Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 707008 messages dans 13969 sujets

Nous avons 14414 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est fumaz

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 08:16

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par JONCQUET Aujourd'hui à 08:11

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 07:59

» ESCADRILLE 22 S
par jean claude monzie Aujourd'hui à 07:49

» LE BORDELAIS (ER)
par Bureaumachine busset Aujourd'hui à 06:54

» [LES B.A.N.] ROCHEFORT
par Van de Zande Aujourd'hui à 06:52

» SUFFREN (FLM )
par MICAUX Joseph-Alexandre Aujourd'hui à 01:57

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par KERMARREC Hier à 23:52

» ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Roger Tanguy Hier à 23:11

» La spécialité infirmier Marine
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:50

» [ Blog visiteurs ] FANGUATOFA 1972
par Invité Hier à 22:36

» C.I.N. QUERQUEVILLE
par Tocansa Hier à 21:54

» MYTHO (CM)
par cornaly Hier à 19:25

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Hier à 18:58

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par andrem Hier à 15:48

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Charly Hier à 12:24

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par J-C Laffrat Hier à 12:09

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Jean-Louis Richard Hier à 09:16

» FLOTTILLE 33 F
par walker Hier à 03:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Charly Sam 18 Aoû 2018, 23:36

» [ Blog visiteurs ] Réponse à navigateur PM Basset
par Invité Sam 18 Aoû 2018, 18:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par mataf57 Sam 18 Aoû 2018, 18:46

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Sam 18 Aoû 2018, 17:17

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par navigateur Sam 18 Aoû 2018, 16:07

» [LES B.A.N.] AGADIR
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 18 Aoû 2018, 11:50

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Ven 17 Aoû 2018, 21:38

» LA CRÉOLE
par COLLEMANT Dominique Ven 17 Aoû 2018, 18:57

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par DENZER Philippe Ven 17 Aoû 2018, 18:15

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par LENOIR Ven 17 Aoû 2018, 16:20

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Jeu 16 Aoû 2018, 22:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Jeu 16 Aoû 2018, 22:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû 2018, 18:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Jeu 16 Aoû 2018, 15:52

» LCT L9098
par GYURISS Jeu 16 Aoû 2018, 11:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Jeu 16 Aoû 2018, 09:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 16 Aoû 2018, 07:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Jeu 16 Aoû 2018, 07:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû 2018, 22:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû 2018, 22:15

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû 2018, 21:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû 2018, 19:19

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Mer 15 Aoû 2018, 18:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû 2018, 18:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû 2018, 17:23

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû 2018, 12:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû 2018, 11:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû 2018, 11:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû 2018, 10:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018, 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018, 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018, 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018, 17:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018, 14:32

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018, 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018, 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018, 09:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018, 16:18

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018, 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018, 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018, 08:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018, 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018, 19:28

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 09 Aoû 2018, 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 09 Aoû 2018, 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 09 Aoû 2018, 19:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 08 Aoû 2018, 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 08 Aoû 2018, 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 08 Aoû 2018, 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 08 Aoû 2018, 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 06 Aoû 2018, 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 06 Aoû 2018, 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 06 Aoû 2018, 08:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 05 Aoû 2018, 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 05 Aoû 2018, 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 05 Aoû 2018, 16:28

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 04 Aoû 2018, 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 03 Aoû 2018, 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 03 Aoû 2018, 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 03 Aoû 2018, 11:34

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 02 Aoû 2018, 21:31

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 02 Aoû 2018, 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 02 Aoû 2018, 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 02 Aoû 2018, 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 02 Aoû 2018, 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 01 Aoû 2018, 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 01 Aoû 2018, 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 01 Aoû 2018, 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 01 Aoû 2018, 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 01 Aoû 2018, 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 01 Aoû 2018, 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018, 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018, 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018, 15:49

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018, 11:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018, 22:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018, 21:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018, 12:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil 2018, 09:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil 2018, 09:34

DERNIERS SUJETS


[ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Partagez
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

[ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par Charly le Dim 18 Fév 2018, 09:02

Ouverture de ce sujet à la demande de Claude Corre
et de membres intéressés.

Le Sanatorium des Neiges de Briançon est le premier sanatorium de cure construit à Briançon début des années 1930 il s'élève au milieu d'un parc de 32 hectares à 1350 mètres d'altitude.

A partir de 1945 l'établissement accueille un grand nombre de militaires issus de la Marine Nationale (émanation de l'hôpital militaire Saint-Anne de Toulon).

Sur votre moteur de recherche tapez: Briançon grand hôtel des neiges ministère de la culture.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par corre claude le Dim 18 Fév 2018, 11:05

J'ai demandé à Charly d'ouvrir ce sujet, car je me suis aperçu que quelques un d'entre nous essayaient d'y rentrer par le biais de "recherche camarade" de telle date à une autre. Pas facile car vous n'y rentriez pas pour faire carrière.
C'est un bâtiment, qui ne flottait pas, mais qui a vu passer quelques uns d'entre vous.
Il n'y avait pas que des marins, mais il serait intéressant de connaitre les raisons qui vous ont amené là, le temps que vous y avez passé, les rencontres que vous avez pu y faire,
l'ambiance que vous y avez trouvée, a quoi vous passiez vos journées.
Les conséquences sur votre déroulement de carrière....
Un bout de notre jeunesse... et peut être l'occasion de retrouver quelqu'un...
Tout le monde étant en civil, les rencontres et les camaraderies se faisaient souvent de manière inopinée.
Je remercie Charly d'avoir ouvert de sujet, je préparerais un petit topo, sur ce qui me concerne.
J'ai même quelques photos (personnelles) à diffuser.
A bientôt.
CC
avatar
noelcaruso
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Commis NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par noelcaruso le Dim 18 Fév 2018, 21:09

Bon je me lance mais tout ne sera pas écrit ce soir.
Début 1971 je suis en CFC bien mérité après 18 mois sur le noble vaisseau qu'est la Maurienne.
Un beau jour mon affectation tombe, c'est Fort de France, pour moi c'est le pied mais avant il me faut passer par le 5ème dépôt à Toulon.
Me voici donc à Toulon, ville que je découvre en bon Breton je ne suis pas trop dépaysé car j'ai vite trouvé les lieux qu'il faut connaitre.
C'est là que sa se corse pendant la visite d'aptitude un médecin appelé me fait passé une radioscopie et pas satisfait du résultat m'envoie à Saint-Anne pour faire des examens complémentaires.
Les examens sont vite fait et je m'en vais avec des copains en ville fêter mon prochain départ.
Quand je rallie le dépôt la nuit est bien avancée et surprise le bidel est là qui m'attend et il n'a pas l'air content, à ses pieds ma valise marine et mon sac il m'envoie chercher le reste de mes affaires et quand je reviens une ambulance est là qui m'attend et départ pour Saint-Anne.
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par corre claude le Lun 19 Fév 2018, 17:10

Je reprends la suite de Noël Caruso.
Circonstances et motifs de l'affectation dans cet établissement et premiers contacts

Août 1968, Breveté détecteur, retour de Québec et St Pierre et Miquelon,avec le Du Chayla, mise en carénage du bateau, à côté du Jeanne D'Arc (Un plus ancien).
C'est le week-end, effectif réduit,j'ai un grave malaise le dimanche après midi.
Le lundi matin, impossibilité de me lever, évacuation d'urgence sur l'Hôpital Maritime de Brest.
D'abord placé à l'isolement, je suis remis sur pied assez vite.
J'occupe alors une chambre commune ou tout le monde n'est pas marin.
Soins classiques de la maladie en ce temps là et en décembre, déclaré négatif, je suis adressé pour des soins complémentaire, et du repos au Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des neiges).
Partis de Brest, à trois, par le train nous arrivons à Briançon (le bas)
Je pense que c'est en taxis que nous sommes arrivé au Sana .
Il neigeait, et je n'ai pas vu la terre avant Mai. Moi qui n'avait que de petits escarpins aux pieds...
L'établissement est à l'extérieur de la ville (2Km?), sur la route de Serre Chevalier.
Le grand Hôtel est effectivement un grand bâtiment.

Vous en savez plus si vous êtes allés sur l'adresse indiquée par Charly vous avez une description de l'établissement : 5 étages, 22 chambres par étage et 3 lits par chambre ...

Tout le monde est en civil, mais en parlant, on s'aperçoit qu'il n'y a pas que des marins, beaucoup d'anciens militaire, mais aussi des civils. (Uniquement des hommes)
Je ne sais pas comment se fait la répartition par chambre, (l'age peut être), mais j'ai au moins un ancien séminariste dans la mienne.
Rien ne vous oblige à rester dans votre chambre toute la journée, à part la sieste obligatoire sur la terrasse de sa chambre, et peut être des soins.
Par contre le réfectoire est commun, il y a aussi une « salle des fêtes » qui reçoit de temps à autres des représentations artistiques, quand ce n'est pas nous même qui organisons des  « radio crochets ».
Nous ne sortons pas beaucoup, hormis le Dimanche car la Ville est assez lointaine.
Sinon je pense que la discipline est assez libérale, nous sommes de grands garçons volontaires pour cette affectation.
Je crois qu'il n'y a qu'un surveillant, un ancien mataf je crois dont le rôle essentiel est la surveillance de la sieste.

Une petite vue de l'établissement sur les photos suivantes



1 Vue générale de l'extérieur. La photo est de piètre qualité, je l'ai réalisée avec un appareil miniature acheté à Québec
2 Une vue générale de l'extérieur
3 Presque la même, mais avec un pitre qui gâche un peu la vue.

A suivre si vous le voulez bien
CC
avatar
noelcaruso
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Commis NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par noelcaruso le Lun 19 Fév 2018, 23:23

je reprends la suite de mon histoire
à peine arrivé à Ste Anne j'ai une p'tite piaule et j'suis de suite branché avec une perfusion et je reçois des rafales de piqûres cela dure plusieurs jours avant de savoir ce que j'ai, une bonne vieille tuberculose et je suis contagieux, je dois avertir tous les gens avec qui j'ai été en contact et il se trouve que plus tard en faisant mes mouvements d'embarquement à la sortie du sana j'apprends que un patron du bureau militaire du dépot avait eu quelque p'tits ennuis suite à mon premier passage mais heureusement sans suite pour lui mais il se souvenait bien de moi.
Je suis resté 3 mois à Ste Anne et ça n' a pas été une partie de plaisir. car c'était l'école des infirmiers et à raison de 3 ou 4 piqûres par jour plus les perfusions j'avais les bras tout bleus et je ne pouvais plus m’asseoir, puis c'est le grand départ pour Briançon en train.
nous partons à 4 dont un marseillais"Léonce"qui nous à fait découvrir marseille en attendant le train pour Briançon et du coup nous loupons la correspondance, nous finirons par arriver mais déjà fiché par le surveillant général ça commençait bien.
comme l'a dit Claude nous étions 3 par piaules mais les 2 premiers mois les seules sorties que nous avions c'était d'aller sur le balcon.nous mangions dans la chambre et au bout d'un moment c'est long.
quand nous avons changé d'étage et que les sorties étaient autorisées l'aprés-midi nous avons vite découvert que pas loin il y avait un sana de filles"chantoiseau"et du coup mon point de vue sur la montagne à changé et je me suis pris à aimer la région, nous étions jeunes ,la discipline cool et pas grand chose à faire, pour les filles de "chantoiseau" c'était pareil on ne pouvait que s'entendre.
Au départ je devais rester 6 mois mais j'ai fait du rab et je ne m'en suis pas plains je touchai ma solde et j'avais du temps libre.
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par Charly le Ven 23 Fév 2018, 19:00

J'en avais entendu parler car en 74 un QM2 Manœuvrier à débarqué
de notre Dragueur de Mines pour rejoindre le Sanatorium.

Merci Claude et Noël.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par JBY le Ven 23 Fév 2018, 20:38

N'oubliez quand même pas de parler du climat fantastique de cette belle vallée de la Guisane avec ses villages et hameau disséminés tout au long de cette gouttière ensoleillée jusqu'aux sources situées au col du Lautaret. Les bienfaits de ce climat sec redonnent forces et moral. Une vraie cure de jouvence.



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par Charly le Ven 23 Fév 2018, 20:44

JBY, c'est pas pour rien que le Sanatorium était là.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par JBY le Ven 23 Fév 2018, 21:54

Évidemment Charly. .....



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par corre claude le Ven 23 Fév 2018, 22:09

Merci à JYB et Charly d'avoir relancé le sujet.
Je mets la suite de mon récit à demain.


Dernière édition par corre claude le Ven 23 Fév 2018, 22:29, édité 1 fois (Raison : Mise en forme du texte initial)
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par corre claude le Sam 24 Fév 2018, 22:14

Je pensais que plusieurs d'entre nous étaient passés dans cet établissement et recueillir plus de commentaires, au même titre que sur un navire ayant navigué.
Sûrement pas de grandes aventure, mais retrouver les sentiments des uns et des autres face à ce qui a quand même été une épreuve.

Séjour au grand Hôtel des Neiges 1958 -

Occupations quotidiennes

Vous m'excuserez si certains détails sont un peu flous, 60 ans ont passés.
Spoiler:
Contrairement à Noël Caruso, je ne me rappelle pas avoir mangé dans la chambre.
Je ne me souviens pas non plus d'une différence de traitement en fonction de l'étage où nous résidions.
J'ai entendu parler de Chantoiseau, il se disait qu'à l'époque il y avait 14 sana à Biançon, dont plusieurs de femmes évidemment , mais je n'ai pas eu l'occasion de rencontrer ce joli monde, pourquoi ? Je n'en sais rien, mais nous étions dans des conditions si particulières.
Il n'y avait pas à proprement parler d'occupations organisées, chacun fixait se occupations , pendant son temps libre, en fonction de ses aspirations : visites dans d'autres chambres pour discuter, lecture, bricolage.
Je ne me rappelle pas qu'il y ait eu la Télévison, déjà à l'époque la radio était difficile à capter, et c'était surtout sur des tourne-disques que nous écoutions la musique.
Lecture, il y avait une bibliothèque bien garnie et le temps ne manquait pas,
Je faisais aussi quelques travaux manuels la maquette d'un chalutier-thonier de mon pays natal, mais n'étant pas trop chauvin j'ai réalisé aussi un chalet Savoyard articulé pour servir de distributeur de cigarettes.
La grande mode était aussi de réaliser des sujets en plastique cousu, remplis de Kapok, que l'on retrouvait un peu partout une fois revenu au pays.

Rencontres.
Il va de soit qu'avec une population si nombreuse on ne pouvait que faire des rencontres.
Comme personne ne portait l'uniforme, celles-ci se faisaient un peu au feeling.
N'ayant été que très peu de temps dans la Marine, j'avais peu de chances de rencontrer d'ancien collègues.
J'ai pourtant retrouvé par hasard un cousin, instituteur dans le civil, tombé malade pendant son service militaire, dans la Marine. Un personnage ! Véritable artiste en beaucoup de domaines.
C'est lui en particulier qui organisait les radio-crochets.
Sinon tout un tas de personnages, des anciens légionnaires, (peut être même un ancien « Bat d'Af », gentil comme tout mais qui nous racontait de rudes qu'il avait du supporter) des marsouins, des aviateurs, des civils sûrement dont on ne connaissait pas l'origine...mais qu'on avait plaisir à fréquenter.
Il y avait entre autre un « gourou » véritable puits de science, que vous écoutiez pendant des heures, en plus il vous faisait des tours de magie et des manip aux cartes
Un autre vous prenait au jeu de l'oie, et dès le deuxième pion, savait qu'il avait gagné. Je ne me suis jamais confronté à lui, car j'avais du mal à suivre les parties.
Sommes toutes on pouvait passer du bon temps en interne

Sorties
Celles-ci étaient autorisées , au moins le Dimanche (Après midi)
Pour moi se posait un petit problème « structurel », ayant été évacué sanitaire durant la période légale du Service Militaire, j'ai été RD1 (Reformé définitif N°1) ce qui me donnait le droit à une pension, versée par le Ministère des Anciens Combattants, une somme bien modeste, mais c'était de l'argent de poche.
Ainsi je ne pouvait rivaliser sur le plan pécuniaire,avec les militaires qui continuaient à toucher leur solde.
Je sortais donc la plupart du temps en ville avec mon pote Aviateur qui partageait la même chambre à Brest qui avait de plus gros moyens, et qui faisait une gabegie de disques. Il était si bon client que le disquaire de la ville, lui avait fait cadeaux des 2 volumes du « Plaisir des Dieux » (recueil de chansons de corps de garde chantées par des carabins, et théoriquement réservées au corps médical) , mais que nous pu apprendre par cœur.
Il nous arrivait aussi d'aller faire un tour dans une ville frontalière en Italie (Suse)
Pas de grands exploits donc .
Chacun menait sa petite vie en attendant son départ.
Je devrais trouver quelques photos

Départ
Lorsque j'ai éclusé la durée légale de séjour pour continuer à toucher ma petite pension, j'ai repris la route de la Bretagne.
Constatation : j'ai tout de suite que j'étais moins essoufflé (La pression atmosphérique du niveau de la mer, sans doute.)

Epilogue.
J'ai bénéficié de part ma situation « d'ancien combattant » d'une école professionnelle dépendant de cet organisme, où j'ai passé un CAP d'électronique , suivi d'une formation de technicien en FPA.
Ceci m'a permis de rentrer dans le bureau d'étude d'une usine d'Electronique Parisienne assez cotée sur les marchés militaires.
Ceci m'a valu de travailler entre autre, sur des projets « Marine » et de fréquenter certaines bases pour l'installation, et la mise au point de systèmes d'armes.
Quand j'étais sur une base, je n'étais pas utilisateur d'une machine, j'étais la machine et j'ai pu servir (occasionnellement) d'instructeur à mes anciens collègues.
J'ai effectué toute ma carrière dans cette même boite, sous des Raisons Sociales différentes en fonction de toutes les restructurations. J'ai suivi une progression régulière de carrière pendant les trente ans passés dans cette Maison.
J'ai profité d'un "Plan Social" pour prendre une retraite anticipée, racheter une maison, et revenir "au Pays".

En espérant que d'autres anciens pensionnaires racontent leur séjour
CC
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par JBY le Sam 24 Fév 2018, 22:36

Mais Claude tu ne vas pas me dire que tu n' as pas eu l' idée d' aller louer une paire de ski pour monter au sommet de Serre Chevalier et descendre par exemple " La casse du boeuf" qui te dépose au pied du village dun " Bez" Chez ceux qu' on surnomme les tripes froides.... Tu as raté quelque chose de grandiose.



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par corre claude le Dim 25 Fév 2018, 22:19

Excuse moi JBY, mais reporte toi 60 ans en arrière , mais le ski n'avait pas la notoriété de ce jour.
Je suis un habitant des plaines, et je n'avais vu qu'une paire de ski (tout en bois) 8 ans auparavant, en colo,à Reigner, et c'était l'été.
En arrivant à Briançon, décembre 58, il neigeait et je voyais quelques gamins dévaler la bute en luge. (Je leur aurai peut être empruntée pour une descente.) Quelques (rares) personnes skiaient, mais sans moyens d'accompagnement.
J'avais entendu dire qu'à Serre Chevalier il y avait une station de ski, mais çà ne m'intéressait vraiment pas.
De plus ma condition physique, et financière m'auraient inévitablement éloigné de ce sport.
CC


Dernière édition par corre claude le Lun 26 Fév 2018, 08:35, édité 1 fois
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par JBY le Lun 26 Fév 2018, 08:06

Claude je te disais cela car le premier téléphérique de Serre chevalier fut construit en 1941. C'est une belle histoire car les Hauts Alpins étaient les gens les plus pauvres de France et il venaient d' ouvrir le plus long téléphérique d' Europe..... Quelle fierté
Tu aurais pu avoir envie de monter au sommet ne serait ce que pour le panorama. Mais tu as tout écrit ce n' étais pas ta préoccupation du moment. Et tu n' étais pas en forme. Et je suis un peu loin du sujet.
Bonne journée bien fraîche dans ta belle Bretagne Claude.



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par Charly le Lun 26 Fév 2018, 09:41

Merci pour vos récits Claude et Noël.
Claude on comprend bien que le ski n'était pas la préoccupation première des pensionnaires de cet établissement.
Ce refaire une santé avant tout.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par PAUGAM herve le Lun 26 Fév 2018, 09:57

Je n'ai jamais eu l'occasion de fréquenter ce genre d'établissement, mais j'ai lu avec beaucoup d'intérêt vos "aventures".
J'espère que d'autres vont également se manifester.





Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par corre claude le Lun 26 Fév 2018, 17:23

Je pensais aussi que d'autres se manifesteraient.
J'avais refait des recherches en lisant le sujet "Loulou de Molène" qui y avait séjourné.
J'attends quand même avec impatience la suite récit de Noël Caruso, car je crois qu'il a une aventure extra ordinaire à nous raconter.
Et que les autres ne se gênent pas même s'ils estiment ne pas avoir grand chose à nous apprendre, on ne sait jamais...

CC
avatar
latrubesse jean claude
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Électricien

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par latrubesse jean claude le Mar 27 Fév 2018, 17:56

Loulou de molène effectivement a fait un séjour début des années 60 ils en avait un bon souvenirs surtout de quelques sortie avec un camarade de chambrée ayant une voiture a disposition



avatar
noelcaruso
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Commis NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par noelcaruso le Mar 27 Fév 2018, 19:05

Bonjour Claude, et à vous qui passez par ici,
Pas d'histoires extraordinaires à relater, mais une vie assez monotone pour débuter.
Donc les deux premiers mois sont passé et nous sommes autorisés à changer d'étage ou je le crois nous serons plus libre (j’espère) ce n'est pas le pied mais c'est mieux.
La matinée est foutue car nous sommes branchées à la P.A.S qui doit passer en 3H, ensuite c'est déjà l'heure de manger et c'est là le plus gros changement car nous pouvons manger à la salle à manger, fini les plateaux dans la chambre et avant de remonter en chambre pour la sieste obligatoire, il est possible d'aller faire un p'tit tour dans les jardins.
Ah !! la sieste un grand moment, pas d'électricité pas de musique pas de bruit à 16H nous sommes libres et la ville n'est pas si loin que ça, et un peu de marche ne peut que faire du bien.
J'ai eu l'occasion de retrouver des copains qui étaient embarqués avec moi sur la Maurienne.
Tout ça c'est bien, mais le mini golf et la bibliothèque même si elle est bien fournie ne peuvent pas lutter avec l'attrait qu'exerce sur nous la ville si proche.
Au bout de quelque temps nous sommes bien au point et nous passons les perfusions à la vitesse grand V et nous nous débranchons nous mêmes pour gagner du temps et aller en ville.
Sur la fin à peine branché et dés que l’infirmière changeait d'étage c'était dé-branchage et la fuite en évitant de se faire gauler, on ne gagnait pas à tous les coups mais les sanctions n'étaient pas terribles, et cela ne nous impressionnait pas trop.
Par la suite à l'occasion d'une perm je suis remonté en voiture, et là j'ai pu découvrir la région.


Le tricot rayé est toujours à l'honneur il ne fallait pas que mes copains de chambrées oublient que j'étais marin parmi des biffins et des policiers.

La patinoire ce n'était pas trop pour le sport, mais c'était le lieu où l'on pouvait faire des rencontres.


Dernière édition par noelcaruso le Mer 28 Fév 2018, 11:41, édité 1 fois
avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par PAUGAM herve le Mar 27 Fév 2018, 22:53

Chouettes les photos, Noël





Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par Charly le Mer 28 Fév 2018, 18:36

Merci Noël.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
noelcaruso
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Commis NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par noelcaruso le Mer 28 Fév 2018, 23:24

Suite et fin de mon "affectation" à Briançon.
J'ai appris que j'étais en "csld" (congé spécial de longue durée) et bien que mon engagement initial dans la marine était terminé, j'ai reçu une affectation en 3eme région et ce à titre d'essai.
J'ai donc rallié le dépôt à Toulon où j'ai été assez fraîchement reçu, en effet j'avais un peu oublié le coiffeur et mes tenues n'étaient plus au gout du jour.
Comme cette année de réadaptation c'est bien passée je suis parti au cours de "chouff" et du coup j'suis resté, et bien que théoriquement "distrait" de toute affectation dans le Pacifique je suis affecté à Papeete et en famille, car en bonus j'ai sauvé une Briançonnaise.
En bonus j'ai eu une carte d'ancien combattant avec une pension que j'ai touché pendant 3 ans.



Carte qui m'a servi dans les files d'attente, imaginez la tête des gens à qui je la présentai.

Par contre la piste noire qui suit je ne l'ai pas trouvé et j'suis toujours nul sur des skis.

avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 28 Fév 2018, 23:30

Excellent Noel.....



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par Charly le Dim 04 Mar 2018, 10:01

Pour la piste noire et ses skieuses,
soit c'est une légende ou pour ceux qui les ont vu un mirage.
Merci pour ton récit Noël.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)

Message par corre claude le Lun 05 Mar 2018, 11:35

Briançon (Suite 3)
Merci à Noël Caruso pour ses articles et ses photos
Je ne situe pas la patinoire où tu faisais tes rencontres: Au sana ? En ville ?
J'étais titulaire de la même carte de réduction SNCF que toi au titre des ACPG.
Un gros privilège que de pouvoir voyager à 75/100 quelque soit le train et le parcours.
Par contre je n'avais pas la mention « Station debout pénible », qui non seulement servait de coupe file, donnait accès aux places handicapés dans les trains, mais donnait aussi un accès gratuit sur tous les stades (de moins au foot)
Cela a duré quelques années et je ne rappelle plus quand je l'ai rendue.
J'avais aussi le droit au carnet: article 115 qui donnait le droit aux soins gratuits.

Comme promis je vais vous montrer quelques photos

Je suis en compagnie de mon cousin , l'Instituteur affecté dans la Marine pendant son service militaire . Un joyeux drille. Ici sur une terrasse du sana correspondant à la chambre et où avait lieu la sieste obligatoire.
Vous avez remarqué mes beaux cheveux noirs ?, (j'ai toujours les mêmes mais nettement plus clairsemés).
Et toujours très smarts, même à l'hosto
Spoiler:


Ici en compagnie de mon ami Quéré l'Aviateur que j'ai connu à Brest et dont j'ai déjà parlé.
Le personnage central ? Désolé, mais je ne me rappelle ni du nom, ni de la personne.
Je suppose que cette photo a été prise en ville, à Briançon.
Je continue aussi à porter mon tricot rayé.





Ballade en Italie sans conteste, c'est écrit dessus. Je figure sur toutes les vues. Mon copain l'Aviateur figure aussi sur 3 vues.
Sur la 3eme, un « représentant de l'Autorité Italienne » (Gendarme, policier , douanier?), s'est joint à nous pour la photo. Y figure aussi le personnage à la casquette (un marin pêcheur du Guilvinec )
Sur la dernière, la bouteille d'apéro m'appartient sûrement, mais pas la "belle américaine" du décors.
Voici ma contribution au sujet: l'évocation d'une petite partie de ma vie.
Je regrette que ce sujet n'ait pas eu plus de succès, car je sais que nous avons été nombreux à fréquenter cet établissement, et qu'il aurait été intéressant d'obtenir plus de témoignages.
Bonne santé à tous.
CC

    La date/heure actuelle est Lun 20 Aoû 2018, 08:30