Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 668353 messages dans 13610 sujets

Nous avons 15655 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est MARTIN

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» MINERVE (SM)
par lecuyer Aujourd'hui à 0:11

» [Marine à voile] L'Hermione
par Tragin Hier à 23:45

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Hier à 23:29

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par Nenesse Hier à 23:28

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par loulou06000 Hier à 23:23

» AGADIR (B.A.N.)
par CARRET Hier à 22:50

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par Domi83 Hier à 22:43

» ARROMANCHES (PA)
par Joël Chandelier Hier à 22:30

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par JBY Hier à 21:58

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Hier à 20:58

» LE BOURGUIGNON (ER)
par JUMPER Hier à 19:54

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Hier à 18:53

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Hier à 18:06

» LCT - L9061
par gerardsin59 Hier à 17:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Hier à 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Hier à 14:05

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par didiboy31 Hier à 13:37

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Hier à 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Hier à 10:51

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par skagerrac Hier à 10:47

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par bielo Hier à 10:34

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Hier à 9:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Hier à 9:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév 2018 - 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév 2018 - 21:59

» RANCE (BSL)
par PASQUETTE ERIC Mar 20 Fév 2018 - 20:34

» Criquet (gabare)
par Christian Apruzzese Mar 20 Fév 2018 - 20:13

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév 2018 - 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév 2018 - 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév 2018 - 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév 2018 - 15:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév 2018 - 1:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Lun 19 Fév 2018 - 23:23

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Lun 19 Fév 2018 - 20:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018 - 17:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Matelot Lun 19 Fév 2018 - 17:00

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018 - 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév 2018 - 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév 2018 - 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» FLOTTILLE 9 F
par André TORTAY Dim 18 Fév 2018 - 19:26

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018 - 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018 - 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018 - 18:31

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018 - 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018 - 17:24

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018 - 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018 - 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018 - 19:08

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par GYURISS Dim 11 Fév 2018 - 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 18:12

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Michel SALVY Dim 11 Fév 2018 - 17:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements généalogiques
par Invité Sam 10 Fév 2018 - 22:48

DERNIERS SUJETS


[VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Partagez
avatar
Philippe Richard
MATELOT
MATELOT

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par Philippe Richard le Dim 13 Déc 2009 - 16:30

JC,venant de Paris effectivement j'étais étonné d'entendre le vocabulaire des Gars du Sud,mais on s'y fait.
avatar
bernard pierre
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 75
NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par bernard pierre le Lun 14 Déc 2009 - 6:53

Ah ! les accents.
Pour Hourtin, arrivant du Sud Est, je me demandais bien (et toute la section aussi) quel pouvait être l'accent de notre très sympa instructeur : SM canonnier Birien !
A l'époque 02-1961, on ne se permettait pas d'apostropher un supérieur comme çà.
Donc J'ai pris mon courage à deux mains et je lui ai demandé :
- A gast donc ! mais c'est l'accent breton mêm !
Bien évidemment pour la suite de mes 22 ans de Marine, j'ai bien été servi, avec bien du plaisir.
avatar
3eme ligne
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Radio NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par 3eme ligne le Lun 14 Déc 2009 - 21:29

Pareillement, la première fois que j'ai entendu un Breton, je me suis pincé en me demandant si je ne rêvais pas, le second bosco concerné, parlait tellement vite que tous les gars de notre escouade qui venaient pour la plupart du sud, nous l'avions surnommé "mitraillette". On a aussi appris entre autres (liste non exhaustive) quelques termes assez typiques, comme "couilles de loup", "gueules de tangon", ou "Marie salope" "bollards", "bittes d'amarrage , ça nous passionnait et tous les soirs dans la chambrée on faisait le tour des nouveaux mots entendus. Finalement il nous en fallait peu pour nous amuser.





"Give blood, play rugby !"
avatar
Bagadoo
QM 2
QM 2

Age : 67
Commis équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par Bagadoo le Mar 29 Déc 2009 - 7:57

Voilà 39 ans, j'étais coincé avec nombre de mes camarades à Hourtin pour Noel.

Nous avons eu droit à une journée de perm Bordeaux où la température frôlait les -20 et j'étais comme bon nombre de mes camarades.

Heureusement le premier Janvier arrivait avec la première "vraie" permission. :




  Le mieux est l'ennemi du bien.  
avatar
Simbad
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 69
NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par Simbad le Dim 3 Jan 2010 - 11:00

Du Nord au Sud, en passant par la Lorraine ou par la Bretagne, on était tous dans la même galère si on peut dire. Mais qu'elle était bien agréable cette galère !.
Simbad



""La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Parfois il faut savoir le remonter""
avatar
Desplaces
QM 1
QM 1

Age : 61
NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par Desplaces le Dim 3 Jan 2010 - 14:25

Salut à vous tous et meilleurs vœux 2010.
Il y a un peu plus de 36 ans, ce n'était pas la galère du tout. :
Peut-être que certain se reconnaîtront dans ces photos à Hourtin (1973).

Spoiler:




Hourtin 5 ième compagnie - 55 ième section de garde.
Hourtin 1973 - Desplaces - (x).



Dernière édition par Desplaces le Lun 4 Jan 2010 - 19:17, édité 2 fois
avatar
Simbad
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 69
NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par Simbad le Dim 3 Jan 2010 - 20:20

Bonsoir Desplaces,
J'ai employé le terme "galère" non pas dans le mauvais sens et il n'est pas péjoratif, d'autant que je précise qu'elle était bien agréable. J'ai trop apprécié la Royale pour la rejeter !.
Simbad



""La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Parfois il faut savoir le remonter""
avatar
Desplaces
QM 1
QM 1

Age : 61
NON

"la galère"

Message par Desplaces le Lun 4 Jan 2010 - 18:59

Oui, c'était une chouette galère, en plus, on l'avait choisi
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par framery le Lun 4 Jan 2010 - 20:11

Je suis arrivé à Hourtin le 13 juin 1968.
"C'était l'anniversaire de mon père".
Après la traditionnelle coupe de cheveux et ensuite l'attribution du n° matricule et enfin la désignation de la compagnie : la 12ème nous avons intégré nos dortoirs à 3 étages.
Après la délivrance de notre paquetage, notre SM Bosco LEDOZE cherche des volontaires pour l'équipe de joute.
Devant l'enthousiasme des gars, il a fallut qu'il nous parle des divers avantages d'en faire partie.
J'ai donc été volontaire, les promesses ont été tenues, et nous avons gagné devant le CPER.
D'Hourtin, je n'ai guère de souvenirs précis sauf celui où à la fin de notre formation, nous étions plusieurs Cies à être rassemblées dans un hangar pour faire le choix de la spé.
Pour certaines spé où il y avait trop de candidats les 30 ou 40 premiers étaient conservés et le reste devait choisir une autre spécialité.
Dur pour ceux qui n'avaient pas leur spécialité demandée lors de leur engagement.


Dernière édition par framery le Mar 5 Jan 2010 - 13:30, édité 3 fois
avatar
† Ettori
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Secrétaire militaire équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par † Ettori le Mar 5 Jan 2010 - 11:28

5 octobre 1966 CFM Hourtin, jour de l'Incorpo.



Deuxième jour au CFM.
Une partie de la 3ème cie 33ème section au réfectoires le 7 octobre 1966.

avatar
† Ettori
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Secrétaire militaire équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par † Ettori le Mer 6 Jan 2010 - 13:00

Phase anecdotique au CFM HOURTIN octobre 66.

Quelle ne fut pas notre surprise lorsqu'un de nos second-maitre d'instruction surnommé MISTIGRI arriva un matin dans la Chambrée pour nous prévenir de faire le meilleur accueil à nos camarades en provenance de nouvelle-Calédonie.
La surprise fut grande pour nous, tout d'abord la plupart d'entre-eux étaient assez baraqués, mais avec une démarche qui qui allait promettre fort pour les futurs défilés, concernant l'habillement, leur second allait avoir également du fil à retordre car ils se la jouaient tous aux permanents (voire la vareuse du treillis hors du pantalon ce qui était interdit.
Ils étaient tous très souriants, comme des gamins qu'ils étaient de 18/19 ans autre particularité avec nous le pompon bleu sur le bachi, quant au col bleu le repassage laissait à désirer du travail ! pour les instructeurs.
Par contre je dirai au lève rame dans les baleinières (là chapeau) rien à dire.
Nous ne les avons côtoyé qu'une dizaine de jours, je n'ai jamais su pourquoi ils étaient là, et que serait leur devenir.
Alors si au sein de ce forum d'anciens de la période 66 pouvaient me mettre au parfum comme l'on dit ?
Jean-pierre
avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par TUR2 le Mer 6 Jan 2010 - 14:24

A lire ces témoignages et surtout à voir ces photos, y-a pas, on était tous tout pareil, même dégaine, mêmes positions sur les photos, aux mêmes endroits, même port du bachi (et même, même coupe de douilles, mais ça, c'est normal).
L'arrivée au CFM ? M'en rappelle pas, quelques détails, les coiffeurs qui s'amusaient à faire des coupes à l'iroquois, ou uniquement la moitié du crane, goût douteux. Les seuls souvenirs marquants, les tahitiens et leurs guitares , nous en avions trois dans notre chambrée, Léon Chevrier(futur commis), Raymond Ebb (futur RDSF et revu à l'Indosuez à Papeete un peu plus tard) et un autre dont je ne me rappelle plus le nom; la marche en canard à 1 Plombe du mat au mois de novembre, un délice, les cacolacs du foyer, les "durs" du CPER, une unique journée de sortie à Bordeaux ,les poches vides à errer dans une ville inconnue, en bus sur une route avec des lignes droites interminables, un ciel gris et triste, l'attente du courrier des copines et de la famille, les inspections de sac, la couture de la jugulaire, du ruban légendé, sept jours en mer et le bal de neptune au cinéma. Y-a pas, j'ai pas du savoir apprécier les landes, trop de hate à voir la suite du film. Et à ceusses qui me diraient encore pourquoi je suis resté, je continuerai à dire pour la suite du film. Et heureusement, c'était un long métrage, c'est sur, des fois les introductions sont un peu longues et pourraient en décourager certains. Le scénario prévoyait une montée de l'action et tant mieux, en avant la musique ! Bye bye Hourtin, remarquez, me rappelle plus non plus du départ d'Hourtin, me rappelle surtout de l'arrivée à Toulon, un début décembre, FROID MAIS BEAU. Et en train jusqu'à l'intérieur de l'arsenal, où se trouvaient plein de bateaux gris en fer, et des longs cigares noirs, avec arrivée du coté du dépot (dans les wagons, banquettes en bois quand même), puis bus jusqu'au CIN.
Bref l'arrivée à Hourtin, on était tous différents, venant d'endroits différents, et en deux coups de cuillère à pot, on se retrouvait tous pareils, on ressentait les mêmes choses , mais pas de la même façon et on en est tous sortis, pas de la même façon mais différents quand même. (moi, je me suis compris ).

Ex apprenti Matelot, et ancien futur retraité, amicalement TUR2





Ia orana ite matahiti api
avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par TUR2 le Mer 6 Jan 2010 - 14:27

Pour Simbad,

A propos de galère, il y a plus que probablement, un certain nombre d'entre nous, qui à un moment donné, lors de leur séjour , ont du se poser la question,"mais que suis je venu faire dans cette galère", normal, au mois de décembre, lorsqu'on vient de troquer un banc d'école pour un banc de nage...

A+ TUR2





Ia orana ite matahiti api
avatar
† Ettori
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Secrétaire militaire équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par † Ettori le Mer 6 Jan 2010 - 17:29

Éléments de la 3ème cie 33ème section octobre 66.
avatar
LOLO 72
QM 1
QM 1

Age : 66

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par LOLO 72 le Jeu 25 Mar 2010 - 9:40

LOlo 72
Que de souvenirs
Entré à Hourtin le 5 Aout 68 à 17 ans
Les corvées de trie des déchets de cuisine qui etaient prévus pour les cochons d'une ferme à Hourtin
La premiere garde de nuit de faction pres du lac ou a la reserve des carburants.
Tout çà apres les evénements de 68 nous, jeunes engagés "quelle trouille" le moindre bruit la moindre lueur sur le lac et l'on se faisait un film
A+si d'autres anecdotes me reviennent
avatar
† Ettori
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Secrétaire militaire équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par † Ettori le Jeu 25 Mar 2010 - 15:04

Bonjour LOLO 72,
Je n'étais pas engagé simple recrue, et je me souviens aussi de cette ferme, trie des déchets pour les cochons, l'odeur que l'on conservait malgré la douche.
Ma première garde comme toi près du Lac avec un MAS 36 sans culasse, une lampe torche et le sifflet, et bien entendu prévu au programme certains SAKOS mais loin d’êtres méchants qui balançaient des pierres dans le lac, marchaient sur des branches brouh ! et oui l'effroi la première garde.
Là à ce moment là je me suis rappelé ce que mon père m'avait raconté lors de son passage en Indochine, ce que mon oncle avait subit de garde dans les AURES et lorsqu'au matin il découvrait qu'à 200m environ de lui c'est son pote qui avait été égorgé par les F...
J'ai pensé à cela à ma première garde et vrai que la trouille je l'ai eue et puis la seconde un peu mieux alors si je m'étais engagé ?

Malgré cela ce sont de bons souvenirs, et pour ma part je dois dire que l'on essayait de faire au mieux de rendre des jeunes de 19 ans à en faire des hommes, maintenant c'est une conviction tout à fait perso.
Cela n'engage que moi et je regrette vivement aujourd'hui que l'on ai pu supprimer le service National, il servirait encore aujourd'hui.
Cordiale amitié marine.
JPE.78



Ma devise :
Je ne tends pas la main pour recevoir de l'autre.
La plus belle des richesses sur terre c'est la santé avant toute chose.
avatar
berry62
QM 2
QM 2

Age : 75
Radio NON

Incorpo 27 Novembre 1961

Message par berry62 le Mer 12 Mai 2010 - 4:38

Le train, la gare St Jean, le brouillard, le froid, les bus marine, c'est OK
En faite moi ce que je me rappelle surtout c'est les mesquineries de ces sakos si gentils. Genre, Qui a le permis de conduire? prenez la brouette! ou ceux qui savent nager? prenez les seaux et les serpillères! A part je ne me souviens d'aucun ni même de la tête des encadrants. Qui a connu le ballon militaire? superbe sport qui pn extincteurermettait non seulement de filer quelques coups de coudes mais aussi de lancer en pleine poire le ballon. Vous ne parlez pas du parcours du marin ou en courant il fallait passer une porte étanche prendre un extincteur, faire semblant d'éteindre un feu, reposer l'extincteur et repasser la porte gare à la tête!) Avant le repassage il y avait le lavage, dans le hangar ou des bacs en ciment attendaient sous une couche de glace. enfin pour finir le tir au mousqueton ou vous pouviez y laisser la joue ou les lunettes. et ultime récompense, la journée de détente à Lesparre ou à Pouillac ou il n'y avait rien à faire d'autre qu'a lorgner la serveuse en buvant Cacolac et en écoutant Richard Anthony qui entendait siffler le train ou Pétula Clark et son Chariot. Quelle belle époque!
Je m'excuse d'avoir un peu grisé vos souvenirs, bonne journée quand même
avatar
puyraveau jean-gabriel
QM 1
QM 1

Age : 76
Radio équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par puyraveau jean-gabriel le Mer 12 Mai 2010 - 8:07

Mais non, mais non...ne t'excuse pas berry62! Nous avons les mêmes souvenirs que toi!
Et au vu de ton matricule, j'ai dû passer au CFM une année avant toi!
avatar
geandreau
QM 1
QM 1

Age : 75
NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par geandreau le Lun 17 Mai 2010 - 14:08

Le 29 janvier 1962 jour de mon incorporation et jour de mes 18 ans.

Janvier 1962 aucun souvenir du N° de la section, je me rappelle juste que l'instructeur été très sympa (second maitre en haut).

Première perme à Hourtin, avec en suivant une visite dans une maison ou évoluer des demoiselles accueillantes (cela devait être à Soulliac) mais comme nous étions sans le sous, avons juste regardé.
avatar
† Ettori
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Secrétaire militaire équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par † Ettori le Lun 17 Mai 2010 - 16:42

bonjour GRANDREAU , Première perm comme toi en 66 les fameuses filles dont tu parles et la boite c'était à SOULAC , boite qui se répercutait du bouche à oreille comme l'on dit .Effectivement nous n'étions pas très friqués et pour cetains nous avons mis en commun à la 3ème afin que certains puissent aller s'y libérer bien qu'avec la dose de bromure que nous avions! elles avaient du boulot mais connaissaient bien le système des poches dans la pantalon à pont et oui que de souvenirs qui marquent bien
cordialement
JPE.78



Ma devise :
Je ne tends pas la main pour recevoir de l'autre.
La plus belle des richesses sur terre c'est la santé avant toute chose.
avatar
FRIEH Gérard
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par FRIEH Gérard le Lun 17 Mai 2010 - 18:38

octobre 1964... Hourtin, les baleinières, les grands espaces, la découverte de la vie en communauté, les petits déjeuners dans la chambrée, et surtout la première sortie à Souillac le week-end précédé par la redoutable TABDT...
Vous dansez Mademoiselle?.... non merci..
Vous dansez Mademoiselle?.... non merci..
Etc etc etc..
A la vingtième veste, mais que m'arrive-t-il? Je suis allé me regarder dans le miroir des toilettes, ne comprenant pas comment mon charme naturel n'opérait plus!!!
Horreur!
Une coupe de cheveux à la huron..
Une épaule tordue par la piqure de l'avant veille

Quelle tristesse! Alors bus, retour à Hourtin et on attendra de reprendre un visage humain..Mais bon, personne n'en est mort n'est-ce pas?



avatar
morbihannais
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 78
Radio

un peu plus ancien !!

Message par morbihannais le Lun 24 Mai 2010 - 17:16

bonjour à tous les "jeunes" que j'ai lus sur ce forum !!

en provenance de Nantes, du octobre 58 jusque vers le 20 Décembre 58

quelques souvenirs différents : à l'arrivée à Hourtin, première chambrée dans une sorte de bunker à moitié enterré, je crois me souvenir que c'était le long de la clôture du CFM à gauche en y entrant.

nous y sommes restés, en hamac bien sur, durant toutes les démarches d'incorpo avec la fouille (à cette époque c'était pour couteaux, alcool; dans les années 80/90 c'était pour les mêmes et pour la drogue surtout !! je l'ai vu en suivant un stage de responsables de centres PMM) coiffeur, habillement ... puis déménagement en immeuble "moderne!" et toujours en hamac! et là tabdt, début des formations en maritime et militaire, aviron, voile ... et tests de niveau; et là je suis complètement "éteint" par les effets du tabdt! heureusement mon brevet de technicien ENP me donne au minimum le niveau 4 (ou 5 je ne sais plus) et je peux choisir ma spé de radio. des corvées comme tout le monde mais sans jamais de soucis avec les encadrants et permanents; je n'ai pas de mauvais souvenir de nos responsables de compagnie, tous des vrais anciens qui n'avaient pas besoin de se faire mousser ou de nous faire "morfler" pour être respectés !! et départ vers l'école des radios aux Bormettes/La Londe les Maures dans le Var, l'école à l'environnement de rêve, sans clôtures ..et encore en hamac jusqu'à la moitié du cours mais ceci est un autre "forum"

je me souviens aussi que chaque matin ou soir aux "couleurs" je me faisais tout petit pour ne pas être choisi pour aller "envoyer" ou rentrer le pavillon, j'étais impressionné par la présence de centaines de personnes!! le clairon sans doute aussi qui nous gratifiait de quelques canards !!


Dernière édition par Fanch 56 le Lun 24 Mai 2010 - 17:21, édité 1 fois (Raison : Fusionné dans le bon sujet.)

BREIZHROAZON
QM 2
QM 2

Age : 63

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par BREIZHROAZON le Mer 22 Sep 2010 - 22:34

Je suis arrivé au CFM Hourtin en octobre 74.
Départ de Rennes, passage par Tours st pierre des Corps et arrivée Bordeaux vers les 06h00 du matin.
Les gradés nous ont fait faire le grand tour pour ne pas arriver trop tôt à la gare de Bordeaux.
Ensuite, embarquement vers le CFM dans les cars bleus.
Arrivée au CFM vers les 8/9h.
Speech du commandant au cinoche, passage à l'habillement, (ils ne m'ont pas trouvé de vareuse à ma taille).
Ensuite, coiffeur pour la boule à 0, et affectation des dortoirs.
Je ne me souviens pas de la compagnie, c'était au 1er étage d'un bâtiment qui avait dû en voir passer des apprentis-marins !
Un matin, au poste de propreté, on a sorti la lance à incendie sous les ordres du SM MORAND et du MT BORDES (des chics types).
L'après-midi, on allait ramer sur le lac ou tirer au fusil, j'ai dû tirer 5 balles en tout et une rafale de PM.
Ensuite, j'ai eu une affectation pour la 25F à Lann-Bihoué.
Vu avec le recul, au fond, cela a été du bon temps !
Les gradés de la cie on essayé de nous apprendre à chanter "le rêve passe" et ça s'est terminé à faire des pompes devant le casernement.
Hourtin, sur le moment, c'était pas le rêve mais 36 ans après, c'était une colonie de vacances !
Je me souviens aussi de la cantine installé dans un immense hangar qui avait dû servir pour stocker les hydravions, et du foyer situé au-dessus.
Et les branle-bas entre theure et theure décidés par les gradés pour nous faire chi** et des pompes qui suivaient.
Ils étaient increvables ces mecs la !
Mais quel fierté et plaisir, une fois en perme de se balader en tenue de sortie avec le col bleu.
On n'était pas des biffins nous autres !
Il parait que le CFM est à vendre.

QM2 Guy Fournier
avatar
siffleur
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 67

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par siffleur le Mer 10 Nov 2010 - 15:42

Arrivé comme Lolo 72 en aout 68 ce qui m'avait le plus marqué à ce moment là c'était le passage chez le "coiffeur".
Je me rappelle avoir fait la connaissance dans le train d'un gars très sympa et que j'ai eu un mal fou à reconnaitre après son passage chez les coupeurs de cheveux.
Il est vrai qu'en 68 nous avions le cheveux relativement longs pour la plupart d'entre nous.
Après petit déjeuner et passage au cinéma pour les premières consignes.
A l'entrée on nous donnait une carte (bleue ou verte je ne me souvient pas de la couleur exact) sur laquelle il y avait un numéro.
Le mien était le 12723, mon matricule.
Et c'était parti au minimum pour 3 ou 5 ans.

Une photo de l'époque avec 2 gars de ma section (3éme compagnie 33éme section).
Peut être les reconnaissez vous ; je suis au centre.

Amicalement.
Siffleur
avatar
KERAUDREN
QM 1
QM 1

Age : 73
Radio équipage NON

Re: [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN

Message par KERAUDREN le Lun 22 Nov 2010 - 22:57

Ah Hourtin ! Les premiers pas dans la Marine..

Décembre 1961 et Janvier 1962.

J'admire ceux qui arrivent à se rappeler des détails, comme le N° de la compagnie ou des noms...
17 ans. On est encore un gamin à 17 ans. J'ai l'impression d'avoir vécu ces deux mois dans un brouillard. Je ne me rappelle que de quelques détails. Le hamac pour dormir, je n'ai eu qu'une seule "blague", ça va. Le canotage sur le lac, une seule fois. Le TABDT et les tubes de lait concentré. Un lever en pleine nuit, (garde ?) et un verre de tafia. INTE, hop ! c'est bon, radio ! Un second-maître, un seul, un peu père de famille. Pas de sortie. Le bachis, la bande.

Il n'y a qu'une chose qui m'a marqué à Hourtin. Un gars. Il s'appelait Lambert. Il était plutôt gringalet, et il était incollable sur les bérets verts. Il connaissait les commandos marine sur le bout des doigts et tout de leurs traditions. Et il s'était engagé pour faire partie de ce corps d'élite. Et il nous faisait bien rigoler, car vu comment il était taillé, il n'avait aucune chance...
Je l'ai retrouvé quelques mois plus tard à Toulon. Et il avait...le béret vert ! Incroyable, comment il avait fait ? Eh bien il était cuisinier dans une unité. Chapeau l'artiste, il avait pris une voie détournée, mais il avait réalisé son rêve.

Le mien était plus prosaïque : direction les Bormettes.


    La date/heure actuelle est Jeu 22 Fév 2018 - 6:00