Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 695573 messages dans 13869 sujets

Nous avons 14354 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Petit michel

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 06:48

» La spécialité de Radio
par J-C Laffrat Hier à 22:43

» SNSM Camaret/Mer
par Roger Tanguy Hier à 22:31

» [ Blog visiteurs ] Infos emetteur recepteur embarqué ER-104A
par Invité Hier à 20:11

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par PAUGAM herve Hier à 20:02

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par Max Péron Hier à 17:09

» Sous-Marin Le TONNANT
par Serge BAVOUX Hier à 17:02

» [ Marine à voile ] Volvo Ocean Race 11ème et dernière étape
par Joël Chandelier Hier à 13:53

» ERIDAN (CM)
par douzef Hier à 11:41

» [ Histoire et histoires ] Le Blockaus de Plougonvelin (29)
par douzef Hier à 11:27

» HYERES (B.A.N.)
par COLLEMANT Dominique Hier à 09:44

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par Charly Hier à 07:32

» [ Blog visiteurs ] Ecole des Timoniers Cap Brun 1958
par Invité Ven 22 Juin 2018, 21:39

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par takeo Ven 22 Juin 2018, 18:48

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Ven 22 Juin 2018, 16:35

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Jean-Léon Ven 22 Juin 2018, 15:34

» [Marine à voile] L'Hermione
par Bagadoo Ven 22 Juin 2018, 11:49

» [Les batiments auxiliaires] THÉTIS A785 (BEGM)
par Joël Chandelier Ven 22 Juin 2018, 10:09

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] DE LA CRÉATION DE L'ARSENAL DE TOULON À AUJOURD'HUI LA BASE NAVALE
par VENDEEN69 Ven 22 Juin 2018, 05:35

» [ Blog visiteurs ] J'étais élève Marocain au cours de Détecteur à Porquerolles.
par Invité Jeu 21 Juin 2018, 21:57

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par jobic Jeu 21 Juin 2018, 20:33

» LA CHARENTE (PRE)
par Bernard83 Jeu 21 Juin 2018, 15:59

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par titus56 Jeu 21 Juin 2018, 15:12

» NÎMES GARONS (B.A.N.)
par takeo Jeu 21 Juin 2018, 08:45

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Mono Jeu 21 Juin 2018, 05:47

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père Sous-Marinier sur "Le tonnant" en 1938, à bord en Extrême-Orient.
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mer 20 Juin 2018, 22:12

» AQUITAINE D650 (FREGATE)
par jobic Mer 20 Juin 2018, 19:36

» GEORGES LEYGUES (Croiseur)
par COLLEMANT Dominique Mer 20 Juin 2018, 19:17

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par Bar974 Mer 20 Juin 2018, 17:17

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Charly Mer 20 Juin 2018, 07:58

» Recherche LV Dossissard et d'anciens camarades du BEM Henry Poincaré (1991)
par SécuPK90 Mer 20 Juin 2018, 07:32

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Juin 2018, 20:48

» [Histoires et Histoire] APPEL DU 18 JUIN 1940
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Juin 2018, 20:37

» RANCE (BSL)
par PASQUETTE ERIC Mar 19 Juin 2018, 19:59

» [Votre passage au C.F.M.] Les sacs
par Roger Tanguy Mar 19 Juin 2018, 19:57

» [ Recherches de camarades ] CBE ÉQUIPAGE au CIN Querqueville session mars 1990 et du CBE SECRÉTAIRE ET FOURRIERS session mai 1990
par LAMARQUE Mar 19 Juin 2018, 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par Pépé 974 Mar 19 Juin 2018, 17:34

» [Vie des ports] Le port de Bordeaux
par Momo Mar 19 Juin 2018, 13:21

» JULES VERNE (BA)
par foufou Mar 19 Juin 2018, 10:15

» SNSM LE GUIVINEC / LÉCHIAGAT
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Juin 2018, 20:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens Corvette Georges Leygues 78/79
par clamot58 Lun 18 Juin 2018, 20:20

» [ Histoire et histoires ] Musée de la cavalerie à Saumur
par BEBERT 49 Lun 18 Juin 2018, 18:21

» [ La S.N.S.M. ] SNSM ile Molène
par douzef Lun 18 Juin 2018, 18:17

» MINERVE (SM)
par Jean-Marie41 Lun 18 Juin 2018, 16:53

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Lun 18 Juin 2018, 16:31

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de la LIBELLULE 09/75 - 11/76
par fusible Lun 18 Juin 2018, 14:30

» CALLIOPE (CM)
par vtt95 Lun 18 Juin 2018, 12:03

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Lun 18 Juin 2018, 11:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Roger Tanguy Lun 18 Juin 2018, 10:23

» LE SAVOYARD (ER)
par Gallandy Lun 18 Juin 2018, 04:34

» 74ème cérémonie de commémoration du massacre d'Oradour-sur-Glane
par DEMEULANT Henri Dim 17 Juin 2018, 20:59

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par phirou Dim 17 Juin 2018, 15:53

» OUESSANT (SM)
par titus56 Dim 17 Juin 2018, 15:06

» VAUQUELIN (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018, 10:47

» KERSAINT (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018, 09:03

» [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Moimeme Dim 17 Juin 2018, 08:45

» VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE
par Pépé 974 Dim 17 Juin 2018, 06:56

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Sam 16 Juin 2018, 19:07

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par joyen Sam 16 Juin 2018, 18:57

» ÉCOLE DES ARMES SOUS-MARINES (E.A.S.M.)
par girardi jean carlo Sam 16 Juin 2018, 17:16

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 16 Juin 2018, 15:27

» NARVAL (SM)
par COLLEMANT Dominique Sam 16 Juin 2018, 15:16

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par SCARPELLINI Michel Sam 16 Juin 2018, 12:41

» [Campagne] ANTILLES
par Dominique41 Sam 16 Juin 2018, 09:52

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père René KERROS
par Bouté Christian Sam 16 Juin 2018, 07:23

» [DIVERS B.A.N.] Porte ouverte B.A.N de Lann-Bihoué Juin 2018
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Sam 16 Juin 2018, 07:23

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par doubleloire Sam 16 Juin 2018, 06:55

» Officiers techniciens
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018, 21:14

» [Divers Djibouti] Autour de Djibouti
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018, 20:54

» DIANE (SM)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018, 13:39

» [VOS ESCALES] Escale annulée
par titus56 Ven 15 Juin 2018, 12:50

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père Roger Channac
par Invité Ven 15 Juin 2018, 12:30

» LE MUTIN (BE)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018, 04:35

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par chauvin Jeu 14 Juin 2018, 18:12

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Franjacq Jeu 14 Juin 2018, 15:09

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par jobic Jeu 14 Juin 2018, 10:51

» [ Aéronavale divers ] [ 1945-1950 L'histoire des grands oiseaux blancs à tête de loup noir en Indochine
par alain EGUERRE Mer 13 Juin 2018, 06:29

» LES SERVICES TER ET CONTRÔLE TER
par Max Péron Mar 12 Juin 2018, 15:01

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Châtelleraudais
par DEMEULANT Henri Lun 11 Juin 2018, 21:16

» [ Blog visiteurs ] Recherche contacts
par Invité Lun 11 Juin 2018, 19:21

» Bougainville (BTS)
par GILOU971 Lun 11 Juin 2018, 14:06

» SNSM Douarnenez
par gilbert kerisit Lun 11 Juin 2018, 08:13

» RHÔNE (BSL)
par guena29 Lun 11 Juin 2018, 07:56

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 11 Juin 2018, 06:36

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par pat Dim 10 Juin 2018, 20:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par rvr Dim 10 Juin 2018, 14:03

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par COLLEMANT Dominique Sam 09 Juin 2018, 21:12

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par cuny Sam 09 Juin 2018, 19:41

» [ Les traditions dans la Marine ] Les plaisanteries dans la marine.
par PAUGAM herve Sam 09 Juin 2018, 12:17

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par père dodu Ven 08 Juin 2018, 21:50

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par douzef Ven 08 Juin 2018, 17:55

» LA PERLE (SNA)
par tabletop83 Ven 08 Juin 2018, 17:52

» LCT L9098
par GYURISS Ven 08 Juin 2018, 17:42

» CYBELE (CM)
par poutchi Ven 08 Juin 2018, 06:56

» [ Divers escorteurs rapides ] Livre sur les Rapides
par jym Jeu 07 Juin 2018, 17:03

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Nenesse Jeu 07 Juin 2018, 10:52

» Le Conquet
par salonais Jeu 07 Juin 2018, 05:51

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Jean-Marie41 Mer 06 Juin 2018, 17:01

» [Histoire et histoires] DIXMUDE
par Joël Chandelier Mer 06 Juin 2018, 16:44

DERNIERS SUJETS


L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Partagez
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par † Fanch 56 le Lun 15 Juin 2009, 13:47

Voici un texte transmi par notre ami bouveret


Bonjour à tous,

J'ai conservé au fond d'un tiroir le compte rendu d'une sortie en mer à bord de la Belle Poule le 7 décembre 1948, alors que je suivais le cour de gabier à Lanvéoc Poulmic.
Ce récit intéressera sans doute les anciens pour qui ces goélettes restent des véritables monstres sacrés, c'est pourquoi je vous en adresse une copie en p.j.
Pour information, ce document figure dans l'autobiographie que j'ai consacrée à ma découverte de la Marine Nationale intitulée "De la terre à la Mer" que j'ai publié en 2004, et dans laquelle je raconte mes souvenirs de l'école des mousses (10/47), mes premiers embarquements sur les RHM, et mon séjour en Indochine 1951/53.
Cet ouvrage peut vous être adressé dédicacé au prix de me demander par mp de transport sur simple demande.
Amicalement,
Jean Rouveret





Compte rendu de la sortie en mer

A bord de la goélette « La Belle poule »


Le Mardi 7 Décembre 1948.



Spoiler:

Par un temps assez nuageux, nous embarquons pour un bref séjour à bord de la Goélette à hunier La Belle Poule.
Le Zarsis nous conduit à bord et nous prenons contact avec le voilier.
A 9 h 30 le coffre est largué, nous hissons les voiles, et dans l’ordre, la grand voile, la voile de cape, la misaine avec deux tours de rouleaux, la trinquette, le petit foc et le hunier également avec deux tours de rouleaux.
Nous sortons de la rade vent de travers, le vent fraîchi légèrement, le second maître nous indique nos postes de manœuvre, et pendant notre navigation jusqu’au goulet de Brest nous avons le temps d’examiner la goélette plus en détail.


C’st vraiment un très beau bâtiment, long d’environ 30 ml, possédant 8 voiles et lancé aux chantiers de Cherbourg en 1932 (tiens, l’année de ma naissance !)

Tout le navire est extrêmement propre car il est régulièrement entretenu par un équipage professionnel habitué à ce type de navigation.

Un appel du Commandant nous fait monter sur le pont et nous tenir prêts à manœuvrer car nous approchons du goulet.
Le timonier transmet un message en « Scott » au phare de Portzic et nous nous engageons dans la passe.




Page 2


Le goulet est très agité, les lames sont courtes et profondes en raison du fort courant de flot venant à la rencontre des rivières Aulne et Elorn.
Le vent debout nous oblige à tirer trois bordées, je dois avouer que la vue du bout dehors pénétrant dans l’eau jusque’à l’étrave nous collait une sacrée trouille…, injustifiée d’ailleurs car le bateau étalait très bien, mais le fait de posséder trop de voilure à l’avant déséquilibrait le navire et le foc fut amené.

Nous continuons notre route vers la pointe Saint Mathieu et virons de bord tout de suite après, la position vent de travers nous donne une forte gîte qui s’atténue en pénétrant dans l’anse de Camaret, les deux autres voiliers qui font route avec nous sont « l’Etoile et Notre dame d’Etel », il nous suivent à peu de distance.

Vers 15 h nous sommes au fond de la baie, et nous mouillons tribord, pendant qu’on affale les voiles. Les « sister-ships » mouillent à nos côtés.

Dans le poste d’équipage, le S/M nous fait un peu de théorie pour nous expliquer le mode de navigation que nous avons pratiqué depuis le départ.

A 17 h 30 le dîner est servi, et on mange tous de bon appétit ! le service de nuit est réparti entre plusieurs d’entre nous, et après avoir grées nos hamacs, nous sombrons dans un sommeil réparateur qui nous fait oublier cette dure journée.

Le lendemain matin, après la toilette et le petit déjeuner nous montons sur le pont, l’horizon est calme, le soleil se lève paresseusement sur la colline qui domine Camaret, l’ancre est dérapée à l’aide du gindeau, que nous actionnons à la main en souquant sur les « brinquebales », voile de cape, misaine, trinquette et petit foc sont envoyés, et nous appareillons vers le large pour une nouvelle journée.

Cette fois notre navigation est plus agréable que la veille, le roulis nous berge mollement, la matinée passe rapidement, vers 11 h 30 les hommes de l’équipe de quart vont déjeuner afin de prendre la relève.
Notre second Maître, Monsieur Vigouroux nous explique l’action de chacune des voiles et les phénomènes de dérives sont l’action combinée du vent et du courant.

En fin d’après midi nous apercevons les côtes de l’île d’Ouessant, la nuit est tombée quand nous virons de bord, nous sommes à environ quatre miles de la pointe Saint Mathieu et comme la veille nous reprenons le cap sur Camaret ou nous mouillons vers 20 h.

Page 3


A 21 h 30 toute la section tombe dans les hamacs…pour un sommeil réparateur.

23 h 15, le branle-bas nous réveille brutalement !
Allez ! allez, tout l’monde « s’ul »pont, et plus vite que ça !
Qu’est ce qu’il se passe ? y a l’ feu ou quoi ?

Nous ne tardons pas à recevoir l’explication, une tempête de suroit (sud ouest) est annoncée ! l’ordre est donné de déraper l’ancre, tandis qu’à l’aide du moteur auxiliaire nous nous éloignons de la côte.
Rassuré quant à la sécurité du navire, le commandant fait mouiller trois maillons, (un maillon = 30 mètres) estimant qu’en cas ou le mouillage chasserait, nous ne serions pas drossés sur les rochers.

Cette petite alerte terminée, nous retournons « à la bannette » !

A une heure du matin, on vient me réveiller pour prendre mon quart, la nuit est calme, la mer tranquille, rien ne permet de soupçonner la venue d’une tempête.

Un fort coup de vent se lève brusquement, (je regarde ma montre, il est 2 h 40) pendant que la pluie éclate, la goélette tire sur sa chaîne et fait une embardée, de toute part la mer se creuse, je courts alerter l’officier de garde, tout en claquant des dents ! (c’est ma première tempête ! !) quelques minutes après le comandant apparaît sur le pont, ça souffle à présent en rafale, et les creux atteignent déjà prés de trois mètres…

Faites sonner le branle-bas de l’équipage, dites au second Maître mécanicien de mettre le moteur en route !
L’espace d’un instant tout le monde est sur le pont, le hunier est viré à bloc pour offrir moins de prise au vent, le youyou embarque beaucoup d’eau et nous le déhalons jusque sous les bossoirs auxquels il va être hissé.

Un quartier maître prend la barre pour maintenir le navire bout au vent, le commandant semble très soucieux, il échange ses impressions avec le premier maître de manœuvre (le bosco), en effet, notre bâtiment va se trouver en réel danger si l’ancre venait à chasser…dans ce cas, nous risquons d’être drossés sur les récifs où le bateau sera éventré…



Page 4


Jojo, kiki et tous les copains sont à moitié morts de trouille…je n’en suis pas loin moi non plus !, le vent souffle à déraciner les chênes et nous hurle dans les oreilles, la pluie nous single la figure, et l’obscurité ajoute encore à nos inquiétudes !

Voyant que la tempête n’augmente pas, nous sommes divisés en deux bordées dont l’une assure la garde au cas ou un coup dur se produirait, fort heureusement, c’est la notre qui va se coucher !

Il n’est pas facile de trouver le sommeil…le bateau gigote comme un chien au bout de sa laisse… et les hamacs s’entrechoquent les uns les autres !
La nuit s’écoule, très agitée mais sans nouveaux incidents.

Nous nous réveillons encore tout ensommeillés de la nuit mouvementée que nous venons de vivre.

Comme les jours précédents nous appareillons, non vers le large cette fois, mais en direction du goulet que nous franchissons sans difficultés pour nous diriger vers l’anse de Frét, en face du petit village de Rostellec.

Pendant notre route nous croisons un Aviso auquel nous rendons les honneurs, nous dépassons bientôt le contre torpilleur Hoche au mouillage.
Quelques instants plus tard nous encrons dans l’anse du Frét, la grand voile est amenée ainsi que le reste de la voilure.

Après un copieux repas, nous dérapons et hissons les voiles pour nous diriger sur Landévénec.

Dans la rade la mer est beaucoup plus calme et nous naviguons très agréablement, nous croisons plusieurs remorqueurs de la Direction du Port de Brest (la D.P) qui surveillent les essais de torpilles qu’effectue le Hoche.

Nous remontons la rivière de Landévénec où un spectacle émouvant s’offre à nous en découvrant le cimetière marin…

En ces lieux, la mer parachève la lente destruction de célèbres bâtiments de guerre, nous sentons une légitime fierté nous envahir à la lecture des noms glorieux qui ornent encore la poupe de certains d’entre eux, tels que les torpilleurs Simoun et Ouragan, et le plus cher à nos yeux, le Forbin…que nous avons quitté il y a quelques mois.
Page 5

Beaucoup de ces bâtiments sont partiellement envasés, comme le trois mats barque « l’Armorique » que connurent si bien beaucoup de nos pères (hé ! le mien voulait s’engager à son bord en 1924 !)

Nous jetons l’ancre en face d’un bac, et après avoir pris nos dispositions pour la nuit, nous nous couchons.

Cette nuit là fut peuplée de rêves où les puissances de l’eau et du vent luttaient contre les frêles navires des hommes, où d’énormes masses flottantes s’affrontaient dans des roulements d’artillerie et le fracas de la mitraille.

Tous ces hauts faits d’armes nous les revivons une dernière fois avant de laisser derrière nous toute cette flottille de souvenirs.

Sur le retour, nous rencontrons, L’Yser, et la Meuse au mouillage, tandis que l’Orne fait route en sens inverse.
Une pluie fine tombe sur la rade, dans quelques instants nous allons arriver au terme de notre voyage, c’est à ce moment que je comprend mieux le dur métier de manœuvrier… qui est celui qui m’attend demain.

Nous débarquons avec beaucoup de regrets, et chacun de nous attendra avec impatience l’heure où il pourra prendre une part plus active aux actions de ces aines.

J’ai récolté un 17/20 à ce devoir…que mon examinateur a qualifié d’excellent ! (en toute modestie bien sur)



Jean Rouveret

1094 T 48





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
rouveret
MATELOT
MATELOT

Age : 86
NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par rouveret le Mer 17 Juin 2009, 20:30

Merci pour cette insertion, et mes excuses pour l'oubli (involontaire) des régles du forum.
Amicalement,
jean Rouveret
avatar
† LEBOUDEC
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 65
NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par † LEBOUDEC le Jeu 18 Juin 2009, 16:28

Salut les anciens de "l'Etoile" j' ai souvenir d'une revue navale, années 80,l 'escadre au mouillage, rade de Brest je crois que c'était le départ du CA "Pétrochilo?" Prémar2, je commandais la garde d'honneur Econav, il m'a tapé sur l'épaule merci Maitre, j'avais apprécié l'attention
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Joël Chandelier le Dim 02 Aoû 2009, 18:23

Paru aujourd'hui dans le journal Le Télégramme Dimanche






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
gilbert kerisit
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Manoeuvrier NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par gilbert kerisit le Jeu 20 Aoû 2009, 07:04

les Goélettes, le RETOUR (Ouest France)

avatar
Tragin
QM 2
QM 2

Age : 82
Timonier équipage NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Tragin le Jeu 20 Aoû 2009, 10:24

Bonjour

Ont-elles bien figuré nos belles Goélettes nationales,au Stall ships Atlantic Challenge ?

A++ G.Tragin
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Joël Chandelier le Ven 21 Aoû 2009, 12:01

Article du journal Le Télégramme de ce jour






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Michel Lucas
BARDE DU FORUM
BARDE DU FORUM

Age : 62
Manœuvrier équipage NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Michel Lucas le Lun 24 Aoû 2009, 19:33

Par hazard j'étais près du Chateau de Brest quand j'ai vu les goélettes rentrés des USA voici des photos prises instanément, et mon épouse et mes fils ne comprenaient pas ma joie de les voir arriver et mes sautillements...




Spoiler:




















ce soir là Recouvrance renaissait !!!



comme au bon vieux temps !

sur le Pont Gueydon ( air connu )







l'homme  est  en  mer  depuis l'enfance  matelot
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Joël Chandelier le Mar 25 Aoû 2009, 08:11

Michel et j'en ai mis trois pour un triple "ban" Encore une surprise de Kéké de faire arriver les goélettes pendant tes vacances familiales ainsi tu as pu expliquer à tes enfants ce que représentent pour nous anciens marins ces 2 beaux voiliers construits au départ pour aller pêcher la morue sur les bancs de Terre Neuve
tes photos sont superbes.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
chouffelect
QM 1
QM 1

Age : 61
NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par chouffelect le Mar 25 Aoû 2009, 08:13

quelle cha,nce tu as eu Michel . alors c'est laquelle qui est arrivée en premier... ? et oui a mon époque on faisait toujours la course avec l'etoile . j espère que cet esprit de compétition n'a pas changé.
Semper fi
avatar
jean-claude le coq
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par jean-claude le coq le Mar 25 Aoû 2009, 09:52

Magnifiques traversées..,on en redemande même en tant que spectateurs.
Cette entrée en petite rade-un flash-back de plus de quarante années,magnifique évocation des
belles croisières de notre jeunesse - dans les huniers,un peu boostés aux boutous-coat et
au quart de gwin-ruz par les boscos de la côte nord!..
Bien que familières des escales islandaises,nos goélettes-construites sur le modèle des
morutiers fécampois- étaient il me semble Joël, dès l'origine des bateaux école?..Les matelots du doris auront donc plus souvent mouillé leurs lignes à morues dans les courants d'Iroise que
sur les bancs de Miquelon!..(mais non mécréants...)
Au fait "TSF 31"?(merci le zoom) sans doute,Tall Ship France?..merci de m'éclairer, je ne
réussis pas à lire l'indicatif "flottants" à babord avant.
Allez belle fin de saison et belles nav à tous...
Amitiés ligériennes.
J-Claude



CHARLY
avatar
† kéké29
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 61
Mécanicien NON Direction du port

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par † kéké29 le Mar 25 Aoû 2009, 10:17

super MICHEL.
reviens vite, et on les fais venir à AUDIERNE. .
avatar
Michel Lucas
BARDE DU FORUM
BARDE DU FORUM

Age : 62
Manœuvrier équipage NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Michel Lucas le Mar 25 Aoû 2009, 11:39

d'autant plus que ces dames sont nées dans la même ville que moi Fécamp !! en seine maritime....mais pas la même année !






l'homme  est  en  mer  depuis l'enfance  matelot
avatar
† JLABORIE
QM 2
QM 2

Age : 78
Radio équipage NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par † JLABORIE le Mar 25 Aoû 2009, 12:00

apres recherches :
TSF 30: Belle-Poule
TSF 31: Etoile
donc ce serait l'Etoile qui serait arrivée la première en petite-rade au vue des photos
merci Michel pour ce reportage
J.LBO
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Joël Chandelier le Mar 25 Aoû 2009, 12:59

Merci Jean Claude (Le Coq)surement emporté par je ne sais quelle euphorie :B1: j'ai effectivement mis par erreur que ces 2 superbes voiliers (A649 Etoile, A650 Belle Poule et oui elles ont des immatriculations "Marine")allaient sur les bancs de Terre Neuve au lieu d'écrire qu'elles avaient été construites sur le modèle de voilier qui allaient sur les bancs de Terre Neuve.
Je ne suis pas pardonnable moi qui ai "tirer" sur les "bouts" (avec ceux de mon escouade aux mousses)pour la 1ère fois pendant 3 jours de navigation dans les environs de Brest du 24 au 27 avril 1961 il n'y a que 48 ans...... et plus récemment lors d'un rassemblement de ma promo Maistrance Pont 61/62 l'année dernière dans la rade de Brest.
Oui les avoir envoyé historiquement à Terre Neuve c'est du n'importe quoi :tir: elles qui ont fait partie des Forces Françaises Libres comme le montre ce pavillon qu'elles arborent au Beaupré






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
jean-claude le coq
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par jean-claude le coq le Mar 25 Aoû 2009, 14:17

merci à JLaborie pour sa promptitude à nous imformer (J?Jean,jacques ,Julien ou Junior?,hum,
T56 quand-même un peu de respect pour les anciens-surtout que mon major de Mousses 1ere Cie
63/64 était aussi de la Haute Vienne-donc vrai pays de marins(bouteille à la mer dans la rubrique "que sont-ils devenus")
Pour Joël,ta maîtrise du sujet et ta réactivité, font que- excuse moi- je te soupçonne de tester notre assiduité?..
Pour ce qui est de l'escale à Audierne,j'applaudirais des deux mains (des pieds c'est pas simple) si je ne craignais que quelques Bigouds ou Capistes "pen-kalet" n'en profitent pour
s'attribuer encore un petit morceau de l'histoire de La Royale?..mais non bien sûr je vous
charrie les gars,je sais bien que les bretons dans la marine,il n'y en avait pas tant que çà?,depuis le pilote de Colomb et ses karr-avel.
Amitiés à tous
J-Claude



CHARLY
avatar
† kéké29
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 61
Mécanicien NON Direction du port

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par † kéké29 le Mar 25 Aoû 2009, 18:05

LE TELEGRAMME.







avatar
gilbert kerisit
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Manoeuvrier NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par gilbert kerisit le Mar 25 Aoû 2009, 19:48

avatar
KERMITT
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 59
Météorologue NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par KERMITT le Mer 09 Sep 2009, 06:11

Et après cette course au travers de l'Atlantique voici venu le temps des changements de CDT.



Bon vent, belle mer aux futurs élus.





DOUARNENISTE ET FIER DE L'ÊTRE
avatar
Bagadoo
QM 2
QM 2

Age : 68
Commis équipage NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Bagadoo le Mer 09 Sep 2009, 06:57

J'espère que le bagad de Douarnenez sera de la fête.




  Le mieux est l'ennemi du bien.  
avatar
Bagadoo
QM 2
QM 2

Age : 68
Commis équipage NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par Bagadoo le Ven 11 Sep 2009, 13:08

Un petit lien avec des commentaires du journalm de bord.

C'est là :http://etoileetbellepoule.ecole-navale.fr/?cat=4




  Le mieux est l'ennemi du bien.  
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Changement de Pacha

Message par Joël Chandelier le Dim 13 Sep 2009, 16:58

Ça y est l'Etoile et la Belle poule ont leur nouveau "Pacha" avec cérémonie de prise de commandement à Douarnenez gros clin d'oeil à cette cité maritime aimant les voiliers. Keke 29 était parmi la foule on devrait avoir des photos en attendant voici l'article paru dans le telegramme de samedi à la page Douarnenez



la suite ici
Spoiler:







 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
† kéké29
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 61
Mécanicien NON Direction du port

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par † kéké29 le Dim 13 Sep 2009, 19:26

désolé joel, mais comme il etait mis, prise de commandement le dimanche à 14h sur l article precedent, .
pas pu y etre le vendredi, c est un coup monté
avatar
LEMONNIER
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
DÉTECTEUR NON

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par LEMONNIER le Dim 13 Sep 2009, 21:06

Soit une ( grosse ) " erreur " de communication : la Marine ou la Presse ! un peu désolant !
ou alors la RTT de nos marins , et leurs chers " week - ends civils " à voir !!!
avatar
FRANCO
QM 2
QM 2

Age : 80
Contrôleur aérien

Re: L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)

Message par FRANCO le Dim 13 Sep 2009, 21:18

Une photo d'une des Goélettes , laquelle ? Elle date (la photo bien-sur) de 1954 à l'école des Mousses .
A+

    La date/heure actuelle est Dim 24 Juin 2018, 07:04