
par titus56 Ven 18 Mai 2018, 17:11

» [ VOS ESCALES ] ABU-DHABI
par titus56 Ven 18 Mai 2018, 16:30

» [ VOS ESCALES ] Escale à BOMBAY pendants SAPHIR
par titus56 Ven 18 Mai 2018, 16:12

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par DQN78 Ven 18 Mai 2018, 16:05

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par timoniersoum Ven 18 Mai 2018, 08:23

» ORIGNY (DO)
par larcher Jeu 17 Mai 2018, 20:22

» [ Blog visiteurs ] Arromanches campagne Indochine 53/54
par Invité Jeu 17 Mai 2018, 19:37

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Didier Moreaux Jeu 17 Mai 2018, 14:12

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par sagnimorte albert Jeu 17 Mai 2018, 11:00

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Bureaumachine busset Mer 16 Mai 2018, 23:06

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par corre claude Mer 16 Mai 2018, 20:01

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par LEBARILLIER Mer 16 Mai 2018, 19:42

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Mer 16 Mai 2018, 19:33

» PORT LYAUTEY (MAROC)
par guedon Mer 16 Mai 2018, 18:19

» ÉCOLE DES TRANSMETTEURS (les Bormettes, Cap Brun, CIN St Mandrier)
par Guillemot29 Mar 15 Mai 2018, 23:03

DERNIERS SUJETS


La spécialité de sécuritar

Partagez
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Sam 05 Nov 2011, 21:02

Excellente remarque Jean Claude et ma réponse va être assez disons bizarre mais néanmoins vraie
La tenue dite de pompier léger n'est pas une tenue d'intervention "lourde" mais plutôt une tenue de travail (et théoriquement j'aurai du avoir aux pieds des grosses chaussettes de laine rabattues sur le haut des bottes c'était ainsi à l'Ecole Sécu que l'on devait être vêtu pour les travaux en ateliers par exemple)
En cas d'intervention pour se "grimer" en "pompier lourd avec appareil respiratoire (en tous les cas à mon époque) on n'avait plus qu'a sauter dans le pantalon parka,mettre les gants par terre, enlever la ceinture de feu (a la quelle on voit accrocher la clé tricoise),mettre le casque par terre, attacher un foulard(que l'on avait dans la poche de la combinaison bleue) autour du col de la dite combinaison ceci était appelé presse étoupe, capeler la veste de parka, remettre la ceinture de feu, mettre le masque de l'appareil respiratoire, rabattre sur la tête la cagoule coton (que je n'ai pas sur cette photo du post N°17 mais que l'on voit bien sur la dernière photo de Georges), remettre le casque puis rabattre sur la tête la capuche de la veste parka et dernière opération mettre les gants.
Quand on était à l'école couché (la plus part du temps sans pyjama mais au minimum slip et tee shirt...... obligatoirement....... coton) a n'importe quelle heure c'était l'exercice dit de célérité et on avait 90 secondes (sans avoir à capeler l'appareil respiratoire) pour être en tenue correcte combinaison,Chaussetes montantes laines,bottes,cagoule, presse étoupe, parka,casques, gants, ceinture de feu. Si un seul n'était pas dans le délai on recommençait.
Tu vois Jean Claude que le port de la combinaison par dessus les bottes c'était plus du "look" qu'autre chose(et une vieille habitude quand j'étais à l'Ecole sécu, stagiaire ou instructeur) car combinaison dessus ou dessous les bottes la protection était la même.
Il est évident qu'au pied du lit nos affaires étaient disposées prêtes à sauter dedans ainsi le pantalon parka était enroulé à l'envers sur les bottes. En fin de stage il y en avait qui se retrouvaient "coincés" pendant la nuit de "bons camarades" ayant coller les bottes au sol


Dernière édition par Joël Chandelier le Sam 05 Nov 2011, 21:17, édité 1 fois (Raison : Précisions)





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
D.THIEBAULT
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 64
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par D.THIEBAULT le Sam 05 Nov 2011, 21:07

Joël,

Merci pour l'explication qui, ma foi, n'a rien de bizarre (pour moi)



Celui qui marche droit trouve toujours le chemin assez large.
avatar
Kremer Pierre
QM 1
QM 1

Age : 69
 Mécanicien équipage NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Kremer Pierre le Dim 06 Nov 2011, 08:21

Joel,

Eh Joël tu oubli quelque chose dans les exercices de célérité en 1970 il fallait que la lance de 45 soit branchée et prête à débiter dans les 90 secondes, tant que cela n'était pas opérationnelle on se recouchait et quelques instant plus tard on recommence.

Le plus c'est quand même le lendemain matin nous avions le casse croute en récompense.

Je peux te dire que au bout de quelques semaines nous étions conditionnés, une anecdote un jour alors que j'étais embarque sur l'Arromanches et que j'étais en permission de 48 h chez moi le dimanche matin à 8h00 sirène municipale pour exercice des pompiers de la ville je saute en bas du lit et là mon épouse me demande ou je vais ! C'est pour te dire à quel point vous aviez réussis à nous conditionner.

40 ans après de temps en temps je me fais chambrer par les beaux frères.




L'idéal est pour nous ce qu'est une étoile pour le marin.
Il ne peut être atteint mais il demeure un guide.
Albert Schweitzer
 
avatar
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Mécanicien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Jean-Marie41 le Sam 12 Nov 2011, 19:15


Hier 11 novembre,la Marine etait représenté par le chasseur de mines "CASSIOPEE(Blois en est la vile marfaine),
j'y ai rencontré un jeune S.M irréductible Sécuritar.

J.M




La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.

[Charles Hébrard]
avatar
† VEAU
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Électricien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par † VEAU le Mer 25 Jan 2012, 19:12

salut Secu Emes CHANDELIER celui d on tu parles pilier comme toi de l ecole de securite le MJ CUNNY est ce le meme qui etait embarque sur le SUFFREN dans les annees 79 83 j en ai un tres bon souvenir un expert en matiere de securite Connais tu aussi le nom d un EV1 SECU sur le FOCH en 91 94 il avait invente un nouveau service le GIPS ( groupe intervention balais serpillères) pour reparer les degats apres les exercices car la propreté incombait aux responsables de zones a la fin du POSTE DE COMBAT deux époques mémorables
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Mer 25 Jan 2012, 19:35

Veau
C'est bien de faire "remonter" ce sujet
Effectivement mon ami René Cuny a bien fait le Suffren dans les années que tu mentionnes et ne suis pas étonné du bon souvenir qu'il t'a laissé ce n'est pas par hasard si il a fait un Mjr EMSEC trés jeune et du premier coup.Si mes souvenirs sont bon c'était au concours 1977, pas comme un autre EMSEC qui est resté 14ans1/2 au grade de çipal .
René a été mon élève stagiaire en 1967 il était chouf........oui chouf, 10 ans après il était Major....... les instructeurs devaient être bons
Par contre sur le Foch 91/94 je ne vois pas qui était cet EV1 Secu car j'ai racroché fin 88. Avec le GIPS c'était un coup a garder aussi les dents blanches





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
† VEAU
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Électricien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par † VEAU le Jeu 26 Jan 2012, 11:49

l ev etait un ancien OM tres sympa rectifie GIBS a la place de gips
avatar
† VEAU
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Électricien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par † VEAU le Jeu 26 Jan 2012, 18:24

pour secu 1 CHANDELIER l ev1 s appelait CONSTANTINI un bon chef de service avec qui tout le monde s entendait et c est important
avatar
cuny
MAJOR
MAJOR

Age : 70
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par cuny le Ven 27 Jan 2012, 00:37

Salut VEAU


Effectivement j ' étais sur le suffren de 1978 à 1981 lors du retour de Djibouti , je te joint çi dessous la photo de la brigade sécurité , tu reconnaîtra certainement quelques uns des gars




avatar
cuny
MAJOR
MAJOR

Age : 70
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par cuny le Ven 27 Jan 2012, 00:47

Pour Joel ,

bon d'accord , j' ai eu un avancement un peu rapide , et si en 1967 j' étais ton eleve au cours déconta , je n' étais pas Chouf , mais matelot puisque que j' ai un matricule 67 , c' était un trés bon cours , c' est ce qui ensuite m' a fait opter pour la spécialité d' EMSEC car j' étais mecano

Je n' ai jamais regretté mon choix

amicalement
avatar
† VEAU
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Électricien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par † VEAU le Ven 27 Jan 2012, 10:16

salut pere CUNNY tu parles si je reconnais certaines tetes le bout de bois la chuite et toi bien sur te souviens tu du moiillage aux iles annich avec le commando expeditionnaire de fusilliers et du csi qui t avait donne l ordre de disparaitre ils avaient des fusils a lunette pour tuer des chevres sauvages pas de pot ils s etaient trompes d ile heureusement pour les pauvres betes c etait mon premier bateau de surface et j ai eu la chance de tomber sur un equipage formidable il faut dire que toutes les marees etaient interessantes les usa dackar etc a bientot sur le site
avatar
cuny
MAJOR
MAJOR

Age : 70
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par cuny le Sam 28 Jan 2012, 00:14

salut VEAU ,
si tu as quelques photos n'hesite pas à les mettre sur le forum


avatar
vazeilles
MATELOT
MATELOT

Age : 76
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par vazeilles le Lun 30 Jan 2012, 01:25

Cher JOEL sur ton message n°2 ta savoureuse anecdote des poulaines obstruees me rappelle que le "lavage " dont tu parles etais precede d'un bruit avertisseur qui ,si tu etais attentif , te permettais de degager ton fondement d'un lavement basse pression , a defaut de sauver la combinaison de secu roulee sur les chevilles ( souvenir des latrines avant du DE GRASSE , proches du D11 de la 8 ° Cie .....securite ) quand au message N° 8 , c'est FERNAND RAYNAUD qui avait trouve cette formule " d'un certain temps " .? NON ? .. amities




L'enfer , c'est d'avoir perdu l'espoir (CRONIN )
avatar
† VEAU
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Électricien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par † VEAU le Sam 07 Avr 2012, 12:24

salut amis CHANDELIER et CUNNY vous souvenez vous des petards gros comme le poing surnommes "marrons de terre" et des petites ampoules de gaz lacrimogene que les instructeurs nous balancais dans la cale du LUCIFER en exercice voies d eau pour la mise dans l ambiance et la realite il n y avait pas mieux j en avait recupere et je m en suis servi a plusieurs occasions avec des copains civils quelle rigoladesurtout pour faire detaler les lapins de leurs terriers je pense que la technique a due changer sur le moment c etait dur mais ca reste dans les bons souvenirs j ai encore qelques photos Net B ducours de BAT hier en 64 A+ les princes de la fumee
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Sam 07 Avr 2012, 13:44

Tu penses bien que je n'ai pas oublier ces "pétards" dit marron de terre car si lors de ma découverte de la "sécurité" en mars-avril 1964 lors de mon stage d'1 mois 1/2 dit stage du certificat élémentaire de sécurité je les ai retrouvé 13 ans plus tard lorsque j'étais Chef feu zone nord Querqueville.
Si en 1964 avec les Asper, Favennec, Preud'homme (dit mimile) et Pujol mes instructeurs (sans oublier l'OE Charp dont j'ai oublié le nom et qui nous faisons l'accoutumance au stand à feu) je ne trouvais rien à redire je trouvais que 13 ans plus tard (BS EMSEC effectué 68/69) c'était plutôt archaïque sur le Lucifer de faire des postes de combat "avaries de combat" avec ces méthodes (cela m'a surement couté mes galons de Major à deux reprises lors des oraux concours en 77 et 78) que ce soit pour les voies d'eau ou les investigations incendie. Par contre l’aguerrissement au port de l'appareil respiratoire ORM Fenzy ainsi que l'environnement fumées et chaleur ainsi que la lutte contre des feux (même si c'était localisé à un ou plusieurs bacs à Fiul) dans les fonds (local barre ou chaufferie Lucifer) ça c'était valorisant pour l'assurance devant de telles situations.
Quelques années plus tard la guerre des Malouines allait démontrer que les avaries de combat n'étaient plus les mêmes et notre"mémoire vivante" qu'est notre ami René Cuny a peut être enseigné à bord du Lucifer d'autres méthodes de lutte contre les avaries de combat après 1982. Je présume que les pinoches, paillet makaroff et autre paillet colomés pour le colmatage des brèches ont été remisé au musée de même que l'envoie d'une équipe d'investigateur avant d'envoyer une équipe de lutte (véritable hérésie) cela aussi n'était plus de mise....... sans parler des techniques de ventilation pendant une intervention.
Que dire de ces entrainements complétement idiot de nous faire courir avec le Fenzy ORM 55 pour que l'on comprenne bien que cet appareil était à débit constant(3litres6/minute) quelque soit le besoin de l'individu, exercice qu'en 68/69 comme élève BS j'ai fait comme tout le monde mais en râlant le trouvant tout à fait inutile. Une descente d'échelle dans la fumée et la chaleur sur le Lucifer était largement suffisant pour apprendre à réguler.
Plus tard et malheureusement après des accidents, notre ami René Cuny alors en poste à l'EMM fera mettre en place des appareils a débit à la demande (et ce ne sera plus de l’oxygène mais de l'air)
Sur un autre sujet aujourd'hui on reparle du Blavet à Clipperton ceci m'a rappelé alors que j'étais en poste à l'EMM le rapport que j'avais traité sur l'incendie qui ravagea sa machine à PPT en 1984. Après ce malheureux incendie la 1ère mesure fut de doter les bâtiments de beaucoup plus de cartouches et Blle d’oxygène pour Fenzy cela ayant fait défaut mais......... le Fenzy ORM 55 vivait ses derniers jours.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
† VEAU
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Électricien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par † VEAU le Dim 08 Avr 2012, 17:48

salut camarades CHANDELIER et CUNNY avez vous connu CHARENTON il etait chouf au caisson secu a la bsm toulon avec un patron surnomme MAX un bon et brave instructeur CHARENTON a quitte la marine comme 5 panache et je correspond par internet avec lui j ai aussi a une portee de fusil mon ami GUENET aux anciens marins de SAUMUR une bande de bons vivants ou toutes les occasions sont permies pour tirer une piste a+
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Dim 08 Avr 2012, 22:08

Veau
La Marine est grande et pour se souvenir de quelqu'un dur dur si on a pas été "complice" à un moment ou a un autre au cours d'une affectation. Ton "pote" Charenton ex chouf à la BSM Toulon (qui a fini 5 panach) c'était un EMSEC au sens stict de la spé (fallait avoir fait le BAT EMSEC au minimum pour les plus jeunes pour devenir EMSEC ou un cours de transformation pour les OM Elect et Mecan ayant fait le certificat de sécuritard ou plus tard avoir fait le BS EMSEC)
J'ai regardé tes affectations excellente carriére sous marine mais il manque tes années sur tes différentes affectations et tes dates de passage dans notre grande école de Querqueville Du coup difficile de savoir de quelle année il est question pour Charenton (il me semble en avoir connu un au BAT EMSEC vers 1977) Quant à Guenet quel age, quel mle, quel spé......est il aussi passé à Querqueville et quand
Je sais ça fait beaucoup de question (vielle habitude de poser des questions lorsque j’enquêtais à l'EMM sur les accidents) mais j'ai quitté la Royale depuis 23 ans et à Querqueville j'ai été instructeur 67/69 et 77/79 c'est encore plus loin.
A+ de te lire au moins tu fais vivre le sujet de la spécialité de sécuritard si Charenton et Guenet l'ont été





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
† VEAU
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Électricien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par † VEAU le Lun 09 Avr 2012, 17:37

salut les EMSEC pour GUENET il a matricule 63 et a fait le cours de chouf avec toi plusieurs campagnes le suffren avec moi dans les annees 80 82 il se souvient bien de toi CHANDELIER il a termine p.maitre a+
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Lun 09 Avr 2012, 17:48

Bien reçu mais pour cours de chouf avec moi si Guenet a Mle 63 moi j'ai fait mon cours de chouf en septembre 63 (cours de chouf Elect) par contre s'il est sécuritard il a peut être fait le cours sécu elem avec moi en 64 ou derniére possibilité il m'a eu comme instructeur lors de son BAT en 67 ou 68

Photo de mon cours de chouf mais à l'époque la spé d'EMSEC n'existait pas.






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
† VEAU
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Électricien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par † VEAU le Mar 10 Avr 2012, 12:13

salut ami CHANDELIER tu sais la spe de secu est un peu une deuxieme nature pour certains mec ou elec enfin ceux qui n avaient pas le degout des ch.....s de plus je suis un peu tombe dans le chaudron j ai fait 6 mois en atelier a la bsm avec 10 appeles purs durs et tatoues ateliers neufs mais pas d outils une cle tri pour 5 et surtout pas de travail interessant mes gas passaient leur temps devant des etablis vides alors l idee m est venue de faire du caisson avc MAX et CHARENTON un coup voies d eau un coup feu tous les matins disponibles c etait un vrai regal de tremper dans1m5 d eau gazolee et l apres midi sport dans la colline du depot a ramasser les asperges et les arbouses en saison si bien que mes gus n ont pas vu passer leur service et ont appris quelque chose car on avait aussi les cours theoriques dispenses par nos deux responsables et surtout je faisais partie de l equipe alors tu vois il en reste quelque chose j espere que pour mes lascars aussi en tout cas ils n ont pas regrettes leur service suvenirs souvenirs
avatar
bailly bout de bois
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Charpentier NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par bailly bout de bois le Mer 11 Avr 2012, 15:23

Joël, l'OE charp dont tu parles dans ton mess n°40, ne serait ce point l'OE Stéphanie?
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Mer 11 Avr 2012, 15:39

C'était le prédécesseur de Stephany (avec un "y" je crois) que j'ai connu Officier Marinier et comme tout OE bout de bois (a part "il me faut 5 volontaires".......mais c'était un OT,, surtout pas de nom ) un gars extra. L'OE dont je recherche le nom était très sec de visage et de corps voilà un gars qui m'a impressionné au stand à feu que j'ai découvert en avril 1963. Quand 24 ans plus tard c'est moi qui était à sa place j'avais toujours une pensée pour lui .





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
bailly bout de bois
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Charpentier NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par bailly bout de bois le Mer 11 Avr 2012, 15:56

quel appareil a remplacé le fenzy ORM 55, je me souviens que sur le Tourville en 91 nous étions toujours dotés de ces appareils, avec en plus dans chaque zone AV MIL et AR un appareil respiratoire à air comprimé ( bloc bi bouteille, si j'ai bonne mémoire)
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Mer 11 Avr 2012, 16:16

J'ai retrouver le nom de l'OE bout de bois de mon cours sécu c'était Auzeine (orthographe non assuré)

Les blocs bi-bouteilles à air comprimé dans chaque zône c'étaient pour les plongeurs de bord car à une époque beaucoup de elect, mecan, charp de spé employés à la Sécu faisaient leur cours de plongeur de bord. Par la suite dans les plans d'armement peut importe la spé de l'individu.
Le fenzy ORM55 a circuit fermé (Blle d'Oxygéne et cartouche chaux sodés pour la régénération 1h00 d'autonomie) fut remplacé (après trop d'accident) dans la fin des années 80 par le Triplair de chez Matisec appareil à air comprimé(3 bouteilles d'air comprimé d’où l’appellation Triplair) et à circuit ouvert (débit d'air suivant la demande) mais de ce fait autonomie non constante.
L'année dernière au CES de Brest j'ai tenu a porter cette appareil et faire un parcours avec effectivement c'est confortable








 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
bailly bout de bois
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Charpentier NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par bailly bout de bois le Mer 11 Avr 2012, 16:48

Joël, les appareils à air dont je parle ce n'était pas pour les plongeurs, j'en avais trois à charge, c'est un peu les mêmes que ceux utilisés par les sapeurs pompiers.je me rappelle maintenant que les nôtres n'avaient qu'une seule bouteille plus une de rechange.Je me souviens aussi que sur le TVL lorsque nous étions chef équipe feu nous portions cet appareil jusqu'au jour ou, au cours d'un CEF à Brest les instructeurs nous avaient demandés de ne plus l'utiliser alors que l'équipe feu portait le Fenzy.

    La date/heure actuelle est Dim 27 Mai 2018, 15:50