Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 719297 messages dans 14065 sujets

Nous avons 14422 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Roro

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» MINERVE (SM)
par J-L-14 Aujourd'hui à 16:43

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par CREUSOT Etienne Aujourd'hui à 16:41

» [Campagnes] DAKAR
par dan83143 Aujourd'hui à 16:36

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par chardavoine Aujourd'hui à 15:30

» [Ports] LE VIEUX BREST
par jobic Aujourd'hui à 14:04

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 13:36

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 12:12

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par GOAPER Aujourd'hui à 12:00

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par LA TOULINE Aujourd'hui à 11:10

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par Joël Chandelier Hier à 22:45

» Vieilles paperasses humoristiques
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:40

» [Divers les nucs] SNLE
par Jean-Marie41 Hier à 20:54

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Hier à 19:15

» BÉARN (PA)
par Serge BAVOUX Hier à 19:13

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par christian dupuy Hier à 16:13

» DIANE (SM)
par Charly Hier à 15:41

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par MORVAN Hier à 12:08

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par marsouin Hier à 9:46

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par PAUGAM herve Dim 14 Oct 2018 - 18:55

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par larcher Dim 14 Oct 2018 - 12:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Michel 22 Dim 14 Oct 2018 - 11:15

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par HèmBé43 Dim 14 Oct 2018 - 10:52

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Joël Chandelier Dim 14 Oct 2018 - 10:13

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] L'Espadon à St Nazaire
par S.Bosnjak Dim 14 Oct 2018 - 9:41

» [Catastrophes...] PREMIAN ... LE SOUVENIR
par COLLEMANT Dominique Sam 13 Oct 2018 - 21:45

» [Marine à voile] L'Hermione
par Christian DIGUE Sam 13 Oct 2018 - 19:03

» Le Conquet
par jobic Sam 13 Oct 2018 - 15:02

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par centime44 Sam 13 Oct 2018 - 14:23

» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
par DUFFOND Serge Ven 12 Oct 2018 - 21:22

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par salonais Ven 12 Oct 2018 - 20:30

» [ Blog visiteurs ] Je recherche des anciens de la promotion de Pierre Plasseraud dit pépito
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 12 Oct 2018 - 14:37

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par sorrentino Ven 12 Oct 2018 - 10:12

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Ven 12 Oct 2018 - 9:37

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père (Croiseur Sous-Marin Surcouf)
par Charly Ven 12 Oct 2018 - 9:15

» [ Blog visiteurs ] CFM dépôt de Brest
par Invité Ven 12 Oct 2018 - 3:58

» LES VIEUX BÂTIMENTS
par DUFFOND Serge Jeu 11 Oct 2018 - 23:48

» CDT BOURDAIS (AE)
par marsouin Jeu 11 Oct 2018 - 22:02

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par guilloux Jeu 11 Oct 2018 - 18:32

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par jobic Jeu 11 Oct 2018 - 16:10

» LCT L9098
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018 - 11:05

» FLOTTILLE 24 F
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018 - 8:43

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par loulou06000 Mer 10 Oct 2018 - 23:44

» [ Divers - Les classiques ] Sous-marin Le TONNANT
par COLLEMANT Dominique Mer 10 Oct 2018 - 21:18

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Mer 10 Oct 2018 - 18:46

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par gene Mer 10 Oct 2018 - 17:55

» [ Histoire et histoires ] Agde Place du 18 Juin la Stèle et les statues
par Jean-Eugène DARENGOSSE Mer 10 Oct 2018 - 11:27

» [ Blog visiteurs ] Gabare Luciole
par formose jacques Mar 9 Oct 2018 - 20:22

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par marsouin Mar 9 Oct 2018 - 20:08

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par BONNERUE Daniel Mar 9 Oct 2018 - 17:10

» [ Blog visiteurs ] Recherche de camarades Sous-Marin Diane 1979 /1981
par Invité Lun 8 Oct 2018 - 16:11

» ILE D'OLERON (BEE)
par ger38 Lun 8 Oct 2018 - 14:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par VOGUET Lun 8 Oct 2018 - 14:24

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par bernard26700 Lun 8 Oct 2018 - 13:25

» MARSOUIN (SM)
par Michel Roux Lun 8 Oct 2018 - 11:12

» [ Histoire et histoires ] HISTOIRE DE MES NAVIRES
par noelcaruso Dim 7 Oct 2018 - 18:34

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Michel 22 Dim 7 Oct 2018 - 12:22

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par BEBERT 49 Dim 7 Oct 2018 - 11:57

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Nenesse Sam 6 Oct 2018 - 19:23

» [ Associations anciens Marins ] 67ème congrès national de l’AGASM à Martigues (13)
par Jean-Marie41 Sam 6 Oct 2018 - 18:51

» VAR (BCR)
par marsouin Sam 6 Oct 2018 - 18:23

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par facilelavie Sam 6 Oct 2018 - 0:27

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Jean-Marie41 Ven 5 Oct 2018 - 19:07

» [ Divers pétroliers et pétroliers ravitailleurs ] Construction de 3 nouveaux pétroliers ravitailleurs
par Xavier MONEL Ven 5 Oct 2018 - 15:11

» ESCADRILLE 22 S
par kerabus56 Ven 5 Oct 2018 - 13:39

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par corre claude Jeu 4 Oct 2018 - 21:37

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Jeu 4 Oct 2018 - 21:09

» UNITÉ MARINE DAKAR
par framery Jeu 4 Oct 2018 - 14:01

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 4 Oct 2018 - 12:26

» Charles de Gaulle Mission Héraclès 2001-2002
par Laurent Mer 3 Oct 2018 - 19:06

» [Les différents armements de la Marine] La guerre des mines
par JJMM Mer 3 Oct 2018 - 17:06

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par Joël Chandelier Mer 3 Oct 2018 - 13:36

» [Campagne] ANTILLES
par loulou06000 Mer 3 Oct 2018 - 12:31

» L'ESPERANCE A756 (BA)
par bamsd Mer 3 Oct 2018 - 0:45

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Mar 2 Oct 2018 - 19:57

» Recherche camarades de la campagne De Grasse 65-68
par LE LUYER Mar 2 Oct 2018 - 17:50

» BOUVET (EE)
par chambrey2012 Mar 2 Oct 2018 - 17:08

» [ Divers pétroliers et pétroliers ravitailleurs ]
par Sallafranque83 Mar 2 Oct 2018 - 10:05

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Lun 1 Oct 2018 - 10:33

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Lun 1 Oct 2018 - 8:33

» [ Blog visiteurs ] Recherche de copain voyage Jeanne d'Arc 1982-83 environ
par Invité Dim 30 Sep 2018 - 15:45

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par Charly Sam 29 Sep 2018 - 23:59

» LA CHARENTE (PRE)
par Joël Chandelier Sam 29 Sep 2018 - 11:17

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 29 Sep 2018 - 9:38

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 29 Sep 2018 - 7:38

» [ Blog visiteurs ] Informations sur Christian BLUSSEAU
par Invité Sam 29 Sep 2018 - 0:59

» [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 29 Sep 2018 - 0:30

» FLOTTILLE 36 F
par Jean-Marie41 Ven 28 Sep 2018 - 20:15

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Bureaumachine busset Ven 28 Sep 2018 - 19:57

» PROTET (AE) - Tome 2
par Jeff46 Ven 28 Sep 2018 - 18:22

» [ Blog visiteurs ] Recherche de photos de l'Argonaute 67 à 69
par centime44 Ven 28 Sep 2018 - 13:58

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par timoniersoum Ven 28 Sep 2018 - 13:49

» ARGONAUTE
par Charly Ven 28 Sep 2018 - 4:14

» RUBIS (SNA)
par Jean-Marie BONOMELLI Jeu 27 Sep 2018 - 16:04

» Bâtiment d'Expérimentations et de Recherches Sous-Marines (BERSM) TRITON
par TOUBHANS René Mer 26 Sep 2018 - 11:14

» [ Recherches de camarades ] PA Clemenceau Brigade Sécurité
par cricri Mar 25 Sep 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Pouvoir mettre un visage sur un nom...
par medoc2 Mar 25 Sep 2018 - 14:04

» [ École des Mousses ] École des Mousses du Dourdy 58/59
par jp49 Mar 25 Sep 2018 - 8:57

» JULES VERNE (BA)
par titagramme Lun 24 Sep 2018 - 21:47

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades embarqués sur l'Ile d'Oléron en 66
par cricri Lun 24 Sep 2018 - 20:45

DERNIERS SUJETS


La spécialité de Radio

Partagez
avatar
morbihannais
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Radio

Re: La spécialité de Radio

Message par morbihannais le Lun 9 Avr 2018 - 9:24

Bonjour, effectif pour B. Desachy, il avait commencé "mon" cours de radio-volant en tant que second-maître, mais ne l'a pas terminé, je l'ai donc revu également au rassemblement des Bormettes, "j'y étais" (sans doute la page suivante, Max, pour Rabiller) Sur la liste Jean Marquand, aussi de mon cours de radio volant :
lors de notre rassemblement nous nous sommes croisés et il me dit : tu dois être de mon cours de BE je te reconnais, mais voyant mon matricule 58 et lui 53 nous nous sommes alors rendus compte que c'était au cours de volant en 61 que nous étions ensemble, çà faisait quelques années !! et remontant vers l'Astrolabe pour déjeuner, passant devant la porte de la prison, il me dit "j'ai été de garde une nuit devant cette porte et il y avait un prisonnier devenu extrêmement célèbre en tant qu'acteur" je pense que tous les radios comprennent de qui il s'agit !! et il me raconta les tenants et aboutissants de cette histoire de celui qui était du même cours de BE que lui et qui dut partir vers l'Indo ! c'était un volet des choix qui lui étaient offerts, l'autre se situait dans l'arsenal de Toulon !!
le voici avec son épouse et la mienne devant cette porte !



bonne journée, amicalement JC RBR


Dernière édition par morbihannais le Lun 9 Avr 2018 - 17:26, édité 1 fois



Deux sous-marins, puis deux escadrilles aéro, en huit petites années de Marine Nationale !
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Max Péron le Lun 9 Avr 2018 - 12:08

kerhorre et morbihannais,

merci pour toutes ces précisions, très intéressantes.
Je serais curieux de savoir combien de radios/trans passés par Les Bormettes ont épousé des jeunes femmes de La Londe les Maures ?
Bernard Desachy ne devait pas être le seul.

J'ai fait mon BE fin 61/début 62. Notre instructeur dactylo-son avait connu aux Bormettes cet apprenti-radio devenu plus tard un très célèbre acteur de cinéma. Il nous avait raconté en détail toute cette histoire.
Plaisanterie ou pas ? Le gentil organisateur qui nous avait fait le discours de bienvenue avait précisé que le comité organisateur de ce rassemblement avait officiellement invité A.D. ... qui n'avait pas répondu.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
boboss
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Transmetteur NON

Re: La spécialité de Radio

Message par boboss le Lun 9 Avr 2018 - 12:11

Je confirme, Lorin me l'avait également dit.
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Noël Gauquelin le Mar 10 Avr 2018 - 19:34

Un message posté par Gene sur le forum de la DP Toulon m'a fait remonter en mémoire les liaisons radio utilisées par les petits bâtiments en région : La Lipat (2716 kHz) avec la vigie de Cepet et les sémaphores, la VHF radiomaritime aussi avec les sémaphores et la DP, et les "Ondes littorales", en A1 avec les stations côtières. En Médirerranée, c'était l'OLS (onde littorale sud) avec la station de Six Fours, mais je ne me souviens plus de la fréquence utilisée (entre 2 et 3 MHz).



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Max Péron le Mar 10 Avr 2018 - 19:54

Sans doute aucun rapport avec l'OLS de Nono mais, hormis 2716 khz, entre 2 et 3 Mhz, une autre fréquence me revient immédiatement à l'esprit : 2182 khz. C'était quoi cette fréquence ? Ce n'était pas l'équivalent HF phonie de la fréquence de détresse MF 500 khz A1 ?
Sur les horloges "spéciales PC radio", il y avait DEUX zones de silence radio : la première pour 500 khz et la deuxième ... ? 
Horloge "spéciale PC radio". De H + 15 à H + 18 et de H + 45 à H + 48 : silence radio sur la veille 500 khz pour écouter les éventuels SOS en morse.
De H à H + 3 et de H + 30 à H + 33 : même chose mais en phonie.
Ou bien c'était l'inverse ? 



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Noël Gauquelin le Mar 10 Avr 2018 - 20:19

extrait du réglement des radiocommunications (édition 1986) :
"La fréquence porteuse 2182 kHz est une fréquence internationale de détresse et d'appel en radiotéléphonie"
"... assurer... la veille sur la fréquence internationale de détresse 2182 kHz deux fois par heure, pendant trois minutes commençant à x h oo et x h 30, temps universel coordonné (UTC)".
Pour la fréquence 500 kHz, les périodes de veille (donc de silence radio) étaient de 3 minutes commençant à x h 15 et x h 45.
Nota : je n'écris pas tout ça de mémoire, mais j'ai eu la chance de me faire offrir une reproduction du règlement des radiocommunications par France Télécom un peu avant mon débarquement de l'EMM.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Keran
MAJOR
MAJOR

Age : 66
Radio                       NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Keran le Mar 10 Avr 2018 - 21:08

Bonsoir à tous,
Je dirais 2607 pour l OLS FUO et 2789 pour l'OLN FUE et FUC (Brest et Cherbourg sur la meme fq).
Bonne soirée
Keran
avatar
Bernard Côte
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Bernard Côte le Mer 11 Avr 2018 - 1:20

Beaucoup de tristesse en lisant le post de Boboss qui nous apprend le décès de Daniel Lorin.
Il était mon adjoint à Rambouillet en 93/94.




PENSEZ MARINE, PENSEZ PROFOND
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: La spécialité de Radio

Message par J-C Laffrat le Mer 11 Avr 2018 - 11:40

Bonjour messieurs les radios,

Loin des caves vinicoles et des fréquences de détresse, sujets hautement techniques ... Je passe juste pour vous dire un petit bonjour et vous rapporter cette anecdote, rapportée par mon copain de cours Max Bayol, à la fois BE radio à Porquerolles et celui de radio volant à l'EPV de Lartigue en 1946 .... Tout de suite après nous partions en Indo avec deux autres copains ...

Témoignage de Max Bayol radio volant sur Sea Otter de l’escadrille 8S de Cat Lai

Dépannage sur le pouce

Février 1948, à l’occasion d’une liaison aérienne à partir de Cat-Laï …

L’appareil Sea-Otter, après vérifications, point fixe sur le terre-plein de la base et constat que tout va bien à bord (moteur, radio), descend par le slip vers le fleuve, hydroplane et décolle. Le radio, en cours de route, constate que son émetteur à ondes courtes ne fonctionne plus. Il coupe l’alimentation de l’ensemble émetteur/récepteur ARI 5206 *, extrait le châssis de l’émetteur de son coffret de protection et constate que la soudure commune côté masse de deux condensateurs de découplage a lâché. Le chef de bord est informé de l’incident et accepte de se poser sur un des bras du fleuve le plus proche. Il coupe le moteur et l’un des membres de l’équipage mouille l’ancre. L’armement du bord est mis à poste par mesure de sécurité.

Le radio ouvre sa « boîte à clous » branche son fer à souder sur l’alimentation électrique du bord, bricolage maison sur les deux batteries 12 volts en série, (soit 24 volts) et refait la soudure.
Essais d’émission, tout va bien, reçu QSA 5/5, par un camarade sur terre, fleuve ou air. Le OK est signalé au pilote qui redécolle.

La mission peut se poursuivre

Fait vécu par le rédacteur, hier… en 1948.

11 juin 2007
Max Bayol
Ancien radio volant

* ARI 5206 : ensemble émetteur/récepteur OC/OM sur Sea Otter- 4 blocs, émetteurs OC/OM – Récepteurs OC/OM, phonie et graphie.

C'est sûr que ce dépannage a de quoi faire sourire aujourdh'hui .... fait avec ce dont on disposait en mission, c'est à dire très primaire ...quelques outils appropriés et pour le reste les outils bien connus du marin aviateur, la biroute et le couteau

Max Bayol heureux de tenir fermement l'hélice de son Sea-Otter, il venait de passer SM
Bonne journée








«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Noël Gauquelin le Mer 11 Avr 2018 - 13:09

JC Laffrat, c'est ce qui s'appelle travailler "avec la bite et le couteau" !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Max Péron le Mer 11 Avr 2018 - 19:15

Pour rebondir sur l'anecdote de JC Laffrat :
Dépannage par ses propres moyens à bord des bâtiments de surface.

Anecdote de JC Lafffrat : ce Max-là a fait le maximum avec le minimum. Chapeau !
En ce qui concerne les bâtiments de surface, j'ai vu les choses évoluer dans le mauvais sens tout au long de ma carrière. Moins de radios à bord, plus de responsabilités, moins ou pas de rechanges, etc Résultat : les patrons radio dépannaient de moins en moins.

87-90 J'étais chef de l'atelier radio à l'AMF Brest. Un aviso A69 demande notre concours. Après investigation, je demande au patron radio (un maître, un de mes anciens mousses du Bourdais) d'aller effectuer un contrôle dans la mâture. Les yeux écarquillés comme si j'avais dit une énormité, il me répond "Major, vous ne croyez quand même pas que je vais monter dans le mât !". Là, j'ai vu rouge. Je ne sais plus ce que je lui ai dit mais dix minutes plus tard, il était dans le mât avec harnais et tout.

1975 BSL Rhin à Toulon. Un très très gros bâtiment demande notre concours pour dépanner un émetteur. Je me rends à bord avec Foussard. Dépannage effectué en quelques minutes seulement. Il y avait juste un fusible à changer, à l'intérieur de l'émetteur il est vrai. Evidemment, dans notre rapport de dépannage, nous avons inventé une autre panne. Le patron radio, un cipal par ailleurs très sympathique, est passé OS au choix quelque temps plus tard.

Mon dernier embarquement a été le Commandant Bourdais. En dehors des IE/IPER, demander le concours du Jules Verne ou autre pour un dépannage, c'était presque la Honte ! Je ne l'ai jamais fait. Peut-être ai-je eu de la chance. Les choses ont bien changé.


Dernière édition par Max Péron le Mer 11 Avr 2018 - 22:14, édité 1 fois



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72
Manœuvrier NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Nenesse le Mer 11 Avr 2018 - 19:30

Je pense malheureusement que ça va continuer dans ce sens. Un des mes amis MP Mecbo, a servi comme prof au lycée "aéro" de Morlaix, et me disait qu'au BTS, la tendance était à l'abandon du chiffon et de la clef à molette pour la théorie pure et dure.....!




avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Noël Gauquelin le Mer 11 Avr 2018 - 19:55

Le seul embarquement que j'ai fait en temps que BS radio fut le De Grasse, en sortie du BS. J'étais un jeune OM, encore peu expérimenté et il a fallu que je m'y mette rapidement, d'autant plus que, profitant de la pause dans les essais nucléaires de 1969, une série de nouveaux appareils, que je n'avais pas bien sûr étudié au BS, a été installée : ERBM7, TRBM3 et TRBM7. Je ne pouvais pas trop compter sur mon PM radio qui m'avait fait comprendre que "la technique, c'était plus trop son truc" mais heureusement, il y avait un électronicien affecté normalement pour le matériel spécifique du GOEN, mais qui m'a beaucoup aidé.
Tout cela pour dire qu'à partir du départ de Brest pour les campagnes 1970 et 1971 et jusqu'au retour, nous ne pouvions compter que sur nous mêmes. Je devais entre autres prévoir les rechanges pour des missions de 9 mois et ce, bien aidé par les crédits importants qui nous étaient affectés, car la DCAN Brest rechignait souvent à nous délivrer ce que je commandais sous prétexte qu'ensuite "il n'y aurait plus rien pour les autres", ce qui n'était pas faux !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Bouté Christian
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Bouté Christian le Jeu 12 Avr 2018 - 9:40

Bonjour à tous,
Si en 1948 (tiens cette année là, un futur radio naissait !!!) les dépannages au fer à souder étaient courants, ils l'étaient encore de not'temps ! Car si nous avons eu les E/R "modernes" assez tard tout de même, les Ted-Anur, Saram, TRBP4.... eux se dépannaient pareil !! jusqu'à tordre les ailettes des capas de l'ampli final des TRBP4 pour gagner en puissance et favoriser la fréquence.... Je ne me souviens plus de l'année où j'ai effectué un stage chez Thomson CSF à Paris, sur les tous nouveaux ERBM7. Faut dire que la maintenance était bien pratique sur ce genre de matériel, et le dépannage encore plus facile pour qui maîtrisait bien le principe innovant de tous ces tiroirs compartimentant les fonctions. Ce que je voulais dire aussi est que les "vieux clous" fonctionnaient certes de façon instable mais nous les avons utilisés longtemps ! En ce qui me concerne 1989 .. A La Régine, il y avait un autre type d'émetteur aussi archaïque et qui m'en a fait voir: le sondeur ionosphérique dont l'appellation m'échappe !
Bonne journée, A+
avatar
Didier Moreaux
QM 1
QM 1

Age : 63
Mécanicien équipage NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Didier Moreaux le Jeu 12 Avr 2018 - 10:32

Ceci est de plus en plus remarquable de nos jours , A croire que les jeunes ne veulent plus faire de travaux manuels , ils se voient tous en cols blancs , bien poussés par leurs parents .Il ' y a qu' a voir ce qui se passe en ce moment dans les universités , l' état essaye de faire que ceux qui n' ont pas les capacités de faire des études pour devenir cols blancs prennent d' autres filières , mais cela ne passe pas.
Apparemment travailler plus avec les doigts qu' avec la tête doit être un signe d'infériorité !



Didier Moreaux : l'Attentif 73/74 - Le Canopus 74/75 - DP Brest 76/77.
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: La spécialité de Radio

Message par J-C Laffrat le Jeu 12 Avr 2018 - 11:12

Bonjour Didier Moreaux,

Ce n'est pas moi qui vais te contredire ... mais sans parler de retour en arrière, il semble que l'intérêt de l'apprentissage de métiers qui mélangent à la fois l'intellect et le manuel soit à l'ordre du jour ... Un monde entièrement composé de cols blancs ne satisfera pas tous les individus, le naturel reprendra le dessus j'en suis sûr, car la diversité fait aussi partie des qualités de l'animal humain.

Mais voilà bien des propos de vieux birbe direz vous ...







«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72
Manœuvrier NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Nenesse le Jeu 12 Avr 2018 - 11:21

Dans la Royale, il y a longtemps que nos "Debchi" sont en col blanc...



avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par Noël Gauquelin le Jeu 12 Avr 2018 - 16:39

Ça fait longtemps que "le parapluie est ouvert" en matière d'interventions à risques, réels ou supposés.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par TUR2 le Jeu 12 Avr 2018 - 18:19

Compétences, diplômes ? CAP ou Master ?
Il demeure un problème essentiel, voire deux problèmes essentiels.
- Notre société d'aujourd'hui a connu des bouleversements technologiques invraisemblables il y a seulement vingt ans. La communication de vraies ou de fausses nouvelles accessibles à tous, quelquesoit le niveau de culture général de chacun. Cette technologie n'est pas gratuite, un Iphone vaut plus qu'un ou deux mois de salaire d'un apprenti. Ces technologies sont aussi une vitrine, télé, radio, internet, la pub nous met en évidence des produits de marque, bref, tout ça coute beaucoup d'argent. J'ai revu il y a peu mes premières feuilles de solde.... Le rapport est lointain. En bref, il faut, pour un jeune gagner un max le plus rapidement possible, et les filières d'apprentissage s'inscrivent un peu, comme nous l'avons fait, dans la durée d'une carrière, pendant laquelle, on acquiert expérience, compétence, et avancement.
- la deuxième est bien souvent le gout de l'effort. Dans beaucoup de régions, y compris la mienne des terres agricoles sont disponibles, ce qui manque, c'est des gens qui aient la volonté de les travailler, et ne me parlez pas de la zad de NDDL où l'on voit trois types pour s'occuper de 25 brebis (plus que d'aides soignantes par nombre de patients dans un EPHAD)
C'est vrai on est loin de la spécialité de radio, mais...
Notre institution et l'époque nous ont offert une chance, celle d'entrer par la petite porte, le reste ne dépendait que de nous et (critère de notation) de nos qualités intrinsèques.
Mais, je le reconnais, les capacités techniques ne s'improvisent pas et ne sont pas données à tout le monde, chapeau, à tous ces BS, Maitres système et autres, ils ont su se distinguer parmi la masse.

Bien amicalement TUR2





Ia orana ite matahiti api
avatar
DTL
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 62
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par DTL le Jeu 12 Avr 2018 - 20:04

Je vous rassure les amis, en matière de radio communications, la technique a toujours ses droits, et "l’œil" expert du technicien a sa place....
dans leurs différents déploiements, nos armées, les services de sécurité, les pompiers entre autre, doivent s'adapter au terrain pour établir des communications efficaces, fussent elles maintenant numériques. La propagation des ondes n'a pas changée, le placement d'un réémetteur obéit à des règles de bases techniques que l'on ne peut déroger.
prenez par exemple la fameuse course cycliste du "Tour de France", vous n'imaginez pas le travail en amont qu'il y a pour l'établissement de toutes les liaisons radios, VHF/UHF/Radio/Télé/Hélico/Avions des intervenants, et ce à chaque étape.
he oui c'est sur que lorsque l'on est dans son fauteuil devant sa télé, l'iphone à gauche, la tablette à droite, on oublie un peu tout cela...
et dans nos iles du Pacifique et d'ailleurs, quand nos marins débarquent, ils n'ont pas forcément tout à portée, le satellite est parfois trop bas, trop loin, ou pas du tout visible.... retour aux bonnes vielles méthodes
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: La spécialité de Radio

Message par alain EGUERRE le Ven 13 Avr 2018 - 7:36

Tu as raison Michel, notre apprentissage marine nous a appris un métier
et aussi la débrouillardise
Le fait de sortir de la Marine jeune nous a permis d'entrer dans la vie civile assez facilement et nombre d'entre nous ont eu une belle deuxième carrière après la Royale.
Tu en es un bon exemple avec un poste de haut niveau




Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
chauvin
QM 1
QM 1

Age : 88
Radio équipage NON

Re: La spécialité de Radio

Message par chauvin le Ven 13 Avr 2018 - 8:43

Petite anecdotes sujet pannes.Fin 1951, a bord de l'LSSL 6 chahuté par une queue de typhon à la sortie coté Haïnan, radar DRBN-DECCA en rade. J'aide le radariste pour une inspection rapide et découvrons que tout le circuit est à la masse mais sans en trouver la cause car, rack retiré; tout parait normal.
Isolé du reste, il semble que ce soit le coaxial qui est à la masse, protégé par une goulotte rectangulaire allant de la cloche en haut du mat jusqu'au local radio. Ces LSSL ayants participé à la guerre du pacifique avant de nous être cédés, cette goulotte était recouverte de multiples couches de peinture noyant toutes les vis des trappes de visite. Cette galère nous a pris presque toute la journée, talonnés par la mauvaise humeur du Pacha.
Ce n'est que presque à la fin du parcours et à hauteur d'homme dans la coursive que nous avons enfin trouvés la source de nos ennuis.
Une boîte de pâté planquée là peut être six ou sept ans avant par un moral américain, s'était décoincée et reliait le coaxial à la masse du bateau.

Conclusion: Les morfals sont dangereux !!!



avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: La spécialité de Radio

Message par alain EGUERRE le Ven 13 Avr 2018 - 10:58

Heureusement ce n'était pas du pâté Hénaff, Alain




Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
sagnimorte albert
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 88
Radio NON

Re: La spécialité de Radio

Message par sagnimorte albert le Sam 5 Mai 2018 - 16:59

Bonjour les amis,

Si vous voulez, nous allons revenir en... avril 47.
J'ai donc terminé mon année à l'école des mousses au Dourdy, et direction Porquerolles.

La vieille loco à vapeur, haletant et peinant dans la courbe à quatre-vingts kilomètres/heure exhale sa plainte en un long coup de sifflet.
Après Marseille, La Ciotat, Bandol, la Méditerranée d'un bleu azur, un mois d'avril ensoleillé.
Un enchantement vu de la fenêtre du wagon qui m'emmène vers Toulon.
Contraste total avec les brumes bretonnes.
Porquerolles, île paradisiaque, n'est habitée alors que par quelques indigènes chanceux et par les marins de l'école des transmissions.
Au cours de cet été 47, nous verrons seulement 2 campeurs installer leur tente dans l'île.
Les plages nous appartiennent complètement.
Les bâtiments de l'école n'étant entourés d'aucune limite matérielle, dès que les cours sont finis, on peut bondir dans la nature ou vers la mer.
Contraste total au plan de la discipline.
Les gradés instructeurs nous apprennent notre futur métier, c'est tout.
Pas la moindre contrainte d'ordre militaire, mis à part la tenue, elle-même très allégée : tricot blanc léger, pantalon de toile bleue pour la semaine, tricot blanc léger et pantalon blanc pour le dimanche dans l'île.
La vareuse n'est de rigueur que pour la sortie à Toulon.
Après la pression morale de l'école des mousses, c'est une libération du corps et de l'esprit.
On trouve belle la vie, on rit, on chante avec les copains,on se promène dans l'île, on se baigne, parfois à minuit en plein été.
C'est l'âge des grandes discussions philosophiques, des bons sentiments.
On refait le monde, on aura une femme idéale, de beaux enfants intelligents.
Pour moi, le femme idéale du moment, c'est la petite blonde prénommée Monique, la fille des patrons du restaurant ; " l'Oustaou de la mar".
Monique doit avoir quinze ans et j'en suis amoureux.
Amour platonique, bien sûr.
Car je ne me sens pas digne de cette blonde beauté.
Je me contente d'en rêver.
Tout de même, lors d'un bal sur la place-peut-être le 14 juillet, j'ose l'inviter pour une danse Audace impensable, mais sans suite.
Je n'ai pas osé lui parler.
Et puis, toute l'assistance nous regardait, me semblait-il.
Je partirai de l'île avec son image gravée pour la vie.
Les amours idéalisées - et platoniques - de jeunesse sont de celles qui marquent le plus.

A suivre, les amis.
Albert
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: La spécialité de Radio

Message par alain EGUERRE le Sam 5 Mai 2018 - 17:50

Tu es dur à suivre ami Albert
Mais j'ai vu ton nom sur le déroulant et j'ai cliqué, bien m'en a pris
l'histoire continue




Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière

    La date/heure actuelle est Mar 16 Oct 2018 - 17:11