Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 689802 messages dans 13819 sujets

Nous avons 14316 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est yoichy

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par LA TOULINE Aujourd'hui à 7:35

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par salonais Aujourd'hui à 7:27

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Bureaumachine busset Hier à 23:11

» SÉMAPHORE - PORT EN BESSIN (CALVADOS)
par Louis BOUZELOC Hier à 23:03

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par Roger Tanguy Hier à 22:54

» LA SAÔNE (PRE)
par fusible04 Hier à 22:52

» TONNERRE (BPC)
par DUFFOND Serge Hier à 22:21

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:20

» [ Divers escorteurs rapides ] Livre sur les Rapides
par MAGUEUR Hier à 20:48

» [Campagne C.E.P. Mururoa] Anciens du SMSR
par Joël Chandelier Hier à 20:19

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anecdotes CC VIDON qui a commandé l’école des Transfilistes
par Charly Hier à 19:22

» LCT L9098
par jean-claude BAUD Hier à 17:19

» [ Recherches de camarades ] Monsieur Augustin
par Momo Hier à 11:47

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par J-L-14 Hier à 11:19

» [ Blog visiteurs ] Bateau l'Arromanches
par BIBI-13 Hier à 11:06

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Hier à 9:58

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur l'ELM DU Chayla de 82 à 86
par philippe.aime Hier à 9:28

» FOCH (PA)
par Matelot 67 Hier à 9:15

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Christian DIGUE Jeu 24 Mai 2018 - 23:20

» ESCADRILLE 2 S
par Bibi67C Jeu 24 Mai 2018 - 21:26

» CAMÉLIA (DC)
par MANTELIN Jeu 24 Mai 2018 - 18:42

» ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par blebec Jeu 24 Mai 2018 - 18:34

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 24 Mai 2018 - 18:00

» Stage casque spécial Bidel
par COLIN JACQUES Jeu 24 Mai 2018 - 17:51

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par marsouin Jeu 24 Mai 2018 - 16:03

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Joël Chandelier Jeu 24 Mai 2018 - 14:44

» Bougainville (BTS)
par jobic Jeu 24 Mai 2018 - 13:54

» ESCADRILLE 56 S
par Bibi67C Jeu 24 Mai 2018 - 11:08

» La spécialité de Radio
par DTL Jeu 24 Mai 2018 - 10:36

» GEORGES LEYGUES (Croiseur)
par chauvin Jeu 24 Mai 2018 - 10:31

» L'ALERTE (E.C.)
par LASSUS Bernard Jeu 24 Mai 2018 - 10:14

» LE LORRAIN (ER)
par prenat jean-claude Jeu 24 Mai 2018 - 10:02

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par COLLEMANT Dominique Mer 23 Mai 2018 - 22:59

» [ Les traditions dans la Marine ] Les diplômes de la Ligne
par chtitim59 Mer 23 Mai 2018 - 22:19

» DENTI (BEE)
par timoniersoum Mer 23 Mai 2018 - 20:40

» [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par wispelaere Mer 23 Mai 2018 - 20:18

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par larcher Mer 23 Mai 2018 - 20:14

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par f6eqn Mer 23 Mai 2018 - 18:58

» [ Blog visiteurs ] Maitre principal Daniel Barthe
par matelot80 Mer 23 Mai 2018 - 18:57

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Jean-Marie41 Mer 23 Mai 2018 - 18:40

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Mer 23 Mai 2018 - 17:51

» RANCE (BSL)
par MESLET Mer 23 Mai 2018 - 17:44

» STATION RADIO SUPER MAHINA "FUM"
par christian dupuy Mar 22 Mai 2018 - 17:55

» [Divers écoles de spécialité] Les Arpètes- avant EAMF
par Didier Moreaux Mar 22 Mai 2018 - 16:05

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par séité Mar 22 Mai 2018 - 13:41

» [Vieilles paperasses] Brevet militaire
par Joël Chandelier Mar 22 Mai 2018 - 9:34

» MISTRAL (BPC)
par timoniersoum Mar 22 Mai 2018 - 8:54

» [Opérations diverses] Mission Saphir octobre 74
par KLETKE Mar 22 Mai 2018 - 5:57

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par JACQUEZ Lun 21 Mai 2018 - 20:36

» ACANTHE (DC)
par MANTELIN Lun 21 Mai 2018 - 20:21

» Neptune P2V6/P2V7 en Algérie (BPAN Lartigue)
par J-C Laffrat Lun 21 Mai 2018 - 19:51

» LARTIGUE (ALGÉRIE)
par Beziers la Fosse Lun 21 Mai 2018 - 19:06

» ÉCOLE DES TRANSFILISTES - LA CRAU
par larcher Lun 21 Mai 2018 - 18:53

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades CFM Hourtin mars 68 à mai 69
par kroenig Lun 21 Mai 2018 - 18:49

» [ Recherches de camarades ] anciens collègues de cours ou d'affectation infirmier marine de 1980 à 1999
par THOMAS HENRY Lun 21 Mai 2018 - 18:34

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par fage03 Lun 21 Mai 2018 - 18:06

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par gégé Lun 21 Mai 2018 - 16:49

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Didier Moreaux Lun 21 Mai 2018 - 13:51

» BSM TOULON
par centime44 Lun 21 Mai 2018 - 13:22

» [ VOS ESCALES ] Mes escales sur une carte du monde
par Joël Chandelier Lun 21 Mai 2018 - 9:20

» DUGNY LE BOURGET (B.A.N)
par alcx Lun 21 Mai 2018 - 3:57

» ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Quifille Dim 20 Mai 2018 - 20:15

» CAPRICORNE (CM)
par COLLEMANT Dominique Dim 20 Mai 2018 - 18:54

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par COLLEMANT Dominique Dim 20 Mai 2018 - 18:36

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades B.A.N. ISTRES 64 à 66
par COLIN JACQUES Dim 20 Mai 2018 - 17:49

» [ Recherches de camarades ] Louis Surget dans la Marine de 1949 à 1952
par COLIN JACQUES Dim 20 Mai 2018 - 17:20

» CAPELLA
par vahine50 Dim 20 Mai 2018 - 17:12

» COMMANDANT DUCUING (AVISO)
par Bureaumachine busset Dim 20 Mai 2018 - 16:58

» LYRE (CM)
par timoniersoum Dim 20 Mai 2018 - 16:22

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par centime44 Dim 20 Mai 2018 - 13:56

» [ Recherches de camarades ] recherche Daniel VIGNES (ELBOR)
par TOURBEZ Sam 19 Mai 2018 - 18:22

» [ Recherches de camarades ] Salün, école de Gendarmerie à Chaumont
par TOURBEZ Sam 19 Mai 2018 - 17:47

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - ST MANDRIER
par DQN78 Sam 19 Mai 2018 - 9:27

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 19 Mai 2018 - 8:37

» FLOTTILLE 9 F
par didiboy31 Ven 18 Mai 2018 - 18:26

» [ VOS ESCALES ] Dubaï
par COLLEMANT Dominique Ven 18 Mai 2018 - 18:16

» [Escale] SINGAPOUR
par titus56 Ven 18 Mai 2018 - 17:11

» [ VOS ESCALES ] ABU-DHABI
par titus56 Ven 18 Mai 2018 - 16:30

» [ VOS ESCALES ] Escale à BOMBAY pendants SAPHIR
par titus56 Ven 18 Mai 2018 - 16:12

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par DQN78 Ven 18 Mai 2018 - 16:05

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par timoniersoum Ven 18 Mai 2018 - 8:23

» ORIGNY (DO)
par larcher Jeu 17 Mai 2018 - 20:22

» [ Blog visiteurs ] Arromanches campagne Indochine 53/54
par Invité Jeu 17 Mai 2018 - 19:37

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Didier Moreaux Jeu 17 Mai 2018 - 14:12

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par sagnimorte albert Jeu 17 Mai 2018 - 11:00

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Bureaumachine busset Mer 16 Mai 2018 - 23:06

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par corre claude Mer 16 Mai 2018 - 20:01

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par LEBARILLIER Mer 16 Mai 2018 - 19:42

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Mer 16 Mai 2018 - 19:33

» PORT LYAUTEY (MAROC)
par guedon Mer 16 Mai 2018 - 18:19

» ÉCOLE DES TRANSMETTEURS (les Bormettes, Cap Brun, CIN St Mandrier)
par Guillemot29 Mar 15 Mai 2018 - 23:03

» [ Divers frégates ] FREMM AUVERGNE
par Bureaumachine busset Mar 15 Mai 2018 - 19:05

» UNITÉ MARINE DAKAR
par PAUGAM herve Lun 14 Mai 2018 - 22:15

» [Campagnes] RIVIÈRE SALÉE ET POINTE DES SABLES
par Noël Gauquelin Lun 14 Mai 2018 - 20:34

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos de mon père Fabrice Chauvris
par COLLEMANT Dominique Lun 14 Mai 2018 - 9:58

» PROTET (AE) - Tome 2
par PICCOLO Dim 13 Mai 2018 - 22:40

» FLOTTILLE 22 F
par TOURBEZ Dim 13 Mai 2018 - 20:47

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par Joël Chandelier Dim 13 Mai 2018 - 20:32

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Monuments aux morts originaux Français
par BEBERT 49 Dim 13 Mai 2018 - 17:44

DERNIERS SUJETS


HISTOIRE DE LA CARTOGRAPHIE

Partagez
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

HISTOIRE DE LA CARTOGRAPHIE

Message par ecofousec le Mar 22 Aoû 2006 - 9:27

L’Antiquité : l’origine des cartes
source http://vialupo.jcldb.com

Les hommes ont utilisé des cartes depuis la plus lointaine Antiquité, vraisemblablement avant même l’invention de l’écriture. Certains dessins sur les grottes préhistoriques pourraient bien constituer des croquis de leurs territoires.

Plus pratiques, on retrouve des trentes siècles avant notre ère, des tablettes d’argile sur lesquelles étaient gravées des itinéraires. La carte se présente alors à la fois comme un objet utilitaire (les Phéniciens décrivent ainsi préciséement les côtes qu’ils fréquentent) mais aussi un objet conceptuel, une représentation du monde.

C’est ainsi que pour la plupart des civilisations, la Terre flottait sur l’eau. Pour les Babyloniens, la terre est une montagne qui flotte sur l’océan sous une voûte céleste fixe et solide. Pour les Hébreux, la Terre est un cercle qui repose sur des piliers au-dessus des eaux souterraines. Plus atypiques, les Egyptiens pensaient que la Terre occupait le fond d’une boite qui représente l’Univers. Le ciel est le couvercle de la boîte ; les étoiles y sont accrochées.

En Extrême Orient, on retrouve des mappemonde circulaire dès le Ve siècle avant notre ère. La Chine y apparaissant comme un vaste empire entourée d’eau.

La plus ancienne carte que l´on ait retrouvée jusqu´à présent, est une plaque de terre cuite provenant de Ga Sud en Mésopothamie; on suppose qu´elle fut composée vers l´an 2500 av. J.C.et représente la vallée d´un fleuve dans une zone déterminée du pays.

Dans l’Antiquité, la cartographie chinoise était bien plus avancée que ses homologues européennes .

L’apport de la Grèce

Les Grecs vont jeter les bases cosmographiques et mathématiques de la cartographie moderne.

Thalès de Milet, vers 650 av. J.-C. imagine déjà la rotondité de la Terre. Un siècle plus tard, Hécatée ébauche la première carte d'un monde rond et plat comme une assiette, centrée sur la Méditerranée.

Le mathématicien Pythagore et ses disciples, se basant sur les lois de l'harmonie de l'Univers, émettent l'hypothèse que la Terre est ronde, la sphère étant la forme géométrique la plus parfaite.

Aristote au IVe siècle confirme la rotondité de la terre notant ainsi que lorsqu’un bâteau disparaît à l’horizon, sa coque semble peu à peu engloutie par la mer, de bas en haut.

Au IIe siècle avant J-C, Érastotène, le bibliothécaire d'Alexandrie, parvient à calculer la circonférence de la Terre avec une précision surprenante, grâce à l'ombre portée des objets sur le sol.

Au IIè siècle après J.-C., Ptolémée, astronome et géographe d'Alexandrie, calcula la latitude et la longitude de 8000 points sur la Terre, en se basant toutefois sur des calculs inexacts. Cependant, ses cartes, conservées par les arabes, furent redécouvertes et utilisées par les navigateurs européens de la Renaissance. Bien plus tard, l'erreur de Ptolémée dans l'estimation des distances entre les points de la Terre, ont amené Colomb à croire que les Indes étaient plus facilement accessibles par l'Ouest.

Carte d’Hécatée : elle représente la Terre habitée, ou « Oekoumène », comme un disque plat entouré d'un océan infranchissable. Le monde est composé de l'Europe, dont la partie nord est mal délimitée, de l'Asie qui s'arrête à l'Inde et à l'Oural méridional, et enfin de l'Afrique dont la partie sud est délimitée par le Sahara.

Aristote a développé la thèse que, comme tous les autres objets de l’Univers, la Terre est ronde comme une orange. Pour appuyer ses dires il mettait en avant le fait que lorsqu'un navire s'éloigne, sa coque semble peu à peu être engloutie par la mer, puis le mât disparaît de bas en haut.

Dans sa Géographie, Ptolémée a proposé une projection de la terre. En dépit de ses erreurs (il pensait que le soleil tournait autour de la terre et pensait que la Terre ne faisait que ¾ de sa taille réelle), Ptolémée a établi un système qui reste encore utilisé de nos jours.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: HISTOIRE DE LA CARTOGRAPHIE

Message par ecofousec le Mar 22 Aoû 2006 - 9:33

Le Moyen Age

En Europe, l’Eglise privilégiant une visions symbolique et biblique du Monde va rejeter les bases scientifiques établies par les Grecs, à commencer par la sphéricité de la Terre et la présence de terres inconnues à l’homme européen.

La mappemonde médiévale est dérivée directement de l’ « Orbis Terrarum » des romains. L´Orient (Asie), tout comme dans les cartes romaines, est situé sur la partie supérieure (le mot « orientation » en est issu). De cette façon, on pouvait placer en évidence (partie supérieure) les représentations bibliques comme le Paradis Terrestre, Les Rois Mages,…

La mappemonde médiévale est schématisée par un T à l'interieur d'un O selon les mots latins : Orbis Terrarum, disque de la terre. La lettre O représente l'océan qui entoure la Terre plate. La lettre T figure la Méditerranée à la verticale, séparant l'Europe de l'Afrique. Horizontalement le T correspond au Nil, qui marque la limite entre l'Asie et l'Afrique, et au fleuve Don comme frontière entre l'Europe et l'Asie.

L’Amérique précolombienne

Comme la Chine, l’Amérique précolombienne est complètement étrangère à ce qui se passe en Europe.

Les Mayas croyaient que le monde était circulaire et flottait sur une grande mer sur le dos d´un crocodile.Malgré cela, ils avaient une conception astronomique claire, et définissaient les points cardinaux à base de couleurs.

Les Incas représentent une variante des cosmologies circulaires de Mésopatamie, Chine, Inde…. Le monde est divisé en quatre cadrans, le Nord-Est correspond à la partie amazonienne, le Sud-Ouest est la terre des ancêtres, le Nord-Ouest et le Sud-Est est occupé par les Incas. A noter l’existence chez les Incas du Pérou de cartes en relief.

Les Aztèques avaient également des cartes avant l’arrivée des Espagnols. Elles représentent traditionnellement un domaine ou des plans urbains géométriques.

L’époque des grands navigateurs

Les Arabes, reprennant les travaux des Grecs et de Ptolémée en particulier, vont faire revivre la tradition scienfique de la cartographie. C’est ainsi qu’au XIIe siècle, le géographe explorateur Al-Idrisi établit une carte du monde qui constitue la somme des savoirs géographiques de son temps.

L’emploi généralisé de la boussole et de l’astrolabe au XIIIe siècle va permettre d’établir les cartes nautiques, les portulans. Elles décrivaient précisément les côtes, plus schématiquement l’intérieur des terres.

Les grands voyages sur les Océans Atlantique et Indien des Hispano-Portugais Colomb, Vasco de Gama, Balboa, Magellan et El Cano, à la fin du XVè et au début du XVIè siècle, élargirent considérablement les connaissances géographiques de la Terre. L'Amérique apparaît pour la première fois sur une carte du monde en douze feuilles de l'Allemand Waldseemüller.

À la fin du XVIe siècle, la Terre est représentée dans sa forme et ses proportions réelles. Mais les thèses de Copernic sur le positionnement du Soleil au centre de l'Univers, appuyées ensuite par l'astronome Galilée sont rejetées catégoriquement par l'Église pour les raisons évoquées précédemment.

Le portulan est une carte marine, construites sur des réseaux en étoiles. A l'origine, on y représente avec précision le contour des côtes, la position des ports et des îles; ce n'est que plus tard qu' on y ajoutera des informations sur l'intérieur des terres. Ils permettaient aux navigateurs de se guider pour naviguer de port en port et de mesurer les distances à parcourir.

L’âge d’or de la cartographie

Avec l’invention d’instruments de mesure performants (des lunettes astronomiques, le chronomètre et le baromètre) il devient enfin possible de mesurer les angles, de déterminer les latitudes et longitudes et de mesurer les altitudes avec une exactitude auparavant inimaginable.

Les nouveaux cartographes ne sont plus des explorateurs mais des mathématiciens et des astronomes, allemands ou flamands. C’est à cette époque que sont inventées les différentes projections permettant de représenter la Terre dans sa globalité sur un plan en deux dimensions (Mercator). L’Europe de l’Ouest, grâce au développement de l’imprimerie, qui permet la reproduction rapide et limite les risques d’erreurs, devient le centre principal de la réalisation et de la diffusion de la cartographie.

C’est aux Pays-Bas que l’on retrouve les cartographes les plus brillants d´Europe, coïncidant plus ou moins avec la fondation de la Compagnie hollandaise des Indes Orientales, en 1602. Celle-ci créa son propre département cartographique, et le dota du personnel adéquat. Celui-ci eut recours à la projection de Mercator, qui permettait le tracé de cartes planes sur lesquelles les marins pouvaient signaliser une route rectiligne malgré la sphéricité de la terre.

Amsterdam ne tarda pas à se convertir en centre européen de la production de cartes, globes terrestres, cartes marines et instruments de navigation. Ces tâches étaient controlées par trois signatures familières: Hondius, Jansson et Blaeu. Parmi celles-ci, celles de Blaeu furent les plus célèbres.

Par ailleurs, la cartographie terrestre se développe sous l’impulsion des Etats qui ont besoin de ce savoir pour mener leurs guerres. Au XVIIe siècle en France est ainsi créé le corps des ingénieurs- géographes. A la fin du XVIIIe siècle, Cassini et son fils dressèrent la cartographie de la France qui restera un modèle pour le siècle suivant.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: HISTOIRE DE LA CARTOGRAPHIE

Message par ecofousec le Mar 22 Aoû 2006 - 9:35

L’ère moderne

Le calcul des arcs méridiens, les thèses récentes de Newton sur l’applatissement des pôles, les progrès de la trigonométrie contribuent à une précision accrue des cartes.

Alors que le siècle précédent était Flamand, le XVIIIe siècle sera pour la cartographie un siècle anglais. L’opticien Johan Hadley fabrica ainsi le premier télescope utilisable en astronomie ainsi que l’ancêtre du sextant. John Harrisson, horloger de profession, créa un chronomètre marin qui permettait aux marins de calculer exactement leur longitude. Enfin, Jesse Ransden inventa toute une série d’instruments tels que le sextant, un théodolite et des baramètres.

Le XIXe siècle avec ses conflits continentaux vit se développer la cartographie à grande échelle en Europe tout d’abord. Puis sous l’impulsion de Sociétés géographiques, se multiplièrent les cartes de l’Afrique et de l’Océanie. Ce développement s’accompagna d’une amélioration des techniques d’impression permettant un rendu toujours plus précis.

On commença également à développer non plus des atlas universels, mais des outils plus spécialisés telles les cartes thématiques qui permettaient de présenter des informations toujours plus riches.

En Angleterre, les grands éditeurs s’appelaient Johnston (National Atlas, 1843) ou Bartholomew (Edinburgh Geographical Institute). Ils étaient en concurrence frontale avec l’Allemand Berghaus (Physikalischer Atlas, 1838 & 1852). Ce n’est qu’à la fin du siècle qu’émergea l’école cartographique française avec la publication de l’Atlas général Vidal-Lablache.

Le XXème siècle avec l’apport de la photographié aérienne puis la télédétection par satellite, paracheva l’œuvre de 25 siècles de recherche. En France, l’Institut Géographique National (I.G.N.) qui a pris la place à la fin de la guerre du service cartographique des armées publie ainsi de nombreuses cartes de la France et de pays francophones.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
Michel47
QM 1
QM 1

Age : 59
Timonier équipage NON

Re: HISTOIRE DE LA CARTOGRAPHIE

Message par Michel47 le Mar 22 Aoû 2006 - 18:17

[mode moqueur ON]

Avec tout le respect que je te dois mon Cher "Eco", demande a Henri, ce grand homme de père :D
[mode moqueur OFF]

Je vais voir si je n'ai pas quelques images dans mon tiroir, je scan et je met en ligne .....






Mon Père - F730 Francis Garnier
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: HISTOIRE DE LA CARTOGRAPHIE

Message par ecofousec le Mar 22 Aoû 2006 - 18:51

:twisted: :twisted: :twisted:
Je l'aurai un jour...Je l'aurai





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
Michel47
QM 1
QM 1

Age : 59
Timonier équipage NON

Re: HISTOIRE DE LA CARTOGRAPHIE

Message par Michel47 le Mar 22 Aoû 2006 - 19:03

Photos issues du livre "Pirates" de Gérard Piouffre & Richard Roussel aux Editions Mango





Sans rancune mon grand, mais tu peux venir, on est pas loin, et il me semble que le bar est plein ;)






Mon Père - F730 Francis Garnier
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: HISTOIRE DE LA CARTOGRAPHIE

Message par ecofousec le Mar 22 Aoû 2006 - 20:46

Dès que "rossinante" est en régle, nous allons faire "le point" et "tracer une route sécante" mon ami !!!!





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !

    La date/heure actuelle est Sam 26 Mai 2018 - 7:54