Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 623305 messages dans 13208 sujets

Nous avons 15210 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est TERRIER

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Histoire et histoires ] LE BRETON Louis, témoin des marines du XIXème siècle
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 7:40

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par PAUGAM herve Hier à 23:21

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par PAUGAM herve Hier à 23:16

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Léon Hier à 23:10

» LE NORMAND (ER)
par Roger Tanguy Hier à 21:59

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par latrubesse jean claude Hier à 17:25

» [ Histoire et histoires ] Une ordonnance de Napoléon 1er
par TUR2 Hier à 16:32

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par MICHEL GINESTET Hier à 14:21

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par Jean-Léon Hier à 12:24

» BSM TOULON
par Quifille Hier à 8:45

» [Foyers et cercles] LES FOYERS DU MARIN ! ! !
par PAUGAM herve Mer 26 Juil - 22:16

» [ Blog visiteurs ] STATION CAMELEON 1971/1973
par Invité Mer 26 Juil - 21:36

» LE BRETON (ER)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 26 Juil - 19:08

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par christian dupuy Mer 26 Juil - 17:58

» [ Associations anciens Marins ] Amicale des anciens du TCD Orage
par Momo Mer 26 Juil - 16:29

» ORIGNY (BO)
par JEFF 30 Mer 26 Juil - 10:39

» [ Blog visiteurs ] MP PATTINGRE CLAUDE - NAVIS - 1972 - 2002 - RECHERCHES PHOTOS / ECHANGES
par centime44 Mar 25 Juil - 20:39

» DUMONT D'URVILLE (BATRAL)
par LEMONNIER Mar 25 Juil - 19:54

» [ Recherches de camarades ] Recherche Jean-Louis ou Louis CABANES ou CABANNES
par VEHILS Mar 25 Juil - 16:04

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par timoniersoum Mar 25 Juil - 11:28

» [ Recherches de camarades ]
par maweb Lun 24 Juil - 18:00

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Lun 24 Juil - 17:34

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par COLLEMANT Dominique Dim 23 Juil - 21:00

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 23 Juil - 17:09

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par alain EGUERRE Dim 23 Juil - 15:37

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par christian dupuy Dim 23 Juil - 11:48

» [ Blog visiteurs ] Station deRadionavigation Omega de La Réunion
par Invité Dim 23 Juil - 2:07

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par JACQUEZ Sam 22 Juil - 21:33

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE MÉCANOS P.A. ARROMANCHES 72
par MILLET Jean Claude Sam 22 Juil - 15:58

» [ Blog visiteurs ] ANCIEN DE LA MARINE : Robert Le Guen (1920-2008)
par Invité Sam 22 Juil - 13:48

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par Franjacq Sam 22 Juil - 11:25

» La spécialité de Radio
par pat Ven 21 Juil - 22:21

» INSIGNES
par Charly Ven 21 Juil - 9:24

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par montcalm Ven 21 Juil - 6:49

» MARINE PAPEETE, ET QUE MARINE PAPEETE !
par marsouin Jeu 20 Juil - 23:33

» [Associations] Anciens Marins de Réserve de la Polynésie française
par matricule66 Jeu 20 Juil - 20:22

» [ Blog visiteurs ] Cuirassier Jean Bart
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 20 Juil - 14:04

» [ Recherches de camarades ] Recherche Mécano du Schoelcher de 1972 à 1974 originaire de Kaysersberg
par Rousier Jeu 20 Juil - 9:04

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Nenesse Mar 18 Juil - 0:23

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par Max Péron Lun 17 Juil - 22:00

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par PASQUETTE ERIC Lun 17 Juil - 21:10

» [Campagne] NOSSI-BE
par alain EGUERRE Lun 17 Juil - 19:28

» FLAMBERGE (P.C)
par yankeepapa Lun 17 Juil - 18:27

» FLOTTILLE 27 F
par J-C Laffrat Lun 17 Juil - 16:03

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par chauvin Dim 16 Juil - 16:01

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par Jean-Marie41 Ven 14 Juil - 19:09

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Ven 14 Juil - 18:46

» [Atolls et bases] LES GAMBIER
par Cuiguillere Ven 14 Juil - 18:30

» [ Blog visiteurs ] Premier Maître GOURMELIN CAA DE GRASSE
par takeo Ven 14 Juil - 14:37

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Jean-Marie41 Jeu 13 Juil - 18:55

» [Campagnes C.E.P.] Les îles de la Polynésie Française
par Charly Jeu 13 Juil - 16:47

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par Jean-Léon Jeu 13 Juil - 13:21

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par LEMONNIER Jeu 13 Juil - 12:26

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par LEMONNIER Jeu 13 Juil - 12:21

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 12 Juil - 19:25

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 12 Juil - 19:21

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 12 Juil - 19:15

» ÉGLANTINE , Bâtiment d'Instruction à la Navigation
par centime44 Mer 12 Juil - 14:13

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par jean michel Labadens Mer 12 Juil - 13:34

» [ Blog visiteurs ] Mon Grand Père Henri Lagardère matricule 1812R38
par corre claude Mar 11 Juil - 17:40

» [ Blog visiteurs ] Mers el Kebir
par Invité Mar 11 Juil - 16:56

» SNSM la TURBALLE (44)
par Jacques l'A Mar 11 Juil - 16:42

» [ Blog visiteurs ] Recherche anecdotes sur Boris ARTUCHKINE
par Invité Mar 11 Juil - 9:21

» ANDROMEDE (CM)
par PAUGAM herve Lun 10 Juil - 22:06

» DURANCE (PR)
par Bureaumachine busset Lun 10 Juil - 21:55

» [ Recherches de camarades ] Recherche d'un officier marinier embarqué sur le ravitailleur "La Somme"
par BRUANT Lun 10 Juil - 10:23

» AVISO GARDE PÊCHE "AILETTE"
par Tragin Lun 10 Juil - 9:59

» MONGE (BEM)
par marsouin Dim 9 Juil - 21:39

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Dim 9 Juil - 21:26

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Joël Chandelier Dim 9 Juil - 21:21

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Marie41 Dim 9 Juil - 18:53

» GUEPRATTE (EE)
par Jean Veillon Dim 9 Juil - 18:11

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Charly Sam 8 Juil - 13:30

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Jean-Léon Sam 8 Juil - 12:53

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par Jean-Léon Sam 8 Juil - 12:27

» L'AGILE (E.C.)
par SELVINI Sam 8 Juil - 10:13

» ORAGE (TCD)
par EUGENE Raymond Jeu 6 Juil - 16:30

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par Jean-M Mer 5 Juil - 21:56

» DUPERRE (EE)
par Bureaumachine busset Mar 4 Juil - 22:52

» CASSARD (FRÉGATE)
par COLLEMANT Dominique Mar 4 Juil - 18:42

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par cuny Lun 3 Juil - 20:36

» [Autres sujets marine] Les cloches de nos bâtiments (Armés et désarmés)
par Jean-Marie41 Lun 3 Juil - 18:36

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par PAUGAM herve Dim 2 Juil - 12:03

» VAUQUELIN (EE)
par Louis BOUZELOC Sam 1 Juil - 23:40

» [ Divers frégates ] LANGUEDOC (FREMM)
par DUFFOND Serge Sam 1 Juil - 22:41

» JAUREGUIBERRY (EE)
par 3eme ligne Sam 1 Juil - 14:51

» [ Blog visiteurs ] DECES DE DANIEL SEDZINSKI (Ancien Aéro)
par Charly Sam 1 Juil - 11:51

» [ Recherches de camarades ] Jean Pierre Latapie ,QM1 mecano sur le TCD Ouragan en 1977
par philippe oliver Sam 1 Juil - 9:45

» Qu'est devenu le centre Sirocco ?
par J-C Laffrat Ven 30 Juin - 13:29

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Ven 30 Juin - 9:16

» [AUTRE SUJET MARINE NATIONALE] LA VEDETTE FOCH BRILLE DE NOUVEAU
par PAUGAM herve Jeu 29 Juin - 22:12

» [ Blog visiteurs ] Mon père Daniel Deparis (Bois Belleau)
par Pépé 974 Jeu 29 Juin - 14:07

» CDT BOURDAIS (AE)
par Lathuilière Pascal Mer 28 Juin - 15:20

» CFM HOURTIN. volume 4
par papy25 Mer 28 Juin - 8:26

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par JACQUEZ Mar 27 Juin - 20:38

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Jean-Léon Mar 27 Juin - 0:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Lun 26 Juin - 22:26

» LA SPÉCIALITÉ DE TRANSMETTEUR
par Roli64 Lun 26 Juin - 17:04

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par douzef Dim 25 Juin - 21:08

DERNIERS SUJETS


La spécialité de Radio

Partagez
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Noël Gauquelin le Mar 4 Oct - 14:52

tabletop,
L'EV Bouillet est de mon BS radio.
Je l'ai ensuite croisé à plusieurs reprises dont à la Pointe des Sables où il avait effectué une mission.
Par la suite, une fois en retraite, il a bossé dans un lycée privé de Versailles (années 90).
Je l'ai perdu de vue par la suite.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
tabletop83
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 55
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par tabletop83 le Mar 22 Nov - 19:37

Merci Noël, une figure ce Bouillet, au bat radio je venais des sous-marins et j'avais des chaussettes bleues, quand je le voyais je fuyais car il me faisait tourner sur la place d'armes... terminant 3e du BAT j'avais demandé la fiforat commandant il me l'avait refusé car sous marinier... (je suis resté 7 ans chouf) étant même désigné BS en tant que chouf...
avatar
DTL
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par DTL le Jeu 12 Jan - 17:42

Meilleurs voeux aux tactac

dans les films, il y a des diffusions générales de musique à bord,
avions nous ce dispositif ?
si oui comment cela se faisait il (commutation radio/musique/sono) je n'ai pas le souvenir d'avoir vu et fait cela lors de mes différents embarquements.
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Noël Gauquelin le Jeu 12 Jan - 18:44

Oui, DTL, ce dispositif a bien existé, mais il était à la charge des Trafis (comme la diffusion).
Une anecdote : Sur un des remorqueurs RCVS de la DP Toulon, pendant mon affectation, le commandant d'un d'entre eux, qui manifestement n'appréciait pas la musique diffusée pendant le poste de propreté, avait demandé à son électricien d'équiper les haut-parleurs d'interrupteurs ! Quand je m'en suis aperçu, je suis aller "remonter les bretelles" au responsable, en lui faisant remarquer que la diffusion générale ne devait en aucun cas être coupée (alarme incendie, voie d'eau et autres). Un peu penaud, il m'a dit qu'il "n'y avait pas pensé". Inutile de dire que les HP ont vite retrouvé leur état d'origine !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
dan66
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: La spécialité de Radio

Message par dan66 le Ven 13 Jan - 6:40

je me souviens bien de cette diffusion et de la dernière quand j'ai quitté le bord....le QM Radio ... quitte le bord et la marine. ça m'a fait drôle! j'ai réalisé en une seconde que l'aventure était terminée et qu'une autre commençait.
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Max Péron le Sam 14 Jan - 15:40

msg 428 / 429 de DTL et Nono
Sur les bâtiments un peu plus gros qu'un remorqueur, il existait souvent un "réseau distraction" indépendant du réseau de diffusion générale.
Les haut-parleurs, plus grands et de meilleure qualité musicale, étaient installés dans des "enceintes" métalliques d'environ 30 x 30 cm. Sous le HP, il y avait un potentiomètre à crans permettant d' ajuster le volume. On ne trouvait ces HP "distraction" que dans les postes et les chambrées. En cas de diffusion générale, le réseau distraction était automatiquement coupé.
J'ai oublié son appellation Marine officielle mais dans les années 60-70, il y avait dans certains PC radio un "récepteur de distraction" pour écouter et diffuser de la musique dans le bord.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
DTL
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par DTL le Dim 15 Jan - 12:26

oui Max je visualise bien ces HP avec le potar et son cabochon en bakélite noir il me semble, par contre pour l'instant pas de souvenir d'un récepteur de radiodiffusion, bon normal si c'était les trafis qui en avaient la charge, chacun sa m..
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: La spécialité de Radio

Message par J-C Laffrat le Lun 16 Jan - 15:26

Salut les radios et assimilés,

J'ai une question pour vous, mais c'est Aéro ... Nous savons que les premiers télégraphistes volants brevetés au cours de l’année 1917, étaient les dix-sept radiotélégraphistes (on appelle alors la radio télégraphie sans fil ou TSF) formés à Rochefort pour rejoindre ensuite les équipages de dirigeables de la Marine. Ils portent l'insigne de bras de l’Aéronautique maritime, le « pingouin » représenté par un ensemble brodé en fil doré, comportant une ancre munie de deux ailes sépares par une étoile. Leur insigne métallique de poitrine est celui des aérostiers, une ancre d'argent sur une couronne câblée portant une aile dorée accompagnée d'une roue de gouvernail. C'est un peu plus tard que l'Aéronautique Maritime allait breveter les premiers "vrais" radio-volants d'aéronefs à Hourtin, la question est à quelle date fut délivré le premier Macaron de radio volant non plus avec la roue de gouvernail mais avec l'étoile. Je sais, c'est pas une question à 100 balles ... Faut chercher

Le 17 janvier 2017 ... Çà se bouscule pas trop les réponses !




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
bourneton
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Pilote aéro

Re: La spécialité de Radio

Message par bourneton le Jeu 16 Mar - 17:49

Pour Laffrat et tous les radios
J'ai trouvé sur internet ce petit article sur les TSF posant le probleme du recrutement de cette specialité en 1920 Amicalement
RB



RB
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: La spécialité de Radio

Message par J-C Laffrat le Jeu 16 Mar - 20:45

Bonsoir René,

J'espère que tu vas bien, Belle trouvaille que cet article ! Un grand merci à toi, je pense que c'est un coup de chapeau mérité aux radios de cette époque et d'après ... Tous hors du circuit aujourd’hui, puisqu'on en a plus besoin ... Pourtant indispensables longtemps sur les navires et les avions ...Je pense à notre camarade Thomas Cacavelli, alias TOM U Rossu ... Sa mémoire est honorée par ce petit article ...

Bonsoir à tous les radios et assimilés

Amicalement

JCL




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
DTL
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par DTL le Ven 17 Mar - 21:49

au milieu des années 80 lorsque j'ai quitté la Marine, grand boum des radiocommunications pas de téléphonie mobile encore.
Pratiquement aucune formation de technicien radio dans le privé, il n'y avait que l'armée et la Marine .
à peine qq cv envoyés, et les télégrammes tombaient pour des entretiens d'embauche, l'embarras du choix, cadre avec voiture et une solde X2 et + ....
et une certaine reconnaissance car le patron avait bien compris que s'il savait vendre, c'est le technicien qui rapportait le plus en SAV...
avatar
garrigues gilbert
QM 1
QM 1

Age : 85
Radio équipage NON

Re: La spécialité de Radio

Message par garrigues gilbert le Dim 19 Mar - 14:52

En reponse a JCL qui évoquait la disparition des radiotélégraphistes :
Effectivement les nouveaux moyens de radiocommunications ont rendu la TSF obsolete , mais ces nouveaux moyens sont tres fragiles car ils reposent sur une seule technologie . Les satellites. En cas de conflit mondial il est probable que les reseaux de satellites seront detruits ou annihilés entrainant du meme coup la coupure des communications et la fin du GPS.pour la marine
Il faudra bien alors ressortir les sextants et les pioches comme au bon vieux temps.....
J'ai oui-dire que la Navy et la marine russe continuaient de former des radiotelegrahistes par precaution. . Ecoutez donc les frequences 7012 ,14020 kcs et autres , vous verrez qu'il y a encore beaucoup de monde a l'entrainement : le morse est loin d'etre mort .

Amicalement

G.GARRIGUES Ancien Officier Radio de la marine marchande




avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: La spécialité de Radio

Message par J-C Laffrat le Dim 19 Mar - 17:34

Salut Garrigues,

Je ne sais pas si l'US Navy continue d’entraîner des opérateurs et dans quelles conditions, mais les Radio Amateurs continuent de faire du Morse entre eux, et parfois ils sont très utiles en cas de collapse des moyens d'urgence.

Ils font partie des héros méconnus des ouragans, des tremblements de terre, des incendies et des inondations. Aux USA au lendemain de l'ouragan Katrina, de nombreux sites cellulaires ont été inondés ou ont perdu leur puissance principale, et les lignes fixes, là où elles étaient disponibles, étaient souvent surchargées. Et le système d'urgence US 911 était incapable de gérer le nombre inhabituel d'appels urgents. Les opérateurs amateurs ont participé à de nombreux sauvetages, fournissant le seul lien de communication avec les sauveteurs, à la fois en phonie et en morse .

Lors des crues de la Nouvelle-Orléans 15 personnes ont été bloqués sur le toit d'une maison. Incapable de passer à travers le système 911 surchargé, l'un des échoués a appelé un parent à Bâton Rouge qui a appelé un autre parent qui a appelé la Croix-Rouge américaine. L'échelon local de la Croix-Rouge exploite sa propre station de radio amateur et Ben Joplin, WB5VST, a réussi à relayer une demande par deux autres stations d'amateurs en Oregon et Utah en retour en Louisiane (vraisemblablement via la diffusion ionosphérique HF). Le personnel d'urgence local a été alerté et les 15 personnes ont été secourues.

Comme quoi les radios sont loin d'être tous devenus inutiles.

L'Association UTF dont faisait partie l'Ami Tom U Rossu est toujours très active

Voilà la page de garde du dernier Bulletin, vous pouvez aller sur le Site c'est interessant







«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
DTL
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par DTL le Dim 14 Mai - 10:32

J'ai le plaisir de partir avec d'anciens Tactac opérer TX5EG dans les iles du Pacifique... 4 mois sous les tropiques
full cw
affutez vos antennes
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: La spécialité de Radio

Message par alain EGUERRE le Dim 14 Mai - 10:47

C'est surement bien TX5EG ami DTL mais hors tac tac , c'est où et quoi



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de la renardière
avatar
DTL
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par DTL le Dim 14 Mai - 10:50

Éveille ta curiosité ami Alain et tape TX5EG sur ton moteur de recherche préféré
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: La spécialité de Radio

Message par alain EGUERRE le Dim 14 Mai - 11:16

Pour faire simple, vous êtes sept à partir sous les cocotiers des îles du Pacifique que vous avez connu il y a longtemps

Trois feront l'ensemble du voyage du 11 juin au 05 septembre 2017

Surement un investissement personnel important pour vous amis tac tac



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de la renardière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: La spécialité de Radio

Message par J-C Laffrat le Mer 19 Juil - 9:43

Salut les anciens,

A mon époque n'importe qui pouvait devenir radio...

Je suis devenu radio alors que rien ne m’y prédestinait, j’ai quitté les études scolaires en 1942 tout de suite après l’obtention de mon Brevet Élémentaire, il était couplé à l’époque avec le B.E.P.S. (Brevet d’Enseignement Primaire Supérieur).
Ce diplôme avait été institué en 1940 pour ceux qui s’orientaient vers la physique, l’électricité et les matières technologiques.
Cet enseignement comportait aussi des stages pratiques en atelier sur bois et fer et plus d’anglais ; il a été supprimé en 1943, et n’était pas comparable au B.E.PC. que tout le monde a connu par la suite, mais plus équilibré entre les disciplines intellectuelles et manuelles.

Spoiler:
Nanti de ce petit bagage, j’ai commencé à travailler comme apprenti dessinateur industriel dans une usine de grosse chaudronnerie, qui fabriquait des chaudières pour les locomotives et les centrales électriques, des installations de raffinage de pétrole et même des wagons citernes.
C’était l’Occupation, avant de devenir dessinateur d’exécution il fallait au moins trois ans d’apprentissage, la vie d’arpette était jusqu’à cette étape faite de pleins de petits boulots qui ne demandaient pas toujours d’être à la planche le tire ligne à la main, comme d’aller porter les « bleus » dans les ateliers de rivetage et de soudure.
Mais la Libération est arrivée par là-dessus et ça a fait bifurquer ma vie.

A l’automne 1944, Paris ayant été libéré, j’ai donc décidé de m’engager, à la fois pour changer d’air et d’essayer d’être utile dans ces combats finissants que je suivais sur les cartes des fronts épinglés sur les murs de ma chambre.
Plutôt tenté par l’aviation, le niveau de mon B.EP.S. me permettait de choisir une spécialité de navigant, mécanicien, mitrailleur ou radio ; ne pouvant devenir pilote faute de Baccalauréat.
Aéronavale ou armée de l’Air peu m’importait, c’était pareil, et comme j’avais ma dose de mécanique j’ai choisi de devenir radio-mitrailleur dans la Marine.
Les cours avaient lieu en Angleterre et débouchaient sur une formation de W.A.G (Wireless Air Gunner) de la RAF.
Brevet que je n’ai hélas pas obtenu, puisque qu’au début 1946 tous les volant non pilotes durent rentrer en France pour finir les cours, d’abord à l’École TER de Porquerolles et ensuite à l’EPV de Lartigue avant de pouvoir porter le fameux macaron de volant.

C’est en Indo que j’ai débuté le métier, d’abord à l’atelier radio de Tan Son Nhut, et en volant sur les Catalina de la 8F.
A part les rotations sur le Tonkin, nous faisions peu de graphie, presque toutes les liaisons avec les troupes au sol se faisaient en phonie HF.
Peu d’appareils étaient alors équipés en VHF et les fréquences radio des tours et de l’approche se faisaient sur 6440 KHz.
A bord c’était le radio qui réglait les appareils à chaque changement de fréquence, avant de passer le micro au pilote.

Sur les PBY les matériels étaient très fatigués, les lames platinés des relais d’antenne du gros GO9 (200W en CW) faisaient défaut et nous les remplacions par du clinquant d’acier récupéré chez les mécanos et découpé aux ciseaux.
Quant aux émetteurs phonie HF, ils servaient tellement que les spires des selfs d’accord antenne avaient perdu leur couche d’argent et nous devions les nettoyer au trichloréthylène après chaque vol et les enduire d’une graisse conductrice…
Vinrent ensuite les premiers montages des VHF TR. 1143 sur l’avion, avec câblage et mécanique à réaliser dans les coques, le plus souvent sur la piste, c’est comme ça que je suis devenu dépanneur.

En 1948 j’ai été muté à Cat-Lai, là aussi nous utilisions peu les transmissions en graphie, les missions des Sea Otter et du Loire 130 ne dépassaient pas la Plaine des Joncs et tout se faisait en phonie, il n’y avait pas de veille radio à Cat Lai, du moins pas en 1948-49.
Question dépannage c’était encore plus empirique que sur Catalina, nous n’avions pratiquement pas de rechanges, soit nous cannibalisions, soit nous récupérions dans les stocks japonais pour trouver des tubes, des condensateurs et des résistances équivalents.
Tout ça arrivait quand même à fonctionner et les missions étaient rarement compromises par des pannes de la radio.

En 1949 quand je suis arrivé à Agadir, une solide réputation de dépanneur m’avait précédé, et tout naturellement j’ai été chargé d’installer un banc de réglage pour les VHF des bimoteurs terrestres MB175 et accessoirement des avions de passage.
A la 6F la nature des vols n’était pas non plus tournée vers les liaisons en graphie, inutiles pour faire du tir canons ou roquettes ou des vols en section.
Seules les liaisons à plus longue distance sur Casablanca, Port-Lyautey et l’Algérie nous remettaient à la pratique du Morse.

Voilà en résumé, ce qui explique l’orientation de mon parcours de radio vers le métier de dépanneur plutôt que celui d’opérateur.
Un métier que j’ai continué à pratiquer dans le civil à l’Electronique Dassault, où j’ai été chargé, d'abord de la maintenance des matériels d'essais et par la suite de la coordination des sous-traitances électromécaniques des différents morceaux des autodirecteurs de missiles.

A l'appui de ces souvenirs, parmi les radios volants des FNFL qui furent formés aux USA à partir de 1942-43 un bon nombre étaient d'anciens arrimeurs de l'Aéronavale, d'anciens gabiers de la Royale, et même des cuistots...




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: La spécialité de Radio

Message par alain EGUERRE le Mer 19 Juil - 10:59

Respect pour ta carrière de l'aéro au civil, Jean Claude et toujours ton art de l'écriture



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de la renardière
avatar
boboss
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Transmetteur NON

Re: La spécialité de Radio

Message par boboss le Mer 19 Juil - 11:10

Et merci de nous faire revivre ce qui a été ta carrière. Tu éclaires, avec brio, notre lanterne sur des aspects de la spécialité que nous ignorions. enfin, moi, en tout cas.

Bonne journée.
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Noël Gauquelin le Mer 19 Juil - 12:44

Magnifique carrière, JC Laffrat, tu mérites tout notre respect.
Plus jeune, j'ai connu la transition entre les matériels issus de la guerre (comme le Ted Anurr par exemple) et ceux de la dernière génération, plus proches de l'informatique que de la radio (comme l'émetteur VLF de Sainte Assise) .
Mais quel métier passionnant que celui de radio !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: La spécialité de Radio

Message par J-C Laffrat le Mer 19 Juil - 17:05

Noël Gauquelin,

C'est plus pour montrer les possibilités offertes à mon époque, qu'affaire de mérite personnel. Grande différence avec ce qu'il faut détenir en matière de connaissances aujourd’hui pour avoir
une trajectoire aussi gratifiante que la mienne.

En 1945 lorsque j'étais au CFM d' Arzew en attente de départ pour les cours en GB, nous recevions quelques rudiments de Morse et de principes radio-électriques. Un maitre radio-volant de l'Aéro qui avait fait son cours à Hourtin en 1937 nous dispensait ces premières notions. Nous n'étions encore que matelots sans spé, attentifs à découvrir le matelotage et le langage de la Royale ...

Cet excellent et premier professeur utilisait pour ça le petit Guide du marin radiotélégraphiste, édité en 1942 par l'Etat Français. Un concentré de principes de base fort utiles qui nous faisaient mettre le pied à l'étrier...

Plus tard à Porquerolles en 1946 le stock de guides était épuisé, seul l'un de nos instructeurs Marine en possédait encore un. Je joins ces photocopies montrant à quel point ce document était bien expliqué.







«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Mécanicien NON

Re: La spécialité de Radio

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 19 Juil - 20:51

Superbe carrière ......
RESPECT



     
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
dbs
CONTRE AMIRAL
CONTRE AMIRAL

Age : 67
Torpilleur                  NON

Re: La spécialité de Radio

Message par dbs le Jeu 20 Juil - 11:17

Remarquable retour dans l'histoire des "... odes" qui étaient encore utilisées et étudiées en école de spécialité à la fin des années 70.
Merci pour ce pèlerinage, dbs



avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Max Péron le Jeu 20 Juil - 19:56

Carrière de JC Laffrat

Respect et admiration pour cette carrière exemplaire. Que ce soit en tant que simple militaire, marin ou radio, c'est toujours avec autant de plaisir que d'intérêt que je lis tes récits.
Comme Noël Gauquelin, dans les années 60-70, j'ai travaillé sur des équipements radio qui dataient de la guerre 39-45. Et pas seulement US. A plusieurs reprises, j'ai trafiqué avec des manipulateurs morse Junker au dos desquels il y avait un (tout petit) aigle avec la croix gammée. C'est triste à dire mais, pour moi, ces manips de la Kriegsmarine étaient beaucoup plus agréables à utiliser que les manips réglementaires français ou US.

Depuis mon adolescence, j'ai toujours voulu faire radio dans la Marine. En 60-61, avant de m'engager, j'avais commencé à bucher les bases de la radio avec "La radio mais c'est très simple", l'équivalent de ".... pour les nuls" d'aujourd'hui.
Pour ce qui est de dépanner ou tout simplement d'entretenir le matériel "avec la bite et le couteau", cela a malheureusement toujours existé, même après l'immédiat après-guerre. Au Contrôle TER Lorient par exemple, nous avions une "poubelle électronique" où nous stockions tout un tas de composants et d'équipements trans et radar déclassés ou récupérés.
Autres solutions pour que les bâtiments puissent appareiller et accomplir leur mission : prélèvements d'équipements sur des navires en IPER ou emprunts d'appareils prévus pour des bâtiments neufs en construction avec, évidemment, l'accord de la DCAN avec laquelle nous avions d'excellents rapports, ce qui facilitait beaucoup les choses.

A l' AMF Electronique Brest, pour qu'un bâtiment puisse appareiller, on m'a même demandé de prêter mon banc d'essai (radionavigation). J'ai refusé, c'était mon outil de travail ! L'ordre est alors venu de plus haut et j'ai été obligé de céder.

Aujourd'hui, vu les restrictions de crédits, ça doit être pire.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)

    La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 8:37