Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 668150 messages dans 13608 sujets

Nous avons 15650 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ca-sm608

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par loulou06000 Aujourd'hui à 0:24

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par loulou06000 Hier à 23:51

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par BERTRAND Pierre Hier à 23:33

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Hier à 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Hier à 21:59

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Hier à 20:53

» RANCE (BSL)
par PASQUETTE ERIC Hier à 20:34

» LE BOURGUIGNON (ER)
par JUMPER Hier à 20:14

» Criquet (gabare)
par Christian Apruzzese Hier à 20:13

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Hier à 19:41

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Joël Chandelier Hier à 19:37

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Hier à 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Hier à 18:56

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Hier à 18:40

» AGADIR (B.A.N.)
par Serge BAVOUX Hier à 18:17

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Hier à 15:53

» MINERVE (SM)
par COLLEMANT Dominique Hier à 15:46

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par bielo Hier à 14:21

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Hier à 1:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Lun 19 Fév 2018 - 23:23

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Lun 19 Fév 2018 - 20:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018 - 17:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Matelot Lun 19 Fév 2018 - 17:00

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018 - 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév 2018 - 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév 2018 - 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» FLOTTILLE 9 F
par André TORTAY Dim 18 Fév 2018 - 19:26

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Dim 18 Fév 2018 - 11:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par TECTAM Sam 17 Fév 2018 - 22:49

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Mar 13 Fév 2018 - 18:25

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018 - 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018 - 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018 - 18:31

» LCT - L9061
par gilfan Lun 12 Fév 2018 - 18:02

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018 - 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018 - 17:24

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Max Péron Lun 12 Fév 2018 - 16:15

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018 - 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018 - 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018 - 19:08

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par GYURISS Dim 11 Fév 2018 - 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 18:12

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Michel SALVY Dim 11 Fév 2018 - 17:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements généalogiques
par Invité Sam 10 Fév 2018 - 22:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de sana les neiges (Briançon 64-65)
par corre claude Sam 10 Fév 2018 - 22:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Sam 10 Fév 2018 - 15:45

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 10 Fév 2018 - 9:14

» MONGE
par COLLEMANT Dominique Ven 9 Fév 2018 - 22:48

» Loulou de MOLENE
par latrubesse jean claude Ven 9 Fév 2018 - 21:16

» [ Recherches de camarades ] Foch 1981 - 1982
par cops21 Ven 9 Fév 2018 - 18:20

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES ET UNIQUEMENT
par Jean-Michel Gaiffe Ven 9 Fév 2018 - 18:17

» Sous-Marin Le TONNANT
par centime44 Ven 9 Fév 2018 - 13:52

DERNIERS SUJETS


LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Partagez
avatar
Invité
Invité

LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Message par Invité le Jeu 21 Fév 2013 - 11:40

Bonjour à tous

Sur le forum du croiseur De Grasse, un sujet relate la remontée du (très beau) film de la croisière du bâtiment autour du monde en 1962, réalisé par l'ECPAD et intitulé "La Terre est Ronde".
Lors de sa vision, alors qu'un hélico survole Pearl Harbor au dessus du cuirassé USS Arizona, coulé avec d'autres dans les circonstances que l'on sait, mon attention a été attirée par une nappe de carburant qui s'échappait toujours des soutes du bâtiment, 21 ans après (zones irisées que l'on voit à partir de 6:01 mn du film).
Je suis en train de relire un sujet sur les porte avions pendant la guerre du Pacifique et j'ai lu que de temps en temps, des boulettes de mazout s'échappaient, de moins en moins souvent il est vrai, au-dessus du cuirassé, 72 ans après avoir été coulé !!
Personne n'a touché au cuirassé depuis qu'il a été sauvagement attaqué pour respecter ce sanctuaire national, dont une partie du pont apparaît comme les photos du mémorial que l'on peut voir sur la toile...
Triste circonstance créée par cette infâme attaque, qui remonte comme les souvenirs des marins disparus, pour qui nous aurons une pensée...

Amicalement


Dernière édition par JJMM le Lun 25 Fév 2013 - 9:59, édité 2 fois (Raison : Changé 71 ans pour 72 ans, le drame date de 1941 !)
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Message par marsouin le Jeu 21 Fév 2013 - 13:27

Effectivement JJMM, mais comme l'épave est devenue un mémorial sacré aucune intervention n'est autorisée. J'ai eu l'occasion de visiter le site et la base de Pearl Harbor il y a trente ans. Ce qui était remarquable aussi (et je crois que c'est toujours vrai) c'est que la grande majorité des visiteurs est constituée de touristes japonais.
avatar
Invité
Invité

Re: LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Message par Invité le Lun 25 Fév 2013 - 10:33

Désolé si j'ai tardé à répondre, Marsouin, ce n'est pas dans mes habitudes, mais j'ai attendu d'autres réactions.
Ta remarque est judicieuse et elle peut se comprendre en se remettant dans le contexte de guerre. L'attaque de Pearl Harbor, qualifiée à juste titre d'infamie par le présedent Roosevelt, a été ressentie au Japon comme une grande victoire bien sûr, car la propagande a fait en sorte que ce soit l'Empire qui a été agressé en premier. Même si au premier chef, les USA ont joué avec le feu en bloquant l'approvisionnement en pétrole du Japon, mais passons.
Les Japonais ont cru que les Américains étaient un peuple pleutre et bien moins vaillants qu'eux, baignés dans l'esprit de sacrifice pour la patrie et son empereur, véritable dieu vivant, discours toujours soutenu et amplifié par la propagande.
Ce sentiment a changé lors de la bataille de Midway, car les attaques des Américains sur les porte avions et la flotte japonaise à quasiment 1 contre 2, avec des avions bien moins performants, ont été d'une bravoure et d'un sacrifice bien contraires à ce qu'ils pensaient ! Pour mémoire, presque tous les avions torpilleurs des 3 porte avions ont tous été détruits sans même avoir pu lancer de manière dangereuse leurs torpilles, seuls quelques rescapés en sont revenus, notamment l'EV2 George Gay Jr. Ou bien encore ce pilote du Corps des Marines de Midway, le capitaine Richard E. Fleming, voyant que son appareil ne pourrait revenir à sa base, a délibérément piqué avec ses bombes sur le croiseur Mikuma pour l'endommager. Ce sacrifice en fait le véritable premier Kamikaze de l'histoire et lui vaudra la Médaille d'Honneur à titre posthume.
L'Histoire est passée sur ces faits d'armes, je pense que les Japonais n'ont plus la même vision des choses qu'autrefois et qu'un certain respect à l'égard de toute ces victimes est un juste retour des choses. Nous aurons le même respect nous aussi...
Amicalement
avatar
Invité
Invité

Re: LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Message par Invité le Mar 19 Mar 2013 - 8:54

Bonjour

L'histoire assez extraordinaire du Comte de Grasse au cours de ses 48 ans se service dans la Marine dont 40 à la mer !
Ce texte du Musée de la Marine à Paris retrouvé dans un livre datant de 1985 :
Spoiler:

François Joseph Comte de Grasse

Lieutenant-Général des armées navales de Luis XVI qui naquit au Bar-sur-Loup, à 10 km de Grasse, le 13 septembre 1722, donc sous le règne de Louis XV, et de ses glorieux compagnons: le Comte Deydier de Pierrefeu, chef d'escadre, le Chevalier de Saint-Cézaire, capitaine de vaisseau, le Marquis du Rouret, chef d'escadre.

En parlant de lui à Rochambeau, Washington dira:
"Si Monsieur de Grasse ne peut nous apporter le concours de sa flotte, des troupes et de l'argent, nous sommes perdus". Et après la victoire de Yorktown, Washington dira à de Grasse: "Vous avez été l'arbitre de la guerre"

A 12 ans, il entre dans la Marine, inscrit à la Compagnie des Gardes de Marine à Toulon, le 21 juillet 1734.
1734-1737 : à Malte, Page du Grand Maître, il naviguera à bord des galères de l'Ordre. 1737-1743 : de retour à la Compagnie des Gardes de Marine, il reçoit en 1743 son premier grade d'officier (enseigne de vaisseau) à bord de la Ferme, 74 canons.
1744 : sur le Diamant, 64 canons, il participe à la bataille du Cap Sicié (Toulon).
1747 : sur la Gloire, 42 canons, à la bataille du Cap Ortégal, blessé et prisonnier des Anglais. 1756 : Lieutenant de vaisseau sur l’Amphion, 50 canons, participe à deux prises sur les Anglais. 1758 : commande la frégate garde-côte La Sauvage, puis la frégate Le Zéphir, 26 canons. 1760-1761 : commande la prame La Christine, à Dunkerque.
1762 : capitaine de vaisseau commande Le Prothée, 64 canons, puis en 1765, la frégate L'Héroïne, 30 canons, opération contre les pirates marocains.
1764 : à 42 ans, relevé de ses vœux de Malte, il a épousé à Versailles, Antoinette Accaron, dont il aura 5 enfants.
1772 : commande la corvette Isis, dans l'escadre d'évolution du Comte d'Orvilliers.
1776 : commande L'Intrépide, 74 canons, dans l'escadre de Du Chaffault, et aide déjà les américains.
1778 : chef de division dans l'escadre du duc de Chartres, commande Le Robuste, 74 canons à la bataille d'Ouessant, (27 juillet 1778).
1779 : chef d'escadre, de Grasse appareille en janvier avec 4 vaisseaux pour renforcer d'Estaing aux Antilles, participe à la prise de la Grenade en juilletl779 et à l'expédition de Savannah.
1780 : en avril et mai, sous les ordres de Guichen, 3 combats heureux contre l'amiral anglais Rodney, aux Antilles.
1781 : en mars, lieutenant-général, chef de la flotte atlantique, met sa marque sur La Ville de Paris, 104 canons. Fin avril, arrivée à la Martinique, de Grasse chasse Hood qui bloquait Fort-Royal. 1er juin, conquête de Tobago.
5 juillet, au Cap Français, à Saint Domingue, après avoir reçu la lettre de Washington du 21 juillet, de Grasse prend la décision de se porter en baie de la Chesapeake pour une opération combiné avec Washington, Rochambeau, La Fayette, et le 4 août appareille du Cap Français.; le 30 août 1781, arrivée à la Chesapeake.
5 septembre, bataille navale de la Chesapeake ou des Caps, les Anglais sont repoussés, perdant un vaisseau et 2 frégates.
Barras, bloqué jusqu'alors à Newport, mis au courant, profite de l'absence des Anglais pour rallier la Chesapeake, en convoyant la totalité de l'artillerie de siège, dont l'action sera prépondérante dans la bataille de Yorktown et arrive à la Chesapeake le 10 septembre.
Blocus de la baie et siège de Yorktown qui capitulera le 19 octobre.
Le 25 novembre 1781, retour aux Antilles.

1782 en janvier, opération contre Saint-Christophe, et capitulation de l'île en .février.
Le 12 avril, malheureuse bataille des Saintes, qui opposera de Grasse à Rodney. Après plus de dix heures de très durs combats, de Grasse, mal compris de ses commandants, et souvent non obéi, devra se rendre aux Anglais, l’équipage de La Ville de Paris est décimé…
Mais le convoi de cent cinquante marchands qu'il escortait est sauf, et une bonne partie de la flotte également, 23 vaisseaux sur 31.
Le magnifique vaisseau La Ville de Paris trop éprouvé dans ce combat fera naufrage en septembre, lors de son transfert en Angleterre.
A Londres, début août, de Grasse sera reçu par le roi puis par lord Shelburne, premier ministre, qui lui confiera son opinion sur les conditions d'un traité de paix.

De Grasse renvoyé en France vers le 19 août, reçu par Louis XVI, fait part au roi de ses entretiens avec lord Shelburne. Le roi est très intéressé par ceux-ci, les négociations sont amorcées ; elles aboutiront aux traités de paix de Versailles le 3 septembre 1783.

Retiré définitivement de la marine, après 48 ans de service, dont 40 ans à la mer, de Grasse mourra à Paris le 14 janvier 1788. Il sera inhumé en l'église Saint-Roch, à Paris, mais son cœur, suivant ses dernières volontés, repose dans l'église de Tilly (Yvelines) dans un caveau devant le maître-autel.
Un parcours peu commun en vérité !
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Message par Noël Gauquelin le Mar 19 Mar 2013 - 14:21

C'était effectivement un grand marin et il est dommage que son nom ne soit bientot plus attribué à un de nos vaisseaux.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Invité
Invité

Re: LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Message par Invité le Mar 19 Mar 2013 - 14:49

Dommage oui Noël mais pas définitif !! Sans doute ne le verrons nous pas sauf sur le forum de l'au-delà ?
avatar
jobic
CAPITAINE DE FRÉGATE
CAPITAINE DE FRÉGATE

Age : 65
Mécanicien NON

Re: LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Message par jobic le Mar 19 Mar 2013 - 15:04

Qui sait peut être un SNA type Barracuda......si la série est poursuivie



avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: LE CROISEUR DE GRASSE ET L'HISTOIRE

Message par Noël Gauquelin le Mar 19 Mar 2013 - 19:36

Pour continuer sur le sujet, le croiseur De Grasse, au retour de la campagne d'essais de 1970, a fait escale à Yorktown du 17 au 20 octobre et nous avions pu assister à une célébration de cette bataille avec la participation d'un détachement de l'équipage. J'étais aux premières loges, m'étant porté volontaire pour assurer une liaison radio avec le De Grasse pour déclencher au bon moment les tirs des canons de salut. Nous avions été reçus avec beaucoup de chaleur et d'amitié par la Navy et la population locale.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    La date/heure actuelle est Mer 21 Fév 2018 - 2:10