Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 669080 messages dans 13613 sujets

Nous avons 15659 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est 29bleu

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par yffic Aujourd'hui à 0:34

» DUGNY LE BOURGET (B.A.N)
par yffic Aujourd'hui à 0:12

» AGADIR (B.A.N.)
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:26

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 23:25

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 23:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par loulou06000 Hier à 22:51

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par JBY Hier à 22:36

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par douzef Hier à 22:28

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Hier à 19:37

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par J-L-14 Hier à 19:07

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par boboss Hier à 19:05

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 18:00

» RANCE (BSL)
par louis GOSSET Hier à 17:50

» FOCH (PA)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 17:49

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 17:43

» LE MUTIN (BE)
par LA TOULINE Hier à 17:41

» ESCADRILLE 55 S
par LEBRIS Hier à 16:06

» École des pupilles 45/46
par sagnimorte albert Hier à 10:36

» BALNY (AE)
par Matelot Hier à 9:17

» CASABIANCA (EE)
par parriaux christian Hier à 8:53

» DU CHAYLA (EE)
par bosco85 Ven 23 Fév 2018 - 23:38

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par COLLEMANT Dominique Ven 23 Fév 2018 - 22:16

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Ven 23 Fév 2018 - 21:57

» MALABAR (RHM)
par Jean-Marie41 Ven 23 Fév 2018 - 19:59

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Ven 23 Fév 2018 - 19:36

» Criquet (gabare)
par Charly Ven 23 Fév 2018 - 19:16

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par jobic Ven 23 Fév 2018 - 19:11

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par Doudou78 Ven 23 Fév 2018 - 15:04

» La Boudeuse
par LA TOULINE Ven 23 Fév 2018 - 14:15

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Ven 23 Fév 2018 - 0:23

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Jeu 22 Fév 2018 - 22:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Jeu 22 Fév 2018 - 18:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Jeu 22 Fév 2018 - 18:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» LA CHARENTE (PRE)
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 22 Fév 2018 - 8:37

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Jeu 22 Fév 2018 - 8:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 8:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Jeu 22 Fév 2018 - 0:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév 2018 - 23:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév 2018 - 20:58

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Mer 21 Fév 2018 - 18:53

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév 2018 - 17:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév 2018 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév 2018 - 10:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév 2018 - 9:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév 2018 - 9:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév 2018 - 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév 2018 - 21:59

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév 2018 - 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév 2018 - 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév 2018 - 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév 2018 - 15:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév 2018 - 1:00

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018 - 17:05

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018 - 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

DERNIERS SUJETS


LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Partagez
avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 74
NON

LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par EBERLE daniel le Jeu 10 Aoû 2006 - 16:39

Voilà un bateau qu'il était beau...!
Ce sont les chantiers Dubigeon à Nantes qui ont été chargé de la construction de ce bâtiment.
Mis sur cale en janvier 1938, il rentre en service le 10 janvier 1940.
Bien que figurant sur un autre site je n'hésite pas un seul instant à rappeler ses principales caractéristiques tel que je l'ai connu le 25 mai 1962 à Nouméa, alors que je venais de la métropole après une longue traversée à bord du cargo mixte des Messageries Maritimes Le Tahitien
Longueur 78 m
Largeur 8,48 m
Tirant d'eau 2,38
Propulsion 2 diesel Sulzer de 2.000 cv chacun donc 2 hélices
Vitesse maximum 20 noeuds à 4000 ch
Rayon d'action 10000 miles à 9 nds 4000 à 15 nds
Artillerie 1 pièce de 105 (d'origine allemande d'après les canonniers) sur l'AR, à l'avant un canon de 40 m/m oerlikon et 4 pièces de 20 m/m.
Les 4 mortiers (pont milieu) et les deux grenadeurs (à l'AR) n'étaient plus à bord ce qui explique sans doute, puisque par voie de conséquences nous n'avions plus les munitions dans les fonds, pourquoi nous roulions en permanence bord sur bord.
L'équipage se composait de 8 officiers et 92 hommes.
A l'origine, il pouvait aussi draguer les mines à orin à une vitesse de 14 à 15 nœuds.
Spoiler:
La carrière de ce bâtiment qui s'étendra jusqu'en 1964 peut se distinguer en trois grandes phases : la guerre 39/45 - la guerre d'Indochine ( janvier 1946 - sept 1955 ), un peu de SURMAR le long des côtes de l'est algérien au sein de la 5ème division d'aviso (Cdt Amyot d'Inville, Cdt de Pimodan, Boudeuse, Elan et Elle même) relevant de la Préfecture Maritime basée à Oran/Mers el Kébir.
Un petit passage à Toulon et route sur Dakar : un petit carénage et une mise en réserve le 20 avril 1957.
Elle réarme à partir de décembre 1958, et le 25 sept 1959 elle quitte Dakar pour la dernière phase de sa vie : sa campagne dans le Pacifique Sud.
Elle arrive à Papeete le 14/11/59, la traversée ayant été coupée d'escales à Cayenne, Fort de France, Balboa (Panama) au Galapagos et à Nuku-Hiva (aux Marquises).
Ainsi pendant un peu plus d'un an nous avons patrouillé de long en large sur l'océan pacifique (il n'a que le nom) pour découvrir :
- La Papouasie Nlle Guinée, les Îles Salomon et Guadalcanal, les chantiers de l'arsenal de Sydney à Cocatu docks en Australie pour un carénage de plus d'un mois.
Pendant ce temps nous étions logé tous à terre et permissionnaires à partir de 10 h 00, apprécié la présence des jeunes et jolies vahinés de Tahiti, (alors que le Francis Garnier venait à Nouméa), (et donc à Tahiti il n'y avait que la Marine à Papeete -FARE UTE - maison rouge - sur le front de mer pour secrétaire fourrier trans/radio et COMAR - la mission hydro sur un superbe voilier "marine" la Zelée , et la vingtaine de marins du côté du quai du phosphate, bosco, mécano, DP, élect, et en haut de l'avenue Bruat : une cinquantaine de militaires du BIMAP.
- Mais aussi les Îles des Nouvelles Hébrides (condominium franco-anglais) actuellement le Vanuatu et indépendant, Port Vila (pour le pastis détaxé et interdit à Nouméa), Espiritu Santos, Tanna et son volcan, (les épisodes actuels de koh Lanta ont été tournés sur cette île), Ambryun, le royaume des Samoans, celui des iles Fidji.
- Wallis et Futuna - lointains territoires français d'outre-mer, Maré - Lifou, et Uvéa, nos Îles loyautés.
Mais avant tout sur ce bateau il a fallu faire connaissance :
- Au hamac qui a bercé mes nuits, aux poulaines communes (une longue rigole, sans séparation d'intimité, ni de porte et même infrastructure en face pour les urinoirs, en bout un dalot et une vanne d'eau de mer : le dernier étant chargé de laisser l'endroit propre) très pittoresques.
- Du charnier dans la coursive avant et son eau bien fraîche : un point d'eau avec un quart réglementaire attaché par une petite chaînette et qui donc permettait de se désaltérer.
- Des distributions d'eau douce de dix minutes par jour organisées, sur diffusion, par le calier de service pour la toilette.
Pour ne pas perdre de temps nous étions dans le plus simple appareil l'un derrière l'autre dans la coursive, le temps de se mouiller, de se savonner tout en commençant la ronde et de repasser pour se rincer si tout était allé très vite, sinon il y avait toujours la douche et le savon à l'eau de mer...
- De la souillarde pour récurer bidons et gamelles doubles à l'eau de mer avec la célèbre poudre NAB. Il y avait le rôle de plat (par table et pour la semaine) pour l'homme de service chargé de passer à la cuisine chercher le repas compte tenu du pointage de l'effectif du Q Mtre C.S.fusco du B.S.I, celui chargé de passer à la cambuse pour mettre dans le bidon le nombre de dose de 25 cl de vin, et au dessus dans le gamelot : suivant le cas, à la louche compote de pomme ou tout simplement le fromage, voir les sardines bien huileuses en vrac, et le troisième chargé de la vaisselle de ce matériel de table qui lavé et dégraissé était déposé dans un râtelier paré à l'inspection du Capitaine d'Armes voir du médecin, avant la soupe du soir.
- Des "pluches" du matin au petit déjeuner.
Cela consistait à prendre dans le plat les légumes à éplucher pour le cuistot en même temps que le café, le pain, beurre et confiture.
Compte tenu de ce que l'on rendait au Cuistot, il se chargeait de réduire les quantités le midi à la distribution.
Mais tout cela faisait le charme et la nostalgie de cette vielle marine que tous nos vieux marins ont en mémoire y compris la douceur des veillées où nous prenions un énorme plaisir à reprendre en chœur les refrains de toutes ces vieilles rengaines qui ont si bien traversé les années sans prendre une seule ride, le petit Brestois, à recouvrance, lili peau de chien, Jean Quémeneur, Loguivy de la mer, la chanson des blés noirs et ce pauvre Armand... qui n'avait plus de papa... ni de maman... et de temps à autre, temps permettant nous sortions le vieil appareil de cinéma (Débrie) pour passer et repasser : Mer cruelle, Wattusie ou la Prisonnière du désert sur la plage AR, (c'était les 3 films que nous avions et rien ne venait les remplacer de la métropole).
Combien de fois avons nous vu ces films ? car en plus dans les îles avec la chaloupe nous débarquions ces 5 caisses, le trépied, l'enrouleuse, l'écran, le groupe électrogène pour faire "cinéma " sous les cocotiers, j'accompagnais souvent "le projectionniste" et avec l'armement de l'embarcation nous installions le matériel : une occasion de descendre à terre...
Le lendemain, c'était le médecin et nos passagers : les membres composant le conseil de révision qui procédaient au recensement de la jeunesse que nous embarquions pour déposer à Papeete ou à Nouméa suivant le cas pour faire leur service militaire, le voyage prenait un autre rythme : le tout aux sons du Yukulele et de la guitare.
Au même titre que nos missions nous ont amené à déposer les urnes dans les Îles pour les élections nationales, le référendum... oui/non.
Une occasion de plus de faire un tamaraa en échange de 3/4 dames jeanne de vin rouge.
J'ai aimé ce bateau, j'ai aimé l'état d'esprit et de camaraderie qui y régnait et ce à tous les échelons de la hiérarchie. peut être cela tenait aux conditions très très difficiles de vie à bord surtout en période de navigation, peut être aussi qu'en étant logés tous à la même enseigne : jalousie, m'as tu vu, égoïsme... etc... tout cela n'existait pas.
Les Q Mtre chefs sortaient les petits jeunes à terre ou permettaient à certains de faire un peu de monnaie en fin de mois en les servant à table, en faisant la vaisselle, en lavant les treillis au balai brosse et au savon noir sur le pont de la plage AV avant de les mettre sur le cartahut.
Le courrier de métropole nous arrivait tous le 45 jours, si nous étions à quai, pas question de recevoir de colis ou si peu.
La solde était de 1000 fcp pendant durée légale, 8000 fcp pour un QM2 15000 fcp pour un QM1 et tout le monde vivait bien.
Le capitaine d'armes usait de la réprimande, de tête à tête musclé dans son petit bureau, porte fermée et tout le monde était content...
Nostalgie quand tu nous tiens, c'est trop fort.
J'ai encore plein de détails de la vie courante à bord de la Cap.
C'était peut être un des derniers bâtiments de notre vieille marine - comme dans les livres et les récits des vieux briscards, tels qu'ils aimaient à le raconter au coin de la table le soir avec le restant du bidon de cambusard croché au dessus de la tête à un poste à hamac, la moque de petits pois à la main, à l'époque où il n'y avait pas la télé ni le magnétoscope à bord et où maintenant il faut se dépêcher d'avaler le repas pour ne pas rater l'épisode du feuilleton.
Tout "fout le camp mon bon monsieur".


Dernière édition par le Ven 11 Aoû 2006 - 7:11, édité 1 fois
avatar
Omer
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 64
Electronicien d armes NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par Omer le Jeu 10 Aoû 2006 - 17:21

Bonjour,
Merci pour le récit de la vie à bord.
Cordialement





André Verzwyvel

Linux, y a moins bien...
Mais c'est plus cher ;)
avatar
picard-radio
QM 1
QM 1

Age : 74
NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par picard-radio le Jeu 10 Aoû 2006 - 23:06

Bonjour Daniel, ton récit de la vie à bord est des plus surprenants pour moi, habitué au confort du Cdt Rivière, tu terminais ton texte ainsi "J'ai encore plein de détails de la vie courante à bord de la Cap"... alors ne nous laisse pas trop longtemps dans l'attente stp.



avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 74
NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par EBERLE daniel le Ven 11 Aoû 2006 - 18:21

Pour un effectif d'environ 100 marins l'équipage se composait tout de même du Capitaine de Corvette, CDT (CC BLANC), le Second était LV (BERSOT), le Six pieds I.M.1(ingénieur mécanicien de lère classe M.SERVE) - 3. EV1 tennesson - Delbrel - Goehlinger - un sorcier à 3 galons soubeyran et un Aspi.
Spoiler:
Pour ce type d'aviso, il y avait 3 cuisines donnant sur le pont, donc avec portes ouvertes pour laisser passer les paquets de mer qui assuraient ainsi le poste de lavage. : la cuisine équipage avec 2 cuisiniers - et dans chacune des deux autres pour le Cdt et les OFF - un cuisinier et les OFF/MAR un autre cuisinier. Comme chacun le sait la cuisine est le domaine des masses laborieuses dès que la nuit tombe, si bien que nous n'étions pas très surpris de trouver dans le pain, confectionné la nuit par le cuisinier, des spécimens de ces bestioles qui malheureusement n'avaient pas résisté à la chaleur du four d'un antique "piano" chauffé au gas oil.
Que dire du chaudron de café placé en permanence au coin de ce piano où une vieille chaussette de café moulu infusait depuis des heures et laissé là à la disposition des hommes de quart de nuit et dont le premier travail était de passer l'écumoire pour éliminer les naufragés avant de tremper son quart dans une eau lègèrement teintée mais chaude.
Notre mascotte - un adorable petit ratier noir et blanc - portant fièrement son manchon de QM2 au collier y veillait un oeil ouvert et l'autre qui somnolait
il était bien sur caillebottis de bois, ses coussinets régulièrement badigeonnés tantôt de pommade cicatrisante, tantôt de mercurochome. Par mauvaise mer cet imprudent, lui qui d'ordinaire en mer passait son temps au PC radio a eu la malencontreuse idée de s'aventurer sur le pont, sans doute une envie pressante - car il était très propre et se dirigeait toujours sur l'arrière là où sont stockés les jerrycans d'essence.; ce qui devait arriver est survenu il a été emporté par un paquet de mer mais heureusement le drame a eu des témoins et pendant que le plongeur s'équipait l'officier de quart a effectué une superbe manoeuvre de récupération et notre petit chien a été sauvé. Un article relatant les faits a été rédigé par le midhip et Cols Bleus en son temps s'en est fait l'écho.
Puisqu'il s'agit du meilleur ami de l'homme un autre chien a eu la vedette il s'appelait EIDER et n'étaity autre que le chien de Georges De Caunes- le journaliste. Alors que nous étions à Papeete en nov/déc 1962 nous avons eu comme mission d'aller ravitailler ce monsieur qui par convictions personnelles alliées tout de même à une vaccation radio journalière sur les ondes a voulu rejouer une autre version de Robinson Crusoé - sans vendredi - mais avec son petit chien EIDER. Le pauvre il n'avait pas choisi la plus belle des iles et pourtant il y en a en polynésie : il est allé sur celle d'EIAO un caillou aride d'une centaine de mêtres de haut formant plateau mais c'est dans une petite crique qu'il avait installé son campement. Il a bien essayé de repiquer des choux des tomates, salades etc... d'aménager les abords tout en défendant son potager des prédateurs car cette ile, faisant partie des Marquises étaient colonisées depuis très longtemps par les chévres devenues avec le temps, sauvages. Très peu de pêche, des heures de quart devant le potager, des stocks de nourriture de 1ère nécesssité victimes des pluies et de l'humidité, des nuées de nonos qui attaquaient par vagues successives toutes ces conditions ont ébranlé fortement le moral de notre homme. Nous lui avons déposé un lot de produits frais et tout ce qui composait sa commande. Alors qu'il état pqartie à la chasse à ses satanées chèvres, mangeuses de salade.
avatar
picard-radio
QM 1
QM 1

Age : 74
NON

Photos de La Capricieuse

Message par picard-radio le Ven 11 Aoû 2006 - 21:01

Voici quelques photos de "La Capricieuse", faites au nord de la Nouvelle Calédonie en tout début de juillet 1963, depuis l'aviso-escorteur "Commandant Rivière".
Ici, de dos : le Commandant TARDY, Commandant de l'A-E "Commandant Rivière".


Spoiler:




avatar
Jean Pierre Merceur
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Mécanicien NON

réponse de Jean Pierre Merceur "bravo ou chapeau&quot

Message par Jean Pierre Merceur le Lun 10 Déc 2007 - 18:27

Je suis en train de découvrir, notre vie de jeune marin sur notre premier embarquement,la Cap.entre 1962 et 1964
Comme toi c'était la découverte de la vie, c'était l'apprentissage du métier avec Marcel, le chouffe, que je n'ai jamais revu , mais qui m'a tout appris, le goût de la mécanique, la combine, jamais de problème, que des solutions, c'était super. (dur - dur la maitenance du compresseur frigo en fond de cale);
Bien sûr, tout ce que tu retraces, ceux sont des souvenirs, mais ils sont bons.et (beaux )
Bravo et à + sur ton courriel perso
Jean Pierre Merceur



avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 79
Mécanicien NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par Jean Veillon le Lun 10 Déc 2007 - 19:37

Une photo de " La Capricieuse" à Nouméa au moment ou une partie de l'équipage a permuté avec celui de "La Confiance", avant que cette dernière ne rentre définitivement en Métropole.

avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par † Fanch 56 le Mar 11 Déc 2007 - 16:33

Photos remises au format.





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 74
NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par EBERLE daniel le Sam 22 Déc 2007 - 17:42

Quelques photos de cette époque (1962-64) tirées de diapos appartenant à mon camarade Jean Pierre MERCEUR que j'ai retrouvé grâce à la magie de ce FORUM.
Merci FANCH.



Spoiler:

Départ de notre cher Commandant - le C.C. BLANC
DURET - CHAPELIER - NEDELEC - SAZETAKIS - PERRON - BOUET - DANIELLO - LETREMY - VIGNAL - DURET - POROÏ - DAUDET...



AU BASSIN - COkATU (ortho ?) DOCK un mois à SYDNEY - l'ami PERRON - le chouf mécano.





Week end à MOREA avec notre Commandant, où l'on retrouve, nos copains tahitiens TEREMATE, TERROROTUA, COULON et...
Mais aussi : DELAGE -THIERRY - SOURON - Jean Pierre et...



"A la mine"... Transfert de Gas-oil par Jean Pierre.



Retour à NOUMEA février 1963, après notre séjour à PAPEETE.


Les Établissements BALLANDE... de tout... toujours... par le prochain bateau (Pub de l'époque).



Il était beau notre bateau.

avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 74
NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par EBERLE daniel le Dim 23 Déc 2007 - 6:00

Nous venons de passer sous le célèbre Harbor bridge de Sydney où nous arrivons pour un carénage de plus d'un mois.
La traversée Nouméa-Sydney a été terrible, nous avons subi une terrible tempête "tropicale" au point d'avoir été considéré comme perdu pendant plusieurs heures.

Le poste "Recherche" ayant été fusionné avec celui de "La Capricieuse".
Nous voudrions retrouver nos copains de l'époque : Robert VIGNAL le cop's mécano de J.Pierre (Photo : Aéroport de Nouméa-Tontouta).

Jean Pierre CANOLLE, ( bien fatigué, la chaleur... sans doute ! ), il venait de La Seyne/Toulon...

Toute une équipe de "rapapa" que nous avons laissé à regrets sur le quai à Nouméa avant que notre fier et élégant lévrier des mers reparte pour une autre mission, (février/mars 63).

avatar
jp49
QM 1
QM 1

Age : 75
Radio équipage NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par jp49 le Dim 23 Déc 2007 - 9:22

Sur ces photos je reconnais mon ami Teremate (Laetare de son prénom) qui a commencer son service militaire à Tontouta et à qui j'apprenais à taper à la machine à écrire.
Nous sommes arrêtés chez lui à notre retour en métropole lors de l'escale du Calédonien à Tahiti.
Il habitait alors Punaouia, était marié et père d'une petit fille.
Son service militaire était terminé et il travaillait alors à l'aérodrome de Faaa.
Nous avions été reçu comme savent le faire les tahitiens et cette escale de 1963 est pour moi inoubliable.
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par Tinto le Dim 23 Déc 2007 - 12:08

De bien belles photos Daniel...!!!
Tu as du scanner des diapos je pense, car certaines sont inversées, mais l'essentiel est de partager les souvenirs...
Passe de bonnes fêtes.




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par COLLEMANT Dominique le Dim 23 Déc 2007 - 21:37

Beau reportage.....
Bill



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par jean-claude BAUD le Dim 23 Déc 2007 - 22:26

EBERLE, remercie bien ton ami MERCEUR pour ces jolies photos dont les diapos ont bien vieilli...





"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 74
NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par EBERLE daniel le Lun 24 Déc 2007 - 3:56

Bonjour Papou et merci des nouvelles de nos copains (une pensée pour Leatare), nous avions également un autre tahitien à bord, il était Motel au carré des officiers : LIN SIN CHIN dit LI PON, après LA CAP il et rentré chez les douaniers à l'aéroport de FAAA. Anecdote : En revenant en 75 et passant la douane à l'aéroport un douanier m'a interpellé "M. EBERLE - PAR ICI -SVP - "c'était lui, je ne l'avais pas reconnu, il avait pris au moins... 40 kgs.
Passager à bord de la Lorientaise en 76, et en "escale" à BORA pour un w.e, j'ai tenté de revoir Jean Coulon, malheureusement il n'était pas là.
Quant à Roger je l'ai quitté alors qu'il tenait une station service vers Faré Uté.
Dommage, je ne savais pas qu'il était à Rangiroa car en 83 je suis allé 4 semaines à Tiputa à côté de l'église faire un chantier de reconstruction avec mon poste pionniers-scouts du groupe de Nahoata-Pirae après le passage des cyclones.
Grâce à cette équipe de tahitiens du bord, nous avons passé de longues soirées dans la barbette du canon de 105 avec les guitares et les ukulélés et que dire lorsque les "barreurs de récifs" venaient je joindre à nous avec le bidon de cambusard.
Et POROÏ ... notre petit bosco ?
Joyeuses fêtes de Noël, Papou,... amicales pensées.

(Merci à M l'admi, d'avoir remis certaines photos à l'endroit, il va falloir que j'apprenne çà aussi au même titre que de scanner les diapos car je dois en avoir quelques paquets dans un coin).
avatar
jp49
QM 1
QM 1

Age : 75
Radio équipage NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par jp49 le Lun 24 Déc 2007 - 8:24

C'est une bien triste nouvelle que j'apprends avec la mort de Teremate, c'était un bon camarade et je n'en ai que de bons souvenirs de lui.
Paix à son âme.
avatar
jp49
QM 1
QM 1

Age : 75
Radio équipage NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par jp49 le Lun 24 Déc 2007 - 9:46

Une petite anecdote concernant Teremate.
Un jour, à Tontouta, le commandant de la BAN, le LV Martini accompagné du second, l'OE Méchineau croise Teremate sur la base.
Le commandant lui dit : "Teremate vous avez les cheveux longs, il faudra songer à vous les faire couper". Réponse de Teremate : " Qu'est-ce tu veux commandant, tu as envoyer mon coiffeur en prison, comment veux-tu que je me les fasse couper".
Le commandant qui était un brave homme pas à cheval plus que ça sur le règlement n'insista pas et Teremate attendit le retour du coiffeur.
Celui-ci était effectivement à la prison de Chaleix pour je ne sais plus quel motif.
avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 74
NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par EBERLE daniel le Jeu 17 Jan 2008 - 8:22

De notre ami Jean Pierre Merceur, toujours quelques photos de la vie à bord dans l'espoir de... se reconnaitront-ils...!
Je reste impressionné devant la qualité de ces clichés provenant de SCAN de diapos des années 62/64.

En cours de transit, le commandant voulait vérifier que l'équipage avait sa brassière et sur cette photo, on retrouve trois de nos tahitiens embarqués à bord bien connus de PAPOU : POROÏ, LIN SHIN CHIN dit LY PON et ROGER TERROROTUA, alors que notre infirmier LE TREMY est en conversation avec le CS KERMORGANT.



Spoiler:
Le quartier maitre fourrier Michel VERDON au T.O.



La "maistrance" en aération ; LE TREMY, (infirmier) POSTIC et PIBOU (mécan).



NOËL 1962 sur la plage arrière dans la baie de LA POINTE CHALEIX à NOUMEA - L'E.V.1 TENESSON,
Officier TRANS et MANEU nous en pousse une petite.



Photos de notre ami Jean Claude HUMEAU, (également à bord de notre FORUM), où l'on voit une sortie aération "privé" pour le poste des mécanos-élect où l'on reconnait PERRON THIERRY (notre plongeur) GRANDPERIN...



Le poste des mécanos-elect... comme c'est écrit "St ELOI 1963" avec comme invité le SM cuisi
Rémy TAQUET et le QM commis PALLUSSIERE (et pour cause... le ravitaillement que conserve
précieusement le QM canon LENOIR.
A la guitare Léon et à sa gauche un autre tahitien COULON Jean.

avatar
Roland 24
MATELOT
MATELOT

Age : 73
NON

Vive la "Cap"

Message par Roland 24 le Ven 18 Jan 2008 - 11:09

J'ai embarqué sur "La Cap" le 1er octobre 1962, j'en suis descendu le 11 novembre 1963.
Que de souvenirs évoqués dans ce récit, que de noms d'anciens qui me reviennent en mémoire (les mêmes), que de lieux que nous avons connus.
Un grand merci, je me suis replongé dans ma jeunesse.
avatar
Alain29
ADMINISTRATEUR TECHNIQUE
ADMINISTRATEUR TECHNIQUE

Age : 46
AMF - INFORMATICIEN MO1 NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par Alain29 le Sam 19 Jan 2008 - 7:31

ROGER DIT ROLAND,
Pense à passer au BSI pour te présenter :
http://www.anciens-cols-bleus.net/bsi-mouvements-d-embarquement-f19/embarquement-janvier-2008-t7384.htm
Je sais... le Bidel, mais bon, c'est l'embarquement.
avatar
CHALE-CAP
QM 1
QM 1

Age : 78
Mécanicien NON

Roger dit Roland

Message par CHALE-CAP le Mar 22 Jan 2008 - 10:58

Salut RoRo, j'étais à bord de LA CAP de Déc 1960 à Oct 1962 comme mécano.
J'ai fini comme frigoriste.
Je suis en relation avec Daniel EBERLE depuis 1 an environ.
Je te contacterais pour des photos.
avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 74
NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par EBERLE daniel le Mer 23 Jan 2008 - 4:50

Quelques photos appartenant à Roger.
Notre " beau " bateau.



"Attention nous allons bouger".



avatar
CHALE-CAP
QM 1
QM 1

Age : 78
Mécanicien NON

LA CAPRICIEUSE en AFN avant 1959

Message par CHALE-CAP le Ven 28 Mar 2008 - 16:25

Quelqu'un pourrait-il me donner des précisions sur la collision entre un chalutier et LA CAP,
avant le départ de celle-ci pour le Pacifique avant 1959 ?
Merci d'avance.
avatar
DAN02
QM 2
QM 2

Age : 76
NON

La Capricieuse

Message par DAN02 le Mer 2 Avr 2008 - 22:38

Merci à vous tous, vous, anciens de la "cap" qui m'avez replongé dans ces années formidables qui, nous a quelque part forgé dans cet esprit de camaraderie et de responsabilité qui à très certainement influencé, c'est mon cas, la suite de ma vie.
J'ai survolé vos écrits et vos photos, mais je vais m'y replonger avec délice, car je n'ai que peu de photo, pour la simple raison que j'ai "mouillé" mon appareil photo au retour à bord, après la visite du volcan de TANA et étant sous durée légale ....!!!! mes diapos ont aussi très mal vieillies, donc vos photos me sont un bien précieux.
>Je viens juste de m'enregistrer sur ce site, sur les conseils de mon ami "chal"
pardonner-moi mon inexpérience des usages, mais je compte sur vous pour me les inculquer.
C. plateaux dit (danube)
avatar
Kremer Pierre
QM 1
QM 1

Age : 69
 Mécanicien équipage NON

Re: LA CAPRICIEUSE [Aviso]

Message par Kremer Pierre le Sam 5 Avr 2008 - 11:21

PAPOUPALME a écrit:IAORANA JP49,
Roger TEROROTUA a terminé CIPAL/Bout de Bois, il tient une pension de famille à RANGIROA et Jean COULON a terminé chez nous à l'Aviation Civile comme Chef aérodrome de BORABORA, en commençant au BCT de FAAA toujours embauché en tant qu'ancien marin, son fils également a eu un accident mortel en voiture, il s'est complètement mis avec Dieu dans un courant catholique charismatique... ne cherchez pas pourquoi.
Papou.

Bonjour Papoupalm,
Je découvre ce petit coin au tu parle de Roger Terorotua, je l'ai connu à Nouméa en 68 ou 69 il était Mtr charpentier à Chaleix je pense que c'est le même, de mémoire il était brulé au bras ou au cou, je ne sais plus 40 ans après, ce que je sais c'est qu'a l'époque il avait une épouse sublime de beauté.
Pierre 25

    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 2:55