Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 618786 messages dans 13152 sujets

Nous avons 15224 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est corsair54

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 11:18

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par Didier Moreaux Aujourd'hui à 9:35

» DUMONT D'URVILLE (BATRAL)
par marsouin Aujourd'hui à 7:04

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 4:55

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Aujourd'hui à 0:33

» LA SPÉCIALITÉ DE TRANSMETTEUR
par gabelou44 Hier à 23:04

» BSM TOULON
par bernard35 Hier à 21:55

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par douzef Hier à 21:08

» [ Associations anciens Marins ] Nouvelle Nuit de la Marine de l'AMMAC d'ANGERS
par Jo Hier à 19:49

» INSIGNES
par PAUGAM herve Hier à 19:05

» [Votre passage au C.F.M.] Mon arrivée à Hourtin
par Charly Hier à 16:43

» CFM HOURTIN. volume 4
par J C Hier à 16:07

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Hier à 11:09

» CDT BOURDAIS (AE)
par Max Péron Hier à 10:51

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Joël Chandelier Hier à 10:18

» [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages
par kerneve Hier à 7:12

» FLOTTILLE 33 F
par coyoteduvar Sam 24 Juin 2017 - 15:27

» ARROMANCHES (PA)
par sendrané Sam 24 Juin 2017 - 14:36

» [ Blog visiteurs ] Cours du BE secrétaire 15 novembre 1965 - 15 mars 1966
par davy Ven 23 Juin 2017 - 10:29

» [Les traditions dans la Marine] Mariage en tenue
par alain EGUERRE Ven 23 Juin 2017 - 9:52

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Jeu 22 Juin 2017 - 21:22

» [VOS ESCALES ] Brésil Rio de Janeiro
par loulou06000 Jeu 22 Juin 2017 - 13:49

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Christian DIGUE Jeu 22 Juin 2017 - 13:12

» FLOTTILLE 11 F
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Juin 2017 - 21:48

» DIXMUDE (BPC)
par Momo Mer 21 Juin 2017 - 21:35

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Juin 2017 - 21:28

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Juin 2017 - 8:53

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Charly Mar 20 Juin 2017 - 19:20

» RECHERCHE CAMARADE EV HENRY (04/12/1970 - 30/12/1972)
par COPY Mar 20 Juin 2017 - 17:50

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par PAUGAM herve Mar 20 Juin 2017 - 9:01

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par DUFFOND Serge Lun 19 Juin 2017 - 20:49

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par Jean-Léon Lun 19 Juin 2017 - 17:48

» [ Recherches de camarades ] DC Coquelicot M 673 année 1969-1960
par Dulong Jean-Claude Lun 19 Juin 2017 - 11:21

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par BIGOT Lun 19 Juin 2017 - 11:18

» [ Blog visiteurs ] Ala recherche du parcours d'un des ancêtres de ma femme Albert TITI, médecin de 1ère classe
par Invité Dim 18 Juin 2017 - 23:43

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] Les caricatures dans la Marine
par pinçon michel Dim 18 Juin 2017 - 19:22

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Sam 17 Juin 2017 - 21:55

» [ Blog visiteurs ] Mon père Dunand Jean-Paul 5481 T 55 QM2 élec à bord du Champenois en 1959
par Didier Moreaux Ven 16 Juin 2017 - 17:54

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par Jacques l'A Ven 16 Juin 2017 - 17:44

» [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART
par COLLEMANT Dominique Jeu 15 Juin 2017 - 23:22

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 15 Juin 2017 - 23:15

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par Jean-Marie41 Jeu 15 Juin 2017 - 18:33

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par COLLEMANT Dominique Mer 14 Juin 2017 - 23:08

» [ Blog visiteurs ] J'étais un adolescent sauvé par le Balny en 1978
par Invité Mer 14 Juin 2017 - 20:04

» LANDIVISIAU (B.A.N.)
par montroulez Mer 14 Juin 2017 - 19:13

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par latrubesse jean claude Mer 14 Juin 2017 - 16:27

» [ Blog visiteurs ] S603 L'ARTEMIS
par Invité Mer 14 Juin 2017 - 11:15

» SNSM BEG MEIL
par Joël Chandelier Mar 13 Juin 2017 - 13:15

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mar 13 Juin 2017 - 8:10

» ÉCOLE DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE
par jveissier Lun 12 Juin 2017 - 22:07

» [ Aéronavale divers ] Les Drones arrivent
par Gérard Duffond Lun 12 Juin 2017 - 19:50

» [ Campagne ] LA RÉUNION - TOME 003
par TUR2 Lun 12 Juin 2017 - 16:01

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par TUR2 Lun 12 Juin 2017 - 15:44

» [ Divers bâtiments de servitudes ] Chalands multi missions
par marsouin Dim 11 Juin 2017 - 22:10

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par Van de Zande Sam 10 Juin 2017 - 7:54

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par Joël Chandelier Ven 9 Juin 2017 - 12:11

» COMMANDANT DE PIMODAN [AVISO]
par Peet Ven 9 Juin 2017 - 11:04

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
par jobic Ven 9 Juin 2017 - 9:51

» [ Blog visiteurs ] Campagne 43/45 de l'aviso colonial La Grandière
par Invité Ven 9 Juin 2017 - 7:41

» MORVAN (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Jeu 8 Juin 2017 - 19:39

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du BLM DU CHAYLA des années 64/65/66
par HENRYJACQUES Jeu 8 Juin 2017 - 18:18

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par Keller Charles Jeu 8 Juin 2017 - 18:18

» LA CAPRICIEUSE (PR)
par jobic Jeu 8 Juin 2017 - 18:05

» [Divers escorteurs cotiers] Les Escorteurs Cotiers
par Menis Christian Jeu 8 Juin 2017 - 11:27

» [Campagne] Iles éparses du canal du Mozambique
par Domi83 Mer 7 Juin 2017 - 22:33

» [ Histoire et histoires ] La goutte à mille-balles
par Jean-Marie BONOMELLI Mer 7 Juin 2017 - 16:39

» [ Histoire et histoires ] Canulars
par kerneve Mer 7 Juin 2017 - 15:02

» [ Blog visiteurs ] Recherche de plan PSP GREBE
par Invité Mer 7 Juin 2017 - 14:01

» [Marine à voile] L'Hermione
par salonais Mer 7 Juin 2017 - 7:30

» Juin 1971/2013 42ème Anniversaire du Nauffrage de E.E SURCOUF
par Bernard Janvier Mar 6 Juin 2017 - 19:16

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de la LIBELLULE 09/75 - 11/76
par fusible Mar 6 Juin 2017 - 17:28

» MYTHO (CM)
par mytho Mar 6 Juin 2017 - 14:15

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Didier Moreaux Mar 6 Juin 2017 - 12:15

» [ Recherches de camarades ] Recherche MICKAEL BLIN Transmetteur Radio instructeur aux BORMETTES en 1972
par mataf73 Lun 5 Juin 2017 - 15:59

» [ Blog visiteurs ] Joël Delbaere, mécanicien sur le Médoc 1971/72
par ftaviot Lun 5 Juin 2017 - 15:40

» [Divers écoles de spécialités] Caserne Martrou Rochefort
par Jean-Léon Dim 4 Juin 2017 - 19:45

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Didier Moreaux Dim 4 Juin 2017 - 17:12

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par MARECHAL Dim 4 Juin 2017 - 16:19

» [ Les armements dans la Marine ] Les tirs en tous genres du missiles aux grenades via les mitrailleuses
par mashpro Sam 3 Juin 2017 - 19:17

» [Associations anciens marins] FNOM
par chapellier Sam 3 Juin 2017 - 16:59

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES NAVIGATEURS AÉRIENS
par Didier Loizon Sam 3 Juin 2017 - 14:56

» Navires de ligne et cuirassés
par Cuiguillere Sam 3 Juin 2017 - 11:17

» [ Blog visiteurs ]
par Invité Ven 2 Juin 2017 - 19:38

» FLOTTILLE 25 F
par Didier Loizon Ven 2 Juin 2017 - 18:23

» Brevets personnels navigants et pilotes de l'Aeronavale
par Didier Loizon Ven 2 Juin 2017 - 10:30

» DORIS (SM)
par Joël Chandelier Ven 2 Juin 2017 - 10:03

» [Campagne] LES COMORES - TOME 001
par Jean-Marie41 Jeu 1 Juin 2017 - 19:35

» FLOTTILLE 6 F
par J-C Laffrat Jeu 1 Juin 2017 - 14:23

» [Les anciens avions de l'aéro] Douglas C-47D Dakota
par gabelou44 Jeu 1 Juin 2017 - 11:21

» MARINE CHERBOURG
par Tragin Jeu 1 Juin 2017 - 10:43

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par COLLEMANT Dominique Mer 31 Mai 2017 - 21:27

» [ Recherches de camarades ] Sur le Clemenceau 80 à 83 Spé de TRAFI
par MASSON Didier Mer 31 Mai 2017 - 19:24

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades du PH Jeanne d'Arc 74/75
par MASSON Didier Mer 31 Mai 2017 - 19:17

» [ Recherches de camarades ] du Berneval en 1977
par claude29850 Mer 31 Mai 2017 - 19:00

» ESCADRILLE 56 S
par Didier Loizon Mer 31 Mai 2017 - 16:25

» [Papeete] PIRAE-ARUE, hier et aujourd'hui
par criard Mar 30 Mai 2017 - 18:39

» [ Blog visiteurs ] Je vends la Vedette Officiers du "Du Chayla"
par Charly Lun 29 Mai 2017 - 20:47

» Monaco
par salonais Lun 29 Mai 2017 - 18:19

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 29 Mai 2017 - 14:51

DERNIERS SUJETS


LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Partagez
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par armorique le Ven 8 Juin 2012 - 15:46



Tout un art FRAMERY, ce tirage à alcoll. Et les corrections à la lame de rasoir !
Souvent il fallait récupérer les anciennes feuilles de service pour tirer sur le verso ....!!! Tout une époque :



Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Joël Chandelier le Ven 8 Juin 2012 - 17:31

Et le stencyl c'est de cela que tu parles armorique avec correction à la lame de rasoir je croyais qu'on utilisait du vernis à ongle





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par armorique le Ven 8 Juin 2012 - 19:21

Non Joël , je parle du tirage à alcool. En général l'impression se faisait en bleu. Tu avais un papier glacé et derrière un carbone. Pour les corrections il fallait gratter le verso de ce papier. Le stencyl les corrections se faisaient au "vernis à ongles" mais pas trop de faute et de vernis autrement le stencyl se déchirait. ! :



Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Sam 9 Juin 2012 - 0:15

Merci J.C. BAUD pour ta photo de la Gestetner. Dans ma mémoire elle était mieux carrossée !!!!Mais je reconnais bien la manivelle repliable. Mais il manque la bâche capote en moleskine pour la faire dormir la nuit ! Autant que je me souvienne, mon modèle ou un modèle que j'ai utilisé par la suite permettait de la mettre en tirage automatique avec un petit compteur pour mettre le nombre de pages à tirer. En tout cas elle était solidement arrimée car nous ne l'avons jamais retrouver (j'allais dire à terre) au sol.
Evidement, le tirage à l'alcool sur un duplicateur à alcool était plus rudimentaire et ne permettais pas un grand nombre d'exemplaires, mais en cas d'incident, c'était moins dégueulasse que l'encre noire de la Gestetner;
Le duplicateur à alcool a surtout été utilisé par les instits des écoles primaires, jusqu'à il y n'y a pas bien longtemps.

je connais bien tous ces matériels, car 2 ans après la fin du Bois Belleau, j'étais maître auxiliaire de sciences économique et j'enseignais entre autres un cours baptisé "Organisation du bureau" dans lequel étaient présentés les différents types de machines à écrire, de duplicateurs et aussi l'ancêtre (après le boulier) de la machine à calculer basé sur la roue d'Odhner.

Ah tout cela nous rajeunit !!!!!!


avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par armorique le Sam 9 Juin 2012 - 9:43


Oui SMPACHA, la Gestetner a été redéssinée et carrossée mais toujours dans le même style. Le compteur kilométrique n'était pas en option ni la manivelle repliable. Elle bavait un peu moins, on en mettait moins sur les mains et la chemisette, mais il fallait faire attention lorsqu'on appuyait sur le bouton d'appel d'encre. :



Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 66
Fourrier NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par framery le Sam 9 Juin 2012 - 17:05

Au CAM PARIS, il y avait un bureau chargé
du tirage des stencyls et de l'archivage de ceux-ci.
Un Maître (secré), 1 Qm/tre et appelé.
ILs s'occupaient également de l'affranchissement
de tout le courrier.



Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par armorique le Sam 9 Juin 2012 - 17:46



Cela fait riche 1 Mt Secre chargé des tirages ! En général il est fait appel à un gradé de spé indif. (Au CIC à Toulon il y avait un cipal bosco, un civil, et des mots.



Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 66
Fourrier NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par framery le Sam 9 Juin 2012 - 19:14

Cela m'a surpris également mais c'était bien
le cas au CAM PARIS.
Il y avait certainement d'autres tâches à effectuer
comme le courrier "arrivée" etc..



Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Dim 10 Juin 2012 - 22:59

Sur le BB nous avions aussi des bâtonnets de cire et un magnifique tampon en cuivre jaune pour sceller les plis secrets. Aviez vous ce matériel ?
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par armorique le Lun 11 Juin 2012 - 9:09



Oui, ce matériel a survécu. Il servait également à cacheter les copies des différents concours qui partaient sur Paris. Mais après il y a eu des gradés volontaires pour monter à la Capitale.
Il existait aussi une machine mécanique toute simple et le sceau était en métal léger.



Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
lulupam 29
QM 2
QM 2

Age : 82
Secrétaire militaire équipage   NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par lulupam 29 le Sam 14 Juil 2012 - 16:19

bonjour aux anciens conducteurs des gestetner - j'ai connu ces appareils a saigon en 1956 ayant été affecté a la section copie de comar saigon après la fermeture de l'EM aero a l'umSaigon en mars 56 - en algerie a l'EM aero a l'unité marine alger nous avions un appareil a alcoll pour nos tirage - pas plus de 30 ex - unn carbone collé contre le papier glace et on frappait les textes - nous avions plusieurs couleur de carbone - a l'EM escadre a la préfecture martime de toulon je m'occupait de la gestetner electrique - une bonne bécane - un jour en faisant un bon nettoyage de l'appreil j'ai vu que l'appareil venait de saigon je m'enn était servi en 1956 - que le monde est petit - a cette époque nous n'avions pas de photocopieuse tout a la main - on arrivait avec les papiers pelure et des carbone leger a tirer 8/9 exemplaires en une frappe- nous aviosn alors de bonne vieille japy a charriot retour électrique- j'ai reçu en fin 1960 une machine a écrire tout éléctrique (étant au secrétariat amiral) - mais le gros probléme était que le ruban était en papier carbone et qui'il fallait avoir une frappe régulière sinon il cassait - une fois le bon rhytmetout était parfait - la machine ne possédait pas toutes ces tiges au bout des quelles était les lettres mais une boule de 3/4 cm ou lettres et chiffres étaient réunies- je ne me souviens plus de la marque - mais c'était le dernier cri a l'époque - a cherbourg au cours du BE de secrétaire nous avions les vieilles casserole s UNDERWOOD qui faisait un bruit infernal- tout cela est bien loin - mais c 'était le bon temps - bien amicalement a tous - lucien
avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Lun 16 Juil 2012 - 18:39

Salut LULUPAM 29,

Bon je vois que toi aussi tu as connu les bureaux de la marine à voile !!!! A bord comme à terre c'était le même matos.
Ah les corrections des fautes de frappes sur l'original, puis les 5 à 6 feuilles pelures !!! Tout un art,.........pour ne pas faire de trous. Et l'encrage de la Gestetner .........Toute une époque .....

avatar
lulupam 29
QM 2
QM 2

Age : 82
Secrétaire militaire équipage   NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par lulupam 29 le Mar 17 Juil 2012 - 14:47

bonjour aux anciens secrétaires - sur les gestetner le tube d'encre se placait verticalement derrrière la manivelle - il était protegé par un capot sur charnière - donc l'encre était aspirée au fut et a mesure du tirage - il fallait faire attention au x tiges du séparateur de papier - une anecdote - a l'état-major escadre pm de toulon un collegue secrétaire voulant me donner un coup de main n'a pas reserrer la tiges des séparateurs et a mis la bécane en route - un bruit pas très catholique - résultat les séparateurs avait déchiré le stencil et la toile support - j'avais toujours une toile support de rechange - alors retroussons les manches et au boulot- après un certain temps tout est rentré dans l'ordre et nous avons finir les tirages - mon collegue s'étant propose pour retaper le stencil - je vais regarder si'jai une photo de la gestetner et vous passerait sur le post bien amicalement vous tous - lucien
avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Ven 28 Sep 2012 - 0:45

salut les anciens SM,
une petite histoire de secret (et cachet de cire).
Lorsque le Bois Belleau fut désarmé comme porte-avions (été 1959) dans l'escadre de la Méditerranée, le pacha retrouva au fond de ses tiroirs 3 plis "secret", à n'ouvrir qu'en cas de ......... je ne sais quelle situation grave et à réception d'un message adéquat. Le BB n'étant plus opérationnel et le pacha quittant le commandement, celui-ci me confia le soin de retourner ces 3 plis qui n'avaient jamais été ouverts, à la Préfecture Maritime. Je prends donc rendez-vous, et je suis reçu par un quatre ou cinq galons, auquel j'expose le but de ma visite...... Il prend les 3 plis, ouvre son tiroir et sort un listing (eh oui, il n'y avait pas encore l'ordinateur) sur lequel il cherche les références des plis "secret". Rapidement, je vois son visage se durcir. Il se lève et viens vers moi : "Mais qu'est-ce que vous foutez sur le Bois Belleau ?" Sa colère monte et il me jette à la face "Il y a plus d'un an..... que ces plis auraient dû être détruits, vous n'avez pas reçu le message ?"
J'ai tenté d'expliquer que je n'étais pour rien dans l'affaire, mais en attendant c'est moi qui me suis pris l'engueulade et me suis fait vider du bureau !!!



avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 66
Fourrier NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par framery le Ven 28 Sep 2012 - 12:39

Ensuite à ton retour à bord, as-tu fait
un compte-rendu de cela, à qui et celui-ci
qu'elle réaction as-t-il eu..???
.



Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Ven 28 Sep 2012 - 16:40

Oui bien sûr à mon retour à bord, je suis allé voir le Pacha auquel j'ai relaté l'histoire "modérato". Il ne s'est pas offusqué, il m'a fait comprendre que ce n'était pas la Préfecture Maritime et ses "administratifs" qui allait nous em........

Quelques jours après il avait rejoint son nouveau poste : état-major particulier du "grand Charles" à l'Elysée !!!! Alors il était au dessus de tout cela !!!!!

avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 66
Fourrier NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par framery le Ven 28 Sep 2012 - 16:46

Merci SMPACHA



Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Dim 21 Oct 2012 - 22:32

Bon on relance la Gestetner ?????,
On pourrais peut être évoqué le boulot que l'on faisait ...
Le plus déplaisant pour moi, long et fastidieux, et désagréable pour ce que cela impliquait pour les concernés :
un moment important au CFM HOURTIN à la fin des années 50 : le départ d'un contingent tous les 2 mois vers la DBFM à Arzew. Les appelés (et les inscrits maritimes ??? la question reste pendante) arrivaient donc tous les débuts de mois impairs. Après les classes, soit environ 45 jours après, pratiquement la moitié d'entre eux, sans spécialité, recevait comme affectation la DBFM.
Pour nous, les bras cassés (SM + fourriers) c'était un gros travail préparatoire à leur départ. Entre, je pense, 350 à 400, 450 dossiers à instruire : établissement des listes, avec tous les renseignements, mise à jour des livrets militaires, des livrets de solde, et moult autres tâches administratives........
Je rends hommage, ici, à ceux qui ont perdu la vie dans cette nouvelle affectation. Certains des dossiers que nous avons traités ont malheureusement dû avoir cette fin tragique. Respect

avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Mer 24 Oct 2012 - 11:46

La tâche la plus agréable pour moi ?

La mise en forme, le tirage et la diffusion à bord de la feuille d'information lorsque le Bois Belleau était à la mer, en particulier lors de ses voyages vers les States.
La principale source d'informations était les dépêches de l'AFP que nous recevions. Cela nous permettait de maintenir un lien avec l'actualité française et internationale. Je me souviens en particulier des éditions faites lors de la rupture du barrage de Malpasset à Fréjus et aussi du tremblement de terre d'Agadir.
Je regrette de m'avoir conservé aucun exemplaire de ce bulletin d'informations dont je ne me rappelle même plus le titre !

avatar
baron31
QM 2
QM 2

Age : 73
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par baron31 le Mar 13 Nov 2012 - 11:52

Bonjour,
Sur le B.E. "HUSSARD" A624, ex patrouilleur US, j'avais une machine "Olivetti" montée sur une plateforme escamotable dans le bureau. Ce bureau était en réalité une coursive qui faisait 2,50 x 1,50m. Cette coursive était la seule qui permettait de circuler à l'intérieur du navire quand les portes étaient verrouillées par mauvais temps. Autant dire que travailler au bureau par mer formée était impensable, surtout qu'en cas de gite importante, la machine avait tendance à basculer et se retourner dans son logement.
Pour ce qui est des Gestetner, j'ai toujours bien aimé ces machines qui avaient besoin d'entretien (en 61-62, a Alger il ne fallait pas réexpédier du matériel en Métropole, sinon il ne revenait pas) ce que je savais faire et qui m'a rapporté pas mal de bouteilles de "Wat69" et de cartouche de cigarettes.
Pour ma part j'y ai souvent tiré les fameux "rapports ou états des munitions" que je tapais, en partie, parce que je faisais des montages avec les stencils anciens, pour ne taper que les différences, sinon pour Marine Alger c'étaient 60 stencils en moyenne, pour le compte d'une PFAM , secrétaire du Commandant,du nom de LITKOWSKY ?, une blonde magnifique, inapprochable, mais très généreuse en spiritueux et cigarettes.

Les meilleures années de ma vie !!!!!!!!


Dernière édition par baron31 le Mer 14 Nov 2012 - 10:23, édité 1 fois
avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Mar 13 Nov 2012 - 17:33

Communication....communication générale :

Mlle LITKOWSKI est instamment priée de se présenter à la coupée du BE HUSSARD (à défaut des bureaux de Marine Alger désaffectés) où une garde d'honneur sous les ordres de BARON31 l'attends.
Elle peut embarquer, le personnel féminin étant, depuis quelques temps admis à bord.... :

avatar
Smpacha
QM 2
QM 2

Age : 78
Secrétaire militaire équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Smpacha le Mar 13 Nov 2012 - 21:54

Remarque préliminaire : j'ai découvert à l'occasion de la rédaction de ce message qu'on ne parle jamais du l.....n, alors on utilise des périphrases telles que "le cousin du lièvre".....


Nous avions embarqué dans les frigos de la cambuse, du Bois Belleau un important lot de "cousins de lièvres" congelés. C'était sans doute au début des rotations sur Norfolk., début 1960. Au fur et à mesure que le temps passait ...... le "cousin du lièvre" servi devenait plus dégueulasse, jusqu'au jour où ayant un fort goût de rance, dû au gras ranci autour des rognons, il devint pratiquement inmangeable....Commentaire aux tables de la cafétaria.....Puis chacun retourne à son poste...
Le lendemain matin, nous apprenons qu'un tract avait été placardé sur les panneaux d'affichage, du style " la bouffe est dégueulasse" "C'est inadmissible d'être traité ainsi" "Que fait la commission (de subsistance je crois ?) et ses membres".. C'est pas un appel à la sédition, mais replacé dans le contexte de l'époque c'est fort. Je ne sais si nous avons eu le temps d'aller le lire. Toujours est-il qu'une heure ou deux après, le capitaine d'armes débarque, au secrétariat Commandant, l'air très contrarié !! avec un ou deux sacos, "mets toi derrière ta machine". Il plaque sur mon bureau le tract "Tape les 3 premières lignes".
Je ne tergiverse pas. Exécution immédiate. Il arrache la feuille tapée, sors une loupe, regarde avec les caractères, plus ou moins usés ou encrassés de la corbeille de frappe, compare le tract et ma feuille, tel Sherlock Holmes. L'aide secrétaire qui est avec moi est traité de la même manière (nous avions chacun notre machine).
Bon, pas de commentaires, et ils repartent illico presto pour le Bureau militaire. Ils ont passé en revue toutes les machines à écrire du bord !!!
L'enquête a payé car en fin de journée, nous apprenions que le tract émanait du petit bureau installé près de la salle des machines, où un méca, c'était pas un sm, frappait quelques notes pour la machine et les officiers méca. Ouf ! soulagés car çà bardait.
Incapable de me souvenir de la sanction prise. Mais en tout cas le bidel et les sacos étaient très fiers d'eux.

A plus
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Joël Chandelier le Lun 19 Nov 2012 - 21:38

Difficile de supprimer l'appellation Secrétaire Militaire ce terme existe toujours et pourtant comme l'écrit MATXITXAKO cette noble spécialité qui a toujours vécu dans le s secrets du "bon Dieu" se dénomme maintenant Assistant du Commandant ou Gestionnaire des Ressources Humaines. Une chose n'a pas changé la formation est toujours assurée dans l’École des Fourriers devenus École Interarmées à Querqueville ou l'informatique est reine.






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
JLG
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 84
Secrétaire NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par JLG le Mar 20 Nov 2012 - 15:53

Les temps changent, les appellations aussi... les caissières sont devenues hôtesses de caisse, etc.. etc.. alors "assistant du Commandement" ou "gestionnaire des Ressources Humaines" ...
Comme Monsieur Jourdain qui disait de la prose sans le savoir, dans le passé les Secrétaires Militaires ont, sans le savoir, fait de l'assistanat du Commandement en secrétariat d'unité , dans les Etats-Majors, voire en Administration Centrale et de la gestion des R.H. dans les bureaux militaires et les 1er Bureau/Pers. Pour ma part, je préférais la dénomination de Secrétaire Militaire.
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Joël Chandelier le Mar 20 Nov 2012 - 16:40

Le port de l'insigne va peu à peu disparaitre (comme pour d'autres spé ayant changé d’appellation) mais je pense que l'on parlera toujours du "SECRÉTAIRE"
Quand aux nouvelles insignes GRH (qui existe je l'ai déjà vu sur une tenue) ou AC (celle là j'en suis pas sure Assistant du Commandement) elles sont introuvables sur le net.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]

    La date/heure actuelle est Lun 26 Juin 2017 - 12:32