Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Téléthon 2017 - 36 37 le numéro de téléphone pour faire un don

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 651978 messages dans 13489 sujets

Nous avons 15671 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Ronan Raiatea

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par sarrosquy Aujourd'hui à 10:03

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par DUJARDIN 76 Aujourd'hui à 09:54

» SUFFREN (FLM )
par sarrosquy Aujourd'hui à 09:47

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 09:36

» [ Recherches de camarades ] Jacques Thibaud Mécanicien/Atomicien (Sous-Mariniers Lorient-Brest)
par Marc Taraud Aujourd'hui à 09:12

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Aujourd'hui à 08:30

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par MICHEL GINESTET Aujourd'hui à 08:20

» [Marine à voile] L'Hermione
par bigouden62 Aujourd'hui à 05:48

» LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE
par Roger Tanguy Aujourd'hui à 01:48

» Histoires de QUIMPER
par Roger Tanguy Aujourd'hui à 01:03

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades École des Mousses Brest 09/65 à 06/66
par Jean-Luc Bastin Aujourd'hui à 00:44

» LIBERTÉ - 1906 (BATIMENT DE LIGNE)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:53

» FOCH (PA)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 22:34

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 1
par joyault Hier à 22:11

» [Histoire et histoires] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par Bureaumachine busset Hier à 21:22

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par Bureaumachine busset Hier à 20:20

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Bureaumachine busset Hier à 20:16

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par JBY Hier à 19:37

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades DC GIROFLEE 77 et DC ACANTHE 78
par VALET Michel Hier à 19:20

» LE NORMAND (ER)
par Xavier MONEL Hier à 19:13

» [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60
par JONCQUET Hier à 19:03

» Saint-Mandrier (B.A.N.)
par RODRIGUEZ 83 Hier à 18:55

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Hier à 18:49

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par rebouh Hier à 15:28

» ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Roger Tanguy Hier à 13:42

» SNSM BEG MEIL
par centime44 Sam 09 Déc 2017, 22:09

» DU CHAYLA (EE)
par bielo Sam 09 Déc 2017, 18:11

» MÉCANICIENS, ÉLECTRICIENS, SÉCURITARDS
par COLLEMANT Dominique Sam 09 Déc 2017, 16:26

» Recherche infos, photos concernant mon père BENOIT Maurice Cuirassé "Courbet" période 1936 à 1941
par Invité Ven 08 Déc 2017, 18:57

» CDT BOURDAIS (AE)
par Max Péron Ven 08 Déc 2017, 18:36

» La spécialité de Radio
par Max Péron Ven 08 Déc 2017, 18:23

» L'ÉFFRONTÉ (E.C.)
par skagerrac Ven 08 Déc 2017, 14:47

» [ Blog visiteurs ] recherche livre d'or de la BAN saint mandrier ]
par Invité Ven 08 Déc 2017, 13:38

» [Divers les nucs] Féminisation des SNLE à l'essai
par Nenesse Ven 08 Déc 2017, 11:28

» [ Blog visiteurs ] Recherche photo commis aux vivres école des fourriers mars à juillet 83
par Invité Ven 08 Déc 2017, 10:00

» FLOTTILLE 4 F
par J-C Laffrat Ven 08 Déc 2017, 08:54

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par corre claude Jeu 07 Déc 2017, 19:56

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par dan83143 Jeu 07 Déc 2017, 18:53

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 07 Déc 2017, 17:43

» [ Blog visiteurs ] Recherche informations sur Louis Le Goff
par Invité Jeu 07 Déc 2017, 17:42

» LA SPÉCIALITÉ DE TRANSMETTEUR
par Roli64 Jeu 07 Déc 2017, 17:20

» JULES VERNE (BA)
par GENESLAY Jeu 07 Déc 2017, 11:44

» [Divers les Nuc] Le BARRACUDA
par Joël Chandelier Jeu 07 Déc 2017, 09:40

» [ Divers escorteurs côtiers ] EC Spahi
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:20

» [Divers escorteurs côtiers] Les Escorteurs Côtiers
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:19

» RUSÉ (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:19

» PNOM PENH (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:18

» LE VOLTIGEUR (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:18

» LE HARDI (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:18

» LE FRONDEUR (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:17

» LE FRINGANT (EC)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:17

» LE FOUGUEUX (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:15

» LANCIER (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:14

» L'OPINIATRE (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:14

» L'INTRÉPIDE (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:14

» L'ÉTOURDI (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:13

» L'ENJOUÉ (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:13

» L'EMPORTÉ (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:13

» L'ATTENTIF (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:12

» L'ARDENT (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:11

» L'ALERTE (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:11

» L'AGILE (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:10

» L'ADROIT (E.C.)
par Charly Jeu 07 Déc 2017, 09:10

» ESCADRILLE 23 S
par COLLEMANT Dominique Mer 06 Déc 2017, 21:35

» FLOTTILLE 17 F
par COLLEMANT Dominique Mer 06 Déc 2017, 21:32

» [Les batiments auxiliaires] L'ESTAFETTE
par H2O Mer 06 Déc 2017, 20:02

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mer 06 Déc 2017, 09:18

» [Les Bâtiments de servitudes ] BSAH LOIRE
par Nenesse Mar 05 Déc 2017, 12:55

» TOUS LES ESCORTEURS D'ESCADRE - DIVERS
par JEANBLEU Lun 04 Déc 2017, 22:41

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Marie41 Lun 04 Déc 2017, 19:17

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par salonais Lun 04 Déc 2017, 19:00

» RHIN (BSL)
par Jean-Marie41 Lun 04 Déc 2017, 18:32

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par soixante16douze Lun 04 Déc 2017, 11:42

» CHELIFF (LST)
par laurent jean-louis Dim 03 Déc 2017, 22:48

» VENUS (SM)
par guena29 Dim 03 Déc 2017, 18:32

» FORBIN D620 (fregate)
par COLLEMANT Dominique Dim 03 Déc 2017, 17:10

» FLOTTILLE 33 F
par grillere Dim 03 Déc 2017, 14:46

» FRÉGATES FURTIVES ANTI-NAVIRE (FLF) SURCOUF, ACONIT, COURBET
par Joël Chandelier Dim 03 Déc 2017, 14:42

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Joël Chandelier Dim 03 Déc 2017, 14:27

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par pmjaja Dim 03 Déc 2017, 12:25

» [Aéronavale divers] Les radios volants formés pendant la Guerre 1939-1945
par Jean-Marie41 Sam 02 Déc 2017, 20:47

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Moi 1971 Sam 02 Déc 2017, 19:05

» ISÈRE (PR)
par Charly Sam 02 Déc 2017, 18:57

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par douzef Ven 01 Déc 2017, 20:54

» Vos tee-shirts et vos casquettes souvenirs Marine
par Jean-Léon Ven 01 Déc 2017, 19:30

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par christian dupuy Ven 01 Déc 2017, 19:17

» STATION RADIO SUPER MAHINA "FUM"
par GILOU971 Ven 01 Déc 2017, 17:08

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par COLLEMANT Dominique Ven 01 Déc 2017, 08:31

» SÉMAPHORE - SAINT MATHIEU (FINISTÈRE)
par jobic Jeu 30 Nov 2017, 22:10

» RANCE (BSL)
par Noël Gauquelin Jeu 30 Nov 2017, 20:17

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] Conservatoire des tenues à Toulon
par Jean-Marie41 Jeu 30 Nov 2017, 19:13

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par timoniersoum Jeu 30 Nov 2017, 17:53

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par Mermoz Jeu 30 Nov 2017, 15:53

» A645 ALIZE (BSP)
par montcalm Jeu 30 Nov 2017, 08:41

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par Bureaumachine busset Mer 29 Nov 2017, 20:21

» AMYOT D'INVILLE [AVISO]
par Bureaumachine busset Mer 29 Nov 2017, 19:54

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par Joël Chandelier Mer 29 Nov 2017, 18:39

» MARSOUIN (SM)
par Joël Chandelier Mar 28 Nov 2017, 18:38

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES FOURRIERS ROCHEFORT
par Noël Gauquelin Mar 28 Nov 2017, 17:14

DERNIERS SUJETS


QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Partagez
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Roger Tanguy le Mar 01 Nov 2016, 22:12

Sitôt dit, sitôt fait.

Voici donc un malamok authentique qui ne va pas tarder d'ailleurs à se mettre à quai devant le bistrot du même nom .
On en trouve d'autres en photo sur une autre pochette de disque, Chansons d'Armor, par Alain Nancey, ancien petit chanteur à la croix de bois, qui passait ses vacances à l'Ile Tudy et se produisait gratuitement, dans les années 1970, devant la plage ou au camping pour la plus grande joie des indigènes et des touristes (il ne manquait pas d'humour le bonhomme).
avatar
L.P.(Pedro)Rodriguez
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par L.P.(Pedro)Rodriguez le Mar 01 Nov 2016, 22:28

Et toujours pas de réponse de l'origine du nom "malamok"
J'attends les explications de Jean-Claude.



Un bon souvenir, c'est comme une bonne bouteille, il ne faut pas le boire seul.
-Jean-Louis FOURNIER-
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 79
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par corre claude le Mar 01 Nov 2016, 22:49

Je savais que R Tanguy dégainerait plus vite que moi, mais le texte de J.C. Quideau demande un peu de réflexion avant une réponse et ce soir, ...j'ai regardé la télé.
Je sens que Pedro bout d'impatience pour obtenir la réponse à la question initiale, je la connaissais, mais j'ai quand même voulu consulter quelqu'un de plus compétant, et il aura l'historique de ce nom du chalutier typique bigouden par MP.
Je répondrais à J.C.Quideau sur ce thème mais ce soir c'est trop tard.
CC
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Roger Tanguy le Mer 02 Nov 2016, 11:43

Séquence le bon vieux temps, le temps des malamoks.

Spoiler:
Ces vieux bateaux de bois pêchaient la sardine abondante à l'époque le long des côtes

les filets étaient mis à sécher pendus dans la mature ou sur des perches à terre

Ces cartes postales anciennes présentent le petit port de l'Ile Tudy. Petit, car cette langue de terre, (pour la partie habitée au début du siècle passé) n'excédait guère 1 km de long sur 400 m de large. Néanmoins, fin 1800, ce petit port hébergeait plusieurs "établissements à friture" et pendant la première moitié des années 1900, trois grosse usines à sardines officiaient encore. La dernière a fermé ses portes en 1958, autant dire hier.
Mais quid de la signification du mot "malamok" ? Puisque personne n' a encore répondu, je m'y colle. Ce mot à une consonance de "pas de chez nous". Effectivement, c'est une déformation d'un mot étranger, de l'Anglais Molly hawk ou Mad hawk ou du vieil allemand mallemowk. Mad hawk ? Quel est cet oiseau fou ? Certains ont avancé le fou de Bassan, qui plonge comme un fou à se fracasser le crâne, mais l'hypothèse la plus communément admise est le pétrel fulmar. C'est pourquoi je vous invitais à visiter le cap Sizun, lieu où niche cet oiseau. Lorsque les bateaux ont reçu une motorisation, ils ont pu aller pêcher plus loin, plus au large où vivent les pétrels. Ces oiseaux sont venus jusqu'à nos côtes dans leur sillage, récupérant ce qui était jeté par-dessus bord (comme font les goélands aujourd'hui), ce qui n'était pas bon pour la vente. Ces bateaux sont devenus tout naturellement les bateaux aux Molly ou Mad hawks, les bateaux mal a mok.
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 79
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par corre claude le Mer 02 Nov 2016, 12:08

Le sujet est quelques bateaux de pêche.J'espère être à peu près resté dans le sujet.
Dans l'exposé de JC Quideau, on voit qu'il maitrise bien le sujet, des bateaux de pêche de Lesconil, pour être né la-bas et avoir pratiqué.
Quand j'ai connu ce port, c'était en 1955, je participais à la réfection du mole , comme je l'ai raconté déjà sur ce forum.
Il y avait assez peu de bateaux de pêche à l'époque.
J'étais embarqué sur une grue flottante, pour déposer judicieusement ? les blocs de béton.
On faisait aussi sauter les vestiges de l'ancien mole renversé par la mer.
Il n'y avait pas la criée, ni le terre plein de la carte postale des années 1970.
Etant "mousse sur la grue, j'étais chargé des appro, et je traversais le port à la godille...
Aujourd'hui les chalutiers ont tous abandonné Lesconil pour aller vendre leur pêche au Guilvinec (Y compris le Gars de Leskon)
Seuls subsistent quelques petit bateaux de pêche côtière , auxquels il m'arrive d'acheter du poisson ou des étrilles, le dimanche matin.
Un éleveur d'huitres, et de moules tient son étal à la terrasse du bistrot donnant sur le port, et il n'est pas rare de voir les clients goûter la production,sur place.
Sinon plus de débarquement le soir, mes petits enfants étaient pratiquement le nez dans les caisses sur le tapis roulant.
Cet heureux temps n'est plus et maintenant, place à la plaisance, aux écoles de voile, et récemment à la culture d'algues et leur commercialisation.
Je connais mal la situation de Loctudy. Il semblerait qu'une association de mareyeurs voudrait redynamiser la pêche....
Quant à St Gué, il y a une activité de pêche peu connue,(il faut fréquenter le port de bonne heure le matin): la pêche au poisson bleu.
J'ai développé un peu ce sujet sous la rubrique: les Anchois à St Guénolé.
Je ne suis pas sûr d'être resté sur le sujet, mais je reprends contact avec toi par MP ,
Car nous avons d'autres points communs

Je vois que R Tanguy a donné sa version pour le malamock. Plusieurs versions existent, mais comme tu as lancé le sujet , à toi de donner la réponse
CC
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 63
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Charly le Mer 02 Nov 2016, 12:23


Merci à tous pour les belles photos et toutes les explications.
Roger, sympa les cartes postales anciennes.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 02 Nov 2016, 22:41

Effectivement , bien les cartes postales anciennes



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Roger Tanguy le Mer 02 Nov 2016, 23:42

Puisque les cartes postales anciennes semblent vous plaire, voici une nouvelle série, toujours en lien avec les bateaux de pêche et les malamoks.

Spoiler:
A l'Ile Tudy, comme dans les autres ports de la côte, on pêchait la sardine à bord de chaloupes à voile. Le quartier maritime est Q pour Quimper. On peut lire une date sur la carte : 18 juin 1910.

Un peu plus tard, le quartier maritime a été transféré de Quimper au Guilvinec. Cela était devenu effectif le 1er janvier 1920. Mais on pêche toujours à la voile.

Mais les temps de la motorisation arrivent. Si l'on voit encore des chaloupes sardinières à quai, les "malamoks" tendent à les supplanter.

et bientôt il n'y a plus une voile (professionnelle) dans le port. Les malamoks occupent le terrain.
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 79
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par corre claude le Jeu 03 Nov 2016, 17:14

Bien sympa ces bateaux à quai à l'Ile Tudy.
Aujourd'hui...rien
CC
avatar
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 70
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Quideau Jean Claude le Lun 07 Nov 2016, 16:21

Bonjour,

En réponse à Claude Corre. « Aujourd'hui les chalutiers ont tous abandonné Lesconil pour aller vendre leur pêche au Guilvinec (Y compris le Gars de Leskon) ».


Spoiler:



Ci-dessous un petit reportage photos de l’arrivée et du débarquement de la pêche des deux chalutiers sur le quai ouest de Lesconil le vendredi 4 novembre 2016.

MALAMOK QUEZAKO ?


A lesconil, dans les années 1960, de nombreux chalutiers avaient pour nom de baptême de jolis noms d’oiseaux de fleurs ou de prénoms.
Voici quelques exemples de noms qui restent gravés dans ma mémoire :
Une « Hirondelle » désemparée tournoyait au-dessus du port, pendant qu’un "Serin " sifflotait près de la cale. Le « Phénix» renaissant de ses cendres déployait ses chaluts en forme d’ailes. Le « Pélican » pataud barbotait le long du quai tandis que la « Colombe » se reposait sur une bouée.
La "Mouette" rieuse se posait nonchalamment sur le plat-bord du "Papillon des Mers".
Il y en avait même un qui s’appelait « Malamok » et je pense que par extension cette appellation s’est propagée pour désigner ce type de chalutier côtier avec mise à l’eau et remontée du chalut par le travers contrairement à nos jours ou le chalutage se fait par l’arrière.


Les vieux marins, se gratteront certainement le crâne sous la casquette, en essayant de ne pas perdre leur « butun » (tabac) avec un air bien embarrassé, si vous leur posez de but en blanc la question suivante: « D’où vient donc ce nom « malamok » ?

Ce nom par lequel ils désignaient eux-mêmes, en breton comme en français, le bateau de pêche qui leur était familier. Ils l’ignoraient pour la plupart et ignorent peut-être encore l’origine de ce nom malamok !
En 1763, les marins allemands donnaient le nom de « mallemucke » à un oiseau marin du Spitzberg qui semble être le Pétrel.
On appelle « mallemuwk », « mallemucke » ou « mallemowk » cet oiseau des mers du nord, dans les différents patois de la langue allemande, suivant que l’on se trouve dans le sud du Danemark, ou dans le nord des Pays-Bas.
Ce nom signifie en dialecte néerlandais ou allemand: « mouette folle ». Les Anglo-saxons le surnommèrent plus tard: « molly hawk » (rapace dingue) car, selon eux, cet oiseau vorace et stupide n’hésitait pas à se poser sur les ponts pour y dérober sa pitance. Ses ailes d’oiseau océanique l’empêchant de repartir, il fallait le remettre à l’eau à coups de bottes dans les plumes.
Chez nos marins, les appellations étrangères se sont vite transformées en malamok. Ce nom très peu utilisé en français le sera davantage dans la langue bretonne. En breton on le nomme Ar Garamellen ou encore Ar Duren.
Pour en savoir un peu plus, il vous suffit de lire sur mon site internet le récit: « Quand un homard en pince pour une miss »
En ce qui concerne la signification du nom du chalutier « An Dyven » je ne suis pas sûr de l’orthographe (An Diwan signifie la naissance, le germe), aussi, je vais me renseigner. Le breton était surtout une langue qui se transmettait de façon orale dans les familles, on ne l’écrivait que très peu avec beaucoup de variantes orthographiques). Pierre Jackez Hélias avec son roman "le Cheval d'orgueil" en breton fut certainement un des écrivains du renouveau de la langue.
En souhaitant avoir répondu à vos questions et vos attentes, je vous dis "ar wech all".
Cordialement à tous
JC Quideau
Nb. L’idée de mettre en ligne des anciennes cartes postales anciennes est excellente.
Ci-dessous le port de Lesconil avec mes arrières grands-parents pêcheurs et goémoniers


Dernière édition par Charly le Lun 07 Nov 2016, 17:00, édité 1 fois (Raison : Mise en place du spoiler)
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 63
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Charly le Lun 07 Nov 2016, 17:03

Merci Roger et Jean-Claude.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Jean-Paul Bargain
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Jean-Paul Bargain le Lun 07 Nov 2016, 17:16

Merci Jean-Claude pour toutes ces réponses, j'ai appris certaines choses.



Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie.( Sénèque.)
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Roger Tanguy le Lun 07 Nov 2016, 23:25

La semaine dernière, j'ai effectivement vu "Le Gars de Leskon" débarquer quelques caisses (je n'ai pas vu de quoi) sur le quai à Lesconil. Puisqu'il n'y a plus de criée à Lesconil à qui vend-il ?

Georges Tanneau écrit que c'est la Société Lorientaise de Chalutage à Moteur qui a appelé son premier bateau de pêche Le Malamok.
Pour ceux qui ne connaissent pas Georges Tanneau, il s'agit d'un sacré bonhomme (sympathique et jovial) qui a commencé sa vie de marin comme mousse à la pêche, à 14 ans sur un Malamok, est devenu officier dans la marmar et a fini comme capitaine de remorqueur à la Compagnie "Abeilles". Il a écrit plusieurs livres relatant sa longue carrière de marin.

Diwan, c'est effectivement le germe. Divent c'est immense, mais An Dyven ?

personne ne sait ce que ça veut dire. Puisqu'il y a l'article "an" on peut penser qu'il ne s'agit pas d'une contraction de prénoms mais d'une "chose", mais laquelle .
avatar
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 70
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Quideau Jean Claude le Mar 08 Nov 2016, 18:15

Bonjour,
Roger,
Pour répondre à ta question : « puisqu’il n’y a plus de criée à Lesconil à qui vend-il ? »
Tout le produit de la pêche (langoustines, poissons) est chargé et transporté par camionnette à la criée du Guilvinec ou il est mis en vente.
J’anticipe les questions qui ne manqueront pas sur les raisons de cette manip.
J’avais déjà posé la question à mon ami Guy le Brun, ex patron du chalutier « Les Mers du Sud » et père du patron du « Gars de Lescon ».
C’est pour des raisons économiques et de commodité.

Spoiler:
Les lieux de pêche de la langoustine sont plus proches du port de Lesconil que du Guilvinec, d’où un gain de temps et bien sûr d’argent car moins de gas-oil dépensé.
Les deux chalutiers sont couple à quai, non loin des habitations des équipages, d’où une facilité pour se rendre à bord, partir en mer, effectuer les travaux le samedi.
Pas besoin de prendre la voiture le matin et le soir au retour de la pêche.
Les places à quai au Guilvinec sont plutôt encombrées, rangées de trois ou quatre, et parfois éloignées à Léchiagat.
Il faut 10 mm en voiture du quai de Lesconil à la criée du Guilvinec.
Il faudrait près d’une heure en bateau.
Ils peuvent donc se permettre de partir en mer plus tard et de faire un dernier « trait de chalut » plus long avant de « faire route terre ».
La flottille des chalutiers de son autre fils (Caraïbe, Lagon, Antilles) qui sont eux sur les zones de poissons font de même, mais à Loctudy.
Un camion transporte le produit de leur pêche tous les jours à Concarneau.
Le bénéfice n’est pas négligeable et la qualité de la vie est meilleure.

Question 2 : « An Dy Ven »
Le nom n’est pas relié, voir la photo prise en 2013 au quai de Lesconil

An signifie : le, la , les.
Dy je ne sais pas, c'est peut être Di.
Ven je ne vois pas non plus.
Le Vengeur ???
Je vais me renseigner dès que je le pourrai.

Les petits bretons, après avoir fait une bêtise, redoutaient quand leurs parents leurs disaient : « Diwall da rar ».
Roger se fera un plaisir de traduire.

Georges Tanneau a écrit qu’il y avait un chalutier construit en 1929 à Lorient qui s’appelait « Malamok ».
Le Malamok que j’ai connu dans les années 1950-1960, qui est sur la photo, était immatriculé GV et basé à Lesconil.

Pour la petite histoire, Georges Tanneau est décédé à Pont l’Abbé en mars 2013.

Comme lui, pas encore âgé de 14 ans, je fus mousse en 1961 sur le « Crap Melen » (corail jaune).
Nous partions de Loctudy en mer pour une semaine.
Nous vendions notre pêche à Concarneau.
De 1962 à 1966, j’ai embarqué comme novice puis matelot sur le chalutier « Maryse-Françoise ».
En mer durant toute la semaine et débarquement de la pêche durant la nuit du samedi.



Moi aussi je préparai le cours d’officier mécanicien de la Marmar.
J’ai obtenu la pratique, mais n’ayant pas transmis mon sursit à temps, je fus convié pour effectuer mes trois jours, puis mon service national.
Je me suis donc engagé dans la Royale ou j’ai fait carrière.
En 2002, je suis revenu dans la Marmar à Toulon en tant que Responsable du Service Maritime de la société Paul Ricard.

En souhaitant avoir répondu aux questions, sauf bien sur pour An DI Ven qui reste une énigme.
Cordialement à tous.
Kenavo
JCQ
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par COLLEMANT Dominique le Mar 08 Nov 2016, 18:22

Merci pour toutes ces explications.



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Roger Tanguy le Mar 08 Nov 2016, 19:41

OK, voilà qui est clair. Merci.
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 63
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Charly le Mar 08 Nov 2016, 21:11

Très intéressant.
Merci Jean-Claude.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 70
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Quideau Jean Claude le Jeu 10 Nov 2016, 18:31

Bonsoir à tous.
Faisant suite aux photos de Roger Tanguy, du chalutier « An Dy Ven », l’étrave enfoncée sur le slipway de Léchiagat, voici une petite histoire sur le sujet.

Un gros chalutier en bois s’approche rapidement du quai de la criée au Guilvinec.
Un marin, à la proue s’apprête à lancer l’aussière sur le quai.

Se rendant compte que l’approche est rapide, il se met à hurler :
« En AA !!!! »
« En AA !!!!!!!! »
« En AA !!!!!!!!!!! »
« En AA……………………….RIERE ».


Trop tard..........
L’étrave du chalutier « embrasse » violemment le quai et se fracasse créant une énorme voie d’eau dans le « peak » avant du chalutier. N’ayant pas de cloison étanche, il coule sur place.

La morale de l’histoire :
Ne jamais laisser un matelot qui bégaie donner des ordres pour la manœuvre.

Dans la quête de la définition du nom, j’ai fait un petit pas en avant.
Le patron du chalutier « An Dy Ven » est Jean Paul Biger de Lesconil, son père était avec moi sur la « Maryse Françoise ». Dès que je le vois je lui poserai la question. Patience !
Amicalement à tous.
Kenavo ar wech all.
JCQ
avatar
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 70
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Quideau Jean Claude le Mar 06 Déc 2016, 18:07

Bonjour aux anciens qui suivent de forum des ports du pays du « Marc’h ar Lorc’h »
(le Cheval d’Orgueil) cher à Per Jackez Hélias.

Pour Roger Tanguy, Claude Corre, Jacquez et Gilbert Kerizit qui brulaient d’impatience de connaitre la signification du nom du chalutier « An Dy Ven ».

Nous avons tous été beaucoup trop loin dans la recherche.

Comme pour le « Da Vinci Code », il fallait connaitre la bonne combinaison et ce n’est pas l’Abbé Saunière qui me l’a soufflée mais mon ami Guy Le Brun qui a directement demandé à Jean Paul Biger, le patron du Malamok.

Si la combinaison est loin d’être aussi élaborée que celle des Templiers des francs-maçons ou d’Ollivier Levasseur, il fallait tout me même beaucoup d’imagination.
Pour ceux qui ne connaissent pas Ollivier Levasseur, je conseille de lire sur internet le récit : « La Buse de Saint Paul ».

An Dy Ven correspond aux prénoms des trois enfants de Jean Paul Biger.
Mais il n’a pas fait comme tout le monde, employer les premières lettres.
Il a utilisé les dernières :
AN pour yoAN
DY pour cinDY
Ven pour steVEN
Voilà, il n’y a plus de mystère An Dy Ven
A+
Cordialement
JCQ
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 79
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par corre claude le Mar 06 Déc 2016, 18:16

C'est tout de suite plus simple, quand on a la solution d'un problème
Merci
CC :
avatar
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 70
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Quideau Jean Claude le Mar 06 Déc 2016, 18:25

Claude, bonsoir,
Je viens de revenir en bigoudénie.
Merci pour les photos. Bientôt sur mon site.
JCQ
avatar
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 70
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Quideau Jean Claude le Mer 21 Déc 2016, 16:08

Demat à tous,

C'est avec un peu de retard pour cause d'absence que je réponds au sujet des bateaux chinois photographiés par Claude Corre à Saint Guénolé.
C'est un gars de Lesconil , un des frères Quiniou, qui les a fait construire en Chine car le prix défiait toute concurrence.
Dans l'affaire , il n'avait pas pensé à leurs homologations et aux permis de navigabilité délivré par les Affaires Maritimes. Ils sont donc restés à quai pendant près de deux années. Tout le monde sait que la bureaucratie française est très lente et pointilleuse surtout quand elle le veut bien....
C'est à peu près la même chose que lorsque tu achètes une voiture à l'étranger, hors UE, il faut passer par le DREAL ex DRIRE, obtenir le certificat de dédouanement et s'acquitter de la TVA.
Comme l'a dit Gilbert Kerizit, la barre en inox entre le bulbe et l'étrave sert à éviter qu'un orin ou l'immense filet à sardines ( bolinche) ne passe sous la coque.

Ci dessous les "chinois" en "quarentaine" au quai de Lesconil et de Léchiagat



Nedeleg Laouen tout an dut (Joyeux Noël à tous)
JCQ
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 79
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par corre claude le Mer 21 Déc 2016, 17:28

Je ne connais pas le détail, mais ces bateaux n'étaient pas tout à fait finis quand ils ont été livrés.
J'ai vu effectuer des compléments d'équipement, et de nombreux séjours sur le terre plein de Léchiagat, pour des modifications.
Dès l'abord on pouvait constater que ces bateaux probablement construits avec le mêmes plans présentaient des différences significatives en particulier au niveau des passerelles.
Je suis preneur de la "petite histoire" (Même en MP)
CC
avatar
salonais
MATELOT
MATELOT

Age : 72
NON

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par salonais le Mer 21 Déc 2016, 20:33

Par chez moi , on les aurait appelé "Pitalugue 1 et 2 "



A l'au-delà je préfère le vin d'ici.

AQI  SIAN  BIAN
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)

Message par Roger Tanguy le Dim 01 Jan 2017, 20:52

Faisons fort pour démarrer l'année.
En passant sur le quai à Loctudy, j'ai été interpellé par le nom de ce bateau de pêche immatriculé à Lorient. Certes, le nom est tellement grand, ou long, qu'on ne peut pas le manquer, mais surtout je me suis dit qu'à Lorient on s'éloigne du pays bretonnant et que l'employé(e) des affaires maritimes qui a enregistré ce bateau ne devait pas connaitre le Breton.
Sur les registres de l'état civil on enregistre de plus en plus de prénoms "originaux", faut croire que ça marche aussi pour les noms de bateaux.
parle à mon c... ma tête est malade, curieux nom pour un bateau n'est-ce pas ?


    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017, 10:10