Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 726267 messages dans 14115 sujets

Nous avons 14481 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est albertini

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Paul Arnoud ] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par DUFFOND Serge Aujourd'hui à 22:23

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par dan83143 Aujourd'hui à 22:03

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par marsouin Aujourd'hui à 21:40

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 21:04

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 9
par sagnimorte albert Aujourd'hui à 18:50

» FORBIN (EE)
par JJMM Aujourd'hui à 17:55

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 17:38

» ESCADRILLE 52S
par guedon Aujourd'hui à 17:09

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 15:19

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Michel Roux Aujourd'hui à 10:00

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 9:12

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:08

» [Escale] SINGAPOUR
par Serge BAVOUX Hier à 19:32

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 13:52

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [SUJET UNIQUE] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par Bureaumachine busset Hier à 8:21

» HAUBERT - P796
par COLLEMANT Dominique Jeu 15 Nov 2018 - 22:32

» JAUREGUIBERRY (EE)
par DUFFOND Serge Jeu 15 Nov 2018 - 22:28

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par framery Jeu 15 Nov 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Michel Roux Jeu 15 Nov 2018 - 9:23

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par DUFFOND Serge Mer 14 Nov 2018 - 22:38

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptères interarmées légers (HIL) H-160
par Didier Moreaux Mer 14 Nov 2018 - 14:03

» MINERVE (SM)
par Michel Roux Mer 14 Nov 2018 - 9:59

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par pinçon michel Mer 14 Nov 2018 - 8:19

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par DUFFOND Serge Mar 13 Nov 2018 - 23:18

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par PAUGAM herve Mar 13 Nov 2018 - 22:20

» [ Blog visiteurs ] recherche infos sur Daniel Jaeger (ancien de la Marine Nationale)
par Invité Mar 13 Nov 2018 - 19:32

» DIXMUDE (BPC)
par Michel Roux Mar 13 Nov 2018 - 18:58

» [ Histoire et histoires ] Cérémonie du 11 novembre (Sujet unique)
par TUR2 Mar 13 Nov 2018 - 18:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 13:07

» FLAMBERGE (P.C)
par Chepmail Mar 13 Nov 2018 - 11:40

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Jean-M Mar 13 Nov 2018 - 0:01

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 12 Nov 2018 - 20:49

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 12 Nov 2018 - 18:23

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 17:55

» [ DIVERS - ÉCOLE DE MAISTRANCE] École de Maistrance à Saint-Mandrier
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 17:39

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Michel Roux Lun 12 Nov 2018 - 17:21

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par LOISELEUR Ch Lun 12 Nov 2018 - 14:38

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par 3eme ligne Dim 11 Nov 2018 - 23:14

» DORIS (SM)
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 21:28

» [ Divers E.A.M.F. ] Promotion Guepratte septembre 1973
par Francky Dim 11 Nov 2018 - 20:30

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 18:38

» PATRIE - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Dim 11 Nov 2018 - 15:46

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par chapydan Dim 11 Nov 2018 - 14:31

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Dim 11 Nov 2018 - 14:20

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Micky Mousse Sam 10 Nov 2018 - 20:39

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par boboss Sam 10 Nov 2018 - 19:03

» TONNERRE (BPC)
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 10 Nov 2018 - 17:45

» [ Blog visiteurs ] perso pour le créateur de ce blog message strictement privé
par Invité Sam 10 Nov 2018 - 16:22

» [Histoire et histoires] "Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855"
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 14:30

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Louis BOUZELOC Sam 10 Nov 2018 - 9:49

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par cyriaque Sam 10 Nov 2018 - 7:37

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements concernant les Militaires Français ayant participé à la bataille de Bomarsund (iles d'Aland,) en 1854 (Guerre de Crimée).
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 1:56

» LE NORMAND (ER)
par Charly Ven 9 Nov 2018 - 18:17

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 11:13

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 11:06

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 8 Nov 2018 - 18:00

» LE BOURGUIGNON (ER)
par pinçon michel Jeu 8 Nov 2018 - 18:00

» [Campagnes C.E.P.] L'ADIEU A PAPEETE
par TECTAM Jeu 8 Nov 2018 - 15:29

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par lefrancois Jeu 8 Nov 2018 - 14:56

» [Vidéo] EAMF Saint-Mandrier
par DESTENABES Jeu 8 Nov 2018 - 10:01

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mer 7 Nov 2018 - 18:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par pluton69 Mer 7 Nov 2018 - 17:05

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par framery Mer 7 Nov 2018 - 14:03

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Mar 6 Nov 2018 - 22:58

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Charly Mar 6 Nov 2018 - 21:47

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J-L-14 Mar 6 Nov 2018 - 20:51

» [ Blog visiteurs ] Projet de diorama d'une escadre autour du R98 et du D627
par Invité Mar 6 Nov 2018 - 16:43

» NIVOSE (FS)
par Joël Chandelier Mar 6 Nov 2018 - 15:33

» [Divers navires amphibie] EDA - R ( Engin de débarquement amphibie rapide )
par Nenesse Mar 6 Nov 2018 - 11:44

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Mar 6 Nov 2018 - 9:36

» [ Recherches de camarades ] Anciens Arpettes de septembre 1973 Cie 4 Atribord
par DESTENABES Mar 6 Nov 2018 - 9:34

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Sealex83 Mar 6 Nov 2018 - 8:30

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Jean-Marie41 Lun 5 Nov 2018 - 18:52

» CHEVALIER PAUL (EE)
par CLERC Daniel Lun 5 Nov 2018 - 16:37

» JUSTICE - 1904 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Lun 5 Nov 2018 - 15:41

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DE LA MÉTÉOROLOGIE
par KERMITT Lun 5 Nov 2018 - 15:28

» [ Blog visiteurs ] Recherche amis de mon père (matricule 1619 T 51)
par Momo Lun 5 Nov 2018 - 13:46

» [Campagne] ANTILLES
par PAUGAM herve Lun 5 Nov 2018 - 8:04

» VAUQUELIN (EE)
par GIROUX Dim 4 Nov 2018 - 17:53

» [ Loisirs autres que sports ] AGASM Amicale Perle - Exposition de maquettes de sous-marins à Lanouaille (24)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 4 Nov 2018 - 16:47

» [ HISTOIRE ET HISTOIRES ] LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE À TRAVERS LA DÉCOUVERTE DE LIEUX ANCRÉS DANS L'HISTOIRE
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Nov 2018 - 15:31

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] SPÉCIALITÉ : CLAIRON.
par cyriaque Dim 4 Nov 2018 - 9:03

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 18:30

» [ Recherches de camarade ] Recherche camarade Taitinger Radio
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 18:30

» La spécialité de Météorologiste
par Joël Chandelier Sam 3 Nov 2018 - 15:02

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gérard Descamps (Elarm)
par Charly Ven 2 Nov 2018 - 20:10

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par MOUGIN Jeu 1 Nov 2018 - 20:38

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades 14F
par COLIN JACQUES Jeu 1 Nov 2018 - 12:43

» SNSM BEG MEIL
par Michel Roux Jeu 1 Nov 2018 - 10:17

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par PARMENT Thierry Mer 31 Oct 2018 - 0:33

» [ Blog visiteurs ] LSIL 9030 LE 5 JANVIER 1954
par Invité Mar 30 Oct 2018 - 19:10

» LES FREGATES FRANCAISES DE TYPE RIVER
par Roli64 Mar 30 Oct 2018 - 18:35

» Recherche des anciens de l'Escorteur Malgache - Arzew et Lorient (61-63).
par BOBOSSE Mar 30 Oct 2018 - 17:48

» ARGONAUTE
par centime44 Mar 30 Oct 2018 - 16:20

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Mar 30 Oct 2018 - 16:14

» [ Batiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Michel Roux Mar 30 Oct 2018 - 11:11

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par cmbil22 Mar 30 Oct 2018 - 8:35

» Vieilles paperasses humoristiques
par PAUGAM herve Lun 29 Oct 2018 - 21:46

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par bailly bout de bois Lun 29 Oct 2018 - 10:37

DERNIERS SUJETS



[Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Partagez
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

[Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par J-C Laffrat le Ven 20 Jan 2012 - 10:26

L’Aichi A13A-1 Jake (nom de code US inventé par le Capt. Frank T. Mc Coy, en charge de l'identification des aéronefs japonais par un prénom ou un surnom), était un hydravion bi-flotteur, motorisé par un Mitsubishi Kinsei 43 en étoile de 1080 CV.
Commandé en 1940 par la Marine Impériale Japonaise et destinés aux croiseurs de bataille, il participa notamment aux missions de reconnaissance précédant l'attaque sur Pearl Harbor du 7 Décembre 1941.
Effacé dans les combats mais efficace, il était très apprécié de ses équipages, environ 1350 exemplaires furent construits.
L'équipage était composé d'un pilote, d'un mécanicien et d'un radio.


Spoiler:
En 1945, quand les éléments français du G.A.N. Indochine reprirent possession de la base de Cat-Lai, parmi les matériels laissés par les japonais, se trouvaient quatre Jake aux côtés d’un Loire 130 et d’un A6M-2N Rufe (Zéro à flotteurs).
Aussitôt rebaptisés Aichi par les Pingouins, ils furent utilisés par l'escadrille 8S en Indochine aux côtés des Loire-130 et entre 1945 et fin Août 1948.


A son arrivée à Cat-Lai au début 1947, trois d’entre eux volaient encore, mon camarade Max Bayol, eut l’occasion de voler dessus à d’assez nombreuses reprises, depuis fin 1945 plusieurs radios l’avaient précédé, Couturier, Derlot et Ouvrié.
A mon arrivée à la base en juin 1948, un seul Aichi était encore en état de vol, il fut condamné au mois d’août suivant, je n’ai hélas pas eu l’occasion de l’utiliser.



Le SM radio Couturier devant un Aichi en 1946





Cat Lai 1948 Le 8S-11 sous la grue, sur le plan d'eau un Sea Otter



Au poste arrière Max Bayol se prépare.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par Serge BAVOUX le Ven 20 Jan 2012 - 12:30

Merci Caidai de nous faire connaître cet avion avec les anecdotes et souvenirs s'y rapportant. Il n'eut pas une longue carrière dans la marine nationale. Les anciens qui ont fait l'Indo à cette époque, il y en a sur le forum ACB, seront heureux de plonger dans leurs archives et de nous en faire profiter;





Salut et fraternité !
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par J-C Laffrat le Ven 20 Jan 2012 - 16:34



Cette vue de l'Aichi donne une idée des lignes de l'appareil, assez fluides pour un hydravion, l'habitacle est spacieux

Qui faisait quoi sur les Aichi de 1945 à 1948 ? difficile de trouver des témoins aujourd’hui …

Parmi ceux du début, que j’ai connu en partie, on peut citer d’abord les mécanos René Périé, Jean Capitaine, Robert Bellieu (dit La Vigie), ainsi que les radios, Jean Couturier, Jean Derlot, Jean Ouvrié, Max Bayol, René Meyer, et parmi les pilotes le LV Henri Laure et Charles Dassule. Et bien sûr les équipes au sol, mécanos moteurs et équipement, électriciens.

Pour tous les débuts furent difficiles, dès 1945 les trois premiers Aichi furent convoyés de Bien Hoa à Cat-Lai par des pilotes japonais prisonniers, ces appareils étaient en bon état de vol, six moteurs neufs d’Emily, les mêmes Kinsei que celui de l’Aichi avaient pu être récupérés et mis aussitôt en volant de fonctionnement. D’autres moteurs furent cannibalisés pour prélever le maximum de pièces de rechanges, génératrices, pompes hydrauliques, etc . idem pour les pièces avion qui furent récupérés sur les épaves d’Aichi présents à Cat-Lai. Par la suite deux autres Aichi complétèrent à cinq le parc d’appareils disponibles.

Le matériel radio ne faisait pas défaut non plus, deux ensembles émission/réception équipaient l’appareil, un HF pour la graphie, un HF/MF pour la phonie et de nombreux blocs interchangeables étaient entassés dans un magasin complétés par un stock important de tubes électroniques. Les ensembles étaient logés à l'avant du compartiment radio et suspendus par des sandows, à l’image du matériel radio allemand, les ensembles japonais faisaient appel à des tubes identiques pour l’émission et la réception à chaque fois que c’était possible, tous les sous ensembles étaient tropicalisés.

Ce n’est pas pour autant que la mise en œuvre des appareils était facile, toutes les inscriptions étaient en caractères japonais, hormis les chiffres, pas de notices traduites, même en Anglais.

C’est dire les trésors d’ingéniosité dont tous ces anciens durent faire preuve pour mettre les avions en vol, à cela il fallait ajouter les difficultés de mis à l’eau des appareils, avec une seule grue, un slip et le courant du fleuve Donnaï.

Max Bayol, mon copain de cours, qui a fait 23 vols sur Aichi, m’a rapporté que les ensembles radio de l’appareil étaient puissants et très performants, le rayon d’action de l’avion était de 1128 miles nautiques à 120 nœuds de moyenne, ce qui donnait environ 9 heures d’autonomie. En cas de panne ou mauvais fonctionnement on ne perdait pas de temps à dépanner, on remplaçait le bloc défectueux par prélèvement sur les existants du magasin. A la fin 1947 les matériels disponibles commencèrent à manquer, des ensembles Army canadiens W 19 et W22 furent alors montés sur l’avion en remplacement, pour travailler en phonie c’était suffisant, les Aichi opéraient principalement en Cochinchine et les liaisons graphie à longue portée n’étaient pas nécessaires, mais ce matériel n’était pas prévu pour être embarqué et sa fragilité ne donna pas satisfaction.

Voilà ce que je peux rapporter sur la mise en œuvre de l’Aichi pendant son utilisation dans l’Aéro, peut-être se trouvera-t-il encore un mécano, un radio ou un pilote pour étayer et compléter ces souvenirs.

Parmi les tous premiers il faut ajouter Roland Cormenier, Pilote Breveté au Royaume Uni le 14/04/1945, arrivé à Cat Lai en janvier 1946.


Dernière édition par CAODAI le Sam 21 Jan 2012 - 22:38, édité 2 fois (Raison : Ajouté le nom d'un pilote)




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par J-C Laffrat le Ven 20 Jan 2012 - 17:37

Encore une précision, pour compléter.

L’Aichi A13A1 Jake à flotteurs, dérivait du D3A1 Val terrestre, maniable et précis, le célèbre bombardier en piqué de la Bataille de Midway, les deux versions étaient toutefois dépourvues de blindage et ne possédait pas de réservoirs auto obturants. Lors de la bataille de Midway, ce fut un Aichi Jake qui, grâce à sa grande autonomie, repéra le premier la flotte US.


Amicalement

CAODAI





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par Noël Gauquelin le Ven 20 Jan 2012 - 19:05

Peu doivent savoir que l'aéronavale française fut équipée de ces hydravions japonais ! Merci Caodai, pour cette mémoire.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par jean-claude BAUD le Ven 20 Jan 2012 - 21:32

Ils n'ont pas laissé grand chose de bien en Indo les Japs !!!




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
morbihannais
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par morbihannais le Ven 20 Jan 2012 - 21:33

merci Caodaï, on dirait un gonio en place arrière ?????



Deux sous-marins, puis deux escadrilles aéro, en huit petites années de Marine Nationale !
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par J-C Laffrat le Ven 20 Jan 2012 - 22:42

Pour J.C.Rabiller, tu as l'oeil et le bon, c'est bien un cadre de gonio manuel, au point de vue radio il était pas mal équipé, le compartiment ar était assez grand, le radio était normalement tourné vers l'avant, avec à sa portée les ensemble ER en bas devant lui, le cadre gonio à portée de la main, en se retournant il pouvait se servir d'une mitrailleuse de 7,7 qui tirait sur environ 150 degrés vers l'AR. En Cochinchine au dessus de la Plaine des Joncs, on n'avait pas besoin du gonio, la BAN Cat Lai n'avait pas d'émetteur, à la rigueur on pouvait faire des relèvements sur le terrain de Tan Son Nhut, mais c'était plutôt inutile pour un hydro.

Pour J.C.Baud, non, détrompes toi, après leur reddition, les Japs avaient joué le jeu un peu partout en ce qui concerne les installations et les matériels qui devaient être remis aux Français et aux Anglais en bon état, ces clauses faisaient parties de la capitulation sans conditions. Mais l'état des matériels était ce qu'il était après les intenses bombardements américains qui avaient précédé, à Cat Lai quand on survolait le plan d'eau, on pouvait voir des carcasses d'Emily, des hydros aussi gros que les Sunderland, reposer sur le fond du fleuve quand il n'était pas trop boueux. Les Aichi avaient bien sûr les heures de vol accumulées après quatre ans de guerre, mais au sein de la 8S ils ont pu remplir leur mission dès 1945, l'Aéro n'avait alors rien d'autre à mettre en l'air, que les Catalina de la 8F basés à Tan Son Nhut. L'armée de l'Air était soumise au même régime, avant l'arrivée des Spitfires en 1946, elle dut se contenter des Nakajima Ki 43 Oscar en état de vol que les Japs avaient laissés sur les bases. Il faut savoir qu'au début du conflit, les Alliés n'avaient pas autorisé la France à déployer en Indochine les matériels récents qui équipaient ses formations en Europe. Il fallait donc faire avec ....


Dernière édition par CAODAI le Ven 20 Jan 2012 - 22:57, édité 1 fois




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par jean-claude BAUD le Ven 20 Jan 2012 - 22:47

Merci Caodai pour ces renseignements.




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
PINGOUIN NOSTALGIQUE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
Mécanicien

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par PINGOUIN NOSTALGIQUE le Sam 21 Jan 2012 - 10:35

Merci CAODAI, impressionnant le nombre d'avions que l'aéronavale a exploité en 1 siècle...Merci de nous les faire découvrir, et par la même occasion merci au fondateur d' ACB sans lequel je n'en n'aurais jamais rien su...





avatar
morbihannais
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par morbihannais le Sam 21 Jan 2012 - 10:38

bravo Caodaï, notre "académicien" !! et merci, pour info nous venons de récupérer nos conteneurs restés en garde meubles depuis 4 ans et je retrouve quelques archives aéro qui, quand ce sera un peu rangé, seront scannées et mises en ligne sur ce forum, 5S, 3S ... TBM ... à bientôt mais soyez un peu patients !



Deux sous-marins, puis deux escadrilles aéro, en huit petites années de Marine Nationale !
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par J-C Laffrat le Sam 21 Jan 2012 - 12:43

Pour en terminer avec l'Aichi une dernière photo montrant le PM radio volant Bizien Simon à bord du 8S 13 peu avant son dernier vol en 1948, alors présent à Cat Lai, et à mon grand regret je devais effectuer le vol suivant sur le 8S-15 pour tester un WS 22, mais il n'a pas eu lieu.

Situation des Aichi de la 8S à Cat Lai de 1945 à 1948

8S-1 N° 81022, numéroté 8S-11 en 1947, dernier vol en mai 1948, puis réformé.

8S-2 N° 7451, détruit le 12/12/1946

8S-3 N° 7943, numéroté 8S-13 en 1947, dernier vol en mai 1948, puis réformé.

8S-4 N° 7947, détruit le 04/04/1946.

8S-5 N° …. , numéroté 8S-15 en 1947, dernier vol en août 1948, puis réformé.

8S-6 N° L 13071, numéroté 8S-16, n’a jamais volé, indisponibilité moteur.


Eléments tirés de l' Aéronautique navale en Indochine, Henri Robin, Robert Feuilloy, ARDHAN




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière

Contenu sponsorisé

Re: [Les anciens avions de l'aéro] Aichi A13A-1 Jake

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 17 Nov 2018 - 22:35