Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 584509 messages dans 12813 sujets

Nous avons 14951 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Houilles33

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Aéronavale divers ] Les Drones arrivent
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 10:56

» CFM HOURTIN. volume 4
par Quifille Aujourd'hui à 10:47

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Pierrot Aujourd'hui à 10:16

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 7
par MILLET Jean Claude Aujourd'hui à 9:27

» [Les ports militaires de Métropole ] Visite de la rade de Toulon
par dan83143 Aujourd'hui à 9:11

» DJIBOUTI - LES BARS
par dan83143 Aujourd'hui à 9:08

» ARGONAUTE
par kerneve Aujourd'hui à 6:42

» [Ports] LE VIEUX BREST
par corre claude Hier à 22:13

» [Papeete] PAPEETE HIER et AUJOURD'HUI
par Charly Hier à 21:42

» DAUPHIN (SM)
par chapellier Hier à 20:54

» ÉCOLE DES APPRENTIS MÉCANICIENS DE LA FLOTTE - TOME 3
par crousman59 Hier à 19:00

» DIVAVPACI
par Christian DIGUE Hier à 18:50

» [Foyers et cercles] LES FOYERS DU MARIN ! ! !
par COLLEMANT Dominique Hier à 18:46

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 18:16

» ÉCOLE DE LA MÉTEOROLOGIE
par Pierre Desbordes Hier à 16:00

» MAISTRANCE PONT
par Joël Chandelier Hier à 15:39

» CFM PONT REAN
par bernard26700 Hier à 14:40

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES et UNIQUEMENT
par J C Hier à 13:45

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par loulou06000 Hier à 13:35

» [Divers les nucs] SNLE
par COLLEMANT Dominique Ven 9 Déc 2016 - 22:37

» [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART
par Momo Ven 9 Déc 2016 - 21:50

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades de la section hélico Jeanne d'Arc
par gege dumbea Ven 9 Déc 2016 - 19:16

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 2 )
par Jean Veillon Ven 9 Déc 2016 - 18:27

» [Campagnes] Mers el-Kébir
par Bernard17 Ven 9 Déc 2016 - 18:03

» [ École des Mousses ] École des Mousses 80/81 3eme Compagnie
par Momo Ven 9 Déc 2016 - 16:51

» La spécialité de photographe
par TABURET Ven 9 Déc 2016 - 16:26

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par loulou06000 Ven 9 Déc 2016 - 14:17

» Gendarmerie Maritime
par TECTAM Ven 9 Déc 2016 - 7:57

» [Bâtiments de servitude] PACHYDERME (RHM)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 9 Déc 2016 - 0:17

» LA MOTTE-PICQUET (FRÉGATE)
par JBY Jeu 8 Déc 2016 - 19:55

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] RECHERCHE
par TABURET Jeu 8 Déc 2016 - 16:00

» RECENSEMENT des ANCIENS passés à PONT REAN
par pierre musard Jeu 8 Déc 2016 - 14:30

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par fusible17 Jeu 8 Déc 2016 - 14:01

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jean-Léon Jeu 8 Déc 2016 - 12:23

» RHIN (BSL)
par FORFER Jeu 8 Déc 2016 - 10:44

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par Franjacq Jeu 8 Déc 2016 - 10:31

» SNSM la TURBALLE (44)
par COLLEMANT Dominique Mer 7 Déc 2016 - 23:19

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ere Cie
par Gendron Claude Mer 7 Déc 2016 - 19:00

» [Patrouilleur rapide] FLAMANT
par Christian DIGUE Mer 7 Déc 2016 - 15:55

» FORBIN (EE)
par POMIE Mer 7 Déc 2016 - 14:54

» L'HÔPITAL DES ARMÉES DE BREST
par Grosjean Jean-Claude Mer 7 Déc 2016 - 11:36

» [Campagne] KERGUELEN
par Jean-Léon Mer 7 Déc 2016 - 11:30

» [ École des Mousses ] Mousses 68/69 - 2 ème compagnie
par DEROO Mer 7 Déc 2016 - 11:12

» [ École des Mousses ] Promotion 74/75
par duret Mer 7 Déc 2016 - 8:54

» [Plongeurs démineurs] GISMER (Divisions des sous-marins et du bathyscaphe)
par SCOTTO JP Mer 7 Déc 2016 - 2:23

» [ Divers frégates ] LANGUEDOC (FREMM)
par COLLEMANT Dominique Mar 6 Déc 2016 - 23:45

» CUERS (B.A.N.)
par daniel26 Mar 6 Déc 2016 - 22:55

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )
par Quideau Jean Claude Mar 6 Déc 2016 - 18:25

» [ Les unités combattantes ] Fusiliers-Marins
par rogertriton Mar 6 Déc 2016 - 14:34

» LE FRINGANT (EC)
par Tinto Mar 6 Déc 2016 - 0:47

» MINERVE (SM)
par 3eme ligne Lun 5 Déc 2016 - 23:35

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades CFM Hourtin 76
par lucky2014 Lun 5 Déc 2016 - 23:07

» EURYDICE (SM)
par vazeilles Lun 5 Déc 2016 - 22:53

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par PAUGAM herve Lun 5 Déc 2016 - 21:48

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Lun 5 Déc 2016 - 15:10

» ESCADRILLE 27 S
par marsouin Lun 5 Déc 2016 - 12:48

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Sauvons l'Ondée !!!
par Momo Lun 5 Déc 2016 - 3:00

» GARONNE (BSL)
par PICCOLO Dim 4 Déc 2016 - 19:15

» A645 ALIZE (BSP)
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Déc 2016 - 15:54

» [Associations] Anciens Marins de Réserve de la Polynésie française
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Déc 2016 - 15:34

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par J-L-14 Dim 4 Déc 2016 - 14:10

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par rogertriton Dim 4 Déc 2016 - 13:43

» FORBIN D620 (fregate)
par parriaux christian Dim 4 Déc 2016 - 13:23

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Nenesse Dim 4 Déc 2016 - 13:05

» [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!
par Charly Sam 3 Déc 2016 - 22:27

» SNSM Ile de Sein
par Charly Sam 3 Déc 2016 - 20:11

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 2
par Raymond L Ven 2 Déc 2016 - 17:52

» [Aéronautique divers] Le RAFALE
par JJMM Ven 2 Déc 2016 - 14:08

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par COLLEMANT Dominique Jeu 1 Déc 2016 - 22:51

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Jeu 1 Déc 2016 - 19:41

» ROLAND MORILLOT (SM)
par KRINTZ Jeu 1 Déc 2016 - 17:55

» NIVOSE (FS)
par corre claude Mer 30 Nov 2016 - 22:36

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par Jean-Marie41 Mer 30 Nov 2016 - 18:30

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par PFRIMMER CHRISTIAN Mer 30 Nov 2016 - 16:52

» LIBAN
par loulou06000 Mer 30 Nov 2016 - 10:06

» [Campagnes] MAYOTTE
par loulou06000 Mer 30 Nov 2016 - 9:27

» [ Recherches de camarades ] BAN Aspretto
par Luis66 Mer 30 Nov 2016 - 8:20

» MALABAR (RHM)
par FRANCOISE Mar 29 Nov 2016 - 17:51

» [ Blog visiteurs ] TCD FOUDRE INDOCHINE
par EUGENE Raymond Mar 29 Nov 2016 - 17:34

» Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Franjacq Mar 29 Nov 2016 - 9:46

» ESCADRILLE 9 S
par jean claude monzie Lun 28 Nov 2016 - 20:05

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par douzef Lun 28 Nov 2016 - 18:15

» [Marine à voile] L'Hermione
par Charly Lun 28 Nov 2016 - 11:01

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par Charly Dim 27 Nov 2016 - 23:39

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par Jean-Léon Dim 27 Nov 2016 - 23:29

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par COLLEMANT Dominique Dim 27 Nov 2016 - 23:09

» CHELIFF (LST)
par Roger Tanguy Dim 27 Nov 2016 - 21:52

» [Histoire et histoires] Toulon : Sabordage de la Flotte (photos)
par Jean-Marie41 Dim 27 Nov 2016 - 21:05

» [Les anciens avions de l'aéro] Bréguet "Vultur"
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Dim 27 Nov 2016 - 17:43

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] Conservatoire des tenues à Toulon
par GYURISS Dim 27 Nov 2016 - 15:56

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
par Joël Chandelier Dim 27 Nov 2016 - 7:07

» BLAVET (BDC)
par DQN78 Sam 26 Nov 2016 - 23:53

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par GUILLO Sam 26 Nov 2016 - 19:09

» [ Blog visiteurs ] GEM SAINT MANDRIER BAGAD 69 / 71
par veillon christophe Sam 26 Nov 2016 - 17:44

» AGADIR (B.A.N.)
par LEBRIS Sam 26 Nov 2016 - 13:56

» L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER VOLUME 2
par COLLEMANT Dominique Ven 25 Nov 2016 - 21:38

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Jean-Marie41 Ven 25 Nov 2016 - 19:03

» RÈGLEMENT ET CHARTE DU FORUM
par Charly Jeu 24 Nov 2016 - 21:04

» FLOTTILLE 12 F (Crusader)
par takeo Jeu 24 Nov 2016 - 21:04

DERNIERS SUJETS


QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Partagez

Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 68
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Roger Tanguy le Lun 5 Sep 2016 - 23:31

Ces gars-là fixaient effectivement le filet au filin. Par contre ce n'étaient pas des bolincheurs. Un avait embarqué sur un chalutier, mais les autres même pas sûr qu'ils soient tous marins.

corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 78
NON

Bateau Sardinier

Message par corre claude le Mer 7 Sep 2016 - 14:46

L'autre jour en recherche de mes anchois, j'ai vu bateau qui a subit une modification curieuse:
l'adjonction d'une barre inox entre le bulbe et l'étrave.
Son sister ship Aerouant Breizh a subit la même modification.
Rigidification de la structure en composite ?
C'est pas très beau


Si vous avez une idée merci d'éclairer ma lanterne
CC



gilbert kerisit
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 66
Manoeuvrier NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par gilbert kerisit le Mer 7 Sep 2016 - 16:23

Claude je pense que la barre sert a empêcher que le bateau engage sa bolinche sur le bulbe quant il n'est pas manoeuvrant .





Le plus fort des nœuds est un amarrage fait sans épissures, goudron ni filin.
En temps de combat, en temps de naufrage, ce nœud là tient bon et jusqu'à la fin.
Le plus fort des nœuds s'appelle courage.
Le bon Dieu le fit au cœur du marin.

[Guillaume Joseph Gabriel de la Landelle]



jobic
CAPITAINE DE FRÉGATE
CAPITAINE DE FRÉGATE

Age : 64
Mécanicien NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par jobic le Lun 31 Oct 2016 - 9:24

Dans le port du Conquet- photos G Bosch


Spoiler:






Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 69
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Quideau Jean Claude le Mar 1 Nov 2016 - 17:42

Le port de Lesconil. Les noms des chalutiers

Bonjour à tous,

Quelques informations en réponse aux questions des membres du forum qui s'ntéressent aux ports et aux bateaux de pêche du pays bigouden immatriculés au quartier maritime du Guilvinec (GV), en particulier pour Roger Tanguy, Claude Corre, Jacquez X. et Gilbert Kerizit.
Pour la petite histoire, je suis né les pieds dans l’eau à quelques mètres du port de Lesconil.
De ma chambre, je voyais tous les mouvements de la cinquantaine (56 pour être précis) de « Malamoks » qui se pressaient tous les soirs au quai de la criée pour débarquer leurs poissons et langoustines. C’était un véritable spectacle, un ballet bien orchestré dans un crissement des moteurs.


Sans regarder sur internet, Google ou Wikipédia, savez-vous pourquoi on appelait les chalutiers côtiers de Lesconil, « Malamoks ».



Qu’est-ce qu’un malamok ?

Au milieu de la nuit, j’étais réveillé entre trois et cinq heures par les bruits des échappements des moteurs des chalutiers qui partaient en mer.
Dans les années soixante, Lesconil était le premier port français de langoustines vivantes.
On l’appelait la « demoiselle de Lesconil » et elle figurait sur le blason de la ville. Depuis, Loctudy s’est approprié ce nom, mais c’est plutôt Le Guilvinec qui devrait en être dépositaire car tous les chalutiers côtiers vont débarquer le délicieux crustacé dans ce port.
A Loctudy il ne reste que trois ou quatre bateaux côtiers et quelques hauturiers.
A Lesconil deux : Le « Gars de Lescon » et « l’Odysée ».


Les noms des bateaux.

La juxtaposition des prénoms contractés n’était pas chose courante dans les années 1960.
En général les prénoms des enfants des patrons étaient inscrits dans leur totalité ex : Brigitte-Yannick, Maryse- Françoise etc… cette mode est venue bien après, surtout pour l’immatriculation des bateaux de plaisance.

Pour répondre à Claude Corre.
En effet, le Manga-Réva, GV 730707, était un bateau basé à Lesconil. C’était le dernier bateau de mon copain Hubert Stéphan. Chalutier pêche arrière de 15,50 m construit en 1990 aux chantiers Henaff du Guilvinec.


Le bateau fut vendu à Yvan Guéguen basé au Guilvinec. Hubert avait eu auparavant un premier bateau, le « Cadet Roussel », chalutage par le travers.


Le pourquoi de ce nom exotique Manga-Reva est simple.
Hubert Stéphan avait effectué son service national en Polynésie et en avait gardé un bon souvenir. Le trait d’union qui n’a pas lieu d’être est dû à une simple faute d’orthographe.
J’ai d’autres copains, ex patrons pêcheurs, ayant effectué le service militaire à Tahiti ou dans les îles qui avaient choisis des noms « exotiques » pour leurs navires. Julien Le Brun, le fils de mon ami Guy de Lesconil possède quatre chalutiers aux noms évocateurs que Roger Tanguy a photographiés et mis sur le forum.
Les bateaux ont pour nom : « Lagon », « Caraïbes », « Antilles » et « l’Oasis ». les trois premiers sont basés à Loctudy, parfois à Lesconil pour la fête de la langoustine en août.



« l’Oasis » au Guilvinec.


Pour répondre à l’interrogation de Roger Tanguy : « maman les petits bateaux ont-ils des jambes ? »
Sans doute, car pour sortir de la situation dans laquelle le « diamant vert » se trouvait avant que Roger prenne la photo sur le quai, il a fallu la vedette de la SNSM de Loctudy et une bonne grue pour le sortir de sa délicate situation.
Au cours d’un coup de vent, en avril 2016, le « diamant » avait rompu ses amarres pour se mettre « au vert » sur les rochers du phare du Men Ar Groaz.( le rocher de la croix)


Claude, tu as raison, le « Patisaka » était aussi un chalutier de Lesconil.

Dans les chalutiers qui débarquent leur pêche au Guilvinec, nombreux sont ceux de Lesconil, car il n’y a plus de vente dans la criée lesconiloise due aux restrictions de budget de la CCI. Loctudy subira le même sort.
Lesconil, Loctudy, Saint Guénolé seront les « ports dortoirs » du Guilvinec.

Pour ceux qui désirent en savoir un peu plus sur les ports bigoudens et ses malamoks, je raconte quelques histoires agrémentées de nombreuses photos récentes et anciennes sur mon site « lesconilquideau ». vous trouverez le lien sur le forum.

Je reste bien sûr à la disposition de tous, dans la mesure de mes modestes connaissances des chalutiers (je suis ancien inscrit maritime du quartier du Guilvinec ayant été durant l’été, mousse, novice et matelot de 13 ½ à 19 ans sur les chalutiers Crap Melen et Maryse-Françoise), pour répondre aux éventuelles questions.
Amicalement à tous.
Kenavo
Ar Wech All (à la prochaine)
JCQ



Lug, Agma, Dagba, "la vague de la mer, le souffle du vent, le bleu du ciel, mes éléments"

jobic
CAPITAINE DE FRÉGATE
CAPITAINE DE FRÉGATE

Age : 64
Mécanicien NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par jobic le Mar 1 Nov 2016 - 18:01





COLLEMANT Dominique
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 70
Mécanicien NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par COLLEMANT Dominique le Mar 1 Nov 2016 - 18:30

Très intéressant. Merci



Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .



Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 68
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Roger Tanguy le Mar 1 Nov 2016 - 21:45

Puisque nous avons un "gars de Lesconil", nous allons certainement avoir une réponse à la question restée en suspens dans la rubrique Activités du port du Guilvinec (message 63) : que veut dire An Dyven ? nom du navire, au nez quelque peu malmené, en travaux sur le terre-plein de Léchiagat (et remis à l'eau depuis). Son patron est de Lesconil.
Par ailleurs, merci pour ce beau reportage sur le port de Lesconil. J'y passe souvent pour dire bonjour aux chats de Men ar groaz et faire des photos des oiseaux à Keralouet. Il fut un temps, j'allais aussi au Goudoul pêcher des araignées, mais c'était avant de découvrir que j'en avais devant ma porte.
Quant aux malamoks, il y en avait aussi à l'Ile Tudy (on peut en voir sur une pochette de disque -tiens, je vais la rechercher- de l'accordéoniste Aimable, un habitué de l'île), mais pour en voir, des "vrais" il faut aller du côté des falaises dans les eaux territoriales de Gilbert Kerisit

Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 68
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Roger Tanguy le Mar 1 Nov 2016 - 22:12

Sitôt dit, sitôt fait.

Voici donc un malamok authentique qui ne va pas tarder d'ailleurs à se mettre à quai devant le bistrot du même nom .
On en trouve d'autres en photo sur une autre pochette de disque, Chansons d'Armor, par Alain Nancey, ancien petit chanteur à la croix de bois, qui passait ses vacances à l'Ile Tudy et se produisait gratuitement, dans les années 1970, devant la plage ou au camping pour la plus grande joie des indigènes et des touristes (il ne manquait pas d'humour le bonhomme).

L.P.(Pedro)Rodriguez
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par L.P.(Pedro)Rodriguez le Mar 1 Nov 2016 - 22:28

Et toujours pas de réponse de l'origine du nom "malamok"
J'attends les explications de Jean-Claude.



Un bon souvenir, c'est comme une bonne bouteille, il ne faut pas le boire seul.
-Jean-Louis FOURNIER-

corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 78
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par corre claude le Mar 1 Nov 2016 - 22:49

Je savais que R Tanguy dégainerait plus vite que moi, mais le texte de J.C. Quideau demande un peu de réflexion avant une réponse et ce soir, ...j'ai regardé la télé.
Je sens que Pedro bout d'impatience pour obtenir la réponse à la question initiale, je la connaissais, mais j'ai quand même voulu consulter quelqu'un de plus compétant, et il aura l'historique de ce nom du chalutier typique bigouden par MP.
Je répondrais à J.C.Quideau sur ce thème mais ce soir c'est trop tard.
CC

Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 68
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Roger Tanguy le Mer 2 Nov 2016 - 11:43

Séquence le bon vieux temps, le temps des malamoks.

Spoiler:
Ces vieux bateaux de bois pêchaient la sardine abondante à l'époque le long des côtes

les filets étaient mis à sécher pendus dans la mature ou sur des perches à terre

Ces cartes postales anciennes présentent le petit port de l'Ile Tudy. Petit, car cette langue de terre, (pour la partie habitée au début du siècle passé) n'excédait guère 1 km de long sur 400 m de large. Néanmoins, fin 1800, ce petit port hébergeait plusieurs "établissements à friture" et pendant la première moitié des années 1900, trois grosse usines à sardines officiaient encore. La dernière a fermé ses portes en 1958, autant dire hier.
Mais quid de la signification du mot "malamok" ? Puisque personne n' a encore répondu, je m'y colle. Ce mot à une consonance de "pas de chez nous". Effectivement, c'est une déformation d'un mot étranger, de l'Anglais Molly hawk ou Mad hawk ou du vieil allemand mallemowk. Mad hawk ? Quel est cet oiseau fou ? Certains ont avancé le fou de Bassan, qui plonge comme un fou à se fracasser le crâne, mais l'hypothèse la plus communément admise est le pétrel fulmar. C'est pourquoi je vous invitais à visiter le cap Sizun, lieu où niche cet oiseau. Lorsque les bateaux ont reçu une motorisation, ils ont pu aller pêcher plus loin, plus au large où vivent les pétrels. Ces oiseaux sont venus jusqu'à nos côtes dans leur sillage, récupérant ce qui était jeté par-dessus bord (comme font les goélands aujourd'hui), ce qui n'était pas bon pour la vente. Ces bateaux sont devenus tout naturellement les bateaux aux Molly ou Mad hawks, les bateaux mal a mok.

corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 78
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par corre claude le Mer 2 Nov 2016 - 12:08

Le sujet est quelques bateaux de pêche.J'espère être à peu près resté dans le sujet.
Dans l'exposé de JC Quideau, on voit qu'il maitrise bien le sujet, des bateaux de pêche de Lesconil, pour être né la-bas et avoir pratiqué.
Quand j'ai connu ce port, c'était en 1955, je participais à la réfection du mole , comme je l'ai raconté déjà sur ce forum.
Il y avait assez peu de bateaux de pêche à l'époque.
J'étais embarqué sur une grue flottante, pour déposer judicieusement ? les blocs de béton.
On faisait aussi sauter les vestiges de l'ancien mole renversé par la mer.
Il n'y avait pas la criée, ni le terre plein de la carte postale des années 1970.
Etant "mousse sur la grue, j'étais chargé des appro, et je traversais le port à la godille...
Aujourd'hui les chalutiers ont tous abandonné Lesconil pour aller vendre leur pêche au Guilvinec (Y compris le Gars de Leskon)
Seuls subsistent quelques petit bateaux de pêche côtière , auxquels il m'arrive d'acheter du poisson ou des étrilles, le dimanche matin.
Un éleveur d'huitres, et de moules tient son étal à la terrasse du bistrot donnant sur le port, et il n'est pas rare de voir les clients goûter la production,sur place.
Sinon plus de débarquement le soir, mes petits enfants étaient pratiquement le nez dans les caisses sur le tapis roulant.
Cet heureux temps n'est plus et maintenant, place à la plaisance, aux écoles de voile, et récemment à la culture d'algues et leur commercialisation.
Je connais mal la situation de Loctudy. Il semblerait qu'une association de mareyeurs voudrait redynamiser la pêche....
Quant à St Gué, il y a une activité de pêche peu connue,(il faut fréquenter le port de bonne heure le matin): la pêche au poisson bleu.
J'ai développé un peu ce sujet sous la rubrique: les Anchois à St Guénolé.
Je ne suis pas sûr d'être resté sur le sujet, mais je reprends contact avec toi par MP ,
Car nous avons d'autres points communs

Je vois que R Tanguy a donné sa version pour le malamock. Plusieurs versions existent, mais comme tu as lancé le sujet , à toi de donner la réponse
CC

Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 62
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Charly le Mer 2 Nov 2016 - 12:23


Merci à tous pour les belles photos et toutes les explications.
Roger, sympa les cartes postales anciennes.


COLLEMANT Dominique
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 70
Mécanicien NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 2 Nov 2016 - 22:41

Effectivement , bien les cartes postales anciennes



Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .



Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 68
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Roger Tanguy le Mer 2 Nov 2016 - 23:42

Puisque les cartes postales anciennes semblent vous plaire, voici une nouvelle série, toujours en lien avec les bateaux de pêche et les malamoks.

Spoiler:
A l'Ile Tudy, comme dans les autres ports de la côte, on pêchait la sardine à bord de chaloupes à voile. Le quartier maritime est Q pour Quimper. On peut lire une date sur la carte : 18 juin 1910.

Un peu plus tard, le quartier maritime a été transféré de Quimper au Guilvinec. Cela était devenu effectif le 1er janvier 1920. Mais on pêche toujours à la voile.

Mais les temps de la motorisation arrivent. Si l'on voit encore des chaloupes sardinières à quai, les "malamoks" tendent à les supplanter.

et bientôt il n'y a plus une voile (professionnelle) dans le port. Les malamoks occupent le terrain.

corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 78
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par corre claude le Jeu 3 Nov 2016 - 17:14

Bien sympa ces bateaux à quai à l'Ile Tudy.
Aujourd'hui...rien
CC

Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 69
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Quideau Jean Claude le Lun 7 Nov 2016 - 16:21

Bonjour,

En réponse à Claude Corre. « Aujourd'hui les chalutiers ont tous abandonné Lesconil pour aller vendre leur pêche au Guilvinec (Y compris le Gars de Leskon) ».


Spoiler:



Ci-dessous un petit reportage photos de l’arrivée et du débarquement de la pêche des deux chalutiers sur le quai ouest de Lesconil le vendredi 4 novembre 2016.

MALAMOK QUEZAKO ?


A lesconil, dans les années 1960, de nombreux chalutiers avaient pour nom de baptême de jolis noms d’oiseaux de fleurs ou de prénoms.
Voici quelques exemples de noms qui restent gravés dans ma mémoire :
Une « Hirondelle » désemparée tournoyait au-dessus du port, pendant qu’un "Serin " sifflotait près de la cale. Le « Phénix» renaissant de ses cendres déployait ses chaluts en forme d’ailes. Le « Pélican » pataud barbotait le long du quai tandis que la « Colombe » se reposait sur une bouée.
La "Mouette" rieuse se posait nonchalamment sur le plat-bord du "Papillon des Mers".
Il y en avait même un qui s’appelait « Malamok » et je pense que par extension cette appellation s’est propagée pour désigner ce type de chalutier côtier avec mise à l’eau et remontée du chalut par le travers contrairement à nos jours ou le chalutage se fait par l’arrière.


Les vieux marins, se gratteront certainement le crâne sous la casquette, en essayant de ne pas perdre leur « butun » (tabac) avec un air bien embarrassé, si vous leur posez de but en blanc la question suivante: « D’où vient donc ce nom « malamok » ?

Ce nom par lequel ils désignaient eux-mêmes, en breton comme en français, le bateau de pêche qui leur était familier. Ils l’ignoraient pour la plupart et ignorent peut-être encore l’origine de ce nom malamok !
En 1763, les marins allemands donnaient le nom de « mallemucke » à un oiseau marin du Spitzberg qui semble être le Pétrel.
On appelle « mallemuwk », « mallemucke » ou « mallemowk » cet oiseau des mers du nord, dans les différents patois de la langue allemande, suivant que l’on se trouve dans le sud du Danemark, ou dans le nord des Pays-Bas.
Ce nom signifie en dialecte néerlandais ou allemand: « mouette folle ». Les Anglo-saxons le surnommèrent plus tard: « molly hawk » (rapace dingue) car, selon eux, cet oiseau vorace et stupide n’hésitait pas à se poser sur les ponts pour y dérober sa pitance. Ses ailes d’oiseau océanique l’empêchant de repartir, il fallait le remettre à l’eau à coups de bottes dans les plumes.
Chez nos marins, les appellations étrangères se sont vite transformées en malamok. Ce nom très peu utilisé en français le sera davantage dans la langue bretonne. En breton on le nomme Ar Garamellen ou encore Ar Duren.
Pour en savoir un peu plus, il vous suffit de lire sur mon site internet le récit: « Quand un homard en pince pour une miss »
En ce qui concerne la signification du nom du chalutier « An Dyven » je ne suis pas sûr de l’orthographe (An Diwan signifie la naissance, le germe), aussi, je vais me renseigner. Le breton était surtout une langue qui se transmettait de façon orale dans les familles, on ne l’écrivait que très peu avec beaucoup de variantes orthographiques). Pierre Jackez Hélias avec son roman "le Cheval d'orgueil" en breton fut certainement un des écrivains du renouveau de la langue.
En souhaitant avoir répondu à vos questions et vos attentes, je vous dis "ar wech all".
Cordialement à tous
JC Quideau
Nb. L’idée de mettre en ligne des anciennes cartes postales anciennes est excellente.
Ci-dessous le port de Lesconil avec mes arrières grands-parents pêcheurs et goémoniers


Dernière édition par Charly le Lun 7 Nov 2016 - 17:00, édité 1 fois (Raison : Mise en place du spoiler)



Lug, Agma, Dagba, "la vague de la mer, le souffle du vent, le bleu du ciel, mes éléments"

Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 62
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Charly le Lun 7 Nov 2016 - 17:03

Merci Roger et Jean-Claude.


Jean-Paul Bargain
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 69
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Jean-Paul Bargain le Lun 7 Nov 2016 - 17:16

Merci Jean-Claude pour toutes ces réponses, j'ai appris certaines choses.



Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie.( Sénèque.)

Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 68
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Roger Tanguy le Lun 7 Nov 2016 - 23:25

La semaine dernière, j'ai effectivement vu "Le Gars de Leskon" débarquer quelques caisses (je n'ai pas vu de quoi) sur le quai à Lesconil. Puisqu'il n'y a plus de criée à Lesconil à qui vend-il ?

Georges Tanneau écrit que c'est la Société Lorientaise de Chalutage à Moteur qui a appelé son premier bateau de pêche Le Malamok.
Pour ceux qui ne connaissent pas Georges Tanneau, il s'agit d'un sacré bonhomme (sympathique et jovial) qui a commencé sa vie de marin comme mousse à la pêche, à 14 ans sur un Malamok, est devenu officier dans la marmar et a fini comme capitaine de remorqueur à la Compagnie "Abeilles". Il a écrit plusieurs livres relatant sa longue carrière de marin.

Diwan, c'est effectivement le germe. Divent c'est immense, mais An Dyven ?

personne ne sait ce que ça veut dire. Puisqu'il y a l'article "an" on peut penser qu'il ne s'agit pas d'une contraction de prénoms mais d'une "chose", mais laquelle .

Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 69
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Quideau Jean Claude le Mar 8 Nov 2016 - 18:15

Bonjour,
Roger,
Pour répondre à ta question : « puisqu’il n’y a plus de criée à Lesconil à qui vend-il ? »
Tout le produit de la pêche (langoustines, poissons) est chargé et transporté par camionnette à la criée du Guilvinec ou il est mis en vente.
J’anticipe les questions qui ne manqueront pas sur les raisons de cette manip.
J’avais déjà posé la question à mon ami Guy le Brun, ex patron du chalutier « Les Mers du Sud » et père du patron du « Gars de Lescon ».
C’est pour des raisons économiques et de commodité.

Spoiler:
Les lieux de pêche de la langoustine sont plus proches du port de Lesconil que du Guilvinec, d’où un gain de temps et bien sûr d’argent car moins de gas-oil dépensé.
Les deux chalutiers sont couple à quai, non loin des habitations des équipages, d’où une facilité pour se rendre à bord, partir en mer, effectuer les travaux le samedi.
Pas besoin de prendre la voiture le matin et le soir au retour de la pêche.
Les places à quai au Guilvinec sont plutôt encombrées, rangées de trois ou quatre, et parfois éloignées à Léchiagat.
Il faut 10 mm en voiture du quai de Lesconil à la criée du Guilvinec.
Il faudrait près d’une heure en bateau.
Ils peuvent donc se permettre de partir en mer plus tard et de faire un dernier « trait de chalut » plus long avant de « faire route terre ».
La flottille des chalutiers de son autre fils (Caraïbe, Lagon, Antilles) qui sont eux sur les zones de poissons font de même, mais à Loctudy.
Un camion transporte le produit de leur pêche tous les jours à Concarneau.
Le bénéfice n’est pas négligeable et la qualité de la vie est meilleure.

Question 2 : « An Dy Ven »
Le nom n’est pas relié, voir la photo prise en 2013 au quai de Lesconil

An signifie : le, la , les.
Dy je ne sais pas, c'est peut être Di.
Ven je ne vois pas non plus.
Le Vengeur ???
Je vais me renseigner dès que je le pourrai.

Les petits bretons, après avoir fait une bêtise, redoutaient quand leurs parents leurs disaient : « Diwall da rar ».
Roger se fera un plaisir de traduire.

Georges Tanneau a écrit qu’il y avait un chalutier construit en 1929 à Lorient qui s’appelait « Malamok ».
Le Malamok que j’ai connu dans les années 1950-1960, qui est sur la photo, était immatriculé GV et basé à Lesconil.

Pour la petite histoire, Georges Tanneau est décédé à Pont l’Abbé en mars 2013.

Comme lui, pas encore âgé de 14 ans, je fus mousse en 1961 sur le « Crap Melen » (corail jaune).
Nous partions de Loctudy en mer pour une semaine.
Nous vendions notre pêche à Concarneau.
De 1962 à 1966, j’ai embarqué comme novice puis matelot sur le chalutier « Maryse-Françoise ».
En mer durant toute la semaine et débarquement de la pêche durant la nuit du samedi.



Moi aussi je préparai le cours d’officier mécanicien de la Marmar.
J’ai obtenu la pratique, mais n’ayant pas transmis mon sursit à temps, je fus convié pour effectuer mes trois jours, puis mon service national.
Je me suis donc engagé dans la Royale ou j’ai fait carrière.
En 2002, je suis revenu dans la Marmar à Toulon en tant que Responsable du Service Maritime de la société Paul Ricard.

En souhaitant avoir répondu aux questions, sauf bien sur pour An DI Ven qui reste une énigme.
Cordialement à tous.
Kenavo
JCQ



Lug, Agma, Dagba, "la vague de la mer, le souffle du vent, le bleu du ciel, mes éléments"

COLLEMANT Dominique
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 70
Mécanicien NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par COLLEMANT Dominique le Mar 8 Nov 2016 - 18:22

Merci pour toutes ces explications.



Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .



Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 68
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Roger Tanguy le Mar 8 Nov 2016 - 19:41

OK, voilà qui est clair. Merci.

Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 62
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE ( sur nos côtes Françaises )

Message par Charly le Mar 8 Nov 2016 - 21:11

Très intéressant.
Merci Jean-Claude.


    La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 10:59