Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 694813 messages dans 13860 sujets

Nous avons 14352 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est FBdH

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» AQUITAINE D650 (FREGATE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 22:56

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:48

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:45

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Hier à 22:38

» [Histoires et Histoire] APPEL DU 18 JUIN 1940
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:37

» RANCE (BSL)
par PASQUETTE ERIC Hier à 21:59

» [Votre passage au C.F.M.] Les sacs
par Roger Tanguy Hier à 21:57

» La spécialité de Radio
par DTL Hier à 20:42

» [ Recherches de camarades ] CBE ÉQUIPAGE au CIN Querqueville session mars 1990 et du CBE SECRÉTAIRE ET FOURRIERS session mai 1990
par LAMARQUE Hier à 19:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par Pépé 974 Hier à 19:34

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Hier à 18:42

» [Vie des ports] Le port de Bordeaux
par Momo Hier à 15:21

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Hier à 14:46

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par EUGENE Raymond Hier à 13:38

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père Sous-Marinier sur "Le tonnant" en 1938, à bord en Extrême-Orient.
par Momo Hier à 13:18

» JULES VERNE (BA)
par foufou Hier à 12:15

» SNSM LE GUIVINEC / LÉCHIAGAT
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Juin 2018 - 22:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens Corvette Georges Leygues 78/79
par clamot58 Lun 18 Juin 2018 - 22:20

» [ Histoire et histoires ] Musée de la cavalerie à Saumur
par BEBERT 49 Lun 18 Juin 2018 - 20:21

» [ La S.N.S.M. ] SNSM ile Molène
par douzef Lun 18 Juin 2018 - 20:17

» MINERVE (SM)
par Jean-Marie41 Lun 18 Juin 2018 - 18:53

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Lun 18 Juin 2018 - 18:31

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de la LIBELLULE 09/75 - 11/76
par fusible Lun 18 Juin 2018 - 16:30

» CALLIOPE (CM)
par vtt95 Lun 18 Juin 2018 - 14:03

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Lun 18 Juin 2018 - 13:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Roger Tanguy Lun 18 Juin 2018 - 12:23

» NÎMES GARONS (B.A.N.)
par cmbil22 Lun 18 Juin 2018 - 9:52

» LE SAVOYARD (ER)
par Gallandy Lun 18 Juin 2018 - 6:34

» 74ème cérémonie de commémoration du massacre d'Oradour-sur-Glane
par DEMEULANT Henri Dim 17 Juin 2018 - 22:59

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par phirou Dim 17 Juin 2018 - 17:53

» OUESSANT (SM)
par titus56 Dim 17 Juin 2018 - 17:06

» VAUQUELIN (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018 - 12:47

» KERSAINT (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018 - 11:03

» [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Moimeme Dim 17 Juin 2018 - 10:45

» VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE
par Pépé 974 Dim 17 Juin 2018 - 8:56

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par laporta Dim 17 Juin 2018 - 8:31

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Sam 16 Juin 2018 - 21:07

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par joyen Sam 16 Juin 2018 - 20:57

» ÉCOLE DES ARMES SOUS-MARINES (E.A.S.M.)
par girardi jean carlo Sam 16 Juin 2018 - 19:16

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 16 Juin 2018 - 17:27

» NARVAL (SM)
par COLLEMANT Dominique Sam 16 Juin 2018 - 17:16

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par SCARPELLINI Michel Sam 16 Juin 2018 - 14:41

» [Campagne] ANTILLES
par Dominique41 Sam 16 Juin 2018 - 11:52

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père René KERROS
par Bouté Christian Sam 16 Juin 2018 - 9:23

» [DIVERS B.A.N.] Porte ouverte B.A.N de Lann-Bihoué Juin 2018
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Sam 16 Juin 2018 - 9:23

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par doubleloire Sam 16 Juin 2018 - 8:55

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 16 Juin 2018 - 8:29

» Officiers techniciens
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018 - 23:14

» [Divers Djibouti] Autour de Djibouti
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018 - 22:54

» DIANE (SM)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018 - 15:39

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018 - 15:31

» [VOS ESCALES] Escale annulée
par titus56 Ven 15 Juin 2018 - 14:50

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père Roger Channac
par Invité Ven 15 Juin 2018 - 14:30

» LE MUTIN (BE)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018 - 6:35

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par chauvin Jeu 14 Juin 2018 - 20:12

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Franjacq Jeu 14 Juin 2018 - 17:09

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par jobic Jeu 14 Juin 2018 - 12:51

» [ Aéronavale divers ] [ 1945-1950 L'histoire des grands oiseaux blancs à tête de loup noir en Indochine
par alain EGUERRE Mer 13 Juin 2018 - 8:29

» LES SERVICES TER ET CONTRÔLE TER
par Max Péron Mar 12 Juin 2018 - 17:01

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Châtelleraudais
par DEMEULANT Henri Lun 11 Juin 2018 - 23:16

» [ Blog visiteurs ] Recherche contacts
par Invité Lun 11 Juin 2018 - 21:21

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par ACKER Lun 11 Juin 2018 - 21:05

» Bougainville (BTS)
par GILOU971 Lun 11 Juin 2018 - 16:06

» SNSM Douarnenez
par gilbert kerisit Lun 11 Juin 2018 - 10:13

» RHÔNE (BSL)
par guena29 Lun 11 Juin 2018 - 9:56

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 11 Juin 2018 - 8:36

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par pat Dim 10 Juin 2018 - 22:21

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Dim 10 Juin 2018 - 19:08

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par rvr Dim 10 Juin 2018 - 16:03

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par pinçon michel Dim 10 Juin 2018 - 8:31

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par COLLEMANT Dominique Sam 9 Juin 2018 - 23:12

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par cuny Sam 9 Juin 2018 - 21:41

» [ Les traditions dans la Marine ] Les plaisanteries dans la marine.
par PAUGAM herve Sam 9 Juin 2018 - 14:17

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par père dodu Ven 8 Juin 2018 - 23:50

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par douzef Ven 8 Juin 2018 - 19:55

» LA PERLE (SNA)
par tabletop83 Ven 8 Juin 2018 - 19:52

» LCT L9098
par GYURISS Ven 8 Juin 2018 - 19:42

» CYBELE (CM)
par poutchi Ven 8 Juin 2018 - 8:56

» [ Divers escorteurs rapides ] Livre sur les Rapides
par jym Jeu 7 Juin 2018 - 19:03

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Nenesse Jeu 7 Juin 2018 - 12:52

» Le Conquet
par salonais Jeu 7 Juin 2018 - 7:51

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Jean-Marie41 Mer 6 Juin 2018 - 19:01

» [Histoire et histoires] DIXMUDE
par Joël Chandelier Mer 6 Juin 2018 - 18:44

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par LA TOULINE Mer 6 Juin 2018 - 18:34

» FLOTTILLE 14 F
par Bibi67C Mer 6 Juin 2018 - 11:42

» [ VOS ESCALES ] Mes escales sur une carte du monde
par titus56 Mar 5 Juin 2018 - 18:17

» LANDIVISIAU (B.A.N.)
par didiboy31 Mar 5 Juin 2018 - 0:46

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Le fort de Penthièvre (56)
par dansie Lun 4 Juin 2018 - 20:49

» [Divers écoles de spécialité] Les Arpètes- avant EAMF
par PAUGAM herve Lun 4 Juin 2018 - 17:13

» Neptune P2V6/P2V7 en Algérie (BPAN Lartigue)
par Christian Fleury Lun 4 Juin 2018 - 12:34

» CAT LAI (INDOCHINE)
par J-C Laffrat Dim 3 Juin 2018 - 20:02

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par centime44 Dim 3 Juin 2018 - 19:15

» [ Recherches de camarades ] anciens collègues de cours ou d'affectation infirmier marine de 1980 à 1999
par THOMAS HENRY Dim 3 Juin 2018 - 10:21

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par loulou06000 Sam 2 Juin 2018 - 23:17

» [ Recherches de camarades ] camarades de la Flotille 23F
par HUBERT Claude Sam 2 Juin 2018 - 19:08

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Xavier MONEL Sam 2 Juin 2018 - 17:01

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par loulou06000 Sam 2 Juin 2018 - 13:58

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par pluton69 Ven 1 Juin 2018 - 16:37

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par ERIC THIEBAUT Ven 1 Juin 2018 - 14:27

DERNIERS SUJETS


[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Partagez
avatar
Bureaumachine busset
MATELOT
MATELOT

Age : 61
NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Bureaumachine busset le Dim 29 Avr 2018 - 21:39

Mess1019 Douzef ,d’accord avec toi
JC beau récit et de faire suivre M Digo , reportages photos
Je suis avec plaisir
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par COLLEMANT Dominique le Dim 29 Avr 2018 - 22:28

Superbes les photos de la 28F......



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Théo Mertz
QM 2
QM 2

Age : 82
Mécanicien équipage NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Théo Mertz le Lun 30 Avr 2018 - 14:34

Salut Coutil, suite à notre échange je me suis demandé comment a évolué ma petite plage de Tourane et son port. Voilà ce que j'ai trouvé sur Google Earth , C'est dingue !!!!!




--
avatar
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Timonier NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par LES BORMETTES le Lun 30 Avr 2018 - 14:57

Super ces écrits sur l'indo, j'ai beaucoup lu sur ce sujet toujours aussi captivants, dans mon village j'ai connu un ancien de l'armée de l'air, Jean Merckel(?), il m'a raconté ses missions en indo.
Je ne me lasserai jamais de regarder le dvd "la 317me section"



« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »
avatar
criard
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par criard le Lun 30 Avr 2018 - 15:37

Bonjour THEO,

TOURANE et maintenant DA NANG, les vietnamiens utilisent toujours le port en eaux profondes crée par les Américains pendant leur guerre, ils l’améliorent continuellement. A DA NANG il y a toujours les restes de la base US avec interdiction d’y pénétrer car il y a encore du défoliant (agent orange). En approchant de la ville et là, il y a les carrières de marbre et des sculptures magnifiques . Autres curiosités, le musée CHAM avec des sculptures datant du septième siècle.



avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Lun 30 Avr 2018 - 18:08

A la fois pour les radios et en souvenir, voilà une carte de la couverture radio aéronautique utilisée par tous les appareils qui volaient au dessus de la péninsule datée de 1949, indiquant les routes à suivre, les caps, l'axe des pistes, et les fréquences des tours de contrôle et des approches...
Il s'agit de fréquences civiles attribuées par le SGACC de l'époque.

Tan Son Nhut était le point nodal, beaucoup de liaisons directes sur Hanoi et Haiphong, mais beaucoup aussi sur SENO l'aérodrome de Savannakhet au Laos, un point central, passage obligé pour ravitailler certains avions en carburant, de la on rayonnait sur le Tonkin le Laos et le Cambodge.



Elle est pas fameuse, mais pas trop mal conservée...
SENO n'est pas un nom de ville mais l'orientation des pistes du terrain de Savannakhet = Sud-Est Nord-Ouest
QTE = relèvement sur la fréquence des gonios, ça aidait pas mal... nostalgie du radio.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Bureaumachine busset
MATELOT
MATELOT

Age : 61
NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Bureaumachine busset le Lun 30 Avr 2018 - 20:04

JC super et + très lisible ( collector non ) ‘
remarque je connais absolument pas le principe
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 62
Électromécanicien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par montroulez le Lun 30 Avr 2018 - 20:40

Belle carte ; les cartes d'aujourd'hui sont plus détaillées et des annexes sont nécessaires.
Dans des compagnies, les mises à jour occupées du personnel. Maintenant, je crois que le numérique est passé par là, la plupart des pilotes ont un Ipad d'alloué avec tout ce qu'il faut dedans et c'est nettement moins couteux qu'un abonnement chez Jeppesen !
Mais ne comparons pas l'après-guerre et 70 ans après ; les "longueurs d'onde" ont changé, les moyens de navigation, les réglementations et le trafic aussi mais les hommes sont encore présent quoique arrivera bientôt l'avion sans pilote !



avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Lun 30 Avr 2018 - 20:58

Bureaumachine Ce genre de carte servait aux pilotes aux navigateurs et aux radios grâce aux renseignements portés, en fait c'étaient des aides à la navigation aérienne. Au même titre que chaque aérodrome possèdait regroupés sur une carte toutes les informations utiles.

Par exemple celles de Tan Son Nhut se présentaient ainsi :




Et sur la carte de toute l'Indochine renseignée c'était regroupé, travail bénévole sans doute.



PS ; C'était il y a 70 ans, aujourd’hui avec n'importe quel mobile connecté un peu performant tu sais ou tu es et tu peux obtenir tous les renseignements que tu veux, et ceci dans moins d'une minute ... Pour les moins futés c'est plus long of course ... On peut pas comparer, mais même si les radios et les navigateurs ne servent plus à rien, ils servent au moins à égayer les forums

Pour Montroulez "longueurs d'onde" ça commence quand même à faire un peu vieillot, car si ça figurait encore sur le cadran du poste familial, dans la marine et l'aéronautique déjà à l'époque on parlait de fréquences ...comme le montrent les cartes ci dessus





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Max Péron le Lun 30 Avr 2018 - 22:14

Une carte "radio-électrique", c'est bien  la première fois que j'en voie une. Et de l' Indochine !

J.C. Laffrat, même si je ne participe pas beaucoup à vos discussions, je lis régulièrement tous tes récits et, bien évidement, ceux de tous les autres intervenants qui étaient également en Indo dans ces années 45-55.
Vos récits sont passionnants, vos photos et documents exceptionnels, historiquement parlant. Ils mériteraient de figurer dans un livre sur l'Indochine de ces années-là. Continue, continuez !



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 62
Électromécanicien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par montroulez le Lun 30 Avr 2018 - 22:52

Exact pour les "longueurs d'onde" ; c'est pour cela que j'avais pris soin de mettre des guillemets !
La fréquence des neurones fonctionne bien



avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Mar 1 Mai 2018 - 10:49

Dien Bien Phu le 1er Mai 1954 :

Le 1er mai voit une nouvelle attaque du Viêt-minh sur Dien Bien Phu. Le Bois-Belleau rejoint l’Arromanches ; les deux porte-avions se partagent les flottilles : la 11F sur l’Arromanches et la 3F sur le Bois-Belleau. Un B-26 du GB1/19 Gascogne disparaît dans la jungle ; parmi les membres d’équipage se trouvait le SM Daigne. Depuis le début avril 1954 la Marine avait mis dix équipages à disposition de deux groupes de l'armée de l'Air.
La chute du camp retranché n'était alors plus qu'une question de jours, mais après la perte du Privateer 28F-4 abattu le 12 avril par l'artillerie Viet-Minh au nord du poste de Bankéo (neuf tués de l’équipage de l’EV Manfanovsky) l'Etat Major décide d'envoyer le personnel de la 24 F stationné alors à Lann-Bihoué sur Lancaster, en renfort à Saigon pour armer de nouveaux Privateer livrés de Manille par les Américains. Il est prevu d'entrainer ces ésuipages dès leur arrivée en mixte avec ceux de la 28F.
A ce propos voici une anecdote rapportée par le SM pilote Roger Rannou de la 24F intitulée : Renfort vers l'Indochine
:
A la flottille 24 F : mai 1954 Lann-Bihoué.
Comme chaque matin à huit heures, tout le personnel est rassemblé pour « l’appel », - on ne disait pas encore « l’assemblée » - à Kérambars, lieu- dit où est implantée la flottille.
Ce matin-là, on note la présence du commandant, le lieutenant de vaisseau Keller. Tiens, c’est bizarre, il n’est jamais là d’habitude ! A la fin de l’appel, l’officier en second annonce :
- Communication du commandant.
Ce dernier prend la parole et nous dit :
- Messieurs, la 24F vient d’avoir l’honneur d’être désignée pour renforcer nos camarades de la 28F en Indochine. Départ dans les plus brefs délais après les vaccinations réglementaires. Je vous verrai tous individuellement : ou vous êtes volontaires, ou vous suivez par esprit de corps, ou vous avez de bonnes raisons de ne pas participer.
C’est la stupeur, car nous savons tous que la flottille 28F, armée par des Privateer, a perdu récemment deux appareils abattus par les Viets, l’un le 12 avril au-dessus de Dien Bien Phu, le second le 8 mai. Il y a 18 disparus dont mon camarade Gauthiez, co-pilote d’un des avions, que j’ai bien connu au cours de pilote. On saura plus tard qu’il y a seulement deux rescapés, deux mitrailleurs qui ont pu évacuer en parachute, puis faits prisonniers et libérés après l’armistice. Fin 52, un Priv s’est aussi écrasé peu après le décollage avec son chargement de bombes, faisant 12 victimes. Il n’y a qu’un seul rescapé, le co-pilote, Thédenat, grièvement blessé, que nous retrouverons plus tard à Lorient. Il vivra encore une situation très difficile, sur P2V-7, de nuit, en panne électrique totale. Mais ceci est une autre histoire…
Nous suivrons tous par esprit de corps, excepté quelques officiers mariniers en fin de lien ou pour de graves raisons familiales. Les vaccinations : fièvre jaune, choléra… sont vite effectuées. Sans doute pour faciliter les escales, ce n’est pas une flottille qui se déplace, mais l’entreprise de travaux publics « Kérembars » ! Nous sommes tous titulaires de faux passeports ; je suis conducteur de travaux. Nous prenons le train par petits groupes, de Quimperlé et d’Hennebont à destination de Toulouse. Pourquoi pas de Lorient ? Parce que le parti communiste, opposé à la guerre d’Indochine, veut manifester à la gare et empêcher notre départ. Navrant, scandaleux ! Beaucoup plus scandaleux était le comportement de certains membres de l’Union des femmes françaises, qui, parfois, sabotaient les munitions dans les
usines d’armement, comme le rappelle Paul Bonnecarrère dans son excellent ouvrage sur la Légion Étrangère en Indochine : Par le sang versé ! Nous partons donc avec un sentiment étrange, l'impression de partir comme des « péteux », alors que nous aurions aimé un peu de considération.
Et pourtant, nous savons que la situation en Indochine s'est dégradée en ce début du mois de mai : Dien Bien Phu est tombée le 7. Même si nous n'en parlons pas, nous nous demandons si tous les équipages vont revenir. Combien subiront le même sort que celui de nos amis de la 28F récemment abattus ?
A Toulouse, mon groupe embarque le 19 mai à bord d’un Armagnac, quadrimoteur qui n’eut pas un gros succès commercial, en raison, notamment, de son autonomie peu convaincante. Après 27 heures de vol et trois escales à Beyrouth, Karachi et Calcutta, nous atterrissons à Saïgon.
Dès l’arrivée, on nous délivre un chapeau de brousse, un pistolet et neuf cartouches pour nous défendre en cas d’évacuation au-dessus des zones viet…C’est surtout pour le moral, car dans ce cas, cette arme me semble dérisoire. Nous sommes impatients de voir nos nouvelles machines : dix PB4Y Privateer, dérivés du B-24 Liberator. Ils ont été convoyés de Manille où ils ont subi une révision, sans doute vite faite, car on voit nettement l’étoile américaine en relief sous la couche de peinture bleu-marine !
Nous sommes rapidement répartis dans des équipages de la 28F pour nous aguerrir.
Ainsi, je suis d’abord prévu pour une mission de mitraillage au-dessus de la Cochinchine. Je me présente à l’avion et on me dit :
- Toi, tu seras mitrailleur dans le «blister» bâbord.
- Mais je ne suis pas mitrailleur, je suis pilote.
- Y’a pas de mais, je vais te montrer comment ça fonctionne.
Le blister, cloque ou boursouflure en français, est une tourelle située sur le côté de l’appareil, équipée de deux mitrailleuses jumelées, qu’on peut orienter en azimut et en site, permettant de tirer à la verticale. Dans cette position, on a presque la tête en bas, mais bien sanglé sur le siège, il n’y a pas de difficultés particulières.
Il s’agit, ce jour-là, de détruire des aciéries artisanales où les Viets fabriquent des armes, et des jonques qu'on détecte assez facilement malgré le camouflage, petits renflements de verdure sur des canaux souvent rectilignes dans cette partie de l'Indochine.
Très vite, l'entraînement en vol commence. La prise en main se passe assez bien pour moi bien que le moniteur soit encore...Nicolas. Le Priv., à train tricycle est nettement plus facile que le Lancaster. Au cours de ces vols, il y eut parfois quelques bons moments, comme avec Miorelli, un corse à la forte personnalité qui, après s'être fait copieusement engue...par le moniteur, lui dit :
– Si vous continuez comme ça, moi je fous le camp à l'arrière.
Et, comme les remarques se poursuivaient, Miorelli quitta son siège et passa à l'arrière.
Ce fut étonnant de voir le moniteur, seul au poste pilote, faire des circuits de piste et annoncer au contrôle:
–X Ray Charlie, en vent arrière pour un double tour de piste...
Et dire plusieurs fois au jeune pilote:
–Miorelli, reviens !
Ce dernier faisant non, non en agitant la main. Il finit par revenir aux commandes, disant :
– Si vous recommencez, je repars et ne reviens plus.
On pensait qu'il allait prendre quelques jours d'arrêt, mais il ne se passa rien.
Nous effectuons quelques séances d'entraînement piste, puis c'est le contrôle avant le lâché. Mon testeur est le commandant de la 28F, le lieutenant de vaisseau Leclercq-Aubreton.
Les médisants disaient qu'il s'annonçait en mission : - Ici le « soleil » des César, César étant l'indicatif opérationnel de sa flottille. Après quelques atterrissages sans difficultés, je note une anomalie en vent arrière. Avant de sortir le train, il faut réduire la vitesse, donc les gaz, puis remettre de la puissance vers 30 pouces à l'admission d'air aux moteurs dès que le train est sorti. Je remarque alors que la manoeuvre de la manette des gaz est inopérante sur le moteur n° 1, moteur extérieur gauche: le manomètre de pression d'admission reste bloqué vers 24 pouces. Je le fais remarquer au testeur qui me dit :
– Il y a beaucoup de trafic, on continue.
Effectivement, il y avait beaucoup de mouvements d'avions à cette époque à Saïgon.
L'approche et l'atterrissage s'effectuent normalement, mais il est impossible de réduire le moteur n° 1. En insistant, il part brutalement plein pot, en surpuissance, et la manette des gaz est toujours inopérante. L'avion fait une embardée de 30 degrés à droite et sort de la piste malgré un freinage énergique (ça me rappelle quelque chose !). Après quelques dizaines de mètres, le pneu gauche éclate sur une zone caillouteuse, puis le train gauche est fauché dans une partie meuble du terrain. L'aventure s'arrête là car, finalement, le chef de bord a réussi à couper le moteur par action sur l'étouffoir. C'est encore le 24F.1. Pas de blessés. On découvrira plus tard que la tringlerie de commande s'est cassée et que, dans ce cas, un ressort ouvre à fond le papillon des gaz.

Vous aurez noté dans le récit de Roger Rannou, qu'à l"époque "les mêmes" continuaient la sale besogne commencée en 1949-50 par le SM traître Henri Martin rapportée par notre ami René Le Bail dans son Livre Les Pingouins d'Indochine. Sans plus de commentaires.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par alain EGUERRE le Mar 1 Mai 2018 - 11:18

Merci pour cette tranche de vie " Renfort vers l'Indochine" de Roger Rannou,
que tu nous transmet jean Claude




Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Mar 1 Mai 2018 - 13:38

Salut Alain,

J'essaie de coller le plus possible à l'actualité historique à l'approche de la chute du camp retranché, et c'est hélas pour bientôt, car jusqu'aux dernières heures il s'est passé beaucoup de choses oubliées aujourd'hui.

Bonne journée dans ton île





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par framery le Mar 1 Mai 2018 - 13:51

De pilote à mitrailleur, l'adaptation
n'est pas évidente




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Mar 1 Mai 2018 - 14:48

Certes à première vue on peut s'étonner, mais lors de cette acclimatation au nouvel appareil, je suppose qu'il n'était pas mauvaix de faire connaitre les différents postes aux nouveaux arrivants.
A bord du Privateer il y avait pas moins de six postes de mitrailleurs, la tourelle avant, la tourelle arrière, le bulbe dorsal, une trappe sous le ventre et les deux "blisters" ou sabords situés de chaque côté de la carlingue. Sachant qu'il n'y avait pas d'aviation adverse, donc pas de mitraillage contre avion, ces différents postes servaient aussi à faire la veille optique et pour le dorsal de la navigation. Les mitrailleuses servaient surtout en vol rasant pour arroser des objectifs, camions ou embarcations, et parfois même au roulage au sol si les bords des terrains n'étaient pas sûrs. Quand on parle de mitrailleur ça sous entend mitrailleur-bombardier, et le principal travail des avions de la 28F était alors le bombardement. Cette action se faisait à l'aide du viseur Norden, et son fonctionnement devait être parfaitement maîtrisé par les servants, il est arrivé que des radios occupent ce poste, l'entrainement suivi à l'EPV comportait les rudiments nécessaires. Alors pourquoi pas les pilotes au cas où ?





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par framery le Mar 1 Mai 2018 - 15:45

Merci pour toutes tes
explications.




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par Serge BAVOUX le Mar 1 Mai 2018 - 18:17

Jean Claude,je suis impressionné de   la documentation dont tu disposes. est ce par l'ARDHAN que tu as pu réunir tous ces éléments. Que n'ai je pu connaître cette association en temps utile.





Salut et fraternité !
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 62
Électromécanicien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par montroulez le Mar 1 Mai 2018 - 18:59

Je trouve bien ce type de formation. Au moins, tout le monde connaît ce que fait l'autre !

Suite aux informations fournies par J-C LAFFRAT, je suis aller faire un tour sur la toile pour en savoir un peu plus sur le fameux viseur Norden. Je vous suggère d'en faire de même. Un bel outil mais qui méritait, semble-t-il, des mains expérimentées.Une des particularités de cet instrument était, en phase bombardement, qu'il commandait le pilote automatique de l'avion et qu'il commandait aussi la largage des bombes.
Le viseur en question







avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Mer 2 Mai 2018 - 11:46

Tous les ans à l'approche de la chute du camp retranché de Dien Bien Phu de nombreux messages sont échangés sur le tragique évènement.
Tout ce qui est important sur la participation des marins ou marins aviateurs a déjà été raconté, en particulier sur le sujet consacré au Seul pompon rouge à Dien Bien Phu, ouvert en mémoire de Jean Segalen le père de notre ami disparu Georges Segalen.
Il suffit d'y refaire un tour et on est pris par tous les témoignages, émouvants ou anecdotiques, en particulier ceux écrits par des disparus comme Claude Adrien ancien radio sur Privateer de la 28F, décédé le 20 mai 2012, près de six déjà..

Comme d'autres anciens camarades de la flottille Claude Adrien avait contribué en 2002 avec Didier Vidal à la création de l'amicale des anciens de la 8F-28F dont il était le trésorier, Didier Vidal radio lui aussi, étant notre président.
Après la mort de Claude Adrien et faute de combattants Didier Vidal dut se résoudre à dissoudre notre association.
Ces réunions fraternelles ont permis des retrouvailles, de belles rencontres et des sorties mémorables comme celle de juin 2010 à Hyères pour le Centenaire de l'Aéronavale.

Voici deux documents , le premier écrit de la main de Claude Adrien, qui était alors second maitre, et qui relate ce qu'était l'ambiance au Mess de la base de Cat Bi (Haiphong) base aérienne ou les hommes de la 28Fet leurs Privateer étaient héberges.

Le deuxième document est constitué par quelques pages du dernier bulletin publié le "Touch and GO" numéro 37 de juillet 2012.

Spoiler:








«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 2 Mai 2018 - 14:02

Merci JC Laffrat pour tous ces documents . Sujet très intéressant.



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 62
Électromécanicien

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par montroulez le Mer 2 Mai 2018 - 14:11

Un trombinoscope d'époque et toujours des beaux écrits ; Mr Claude Adrien aurait pu publier de superbes romans vécus !



avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Mer 2 Mai 2018 - 14:29

Bien que moins connue, une autre activité de l'Aéronavale à DBP est celle des Corsair de la flottille 14F qui participèrent à la fin des combats. Depuis la mi avril 1954 cette nouvelle flottille est engagée dans la bataille, placée sous le Cdt du LV Menettrier, la 14F est créée avec du personnel pilote et mécanicien en provenance de Karouba.

Les hommes arrivent nantis de passeports civils par voie aérienne commerciale à Tourane à bord d'un Armagnac pour y prendre possession de 25 Corsair AU-1 usagés, dont certains ont servi en Corée avec le Marine Corps ...Ils sont amenés par le porte avion USS Saipan et sont livrés à titre de prêt par des pilotes US à Tourane.

Comme un seul avion est disponible pour le combat, les mécaniciens se mettent au travail et deux jours plus tard 16 appareils sont opérationnels. Il s’entraînent d'abord à Tourane et rejoignent aussitôt Hanoi-Bach mai pour relever les Hellcat de la 11F. Notre ancien camarade de forum Gilbert Sartori, l'ami Sartor, fit partie de ces vaillants pilotes qui bombardèrent alors les positions Viet à DBP, c'est lui qui fit le dernier vol le jour même de la reddition du camp.


Tourane 18 avril 1954 les pilotes américains du Marine Attack Squadron 224 viennent de livrer les AU-1, à gauche le SM Libiot pilote serre la main au Second lieutenant Scherpferman de la VMA-324. Breveté pilote en 1953 à la NAS Corpus Christi, il parle parfaitement l'américain.


Très décontracté notre ami Gilbert Sartori une jambe sur la roue de son AU-1 n° 18 équipé de bidons de napalm.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par J-C Laffrat le Mer 2 Mai 2018 - 17:35

Salut l'ami Coutil,

Si ma mémoire ne me joue pas des tours il me semble que tu avais raconté un jour qu'avec ton fameux GMC tu avais été témoin de l'histoire d'une bombe qui avait explosé sur un chariot lors de ta venue à Tourane .... Et dans les souvenirs de l'ami André Digo mitrailleur bombardier sur Privateer j'ai trouvé ceci :




Je crois qu'il s'agit de la même histoire peux tu confirmer ? Si c'est le cas, ça mérite un coup de chapeau





«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8

Message par alain EGUERRE le Mer 2 Mai 2018 - 18:02

Un plaisir de te lire Jean Claude

De beaux écrits de tes collègues



Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière

    La date/heure actuelle est Mer 20 Juin 2018 - 0:05