Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 706256 messages dans 13967 sujets

Nous avons 14414 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est aublin

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 17:39

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 17:15

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 17:02

» TARTU (EE)
par corsaire72 Aujourd'hui à 16:48

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Aujourd'hui à 16:28

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Aujourd'hui à 15:52

» JULES VERNE (BA)
par Christian DIGUE Aujourd'hui à 11:29

» LCT L9098
par GYURISS Aujourd'hui à 11:23

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par CREUSOT Etienne Aujourd'hui à 9:53

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Aujourd'hui à 9:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Aujourd'hui à 7:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Aujourd'hui à 7:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Hier à 22:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Hier à 22:15

» LA CRÉOLE
par dansie Hier à 21:35

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par PAUGAM herve Hier à 21:31

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Hier à 21:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Hier à 19:19

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Christian DAGORN Hier à 19:13

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Hier à 18:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Hier à 18:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Hier à 17:23

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 14:52

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Hier à 12:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Hier à 11:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Hier à 11:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Hier à 10:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018 - 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018 - 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018 - 17:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018 - 14:32

» SUFFREN (FLM )
par framery Lun 13 Aoû 2018 - 13:20

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018 - 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018 - 9:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018 - 16:18

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 15:38

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018 - 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018 - 8:39

» LE BORDELAIS (ER)
par COLLEMANT Dominique Sam 11 Aoû 2018 - 22:06

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018 - 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018 - 19:28

» MYTHO (CM)
par alsybar Ven 10 Aoû 2018 - 18:15

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû 2018 - 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû 2018 - 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû 2018 - 19:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû 2018 - 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû 2018 - 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû 2018 - 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû 2018 - 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû 2018 - 8:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû 2018 - 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû 2018 - 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû 2018 - 16:28

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par BEBERT 49 Sam 4 Aoû 2018 - 20:56

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû 2018 - 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû 2018 - 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû 2018 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû 2018 - 11:34

» [LES B.A.N.] AGADIR
par Momo Ven 3 Aoû 2018 - 10:19

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû 2018 - 21:31

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par salonais Jeu 2 Aoû 2018 - 20:46

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû 2018 - 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû 2018 - 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû 2018 - 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû 2018 - 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû 2018 - 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû 2018 - 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû 2018 - 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû 2018 - 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû 2018 - 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû 2018 - 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018 - 15:49

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par Max Péron Mar 31 Juil 2018 - 14:41

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018 - 11:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018 - 22:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018 - 21:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 12:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 9:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil 2018 - 9:34

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par Franjacq Lun 30 Juil 2018 - 8:19

» [ Recherches de camarades ] Reherche PM Chateau
par phirou Dim 29 Juil 2018 - 19:06

» [ Blog visiteurs ] arromanches 1950 1951
par Invité Dim 29 Juil 2018 - 18:44

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par marsouin Dim 29 Juil 2018 - 18:20

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par jobic Dim 29 Juil 2018 - 17:32

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par Charly Dim 29 Juil 2018 - 8:59

» [Le service de santé] LES VISITES MÉDICALES DANS LA MARINE
par LES BORMETTES Sam 28 Juil 2018 - 19:39

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Jeu 26 Juil 2018 - 21:23

» GISMER (Groupe d'Intervention Sous la Mer)
par Charly Jeu 26 Juil 2018 - 9:11

» [ Aéronavale divers ] L'Aéronavale à St Cyr Coetquidan!
par takeo Mer 25 Juil 2018 - 19:10

» LE MUTIN (BE)
par Xavier MONEL Mer 25 Juil 2018 - 11:08

» LE BASQUE (ER)
par POMIE Mar 24 Juil 2018 - 15:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche compagnon d'hivernage aux Kerguelen
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 24 Juil 2018 - 11:45

DERNIERS SUJETS


[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Partagez
avatar
douzef
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 45
Électricien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par douzef le Sam 28 Avr 2018 - 19:15

Bonsoir,
Tu as bien résumé Montroulez , la cicatrice de nos guerres coloniales ne se cicatrise pas si facilement.
J'ai lu enormenent d'ouvrages sur le sujet, beaucoup de témoignages d'anciens marins des rizières,des flottilles amphibies,ce n'était pas rose tout les jours mais ils avaient beaucoup d'amour pour ce pays. Mon oncle était aussi ancien d' Indochine,il ne s'en ai jamais vraiment remis,le pauvre.
Amitiés
Douzef


Dernière édition par douzef le Sam 28 Avr 2018 - 22:49, édité 1 fois





avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Sam 28 Avr 2018 - 20:11

Je suis bien d'accord avec ce que résume Montroulez et comme Douzef je pense que cette guerre a laissé une cicatrice profonde, en premier chez tous ceux qui en sont revenus, mais aussi dans les familles concernées. Bien longtemps après leurs enfants ou même petits enfants, ont voulu savoir pourquoi leurs pères ou grand père étaient revenus presque tous avec cet espèce d’envoûtement pour l'Indochine. Les uns n'en parlaient jamais, par pudeur ou par réserve en pensant à leurs camarades, et d'autres ne pouvaient s'en détacher et se mettaient à créer des associations dont certaines sont encore très actives aujourd’hui encore. J'ai déjà eu l'occasion de répondre sur le forum a des intervenants, qui en lisant le sujet voulaient savoir ce qu'avaient vécu leurs ascendants là bas, et si quelqu'un pourrait les avoirs connus .... L'Intérêt que le présent sujet suscite en est la preuve, puisqu'on en est au tome 8 ... Et dans l'univers du cinéma de nombreux films sur l'Indochine ont été produits, et tous on suscité intérêt. La 317ème Section et Dien Bien Phu Pierre Schoendoerffer, le Crabe Tambour, etc ...

Il y a des monceaux de bouquins qui traitent des causes, des erreurs qui ont été faites, et qu'il aurait pas fallu faire, etc ... Et ça ne sert à rien de le ressasser, c'est comme de vouloir a tout prix trouver les coupables de la défaite de 1940 .... civils ou militaires ? c'est un débat sans fin malgré les tonnes de littérature écrites sur le sujet. Prendre parti est très difficile ...et de vouloir résumer par "Fallait pas faire cette guerre " c'est un peu court ; c'est comme dire "Plus jamais ça" ou "Faites l'amour pas la guerre" ... . L’engrenage date du 9 mai 1945, jour ou le Gal de Gaulle à confié aux armées la reconquête de l'Indochine alors aux mains des Japonais, c'est historique ...Quand aurait il fallu arrêter ? là c'est plus difficile à dire, un engrenage quand ça tourne, difficile de mettre les doigts dedans !...

Je me contente de venir apporter ma contribution au devoir de mémoire sur le sujet dédié, quand je trouve des documents qui me semblent intéressants pour les lecteurs assidus ...Point barre comme on dit maintenant, sur mes souvenirs personnels j'ai suffisamment posté et n'ai rien à ajouter . A présent si chaque qu'on publie un document ça repart sur les responsabilités des uns ou des autres, c'est pas encourageant

Tout ça amicalement







«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
douzef
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 45
Électricien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par douzef le Sam 28 Avr 2018 - 22:48

Un grand merci pour tes précieux témoignages .
C'est toujours un plaisir de te lire ,chaque mot est toujours précis avec toujours beaucoup de sagesse et d'humilité.
Toute mon amitié
Fred
Douzef





avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 74
Commis équipage NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J.Revert le Sam 28 Avr 2018 - 22:57

Bonsoir Jean Claude, ce qui est encourageant dans tout cela ,c'est que pour nous, les plus jeunes, vos récits nous font connaitre cette période et en ce qui me concerne, il en est résulté un grand respect pour tous ceux qui ont passé une partie de leur jeunesse en Indochine. C'est certainement ce qui a provoqué le lien d'amitié qui s'est noué avec Jean Favalessa. Merci au forum
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par COLLEMANT Dominique le Sam 28 Avr 2018 - 23:37

RESPECT à tous les Anciens d'Indochine.



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par alain EGUERRE le Dim 29 Avr 2018 - 6:53

Merci à vous, anciens d'Indochine

Pays très attachant qui, a visiblement laissé des traces dans vos cœurs, hors action de guerre bien sur !

Continue s'il te plait ami Jean Claude




Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Électronicien d'armes NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par loulou06000 le Dim 29 Avr 2018 - 8:49

Je lis avec beaucoup d'interet tes recits, J-C Lafrat,j'ai lu pas mal de livres sur ces sujets (guerre d'Indochine, guerre d'Algerie,guerre du Viet Nam) mais ça ne vaut pas le temoignage direct de quelqu'un qui a connu ce conflit comme toi.
J'avais lu un temoignage poignant de Genevieve de Galard, illustre infirmiere à Dien Bien Phu qui racontait qu'un jeune soldat d'origine allemande, amputé d'une jambe lui demandai si à la fin de la guerre de retour en France, elle lui accorderait une danse , il est mort quelques temps plus tard.
Mon pere qui a participé aussi à ce conflit m'en a jamais parlé sauf une fois ou il m'a montré la balle qu'il avait reçu dans la jambe et qu'il avait fait monté en une sorte de porte clefs.Comme tu dis ce sont des guerres qui ont ete inutiles,decidées par des hommes au fond de leur bureau mais on ne peut pas refaire l'histoire,c'est ainsi , il faut l'accepter.
Amicalement
loulou
avatar
chauvin
QM 1
QM 1

Age : 88
Radio équipage NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par chauvin le Dim 29 Avr 2018 - 8:52

J-C Laffrat a raison. Nous avons tous attrapés le "mal jaune" et ,paradoxe, après y avoir pourtant fait la guerre, nous sommes revenus complètement amoureux de ce pays et des vietnamiens.
En ce qui me concerne, ma femme n'est pas vietnamienne mais, arrivée à 9 mois à Saïgon elle n'en est repartie qu'à 20 ans après avoir subie l'occupation Japonaise.

Dans notre couple, l'Indo est un ciment extraordinaire et, cerise sur le gâteau, elle fait merveilleusement bien la cuisine vietnamienne...

Alain.




avatar
DALIOLI
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 76
Électricien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par DALIOLI le Dim 29 Avr 2018 - 10:20

Belle expression "le mal jaune",mon frére qui a fait l'indo,est revenu avec ce mal là ,et l'a toujours! Il faut croire que certaines contrées imprégnent leurs visiteurs profondément,ceçi est valable pour les îles ,l'Afrique du Nord,ou noire.....C'est pour cela , que nous lisons les récits des ançiens avec beaucoup de respects.Nul ne peut refaire l'histoire!



avatar
Théo Mertz
QM 2
QM 2

Age : 82
Mécanicien équipage NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Théo Mertz le Dim 29 Avr 2018 - 11:21

Avé comme dirai Rolly,
Je suis toujours là à vous lire. ACB me surveille et s'inquiète de mon sort. L'informatique fait des progrès ; j'aime bien la formule des Newsletter.
Je vous mets une photo de moi sur la plage de Tourane avec un point de mode de l'année 54. On avait adopté les sandales des bodoi (faites avec des pneus ) qu'on transportait vers le nord . Dans l'autre sens on ramenait les vietnamiens, surtout catho. vers le sud.





--
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Dim 29 Avr 2018 - 13:15

Salut à tous,

Oui Dailioli quand tu évoques le mal jaune, c'est souvent l'expression employée par tous ceux qui sont allés là-bas, on peut même dire que ce mal faisait partie de leurs souvenirs qu'ils soient bons ou mauvais. Et ça intriguait beaucoup l'entourage familial ... on faisait recette ! Dès l'arrivée le plus souvent après de longs jours passés en mer ils avaient eu le temps de fantasmer aidés par leurs lectures de jeunesse la découverte de ce monde qu'ils allaient découvrir. En général ils en avaient un petit avant goût lors des escales à Ceylan et à Singapour où ils découvraient les premiers pousse pousse ou cyclo pousses .. De Toulon à Saigon tout n'était qu'exotisme, à commencer par le passage du Canal de Suez et la Mer Rouge ...

En 1947 quand je suis arrivé avec le Dixmude après 33 j de mer, en même temps que moi des copains ont gagné Saigon en Catalina. C'était certes c'était plus rapide, mais aussi très dépaysant, avec des escales à Istres, Malte, Le Caire, Habbanya, Bahreïn, Karachi, Allahabad, Calcutta, Rangoon et Tan Son Nhut, le tout en 44 heures de vol, quand tout allait bien, grâce aux mécanos.

Plus tard pour ceux qui gagnèrent Saigon par avion, l'exotisme à l'arrivée restait le même, je vais vous faire partager ce qu'a écrit mon ami André Digo, engagé comme moi en 1944. Breveté volant à Lartigue il a d'abord volé sur les Dornier 24, puis sur Sunderland avant de partir pour l'Indo où il fut mitrailleur sur Privateer à la 28F
de Tan Son Nhut à l'époque de la bataille de Dien Bien Phu.

1954/1955- Bienvenue en Indochine.:
En provenance d’Orly, j'atterris, début février 1954, à Tân Son Nhut, l’aéroport de Saïgon, après une balade de 12.000 kilomètres en ricochets d’avion Constellation, via Rome, Damas, Bagdad, Karachi et Calcutta.
Le Pakistan et l’Inde ayant interdit, sur leur territoire, le transit de militaires français à destination de l’Indochine, nous sommes déguisés en « pékins » avec des professions fantaisistes figurant sur les documents que nous présentons aux escales. Moi je suis spécialiste en machines agricoles, mon fidèle compagnon Jacques Sinquin, dit « Moustache », est instituteur.

Il en est de même pour la bonne soixantaine de passagers. La veste pied de poule cache mal l’adjudant corse trapu, oeil sombre, brun de poil, qui en est à son deuxième séjour, sans parler des nombreux légionnaires, grands, bien découplés, yeux bleus, cheveux paille taillés en brosse, pantalon fantaisie tombant sur des rangers, avec quelques tatouages indiscrets sur les avant-bras musclés et dont l’accent guttural trahit l’origine.

Emus, un peu tendus, nous débarquons sur une autre planète. En cette fin de matinée, un voile nuageux, blanc laiteux, comme un ciel de lit infini, filtre le disque d’un soleil pâle, lourd, pesant, qui vous plisse les paupières.
La vapeur d’eau en suspension est si dense qu’une moiteur étouffante vous saisit dès franchie la porte de l’appareil climatisé. Brutale sensation de sauna, d’humidité gluante. L’aiguille de nos antiques hygromètres à cheveux (féminins, blond roux de préférence) se bloque en butée, dépaysée, elle en arrive à dépasser les cent pour cent d’humidité.

Ici tout moisit, costumes de drap, cuir des casquettes, ceintures, chaussures. De descendre les marches de la passerelle, je ruisselle déjà, la chemise collée à la peau. Passer, en deux jours, d’une température hivernale inférieure à zéro à, un climat subtropical de 35 degrés, sous abri, après 28 heures de vol inconfortable et bruyant et, 7 heures de décalage horaire. Groggy, je suis, comme un mouton, la file qui se dirige en silence vers l’aérogare.

Après les formalités d’usage et la première bière « 33 » made in Saïgon, hâtivement avalée, nous sommes entraînés dans la foulée, pour un bref trajet en Jeep vers notre base située en bordure de l’aérodrome. Je suis frustré du premier contact avec cette mystérieuse Indochine qui avait bercé toute mon enfance, empreinte des récits du Père Lefeuvre, mon Grand-père maternel, sur sa campagne au Tonkin en 1883, comme conscrit dans l’infanterie de marine, s’aidant d’un vieil atlas aux pages écornées et de photos sépia patinées par le temps. Ce pays c’était donc une histoire de famille.

Je le rencontrerai au détour d’un matin, après une nuit moite sous la chape d’une moustiquaire verdâtre, alors que je savoure la douce tiédeur de l’aube, juste avant que le ciel se plombe, assis sur les marches du perron de la « Mauresque » où nos officiers ont leur quartier, face à la « patte d’oie », embranchement de l’ancienne Route Coloniale numéro 1 qui mène au coeur de Saïgon et de la route de Bin Hoa, en direction de Gîadinh.

Il flotte dans l’air d’étranges émanations de fumées de brasero s’échappant en volutes de méchantes cagnas faites de tôles et de cannisses, alignement de gargotes, bistroquets, échoppes qui bordent le terrain militaire, d’odeurs musquées qu’exhalent les arroyos, ces veinules d’eau fangeuse qui courent à fleur de terre, et, de nuoc màm, sauce de poisson fermentée, cette haleine d’Indochine.

De mon fauteuil d’orchestre, au ras de la scène, j’ai du mal à suivre des yeux le flux d’une marée humaine aux couvre-chefs coniques, qui défile en armée de coulemelles. Ça chenille, ça fourmille, ça trottine dans un clic clac de socques en bois, ça sautille au rythme des balanciers auxquels sont suspendus des paniers surchargés de fruits et de légumes, ça glousse de volailles, ça nasille de canards, ça grogne de petits cochons noirs, ça dring
dring de cycles, ça vroum vroum de motos-pousse, ça klaxonne de cars poussifs au dos de dromadaire, pleins jusqu’aux marchepieds, de camions militaires noyés jusqu’aux ridelles dans cette foule qui s’ouvre et se referme.

Il monte de cette cohue tumultueuse un caquetage étourdissant qui crépite d’éclats de rire et de cris aigus. L’oreille subit, plus qu’elle n’écoute, le concert des mots à la sonorité étrangère et bizarre. Touches vocales des syllabes se succédant en brefs pincements d’instruments à cordes dont la consonance s’élève parfois pour s’achever en longues vibrations. Spectacle permanent que je fuis à regret pour rejoindre la base Aéronavale.

Comme la lourde cantine qui suivait par bateau ne nous atteignait qu’un bon mois après notre arrivée, la plupart de nous prévoyaient dans leur maigre bagage d’accompagnement, avec la trousse de toilette et les photos de famille, la chemisette et le short réglementaires complétés sur place par casquette et épaulettes de grade prêtées par un frère d’arme mais, ce n’était pas une obligation.

Dans l’attente de ses vêtements militaires, un de nos compagnons de voyage, jeune matelot mécanicien, à l’esprit frondeur, décida de conserver sa tenue civile. On le vit, à longueur de semaines, déambuler sur le parking vêtu d’une chemisette hawaïenne ornée d’oiseaux batifolant parmi des fleurs exotiques du plus bel effet, d’un chapeau tyrolien décoré d’une superbe plume de faisan et portant fièrement une insolite caisse à outils, peinte en rouge vif, dénichée on ne sait où, qui complétait son personnage, à en donner des boutons au capitaine d’armes chargé de la discipline.
a suivre ...





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
L.P.(Pedro)Rodriguez
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par L.P.(Pedro)Rodriguez le Dim 29 Avr 2018 - 13:43

André Digo et merci à Jean-Claude pour le partage.



Un bon souvenir, c'est comme une bonne bouteille, il ne faut pas le boire seul.
-Jean-Louis FOURNIER-
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Électronicien d'armes NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par loulou06000 le Dim 29 Avr 2018 - 13:48

Toujours aussi captivants les recits de nos anciens, on en redemande,merci
avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par PAUGAM herve le Dim 29 Avr 2018 - 13:59

Merci, Jean-Claude et autres anciens de "là-bas" !!!
Merci d'entretenir la mémoire, et respect à ceux qui ont disparu






Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
J-L-14
QM 1
QM 1

Age : 73
Mécanicien équipage NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-L-14 le Dim 29 Avr 2018 - 14:25

Merci, Jean-Claude !!!  



 
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Dim 29 Avr 2018 - 15:04

Comme dans son récit André Digo évoque la Patte D'oie de Tan Son Nhut et la villa La Mauresque voici quelques photos.


Spoiler:


La villa La Mauresque telle qu'elle était en 1945 à l'arrivée des premiers Catalina. C'était une ancienne maison de tolérance ... de bon niveau, sous le porche qui servait de hall d'entrée se trouvait une sculpture en bois exotique qui représentait un couple enlacé, de quoi enhardir les visiteurs/consommateurs ...

La batisse fut remise en état et en 1947 elle devint le poste des seconds maîtres, et en 1953 le Carré des officiers de la BAN Tan Son Nhut. Suivent quelques paillottes environnantes, prises en 1947









«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 62
Électromécanicien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par montroulez le Dim 29 Avr 2018 - 16:27

Un beau récit sous une belle plume, c'est agréable à lire !



avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par alain EGUERRE le Dim 29 Avr 2018 - 17:14

Quel plaisir de te suivre Jean Claude




Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
DALIOLI
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 76
Électricien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par DALIOLI le Dim 29 Avr 2018 - 18:03

Merçi Laffrat,tu nous fais voyager,



avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Serge BAVOUX le Dim 29 Avr 2018 - 18:12

Très beau récit, de qualité littéraire, que nous fait Digo. il avait un réel talent. 
Quelle spécialité avait il? N’avait il pas aussi volé sur Bloch 175?
Il me semble l'avoir connu à Rochefort où il avait pris sa retraite et ouvert un  magasin d'arts  exotiques.





Salut et fraternité !
avatar
coutil
QM 2
QM 2

Age : 88
Canonnier équipage            NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par coutil le Dim 29 Avr 2018 - 18:17

Salut Théo comment est tu arrivé a la plage de Tourane en 54 Si c'est en  camion c'est moi qui te transportait car j'y allais souvent en cette période .



avatar
J-L-14
QM 1
QM 1

Age : 73
Mécanicien équipage NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-L-14 le Dim 29 Avr 2018 - 19:28

Merci !!!  



 
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Charly le Dim 29 Avr 2018 - 20:38

Super, merci Jean-Claude, un plaisir de te suivre.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Dim 29 Avr 2018 - 20:50

Les Pingouins de la flottille 28F à Cat-Bi (Haiphong)

Equipage du 28F-3 retour de mission.
De G à D: SM Stephan, Mtre Bouyssou, SM Keromnes, SM Deniel, Mtre Abarnou, SM Laurent, EV Le Mentec, EV Demarche

Equipage du 28F-8 avant vol.
André Digo au milieu, combinaison ouverte, il rit , à droite en casquette Jacques Sinquin




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Théo Mertz
QM 2
QM 2

Age : 82
Mécanicien équipage NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Théo Mertz le Dim 29 Avr 2018 - 20:55

Salut Coutil, je lis toujours avec beaucoup de plaisir tes histoires de camion.
Mais là j'en ai pas eu besoin, comme tu vois sur la photo on y va à pied depuis notre beachage près de la baie du Rocher Noir.






--

    La date/heure actuelle est Jeu 16 Aoû 2018 - 17:44