Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

L'équipe ACB vous souhaite une bonne année 2018

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 661565 messages dans 13563 sujets

Nous avons 15578 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est pdemont

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» ACHERNAR (DC)
par Tragin Aujourd'hui à 0:37

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 23:59

» [Escale] Sydney
par loulou06000 Hier à 23:52

» Flottille 35 F
par papyserge Hier à 23:22

» D.E.T. PORQUEROLLES
par Jean Yves COJEAN Hier à 22:30

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par Charly Hier à 21:54

» MINERVE (SM)
par pluton69 Hier à 21:52

» AQUITAINE D650 (FREGATE)
par jobic Hier à 21:49

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Hier à 19:52

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Marins du Ciel
par coco038 Hier à 19:28

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par MARTIN Jean-Pierre Hier à 19:19

» École des pupilles 45/46
par LES BORMETTES Hier à 18:55

» [Le cimetière des bâteaux et du patrimoine national] Connaissez- vous la fin de vos bâtiments où vous avez servis
par oge yves Hier à 18:18

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par LES BORMETTES Hier à 17:39

» Sous-marin LE VERRIER
par parriaux christian Hier à 17:14

» KETCH ZELÉE (HYDRO)
par PICCOLO Hier à 16:54

» [ Blog visiteurs ] Sticker 14F Marine Nationale
par Invité Hier à 16:49

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par loulou06000 Hier à 16:44

» HIPPOPOTAME (RHM )
par PICCOLO Hier à 16:33

» FOCH (PA)
par GYURISS Hier à 15:57

» Sous-Marin Dupuy-de-Lôme
par Marco-56 Hier à 12:03

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Hier à 11:38

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par DTL Hier à 10:21

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par VENDEEN69 Hier à 6:37

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos de groupe ou individuelles concernant mon père
par Invité Hier à 2:02

» Sous-marin PAPIN
par COLLEMANT Dominique Dim 21 Jan 2018 - 23:18

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Joël Chandelier Dim 21 Jan 2018 - 23:13

» DIXMUDE ( PA )
par MARTIN Jean-Pierre Dim 21 Jan 2018 - 17:51

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du TCD Ouragan de 86 à 88
par LECONTE Dim 21 Jan 2018 - 17:30

» [LOGOS - TAPES - INSIGNES] Une nouvelle médaille "medaille de la protection militaire du territoire"
par Charly Dim 21 Jan 2018 - 16:48

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par loulou06000 Dim 21 Jan 2018 - 16:25

» [Divers E.A.M.F.] Figures de l'EAMF
par najpet Dim 21 Jan 2018 - 15:40

» AMYOT D'INVILLE [AVISO]
par COLLEMANT Dominique Dim 21 Jan 2018 - 14:40

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par BEBERT 49 Dim 21 Jan 2018 - 12:34

» [Divers B.A.N.] Formation des Navigateurs Aeriens à Winnipeg
par douzef Dim 21 Jan 2018 - 12:32

» ÉCOLE DES MAÎTRES D'HÔTEL
par Roger Tanguy Sam 20 Jan 2018 - 20:13

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Jean-Marie41 Sam 20 Jan 2018 - 19:09

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par patoch91 Sam 20 Jan 2018 - 18:04

» ECOLE DES MAÎTRES D'HÔTEL
par kerneve Sam 20 Jan 2018 - 15:00

» La spécialité de Radio
par Noël Gauquelin Sam 20 Jan 2018 - 14:10

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 20 Jan 2018 - 13:19

» DIXMUDE (BPC)
par loulou06000 Sam 20 Jan 2018 - 11:05

» FORBIN D620 (fregate)
par pinçon michel Sam 20 Jan 2018 - 9:26

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par BOUBOU 56/50 Sam 20 Jan 2018 - 9:19

» [ Les stations radio de télécommunications] Station radio La Régine
par corre claude Ven 19 Jan 2018 - 19:59

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par DTL Ven 19 Jan 2018 - 18:51

» [ Recherches de camarades ] Jaureguiberry années 1966 -1968
par ulysse76 Ven 19 Jan 2018 - 18:42

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jean-Léon Ven 19 Jan 2018 - 17:36

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par Franjacq Ven 19 Jan 2018 - 14:01

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par DTL Ven 19 Jan 2018 - 11:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Ven 19 Jan 2018 - 5:12

» [Tous les CFM] LES PERMANENTS DU CFM HOURTIN
par skagerrac Ven 19 Jan 2018 - 4:24

» ARROMANCHES (PA)
par skagerrac Ven 19 Jan 2018 - 3:31

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par skagerrac Ven 19 Jan 2018 - 3:21

» ÉLAN - A768 (BSR)
par marsouin Jeu 18 Jan 2018 - 21:33

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Tinto Jeu 18 Jan 2018 - 19:36

» [Aéronavale divers] NOS AILES SUR LA MER DANS LES ANNÉES 1970
par Jean-Marie41 Jeu 18 Jan 2018 - 19:20

» FLOTTILLE 24 F
par Jean-Marie41 Jeu 18 Jan 2018 - 19:11

» LE BOURGUIGNON (ER)
par BRAS Jeu 18 Jan 2018 - 18:23

» SÉMAPHORE ET LA RÉSERVE
par superguet Jeu 18 Jan 2018 - 18:16

» [ Recherche de camarades ] camarade sur le porte-avions Foch entre 1963 et 1964
par TARO Jeu 18 Jan 2018 - 18:09

» CHELIFF (LST)
par marsouin Jeu 18 Jan 2018 - 17:58

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Jeu 18 Jan 2018 - 13:47

» SOUFFLEUR
par COLLEMANT Dominique Jeu 18 Jan 2018 - 11:55

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Patrick FUCHS Jeu 18 Jan 2018 - 9:24

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Jeu 18 Jan 2018 - 8:44

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par LEMONNIER Mer 17 Jan 2018 - 23:31

» BLAISON
par COLLEMANT Dominique Mer 17 Jan 2018 - 22:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades "catapulteurs" du FOCH de 63 à 64
par Georges du 14 Mer 17 Jan 2018 - 21:50

» [ Blog visiteurs ] Mon père ancien de l'école Courbet
par Charly Mer 17 Jan 2018 - 20:54

» [Les différentes écoles] Ecole Courbet à Marseille
par dansie Mer 17 Jan 2018 - 20:53

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par FRIEH Gérard Mer 17 Jan 2018 - 19:52

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par loulou06000 Mer 17 Jan 2018 - 18:02

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Mer 17 Jan 2018 - 10:55

» BÉARN (PA)
par prenat jean-claude Mar 16 Jan 2018 - 19:45

» TOUSSUS LE NOBLE (B.A.N)
par NEHOU Mar 16 Jan 2018 - 18:10

» [ Blog visiteurs ] En quoi consistait l'exercice semi-colonne ?
par Invité Mar 16 Jan 2018 - 16:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du FUSCO NAVARRO Jean-Luc dit l'INDIEN
par navarrolindien Mar 16 Jan 2018 - 15:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades corvette Aconit de 75 à 79
par Marc RAYNAUD Mar 16 Jan 2018 - 14:10

» [ Divers frégates ] F 712 COURBET
par Charly Mar 16 Jan 2018 - 13:35

» LE PICARD (ER)
par duvet Mar 16 Jan 2018 - 7:28

» ARCHIMEDE
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Jan 2018 - 23:36

» ARGONAUTE
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Jan 2018 - 23:17

» SULTANE
par Marco-56 Lun 15 Jan 2018 - 19:14

» [ Blog visiteurs ] LE Bâtiment HYDROGRAPHE LE LAPEROUSE
par Charly Lun 15 Jan 2018 - 18:23

» VAUQUELIN (EE)
par DSM 57 Lun 15 Jan 2018 - 17:21

» LE VENDÉEN (ER)
par Tinto Lun 15 Jan 2018 - 16:20

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Naphtaki Lun 15 Jan 2018 - 15:26

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par Daniel DION Lun 15 Jan 2018 - 12:38

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 15 Jan 2018 - 10:15

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du CFM Hourtin et du Sous-Marin Doris année 1972
par Momo Lun 15 Jan 2018 - 5:32

» LE FRINGANT (EC)
par Tinto Lun 15 Jan 2018 - 2:10

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Dim 14 Jan 2018 - 20:34

» AUTOCOLLANTS DE LA MARINE
par douzef Dim 14 Jan 2018 - 18:57

» [Histoire et histoires] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par montroulez Dim 14 Jan 2018 - 18:17

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par PAUGAM herve Dim 14 Jan 2018 - 11:54

» LCT - L9061
par gerardsin59 Dim 14 Jan 2018 - 10:23

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Dim 14 Jan 2018 - 10:06

» FLOTTILLE 12 F (Crusader)
par FLN-IA5 Dim 14 Jan 2018 - 7:15

DERNIERS SUJETS


LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Partagez
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mar 23 Mai 2006 - 0:04

Merci Gérard....C'est juste pour rire !!!





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mar 23 Mai 2006 - 0:08

Special bouchon gras..La premiere photo





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mar 23 Mai 2006 - 21:30






Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mar 23 Mai 2006 - 21:38


une partie de ces photos représente les dégats sur l'Elorn lors d'un ravitaillement avec deux bateaux dont je ne me souviens plus du nom, 1 un croiseur et l'autre un porte avions, l'officier mécanicien avait donné l'ordre à un mécano de fermer une vanne vapeur, celui ci s'étant sans doute trompé a fermer la vanne vapeur alimentant le gouvernail, panique à la passerelle, le croiseur a rompu rapidement la manche d'alimentation en fuel, mais par contre sur le porte avions suivant l'inclinaison dd notre bateau nous avions le mat de charge qui rentrait dans la passerelle de commandement du porte-avions, il n'y a pas eu de sanctions à mon avis, j'etais de quart à la machine lors de cet accrochage encore un bon souvenir dans l'armoire à souvenirs.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mar 23 Mai 2006 - 21:43






Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mar 23 Mai 2006 - 21:50



Et la voilà à l'ouvrage avec le Colbert et le Clemenceau





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mar 23 Mai 2006 - 21:57






Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mar 23 Mai 2006 - 22:08

Quelques anecdotes à la vollée, de la période ELORN et SAONE;
Je cites mon pere....

avant tout un grand merci à Alain Bab (ONCLE PAUL ) qui m'a mis en contact avec vous, qui se souvient du Quartier maitre qui avait mouillé un Officier Anglais à Villefrance celui-ci refusant de nous embarquer sur sa vedette , le temps étant trop mauvais nous sommes restés à terre sur l'ordre de Peyron, le plus important dans cette histoire le coupable a été puni par le Commandant "Maziére il me semble " par un apéro dans ses appartements à bord et la petite histoire nous dit pas les compliments donnés en souvenir de mers el -Kébir

---------------------------------------------------------------------

faisant office de chauffeur de la jeep en plus de mon travail au bureau machines avec Lucien Parent j'avais un ennemi à bord ,un patron il me semble "lieven" et un jour je lui rendu ses services, Monsieur avait toujours l'habitude de deposer son vélo devant la jeep et comme j'avais trouvé la bonne manoeuvre de mettre en route la jeep vitesse enclanchée donc démarrage sur les chapeaux de roues,le vélo a terminé sa carriére sous la jeep depuis ce jour nos relation ce sont arrangées !........

---------------------------------------------------------------------

une derniére pour la route. lors d'un passage à Lisbonne comme nous étions toujours mouillé loin des yeux, lors d'une sortie à terre sans doute bien arrosée,lors du retour à quai une belle surprise nous attendait plus de canot pour le retour, nous etions 4 " 2 quartier maitres et deux matelots,il me semble que le quartier maitre se nommé Moulek ou quelque chose comme ça, donc pour eviter d'être considérés comme déserteur il n'y avait que deux solutions ,la nage ou le bateau, la deuxiéme solution etait moins humide surtout que la marée etait montante et avec beaucoup de brouillard, donc en cherchant bien nous avons réussi à trouver un semblant de barque avec une paire d'aviron "ce n'était pas un vol mais un emprunt"nous avons mis un certain temps pour ce rapprocher du bateau tout en écopant sans arrêt l'eau qui s'infiltrait, il y a eu quelques pleurs de la part des matelots qui eux apparemment n'avaient pas d'alcool dans le sang pour réfléchir, donc avec bien de la peine nous sommes arrivés à la coupée mais il n'était pas question de monter par la pour eviter une punition, il y avait un cordage qui reliait l'échelle de tangon, comme nous avions avec nous un sac de plage ,nous nous sommes dévetus et par ce cordage dans l'eau nous avons pu monter à bord par l'echelle de tangon sans nous faire remarquer,les affaires dans le sac ont été quand même mouillé,mais le plus important le lendemain matin lors de l'appel comme nous avions été portés absent c'est le visage de nos supérieurs qui n'ont rien compris à nos explications comme quoi nous étions rentrés comme tout le monde, le personnel de quart à la coupé doit encore se demander par quel miracle nous étions à bord, c'est ça la vie de MARINS et encore toutes nos excuses pour le propriétaire de la barque mais dans l'état qu'elle était elle n'aurait sans doute pas terminée au musé et nous nous n'étions pas puni sauf une belle peur pour les matelots si un jour ils se reconnaissent, félicitations quand même.

----------------------------------------------------------------------------

encore une derniére pour la Saône==>nous étions en escale aux açores ou à Madéres et dans une chaloupe lors du retour nous avons trouvé trois passagers clandestin , il me semble.ces gens étaient bien renseigné car leurs papiers les attendaient en France ,mais la question est là ? comment monter à bord sans être vu , maintenant qu'il y a prescrïption peut-on avoir la vérité, d'après les souvenirs une jeune fille de leur famille avait servie d'appat, et qui était de quart ? ce n'était pas moi je le regrette un peu.........
en 1960 nous étions au large de Agadir en exercice lorsqu'il y a eu ce terrible tremblement de terre, les hauts parleurs du bord retransmettaient les messages transmis par les marins pêcheurs, donnant des nouvelles des rescapés les équipes d'assistance ont vite étaient désignés à bord et dans la logique nous devions être les premiers à porter secours mais le destin en a voulu autrement, en faisant route sur Agadir nous avons eu une avarie sur un auxiliaire machine ce qui nous a mis dans l'obligation de faire route à petite vitesse sur Casablanca pour réparer, il est regrettable que nous n'avons pu porter secours car pour nous cette expérience nous aurait sans doute rendu plus fort devant d'autre situations.
---------------------------------------------------------------------------

lors de notre tournée du 30 mai au 10 juin 1957 sur les îles madere -funchal - Açores et Sans Miguel, nous étions deux mécano à avoir acheté un pérroquet, un quartier maitre chef qui avait son poste à l'arriére du bord possédait un gris du Gabon qui mangeait comme une vache des assiettes de pomme de terre, et en plus il faisait le quart avec son maître en salle des machines, moi je me trouvais dans le poste d'équipage à l'avant , poste qui faisait toute la largeur du bateau ,à babord se trouvait les hommes du pont et à tribord les hommes de la machine, à l'époque nous dormions dans des hamacs et moi je me trouvais à côté d'un hublot, j'avais fixé une tablette à côté du hublot pour mettre mon perroquet de couleur verte , la plupart du temps il n'était pas attaché et des que je quittais le poste il arrivait vite fait sur mon épaule, pendant les quarts il ne voulait pas descendre à la machine et restait sur la verriere au dessus des moteurs, souvent quand je descendais à terre il restait attaché sur son support mais comme il était très bruyant souvant je le retrouvé à mon retour à l'extérieur du hublot et le hublot fermé,dans le poste il y avait aussi quelqu'un qui avait acheté une tortue de mer, (quelle puenteur) et pour lui faire prendre l'air son propriétaire avait eu la bonne idée de l'attacher par une patte et la passer par le hublot ,il est dit qu'une tortue n'est pas rapide mais en peu de temps celle-ci a coupé sa corde et bonsoir.....pour revenir à mon perroquet, à chaque fois que quelqu'un voulait l'attraper celui s'envolait et faisait un tour du bateau pour revenir au même point sauf un jour le tour a été plus grand ou nous allions trop vite et comme nous étions en escadre il a du trouver refuge sur un autre batiment mais sans doute sans hublot !.........

-------------------------------------------------------------------------





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mer 24 Mai 2006 - 21:45

de henri.pelle " deux petites histoires de pêche==1°étant de passage à Dakar avec l'Elorn lors de l'accostage à quai nous avons eu la surprise d'entendre crier sur le quai un jeune noir qui interpellait notre boulanger du bord " PEPE " par PAPA - PAPA " pour la petite histoire Pépé avait sejourné à Dakar et le noir l'avait reconnu ! belle preuve de reconnaissance et beaucoup de larmes de Pépé ,mais ceci n'est pas mon histoire de pêche, comme nous avions à bord quelques Marins pêcheur avec le canot du bord nous étions parti un matin autour de l'ile de Goré pour faire une partie de pêche ,l'équipage était composé d'un Lieutenant ,2 ou 3 bosco et moi comme mécano, la pêche étant fructueuse nous sommes rentrés à bord après l'appel du matin ==> résultat rapport malgré notre bonne pêche et quelques jours de consigne.et la deuxiéme histoire ou sans doute bout de bois était dans le coup ,lors de cette tournée nous sommes descendu en dessous de l'équateur ce qui nous a permis de passer le bapteme de la ligne et au retour un des marins pêcheur a eu l'idée de mettre une ligne à la traine derriere le bateau ce qui a donné l'idée à certain de fabriquer vite fait une maquette d'un superbe thon articulé et mis en peinture ,cette pièce faisait environ 70 cm de longueur.lors de l'absence du pêcheur qui était certain d'attraper quelque chose ,le leur a été mis en place sur la ligne et qu'elle a été sa surprise de voir ce leur sauté de l'eau,aussitôt il a remonté la ligne et comme tous les boscos à bord il avait un superbe couteau à sa ceinture, voyant sa prise de plus près il est devenu livide et d'un geste bref a coupé la ligne et laissé le poisson à l'eau ,autour de lui tout le monde a disparu sans un mot ni sourire et jamais plus nous n'avons pêché à la traine sans doute pour éviter un coup de couteau ?





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mer 24 Mai 2006 - 21:49

Comment gagner l'apéro chez le Pacha==> Quand nous montions à Pauillac avec l'Elorn la navigation etait assez difficile dans le sens que nous devions arrêter un des moteurs de propulsion ( en ligne directe avec la ligne d'arbre) pour prendre certaines courbes et avec l'expérience nous avons constaté que toujours dans la même courbe nous avions une aiguille de moteur qui lâchait ( aiguille= injecteur pour les civils) mais pour manipuler cette petite piéce il fallait obligatoirement un palan) piéces faisant environ 100 kgs.donc nous étions toujours prêt à intervenir rapidement car il fallait se méfier de la marée pour éviter de se retrouver à sec.à chaque fois les interventions étaient éffectuées dans les règles de l'art et notre récompense bien méritée!..... était d'être invité à prendre l'apéro chez le Pacha

-----------------------------------------------------------

de henri pelle=> Les corvées.
suivant les spécialités il y avait des corvées plus au moins agréables, les gens du pont qui avaient un peu le monopole de la passerelle, pouvaient passer de bons moments au jumelles, mais nous pauvres mécaniciens nous n'avions que les mauvaises odeurs sauf la corvée de la POMPE JAPY= à l'époque lors des repas il n'y avait aucune goutte d'eau sur les tables, sauf certaines fois sur les éponges, mais du gros rouge, 1 quart par repas + suivant l'activité du jour la double, mais ce miraculeux vin était entreposé dans le magasin aux vivres dans les profondeurs du batiment, et tous les matins il fallait approvisionner la cuisine et cette opération se faisait tout simplement à l'aide d'une pompe JAPY ,il fallait environ deux cent à trois cent coups de pompe pour faire le plein et à ce stade nous avions le privilège d'avoir un bon casse croute et surtout de cet excellent nectar qu'il fallait éviter de faire tomber sur les chaussures pour ne pas faire de trous.le roulement des pompiste ce faisait à tour de rôle, il y avait toujours des volontaires et très souvent sous la surveillance de Pépé le quartier maitre chef boulanger mais jamais quelquu'un lui a laissé sa part.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mer 24 Mai 2006 - 22:00

Noël à bord de L'ELORN
PHOTOS gracieusement fournies par BouT de Bois (le charpentier du bord)





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mer 24 Mai 2006 - 22:06

un mois avant Suez j'étais en carénage sur le Sakalave à Bizerte, nous avons rééquipé le bateau vite fait et avons pris la mer avec comme mission la " surveillance des côtes "!.......et comme par hasard nous sommes parti au large des côtes du Liban pendant un mois pour former un convoi très important de batiments marchands qui avaient pris possession de matériel de guerre au Maroc, à chaque alerte tous les batiments se disperçaient pour se regrouper ensuite et quelques jours avant d'avoir la connaissance que nous allions à Suez nous avons detecté un sous marin en dessous de nous et impossible d'avoir sa nationalité et en plus interdiction de lancer des grenades 24 heures sur 24 nous étions équipés de ceinture de sauvetage en cas que!.....à bord nous avions des anciens du débarquement de Normandie et quand un matin nous sommes arrivés sur les côtes d'Egypte ,même ces anciens étaient hébailli de voir tous ces batiments ,marchand et de guerre pour eux il y en avait plus qu'au débarquement, et le spectacle le soir avec les raffineries en feu qui nous empêchaient de voir le cinéma sur la plage arriére et nous sommes dans les derniers à avoir vu la statue de Ferdinand de Lesseps, à la fin de mission nous sommes retourné à Bizerte pour continuer le carénage,et c'est la que j'ai été débarqué pour le dépot de Toulon pendant un mois avant d'embarquer sur l'Elorn à Toulon. henri.pelle matricule 298T54





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mer 24 Mai 2006 - 22:12

De tels "pruneaux" doivent rappeler des souvenirs à certains...





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mer 24 Mai 2006 - 22:17

Aprés avoir ravitaillé les Anglais nous revenions a CHYPRE à LIMASSOL et la nous faisions le plein de vivres et nous avions le droit de descendre à terre mais il y avait un Anglais à chaque coins de rue armé jusqu'aux dents "blackout " ? (excusez mon anglais) donc personnes dans les rues mais les bars etaient ouverts ,enfin les marchands de pinard surtout et je vous dis pas quel vin ! comme du martini en bouteille capsulée mais super bon j'ai jamais vu autant de matafs bourrées que là on remontait les gas dans des filets avec un mat de charge les" rosbeefs " ramenaient les marins sur leurs dos sans vareuses en tricot rayé l'orgie . Tout le monde ramenait des bouteilles a bord il y en avait de planquer partout et le bout de bois etait solicité pour les planquer dans son estacot un mois apres il y en avait encore et a chaque fois j'etais dans le coup.
BOUT DE BOIS de quart






Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Mer 24 Mai 2006 - 22:24

Où il n'y a pa que des bons souvenirs....

A bord j'avais un excellent collégue mécanicien " Meguenache " d'origine Tunisienne son Père était Officier dans l'Armée Française, il a été mon témoin lors de mes Fiancailles à Brest mais non présent pour mon mariage,le bateau n'étant pas présent à Brest et pour revenir à mon collégue lors d'une festivité familiale ""mon cousin par alliance""Lucien Parent qui après avoir quitté la Saône avait fait plusieurs activités avant de rentrer dans la gendarmerie. sait venté lors du repas d'avoir participé lors d'une mission dans le desert Algérien à l'Exécution de Méguenache qui travaillait pour une société pétroliére, le repas c'est quand même terminé sans histoire mais depuis nos relations n'étaient plus les même et pour moi dans ma tête Izédine Méguenache est toujours de ce monde.la vie n'est pas toujours ce que l'on souhaite.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Sam 27 Mai 2006 - 16:59

Je vais revenir un peu sur mon grand pere.
Je souhaite que vous excusiez la mauvaise qualité de la photo qui suit.
Pour vous aider à les reconnaitre, nous avons de gauche à droite et de haut en bas:
Légion d'honneur
Médaille militaire
Officier de l'Ordre National
Croix de Guerre avec citation
Croix valeur militaire avec citation
Croix du combattant
Guerre 39-45
Indochine
Algérie
Prisonnier civil déporté par les Japs

Medaille des sports Bronze
Medaille des sports Argent
Chevalier de l'Ordre Impérial de l'Agriculture




Dernière édition par le Lun 29 Mai 2006 - 11:03, édité 2 fois





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Sam 27 Mai 2006 - 17:06

Mon GDP à était marqué à plus d'un titre par sa période en Indochine....Il est malheureusement très avare de souvenirs et anecdotes.
Une des rares en notre possession:
Prisonnier des Japonnais, il fut désigner pour donner des cours de Français aux enfants de l'empereur BAO DAÏ. Un de ses fils s'appelait Norodom SIANOUK....
Il reçut au titre de ses services durant sa captivité, décoré des mains de l'empereur BAO DAÏ, la médaille de Chevalier de l'ordre impérial de l'agriculture...???


Je ne crois pas que beaucoup de militaires français possédent cette décoration...Qui on peut dire n'est pas banale.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Sam 27 Mai 2006 - 17:15

QUELQUES PHOTOS D'INDO






Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Sam 27 Mai 2006 - 17:21




Mon GDP est au premier plan accroupi tout en blanc.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Sam 27 Mai 2006 - 21:21

D'autres photos viendront grossir et nourrir "des tranches de vie" PAS FORCEMMENT à la sauce Lauzier....
Mon GDP à vécu près de 10 ans à SAIGON, autant dire que l'album photo, le jour où il voudrat vraiment l'ouvrir....
Une parenthèse à la vollée entre mon pére et un de ses anciens aux arpettes :
Je cites....Copier:coller
Réponse :reilliave a dit :

Le mien (mon matricule) est vraiment sec 490 L 50 rentré aux arpètes le 28 septembre 1949 à 12h30 , je suis à l'amicale des Anciens Arpètes et je n'ai retrouvé personne de mon contingent , c'est vrai que l'on commence à avoir de la "bouteille" et ceux de mon àge ne font peut-être pas beaucoup d'informatique , j'ai encore toutes les photos prises à St Mandrier
Reilliave





Félicitations l'ancien je te dois le respect, avec ton matricule tu as du faire un séjour en indo, les derniers arpettes qui sont partis c'était 6 mois avant notre sortie et il ne sont pas tous revenu,et pourtant j'aurais voulu m'y rendre car mon Père est resté presque 10 ans à Saigon ville que j'ai connu lors d'un voyage organisé en 2003,j'ai même filmé son ancienne demeure mais son regard n'a rien dévoilé il ne garde que ses souvenirs et tous les ans nous fêtons au restaurant sa captivité avec les Japonais et ça c'est une autre histoire ,j'attend qu'il accepte de me preter ses albums photos pour les faire passer sur le forum, il a du caractère c'est un ancien mousse et il a terminé à 4 galons....mon fils ( écofousec) et moi même nous n'avons pas suivi le même chemin,a une certaine époque j'avais reçu la documentation pour m'inscrire aux anciens arpettes mais les journées passent vite et à la maison c'est moi qui commande quand je suis seul. que de bons et quelques mauvais souvenirs des arpettes 15 minutes à genoux sur une régle avec un fer à repasser à chaque bras remet les idées en place. tes photos il faut les mettre sur le forum ça serait formidable et c'est facile à faire.

Petite photo de 1972 (GDP, ma mere, ma soeur, votre serviteur et mon pere)





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Sam 27 Mai 2006 - 22:02

Nous arrivons tout doucement dans le vif du sujet....
Prenons un individu qui n'a pas de membres de sa famille dans un corp d'armée, et qui décide "à l'insu de son plein gré " de s'engager....
Cette personne sera le premier maillon de la chaine...
Maintenant, les hasards de la naissance vous propulsent sur des autoroutes toutes tracées....
Personnellement, au plus profond de ma mémoire, la Fée Marine c'est penchée un peut trop fort sur mon berceau....Je ne marchais pas encore que j'avais déjà un col bleu ...
La pression est devenu très forte vers l'age de 10 ans...
Je voué une admiration sans borne pour mon GDP, et pour mon oncle, le mari de la soeur de mon pere qui était pilote de chasse, et entré trés tôt dans l'armée à l'age de 12 ans en faisant "LA FLECHE".
Donc chaques réunions de famille, devenait de façon caricaturale une ligne de front entre Marins, et Gonfleur d'hélices...
Ma pointe de vitesse m'a permis de devancer mes études, d'ailleurs elles me poursuivent encore la nuit dans mes rêves...et ainsi d'échapper par deux fois au monde singulier de l'aviation (je me suis chier en math pour l'aéro).
Etant quelque part complétement "à la rue" à 17 ans et presque 3 mois, je pris l'obtion d'accepter la proposition du BDCM de LILLE de m'engager pour 6 ans, via l'Ecole des Mousses à Brest (retour à la source), au détriment d'un engagement direct avec deux mois de classe à Querqueville. J'étais pris des deux cotés, et c'est un Cipal SM qui m'a conseillé à l'époque de faire le grand saut via l'Ecole des Mousses.
J'étais à l'époque en 1ere G3, superbe carriere en perspective, je crois d'ailleurs que SARDOU à fait une chanson sur cette filiére....
Je me suis retrouvé en 1er F1....Ne me donnez pas l'adresse du Cipal mentionné plus haut!!!
L'Ecole des mousses est une merveille de Machine à produire des marche ou crève.
La discipline y est des plus stricte, et si cela ne suffit pas, nos anciens, maxi quatre mois de plus que nous, nous mettent dans l'axe sous la complice indifférence de nos instructeurs....Je ne me plains d'aucune façon, bien au contraire....Que de souvenirs en moins d'un an !!!!
Le seul regret, c'est le système scolaire...Une note en dessous de 12/20, bing...5 TOURS DE CONSIGNE....Donc au revoir la perm du samedi après midi et du dimanche, tant attendue...
Le premier trimestre, je ne suis sorti que 3 fois....





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
Bernard ( nanar )
MATELOT
MATELOT

Age : 69
Missilier équipage NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par Bernard ( nanar ) le Sam 27 Mai 2006 - 23:26

c'est beau tout ça ...





Amitiés Bernard GEORGE
avatar
LE CALVEZ
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par LE CALVEZ le Dim 28 Mai 2006 - 0:02

OUais chapeau, belle lignée ...
avatar
LE CALVEZ
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par LE CALVEZ le Dim 28 Mai 2006 - 0:21

Comme suite, voilà une petite histoire :
Nous avons, ma femme et moi, un couple d'ami et bizarrement nous nous suivons un peu partout et/ou l'on se retrouve souvent notamment en outre mer.
Lui a signé dans l'armée de terre - troupe de marine, ce qui explique que l'on soit affecté souvent ensemble - et moi dans la marine.
Notre progéniture : lui, deux garçons et moi, deux filles et un garçon.
Il eut été logique que nos fils suivent le même chemin que leur père non???
Et bien non!!! un de ses fils s'est engagé dans la marine et le mien au 1er RPIMa
Alors dans cette rubrique "j'étais marin...tu seras marin mon fils..." il y a un "certain décalage"...
Et mon fils a réussi à trouver une fille anti-militariste - ce qui lui a fait quitter l'armée - avec une séparation quelque temps après....
C'est-y-pas beau la vie???
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: LES HISTOIRES D' ECOFOUSEC

Message par ecofousec le Dim 28 Mai 2006 - 8:32

Le coeur à ses raisons que la raison ignore....
Dommage pour ton fils...





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !

    La date/heure actuelle est Mar 23 Jan 2018 - 4:32