Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 726547 messages dans 14115 sujets

Nous avons 14483 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ALFANJB

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par Charly Aujourd'hui à 08:52

» [ Paul Arnoud ] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par TUR2 Aujourd'hui à 07:36

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 9
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 07:07

» Patrie (Cuirassé)
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:58

» [Associations anciens marins] FNOM
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [SUJET UNIQUE] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par PAUGAM herve Hier à 21:33

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Jean-Léon Hier à 17:42

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par marsouin Hier à 16:12

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Pele70 Hier à 13:43

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par Jean-Léon Hier à 12:13

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Michel Roux Hier à 10:16

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par larcher Hier à 10:02

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard
par Jean-Marie41 Sam 17 Nov 2018, 20:04

» FORBIN (EE)
par JJMM Sam 17 Nov 2018, 16:55

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Sam 17 Nov 2018, 16:38

» ESCADRILLE 52S
par guedon Sam 17 Nov 2018, 16:09

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Michel Roux Sam 17 Nov 2018, 09:00

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 17 Nov 2018, 08:12

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Nov 2018, 22:08

» [Escale] SINGAPOUR
par Serge BAVOUX Ven 16 Nov 2018, 18:32

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 16 Nov 2018, 12:52

» HAUBERT - P796
par COLLEMANT Dominique Jeu 15 Nov 2018, 21:32

» JAUREGUIBERRY (EE)
par DUFFOND Serge Jeu 15 Nov 2018, 21:28

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par framery Jeu 15 Nov 2018, 14:45

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptères interarmées légers (HIL) H-160
par Didier Moreaux Mer 14 Nov 2018, 13:03

» MINERVE (SM)
par Michel Roux Mer 14 Nov 2018, 08:59

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par pinçon michel Mer 14 Nov 2018, 07:19

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par PAUGAM herve Mar 13 Nov 2018, 21:20

» [ Blog visiteurs ] recherche infos sur Daniel Jaeger (ancien de la Marine Nationale)
par Invité Mar 13 Nov 2018, 18:32

» DIXMUDE (BPC)
par Michel Roux Mar 13 Nov 2018, 17:58

» [ Histoire et histoires ] Cérémonie du 11 novembre (Sujet unique)
par TUR2 Mar 13 Nov 2018, 17:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018, 12:07

» FLAMBERGE (P.C)
par Chepmail Mar 13 Nov 2018, 10:40

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Jean-M Lun 12 Nov 2018, 23:01

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 12 Nov 2018, 19:49

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 12 Nov 2018, 17:23

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018, 16:55

» [ DIVERS - ÉCOLE DE MAISTRANCE] École de Maistrance à Saint-Mandrier
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018, 16:39

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Michel Roux Lun 12 Nov 2018, 16:21

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par LOISELEUR Ch Lun 12 Nov 2018, 13:38

» DORIS (SM)
par centime44 Dim 11 Nov 2018, 20:28

» [ Divers E.A.M.F. ] Promotion Guepratte septembre 1973
par Francky Dim 11 Nov 2018, 19:30

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par centime44 Dim 11 Nov 2018, 17:38

» PATRIE - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Dim 11 Nov 2018, 14:46

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par chapydan Dim 11 Nov 2018, 13:31

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Dim 11 Nov 2018, 13:20

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Micky Mousse Sam 10 Nov 2018, 19:39

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par boboss Sam 10 Nov 2018, 18:03

» TONNERRE (BPC)
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 10 Nov 2018, 16:45

» [ Blog visiteurs ] perso pour le créateur de ce blog message strictement privé
par Invité Sam 10 Nov 2018, 15:22

» [Histoire et histoires] "Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855"
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018, 13:30

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Louis BOUZELOC Sam 10 Nov 2018, 08:49

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par cyriaque Sam 10 Nov 2018, 06:37

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements concernant les Militaires Français ayant participé à la bataille de Bomarsund (iles d'Aland,) en 1854 (Guerre de Crimée).
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018, 00:56

» LE NORMAND (ER)
par Charly Ven 09 Nov 2018, 17:17

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Laurent Ven 09 Nov 2018, 10:13

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Laurent Ven 09 Nov 2018, 10:06

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 08 Nov 2018, 17:00

» LE BOURGUIGNON (ER)
par pinçon michel Jeu 08 Nov 2018, 17:00

» [Campagnes C.E.P.] L'ADIEU A PAPEETE
par TECTAM Jeu 08 Nov 2018, 14:29

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par lefrancois Jeu 08 Nov 2018, 13:56

» [Vidéo] EAMF Saint-Mandrier
par DESTENABES Jeu 08 Nov 2018, 09:01

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par pluton69 Mer 07 Nov 2018, 16:05

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par framery Mer 07 Nov 2018, 13:03

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Mar 06 Nov 2018, 21:58

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Charly Mar 06 Nov 2018, 20:47

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J-L-14 Mar 06 Nov 2018, 19:51

» [ Blog visiteurs ] Projet de diorama d'une escadre autour du R98 et du D627
par Invité Mar 06 Nov 2018, 15:43

» NIVOSE (FS)
par Joël Chandelier Mar 06 Nov 2018, 14:33

» [Divers navires amphibie] EDA - R ( Engin de débarquement amphibie rapide )
par Nenesse Mar 06 Nov 2018, 10:44

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Mar 06 Nov 2018, 08:36

» [ Recherches de camarades ] Anciens Arpettes de septembre 1973 Cie 4 Atribord
par DESTENABES Mar 06 Nov 2018, 08:34

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Sealex83 Mar 06 Nov 2018, 07:30

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Jean-Marie41 Lun 05 Nov 2018, 17:52

» CHEVALIER PAUL (EE)
par CLERC Daniel Lun 05 Nov 2018, 15:37

» JUSTICE - 1904 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Lun 05 Nov 2018, 14:41

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DE LA MÉTÉOROLOGIE
par KERMITT Lun 05 Nov 2018, 14:28

» [ Blog visiteurs ] Recherche amis de mon père (matricule 1619 T 51)
par Momo Lun 05 Nov 2018, 12:46

» [Campagne] ANTILLES
par PAUGAM herve Lun 05 Nov 2018, 07:04

» VAUQUELIN (EE)
par GIROUX Dim 04 Nov 2018, 16:53

» [ Loisirs autres que sports ] AGASM Amicale Perle - Exposition de maquettes de sous-marins à Lanouaille (24)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 04 Nov 2018, 15:47

» [ HISTOIRE ET HISTOIRES ] LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE À TRAVERS LA DÉCOUVERTE DE LIEUX ANCRÉS DANS L'HISTOIRE
par COLLEMANT Dominique Dim 04 Nov 2018, 14:31

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] SPÉCIALITÉ : CLAIRON.
par cyriaque Dim 04 Nov 2018, 08:03

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Sam 03 Nov 2018, 17:30

» [ Recherches de camarade ] Recherche camarade Taitinger Radio
par Charly Sam 03 Nov 2018, 17:30

» La spécialité de Météorologiste
par Joël Chandelier Sam 03 Nov 2018, 14:02

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gérard Descamps (Elarm)
par Charly Ven 02 Nov 2018, 19:10

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par MOUGIN Jeu 01 Nov 2018, 19:38

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades 14F
par COLIN JACQUES Jeu 01 Nov 2018, 11:43

» SNSM BEG MEIL
par Michel Roux Jeu 01 Nov 2018, 09:17

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par PARMENT Thierry Mar 30 Oct 2018, 23:33

» [ Blog visiteurs ] LSIL 9030 LE 5 JANVIER 1954
par Invité Mar 30 Oct 2018, 18:10

» LES FREGATES FRANCAISES DE TYPE RIVER
par Roli64 Mar 30 Oct 2018, 17:35

» Recherche des anciens de l'Escorteur Malgache - Arzew et Lorient (61-63).
par BOBOSSE Mar 30 Oct 2018, 16:48

» ARGONAUTE
par centime44 Mar 30 Oct 2018, 15:20

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Mar 30 Oct 2018, 15:14

» [ Batiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Michel Roux Mar 30 Oct 2018, 10:11

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par cmbil22 Mar 30 Oct 2018, 07:35

» Vieilles paperasses humoristiques
par PAUGAM herve Lun 29 Oct 2018, 20:46

DERNIERS SUJETS



DIVES (BDC)

Partagez
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

DIVES (BDC)

Message par † Fanch 56 le Sam 03 Sep 2005, 18:41

2 ème embarquement BDC DIVES

Spoiler:

Photo du site netmarine.com

Embarquement en septembre 1968, sur ma demande, car je voulais rentrer en métropole en bateau.

Départ de Fangataufa, Arrivée Cherbourg.

Batiment hautement différent du BB Morvan, avec un équipage moindre, et plus proche les uns des autres.
Appareillage durant le mois d 'octobre, première escale prévue, Iles Marquises, Baie des anges, sur l' ile de Nuku Hiva. Là pas de quai, nous beachons sur une plage de galets, debarquons du matériel pour la population, et hop une virée à cheval (haa!!! les chevaux des Marquises, avec leur selle en bois.).
Rencontres de jolies jeunes filles dans les bananeraies, mais Tabou pas touche !!.
Appareillage au bout de trois jours, avec une halte le long de l' atoll de Cliperton, minuscule territoire Français, et nous mettons les LCVP à l' eau pour pêcher un peu.
Route ensuite sous un temps magnifique, vers Acapulco..... Je crois ma plus Fun de toutes mes escales. A quai en plein centre ville, les habitants et touristes sont autorisés à monter à bord....je peux vous dire que certaines ont passé la nyuit à bord. Une semaine de folie, entre les quartiers chauds, et les jolies touristes étrangères ( c' était l' année des jeux Olympiques à Mexico) Avec un collègue, avons été embarqué et choyé par deux hotesse de l' air Québécoises (joli souvenir...)

Toute bonne chose à une fin, appareillage pour Panama, escale pas facile, il venait d 'y avoir un coup d 'état, et le gouvernement Français n' avait pas reconnu le nouveau gouvernement, donc sorti a pas moins de quatre, mais nous avons été sage, et n' avons pas tenté le diable.

Route vers Norfolk et là j' ai rencontré la pire tempête de ma vie de marin, dans le Golfe du Mexique, le pont du bateau ondulait sous les coups de boutoir de la mer, à croire que la structure allait craquer, nous avons même cassé une des portes à l' avant, et obligé de se mettre à la cap pour réparé dans des conditions dangereuses. Fuite d 'eau sur la ligne d 'arbre etc.. etc...

Escale à Norflok, avec visite de Washington, et réception pour l' équipage par les Petty officers de la base, avec une école de filles invitée, pour nous faire danser. Soirée d 'enfer. Appareillage le jour de mes 20 ans, le pont gelé, en descendant de mon poste de manoeuvre, je me foule la cheville. Le commandant voulant m' avoir sous la main, me fait coucher pendant quinze jours (route ves les Açores) dans la petite chambre de la passerelle réservée au Commandant.

Escale le soir de Noël à Punta Del Gada, escale morne, sans joie, et en plus une bagarre de tout l' équipage avec la police municipale, pour tapage nocturne. Appareillage en catastrophe, et route vers Cherbourg, arrivée le 2 janvier 1969.

Total de la traversée, 75 jours de mer. :cheers:


Dernière édition par Fanch 56 le Mer 23 Sep 2009, 06:48, édité 3 fois





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
le brévi
Invité

Re: DIVES (BDC)

Message par le brévi le Jeu 26 Jan 2006, 10:34

Je suis parti du Havre avec le BDC DIVES après chargement, destination la Polynésie début 65, après divers passages sur les atolls des tuamotou jusqu'à août 67, là j'ai embarqué sur le BDC ARGENS pour mon retour en métropole, si des anciens étaient présent à cette époque, qu'ils se manifestent.

- J'ai passé certainement les meilleurs moments de ma vie de marin sur ce bateau 2 ans et demi, le Cdt de l'époque je crois que c'était de la Moricière.
En Polynésie d'atolls en atolls pour ravitailler les stations météo.
Mururoa, Hao, Fangataufa,Tureia, Mangareva, Rapa, Rurutu,Tubuaï, Raïvavae, Puka Puka, Anaa, Rangiroa, Makatea, les Iles Marquises (Nuku Hiva et Hiva Hoa), Bora Bora, Huahine, Moorea et Tahiti bien sûr.

avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: DIVES (BDC)

Message par † Fanch 56 le Ven 27 Jan 2006, 16:54

Ça si c 'est pas un poteau du QUINN'S .............





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
le brévi
Invité

Re: DIVES (BDC)

Message par le brévi le Ven 27 Jan 2006, 19:30

Je n'ai pas le souvenir, mais c'est peut être bien un de ces poteaux.
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: DIVES (BDC)

Message par † Fanch 56 le Ven 27 Jan 2006, 20:11

Ma main à couper !!





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
fle jp
QM 1
QM 1

Age : 70
Commis équipage NON

Re: DIVES (BDC)

Message par fle jp le Ven 27 Jan 2006, 20:13

T´es gaucher ou droitier l'amiral ?





Ancien de la royale
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: DIVES (BDC)

Message par † Fanch 56 le Ven 27 Jan 2006, 20:18

Pour le brévi
Sais-tu que le Quinn's fût démoli à coup de bulldozer par les légionnaire du camp d'Arué, qui étaient "très" en colère après les tahitiens qui avaient agressé l'un des leurs en 70 je crois.
Il n'a jamais été reconstruit, d'ailleurs comment reconstruire à l'identique ce mythique bar icône du port de Papeete pour nous tous les marins.





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
le brévi
Invité

Re: DIVES (BDC)

Message par le brévi le Sam 28 Jan 2006, 06:52

Pas de souvenirs de ce cuistot du BDC DIVES, désolé.

- Moi ? jamais mis les pieds au Quinn's... j'étais trop sage.

- Je sais que le Quinn's a été vidé entièrement dans la rue par les légionnaires lors d'une expédition punitive, mais c'était en 66, pendant que j'y étais.
Qu'il est été démoli en 70 c'est possible, mais peut-être pour d'autres raisons...
avatar
LE BERRE PAUL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Manœuvrier NON

Re: DIVES (BDC)

Message par LE BERRE PAUL le Sam 25 Fév 2006, 20:13

Salut le brévi,
On s'est certainement vu à Papeete, j'ai posé mon sac sur le Blavet le 31 mars 67, plusieurs fois amarré à couple.
Il y avait avec toi un dénommé Audic, lorsqu'il est passé second il a embarqué sur le Blavet.
Il était au cours de QM en fin 66 quand j’étais au BE, ensuite je lai eu comme instructeur au cours de QM.
avatar
le brévi
Invité

Re: DIVES (BDC)

Message par le brévi le Dim 26 Fév 2006, 06:13

LE BERRE PAUL,
Effectivement souvent été à couple du Blavet, mais ne me souviens pas de AUDIC, quel spé ?
Moi j'étais timonier, as-tu connu VOITICHOUK Jacques jeune second-maître bosco il jouait souvent de la guitare sur la plage arrière du DIVES lorsque nous étions à quai...
Je n'ai vraiment que des bons souvenirs des BDC.
avatar
LE BERRE PAUL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Manœuvrier NON

Re: DIVES (BDC)

Message par LE BERRE PAUL le Dim 26 Fév 2006, 12:44

le brévi,
Pas connu VOITICHOUK.
AUDIC était bosco comme moi.
avatar
le brévi
Invité

Re: DIVES (BDC)

Message par le brévi le Dim 26 Fév 2006, 12:58

Pas connu.
avatar
webtcdorage
QM 1
QM 1

Age : 50
Sans spé                    NON

Re: DIVES (BDC)

Message par webtcdorage le Mer 08 Mar 2006, 17:41

pour info, je viens de mettre une doc inédite sur les BDC et l’Argens sur mon site http://tcdorage.free.fr
Rubrique caractéristiques, partie 2.
Cordialement.
jc
avatar
decosseal
QM 1
QM 1

Age : 65
NON

La mort du musée

Message par decosseal le Lun 29 Mai 2006, 08:52

Homo homini lupus (pensée de Plaute)

:study: L'homme fait souvent du mal à ses semblables.



Bâtiment de débarquement de chars Dives
source : http://www.netmarine.net/bat/tcd/dives/index.htm


Spoiler:
Mis sur cale le 7 août 1959 aux Ateliers et Chantiers de la Seine-Maritime (Le Trait), ce bâtiment de débarquement de chars (BDC) est baptisé Dives le 16 mai 1960, du nom d'un fleuve côtier normand qui prend sa source à Malnoyer près d’Exmes (Orne) et se jette dans la Manche près de Houlgate. Lancé le 28 juin 1960, le BDC Dives entre en service le 14 avril 1961. C'est le troisième d'une série de cinq bâtiments semblables.

Le BDC Dives est désarmé le 30 novembre 1985. Sa coque est condamnée le 21 avril 1986 (n° Q645). Sauvé du ferraillage en 1990, le bâtiment est confié par le ministère de la défense à une association de bénévoles, qui le restaure laborieusement, et le transforme en musée flottant à Toulon.

Cependant, au mois d'octobre 2000, faute de pouvoir financer les travaux nécessaires pour continuer à accueillir les visiteurs en toute sécurité, le navire musée a été obligé de fermer ses portes. Le BDC Dives sert désormais de brise-lames à Saint-Mandrier.

Musée et bâtiment désarmé




Vous avez tous vu ces images , maintenant j'ai vu sur le net la noble tache des bénévoles.
source: http://mccr78.com/article.php3?id_article=26


[b]Tout commence en 1989 pour mon ami Claude DAOUT par un coup de coeur lorsqu’il reconnaît dans l’épave qui sert de brise-lames à l’école des scaphandriers, le navire sur lequel il avait servi comme matelot. La DIVES est en triste état.
Epilogue honteux d’une belle histoire
mardi 10 septembre 2002, par FXadmin

[b]
Accessoirement il est utilisé comme poubelle flottante avant de partir à la casse. Tous ses équipements ont été enlevés, le moindre bibelot offrant un peu de valeur pillé, des vandales ont même détruit les sanitaires à coup de masse...... Pourtant mon camarade décide de le sauver car il a son idée pour mettre à profit les capacités de logement en véhicules et personnels du hangar de cette péniche de 102 mètres de long. En effet, Claude est collectionneur d’engins militaires de la seconde guerre mondiale qu’il fait fonctionner après une complète restauration. C’est ainsi qu’il dispose des principaux matériels qui équipaient les divisions blindées de l’armée américaine en 1944 : de la célèbre JEEP au fameux char SHERMAN en passant par des camions G.M.C et DODGE, auxquels s’ajoutent des pièces telles que différentes versions de HALF- TRACK, SCOUT-CAR ou Autos Mitrailleuses M8. Le navire conçu initialement pour le transport et débarquement de véhicules sur une plage abritera le club fondé par d’autres passionnés de la deuxième DB du Maréchal LECLERCQ utilisateurs de sa collection .

Après avoir surmonté les obstacles de l’hostilité au projet de certains, le scepticisme de la marine inquiète de son image de marque, en jouant de ses relations puis en bénéficiant du soutien d’amiraux séduits par l’idée originale, Claude obtient une cession du navire pour un franc symbolique. Plusieurs tonnes d’ordures ou de débris sont évacuées du bord par les membres de l’association afin que la carcasse soit remorquée dans un coin isolé de l’arsenal de TOULON. Là, DAOUT multiplie ses contacts, beaucoup d’officiers mariniers l’aident plus ou moins officiellement, bénévolement des ouvriers participent à certains travaux de récupération de pièces courantes sur des bâtiments désarmés, petit à petit le navire change d’aspect. La location de la collection de véhicules à des firmes cinématographiques permet la continuation du financement de la restauration. Quittant la région parisienne Claude et son épouse s’installent à bord, ils aménagent le carré des officiers en bureau, la cabine du commandant en appartement pour être sur place, ils font avancer plus vite les choses. Un Amiral en retraite (une grande figure de la marine) trouve l’occasion de favoriser la réinsertion par le travail en semi-liberté de jeunes délinquants volontaires en instituant à bord, des chantiers encadrés par des sous-officiers de différentes armes et de la Gendarmerie . (L’expérience se révélera concluante pour les jeunes puisqu’elle prendra à leur demande par la suite une dimension nationale).

Finalement, fraîchement caréné le bâtiment en remorque traverse la rade pour s’échouer perpendiculairement à la plage de la pointe du MOURILLON près de la tour Royale. Portes ouvertes, rampe d’accès déployée pour recevoir ses premiers visiteurs, le tas de ferraille est redevenu la DIVES. Les débuts sont timides (15000 entrées). Cependant rapidement le nombre de visiteurs augmente, permettant la restauration de toutes les installations intérieures très particulières à ce type de bateau. Outre les locaux de l’équipage, des dortoirs, une cuisine, des locaux de repos pour les troupes embarquées jouxtent le hangar des véhicules sur toute la longueur des flancs du navire par exemple. Ce sont ensuite les embarcations de servitude qui sont remises en service (deux LCVP), véritable exploit de diplomatie, la remise en place des tourelles de canons de 40 millimètres marque une étape importante de la nouvelle vie du B.D.C. La machine est remise peu à peu en état, le local radio est rendu opérationnel, les radars remis en route.... au fil des ans, au prix de beaucoup de sacrifices, d’efforts bien sûr.

Quatre ans déjà, invité sur le bateau, je trouve mon copain heureux, les mains dans la graisse il termine le réglage d’un blindé PANHARD venu augmenter le parc roulant de l’association en plein essor. Les visiteurs sont nombreux, la marine satisfaite hiverne le navire dans l’arsenal à la morte saison, la ville de TOULON n’est pas mécontente de cette opération qui lui procure un bateau musée pour pas cher. La presse locale et la revue Cols Bleus font des articles élogieux, en clair l’affaire est maintenant belle, au point d’ailleurs de provoquer sa perte.



En effet, devenu musée le BDC change de statuts. D’ancien navire militaire il se transforme en édifice où le public est admis. Certains bien pensants aux pures et désintéressées intentions décident de prendre les choses en main. La commission de sécurité de la Marine Nationale est écartée, et l’organisme qui prend sa suite assassine littéralement la DIVES en toute innocence. C’est ainsi par exemple que les extincteurs neufs et matériels incendie (identiques à ceux en service sur les bâtiments de combat actuels) mis en place par les pompiers de la Royale ne répondent pas aux normes voulues à terre dans le civil même si elles leur sont supérieures. Résultat il faudrait tout changer. Les machines ainsi que les échelles, les coursives du navire ne sont pas accessibles aux handicapés en fauteuil roulant comme le voudrait la législation des édifices publics, alors des travaux de mise en conformité sont demandés, quitte à dénaturer totalement le vieux bateau. La fourniture de courant par les moyens du BDC est proscrite. Enfin, obligation est faite d’enlever l’amiante à l’intérieur des moteurs même si cela ne présente aucun danger pour les visiteurs qui passent à plusieurs mètres. La facture astronomique présentée est sans commune mesure avec les ressources de Claude DAOUT, pas plus que celles des associations concernée. Le bateau coule les rats se sauvent.... La ville très vite adopte un profil bas : elle exprime ses regrets de ne pouvoir pas donner la moindre subvention pour sauver la péniche de débarquement.

L’exploitation arrêtée, c’est la mort dans l’âme que DAOUT rend la DIVES à la marine, qu’il constitue à ses frais un convoi ferroviaire pour rapatrier ses véhicules sur des locaux de la région de Versailles en attendant des jours meilleurs. Quant au bateau, après quinze ans de sursis, il rejoint son mouillage initial à SAINT MANDRIER où la rouille lui fait subir ses attaques. Dans quelques temps, l’ex DIVES sera remorquée pour servir de cible aux missiles ou bombes de l’aéronavale. Cette triste fin après tant d’efforts m’inspire comme morale de l’histoire ce petit pamphlet :

Pour de nos puissants obtenir intérêt et soutien,
Mieux vaut s’occuper d’objets d’art dits « premier »
Car plus en faveur chez nos grands politiciens
Que les reliques de notre patrimoine « guerrier ».

Comme il est triste de voir notre passé maritime,
Servir de cible à d’implacables modernes missiles,
Puisqu’en France, jamais cœur et raison ne priment
Face à de rigoureuses réglementations imbéciles.

De notre pays, bien des nations peuvent s’amuser,
A nous voir ainsi détruire sauvagement à coup de canons,
La restauration d’une coque grise devenue musée,
Elles ne peuvent manquer de nous prendre pour des c...

La maquette d’un B.D.C identique, la BIDASSOA rejoindra bientôt l’escadre Marine Nationale au 1/100e, la motorisation restant seulement à terminer.

René Lavolé


homo homini lupus
avatar
le brévi
Invité

Re: DIVES (BDC)

Message par le brévi le Lun 29 Mai 2006, 10:20

Très émouvant cet article sur l'agonie de la DIVES, navire sur lequel j'ai passé deux années pleines de bons souvenirs et mon souhait le plus cher est de retrouver les copains de l'époque 65/67 en Polynésie.
J'ai connu trois commandants sur ce bateau les CC De la moricière, Amet et Carle.
J'ai retrouvé un ancien de l'époque, claude LINTZ, je l'ai invité à venir sur notre forum (navire), nous ne nous sommes pas connus, lui étant mécano et vous savez qu'il y avait malheureusement une barrière entre le pont et la machine, mais je me souvient de son visage.
Je n'ai pas le souvenir des noms mais le physique pas de problème.
J'ai accompagné la DIVES en Polynésie en mai ou juin 65 au départ du Havre avec comme chargement beaucoup de rouleaux de câbles énormes et j'ai accompagné l'ARGENS à son retour en métropole en aout/septembre 67 après deux années passées dans le pacifique d'où j'ai ramené des souvenirs extraordinaires mais aussi peut-être mon cancer malheureusement.
Mais la DIVES, quel bateau... sniffff...

- Bonjour decosseal,
J'ai eu la larme à l’œil en lisant tes dernières lignes, Claude DAOUT était-il un ancien des BDC ?
Super son travail, j'aurai bien visité son musée si javais su qu'il existait.
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: DIVES (BDC)

Message par † Fanch 56 le Lun 29 Mai 2006, 14:24

Je considère que finir sous les tirs d' entrainement, est une bonne fin pour la DIVES, qui fût mon deuxième meilleur embarquement. ;)





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
le brévi
Invité

réponse

Message par le brévi le Lun 29 Mai 2006, 14:32

Entièrement de ton avis FANCH, et servir de HLM à poissons.
avatar
Jean Lou
Invité

La Dives et Saint Mandrier, panoramas.

Message par Jean Lou le Dim 11 Juin 2006, 13:41

Ce matin je n'ai pas pu m'empêcher de faire des images et de les coller afin de faire deux panos.
Le premier représente la Dives qui sert de brise lame à l'école de plongée (on en a déjà parlé plusieurs fois)
Le deuxième pano est celui du petit port de Saint Mandrier.
On voit sur la photo que le port est maintenant équipé de ses nouvelles "pannes d'amarrage" montées sur flotteurs qui coulissent sur sur des guides pour rester de niveau lors des différentes variations des mini-marées.
A noter aussi que les quais côté est (en face) on été réaménagés et élargis ce qui permet aux promeneurs de se balader sans être obligés de marcher sur la route ce qui était le cas avant.
Jean Louis.
ADSL nécessaire=>>




Dernière édition par le Dim 11 Juin 2006, 18:53, édité 1 fois
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: DIVES (BDC)

Message par Hatoup le Dim 11 Juin 2006, 17:33

Claude Daout avait fait son service militaire sur la DIVES, c'est lors d'un passage à Saint Mandrier qu'il a reconnu son ancien bâtiment et que lui est venue l'idée d'y abriter sa collection de véhicules anciens aprés restauration. Il y a même eu sur le pont un moment un superbe hélico HSS.
Très affecté par la fin de la DIves il faut espérer que Claude, si il lit par hasard les messages de notre forum soit assuré de nos remerciements pour ses effort afin de sauver le vieux navire . De même que tous les bénévoles et associations
qui l'ont aidé et soutenu.
HATOUP
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: DIVES (BDC)

Message par † Fanch 56 le Dim 11 Juin 2006, 18:25

Est-ce que tu sais en quelle année il était sur la Dives ?





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: DIVES (BDC)

Message par Hatoup le Dim 11 Juin 2006, 19:03

Je ne sais plus mais je pourrais éventuellement le contacter dans quelques temps pour avoir la réponse.
HATOUP
avatar
FLF-50
INVITÉ
INVITÉ

Age : 75
NON

Re: DIVES (BDC)

Message par FLF-50 le Jeu 02 Nov 2006, 11:45

Question à Fanch.

En 68, fin septembre si mes souvenirs sont exacts, se souvient-il que le navire ai fait le ramassage scolaire (une douzaine de gamins), en provenance des îles (Tuamutu). Sur la Dives bien sûr

Jean-Claude






Respectons la Mer, ne serait-ce que pour les générations futures.
avatar
johann
INVITÉ
INVITÉ

Age : 32
NON

Re: DIVES (BDC)

Message par johann le Mer 08 Nov 2006, 10:00

Superbe les photos fanch
moi j'ignorais la présence du rideau pour le radar...
avatar
Claude Fefeu
QM 2
QM 2

Age : 81
Détecteur équipage NON

Re: DIVES (BDC)

Message par Claude Fefeu le Lun 18 Déc 2006, 10:53

"FANCH 56" 2 ème embarquement BDC DIVES


Photo du site netmarine.com

Amiral, je sais que la DIVES te tient à coeur . J'ai réalisé un petit film (DVD) sur ellle . Si tu veux, je t'en passe un exemplaire . Le problème, c'est comment ?
Amicalement .
Claude Fefeu
avatar
Claude Fefeu
QM 2
QM 2

Age : 81
Détecteur équipage NON

Re: DIVES (BDC)

Message par Claude Fefeu le Lun 05 Fév 2007, 14:44

Dédié à l'amiral en particulier, aux anciens de la Dives et à tous ceux des BDC , voici ( enfin peut-être si j'ai bien retenu les conseils de Jean Louis )un petit film d'adieu à la Dives .
A voir sur :
dl.free.fr/YahiS6w4/dives.wmv

Contenu sponsorisé

Re: DIVES (BDC)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 19 Nov 2018, 09:11