Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 730940 messages dans 14146 sujets

Nous avons 14534 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est PHILMAR

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par Matelot Aujourd'hui à 15:53

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par KAROLL Aujourd'hui à 15:29

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Max Péron Aujourd'hui à 15:18

» EMILE BERTIN (Croiseur)
par devouleme Aujourd'hui à 14:13

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par LA TOULINE Aujourd'hui à 13:42

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par VENDEEN69 Aujourd'hui à 13:39

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par Roli64 Hier à 23:18

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Jean-Marie41 Hier à 22:38

» Gabare Luciole
par Invité Hier à 21:40

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par pinçon michel Hier à 12:37

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par byu30 Hier à 2:48

» [ Histoire et histoires ] Le Blockaus de Plougonvelin (29)
par COLLEMANT Dominique Dim 9 Déc 2018 - 22:09

» DIXMUDE (BPC)
par Bureaumachine busset Dim 9 Déc 2018 - 19:59

» [Catastrophes...] PREMIAN ... LE SOUVENIR
par Joël Chandelier Dim 9 Déc 2018 - 18:13

» COMMANDANT DUCUING (AVISO)
par Laurent Dim 9 Déc 2018 - 16:34

» [ Divers - Les classiques ] Sous-marin La Minerve 1941
par loulou06000 Dim 9 Déc 2018 - 3:00

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Bureaumachine busset Dim 9 Déc 2018 - 0:53

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par marsouin Sam 8 Déc 2018 - 23:29

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par guedon Ven 7 Déc 2018 - 21:48

» BOUVET (EE)
par gégé Ven 7 Déc 2018 - 20:22

» FLOTTILLE 34 F
par montroulez Ven 7 Déc 2018 - 1:29

» RHÔNE (BSAH)
par gilbert kerisit Jeu 6 Déc 2018 - 18:41

» [Divers EAMF] Cours du BS mécanicien du service général à Saint Mandrier
par ftaviot Jeu 6 Déc 2018 - 16:25

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par COLLEMANT Dominique Jeu 6 Déc 2018 - 16:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par COLLEMANT Dominique Jeu 6 Déc 2018 - 14:37

» [Service à terre] STATION RADIO ROCHANOU à PLOUGASTEL DAOULAS (C R A X BREST).
par reneelyo Jeu 6 Déc 2018 - 12:36

» LES AVISOS EX COLONIAUX BISSON ET CDT DE PIMODAN
par alain EGUERRE Jeu 6 Déc 2018 - 8:26

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par alain EGUERRE Jeu 6 Déc 2018 - 8:17

» [ Bâtiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par PAUGAM herve Jeu 6 Déc 2018 - 1:58

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Joël Chandelier Jeu 6 Déc 2018 - 1:12

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par DAN Jeu 6 Déc 2018 - 0:23

» L'Expédition d'Egypte 1956
par Bureaumachine busset Mer 5 Déc 2018 - 22:06

» TARTU (EE)
par lefrancois Mer 5 Déc 2018 - 16:52

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par loulou06000 Mer 5 Déc 2018 - 3:41

» [Divers les Nuc] Le BARRACUDA
par COLLEMANT Dominique Mer 5 Déc 2018 - 1:58

» AGOSTA (SM)
par Jean-Marie41 Mar 4 Déc 2018 - 23:28

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Joël Chandelier Mar 4 Déc 2018 - 19:13

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Mar 4 Déc 2018 - 16:41

» [ École des Mousses ] 2ème compagnie mars 72 - mars 73
par DTL Mar 4 Déc 2018 - 15:56

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Michel Roux Mar 4 Déc 2018 - 14:46

» DÉTROYAT (AVISO)
par mysterioustef Mar 4 Déc 2018 - 14:33

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Mar 4 Déc 2018 - 13:16

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par tsarrax Mar 4 Déc 2018 - 1:42

» [ Blog visiteurs ] Charles Perrot.
par Invité Lun 3 Déc 2018 - 3:42

» [ Blog visiteurs ] PAPOUIN Allain
par Invité Lun 3 Déc 2018 - 3:17

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Jean-Marie41 Lun 3 Déc 2018 - 0:20

» [ Les stations radio et télécommunications ] Station de Rambouillet.
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 2 Déc 2018 - 23:11

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par pinçon michel Dim 2 Déc 2018 - 12:25

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par Pele70 Sam 1 Déc 2018 - 18:54

» MISTRAL (BPC)
par Michel Roux Sam 1 Déc 2018 - 16:10

» LOCUSTE (GABARE)
par Pascal 57 Sam 1 Déc 2018 - 15:39

» [ Blog visiteurs ] BAN Dakar 1952 à 1956
par Brand Robert Sam 1 Déc 2018 - 2:55

» SEINE (BSAH)
par Jean-Marie41 Ven 30 Nov 2018 - 23:29

» [Les anciens avions de l'aéro] F4 U7 Corsair
par matelot joe Ven 30 Nov 2018 - 16:05

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par DTL Ven 30 Nov 2018 - 15:47

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Ven 30 Nov 2018 - 3:09

» TAAPE (Remorqueur-Ravitailleur)
par Jean-Marie41 Jeu 29 Nov 2018 - 23:33

» [Les Musées en rapport avec la Marine] CEUX QUI VISITENT LA FLORE
par espadon44 Jeu 29 Nov 2018 - 22:16

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Jean-Léon Jeu 29 Nov 2018 - 17:36

» MINERVE (SM)
par Jean-Léon Jeu 29 Nov 2018 - 16:45

» [Campagnes] DAKAR
par gerard reboux Jeu 29 Nov 2018 - 15:09

» ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par boboss Jeu 29 Nov 2018 - 14:18

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par VERNEYGérard84 Mer 28 Nov 2018 - 23:02

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par hetet a Mer 28 Nov 2018 - 21:29

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mar 27 Nov 2018 - 23:53

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par loulou06000 Mar 27 Nov 2018 - 23:18

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Michel Roux Mar 27 Nov 2018 - 23:08

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DES AEROPORTS DE L'ILE DE FRANCE
par Jean-Marie41 Mar 27 Nov 2018 - 22:41

» [ Recherches de camarades ] du ER Le Corse 73/74
par cajun Mar 27 Nov 2018 - 14:57

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Bureaumachine busset Lun 26 Nov 2018 - 23:06

» [ VOS ESCALES ] Alexandrie - Égypte
par Bureaumachine busset Lun 26 Nov 2018 - 23:02

» [ Blog visiteurs - Répondez au message pour voir l'email ] Recherche personnes embarqués sur le Clemenceau et le Foch octobre 1967 à septembre 1970
par Pierre 83 Lun 26 Nov 2018 - 16:50

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par Bureaumachine busset Dim 25 Nov 2018 - 21:30

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par Charly Dim 25 Nov 2018 - 13:35

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par COLLEMANT Dominique Dim 25 Nov 2018 - 3:51

» RHIN (BSL)
par Bagadoo Sam 24 Nov 2018 - 20:21

» [ Blog visiteurs ] Recherche anciens camarades de mon père, 2 campagnes Jeanne D'Arc 73/74 et 74/75
par Invité Sam 24 Nov 2018 - 19:08

» SÉMAPHORE - LE TOULINGUET - PRESQU'ÎLE DE CROZON (FINISTÈRE)
par Joël Chandelier Sam 24 Nov 2018 - 18:25

» [ Les sémaphores - divers ] Réorganisation pour les Sémaphores de la façade Atlantique
par Joël Chandelier Sam 24 Nov 2018 - 18:22

» [ Recherches de camarades ] Jeanne d'Arc campagne 78 79 flotille 35F
par Claude Eas Sam 24 Nov 2018 - 13:59

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Charly Sam 24 Nov 2018 - 0:40

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM TOULON 2018
par takeo Ven 23 Nov 2018 - 23:19

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Ven 23 Nov 2018 - 21:53

» GEORGES LEYGUES (CORVETTE)
par René Riu Ven 23 Nov 2018 - 20:42

» [ DIVERS - ÉCOLE DE MAISTRANCE] École de Maistrance à Saint-Mandrier
par BONNERUE Daniel Ven 23 Nov 2018 - 19:14

» [ Recherches de camarades ] EE SURCOUF entre 1955 et 1957
par LA TOULINE Ven 23 Nov 2018 - 16:25

» [ HISTOIRE ET HISTOIRES ] LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE À TRAVERS LA DÉCOUVERTE DE LIEUX ANCRÉS DANS L'HISTOIRE
par VENDEEN69 Ven 23 Nov 2018 - 13:29

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par COLLEMANT Dominique Ven 23 Nov 2018 - 13:23

» [ Recherches de camarades ] Recherche Gaillardon qui était sur l'escorteur cotier le fougueux en 1963
par granjac Ven 23 Nov 2018 - 0:29

» [ Recherches de camarades ] GEM ST MANDRIER 1982 à 1985
par liteon03 Jeu 22 Nov 2018 - 23:12

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par berflo Jeu 22 Nov 2018 - 23:04

» SUFFREN (FLM )
par framery Jeu 22 Nov 2018 - 18:17

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Franjacq Jeu 22 Nov 2018 - 15:48

» LA SEINE (PRE)
par GROUSSEAU Jeu 22 Nov 2018 - 15:17

» [ Blog visiteurs ] Pointe des Blagueurs Saigon
par Invité Jeu 22 Nov 2018 - 9:17

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [SUJET UNIQUE] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par TUR2 Mer 21 Nov 2018 - 22:00

» [ Blog visiteurs ] Informations sur Christian BLUSSEAU
par Invité Mer 21 Nov 2018 - 17:37

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par passe plat Mer 21 Nov 2018 - 14:25

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du Chevalier Paul
par CLERC Daniel Mer 21 Nov 2018 - 12:37

DERNIERS SUJETS



UN PORTE-AVIONS N°2

Partagez
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Hatoup le Lun 18 Déc 2006 - 1:51

Pour Yellowdog
C'est bien pour cela que je pensais te contacter par MP et confronter à ton expérience que je ne mets pas en doute, mes éléments de réponse. Mais déjà tu me parles de racontards et de bruits de coursives ou de preuves théoriques sans savoir ce que je pourrais t'apporter, alors participant au forum par plaisir de communiquer, je te laisse amicalement seul détenteur de la vérité qui est la tienne. ;)
HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
Invité
Invité

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Invité le Lun 18 Déc 2006 - 2:00

Tout à fait Thierryyyyyyyyyyy !!!!!! Il n'y a de vérité que la seule qui existe; y'en a pas plusieurs, encore moins une qui appartient à quelqu'un en particulier ! Sauf celle que l'on impose, et qui devient rapidement un dictat !
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électromécanicien

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par montroulez le Lun 18 Déc 2006 - 2:34

Merci à tous de vos précisions.
Pour Yellowdog :
Attention, je n'ai pas écrit que les biplaces de l'armée de l'air serviraient pour entraînement à l'appontage !
Ils pourraient éventuellement servir au pilotage (training) tout court.
Je ne connais pas la formation actuelle pour les pilotes de Rafale navalisé.
Pour tous :
Ne sachant pas quelles sont les causes du non achat par la marine du biplace (poids, prix, utilité, politique, etc... :?: ) peut-être que Hatoup pourra nous éclairer :!:
Je suis preneur, je me renseigne de mon côté...
Pour ce qui est d'appui -feu le A10 (tueur de char) est encore un avion atypique bien qu'il a déjà plusieurs décennies derrière lui.
Pour faire ce boulot, il faut des avions "rustiques" avec des pilotes "qui en ont".
Il ne faut pas forcément des avions hyper-sophistiqués.
Car, comme précisé dans les messages précédent, tout dépend de la défense anti-aérienne dans les parages et surtout qui la manie.


Dernière édition par le Lun 18 Déc 2006 - 14:54, édité 1 fois




Quistinic
QUARTIER-MAÎTRE CS
QUARTIER-MAÎTRE CS

Age : 67
NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Quistinic le Lun 18 Déc 2006 - 3:13

Effectivement le A10 n'était pas embarqué., en fait je le citais à titre de comparaison pour illustrer les limites de appui-feu aerien par des avions tip top.... Il est vrai que le A10 a été pensé essentiellement pour le front européen pour tenter de compenser la supériorité en blindés du pacte de Varsovie. N'empêche qu'il a fait preuve de belles qualités là ou il a été engagé.
Cette question de l'appui-feu est partie résolue dans la marine américaine par le fait que les Marines disposent des Harriers, censés faire un peu le même travail, aussi bien c'est une autre question :idea:
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Hatoup le Lun 18 Déc 2006 - 5:15

Pour Montroulez
Aprés les expérience faites au Kosovo en particulier par les mirages 2000 de l'Armée de l'air une version biplace du Rafale à été étudiée. La marine s'y est intéressée mais a renoncé à l'acquisition pour deux raisons.
La premiére est budgetaire. En effet le parc aérien aéronaval commandé aurait été panaché à 25 avions biplaces le reste en monoplaces entraînant un surcoût de 270Md'euros à cause des modifications nécessaires.
Deuxiémement la capacité canon disparaissait comme le souligne Quistinic alors que la capacité d'emport de carburant etait réduite de 215 Kg pour faciliter le catapultage . La version marine étant dèja plus lourde de 600 Kg que celle de l'armée de l'air et la version normale biplace déjà amputée de 400 kg de carburant (place du navigateur gagnée au détriment du réservoir) et 350 kg de plus, le jeux ne valait pas la chandelle si c'était pour avoir les performances du monoplace avec pour seul avantage la réduction de charge de travail du pilote.
je profite de l'occasion de ce post pour répondre à ta remarque concernant la correction de certaines erreurs faites sur le CDG. L'expérience acquise ne pourra pas être mise à profit, car le choix de la propulsion classique impose des imperatifs techniques et architecturaux qui font que tout est à repenser pour le PA 2. Un exemple, du fait de l'absence de conduits de cheminée on peut pratiquement mettre à l'arriére ou à l'avant l'ilot pour positionner les ascenseurs sur un PAN ce n'est pas le cas sur un PA. Ce qui explique en partie le choix original du double ïlot pour les PA futurs.
Nous aurons certainement l'occasion d'en reparler mais continue tes recherches sur le biplace, simplement pour voir si tes infos recoupent les miennes ;)
HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
Invité
Invité

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Invité le Lun 18 Déc 2006 - 12:13

L'expérience des "anciens" PA, n'a pas servi pour le PAN, c'est clair; quand on l'a pratiqué, après avoir connu les autres, on s'en aperçoit rapidement !
Le seul progrès "humain", je dirai, ce sont les logements plus confortables !
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électromécanicien

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par montroulez le Lun 18 Déc 2006 - 14:52

Bonjour à tous,
Merci Hatoup
Voilà les infos techniques qui recoupent parfaitement tes infos. :bounce:
Le rafale marine a une partie avant renforcée pour les opérations sur PA et une autonomie renforcée par un réservoir à l’endroit où le second membre d’équipage se trouve sur le biplace. Si un biplace marine avait été construit, il n’aurait pas d’autonomie et une zone avant très fragile.

La contre-fiche en titane du train avant transmet les efforts de catapultage à la cellule en passant par des ferrures énormes !!!

En standard F2, le rafale sera catapulté au maximum des capacités des catapultes du CDG à masse max !!

Donc en résumant grosso modo les causes de non-achat : l'autonomie, la technique et les sous !
Quant au PA n°2, je crois que nous avons le temps voir venir (quoique ???)



avatar
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 58
NON

Le second porte-avion

Message par Momo le Lun 18 Déc 2006 - 15:35

Le second porte-avions encaisse une vague scélérate

La maquette du PA2 au bassin d'essai des carènes



Depuis plusieurs mois, le Bassin d'essais des carènes de la DGA, situé à Val de Rueil, près de Rouen, mène des tests sur la maquette du futur porte-avions français.
Ce modèle réduit, à l'échelle 1/36ème, est actuellement au bassin de traction B600, une énorme piscine de 545 mètres de long, 15 mètres de large et 7 mètres de profondeur.
Afin de simuler le comportement des coques au-delà d'une mer de force 8, les modèles réduits sont propulsés par une plate-forme de traction à la vitesse de 0.1 à 12 mètres par seconde.
Récemment, les ingénieurs du centre ont souhaité tester les performances du PA 2 face à une très grosse vague.
A l'issue du test, après avoir encaissé l'équivalent d'un mur d'eau de plusieurs dizaines de mètres entre la crête et le creux de vague, le porte-avions aurait subi un essai surprise.
Les batteurs du B600, chargés de former les vagues, auraient en effet créé un phénomène de vague scélérate, avec une onde si importante que l'eau aurait débordé du bassin avant de s'écraser sur la proue de la maquette.
Bien que surpris par ce test involontaire, les ingénieurs auraient néanmoins constaté que le PA2 s'en serait sorti face à l'équivalent d'une vague de 50 mètres !
Toutefois, l'histoire ne dit pas dans quel état les superstructures et les équipements stockés sur le pont d'envol auraient été retrouvés si, en pleine mer, le bâtiment avait été confronté à une telle situation.
Dans le monde, quelques navires seulement ont été conçus pour affronter ce que les architectes navals appellent « la vague du siècle ».
C'est le cas par exemple du Queen Mary 2.
Le paquebot, construit à Saint-Nazaire, est capable, selon ses concepteurs, de résister à une vague de 50 mètres, c'est-à-dire aussi haute que sa passerelle.

crédits : Mer et Marine - V. Groizeleau

avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électromécanicien

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par montroulez le Lun 18 Déc 2006 - 15:58

Merci Momo de cette info.
Néanmoins les architectes navals devraient revoir "la vague du siècle" car des études assez récentes tendent à montrer que ces vagues sont plus courantes que l'on veut bien le croire.
Cela explique quelquefois les brusques disparitions inexpliquées de cargo ou autre bâtiment. Il ne faut pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment :!:
Ces phénomènes sont visualisés à l'aide de satellites qui mesurent au centimètre près la hauteur de ces monstrueuses vagues.
En parlant du bateau plat, il est certain que tout ce qui se trouve sur le pont dégagerai en cas de rencontre avec cette vague scélérate.



avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Hatoup le Lun 18 Déc 2006 - 17:17

Merci Momo de cette info et pour Montroulez qui semble s'intéresser à la technique des avions de l'aéronavale en voici une qui va l'intéresser. A la fin du mois de novembre,à Lann Bihoue se sont déroulés des essais trés concluants de modernisation des hélices de Hawkeye. De nouvelles hélices à huit pales seront désormais installées sur les appareils d'ici 2008. Ces hélices apportent un gain de puissance de 15% par rapport aux anciennes, et diminuent notablement les vibrations préjudiciables aux fonctionnement optimal des équipements électroniques embarqués. Les avions de l'US Navy subiraient aussi ces modifications
HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électromécanicien

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par montroulez le Lun 18 Déc 2006 - 17:53

Je n'ai pas vu ces nouvelles hélices mais je pense qu'elles sont dans le même style que celle qui équipent les avions civils ATR42/72-500 ou bien le Dash 400 (Bombardier). Sur des distances courtes ces avions sont aussi rapides que les jets !
Ces nouveaux types d'hélice (Hamilton, dowty, etc...) rendent ces avions très performants et leur vitesse augmentent aussi sensiblement mais le plus intéressant et ce qui fait leur succès actuel, c'est leur faible consommation carburant.
Ils sont équipés de régulation hélice électronique ce qui facilte la vie des pilotes.
Pour Hatoup
Sans dévoiler de secret, je suis toujours dans l'aéronautique depuis la sortie de mon BE en 1973. Donc, je m'y intéresse par la force des choses mais maintenant c'est dans le civil depuis +16 ans. La technique aéronautique est toujours la même à quelques détails près ;)



avatar
Michel47
QM 1
QM 1

Age : 59
Timonier équipage NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Michel47 le Lun 18 Déc 2006 - 23:23



Si tu parles de ce type d'hélice, les ricains l'ont déjà :cyclops:
Hawkeyes du USS Enterprise le 07 Novembre 2006 en escale à Lisbonne






Mon Père - F730 Francis Garnier
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Hatoup le Lun 18 Déc 2006 - 23:46

Oui c'est tout à fait cela Michel, les premiers essais chez nous ont débuté en septembre 2006. Ils ont les moyens les bougres :lol: :lol: :lol:
Pour Montroulez,
L'hélice de la photo de Michel est elle correspondante à celles que tu connais sur les avions civils
HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électromécanicien

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par montroulez le Mar 19 Déc 2006 - 0:38

Au sigle sur les pales, c'est bien du Hamilton :!:
Une bien belle hélice qui, je l'espère, n'a pas de problèmes de dégivrage.
La puissance du moteur est là pour entraîner l'engin.
Sur ATR c'est du six pales comme sur le Q400, là c'est du huit pales.

Une information technique sur les hélices nouvelle génération du Hawkeye :
http://www.hamiltonsundstrandcorp.com/hsc/proddesc_display/0,10401,CLI1_DIV22_ETI2937_PRD65,00.html


Dernière édition par le Mar 19 Déc 2006 - 1:15, édité 1 fois



avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Hatoup le Mar 19 Déc 2006 - 1:04

Si cela peut confirmer ton impression, de mémoire le logo est en forme de ballon de rugby intérieur rouge, pourtour jaune portant à l'intérieur des inscriptions de chaque côtés.
Sur le fond rouge, horizontalement il y a une hélice monopale blanche marquée de deux petites croix noires au milieu.
HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électromécanicien

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par montroulez le Mar 19 Déc 2006 - 1:17

Bien vu Hatoup
Je rééditais mon message et ajoutais l'info technique pendant que tu postais le tien :!:




Quistinic
QUARTIER-MAÎTRE CS
QUARTIER-MAÎTRE CS

Age : 67
NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Quistinic le Mar 19 Déc 2006 - 4:07

C'est le même type de pales que pour le A400 M non?
avatar
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 58
NON

UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Momo le Mar 19 Déc 2006 - 11:53

Second porte-avions : MOPA2 boucle son offre commerciale

Le PA2, ou CVF-FR


MOPA2, société commune de DCN et Thales en charge du projet de second porte-avions, a bouclé son offre commerciale.
Le dossier devait être examiné hier soir par le conseil d'administration de DCN.
Il sera ensuite validé par le CA de MOPA2 avant d'être déposé, dans les tous prochains jours, sur le bureau de la Délégation Générale pour l'Armement.
Cette étape fait suite au passage, cet été, de la revue de conception entre les industriels et le ministère de la Défense, l'objectif étant de présenter un navire le plus semblable possible au modèle britannique (CVF), tout en conservant les spécificités requises pour la Marine nationale.
Ces spécificités, trop importantes pour réaliser un sistership des bâtiments anglais, portent principalement sur la mise en oeuvre d'avions nécessitant catapultes et brins d'arrêts, ainsi que l'espace nécessaire à la politique de maintenance embarquée, plus poussée que dans la Royal Navy.
La coque du bâtiment sera néanmoins très voisine de celles de ses cousins d'outre Manche, le taux de communalité entre les deux plateformes dépassant les 80%.
Pour développer ce projet, qui a nécessité plusieurs dizaines de millions d'euros et trois contrats d'études, dont un signé le 25 septembre dernier, DCN et Thales se sont entourés de plusieurs grands partenaires : Aker Yards (ex-Chantiers de l'Atlantique) a travaillé sur la plateforme, EADS sur des éléments du système de combat, MBDA sur la gestion embarquée des munitions, Bertin Technologies sur l'étude des facteurs humains et Thales Naval UK sur la définition du périmètre du design commun.
D'une longueur de 283 mètres pour un déplacement de 74.000 tonnes en charge, le PA2, ou CVF-FR, pourra embarquer 32 chasseurs Rafale Marine, 3 avions de guet aérien E2-C Hawkeye et 5 hélicoptères NH 90.

Un projet sur cale depuis quatre ans

La présentation de l'offre engageante marque la fin d'un long processus débuté en 2002, avec l'inscription de la phase de conception du second porte-avions (PA2) dans la loi de programmation militaire. Initialement, le Charles de Gaulle devait être suivi par un second bâtiment, éventuellement agrandi afin d'embarquer un nombre plus important de Rafale.
Ce projet s'était néanmoins heurté aux difficultés financières du pays, qui avait déjà eu grand mal à achever la tête de série, dont le ralentissement de la construction à quatre reprises avait fait bondir le coût total à 20 milliards de Francs.
Le choix de Jacques Chirac s'est finalement porté, en février 2004, sur une propulsion classique.
Cette décision ouvrit la voie à une coopération avec la Grande-Bretagne, qui avait lancé en 1999 ses propres études en vue de réaliser deux porte-avions lourds.
Après avoir étudié dans un premier temps une version nucléaire dérivée du Charles de Gaulle, puis les projets nationaux à propulsion classique Roméo et Juliette, en 2005, la France décide d'opter pour un programme européen permettant, sinon d'obtenir des réductions de coûts substentielles, du moins d'offrir une sanctuarisation politique au projet.
Cette volonté aboutira, en mars 2006, à la signature entre la France et la Grande-Bretagne d'un Memorandum of Understanding, consacrant la coopération des deux pays pour les études des navires et l'achat d'équipements en commun.
En échange de l'accès aux travaux déjà menés par les industriels britanniques, Paris s'est engagé à verser 145 millions d'euros à Londres, le tiers de ce budget ayant déjà été payé.
Alors que Michèle Alliot-Marie s'est dite prête à approuver le dossier de lancement et de réalisation, ainsi qu'à passer commande des approvisionnements de longue durée, comme les catapultes, début 2007, les prochaines semaines devraient être marquées par de nouvelles négociations entre la DGA et les industriels sur le coût du navire.
Souhaité initialement à deux milliards et demi d'euros, le prix du PA2 pourrait être plus élevé.
Le chiffre de trois milliards d'euros, équipements compris, est parfois évoqué.

Texte & photo : Mer et Marine

avatar
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 58
NON

UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Momo le Mar 19 Déc 2006 - 12:05

La fiche technique du PA 2



Nom : R 9. ...
Mise sur cale : 2009
Lancement : 2011
Mise en service : 2015

Pays : France
Constructeur : DCN
Lieu de construction :

Caractéristiques techniques

Déplacement : 74000 tonnes (0 lège)
Dimensions : 283.00 x 73.00 x 11.50 (tirant d'eau)

Motorisation :

" 2 turbines à gaz
" 4 moteurs électriques de propulsion
" 4 diesel-alternateurs
" 2 hélices

Vitesse : $26.00 noeuds
Autonomie : 10000 nautiques à 15 noeuds

Armements

" 2 lanceurs Sylver (16 missiles Aster 15)
" Canons de 30 mm ou 20 mm

Groupe aérien : 32 Rafale, 3 E-2 C Hawkeye, 5 hélicoptères NH 90

Equipements électroniques


Détection surveillance :

" Radar de veille surface/air multifonctions
" Radar de veille moyenne portée
" Senseurs IR
" Caméras optroniques

Contre mesures :

" Systèmes de guerre électronique
" Emplacements prévus pour lance-leurres

Système de commandement :

Equipage

Total : 1650

Remarques

Variante française du CVF britannique (design de Thales UK retenu en 2003). Paris et Londres souhaitent réaliser des navires voisins afin de diminuer le coût global des programmes.
Un memorandum of understanding (MOU) a été signé entre la France et la Grande-Bretagne en mars 2006.
Le gouvernement Villepin a prévu 923 millions d'euros d'autorisation de crédits en 2006.
La notification des études détaillées est espérée en fin d'année. La commande serait passée fin 2007 pour un coût global de 2 à 2,7 milliards d'euros.
Le navire devra pouvoir opérer 15 jours sans ravitaillement et mener une semaine d'opérations aériennes intensives
Capacités d'emport de 5000 m3 de gasoil et 5000 m3 de carburéacteur.
La surface du hangar atteint 4700 m² et celle du pont d'envol 15.700 m².

Sources: Fiches techniques constructeur et Flottes de Combat 2006

avatar
Invité
Invité

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Invité le Mar 19 Déc 2006 - 12:48

D'apres les images que tu nous proposes, je vois des changements notables : hormis les 2 ilots, je vois 4 brins d'appontage (CDG, 3), et des quilles anti-roulis actives; cela voudrait il dire que le système SATRAP passe à la trappe ? ou est ce un complément ??

Quistinic
QUARTIER-MAÎTRE CS
QUARTIER-MAÎTRE CS

Age : 67
NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Quistinic le Mar 19 Déc 2006 - 13:01

Je vois que Bertin Technologies apparait dans le tour de table des entreprises. Je trouve excellent que des spécialistes de l'ergonomie soient impliqués d'emblée (facteurs humains c'est une autre manière de dire ergonomie, dérivée de l'anglosaxon "human factors") Je ne sais pas si c'est la première fois mais en tout cas bravo.
Bertin sont des excellents spécialistes du IHM (interfaces homme machine) peut-être avec une vision un tantinet trop "ingénieur" et pas assez humaine.
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électromécanicien

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par montroulez le Mar 19 Déc 2006 - 14:27

Pour répondre vite fait à Quistinic
Je crois que les pales du A400M sont nettement plus imposantes.



avatar
Michel47
QM 1
QM 1

Age : 59
Timonier équipage NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Michel47 le Mar 19 Déc 2006 - 16:08

Voici une image de synthèse de l'A400 M. On peut voir les 4 hélices "rapides" à huit pales.
La propulsion se fait grace à 4 turbopropulseurs TP 400 de 9 500 ch chacun.
Ratier-Figeac SA (filiale de Hamilton Standard Etats-Unis) fournira les hélices composite à huit à pales. Diamètre 5.33m.






Mon Père - F730 Francis Garnier
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électromécanicien

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par montroulez le Mar 19 Déc 2006 - 16:24

Dernière précision --> diamètre de l'hélice du Hawkeye 13.5 ft soit environ 4.10 mètres
Et au passage merci à Momo et Michel47 pour la recherche :study:



avatar
† SEGALEN Georges
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 58
Mécanicien équipage NON

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par † SEGALEN Georges le Ven 22 Déc 2006 - 14:06

journal "le Télégramme" de ce jour, concernant le porte-avions n° 2



Je reste Chouf à vie dans le cœur.

Contenu sponsorisé

Re: UN PORTE-AVIONS N°2

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 11 Déc 2018 - 16:39