Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

L'équipe ACB vous souhaite une bonne année 2018

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 660882 messages dans 13559 sujets

Nous avons 15572 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est kerphil

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Aujourd'hui à 0:49

» La spécialité de Radio
par f6eqn Aujourd'hui à 0:19

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par PICCOLO Aujourd'hui à 0:06

» École des pupilles 45/46
par loulou06000 Hier à 22:43

» DIXMUDE (BPC)
par loulou06000 Hier à 22:19

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par TECTAM Hier à 20:09

» [ Les stations radio de télécommunications] Station radio La Régine
par corre claude Hier à 19:59

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Hier à 19:50

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Eugène DARENGOSSE Hier à 19:34

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par DTL Hier à 18:51

» [ Recherches de camarades ] Jaureguiberry années 1966 -1968
par ulysse76 Hier à 18:42

» FORBIN D620 (fregate)
par Bureaumachine busset Hier à 18:39

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jean-Léon Hier à 17:36

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par Max Péron Hier à 16:16

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par Franjacq Hier à 14:01

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par DTL Hier à 11:11

» MINERVE (SM)
par bob59 Hier à 10:37

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par Joël Chandelier Hier à 9:43

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Hier à 5:12

» [Tous les CFM] LES PERMANENTS DU CFM HOURTIN
par skagerrac Hier à 4:24

» ARROMANCHES (PA)
par skagerrac Hier à 3:31

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par skagerrac Hier à 3:21

» ÉLAN - A768 (BSR)
par marsouin Jeu 18 Jan 2018 - 21:33

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Tinto Jeu 18 Jan 2018 - 19:36

» [Aéronavale divers] NOS AILES SUR LA MER DANS LES ANNÉES 1970
par Jean-Marie41 Jeu 18 Jan 2018 - 19:20

» FLOTTILLE 24 F
par Jean-Marie41 Jeu 18 Jan 2018 - 19:11

» LE BOURGUIGNON (ER)
par BRAS Jeu 18 Jan 2018 - 18:23

» SÉMAPHORE ET LA RÉSERVE
par superguet Jeu 18 Jan 2018 - 18:16

» [ Recherche de camarades ] camarade sur le porte-avions Foch entre 1963 et 1964
par TARO Jeu 18 Jan 2018 - 18:09

» CHELIFF (LST)
par marsouin Jeu 18 Jan 2018 - 17:58

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Jeu 18 Jan 2018 - 13:47

» SOUFFLEUR
par COLLEMANT Dominique Jeu 18 Jan 2018 - 11:55

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Patrick FUCHS Jeu 18 Jan 2018 - 9:24

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Jeu 18 Jan 2018 - 8:44

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par LEMONNIER Mer 17 Jan 2018 - 23:31

» BLAISON
par COLLEMANT Dominique Mer 17 Jan 2018 - 22:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades "catapulteurs" du FOCH de 63 à 64
par Georges du 14 Mer 17 Jan 2018 - 21:50

» [ Blog visiteurs ] Mon père ancien de l'école Courbet
par Charly Mer 17 Jan 2018 - 20:54

» [Les différentes écoles] Ecole Courbet à Marseille
par dansie Mer 17 Jan 2018 - 20:53

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par FRIEH Gérard Mer 17 Jan 2018 - 19:52

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par loulou06000 Mer 17 Jan 2018 - 18:02

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Mer 17 Jan 2018 - 10:55

» BÉARN (PA)
par prenat jean-claude Mar 16 Jan 2018 - 19:45

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Mar 16 Jan 2018 - 18:21

» TOUSSUS LE NOBLE (B.A.N)
par NEHOU Mar 16 Jan 2018 - 18:10

» [ Blog visiteurs ] En quoi consistait l'exercice semi-colonne ?
par Invité Mar 16 Jan 2018 - 16:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du FUSCO NAVARRO Jean-Luc dit l'INDIEN
par navarrolindien Mar 16 Jan 2018 - 15:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades corvette Aconit de 75 à 79
par Marc RAYNAUD Mar 16 Jan 2018 - 14:10

» [ Divers frégates ] F 712 COURBET
par Charly Mar 16 Jan 2018 - 13:35

» LE PICARD (ER)
par duvet Mar 16 Jan 2018 - 7:28

» ARCHIMEDE
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Jan 2018 - 23:36

» ARGONAUTE
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Jan 2018 - 23:17

» SULTANE
par Marco-56 Lun 15 Jan 2018 - 19:14

» [ Blog visiteurs ] LE Bâtiment HYDROGRAPHE LE LAPEROUSE
par Charly Lun 15 Jan 2018 - 18:23

» VAUQUELIN (EE)
par DSM 57 Lun 15 Jan 2018 - 17:21

» LE VENDÉEN (ER)
par Tinto Lun 15 Jan 2018 - 16:20

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Naphtaki Lun 15 Jan 2018 - 15:26

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par Daniel DION Lun 15 Jan 2018 - 12:38

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 15 Jan 2018 - 10:15

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du CFM Hourtin et du Sous-Marin Doris année 1972
par Momo Lun 15 Jan 2018 - 5:32

» LE FRINGANT (EC)
par Tinto Lun 15 Jan 2018 - 2:10

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Dim 14 Jan 2018 - 20:34

» AUTOCOLLANTS DE LA MARINE
par douzef Dim 14 Jan 2018 - 18:57

» [Histoire et histoires] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par montroulez Dim 14 Jan 2018 - 18:17

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par PAUGAM herve Dim 14 Jan 2018 - 11:54

» LCT - L9061
par gerardsin59 Dim 14 Jan 2018 - 10:23

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Dim 14 Jan 2018 - 10:06

» FLOTTILLE 12 F (Crusader)
par FLN-IA5 Dim 14 Jan 2018 - 7:15

» SÉMAPHORE - DRAMONT (VAR)
par loulou06000 Sam 13 Jan 2018 - 22:51

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par CLOCLO 66 Sam 13 Jan 2018 - 18:15

» D.E.T. PORQUEROLLES
par Gérard Bodo Sam 13 Jan 2018 - 15:04

» [Les musées en rapport avec la marine] Informations du Musée de la Marine
par PAUGAM herve Ven 12 Jan 2018 - 21:12

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Jean-Marie41 Ven 12 Jan 2018 - 18:46

» CERES
par Marco-56 Ven 12 Jan 2018 - 16:38

» [ Histoire et histoires ] mystere des torpilles anglaises
par parriaux christian Ven 12 Jan 2018 - 11:49

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Ven 12 Jan 2018 - 9:33

» AGADIR (B.A.N.)
par alain EGUERRE Ven 12 Jan 2018 - 4:22

» MARINE COLOMBES
par Jean-Léon Jeu 11 Jan 2018 - 19:28

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par Marc RAYNAUD Jeu 11 Jan 2018 - 18:10

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par alain EGUERRE Jeu 11 Jan 2018 - 15:36

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Jan 2018 - 14:26

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par E T Jeu 11 Jan 2018 - 14:16

» ASPRETTO (B.A.N.)
par jean claude monzie Jeu 11 Jan 2018 - 14:08

» Sous-marin La Minerve 1941
par COLLEMANT Dominique Mer 10 Jan 2018 - 23:12

» Flottille 35 F
par Jean-Marie41 Mer 10 Jan 2018 - 20:52

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par Jean-Léon Mer 10 Jan 2018 - 19:51

» ARAGO P675
par Jean-Marie41 Mer 10 Jan 2018 - 19:51

» Le Conquet
par LES BORMETTES Mer 10 Jan 2018 - 18:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Mer 10 Jan 2018 - 17:51

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Laurent Mer 10 Jan 2018 - 14:15

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Charly Mer 10 Jan 2018 - 8:18

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par EUGENE Raymond Mar 9 Jan 2018 - 16:29

» [ École des Mousses ] Promotion 74/75
par marc dugachard Mar 9 Jan 2018 - 14:10

» D'ENTRECASTEAUX (BSE)
par skagerrac Lun 8 Jan 2018 - 3:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par marsouin Dim 7 Jan 2018 - 22:39

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par denou Dim 7 Jan 2018 - 11:55

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par Bureaumachine busset Dim 7 Jan 2018 - 11:36

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par LA TOULINE Sam 6 Jan 2018 - 15:24

» [ Blog visiteurs ] Recherche information sur mon père
par centime44 Sam 6 Jan 2018 - 14:06

DERNIERS SUJETS


AGADIR (B.A.N.)

Partagez
avatar
TECTAM
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 67
Gendarmerie Maritime NON

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par TECTAM le Mar 9 Jan 2018 - 13:49

Bonjour les Gadiris,
Jean-Claude, avec mes souvenirs de petits gars il me semble que les PV 1- Ventura ressemblent aux Esso-Bretagne présents à la base-nord dans les années 56/58 ?
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J-C Laffrat le Mar 9 Jan 2018 - 14:47

Salut Patrick,
Tes souvenirs sont bons; il y a un peu de ça...
C'est surtout les bi dérives ovoïdes qui sont un peu semblables, et aussi le fait que le PV1 dérive du Lockheed commercial Lodestar, et aussi du Hudson.
La grosse différence est quand même que le SO 30P était à train tricycle et n'a jamais été transformé en avion d'attaque.

Tu as l’œil en tout cas.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
TECTAM
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 67
Gendarmerie Maritime NON

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par TECTAM le Mar 9 Jan 2018 - 17:19

Jean-Claude, il n'y avait pas des Essos qui avaient une roulette à l'arrière ?
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J-C Laffrat le Mar 9 Jan 2018 - 18:24

Si tu veux parler du SO 95 oui mais rien à voir pour le reste avec le PV-1 Ventura, beaucoup plus petit et avec des moteurs en ligne et non en étoile.

Un SO 95 c'est ça :

Pas beaucoup de ressemblance avec le Ventura.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
DESTENABES
QM 1
QM 1

Age : 80
Mécanicien équipage

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par DESTENABES le Mer 10 Jan 2018 - 9:20

Coucou et bonjour,
Ah ! il est beau ce SO 95, mon baptême de l'air à la 50 S Lanvéoc Poulmic, alors qu'à Agadir à la 56 S, tel qu'il est présenté, je conduisais plutôt que de voler en 59/60.
Tectam et J.C Laffrat un bonjour amical, sans oublier tous les autres.
André



avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J-C Laffrat le Mer 10 Jan 2018 - 11:42

Les French Catalina arrivent...
Demandée aux Alliés par le général de Gaulle à Londres dès 1942 et obtenue après de longues tractations grâce aux efforts du CC Lahaye ; une première Escadrille française du Pacifique est créée aux États-Unis dès le début 1943 avec des amphibies Consolidated PBY5-A Catalina.
Le personnel est uniquement constitué par les FNFL provenant du Royaume-Uni et des possessions ralliées à la France Libre.
Devenue flottille VFP-1/6FE elle voit le jour le 1er avril 1943 à Norfolk.
Après un entrainement du personnel à Jacksonville, Banana River et Elizabeth City, le 18 février 1944, un premier détachement de 10 PBY-5-A Catalina de la flottille 6FE/VFP-1 arrive à Agadir en provenance des États-Unis par ses propres moyens.
La formation est aussitôt intégrée au FAW-15 américain pour remplacer le Squadron VP-92.


Spoiler:





A André et à tous.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 73
Commis équipage NON

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J.Revert le Mer 10 Jan 2018 - 12:25

Bonjour et merci Jean Claude pour nous faire partager ta passion.
Le Catalina comme le Sunderland devaient être extrêmement bruyants . Les patrouilles étant souvent assez longues, ce devait être pénible pour les oreilles.
Mon frère en gardé des séquelles. ( c'était peut être aussi la réception en morse et les grésillements...c'est mon interprétation certainement fausse..!
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J-C Laffrat le Mer 10 Jan 2018 - 14:32

Bonjour Jack,

Oui le Catalina était assez bruyant, mais derrière la tour du mécano et le compartiment radio, il y avait des couchettes que les membres d’équipage occupaient à tour de rôle. Oui les patrouilles étaient longues. la cadence des vols était impressionnante, la même que celle des américains, parfois jusqu’à plus de 120 heures de vol par mois et par équipage. La surveillance couvrait la route des convois en balayant la zone entre 8° et 10° W, alternativement à partir de Port-Lyautey et d’Agadir. Ces balayages consistaient à couvrir une zone rectangulaire par un quadrillage, avec un pas de translation Est-Ouest, chaque avion couvrant un rectangle qui lui était propre ; et dont le grand côté Est longeait l’Espagne et le Portugal, et au Sud jusqu’aux Canaries.
Lors de ces patrouilles, les appareils de la 6FE allaient régulièrement à Port-Lyautey. Un schéma courant consistait à partir d’Agadir afin de patrouiller jusqu’aux approches de Gibraltar, et ensuite faire demi-tour et se poser à Port-Lyautey pour quelques heures de repos ; le lendemain, vol inverse avec retour vers Agadir, souvent tard dans la nuit, car les patrouilles quotidiennes se faisaient à des heures variables pour éviter la routine. Dans leurs mémoires, les anciens de la 6FE mentionnent des vols d'une durée moyenne de plus de 14h/jour, le record ayant été battu les 30 et 31 mai 1944 par les pilotes LV Jullien alias Archibald (17h) et EV Walter (18h) lors de missions d'Air Sea Rescue.

Ces missions étaient d'autre part très ingrates, se soldant le plus souvent par n'avoir aperçu aucun sous-marin après ces longues heures de veille. Mais leur présence aérienne dissuadaient les U-Boote d'attaquer les navires et c'était le but à atteindre.

Je pense qu'à Dakar les Sunderland de la 7FE faisaient de même pendant la guerre, mais là le silence radio était de mise, pas comme à l'époque qu'a connue ton frère. Pendant les patrouilles ASM sur les convois qui longeaient la côte africaine les radios faisaient la veille optique ou à l’écran radar comme les autres ..





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par alain EGUERRE le Mer 10 Jan 2018 - 16:05

Merci Jean Claude, très intéressant
18 heures de vol, un peu dangereux surtout comme tu le dis, le vol est routinier ! Pas facile d'être vigilant 18 heures d'affilées en surveillance visuelle

Les French Catalina sont arrivés par leurs propres moyens des US !

Autonomie de l'avion pour un vol transatlantique direct ou via le Brésil vers Dakar



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J-C Laffrat le Mer 10 Jan 2018 - 17:47

Bonnes questions Alain,

La route suivie par le 1er détachement de 11 Catalina 6FE commence après regroupement à Morrisson Field,West Palm Beach. Le 3 février 1944 les appareils quittent le terrain pour se rendre au Maroc en empruntant le circuit long de 14000 Km de l'Air Transport Command de l'USAAF, via Porto Rico,Trinidad, Georgetown, Belem, Natal, Ascension, Monrovia, Dakar, Atar et Agadir ...qu'il atteint le 17 février. De Porto Rico à Trinidad les avions prirent le chemin des écoliers en accord avec le Pacha Lévis-Mirepoix, celui-ci ayant obtenu des autorités US l'autorisation de survoler la Guadeloupe et la Martinique afin de produire un effet moral sur les populations ... belle épopée pour ces vaillants équipages. Un seul PBY rencontrera un petit dommage à Belem suite à une collision non imputable au pilote, il sera réparé et gagnera Agadir en avril 1944.

Quand aux 18 heures de vol enregistrées pour cette recherche d'un avion disparu ça faisait partie du job, l'équipage se relayait, et le Catalina , même si il était en limite de carburant entrait toujours dans les normes fixées par l'USNavy, le temps de guerre n'est pas le temps de paix, et tous les gars avaient subi une formation pour ça dans les écoles de la Naval Aviation.

C'est grâce à ces équipages déterminés, Français, Américains et aussi Anglais, que la bataille de l'Atlantique a pu être gagnée ... A ne pas oublier, comme la Bataille d’Angleterre gagnée par les pilotes de Spitfire sur la Lufwaffe en 1940-41.

J'ajouterai qu'il n'est pas encore temps de parler des Catalina de la 8FE, qui eux aussi partiront de Metropole en Indochine par leurs propres moyens, et en plus ils étaient à ce moment la déjà un peu fatigués et plus tout neufs comme ceux de la 6FE.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Mécanicien

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par Serge BAVOUX le Mer 10 Jan 2018 - 18:34

C'est intéressant de parler un peu de l'Aéro. 
Heureusement que l'ami JC Laffrat possède une formidable documentation. 
D'où tiens tu toutes ces informations si intéressantes? D'un temps où nous étions encore des adolescents!
Pour Alain. Sur Sunderland une durée de vol de 17 heures était courante. Les équipages se relayaient, en vol, à tour de rôle.


Dernière édition par Serge BAVOUX le Mer 10 Jan 2018 - 19:09, édité 1 fois (Raison : Complément d'information)





Salut et fraternité !
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par alain EGUERRE le Mer 10 Jan 2018 - 18:38

17 ou 18 heures de vol , à moins d'être deux avec un copilote, quelle comparaison horaire avec notre époque



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J-C Laffrat le Mer 10 Jan 2018 - 19:47

@Serge Bavoux a écrit:C'est intéressant de parler un peu de l'Aéro.
Heureusement que l'ami JC Laffrat possède une formidable documentation.
D'où tiens tu toutes ces informations si intéressantes ?
D'un temps où nous étions encore des adolescents!


Pour Alain,
Sur Sunderland une durée de vol de 17 heures était courante.
Les équipages se relayaient, en vol, à tour de rôle.

Pas de mystère, les infos j'en ai accumulées personnellement en 1945 en étant déjà présent en AFN sur les bases aero d'Algérie et du Maroc en attente de cours, et ensuite en GB et à nouveau à l'EPV de Lartigue.
Puis l'Indo et après ça retour au Maroc à Agadir et à Casa où je suis resté cinq ans...
Tout ça c'est l'Aéro des vieux chibanis...
Ensuite j'ai une bonne collection de magazines Fana de l'Aviation et AirFan...
Mais la meilleure doc je l'ai obtenue c'est depuis que j'appartiens à l'ARDHAN, j'ai presque toute la collection des ouvrage publiés...
Et aussi à titre d'infos gracieusement mise à ma disposition par certains membres, comme par exemple les souvenirs perso d'anciens de la 6FE et de la 8FE à cause de l'Indo...
Si avec tout ça j'étais pas capable de renvoyer l'ascenseur pour les amateurs d'ACBPR... il y aurait du souci à se faire sur mon état de santé...

@Alain a écrit:17 ou 18 heures de vol, à moins d'être deux avec un copilote, quelle comparaison horaire avec notre époque

Je ne sais pas si ce nombre d'heures est actuellement le même pour ceux qui patrouillent sur ATL2 quand il font des recherches SAR ? peut être plus...
Sauf qu'on est pas en guerre et ça les pilotes de Catalina l'avaient dans la tête... de quoi les motiver... je te renvoies à la photo du Ventura US de mon message 300 qui s'était fait canarder par un U-Boote... c'est sûr que ça devait les tenir éveillés...




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J-C Laffrat le Jeu 11 Jan 2018 - 16:54

Les vieux avions s'en vont les nouveaux arrivent à Agadir...

EPVNP - En avril 1944, après avoir formé 146 élèves (62 mécaniciens, 29 mitrailleurs bombardiers et 55 radios) l’École du Personnel Volant Non Pilote (EPVNP) quitte Agadir avec ses avions pour la base de Thiersville, située en Algérie.

Escadrille 3B - Toujours au mois d’avril, les Martin 167 de la flottille 3B, qui opèrent pour le compte des Américains depuis leur arrivée, (les archives américaines font mention du Squadron B), sont à bout de potentiel et, privés de rechanges, cessent leurs vols de surveillance au-dessus des Canaries. Après un dernier vol de groupe de quatre Martin, la flottille est dissoute le 17 avril.

Douglas SBD - Début juillet, deux nouvelles flottilles de bombardement armées de Douglas Dauntless SBD-5 sont constituées à Agadir.
La VFB-1/3FB, commandée par le LV Ortolan, débute ses vols le 3 juillet et la VFB- 2/4FB, commandée par le LV Béhic, le 15 juillet.
La prise de commandement des deux flottilles se déroule le 24 juillet.

Le SBD est devenu célèbre pendant la Bataille du Pacifique.
Sous-motorisé, vulnérable, fatigant à piloter, le Dauntless n'en fut pas moins apprécié par ses équipages qui le surnommèrent Slow But Deadly (« Lent mais mortel »).
Il finit par donner tort à ses détracteurs en coulant plus de navires que n'importe quel autre appareil engagé dans la guerre du Pacifique.


Spoiler:
SBD de la 4FB aligné sur le parking de la BAN Agadir en 1944

Vol de groupe des 4FB 166 et 174 ils ne portent pas d'ancre dans les cocardes de fuselage mais sur celles de l'extrados des ailes.

Une patrouille de SBD de la 4FB survole le Sud marocain

On voit que les appareils ont la verrière arrière ouverte en vol normal, sur SBD le poste AR était occupé par un radio-mitrailleur ou un mitrailleur.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par J-C Laffrat le Jeu 11 Jan 2018 - 20:44

L'année 1944 est marquée par une intense activité des flottilles américaines et françaises à Agadir dans la lutte ASM. Du côté US les PV-Ventura du VPB 132 et du côté français les Catalina de la 6FE, auxquels l'entrainement des flottilles de SBD vient s'ajouter ; bientôt suivi par l'arrivée des USA d'une deuxième Flottille de Catalina la VFP-2/8FE. On peut dire que cette année là les Américains avaient la maîtrise totale des moyens opérationnels de la base, sur la tour de contrôle et sur le contrôle aérien pour l'approche. Le personnel permanent de la BAN n'avait pas d'autorité sur ces activités et se contentait de faire de l'entretien, et la surveillance des piste et terres pleins. Quant à la Base aérienne située dans la zone Nord, elle n'avait plus d'avions en état de vol et seule une école d'instruction au sol fonctionnait encore pour les mitrailleurs.

Au mois d' août 1944, six Catalina de la 6FE quittent Agadir pour s’installer sur la base de Campo dell Oro, en Corse afin de participer aux opérations de déminage des côtes méditerranéennes après le débarquement en Provence..

En septembre, un premier détachement de Catalina de la flottille 8FE, placée sous le commandement du CC Pacaud, transite à Agadir en provenance des États-Unis et se dirige vers Port-Lyautey. La flottille est aussitôt intégrée au dispositif américain. A part quelques pilotes, anciens de la 8FE qui ont convoyé quelques appareils, le personnel n'est cette fois pas issu des FNFL. Quelques semaines plus tard, trois Catalina de la 8FE rejoignent ceux de la 6FE en Corse,

Le 1er septembre est créée, à Port-Lyautey, un échelon de soutien appelé par les Américains « French Head squadron of fleet air wing 15 » et par les français Base mobile Maroc. Elle est destinée à appuyer les quatre flottilles françaises du Maroc (6FE, 8FE, 3FB et 4FB). Elle se scinde en deux le 23 décembre 1944 entre Base mobile n° 1 à Agadir (6FE et 8FE) et BM2 à Cognac.(3FB et 4FB)

Le 21 septembre 1944, les seize SBD de la 3FB sont transférés d’Agadir à Port-Lyautey en vue de leur envoi à Cognac..

Le 10 novembre, après avoir été déclarée opérationnelle, la 4FB rejoint la 3FB à Port-Lyautey pour effectuer des patrouilles ASM dans la zone de
Gibraltar ; les deux flottilles sont ensuite transférées à partir du 21 à Cognac afin participer aux combats engagés autour des poches allemandes de l'Atlantique.

Les Catalina de la 8FE ne portent pas la Croix de Lorraine mais une tête de loup noir langue relevée, la devise de la 8FE est "A belles dents"



Spoiler:


[img]












Dernière édition par J-C Laffrat le Ven 12 Jan 2018 - 6:20, édité 1 fois




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: AGADIR (B.A.N.)

Message par alain EGUERRE le Ven 12 Jan 2018 - 4:22

Belle bêtes que ces Catalinas américains, Jean Claude




Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière

    La date/heure actuelle est Sam 20 Jan 2018 - 4:24