Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 715099 messages dans 14031 sujets

Nous avons 14391 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est capelans

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Recherches de camarades ] PA Clemenceau Brigade Sécurité
par LEBELANGER Aujourd'hui à 10:53

» [ Histoire et histoires ] HISTOIRE DE MES NAVIRES
par Tragin Aujourd'hui à 10:46

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 9:22

» [ École des Mousses ] École des Mousses du Dourdy 58/59
par jp49 Aujourd'hui à 8:57

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:25

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Nenesse Hier à 22:49

» JULES VERNE (BA)
par titagramme Hier à 21:47

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades embarqués sur l'Ile d'Oléron en 66
par cricri Hier à 20:45

» LA CHARENTE (PRE)
par marsouin Hier à 18:52

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Hier à 18:45

» Bâtiment d'Expérimentations et de Recherches Sous-Marines (BERSM) TRITON
par MILLET Jean Claude Hier à 18:04

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par loulou06000 Hier à 17:47

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par jean marc lenglart Hier à 17:27

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Hier à 17:22

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par LA TOULINE Hier à 15:28

» LE NORMAND (ER)
par Lebas Hier à 13:48

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par KAROLL Hier à 12:38

» LE BASQUE (ER)
par chapydan Dim 23 Sep 2018 - 17:29

» L'ADROIT (E.C.)
par jean pierre allaix Dim 23 Sep 2018 - 9:22

» TONNERRE (BPC)
par pinçon michel Dim 23 Sep 2018 - 8:39

» ÉCOLE DES FUSILIERS
par Jean-Marie41 Sam 22 Sep 2018 - 19:38

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Joël Chandelier Sam 22 Sep 2018 - 13:51

» JAUREGUIBERRY (EE)
par LEGRAND Gilles Sam 22 Sep 2018 - 13:35

» LE VENDÉEN (ER)
par Gérard Bodo Sam 22 Sep 2018 - 9:49

» [ Histoire et histoires ] LODUSKY MCCOWEN
par VENDEEN69 Sam 22 Sep 2018 - 8:52

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par COLLEMANT Dominique Ven 21 Sep 2018 - 22:28

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par Jean-Marie41 Ven 21 Sep 2018 - 19:08

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jean-Léon Ven 21 Sep 2018 - 11:58

» [Logos-Tapes-Insignes] RUBANS LEGENDÉS DE LA MARINE
par GALAUD CLAUDE Ven 21 Sep 2018 - 11:28

» CASSARD (EE)
par COLLEMANT Dominique Jeu 20 Sep 2018 - 22:07

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par doubleloire Jeu 20 Sep 2018 - 20:56

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par VENDEEN69 Jeu 20 Sep 2018 - 20:29

» La spécialité de Radio
par larcher Jeu 20 Sep 2018 - 19:58

» FORBIN (EE)
par JJMM Jeu 20 Sep 2018 - 17:59

» SÉMAPHORE - LA CHIAPPA (CORSE DU SUD)
par Xavier MONEL Jeu 20 Sep 2018 - 17:26

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mer 19 Sep 2018 - 22:31

» RUBIS (SNA)
par BEBERT 49 Mer 19 Sep 2018 - 19:30

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par timoniersoum Mer 19 Sep 2018 - 19:04

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par marsouin Mer 19 Sep 2018 - 19:03

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Mer 19 Sep 2018 - 18:03

» ÉCOLE DES TRANSFILISTES - LA CRAU
par séité Mer 19 Sep 2018 - 17:27

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mer 19 Sep 2018 - 8:34

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anecdotes CC VIDON qui a commandé l’école des Transfilistes
par BACHELIER Mar 18 Sep 2018 - 22:47

» [ Divers - Les classiques ] Accident du Sous-marin FLORE
par CLOCLO 66 Mar 18 Sep 2018 - 21:39

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par COLLEMANT Dominique Mar 18 Sep 2018 - 13:47

» FORCES MARITIMES DU RHIN
par FLN-IA5 Mar 18 Sep 2018 - 6:29

» DIRECTION DU PORT TOULON
par COLLEMANT Dominique Lun 17 Sep 2018 - 22:03

» [ Blog visiteurs ] recherche d'un ancien marin
par Invité Lun 17 Sep 2018 - 14:52

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par Pétunia Lun 17 Sep 2018 - 13:58

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Xavier MONEL Lun 17 Sep 2018 - 10:47

» [ MOYENS NAUTIQUES DE LA GENDARMERIE MARITIME ] A 789 MELIA
par PAUGAM herve Lun 17 Sep 2018 - 8:56

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par 3eme ligne Dim 16 Sep 2018 - 20:12

» LE BORDELAIS (ER)
par Bureaumachine busset Dim 16 Sep 2018 - 20:04

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 16 Sep 2018 - 17:55

» [ Histoire et histoires ] UN PARI STUPIDE
par garrigues gilbert Dim 16 Sep 2018 - 10:55

» [ Recherches de camarades ] Avis de recherche mousses promo 78]
par etchemaite Dim 16 Sep 2018 - 10:49

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Bureaumachine busset Ven 14 Sep 2018 - 23:18

» [Aéronavale divers] DC8 COTAM
par marsouin Ven 14 Sep 2018 - 21:15

» ALINDIEN
par Jean-Marie41 Ven 14 Sep 2018 - 19:51

» [LES B.A.N.] BERRE
par JJMM Ven 14 Sep 2018 - 18:11

» Charles de Gaulle Mission Héraclès 2001-2002
par Laurent Ven 14 Sep 2018 - 14:06

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos de l'Ajonc
par centime44 Ven 14 Sep 2018 - 13:32

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par salonais Ven 14 Sep 2018 - 8:55

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par VENDEEN69 Ven 14 Sep 2018 - 8:50

» CASSARD (FRÉGATE)
par dan83143 Jeu 13 Sep 2018 - 22:44

» [ Recherches de camarades ] BDC/PH TRIEUX campagne Tahiti 1981/1982
par PPIERRE Jeu 13 Sep 2018 - 21:03

» PAPA BOSCO par Joëlle sa fille
par Roger Tanguy Jeu 13 Sep 2018 - 20:22

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Joël Chandelier Jeu 13 Sep 2018 - 18:52

» FLOTTILLE 22 F
par ranchet Jeu 13 Sep 2018 - 18:32

» MÉCANICIENS, ÉLECTRICIENS, SÉCURITARDS
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:26

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:15

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par titagramme Mer 12 Sep 2018 - 17:30

» L'AGENAIS (ER)
par POMIE Mer 12 Sep 2018 - 16:03

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos du daphné 1929 1930
par Invité Mer 12 Sep 2018 - 15:29

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Mer 12 Sep 2018 - 13:53

» [ Recherches de camarades ] Recherche DELAFOSSE CFM Mimizan mai à juillet 1950
par Sealex83 Mer 12 Sep 2018 - 12:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Argens 67/68
par joel.ollivier Mer 12 Sep 2018 - 12:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du SNLE Foudroyant rouge 2P11 à2P19
par cucujean88 Mar 11 Sep 2018 - 21:51

» MEUSE (PR)
par COLLEMANT Dominique Mar 11 Sep 2018 - 21:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades BH La Boussole 64/65
par Momo Mar 11 Sep 2018 - 18:46

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Mar 11 Sep 2018 - 16:54

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père
par centime44 Mar 11 Sep 2018 - 13:18

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Dives de 65/66
par joel.ollivier Mar 11 Sep 2018 - 10:27

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par LEBRIS Mar 11 Sep 2018 - 10:07

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades AE CDT BORY campagne Djibouti 86/87
par PPIERRE Mar 11 Sep 2018 - 9:56

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM Brest mai 68
par Sylvain Mar 11 Sep 2018 - 0:31

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Jean-Léon Lun 10 Sep 2018 - 12:22

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DESTENABES Lun 10 Sep 2018 - 9:21

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Dim 9 Sep 2018 - 19:52

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Dim 9 Sep 2018 - 18:50

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Franjacq Dim 9 Sep 2018 - 14:32

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Joël Chandelier Dim 9 Sep 2018 - 11:49

» [ Blog visiteurs ] Je recherche mon oncle RAYMOND NENERT
par Momo Dim 9 Sep 2018 - 10:13

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Jean-Léon Sam 8 Sep 2018 - 0:34

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Ven 7 Sep 2018 - 23:37

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Vickers Supermarine Sea Otter
par Bureaumachine busset Ven 7 Sep 2018 - 21:32

» LA COMBATTANTE (PC)
par marsouin Ven 7 Sep 2018 - 17:25

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par THOMAS HENRY Ven 7 Sep 2018 - 16:50

» LCT L9098
par GYURISS Ven 7 Sep 2018 - 10:17

DERNIERS SUJETS


La spécialité de sécuritar

Partagez
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Serge BAVOUX le Sam 14 Avr 2012 - 20:05

J'en apprends de belles ! Joël faisait le mur. Collez moi ce gars là sur la peau de bouc!





Salut et fraternité !
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: La spécialité de sécuritar

Message par J-C Laffrat le Sam 14 Avr 2012 - 23:20

Il y a prescription ... Serge Bavoux , mais je vois que le naturel revient au galop ... N 'aurais-tu pas été bidel, ou qui plus est fils de bidel ? dans une vie antérieure s'entend .... question subsidiaire as-tu déjà été au gnouf ? même par erreur, là aussi ... Moi jamais , et pourtant ... quand je sortais en civil à Agadir, c'était souvent en stop, des fois c'était le pacha , Clavel le beau Momo, qui sur la base était une vraie terreur, qui nous prenait quelquefois, avec un pote de la 6F, et comme je travaillais souvent au PC Ops, il ne connaissait que moi, mais il faisait mine de rien, " Je vais en ville, je peux vous laisser devant la SATAS si ça vous va ... parfait commandant " je me permet ce hors sujet, aujourd'hui les Béliers ont droit à un Joker, donc pas de peau de bouc ni de gnouf pour Caodai ...




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
bernard pierre
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 75
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par bernard pierre le Dim 15 Avr 2012 - 6:53

message 70

Bonjour Joel

mes sources sont:die deutschen Kriegsshiffe 1815-1945 d'Erich Gröner en 9 volumes,la "bible" de la marine allemande.Pour moi l'ex-M 275 (photo prise à Cherbourd)à encore sa passerelle complète.Pour l'ex-M 277

la passerelle est remplacée par un bloc cubique que tu as connu



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Dim 15 Avr 2012 - 10:20

Merci Bernard Pierre pour ta réponse malheureusement je ne pourrai "rivaliser" avec toi dans le domaine de la bible de la Marine Allemande et te suivre dans ce domaine ce type de livres n'étant pas ma "passion" Personnellement je ne peux qu'affirmer que ce que j'ai réellement connu lors de mes entrainements sécu (d'abord comme stagiaire puis ensuite comme instructeur) et cette période pour moi débuta en 1962. Que s'est il passé comme tu l'aurais lu dans tes "sources" entre 1951 et 1960 je laisse cela à nos anciens qui l'ont réellement vécu. Je sais néanmoins que la tour que l'on voit à l’arrière du Lucifer ex M277 est une tour qui bien sur a été rajouté après que cet ex dragueur soit choisi pour devenir ce qu'il est devenu.
Pour mémoire je te cite l'une de mes sources (même si mon ami Franck Rossel membre d'ACB reste pour moi le bibliographe lu et écouté de l'histoire des "Lucifers") c'est celle de l'AEMEF une amicale qui elle aussi va dans le même sens que Franck



Je te salue Bernard Pierre et encore une fois merci d'avoir apporter ton point de vue. Après tout ce sujet est là pour que chacun parle de sa propre expérience vécue à l'Ecole de Sécurité





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
ERIK BORGNE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
Électromécanicien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par ERIK BORGNE le Dim 15 Avr 2012 - 17:53

Je laisse à Jo la chandelle le soin de commenter cette photo de tenue spécifique.

avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Dim 15 Avr 2012 - 19:01

Tenue d'approche mon cher Erik, plus légère car totalement différente de par son utilisation (par rapport à la tenue d'amiante type Leconte). Comme son appellation l'indique elle permettait d'approcher au plus prés du foyer sans trop prendre de "coups de soleil". Et puisque tu me tends une perche sur ce sujet avec la photo que tu as mise en ligne il faut se rappeler que jusqu'a la fin des années 70 début des années 80 la sécurité des pilotes appontant sur pont d'envol (salut les aéros ) était assurée en cas de crash et d'incendie par ce que l'on appelait l'homme d'amiante ou pour être plus précis c'était: priorité au sauvetage du pilote dans les flammes (ce qui pour moi des mes débuts dans la spécialité était une "hérésie" et vous le savez ayant toujours fait savoir à mes chefs mon point de vue notament lors de mes oraux du concours de Major 76 et 77....... ) Bref on essaie de sauver (et ceux qui ont porter la tenue d'amiante savent combien on pouvait être habile ) puis on éteint ensuite on fait fi des risques d'explosion pendant le sauvetage et je me demande ce que pouvaient penser les pilotes lors de leurs appontages etait ce rassurant pour eux .
A partir du début des années 80 une nouvelle technique d'extinction d'aéronefs fait des prouesses sur le plan du temps d'extinction, quelques secondes à peine, c'est le début du combiné poudre-mousse physique. Un jet de poudre pour inhiber l'incendie et un jet de mousse physique pour refroidir et isoler empêchant ainsi une réinflammation possible.
Le serveur du combiné est équipé du vêtement d'approche. On éteint d'abord et on sauve ensuite dans un milieu ou flammes et explosion ont (quand c'est fait correctement) disparu avouez que c'est quand même plus logique mais je reconnais que si cette technique avait été expérimenté beaucoup plus tôt, l'homme d'amiante n'aurait jamais fait son apparition.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
ERIK BORGNE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
Électromécanicien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par ERIK BORGNE le Lun 16 Avr 2012 - 9:42

Salut Jo

Cette tenue je la portais à la fin de mon séjour à Rosnay, c'était plus agréable effectivement que la tenue d'amiante Leconte que j'enfilais lors des arrivées d'hélico au début de cette affectation.

La perche était facile à tendre .

a+

Noenoeil
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Jeu 19 Avr 2012 - 22:07

Je ne fais pas partie des nostalgiques purs et durs et mes souvenirs sont derrière. Ils sont pour la plupart plus que "top"
Sur ce sujet qui est celui de ma spé (aujourd'hui pas tout a fait la même) qui pourrait plus que moi et d'autres anciens (comme l'écrit Fanch) raconter des moments afin que ceux ci reste gravés dans le disque dur.
Nous sommes en septembre 1978 au CIN Querqueville, le dernier BS EMSEC (session 77/78) a été dur et même dur, dur (je crois qu'a peine un peu plus d'une dizaine ont été rescapé, le Capitaine de Cie de l'époque un OT d'origine Elect (je tairai son nom par déontologie) ne faisant pas de cadeau à notre spé. Il faut savoir qu'à cette époque elle est encore jeune puisqu'en 1977 elle n'a que 11 ans d'existence sous cette forme dite EMSEC. Pour bien la la "batir" il faut une bonne pyramide de grade et de niveau. Bref la DPMM réagit a cette déroute de résultats et en nommant (un ancien mousse, spécialité d'electricien d'aéro, jeune EV1 sortant presque de l'EMF), l'EV1 Jean Claude Richard comme nouveau Capitaine de Compagnie elle lui donne des consignes: Réformer la manière dont sont enseignées les matières et revaloriser le recrutement afin que l'image du "sécuritard" ne soit pas que lier à celui de "debchi"
A cette époque je suis déjà depuis presque 2 ans au CIN comme Chef feu des différents cours pratiques (zone nord et Lucifer), la place d'instructeur principal se libère le 1er septembre 1978 je me porte volontaire pour devenir l'adjoint du Capitaine de Compagnie, à ce titre nous confrontons nos propres idées de ce que dois être un sécuritard, on regarde en parallèle les directives de la DPMM et nous décidons de "sortir" un dépliant (une pub en quelque sorte) qui sera envoyé à tous les Bureaux d'engagement. Les photos seront prises avec les élèves de la session 78/79 on pourra notamment y reconnaitre le PM Madec (le pistard un déjà PM BST au BS..... faut l'faire) et le bidou le S/M Urbain



Voici le dépliant et je ne me rappelle plus qui me l'a envoyé par mail peut être René Cuny merci à lui car je n'avais conservé aucun de ce "prospectus" pour le quel je me suis régalé avec mon "pitaine" pour le faire





Depuis 2 ans la spécialité a changé de nom mais aussi de programme de formation a bord comme a terre ce sont des Pompiers qui officient et de ce fait l'electricité est laissé aux Electrotechniciens et la mécanique aux mécaniciens.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
zoutom
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 65
Électrotechnicien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par zoutom le Ven 20 Avr 2012 - 10:53

Bonjour Joel

Pour la photo du BS Emsec, est tu sur des dates?
car j'ai bien connu Christian "La Houille" Houllier tout d'abord sur leSuffren en 76 puis sur la Jeanne campagne 78/79 .
Il me semble bien qu'il était déjà BS ( en 78).
Si c'est moi qui me plante, se reporter à la citation sous ma signature...



C. LOISEL

La fonte des glaces n'est rien comparée à celle des neurones...
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Ven 20 Avr 2012 - 12:39

Je confirme zouton, Houllier dit "la houille" était bien de la session BS EMSEC 78/79 dont la fin de cours a du avoir lieu en juin 1979 il a pu faire la campagne Jeanne 77/78 puis rentrer au BS





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
oge yves
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par oge yves le Ven 20 Avr 2012 - 19:28

Dis moi Joel le petit Faure elect d'origine,au Sahara avec moi, a-t'il viré sa cuti pour rentrer chez les emsec?
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Ven 20 Avr 2012 - 19:32

Yves
Est ce du Major EMSEC Faure (j'ai oublié son prénom) que j'ai remplacé à l'EMM en 1980 dont tu parles (marié à une Sri Lankaise)





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
oge yves
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par oge yves le Sam 21 Avr 2012 - 17:06

Alors oui c'est bien lui .
avatar
jacques95
QM 1
QM 1

Age : 73
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par jacques95 le Sam 21 Avr 2012 - 20:24

Joel tu parles d'EMSEC et jamais d'ELSEC dans la réserve j'étais SM1 ELMSEC
Les ELSEC n'existeraient ils plus?

jacques


Dernière édition par jacques 95 le Mar 20 Nov 2012 - 7:49, édité 1 fois
avatar
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Mécanicien NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Jean-Marie41 le Sam 21 Avr 2012 - 20:34


Pour moi,le mot EMSEC veu dir : Electricien Mécanicien der SECurité.
Je pense que Joel nous dira si c'est exacte.

J-M




La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.

[Charles Hébrard]
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Sam 21 Avr 2012 - 20:49

Bonne question Jacques voilà la réponse
Tout d'abord j'ai moi aussi été ELSEC (comme il existait des MESEC) c'est a dire breveté électricien ayant fait le cours élémentaire (6 semaines) de sécurité (tout comme toi)
Lorsque la spé d'EMSEC a été créée en 1966 les ELSEC et les MESEC qui voulaient changer de spécialité faisaient un cours à l'EMES cours dénommer "transformation" durée 4 à 6 semaines et a l'issue ils étaient appelé EMSEC, portaient l'insigne avec le "S" et pouvaient concourir au BS qui à l'époque était beaucoup plus facile que celui d'Elect ou de Mecan.
Pour la petite histoire quand j'ai quitté la "royale" je n'étais toujours pas catégorié EMSEC par le CAM Paris



Jean Marie c'est a peu prés ça Electromécanicien de sécurité c'est a dire qu'au BS nous étions soit d'origine Meca soit Elect mais chacun suivait quand même les matiéres de son ancienne spé. Ainsi moi en tant qu'elect aucun souci pour l'enseignement théorique et pratique de l'electricité mais en mécanique qu'est ce que j'ai "ramé" les diagrammes de ci ou de la, les chaudières, les diesels et je ne parle pas du dessin industriel la "cata" pour moi vue de face, de profil, en coupe, le catouche......





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Ven 24 Aoû 2012 - 14:42

On revient au départ.....
Jusqu'en 1966, les taches au sein de la Brigade Sécurité à bord étaient dévolues aux Charpentiers, Mécaniciens et Electriciens certifiés Sécurité, puis après 1966 et la création de la nouvelle spécialité d'EMSEC, aux Charpentiers et aux EMSEC (Electromécanicien de Sécurité), puis aux seuls EMSEC après l'extinction de la spé de Charp.
En 2009 suppression de la spé d'EMSEC et Marins Pompiers des Ports pour la nouvelle spécialité Marins Pompiers (Marpo-Secim) SECIM (Sécurité Intervention Maritime) donc embarqué et (Marpo-Secit) SECIT (Securité Intervention à terre) donc à terre. (Le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille ayant un statut à part)
Très vite SECIM et SECIT disparurent et tout Marins Pompiers spécialité Marpo pouvaient servir à terre comme à bord. Cela se traduisait à bord par la création de bureau prev (généralement tenu par un ancien EMSEC), une brigade d'intervention feux-voie d'eau-NBC avec des Marpo. Le collecteur Incendie et surtout les pompes à incendie relevant pour leur entretien et dépannage aux mécanos des compartiments. Et les hygiénes........aux différents services du bord. Pompier à bord devenait un métier de formateur et rondier de surveillance principalement
Entendu avant hier à bord d'un bâtiment par un des membres de l'équipage la Marine s'apprêterait à revoir l'organisation de la sécurité à bord. Exit les Marins Pompiers embarqués, bonjour les nouveaux Elect et Mecan ayant reçu une formation spécifique sécurité. Les Elsec et les Mesec vont refaire surface à suivre car c'est un bruit de couloir





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
PHB
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Résident à l'étranger : Windoek (Namibie)
Age : 66
Mécanicien équipage NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par PHB le Ven 24 Aoû 2012 - 15:37

Bonjour Joel,
si ce que tu dis se concrétise, je pense, mais peut etre je me trompe, que cela n'aurait pour but que de diminuer le nombre de personnel embarqué, la sécurité devenant "la variable d'exploitation",en terme de personnels, maintenant il est vrais que le nombre d'intervention "sécurité" à bord des derniers batiments (faibles vraisemblablement), justifie peut etre cela.
Pour ma part , et avec quand meme un peut d'experience, je pense que c'est une erreur, à moins que depuis mon départ de la marine le niveau de la formation de l'ensemble du personnel à la sécurité ait été drastiquement augmenté ,ce dont je doute.
La suppression du personnel "professionnel" de sécurité (emsec (deja fait) ou mapom) ne fera qu'affaiblir la capacité d'intervention à bord ou en interventions exterieures (au moment ou la marine s'engage de plus en plus dans la fonction "garde-cote") je ne suis pas sur que les spécialités d'elsec ou de mecsec, dont on sait bien les limites, pour les avoir utilisées toi moi et d'autres, pourront faire l'affaire.
Qui fera , par exemple , les interventions sur d'autres bateaux , peches ou commerce loin des cotes, du personnel dont la deuxieme spécialité sera un certificat? Sans oublier les avaries de combat etc........
Mais, bien sur,je ne suis qu'un vieux nostalgique
cordialement
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par framery le Ven 24 Aoû 2012 - 15:46

Joël, "un bruit de coursive"
lol!




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Ven 24 Aoû 2012 - 16:15

Et oui Framery bruit de coursive mais pas de fumée sans feu
Merci Philippe pour ta vision des choses toi un des pionniers de la spé j'ai apprécié ton analyse basée sur la réduction des effectifs analyse qui tient surement la route. Une autre de tes analyses la faiblesse des interventions des brigades sécurité due à une meilleure prévention et à une meilleure protection.
Quand sur les PA dans le début des années 80 (puis sur la Jeanne en 86) fut créer à bord le bureau prévention combien de camarades ont "railler" l'emploi au bureau prev puisque par définition a part la formation et la surveillance le personnel n'était pas "productif" en soi sur le plan purement technique.
Ce fut le début de l'époque des "pasnouspasnous" avant de devenir aujourd'hui "plusnousplusnous" et pour cause.....le temps des "debchis" ou "occuliste sanitaire" est révolu lol!
A bord on considère qu'une Brigade sur les bâtiments modernes type Frem n'a plus sa place en mer mais comme il faudra toujours entretenir ou dépanner. Tout ce qui est centrale ventilation ce sera du domaine de l'Electrotechnicien (on ne dit plus Electricien) et pour ce qui est des pompes incendie il y aura toujours des mécanos à bord. Reste les installations fixes et le matériel mobile de sécurité....... et bien son entretien se fera à quai et qui sait peut être par l'entreprise installatrice.
A terre au CES Brest c'est déjà le cas il y a du matériel entretenu par l'entreprise installatrice (le cas de l'infrastructure Dour Tan et son circuit à gaz)






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
jacques95
QM 1
QM 1

Age : 73
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par jacques95 le Ven 24 Aoû 2012 - 16:25

Les SECURITARDS :

Les hommes responsables, ceux qui se trouvent au cœur de l’action sont toujours les mêmes, ils n’ont pas changés.
Par professionnalisme, ils ont raison gardée et s’adaptent, conscients des dangers incombant à leur métier, de l’importance de leur engagement dans la lutte contre les sinistres, de la détermination et de la fierté d’accomplir leurs devoirs
.


Cordialement
jacques 95


Dernière édition par jacques 95 le Mar 20 Nov 2012 - 7:48, édité 1 fois
avatar
jacques95
QM 1
QM 1

Age : 73
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par jacques95 le Ven 24 Aoû 2012 - 18:39

J'ajoute une réflexion à propos des pompiers et des sécuritards dans les entreprises privées classées à risques.

Le matériel est professionnel, le responsable "capitaine" est soit sous-off volontaire ou officier pompier volontaire.
Mais tous sont employés en journée à leur poste professionnel.

Une formation continue et une évolution en fonction des nouveaux risques est assurée chaque année avec prise en compte des évolutions technologiques et des règlements.

Dans ces entreprises, il n'y a pas de braderie avec la sécurité.



Cordialement à tous
Jacques 95


Dernière édition par jacques 95 le Mar 20 Nov 2012 - 7:46, édité 1 fois
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de sécuritar

Message par Joël Chandelier le Ven 24 Aoû 2012 - 18:47

Jacques
Bien lu tes interventions mais je ne ferai pas de commentaires afin de rester dans le cadre "marine" et pourtant crois moi après mes années "marine" ayant eu l'expérience du "terrain" dans la fonction publique hospitalière d'abord puis dans des entreprises privées (en y étant "auditeur") j'aurai de quoi apporter de l'eau au moulin.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
vazeilles
MATELOT
MATELOT

Age : 76
NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par vazeilles le Sam 25 Aoû 2012 - 0:06

Dis moi CUNY sur ta photo il y a un LEROY ..........serait ce celui qui etait second secu sur le DE GRASSE en 61 /63 ?
JOEL ( qui a abondamment renseigne ce post ) saura peut etre le dire ?
Pour ne pas rester hors sujet et malgre mon minuscule passage dans cette brigade , j'ai garde le souvenir du mode de pose d'un " pallier malakoff " administre par un brave QM charpentier de 15 ans de carriere ..........le temps d'assimilation etait voisin de celui suggere par l'ami LV ( et F.RAYNAUD ) .........UN CERTAIN TEMPS
AMITIES




L'enfer , c'est d'avoir perdu l'espoir (CRONIN )
avatar
PHB
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Résident à l'étranger : Windoek (Namibie)
Age : 66
Mécanicien équipage NON

Re: La spécialité de sécuritar

Message par PHB le Sam 25 Aoû 2012 - 8:09

Paillier Makarof (orthographe j'ai un doute) du nom de l'amiral russe qui en ai l'inventeur

    La date/heure actuelle est Mar 25 Sep 2018 - 11:21