Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Suppression des comptes inactifs

Du haut de son sémaphore il veille !

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Avatar22 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 801911 messages dans 14728 sujets

Nous avons 10656 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est RAGOT Pierre

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Livreo10

Derniers sujets

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par mashpro Aujourd'hui à 0:25

» ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Roger Tanguy Hier à 23:52

» [VOS ESCALES] Canal de Suez
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:21

» LE NORMAND (ER)
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:10

» L'ÉFFRONTÉ (E.C.)
par rousselet Hier à 22:06

» [ VOS ESCALES ] Alexandrie - Égypte
par Lathuilière Pascal Hier à 21:33

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par larcher Hier à 15:45

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Patch SNLE Le Redoutable Rouge
par PFRIMMER CHRISTIAN Hier à 10:15

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par Jean Yves COJEAN Mer 13 Nov 2019 - 21:57

» MINERVE (SM) - TOME 2
par centime44 Mer 13 Nov 2019 - 20:42

» CDT BOURDAIS (AE)
par alain EGUERRE Mer 13 Nov 2019 - 19:35

» [ Histoires et histoire ] Cérémonie du 11 novembre
par PAUGAM herve Mer 13 Nov 2019 - 18:43

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par CLAUDEL JEAN-PIERRE Mer 13 Nov 2019 - 15:42

» ESCADRILLE 22 S
par Michel Roux Mer 13 Nov 2019 - 10:46

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par COLLEMANT Dominique Mar 12 Nov 2019 - 22:28

» CHRYSANTHEME (DC)
par JEFF 30 Mar 12 Nov 2019 - 17:09

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par pinçon michel Mar 12 Nov 2019 - 14:53

» [Les catastrophes dans la Marine] LA CATASTROPHE DU CUIRASSÉ IÉNA
par parriaux christian Mar 12 Nov 2019 - 11:31

» [Les armements dans la Marine] TARTAR
par Patrice Biron Lun 11 Nov 2019 - 22:21

» DORIS (SM)
par J-L-14 Lun 11 Nov 2019 - 16:59

» [ Histoires et histoire ] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par JJMM Lun 11 Nov 2019 - 15:15

» DIVES (BDC)
par Christian DIGUE Lun 11 Nov 2019 - 14:48

» [ Recherches de camarades ] de l'Arromanche années 70/71
par pierre larrondo Lun 11 Nov 2019 - 11:41

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par douzef Lun 11 Nov 2019 - 10:36

» DU CHAYLA (EE)
par BOUFFART Bernard Lun 11 Nov 2019 - 7:49

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Jean-Marie41 Dim 10 Nov 2019 - 19:21

» [Les écoles de spécialités] EMES Cherbourg
par Joël Chandelier Dim 10 Nov 2019 - 18:34

» CAMÉLIA (DC)
par daniel1949 Dim 10 Nov 2019 - 18:31

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par J-C Laffrat Dim 10 Nov 2019 - 18:03

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par loulou06000 Dim 10 Nov 2019 - 9:54

» [ Blog visiteurs ] [ connaissance aec bill sur la junon 1972Blog visiteurs ]
par Invité Dim 10 Nov 2019 - 0:28

» [ Blog visiteurs ] Les bachis
par Invité Sam 9 Nov 2019 - 19:27

» [Les catastrophes dans la Marine] Personnes présentes à bord du Surcouf en juin 71
par MOINIER Jean-Paul Sam 9 Nov 2019 - 19:23

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Insigne de brevet de qualification aux opérations amphibies
par BEBERT 49 Sam 9 Nov 2019 - 19:12

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par Joël Chandelier Sam 9 Nov 2019 - 17:20

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Momo Ven 8 Nov 2019 - 17:16

» Recherche ceux du Poste 2 sur le Cassard en 1971
par PAUZE Ven 8 Nov 2019 - 17:07

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Dives de 65/66
par joel.ollivier Ven 8 Nov 2019 - 16:25

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par LEPILLER Christian Ven 8 Nov 2019 - 16:17

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par coco038 Ven 8 Nov 2019 - 10:56

» ARROMANCHES (PA)
par PLAINCHONT Christophe Ven 8 Nov 2019 - 8:54

» [ Histoire et histoires ] Le marin de Dieu
par alain EGUERRE Jeu 7 Nov 2019 - 20:02

» LE DUPUY-DE-LÔME (BR)
par marienneau jean-michel Jeu 7 Nov 2019 - 19:04

» [ Blog visiteurs ] Cherche à joindre B. Quintaine à propos du SM Griffon
par Invité Jeu 7 Nov 2019 - 13:02

» CAPRICORNE (CMT)
par Xavier MONEL Jeu 7 Nov 2019 - 11:12

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos La Saintonge à La Réunion 78/80
par Invité Jeu 7 Nov 2019 - 4:22

» [Marine à voile] Nao Victoria
par COLLEMANT Dominique Mer 6 Nov 2019 - 19:31

» [Divers campagne C.E.P] Le Super Frelon au CEP
par Michel Roux Mer 6 Nov 2019 - 17:27

» [OPÉRATIONS DE GUERRE] GUERRE DE CORÉE - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Mer 6 Nov 2019 - 7:33

» [ Histoire et histoires ] Naufrage de la Jeanne-Elisabeth
par centime44 Mar 5 Nov 2019 - 20:24

» LA CONFIANCE (AE)
par marsouin Mar 5 Nov 2019 - 19:56

» CHELIFF (LST)
par Robert 69 Lun 4 Nov 2019 - 20:07

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par PAUGAM herve Lun 4 Nov 2019 - 18:38

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Lun 4 Nov 2019 - 0:09

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Xavier MONEL Dim 3 Nov 2019 - 19:04

» RHÔNE (BSL)
par laleous Dim 3 Nov 2019 - 18:44

» [LES B.A.N.] LANVÉOC POULMIC
par ENGUEHARD Dim 3 Nov 2019 - 18:15

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par DALIOLI Dim 3 Nov 2019 - 17:12

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par Laurent Dim 3 Nov 2019 - 14:29

» [ Blog visiteurs ] Planeur escadrille 3S
par Invité Sam 2 Nov 2019 - 11:37

» [ Recherches de camarades ] Doudart de Lagrée 73/74
par Charly Sam 2 Nov 2019 - 11:03

» ÉMERAUDE (SNA)
par Michel Roux Sam 2 Nov 2019 - 10:22

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] GOST, décoré.
par PAUGAM herve Ven 1 Nov 2019 - 22:16

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par PAUGAM herve Ven 1 Nov 2019 - 15:45

» [ Recherches de camarades ] Recherche Mécan EE Châteaurenault 1960-1961 et CAA De Grasse 1961-1962
par BOLLIER Jean Ven 1 Nov 2019 - 12:14

» BOIS BELLEAU (PA) - Tome 3
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 1 Nov 2019 - 10:47

» [ Blog visiteurs ] Maquette remorqueur de 1000 CV le Valeureux
par Invité Jeu 31 Oct 2019 - 22:50

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par garcia guy Jeu 31 Oct 2019 - 19:48

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Jean-Léon Jeu 31 Oct 2019 - 16:48

» PRIMAUGUET (FRÉGATE)
par Matelot Jeu 31 Oct 2019 - 15:43

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par Didier Moreaux Mer 30 Oct 2019 - 9:44

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mar 29 Oct 2019 - 18:49

» [ Blog visiteurs ] mon éviction ?
par Jean-Marie41 Mar 29 Oct 2019 - 18:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par MILLET Jean Claude Mar 29 Oct 2019 - 8:49

» [VOS ESCALES] Escale à Hambourg St Pauli
par BASIO Lun 28 Oct 2019 - 23:11

» [Patrouilleur rapide] FLAMANT
par Brai Alain Dim 27 Oct 2019 - 8:44

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Sam 26 Oct 2019 - 21:24

» FORBIN D620 (fregate)
par COLLEMANT Dominique Sam 26 Oct 2019 - 21:17

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Sam 26 Oct 2019 - 21:11

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Sam 26 Oct 2019 - 21:07

» [Opérations de guerre] La bataille navale de Koh Chang (Golfe de Thaïlande)
par Charly Sam 26 Oct 2019 - 20:48

» [ PH JEANNE D'ARC ] EXPOSITION JEANNE D'ARC
par Joël Chandelier Sam 26 Oct 2019 - 17:16

» SÉMAPHORE - SÈTE (HÉRAULT)
par Xavier MONEL Sam 26 Oct 2019 - 10:56

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 26 Oct 2019 - 10:56

» GYMNOTE (SM)
par iffic64 Sam 26 Oct 2019 - 10:00

» [ Divers frégates ] Frégates de défense et d'intervention (FDI)
par Tragin Sam 26 Oct 2019 - 9:50

» SÉMAPHORE - DRAMONT (VAR)
par timoniersoum Sam 26 Oct 2019 - 8:19

» COMMANDANT DE PIMODAN [AVISO]
par gauthier Ven 25 Oct 2019 - 18:41

» CYCLAMEN (DC)
par RENARD-HACHIN Ven 25 Oct 2019 - 18:15

» [Campagnes] DAKAR
par thevelin gerard Ven 25 Oct 2019 - 16:58

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par loulou06000 Ven 25 Oct 2019 - 14:45

» ARAGO P675
par Gérard Duffond Jeu 24 Oct 2019 - 19:36

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par tsarrax Jeu 24 Oct 2019 - 18:29

» [VOS ESCALES] Objets souvenirs de vos escales
par Didier Moreaux Jeu 24 Oct 2019 - 15:38

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par J-L-14 Jeu 24 Oct 2019 - 11:45

» [ LES UNITÉS COMBATTANTES ] FUSILIERS-MARINS
par J-L-14 Jeu 24 Oct 2019 - 11:42

» [Aéronautique divers] Le RAFALE
par LEMONNIER Jeu 24 Oct 2019 - 11:15

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Michel Roux Mer 23 Oct 2019 - 22:10

» [Plongeurs démineurs] BBPD VULCAIN
par Jean-Marie41 Mer 23 Oct 2019 - 21:14

DERNIERS SUJETS


LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Liensamis

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Pele70
Pele70
MATELOT
MATELOT

Age : 73
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Radioequi NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par Pele70 le Mar 22 Oct 2019 - 14:21

Bonjour a tous
Pour faire suite a un message lu il y a quelques jours je me propose aujourd'hui de vous parler si cela peut intéresser quelqu' uns d'entre vous du brasage ou autrement dit le soudage des cartes imprimées .
Dans les années 60 les circuits étaient équipés de composants dits "traversants "
1ere opération sur la chaine les resistances condensateurs selfs transistors etaient mis en place puis une lame venait couper les connexions toutes à la même longueur et surtout les plier à plat sous le CI pour eviter que les éléments posés ne tombent
2eme opération le brasage
L'ouvriere passait au pinceau une couche de flux résineux et a l'aide d'un panier descendait la carte sur "un bain mort"
Resultat la totalité des soudures se faisaient en même temps
A cette époque là les soudures n'étaient pas nettoyées ce qui explique que quelqu' un qui s'amusait a ouvrir un poste de radio trouvait le CI "collant"
Puis la technologie a évolué et sont apparus les CMS (composants montés en surface pour les néophytes )
Pour leur mise en place 2 techniques principales
1 le posé collé
2 le posé avec tenu par capillarité dans la crème à braser
Le posé collé permettait de souder les cartes sur les machines dîtes a "vague"
La seconde le soudage se faisait par passage dans un tunnel a infras rouges
Voilà succinctement et un peu résumé, si ce sujet vous intéresse je suis a votre disposition pour donner des détails complémentaires
A ce sujet pour la division ASM de la Thomson d'Arcueil j'ai réalisé des cartes entièrement couvertes d'un radiateur pour évacuer la chaleur qu'elles degageaient en fonctionnement et je peux vous préciser que le réglage de la machine a souder etait plutôt "pointu" ( machine Italienne de marque Leppus )
En complément des cartes nous avions également fabriqué les grands fonds de panier en technologie miniwrappping
Là aussi je peux donner des précisions sur ce dont il s'agit
Voilà cette petite "vacation" se termine pour aujourd'hui sans oublier de remercier Max Dominique et Jean Claude pour leurs compliments
Mais les amis n'insistez pas trop sinon c'est ma modestie qui va en prendre un coup je ne voudrais pas attraper le melon
Amitié a tous
Gerard
Noël Gauquelin
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Radio NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par Noël Gauquelin le Mar 22 Oct 2019 - 18:18

Salut les amis, vous lire me fait un bien fou !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Sam 26 Oct 2019 - 11:57

Bonjours à tous et en particulier à Pele70 pour son dernier message.

J'ai connu la plupart des techniques de brasage que Gérard explique fort bien, opérations qu'il a connues à partir de 1967 c'abord chez Férisol puis à la Thomson, c'est à dire la pose des composants discrets à l'ancienne dont les queues traversaient les plaquettes isolantes et étaient rabattues de l'autre côté pour être soudés sur des pastilles étamées. Et les évolutions qui conduiront aux composants "CMS" soudés en surface . Qui constituaient de grands progrès par rapport aux liaisons par fils des anciens appareils radio soudés sur des cosses comme en électricité.Ensuite on a eu les circuits multicouches à trous métallises qui supprimaient les straps pour faire communiquer les pistes. J'ai connu des circuits multicouches en verre epoxy comprenant jusqu"à six couches de liaisons internes ...Ceci avant l'avènement des circuits céramiques à couches minces et des puces à mille pattes ...

Plus âgé que l'ami Gérard Pele, c'est en 1962 que j'ai été embauché au CEREL de Marcel Dassault (Centre d'Etudes et de Recherches Electroniques) non comme technicien de labo mais au service Moyens d'essais extérieurs, pour suivre et assurer les besoins des techniciens détachés sur bases ou dans les centres d'essais.

C'était l'époque où le Centre avait obtenu un contrat pour la fourniture de la tête de guidage électronique du missile air-air MATRA 530 destiné au Mirage III . C'était le premier missile antiaérien français non filaire équivalent aux missiles américains.

Le CEREL, devenu entre temps la société EMD, Electronique Marcel Dassault, donna à son autodirecteur le nom d'AD 26 pour R 530 . C'était un AD semi-actif, en bande X, à scanning mécanique, pesant 20 kg. Son étude avait commencé au début de 1959 ; il fallait réaliser une tête gyroscopique pour la navigation proportionnelle avec l’antenne fixée sur la toupie, une rotule hyperfréquence, un radôme en alumine et une électronique transistorisée préférée par EMD.

- février 1960 : premiers essais en vol au CEV ;
- janvier 1961 : premiers tirs de missiles équipés avec l’AD 26 et réussite de tirs en attaque arrière et en attaque frontale (tirs d’avion de servitude du CEV, avec radar Cyrano prototype)
- début 1964 : premières livraison de missiles en série. 1 500 AD ont été produits.

La technologie de l'époque bien que transistorisée était hybride et faisait appel à des composants discrets encore volumineux comme certains condensateurs de filtrage et des relais ...

Car le principe de guidage consistait en plusieurs circuits électroniques ou "platines" placées entre la tête chercheuse hyperfréquence et un signal sonore électrique basse tension qui parvenait au pilote quand l'AD était accroché sur la cible, indiquant à ce dernier qu'il pouvait appuyer sur le bouton mise à feu.

On avait donc besoin d’interrupteurs dans toute la chaîne de traitement, qui quand tout était OK laissaient passer le signal . C’étaient les relais qui assuraient cette fonction. La caractéristique de ces relais était d'être excités par la tension fournie par l’émetteur d'un transistor, mais le relais était obligé d'avoir une impédance élevée pour déclencher le collage des contacts sous un courant de l'ordre de 0,5 milliampère.... Un seul fabricant français était capable de fabriquer des bobines de de fils isolés très fin pour le solénoïde, de tels relais dits de précision étaient réalisés par la société Hugon. Marque évidemment disparue aujourd’hui.

Les années suivantes ces relais furent remplacés par des transistors de puissance coupe circuit On/Off et après ça, dès qu'elles furent disponibles par les bascules CMOS encapsulées dans ce qu'on appelle depuis un circuit intégré .... Avec à la clé, meilleur temps de réponse, gain de poids, et de consommation électrique ....

Les circuits des têtes chercheuse des missiles d'aujourd’hui font appel à seulement quelques circuits intégrés à mille pattes ..le tout encapsulé sous forme modulaire. Rendant facile la maintenance par substitution bloc par bloc.



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
le gall
le gall
QM 2
QM 2

Age : 84
Electricien équipage LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par le gall le Sam 26 Oct 2019 - 18:49

BONJOUR JC LAFFRAT

Je lis courament tes messages sur ACB et le message
N° 178 m'a particuliérement interpellé

La tète chercheuse dont tu parles ( matra 530) est probablement celle que j'ai connu au département guidage du LRBA
VERNON ou' elle est née , dans les années 1957....1960 elle a
été mise au point par Jean le ROY (un grand technicien)

Pour moi , c'est un véritable chef d'oeuvre :
- Stabilisation directe de la parabole en rotation ( 24000 tr/mn)
- commande en precession par 2 petits moteurs couple des
2 cardans en X et Y placés à la base pour éviter les masques

pour moi c'était un véritable d'oeuvre dans sa conception
notamment le joint tournant hyper fréquence dans l'espace
placé au foyer pour éclairer la parabole en rotation

C'est dans ce service que Mr Helmut Haberman (ancien)
de Penemum ( mise au point des V2 ) m'a formé au plateformes
inertielles , gyroscopes , accélérométres intégrateurs etc.....
c'était aussi le patron de Wallace ( celui que tu connais )

Est-ce cette tete chercheuse qui a équipé les Matra 530 ?
là je ne peux pas répondre




LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig505
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Sam 26 Oct 2019 - 20:07

Bonsoir Le Gall,

Content de te voir à nouveau sur le forum. J'espère que TVB pour toi et proches.

Spoiler:
Au sujet de ta question, je ne pense pas que la tête gyroscopique de l'AD 26 électromagnétique du Matra 530 était celle du LRBA. Mais plutôt que le LRBA avait conçu celle de la version Infra rouge fabriquée par la SAT. Et précédemment fourni la maquette d’une autre tête gyroscopique à SAGEM pour la réalisation d’un prototype d’AD par la CFTH. C'est sans doute de celle là que tu veux parler, mais au moment ou ça s'est fait je n'étais pas encore arrivé chez Dassault..

Quand je suis arrivé au CEREL en 1962 le choix avait été déjà fait . Dassault voulait une tête gyroscopique pour la navigation proportionnelle avec l’antenne fixée sur la toupie, une rotule hyperfréquence, un radôme en verre epoxy compressé et chargé pour avoir des caractéristiques de transparence avec le moins d'aberrations possible en bande X. C’était un pari difficile, EMD a défini le projet de cette tête gyro et a sous-traité la réalisation de prototypes à trois sociétés spécialistes en gyroscopie : AOIP, SFENA et ECA ; six mois après, EMD avait reçu les trois têtes ; et a choisi celle d' AOIP (Association des ouvriers en Instruments de précision).Comme j'ai travaillé sur l"AD 26 je peux dire que les promesses délais de livraison et qualité ont été tenues , chez AOIP c’étaient des pointus.

Je n'ai pas connu la période de collaboration LRBA/EMD. Par contre comme tu le sais j'ai bien connu Gilbert Vallas, un ingé qui venait du LRBA , il n'était pas au département Autodirecteurs mais avec les grosses têtes chargées des études techniques qui élaboraient les systèmes. Je crois que c'est lui qui m'avait dit que le LRBA avait fourni en son temps une tête gyroscopique à CFTH.

J'ai trouvé sur Internet des publications de COMAERO avec un paragraphe sur les missiles ... j'en avais extrait ces détails intéressants :

Missiliers
Dans cette période, il y a eu trois missiliers français, maîtres d’œuvre de programmes de missiles tactiques, au titre de contrats de la DTIA jusqu’en 1970, puis de la DTEN après 1970, celle-ci ayant été désignée par la DMA comme responsable de la majorité des nouveaux programmes : l’Arsenal, qui changea plusieurs fois de dénomination et que nous appellerons Nord-Aviation dans ce document ; MATRA ; la SNCASE, dont l’activité missiles tactiques fut arrêtée en 1959.
Pour mémoire, d’autres missiliers ont été responsables de programmes terrestres et navals, mais leur activité s’arrêta en 1958 pour le LRBA, en 1971 pour l’APX, en 1980 pour l’ECAN de Ruelle (Masurca) et dans les années soixante-dix pour Latécoère. Enfin, si Thomson a été maître d’œuvre du système Crotale (anti-aérien), il a sous-traité l’engin lui-même à MATRA qui était donc en charge des équipements qui nous concernent ici.

Les deux missiliers, Nord-Aviation et MATRA, ont eu la même politique : Rechercher des équipements simples pour améliorer la fiabilité et réduire les coûts ; cet objectif a été mis en œuvre dès le début des développements des antichars par Nord Aviation, s’agissant de matériels destinés à l’armée de Terre et de grande série, elle a été étendue à tous les systèmes dès les années soixante, notamment du fait de la concurrence avec les missiles américains
Le premier choix de MATRA a été l’adoption de servomoteurs électriques, contrairement à de nombreux missiliers où l’hydraulique avait la cote ; ce choix facilitait la réalisation de 163 missiles simples et ce fut un excellent choix pour la gamme des missiles MATRA. Tous les servomoteurs des missiles MATRA, R 511, R 530, Martel, Otomat, Magic, Super 530, Crotale, Mistral, Mica… ont été réalisés par cette société. Environ 70 000 exemplaires ont été produits. Les missiles MATRA étant en général autoguidés, ils nécessitent une boucle de pilotage comportant des gyromètres et des accéléromètres de tangage et de lacet ; de plus, la chaîne de roulis nécessite un gyromètre ainsi qu’un gyroscope, en cas de stabilisation. Dès 1952, la quasi-totalité des équipements a été produite par MATRA ; les exceptions sont les accéléromètres du R 530 achetés à ECA et une partie des gyromètres du Magic achetés à la SAGEM ou à la SFIM, la production MATRA étant limitée.

Têtes gyroscopiques
L’antenne électromagnétique ou le télescope de l’autodirecteur infrarouge du R 530 est montée sur l’axe de la toupie du gyroscope ; ce dernier est à précession commandée. Cette solution, utilisée par les Américains dès le début des années cinquante, fut adoptée et mise au point pour l’air-air à navigation proportionnelle MATRA R 530, en 1959. À l’époque, ce fut un exploit technologique. Si le maître d’œuvre établissait la spécification détaillée, c’est le coopérant qui avait la responsabilité industrielle complète de l’autodirecteur, compte tenu des interfaces délicates entre la partie senseur (radar ou infrarouge) et le gyroscope. Pour la version infrarouge, c’est SAGEM qui a réalisé la tête gyroscopique, en sous-traitance de la SAT, et, pour la version électromagnétique, c’est AOIP qui l’a réalisée, en sous-traitance d’EMD.

Si besoin d'autres détails on passe par MP car là on s'écarte de la spécialité de radio ...

Amicalement

JC




LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Sam 2 Nov 2019 - 16:26

Bonjour à tous,

Je viens de retrouver par hasard en feuilletant un bouquin, cette carte QSL qui servait de marque page ....

La carte QSL de mon copain de cours de radio volant Roger Cornic ...et ceci avec tristesse , car Roger CORNIC est décédé le 9 juillet 2015. Né en 1927, certifié radio-volant en 1946 à l’EPV 52S à Lartigue, il a quitté le service en 1961 comme premier maître. Il a été très actif pour effectuer des recherches au Service historique de la Marine à Brest.

Seuls quelques camarades se sont adonnés au trafic en Morse à titre de radios amateurs en adhérant au REF après avoir quitté l'Aéro.

Je vous joins la photocopie de cette carte de Roger envoyée en 2014, il avait choisi un Sunderland de la 7F pour l'illustrer , et au verso m'avait écrit quelques phrases amicales . Malheureusement je ne lui ai pas renvoyée à temps ....

Quelqu’un parmi vous l'a peut-être connu , ce qui me ferait grand plaisir.

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Mb30211

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Mb30311

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Epv_1910
Lartigue Novembre 1946 Roger Cornic lors de la remise des macarons




LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
GENESLAY
GENESLAY
QM 2
QM 2

Age : 84
Timonier équipage NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par GENESLAY le Dim 3 Nov 2019 - 12:51

Bonjour
Je viens de consulter l'annuaire des radioamateurs et son callsign apparait toujours malheuresement avec la mention personne décédée
73's de F4EIT



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig376
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Dim 3 Nov 2019 - 14:01

Super 73 pour toi aussi GENESLAY, Roger Cornic est parti rejoindre les Silent Keys ...rejoindre Tom U Rossu Jean Thomas Caccavelli T5KMP

Je connais un ancien Pingouin d'indo qui est toujours à l'écoute l'Ami Albert Delmas F6GQA tu peux le contacter de ma part;

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 642994



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
alain EGUERRE
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 69
Fourrier NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par alain EGUERRE le Dim 3 Nov 2019 - 16:48

A l'aide Jean Claude !
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 _copi658

Mon téléphone SFR ne fonctionne plus et pourtant je suis à jour des paiements LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 595882
Si tu pouvais y remédier LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 580511



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insign45
Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
Max Péron
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Radio NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par Max Péron le Dim 3 Nov 2019 - 18:31

Je n'ai pas les connaissances de Jean-Claude mais je vais quand même essayer de répondre à Alain :

SFR est une ancienne marque bien connue d'équipements radios professionnels 
SFR  =  Société Française Radioélectrique ? Si ce n'est pas ça, c'est quelque chose comme ça ...
 
FVKM =  c'est l'indicatif radio international d'un navire civil français
3 lettres = stations à terre
4 lettres = navires de surface et sous-marins
5 lettres = aéronefs
La première lettre F est réservée à la France
2ème lettre : pour les bâtiments de la Marine Nationale française, la 2ème lettre est presque toujours A ou B

Type d'appareil : il s'agit très probablement d'un récepteur ou d'un émetteur-récepteur de la gamme de fréquences VHF "Aéro"
La fréquence de détresse VHF aéro internationale est de 121,5 Mhz : on est pile-poil dans cette gamme de fréquences.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Dim 3 Nov 2019 - 18:47

Alain tu as ta réponse , Max est passé par là modestement et avec courtoisie ... Il a tout dit ,ses connaissances en radio fréquences, procédures , indicatifs et j'en passe .... sont très largement supérieures aux miennes , un petit tour sur sa carrière Marine en dit long sur ses capacités .



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
alain EGUERRE
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 69
Fourrier NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par alain EGUERRE le Dim 3 Nov 2019 - 19:07

Merci à Max et à toi Jean Claude
Intéressantes et instructives explications LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 580511

En fait c'était un clin d’œil SFR, en forme de c'est quoi !
Je connaissais la réponse car mon ami Michel dit TUR2 me l'a expliqué au musée de l'ile de Groix LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 580511
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 _copi659
Émetteur récepteur 500 Khz de secours. pas de morse comme sur le Titanic dans le film !
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 _copi660
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 _copi661
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 _copi662
Et la plaque Société Française Radio-Electrique , Compagnie Radio Maritime
Nautophone, serait ce son nom officiel LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 595882



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insign45
Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
Max Péron
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Radio NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par Max Péron le Dim 3 Nov 2019 - 19:30

Quand on voit la photo en entier, ça ne change pas tout mais il faut corriger certains points :

En ne voyant que 120, 118, etc on pouvait logiquement penser qu'il s'agissait des fréquences 120 Mhz, 118 Mhz, etc
Ce n'est pas le cas.
C'est un émetteur-récepteur HF
Les fréquences sont indiquées à gauche, il s'agit de fréquences HF, probablement utilisées uniquement en phonie.
La fréquence de détresse phonie HF est - ou était ? - 2182 Khz
Si le bateau coule, pour appeler Au Secours (Mayday ! Mayday !), mettre le barillet à quartz en position 1 et régler l'accord antenne sur 137, priez et attendez les secours ...
En bas à droite, ne pas oublier de mettre le gros commutateur en position E (Emission).
Les indications à droite de chaque fréquence sont faites pour l'utilisation de l'appareil par des opérateurs qui ne sont pas radios.
Il s'agit de l'accord d'antenne qu'il faut afficher pour obtenir la meilleure émissions possible.
Les fréquences d'émission sont fixes, par quartz.


Dernière édition par Max Péron le Dim 3 Nov 2019 - 19:38, édité 1 fois



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
alain EGUERRE
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 69
Fourrier NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par alain EGUERRE le Dim 3 Nov 2019 - 19:38

Merci de tes précisions Max !
Étant bras cassé j'aurai lu les explications en rouge sans comprendre les boutons et autres aiguilles LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 746231
Ici, c'était dans la pêche et peu de gens qualifiés pour à bord !
Plus cool dans la Royale ont avait des radios LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 582735



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insign45
Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Dim 3 Nov 2019 - 20:50

Puisqu'on est dans la détresse .... sa fréquence d'émission 500 Khz vient à l'esprit ! .... bien connue de tous les radios ; qu'ils soient en l'air, sur terre, sur l'eau ou dessous ..... Chez les anglos saxons pendant la GM2, tous les matériels de détresse ou Emergency sets présents sur B-17, B-24, Catalina, Sunderland, Welligbton ou Lancaster étaient gradués en Kc/s.

Sur les Catalina de la 8F en Indochine, l'équipement de bord comprenait un kit de survie en cas d’amerrissage forcé en mer.
Nous ne nous en servions pas, car les opérations étaient principalement aéro-terrestres. Ce kit datait de l'époque marocaine de la 8FE quand la flottille chassait les U-Boote depuis les Iles Canaries jusqu'à Gibraltar en protégeant les convois.

Ce kit comprenait en particulier un émetteur de détresse SCR-578 calé sur 500 KHz plus connu sous le nom de Gibson Girl

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 _s_fil10

Pourquoi ce nom de Gibson Girl pour le Radio set SCR-578 ? Parce-que sa forme rappelait la taille étroite des jeunes filles dessinées par l'illustrateur Charles Dana Gibson. L'ensemble comprenait beaucoup d'accessoires et son maniement était à la portée de n'importe quel naufragé, comme les américains savaient le faire. La première chose qu'on voit sur le dessus de l'appareil est une manivelle ....

Je me souviens avoir récupéré un exemplaire du Service Manual du SCR-578 Gibson girl .... il me faut le chercher dans mon fourbi ... mais vous l'aurez, traduit, sous peu vous l'aurez. LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 580511 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 580511



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 62
Radio NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par TUR2 le Dim 3 Nov 2019 - 21:14

Et parfois, les radios jouaient avec des cerfs volants !
Ah, les gamins...
Pour Max, effectivement 2182 était la fréquence de détresse, je pense que tous les sémaphores, outre la veille 500, veillaient cette fréquence.

En morse, les messages de détresse retransmis étaient précédés, de XXX XXX XXX?
(si ma mémoire est bonne, bien sur)

Bien amicalement TUR2



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanreconnaissance LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig159

Ia orana ite matahiti api
Max Péron
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Radio NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par Max Péron le Dim 3 Nov 2019 - 21:46

Bonsoir Michel,
la veille 500 Khz dans les sémaphores ? Non. Il aurait fallu que tous les guetteurs sémaphoriques soient aptes à prendre au son ... et ce n'était pas le cas ! Ayant été deux fois affecté au Contrôle TER Lorient, les sémaphores, je connais.
Canal 16 VHF radiomaritime, oui. 2182 Khz HF phonie, oui. 500 Khz en morse A1, non.

Les SOS précédés de XXX XXX XXX ? Je ne crois pas, sans être sûr à 100 % de cette réponse.
Il me semble que XXX, en morse A1, précédait les "Avis aux navigateurs" très importants (dangers importants pour la navigation).
Juste un cran en dessous, il y avait (si j'ai bonne mémoire) TTT TTT TTT qui précédait des "Avis aux navigateurs" moins importants.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 62
Radio NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par TUR2 le Dim 3 Nov 2019 - 21:58

avurnav ?



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanreconnaissance LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig159

Ia orana ite matahiti api
Nenesse
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 73
Manœuvrier NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par Nenesse le Dim 3 Nov 2019 - 22:43

avurnav : avis urgents a la navigation
corrections de cartes, modifications du balisage, etc



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insign21
alain EGUERRE
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 69
Fourrier NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par alain EGUERRE le Lun 4 Nov 2019 - 7:52

@Jean Claude a écrit:
la taille étroite des jeunes filles dessinées par l'illustrateur Charles Dana Gibson.
Bon, moi je préfère Maé West , question engin de sauvetage qui flotte LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 580511
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Pin-up10





LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insign45
Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Lun 4 Nov 2019 - 9:13

Salut Alain alors le matin on serait un peu coquin LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 580511 tu n'es pas toujours en état de flottaison je suppose ... la Maê West est utile si c'est juste pour éviter de couler; mais la Gibson est mieux adaptée quand tu es dedans, bien au chaud ...Et je ne pense pas que tu la jetterai à la poubelle sans réfléchir ....

Je n'ai pas réussi à retrouver le manuel de la Gibson mais quelques notes traduites à la mode JC récupérées dans différents fascicules.

En fait l'émetteur de détresse en question n'intéresse pas la spécialité de radio puisque l'engin ne nécessitait aucune connaissance dans le domaine, tout le monde pouvait s'en servir. Voilà ce que j'avais compilé sur la bestiole jaune

Spoiler:

La conception anglo-saxonne de la Gibson Girl était basée sur celle d’un émetteur d'urgence capturé aux Allemands par les Britanniques au début de la GM2 appelé Notsender NS2,. Les Britanniques ont été les premiers à concevoir une version améliorée qui présentait la même forme et la même couleur jaune vif. Mais leurs capacités de fabrication étaient insuffisantes et un contrat a été passé ensuite avec la firme US Bendix Aviation pour fabriquer une version commune anglo américaine, le Radio Set SCR-578-A. Bendix a commencé les livraisons en mai 1942. La Gibson Girl diffusait les signaux de détresse en automatique sur la fréquence unique de 500 kHz.

Le SCR-578 Gibson Girl de l’armée de l’armée américaine de la Seconde Guerre mondiale était un émetteur radio alimenté à la main, conçu pour être utilisé sur un radeau de sauvetage ou une embarcation pour envoyer des signaux de détresse permettant aux équipes de sauvetage de localiser les survivants. Le SCR-578 et ses accessoires étaient de couleur jaune-orange vif et l’appareil flottait dès qu’il était mis à l’eau. Il était emballé avec ses accessoires dans un sac pourvu d’un parachute permettant de le larguer dans l’eau à proximité des survivants. La Gibson Girl était actionnée en la tenant entre les genoux tout en tournant une manivelle reliée au générateur électrique interne.

La mise en œuvre de l’équipement pouvait être réalisée par du personnel non qualifié, en suivant les instructions imprimées sur le boîtier du poste lui-même. Pour faciliter les opérations dans toutes les conditions, le kit complet d’équipement radio Gibson Girl comprenait les accessoires suivants :

- Émetteur radio BC-778-A (SCR-578)
- Manivelle GC-18-A pour faire fonctionner le générateur interne
- Enrouleur RL-48 à l'intérieur d'une porte du panneau avant pouvant contenir 800 pieds de fil d'antenne W-148
- Kite M-277-A, cerf-volant à cadre métallique rectangulaire repliable pour permettre de lever l'antenne par l’emprise du vent
- Ballon M-278-A, prévu en cas de vent insuffisant ou nul pour le cerf-volant
- Générateur M-315-A, qui produisait de l'hydrogène pour gonfler le ballon jusqu'à 4 pieds de diamètre
- Lampe témoin M-308-A, pour communiquer localement avec les équipes de secours
- Sac BG-109-A (Sac cylindrique contenant un ensemble de cerf-volant, 2 ballons, 2 générateurs d'hydrogène, lampe de signalisation, fil)
- Sac BG-110-A (Sac de forme cubique contenant l’émetteur radio Gibson Girl et une manivelle, avec le parachute de largage M-390-
Le poids total de la radio et de tous les accessoires était de 33 livres.

Les améliorations ont été apportées à mesure que la fabrication évoluait.

- le parachute M-390-A (rayonne non traitée) a été remplacé par le M-390-B (nylon tropicalisé).
- le temps de gonflage du ballon a été réduit en immergeant directement le générateur d'hydrogène dans l'eau.

L'allemand
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 German10
Le britannique
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Britis10
l'américain LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Us10




LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
Max Péron
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 76
Radio NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par Max Péron le Lun 4 Nov 2019 - 10:22

"AVURNAV" : Michel et Nénesse, vous avez retrouvé le mot que je cherchais et que j'avais oublié.
Ils étaient transmis sur la veille 500 Khz pendant les zones de silence, c'est à dire de H + 15 à H + 18 et de H + 45 à  + 48.
Tout ceci ... s'il n'y avait pas de SOS en cours, bien évidemment.

La photo du kit de détresse 500 Khz postée par Jean-Claude me rappelle une anecdote concernant le cerf-volant :

En 78, sur le Commandant Bourdais en ZMOI, le commandant Calmon (de spécialité trans) me demande de faire un essai de la Marinetta sur la plage arrière avec déploiement de l'antenne filaire hissée par un  cerf-volant. Nous sommes en mer. Ayant examiné de près le cerf-volant, je lui réponds que l'armature en aluminium de ce cerf-volant me parait bien fragile pour supporter la force du vent en mer. 

Il me dit d'essayer quand même. Bien. Je m'installe sur la plage arrière avec Marinetta (beaucoup moins sexy que la Mae West d'Alain), je prépare le cerf-volant, j'accroche l'antenne filaire sur le cerf-volant et je fais décoller la bête. Ce qui devait arriver arriva : l'armature du cerf-volant se brisa sous la force du vent et l'antenne filaire se retrouva dans l'eau. Plouf !
J'étais mort de rire ... intérieurement, le commandant, beaucoup moins. Je suppose qu'il fît un rapport pour améliorer les choses.
Suggestion personnelle : pourquoi ne pas utiliser un ballon, comme les ballons-sondes météo par exemple ?



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Lun 4 Nov 2019 - 11:17

To anecdote est amusante Max , mais faire décoller un cerf volant en plein vent sur la plage AR d'un bateau , qui avance je suppose ... ne pouvait se terminer que par le bris des légères armatures . Encore heureux que tu ne soies pas tombé à la patouille LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 615235

Le cerf volant de la Gibson était fragile avec des armatures en alu et sa grande prise au vent n'arrangeait rien .... Pourtant ces équipements relativement légers pour ne pas alourdir les dinghies, ont permis de sauver bien des vies d'aviateurs naufragés aussi bien dans le Pacifque que dans l'Atlantique pendant la GM2. C'était le mieux qu'on pouvait concevoir à l'époque, le ballon existait aussi dans le kit , mais seulement destiné à être utilisé par vent nul, par vent fort il se serait envolé comme le cerf volant. De plus le gonflage à l'hydrogène, si il était idéal pour la légèreté et la bonne ascension du ballon ; il présentait bien des inconvénients, par l'important dégagement de chaleur lors de l'immersion de la bouteille d'hydrogène et comme parfois des gars s'accrochaient au dinghies en ayant les 3/4 du corps dans la patouille, ils pouvaient être gravement brûlés.

Dans les années 1950 et même après à Dakar dans les années 1960, tous les volants des flottilles de patrouilles en mer faisaient des exercices de survie une fois par an au large avec des Dinghies, hommes et matériels emmenés sur un bateau. J'ai deux photos de ces exercices prises à Agadir

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 5810
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 5910

Il est des cas ou le Kit de survie et l'émetteur de détresse n'ont servi à rien par manque de temps ... Pas moins de trois Catalina se sont cassés en deux lors d'amerrissages d'urgence suite à des pb moteurs par mauvais temps en pleine mer au
large des côtes marocaines.
Dans ces cas là, pas ou peu de survivants, tout ce qui était dans l'appareil hommes et matériels coulaient rapidement l la Gibson Girl avec ....



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
loulou06000
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 65
Électronicien d'armes NON

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par loulou06000 le Lun 4 Nov 2019 - 17:06

C'est en quelle année les canots de sauvetage,Jean Claude, on dirait des canaux type "Bombard" ?
Debut des années 70 c'etait encore des canaux type "Brest".
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Aero10

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par J-C Laffrat le Lun 4 Nov 2019 - 18:42

Loulou ces photos datent à mon a mon avis des années 58-59, et à cette époque je n'étais plus à Agadir .... Parmi ceux qui pourraient te répondre plus précisément, je vois nos amis Robert Brand et René Bourneton qui étaient tous les deux à la 56S, ils ont du participer à ces exercices. Il n'est pas impossible que les élèves de l'Ecole du Personnel Volant y aient participé aussi.

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 642994

JC



LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Rubanr10 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

Contenu sponsorisé

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 8 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 15 Nov 2019 - 1:30