Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 720794 messages dans 14067 sujets

Nous avons 14440 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est PRIJENT Yvon

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Joël 28 Aujourd'hui à 15:48

» [ Paul Arnoud] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par LES BORMETTES Aujourd'hui à 15:44

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Noël Gauquelin Aujourd'hui à 14:47

» LES AVISOS EX COLONIAUX BISSON ET CDT PIMODAN
par Max Péron Aujourd'hui à 14:16

» DORIS (SM)
par facilelavie Aujourd'hui à 13:27

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 13:06

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES INSPECTIONS DE SACS
par DadDan Aujourd'hui à 12:23

» Ecole d'Application Militaire de l'Energie Atomique (E.A.M.E.A)
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 11:17

» CHEVALIER PAUL (EE)
par J-L-14 Aujourd'hui à 10:46

» [Les anciens avions de l'aéro] Les bons vieux Lanc de l'Aéronavale !
par guedon Aujourd'hui à 10:05

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par jbrugg Aujourd'hui à 09:08

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 08:52

» DIXMUDE (BPC)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 08:50

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 08:47

» [ Blog visiteurs ] recherche camarades de mon père René CARDIN embarqué sur le SM Sirène en 1955
par Charly Aujourd'hui à 08:18

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 08:06

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 06:21

» MARSOUIN (SM)
par COLLEMANT Dominique Hier à 20:55

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Hier à 19:08

» ILE LONGUE
par Bureaumachine busset Hier à 17:12

» [ Blog visiteurs ] Informations sur Christian BLUSSEAU
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 15:40

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par Charly Hier à 11:11

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par bailly bout de bois Hier à 09:33

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par Michel Roux Hier à 09:09

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par Bureaumachine busset Hier à 04:52

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Camaret/Mer
par douzef Dim 21 Oct 2018, 18:08

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par BEBERT 49 Dim 21 Oct 2018, 12:07

» SC/AERO - SAMAN - TOUSSUS LE NOBLE
par Charly Dim 21 Oct 2018, 11:15

» Le Conquet
par dansie Dim 21 Oct 2018, 09:18

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LE HENAFF (AVISO)
par Charly Sam 20 Oct 2018, 18:24

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par LES BORMETTES Sam 20 Oct 2018, 16:51

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Sam 20 Oct 2018, 11:00

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Charly Sam 20 Oct 2018, 04:44

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par Marquis Ven 19 Oct 2018, 21:11

» MINERVE (SM)
par centime44 Ven 19 Oct 2018, 19:44

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Ven 19 Oct 2018, 18:42

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par byu30 Ven 19 Oct 2018, 16:26

» [ BLOG VISITEURS - RÉPONDEZ AU MESSAGE POUR VOIR L'EMAIL ] AVEZ-VOUS CONNU L'OFFICIER DES EQUIPAGES ANDRÉ BASSET ?
par Invité Ven 19 Oct 2018, 16:19

» ESCADRILLE 22 S
par byu30 Ven 19 Oct 2018, 15:48

» Section Marine École de Tours
par guedon Ven 19 Oct 2018, 13:39

» HANAP - A 740 - (Transporteur)
par Noël Gauquelin Jeu 18 Oct 2018, 16:44

» [ Les traditions dans la Marine ] Les diplômes de la Ligne
par passe plat Jeu 18 Oct 2018, 16:34

» Qu'est devenu le centre Sirocco ?
par TECTAM Jeu 18 Oct 2018, 15:47

» LAC CHAMBON (Pétrolier)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018, 14:47

» SAINTONGE - A733 (Caboteur)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018, 14:43

» LIAMONE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018, 14:37

» [ Blog visiteurs ] Section marine BE 705 TOURS
par Invité Jeu 18 Oct 2018, 14:06

» [Campagnes] DAKAR
par TOUBHANS René Jeu 18 Oct 2018, 09:00

» [Divers les nucs] SNLE
par goblin Jeu 18 Oct 2018, 08:36

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] 1977 - Création de la brigade de gendarmerie maritime à Cayenne.
par beugnon eudes Mer 17 Oct 2018, 21:24

» MASCAREIGNE - P 779 -
par TECTAM Mer 17 Oct 2018, 20:39

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par TECTAM Mer 17 Oct 2018, 10:35

» LES VIEUX BÂTIMENTS
par parriaux christian Mer 17 Oct 2018, 10:20

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mer 17 Oct 2018, 07:01

» [ Blog visiteurs ] recherche Pierre Plasseraud dit pépito était Maistrance Pont à Loctudy... Brest....1954.1955
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 16 Oct 2018, 19:05

» [ Histoire et histoires ] HISTOIRE DE MES NAVIRES
par gebu Mar 16 Oct 2018, 16:34

» [Unités combattantes] B.I.F.M.
par Marquis Mar 16 Oct 2018, 15:29

» [Ports] LE VIEUX BREST
par jobic Mar 16 Oct 2018, 12:04

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par GOAPER Mar 16 Oct 2018, 10:00

» Vieilles paperasses humoristiques
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Oct 2018, 19:40

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Lun 15 Oct 2018, 17:15

» BÉARN (PA)
par Serge BAVOUX Lun 15 Oct 2018, 17:13

» DIANE (SM)
par Charly Lun 15 Oct 2018, 13:41

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par MORVAN Lun 15 Oct 2018, 10:08

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par marsouin Lun 15 Oct 2018, 07:46

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par larcher Dim 14 Oct 2018, 10:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Michel 22 Dim 14 Oct 2018, 09:15

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par HèmBé43 Dim 14 Oct 2018, 08:52

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Joël Chandelier Dim 14 Oct 2018, 08:13

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] L'Espadon à St Nazaire
par S.Bosnjak Dim 14 Oct 2018, 07:41

» [Catastrophes...] PREMIAN ... LE SOUVENIR
par COLLEMANT Dominique Sam 13 Oct 2018, 19:45

» [Marine à voile] L'Hermione
par Christian DIGUE Sam 13 Oct 2018, 17:03

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par centime44 Sam 13 Oct 2018, 12:23

» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
par DUFFOND Serge Ven 12 Oct 2018, 19:22

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par salonais Ven 12 Oct 2018, 18:30

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par sorrentino Ven 12 Oct 2018, 08:12

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père (Croiseur Sous-Marin Surcouf)
par Charly Ven 12 Oct 2018, 07:15

» [ Blog visiteurs ] CFM dépôt de Brest
par Invité Ven 12 Oct 2018, 01:58

» CDT BOURDAIS (AE)
par marsouin Jeu 11 Oct 2018, 20:02

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par guilloux Jeu 11 Oct 2018, 16:32

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par jobic Jeu 11 Oct 2018, 14:10

» LCT L9098
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018, 09:05

» FLOTTILLE 24 F
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018, 06:43

» [ Divers - Les classiques ] Sous-marin Le TONNANT
par COLLEMANT Dominique Mer 10 Oct 2018, 19:18

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Mer 10 Oct 2018, 16:46

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par gene Mer 10 Oct 2018, 15:55

» [ Histoire et histoires ] Agde Place du 18 Juin la Stèle et les statues
par Jean-Eugène DARENGOSSE Mer 10 Oct 2018, 09:27

» [ Blog visiteurs ] Gabare Luciole
par formose jacques Mar 09 Oct 2018, 18:22

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par BONNERUE Daniel Mar 09 Oct 2018, 15:10

» [ Blog visiteurs ] Recherche de camarades Sous-Marin Diane 1979 /1981
par Invité Lun 08 Oct 2018, 14:11

» ILE D'OLERON (BEE)
par ger38 Lun 08 Oct 2018, 12:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par VOGUET Lun 08 Oct 2018, 12:24

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par bernard26700 Lun 08 Oct 2018, 11:25

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Michel 22 Dim 07 Oct 2018, 10:22

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par BEBERT 49 Dim 07 Oct 2018, 09:57

» [ Associations anciens Marins ] 67ème congrès national de l’AGASM à Martigues (13)
par Jean-Marie41 Sam 06 Oct 2018, 16:51

» VAR (BCR)
par marsouin Sam 06 Oct 2018, 16:23

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par facilelavie Ven 05 Oct 2018, 22:27

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Jean-Marie41 Ven 05 Oct 2018, 17:07

DERNIERS SUJETS


[Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Partagez
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

[Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Mar 13 Déc 2011, 11:37

Sujet ouvert sur les LeO 451 de la 4F et sur les LeO 453 de la 11S..

Pour commencer, le LeO du Cdt de la 4F en 1941, il était d'usage à l'époqe que le Cdt ait un avion d'attribué, celui ci porte les marques de la flottille, les Vaches Béarnaises dans un écusson.
Crédit photo. Coll.Lucien Morareau

Leo de la 4F pris en AFN avec les marques dites de Vichy





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Bibi67C
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 73

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par Bibi67C le Mar 13 Déc 2011, 13:29

Si ce n'est lui c'est donc son frère.
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Mar 13 Déc 2011, 14:34

Voilà les mêmes après les bombardements anglo-américains de novembre 1942 et l'occupation de la BAN Lartigue. Le bel avion du Cdt n'échappa pas non plus au carnage ...






Un rescapé revêtu de l'étoile US

La 4F subissait là un second désastre après celui des combats de Syrie, au cours desquels elle avait pratiquement perdu tous ses Glenn Martin.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par Serge BAVOUX le Mar 13 Déc 2011, 17:44

Bien CAODAI.



Ce Léo 451 (Lioré et Olivier) va enrichir notre collection des Avions de l'Aéronavale. Des anciens nous donneront ils les caractèristiques techniques de ce bombardier bimoteur ( 2 Gnome&Rhone 14 cylindres) qui d'après ce que j'ai entendu était assez difficile à piloter au décollage.


Dernière édition par Serge BAVOUX le Mar 13 Déc 2011, 19:00, édité 1 fois





Salut et fraternité !
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par parriaux christian le Mar 13 Déc 2011, 18:10

extrait de la 2 guerre mondiale historia



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par Serge BAVOUX le Mar 13 Déc 2011, 18:34

La double dérive était motivée pour permettre de dégager le tir versl'arrière de la mitrailleuse dorsale.





Salut et fraternité !
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Mar 13 Déc 2011, 19:11

Les caractéristiques du LeO 451 sont décrites en long et en large sur Internet, on pourrait certes faire du copier/coller, autant laisser les amateurs s'en donner à coeur joie ... On peut dire quand même que ceux de la Marine ne furent différents que par quelques points de détail, la version M de 1940 n'a en fait jamais été aboutie. Seul le désastre subi par la 4F en Syrie et la pénurie de Glenn Martin ont fait qu'elle a été réequipée en LeO en 1941, et comme d'habitude les Pingouins en ont tiré le mieux qu'ils pouvaient, l'hécatombe subie en 1942 a été suivie d'une tentative de réarmement avec des LeO cédés par l'Armée de l'Air, mais les appareils étaient dans un tel état qu'il aurait été vain d'espérer reconstituer une flottille véritablement opérationnelle, le principal problème résidant dans la fiabilité et la disponibilité des Gnome et Rhone 14N, qui de plus tournaient en sens inverse comme le voulait la technique française à l'époque. Les mécanos moteur en savent un rayon la dessus, puisqu'on retrouva plus tard le même problème avec le Bloch 175 et ensuite avec le Languedoc. C'est ce qui conduira à leur remplacement par des 14R et mieux encore par des Pratt & Whiney R-1830 pour donner naissance aux LeO 453 que l'Aéro utilisera à nouveau dans les années 1950 et aux LeO 455 que l'IGN emploiera pour les photographies aériennes. Mais c'est un autre avion, laissons d'abord les mécanos raconter leurs souvenirs sur le LeO 45, avant de passer à leurs descendants.


Dernière édition par CAODAI le Mar 13 Déc 2011, 21:06, édité 2 fois (Raison : Corrections sur emploi des LeO 453 et LeO 455)




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Bibi67C
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 73

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par Bibi67C le Mer 14 Déc 2011, 06:13

Remarquez la béquille sous la roulette de queue
.
avatar
PoloB
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 54

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par PoloB le Mer 14 Déc 2011, 08:49

Bonjour,

le 451 revêtu des étoiles américaines est un appareil capturé en Sicile (1944) et portait le code Luwaffe OK+ZD.

A noter que le 20 août 1941, le secrétariat d'état à l'Aviation de Vichy est autorisé par l'occupant à passer commande de 225 nouveaux LeO 451 (premier appareil de la série n°453).

Les allemands restitueront à cette occasion des stocks de pièces aux usines de la zone libre ...

La Lutwaffe a utilisé au moins 120 LeO 451 dont une partie spécifiquement fabriquée pour l'armée allemande.

A +



Amitiés Polo

avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Mer 14 Déc 2011, 09:31

Bonjour,

Bibi67C, super ta photo, en plus de l'automitrailleuse béquille, cette vue du 6B.3 en position de réglage des mitrailleuses est intéressante ( ceux de la 7B portaient les N° d'identification sur le fuselage ) en connais-tu la provenance ? les deux hangars sont ceux de la 7B et de la 6B à Tafaraoui, mais la présence des deux wagons est une interrogation, je ne me souviens pas qu'une voie ferrée aboutissait si près.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
PINGOUIN NOSTALGIQUE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
Mécanicien

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par PINGOUIN NOSTALGIQUE le Mer 14 Déc 2011, 10:14

Moteur Gnome 1913 , 14 cylindres . Est-ce celui qui était avionné sur le LeO ?






avatar
casinogarage
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 71
Météo NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par casinogarage le Mer 14 Déc 2011, 10:35

Bonjour,
Pingouin nostalgique, c'était heureusement un moteur un peu plus moderne :

Malgré tout, les anciens le confirmeront sans doute, il n'a pas laissé un souvenir impérissable !
Amicalement
Georges
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Mer 14 Déc 2011, 11:19

casinogarage, ton beau 14R équipait les LeO 455 d'après guerre, celui du LeO 451 n'était encore qu'un modeste 14N de 1260CV




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
casinogarage
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 71
Météo NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par casinogarage le Mer 14 Déc 2011, 19:06

Tu as tout à fait raison Caodaï mais je voulais surtout montrer la différence d'aspect avec le moteur de 1913 ! Extérieurement, je pense que le R et le N doivent se ressembler, d'ailleurs entre-temps, j'ai trouvé cette image qui semble être la représentation d'un 14N.


Amicalement
Georges
avatar
Bibi67C
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 73

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par Bibi67C le Jeu 15 Déc 2011, 06:00

Pour CAODAI:

Il s'agit d'un lot de photos provenant sans doute d'un ancien de la 4F, trouvé dans un étui de computeur de navigation lors du CPAN à Saint Raphaël: photos de Dauntless 3F et 4F, Goéland, Privateer, Dewoitine 520, Mustang 10, Bloch 210...etc
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Jeu 15 Déc 2011, 11:04

Merci Bibi87C,
Une vraie boite à trésors cet étui ... si tu en as d'autres n'hesites pas à nous les montrer, mais à qui a t il appartenu ? mystère .
Pour la base je vois toujours Lartigue, à cause des hangars, car bien que les LeO de la 6B aient été pris en compte au Palyvestre en 1941, je ne pense pas que ce type de hangar ait existé à Hyères.

Pour ceux que l'histoire des LeO 451 de la 4F intéresse, un excellent bouquin a été publié par l'ARDHAN en février 2010 sous le titre De la côte d'opale à la plaine de la Bekka 1939-1943.

Ils n'ont pas servi longtemps dans l'Aéro, car au printemps 1943 la plus grande partie du personnel volant de la 4Ffut dirigé sur l’Angleterre pour y suivre un stage de transformation sur les Wellington destinés à renforcer la 2F de Dakar et le 1er juin suivant la flottille et ses deux escadrilles furent dissoutes.

Les quelques avionsencore disponibles furent alors acheminés sur la BAN Agadir, où ils servirent à l'EPVNP pour l’entraînement du personnel volant jusqu’en avril 1944,
Au moment du transfert de l’EPVNP pour la BAN Lartigue le dernier LeO encore en état de vol suivra par ses propres moyens, dès lors il ne servira plus que comme appareil d’instruction pour les élèves mécaniciens de l’EPNV.


Devant les hangars de l'EPNV Lartigue mars 1945, à gauche on distingue le LeO suivi de deux D520 et d' un Wellington, à l'arrière plan un LeO 257bis, lui aussi rescapé des combats de 1940.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Ajout d'une photo

Message par J-C Laffrat le Lun 26 Déc 2011, 11:34

Bonjour,

Il est bien évident que quand on regarde le tableau des matricules établi par Bavoux, il y avait peu de chances de trouver quelqu'un d'assez âgé pour avoir pu travailler sur les LeO 451 de la 4F et j'ai bien peur que ce ne soit la même chose pour les LeO 453 mis en service dans la Marine entre 1951 et 1953, mais qui sait ? comme ceux-ci avaient été remotorisés avec des Pratt & Whitney R-1830-67 de 1200CV bien connus de nos mécanos aéro, pourquoi pas.

Le LeO 453 est né d'un projet repris en 1946 par l'Atelier Industriel de l'Air d'Alger (A.I.A N°1) qui avait été établi dès 1939 pour remotoriser des LeO 451 avec des moteurs américains afin de diversifier les sources d'approvisionnement et pallier, déja, les défaillances des Gnome 14N. Cette nouvelle version donnait naissance à un avion de liaison rapide pouvant enmener jusqu'à six passagers à 400km/H sur des distances pouvant atteindre 3500Km.

Dès 1947 une quarantaine de LeO 451 encore disponibles en A.F.N. furent modifiés, la remotorisation en P&W s'accompagnait d'une reprise de l'aérodynamisme des dérives due au fait que les moteurs tournaient désormais dans le même sens.

Entre 1951 et 1953 l'Aéro en a reçu six, N° 35 à 40, dont deux utilisés à la 11S basée aux Mureaux et deux à la 4S basée à Alger Maison Blanche, ils tombèrent à point nommé pour assurer les liaisons des personnalités en prenant la suite des PV-1 Ventura, alors à bout de potentiel.


Crédit photo Joyau




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Lun 26 Déc 2011, 14:14

Dans la lignée des LeO 451 et bien qu'aucun n'ait jamais servi dans l'Aéro, il reste à évoquer les LeO 455 de l'IGN.

Toujours à partir d'avions disponibles, un petit nombre de LeO 451 furent remotorisés au début des années 1950, cette fois dans les ateliers de la SNCASE, avec des SNECMA-GR 14R offrant 1 600CV au
décollage et 1 200 CV en continu. De nouvelles dérives plus grandes à dessin elliptique assuraient de meilleures qualités de vol ou decollage et le plafond théorique était porté à 9 000 m.

Ces appareils furent alors utilisés par l'IGN, dont deux pour réaliser la couverture photographique d'une grande partie de l'A.F.N.

Personnellement j'ai pu voir ces deux là de passage à Agadir en 1951 ou 52





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
MOUGIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 86
Pilote aéro

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par MOUGIN le Lun 26 Déc 2011, 16:06

leo 541 mess 17 caodai

pour moi il s'agit bien d'une photo de lartigue -en premier plan le hangar de la 4 S - puis le SEA - mons du taftaf en fond entre les deux le bsi
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Lun 26 Déc 2011, 16:25

Bonsoir C.Mougin,

Ta mémoire de Tafaraoui est bonne, bien sur que c'est Lartigue, mais la photo de mon message 17 (ou l'on voit le LeO de l'EPNV) date de 1945, prise par un copain lors de son cours de mécano moteurs, à l'époque les hangars, que tu dis de la 4S et du SEA, étaient ceux réservés à l'EPNV.
En 1946 quand j'ai fait mon cours de volant, ce LeO n'était plus sur le parking, mais au fond d'un hangar, trop difficile de mettre les vieux Gnome en route par les èlèves mécanos.

Par contre, de ton temps tu as peut-être vu passer des LeO de la 11S et de la 4S, peut-être en as tu piloté un ?


Dernière édition par CAODAI le Lun 26 Déc 2011, 16:29, édité 1 fois (Raison : Ajouté une phrase)




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
PoloB
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 54

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par PoloB le Lun 26 Déc 2011, 19:47

Bonsoir,

pour le LeO 453 11S-4 : il s'agirait du n°35.

Pour en finir avec les 453 : tu as oublié ceux de l'IGN (F-BBYV, YX, YY et YZ).

Petite particularité : les 453 utilisés par les SASM portaient des dégivreurs pneumatiques au niveau des ailes et des dérives.

A +



Amitiés Polo

avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par J-C Laffrat le Lun 26 Déc 2011, 21:48

Bonsoir,

Non PoloB, ce n'est pas un oubli, pour les 453 je me suis volontairement limité à ceux de l'Aéro, j'aurais pu citer aussi ceux de l'Armée de l'Air, GLA, SAMAR , SASM99, etc ... et les quatre de l'IGN dont deux opérèrent en Indochine en 1953, le F-BBYY finissant ses jours en nouvelle Calédonie. J'ai seulement cité les 455 de l'IGN comme les derniers de la lignée, et parceque j'en ai vu deux à Agadir.

A+







«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
PoloB
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 54

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par PoloB le Lun 26 Déc 2011, 21:55

Ok alors le tour de ces machines est fait ... Quand au SASM, ce sont presque nos cousins



Amitiés Polo

avatar
† MAZZEGA
QM 2
QM 2

Age : 80
NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par † MAZZEGA le Mar 27 Déc 2011, 09:27

Bonjour à tous,

Ces échanges de qualité émanant de l'Aéronautique navale sont toujours très intéréssants .

Ce qui serait sympa de votre part.....une vulgarisation des mots et techniques employés qui

permettrait à un profane de déchiffrer la teneur.

Ex. : Le O 453 11 S -4 .. sans oublier l'expression algébrique : ( F.BBYV,YX,YY et YZ )

Merci de votre compréhension car cela permet à un profane d'améliorer ses connaissances !

Amicalement Claude MAZZEGA
avatar
morbihannais
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Le LeO 541 et ses dérivés

Message par morbihannais le Mar 27 Déc 2011, 10:00

mais oui ! mais c'est bien sur !

le Léo 453 est un modèle d'avion (des "es spécialistes" en ont parlé dans les messages précédents)

11S 4, désigne le numéro de l'escadrille de l'aéronavale, en l’occurrence la 11S, basée sauf erreur à Dugny le Bourget, le 4 étant le numéro de l'avion dans l'escadrille, le S dans le numéro de l'escadrille, à mon époque, signifiait Servitude, c'est à dire "au service" des différentes forces ou services de la marine; les flottilles plus opérationnelles ont la lettre F (12F, etc .....)

les groupes de 5 lettres sont les indicatifs radio de ces avions le F étant le début commun pour France; les bateaux ont des indicatifs à 4 lettres, les bases terrestres à 3 lettres, et les avions à 5, notre ami a mis le premier indicatif complet et les 2 dernières lettres des suivants, les 3 premières étant sous entendues communes (FBB dans ce cas)

voili voilou



Deux sous-marins, puis deux escadrilles aéro, en huit petites années de Marine Nationale !

    La date/heure actuelle est Mar 23 Oct 2018, 15:56