Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 715039 messages dans 14031 sujets

Nous avons 14391 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est capelans

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 6:24

» [ Histoire et histoires ] HISTOIRE DE MES NAVIRES
par Bureaumachine busset Hier à 23:39

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:25

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Nenesse Hier à 22:49

» JULES VERNE (BA)
par titagramme Hier à 21:47

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades embarqués sur l'Ile d'Oléron en 66
par cricri Hier à 20:45

» [ Recherches de camarades ] PA Clemenceau Brigade Sécurité
par Charly Hier à 19:46

» LA CHARENTE (PRE)
par marsouin Hier à 18:52

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Hier à 18:45

» Bâtiment d'Expérimentations et de Recherches Sous-Marines (BERSM) TRITON
par MILLET Jean Claude Hier à 18:04

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par loulou06000 Hier à 17:47

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par jean marc lenglart Hier à 17:27

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Hier à 17:22

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par LA TOULINE Hier à 15:28

» LE NORMAND (ER)
par Lebas Hier à 13:48

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par KAROLL Hier à 12:38

» LE BASQUE (ER)
par chapydan Dim 23 Sep 2018 - 17:29

» L'ADROIT (E.C.)
par jean pierre allaix Dim 23 Sep 2018 - 9:22

» TONNERRE (BPC)
par pinçon michel Dim 23 Sep 2018 - 8:39

» ÉCOLE DES FUSILIERS
par Jean-Marie41 Sam 22 Sep 2018 - 19:38

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Joël Chandelier Sam 22 Sep 2018 - 13:51

» JAUREGUIBERRY (EE)
par LEGRAND Gilles Sam 22 Sep 2018 - 13:35

» LE VENDÉEN (ER)
par Gérard Bodo Sam 22 Sep 2018 - 9:49

» [ Histoire et histoires ] LODUSKY MCCOWEN
par VENDEEN69 Sam 22 Sep 2018 - 8:52

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par COLLEMANT Dominique Ven 21 Sep 2018 - 22:28

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par Jean-Marie41 Ven 21 Sep 2018 - 19:08

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jean-Léon Ven 21 Sep 2018 - 11:58

» [Logos-Tapes-Insignes] RUBANS LEGENDÉS DE LA MARINE
par GALAUD CLAUDE Ven 21 Sep 2018 - 11:28

» CASSARD (EE)
par COLLEMANT Dominique Jeu 20 Sep 2018 - 22:07

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par doubleloire Jeu 20 Sep 2018 - 20:56

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par VENDEEN69 Jeu 20 Sep 2018 - 20:29

» La spécialité de Radio
par larcher Jeu 20 Sep 2018 - 19:58

» FORBIN (EE)
par JJMM Jeu 20 Sep 2018 - 17:59

» SÉMAPHORE - LA CHIAPPA (CORSE DU SUD)
par Xavier MONEL Jeu 20 Sep 2018 - 17:26

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mer 19 Sep 2018 - 22:31

» RUBIS (SNA)
par BEBERT 49 Mer 19 Sep 2018 - 19:30

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par timoniersoum Mer 19 Sep 2018 - 19:04

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par marsouin Mer 19 Sep 2018 - 19:03

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Mer 19 Sep 2018 - 18:03

» ÉCOLE DES TRANSFILISTES - LA CRAU
par séité Mer 19 Sep 2018 - 17:27

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mer 19 Sep 2018 - 8:34

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anecdotes CC VIDON qui a commandé l’école des Transfilistes
par BACHELIER Mar 18 Sep 2018 - 22:47

» [ Divers - Les classiques ] Accident du Sous-marin FLORE
par CLOCLO 66 Mar 18 Sep 2018 - 21:39

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par COLLEMANT Dominique Mar 18 Sep 2018 - 13:47

» FORCES MARITIMES DU RHIN
par FLN-IA5 Mar 18 Sep 2018 - 6:29

» DIRECTION DU PORT TOULON
par COLLEMANT Dominique Lun 17 Sep 2018 - 22:03

» [ Blog visiteurs ] recherche d'un ancien marin
par Invité Lun 17 Sep 2018 - 14:52

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par Pétunia Lun 17 Sep 2018 - 13:58

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Xavier MONEL Lun 17 Sep 2018 - 10:47

» [ MOYENS NAUTIQUES DE LA GENDARMERIE MARITIME ] A 789 MELIA
par PAUGAM herve Lun 17 Sep 2018 - 8:56

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par 3eme ligne Dim 16 Sep 2018 - 20:12

» LE BORDELAIS (ER)
par Bureaumachine busset Dim 16 Sep 2018 - 20:04

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 16 Sep 2018 - 17:55

» [ Histoire et histoires ] UN PARI STUPIDE
par garrigues gilbert Dim 16 Sep 2018 - 10:55

» [ Recherches de camarades ] Avis de recherche mousses promo 78]
par etchemaite Dim 16 Sep 2018 - 10:49

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Bureaumachine busset Ven 14 Sep 2018 - 23:18

» [Aéronavale divers] DC8 COTAM
par marsouin Ven 14 Sep 2018 - 21:15

» ALINDIEN
par Jean-Marie41 Ven 14 Sep 2018 - 19:51

» [LES B.A.N.] BERRE
par JJMM Ven 14 Sep 2018 - 18:11

» Charles de Gaulle Mission Héraclès 2001-2002
par Laurent Ven 14 Sep 2018 - 14:06

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos de l'Ajonc
par centime44 Ven 14 Sep 2018 - 13:32

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par salonais Ven 14 Sep 2018 - 8:55

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par VENDEEN69 Ven 14 Sep 2018 - 8:50

» CASSARD (FRÉGATE)
par dan83143 Jeu 13 Sep 2018 - 22:44

» [ Recherches de camarades ] BDC/PH TRIEUX campagne Tahiti 1981/1982
par PPIERRE Jeu 13 Sep 2018 - 21:03

» PAPA BOSCO par Joëlle sa fille
par Roger Tanguy Jeu 13 Sep 2018 - 20:22

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Joël Chandelier Jeu 13 Sep 2018 - 18:52

» FLOTTILLE 22 F
par ranchet Jeu 13 Sep 2018 - 18:32

» MÉCANICIENS, ÉLECTRICIENS, SÉCURITARDS
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:26

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:15

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par titagramme Mer 12 Sep 2018 - 17:30

» L'AGENAIS (ER)
par POMIE Mer 12 Sep 2018 - 16:03

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos du daphné 1929 1930
par Invité Mer 12 Sep 2018 - 15:29

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Mer 12 Sep 2018 - 13:53

» [ Recherches de camarades ] Recherche DELAFOSSE CFM Mimizan mai à juillet 1950
par Sealex83 Mer 12 Sep 2018 - 12:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Argens 67/68
par joel.ollivier Mer 12 Sep 2018 - 12:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du SNLE Foudroyant rouge 2P11 à2P19
par cucujean88 Mar 11 Sep 2018 - 21:51

» MEUSE (PR)
par COLLEMANT Dominique Mar 11 Sep 2018 - 21:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades BH La Boussole 64/65
par Momo Mar 11 Sep 2018 - 18:46

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Mar 11 Sep 2018 - 16:54

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père
par centime44 Mar 11 Sep 2018 - 13:18

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Dives de 65/66
par joel.ollivier Mar 11 Sep 2018 - 10:27

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par LEBRIS Mar 11 Sep 2018 - 10:07

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades AE CDT BORY campagne Djibouti 86/87
par PPIERRE Mar 11 Sep 2018 - 9:56

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM Brest mai 68
par Sylvain Mar 11 Sep 2018 - 0:31

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Jean-Léon Lun 10 Sep 2018 - 12:22

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DESTENABES Lun 10 Sep 2018 - 9:21

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Dim 9 Sep 2018 - 19:52

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Dim 9 Sep 2018 - 18:50

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Franjacq Dim 9 Sep 2018 - 14:32

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Joël Chandelier Dim 9 Sep 2018 - 11:49

» [ Blog visiteurs ] Je recherche mon oncle RAYMOND NENERT
par Momo Dim 9 Sep 2018 - 10:13

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Jean-Léon Sam 8 Sep 2018 - 0:34

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Ven 7 Sep 2018 - 23:37

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Vickers Supermarine Sea Otter
par Bureaumachine busset Ven 7 Sep 2018 - 21:32

» LA COMBATTANTE (PC)
par marsouin Ven 7 Sep 2018 - 17:25

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par THOMAS HENRY Ven 7 Sep 2018 - 16:50

» LCT L9098
par GYURISS Ven 7 Sep 2018 - 10:17

» FLORE (SM) - Tome 2
par guena29 Ven 7 Sep 2018 - 9:21

DERNIERS SUJETS


[ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Partagez
avatar
jean claude monzie
QM 1
QM 1

Age : 72

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par jean claude monzie le Sam 21 Avr 2012 - 19:19

Salut,
Et bien dis donc BOBOSSE tu avais de grosses responsabilités comme Chouf, même celui de punir un QM2 suite à conflit perso.
avatar
Papynano
MATELOT
MATELOT

Age : 74
NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Papynano le Mar 29 Oct 2013 - 17:02

Bonjour,
C'est étrange la perception que peuvent avoir les différents intervenants du dépôt des équipages de Toulon.
En ce qui me concerne je l'ai côtoyé sans y avoir été, je m'explique nous à l'AMF Malbousquet la superbe colline ou chante les cigales qui est en fait un gruyère minéral farcis de munitions (deux poudrières dans les tunnels parallèle à ceux de la mécanique et emplacement de l'ancien bagne il y avait encore de mon temps et peut être actuellement les anciennes cellules des bagnards avec les graffitis et les ferrailles dans les murs où ils étaient enchainés (juste à coté des fortification Vauban) en 63/64 il y avait deux grands cratères d'anciennes explosions des poudrières avec des armatures de lits métallique coincés dans les blocs de rochers.
C'était juste en arrière du dépôt il y avait juste un chemin qui séparait, nous allions chercher la bouffe tous les jours au dépôt.
Mais curieusement quand on était malade on allaient pas à l'infirmerie du dépôt mais sur l'ilôt Castigneau.
Je n'ai jamais croisé le fameux Cdt et ses cerbères ni le toubib.
Par contre on a un gars de chez nous qui avait écopé d'un séjour en tôle et on lui parlait et lui jetait des paquets de cigarettes par dessus le mur.
Pour le réveillon de Noël 63 on avaient regroupé tout nos repas pour faire la fête dans le poste de maitres (c'était le seul endroit ou il y avait la télé.
Les om de service avaient été leur reps au mess et nous le bidel avait un peu augmenté les effectifs pour qu'on aient plus de ration.
Vous savez quoi ? nous ont avaient des queues de langoustines au menu et les langoustines de l'époque c'est pas les grosses crevettes de maintenant ça faisait de super belles portions et les gradés ils avaient... du poulet.
Par contre il avaient du champagne et nous du tafia.
Les galons avaient été rangés au placard et on a fait une super tof sans être dérangés pour un dépannage.
Le lendemain j'étais de service tout l’après-midi au BSI pour surveiller le téléphone je pensais m'em....er tout l’après-midi    ben non la fille d'un patron (un joli petit lot soit dit en passant de 17/18 ans petite brunette bien mignonne) a eu pitié du pauvre mataf de service et elle est venue me rejoindre avec gâteau et champagne, elle a passer toute l'aprem avec moi, je vous dis pas jamais vu le temps passer aussi vite.  
Bon suite à ça j'ai été charrié pendant les huit mois qui me restait à faire, le Patron m'appelait son gendre et tout le monde me taquinais au sujet de la minette.
Alors en fin de compte le fameux dépôt je sait pas qui faisait les menus, mais sur ce coup là on avaient été gâtés.


Dernière édition par Papynano le Dim 13 Juil 2014 - 18:20, édité 1 fois



Cordialement  Papynano
avatar
JYM63
QM 1
QM 1

Age : 71
Électrotechnicien équipage

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par JYM63 le Mar 29 Oct 2013 - 17:29

Bonjour à tous,
Pour ma part, je suis passé par le dépôt de Toulon en revenant du Pacifique en 69.
Quelque jours à surveiller les "tôlars".
Je suis vite allé au BM en demandant une subsistance à Aulnat où il y avait une section Marine et je me suis retrouvé à Hyères pour 3 mois avant le départ dans le civil.
Autrement dit, je n'ai pas beaucoup de souvenir de ce passage.
A+



Jean-Yves  MULLER
avatar
Soren
MATELOT
MATELOT

Age : 71
Mécanicien équipage NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Soren le Mer 30 Oct 2013 - 18:16

Mon plus mauvais souvenir Marine et pourtant une leçon de vie.
Attendant d'embarquer sur "le Béarnais" j'étais en transit, synonymes de toutes les corvées.
Ma spécialité, "la plonge", on devait être satisfait de mes prestations car je n'y échappais jamais...
Une nouvelle fois désigné avec un autre, direction les cuisines.
Là nous attendait le chef cuistot (no comment...), qui nous présenta notre tâche.
ÉNORME..., des montagnes d’ustensiles de cuisine à laver, essuyer, empiler.
Au bout d'un moment le chef cru reconnaitre en mon équipier "un pays" ?
C'était bien un "pays" !
Fini pour le "Pays" la vaisselle, il me fallait alors la poursuivre seul, j'étais effondré.
Et le pire n'était pas encore là, il vint sous la forme d'une furieuse partie de football dans la cuisine, avec une boule de chiffon.
Ce qui devait arriver arriva assez rapidement, le "ballon" heurta les piles de casseroles qui s'écroulèrent dans un fracas.
Je restais figé, (je me revois) dans un état second, tremblant de tous mes membres, de rage et d'humiliation, tenant une énorme poêle par le manche.
Le chef vint me voir et me dit : " Tu sais ce qu'il te reste à faire ?..."
Je serrais très fort ce que j'avais dans les mains et songeais à... commettre l'irréparable.
Pourtant j'étais loin d'être pourri, judoka (marron).
Conclusion : J'ai terminé toute la vaisselle, essuyée, rangée, seul.
Jamais je n'aurais connu ces moments merveilleux par la suite, si...
Nota : Si il avait connu mon nom...
avatar
LEBRIS
QM 2
QM 2

Age : 79
Commis équipage NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par LEBRIS le Dim 13 Juil 2014 - 14:57

Début 61 retour d'Agadir et me voici au dépôt de Brest attendant une affectation, et une fois de plus me voici de garde, et qui je vois foncer sur moi, le bidel que j'avais au Maroc, et la façon dont je tenais la mitraillette ne lui a pas plus du tout.
avatar
maurienne
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 77
Commis                       NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par maurienne le Dim 13 Juil 2014 - 15:49

Ne l'ayant toujours pas fait, je vais essayer de vous narrer mon premier séjour au Dépôt des Équipages de Toulon.

Cela se passait hier en 62, après un séjour de presque deux ans en Algérie, quelques jours à la DBFM, et le reste à Sidi Bel Abbes à la Légion.

Récupéré en zodiac sur une plage algérienne, notre petit groupe composé d'un sergent, d'un caporal chef, de deux légionnaires et de moi même matelot fus, embarqua rapidement sur ce bâtiment gris dont je n'ai jamais su le nom. Accueilli à bord par le Commandant qui nous souhaite la bienvenue et nous invite a utiliser les douches OM avant de passer à table.

Après la douche réparatrice, et des tenues propres,(ils avaient à bord des tenues de combat pour leur corps dèb) nous arrivons au carré du Commandant ou il nous demandes de nous présenter pour la mise à jours des documents du bord.
Notre sergent se présente le premier suivi des autres et moi le dernier Matelot fusilier, stupeur ou surprise de tout le personnel présent dans le carré.
Là, j'ai sortie mon bachi qui était au font du sac TAP pour prouver mes dires.
Nous avions également tous nos plaques métalliques d'identités.

Je me souviens du début du repas, mais repu j'avais les yeux qui se fermaient tout seul.
Je me suis réveillé nous rentrions dans la rade de Toulon. Peu de temps après que le Bâtiment fut à quai un détachement de la Légion était là pour récupérer leur personnel.
Le Lieutenant commandant ce détachement m'a demandé officiellement si je désirais partir avec eux ou rester dans la Marine.
La réponse fut pour la Marine.

C'est ainsi que le détachement m'accompagna jusqu'à la porte du cinquième dépôt où ils me firent une garde d'honneur avec le présenter armes sous les regards du personnel du dépôt.

Le Capitaine d'arme du dépôt me trouva un planton pour m'accompagner dans mes mouvements d'embarquement.
Je passais une nuit au dépôt, le lendemain matin j'ai eu droit à un sac très incomplet et d'occasion, car j'étais toujours en biffin.
L'après midi direction le groupe Montcalm-Suffren pour d'autres mouvements d'embarquement.
J'étais attendu depuis cinq mois à l’École des Timonier, mais comme commis.
L’Algérie étant terminée, la Marine n'avait plus besoin de tant de fusilier.

J'ai par la suite fait plusieurs passages au 5ème dépôt, mais jamais plus d'une 1/2 journée pour embarquement débarquement.



Mange ce que tu as aujourd'hui dans ton assiette, demain pourrait être pire.
Qu'importe d'où nous venons, car nous pouvons aller beaucoup plus loin que ce dont nous avions rêvé.

Michel Barreau l'ex-affameur, le N° 1000.
avatar
yves pihouee
QM 1
QM 1

Age : 79
NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par yves pihouee le Dim 13 Juil 2014 - 17:47

Où le 5 éme dépôt mène à tout à condition d'en sortir !

Septembre 60, je quitte l’ile du Levant (C.E.R.E.S) pour être (rapatrié) « dans mes foyers, » suivant la formule consacrée !
Mon foyer c’est Tuléar (Madagascar).

Un long voyage m’attend.
Passage au 5éme dépôt de Toulon, pendant deux jours, avec un autre rapatrié, un géant noir de je ne sais plus quel pays d’Afrique, nous avons passé nos deux journées à nettoyer et à faire sécher des guêtres, mais surtout ne plus bouger, ne plus se faire remarquer !

Le jour du départ, direction Marseille, par le train et transporté dans un camion bâché !
Marseille, quai de la Joliette, un messagerie maritime le « Pierre Loti » nous attend, embarquement, mais bien sûr, un embarquement à part des passagers et direction le fond de cale, avec la légion et la bif.
Et surtout la consigne : interdiction de se déplacer sur le reste du bateau, le soir autorisation de monter sur la plage avant pour respirer un peu !
Consigné à fond de cale !
Pas belle la vie !!
Et ce n’est pas fini, comme seul marin, repérable avec mon bel uniforme, je suis pris à parti par ces messieurs de la Légion, et suis bon pour toutes les corvées, tant mieux…

Je fais connaissance avec le chef d’entrepont un authentique « moco », et entre autre je lui propose mes services, et ça marche.
Le deal : je nettoie son bar, matin et soir, et plus s’il le faut et moyennant quoi, je monte en gamme, du fond de cale j’accède à la 3éme classe, un luxe inattendu pour moi, avec enfin une bannette et en plus une vrai cabine même pour quatre, c’était super, mieux que la cale !
Et comme je fais bien mon boulot, j’ai le droit de me déplacer dans tout le bâtiment.

Escale à Port Saïd, Mombassa, Dar es Salam, mais fauché comme les blés, je regarde du bord défilé au loin, ces villes où il faisait bon vivre à l’époque.

Arrivé à Majunga, j’ai dû changer précipitamment de bateau, mais pour cela une fois de plus il fallait la permission du chef de la Légion, qui toujours aussi sympa avec le marin, m’a envoyé paître ailleurs !
C'est ce que j'ai fait...

J’ai ainsi embarqué sur le Ville de Tuléar, un caboteur qui desservait, la côte ouest malgache, Maintirano, Belo sur Tsiribina, Morondava, Morombé et Tuléar, bien sûr pas de cabine pour moi, mais le canapé du salon du capitaine, et comme ça bouger beaucoup en mer, je préférai dormir sur la moquette.

Arrivé sur Morombé à quelques 200 km de Tuléar, le Capitaine m’informe qu’il a ordre de remonter sur Morondava, soit une semaine de plus, j’estime que le voyage a assez durer et commence en avoir marre de la moquette du capitaine.

Je télégraphie à ma famille à Tuléar, qui me paye les derniers 200 kilomètres sur le DC3 d’Air Madagascar, et en moins de deux heures j’arrive enfin à Tuléar.

Après 5 ans d’absence, je pensais être de retour chez moi, dans mon pays, hélas j’allais vite déchanter, l’indépendance était passée par là et bientôt il a fallu envisager le voyage mais dans l’autre sens… mais c’est une autre histoire…
Amicalement.



La vie ressemble au festin de Damoclès, l'épée est toujours suspendue ! (Voltaire)
avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
Radio NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par TUR2 le Dim 13 Juil 2014 - 19:15

Bel ensemble de témoignages, nous avons été nombreux à y passer dans ce dépôt, et ce ne sont pas les souvenirs agréables les plus nombreux, en tout cas, une sacrée collection d'impressions et du vécu.
Amicalement.
TUR2





Ia orana ite matahiti api
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Armurier NON Missilier ASM

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Jean-Léon le Dim 13 Juil 2014 - 19:24

A Yves - Quelle aventure !

J'ai connu le dépôt mais aussi Tuléar et Majunga et mon imaginaire en est renforcé dans cette drôle d'aventure que tu nous narres non sans humour.
C'était une autre époque 



 
Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
DALIOLI
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 76
Électricien

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par DALIOLI le Dim 13 Juil 2014 - 19:57

Passage au Dépôt en 60, le plus dur moment fut le transport de nos malles, sacs et valises avec la charrette à bras jusqu'à la chambrée.
Peut-être parce qu'on partait en Algérie, on nous a conseillé de se faire oublier.
Donc pas de corvée !
Et sont arrivés des réservistes, matelots, Qm2, choufs, anciens d'indo.
Je vous dis pas l'ambiance : un condensé de vie à bord et en base, avec des histoires incroyables et des sorties très mémorables, prés de 2 semaines pour avoir une traversée sur le Trieux assez exceptionnelle pour de jeunes matelots, (voir le sujet Trieux).



avatar
CLAUDEL JEAN-PIERRE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 64
Mécanicien NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par CLAUDEL JEAN-PIERRE le Dim 22 Mar 2015 - 16:17

Dépôt de Toulon fin 77.
Surveillance des prisonniers, patrouille à la gare avec matraque en bois, peinte en blanc.
La "frime" devant ces demoiselles !




L'amitié est comme les algues : quand on s'en approche, elles s'éloignent, et quand on s'en éloignent, elles se rapprochent
N'y fihavanana tahaka ny volon-kotona : hatonina, mahalitra ; halavirina, manatona !



avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Armurier NON Missilier ASM

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Jean-Léon le Dim 22 Mar 2015 - 18:07

Dalioli et le Trieux
Ah Norbert ! une traversée de la Med à bord du Trieux ça peut être sympa par temps de curé.
Sinon



 
Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Roger Tanguy le Lun 23 Mar 2015 - 23:58

Il est beaucoup question ici du 5ème dépôt de Toulon, alors je vais équilibrer un peu en rapportant une anecdote liée à celui de Brest, le vieux, là-bas au fond de la Penfeld. Parti en sortant du BE pour le CEP, j'ai été promu là-bas d'abord QM2 puis le mois de mon départ QM1. A Tahiti la tenue "bleu de drap" ne faisait pas partie du sac. Aussi ma tenue n° 1, restée à la maison, arborait toujours mon galon de BE quasi flambant neuf. Alors, avant de rallier le dépôt de Brest (septembre 1968), je prends un stylo feutre, je trace sur ce galon, aussi parallèles que possible, deux lignes noires. Fier comme Artaban, arborant les insignes de mon grade, je franchis la porte du dépôt des Equipages. Damnation ! Le premier gradé que je croise : le bidel ! C'est quoi ton grade à toi-là ? Ramona sur toute la gamme. Tu files chez le tailleur illico et que je ne te revois plus avec "ça" sur les manches. Je ne me le suis pas fais redire.



avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Armurier NON Missilier ASM

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Jean-Léon le Mar 24 Mar 2015 - 0:34

A Roger


S'appelait pas Nénesse ton bidel ?



 
Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Roger Tanguy le Mar 24 Mar 2015 - 9:53

Je ne sais pas Jean-Léon, j'ai mis une distance prudente entre lui et moi et fais en sorte de ne plus croiser son chemin. Je n'ai pas eu de mal d'ailleurs car dès le lendemain j'étais mis pour emploi à la BSM Lorient pour gérer un contingent de réservistes appelés pour une période de réserve. Mon expérience du dépôt a donc été limitée à l'extrême.



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Joël Chandelier le Mar 24 Mar 2015 - 13:04

C'est sur que ton galon de BE transformé en galon de chouf' ça devait flasher






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Armurier NON Missilier ASM

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Jean-Léon le Mar 24 Mar 2015 - 13:19

A Roger


Arrivé au dépot en 1969 je me suis pris une soufflante mémorable dès mon entrée au BSI par le fameux Nénesse pour: cheveux trop longs, chaussures fantaisies et j'en passe...
Redoutable le bidel, je pense que c'est le même ?



 
Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par armorique le Mar 24 Mar 2015 - 13:49


Dans les mêmes années, au Dépôt de Brest, il y avait le Cdt DUPUIS (il me semble) qui faisait une fixation sur la tenue également.




Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Armurier NON Missilier ASM

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Jean-Léon le Mar 24 Mar 2015 - 13:56

A Armorique


Je ne me souviens plus du CDT Dupuis mais c'est dans l'ambiance générale des dépôt que de recentrer les tenues



 
Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
BOBOSSE
QM 1
QM 1

Age : 72
Détecteur équipage NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par BOBOSSE le Mar 24 Mar 2015 - 14:36

Août 67, le bidel CFM Dépôt Brest, Maître Lequeux. Est-ce lui Nénesse?


Dernière édition par BOBOSSE le Mar 24 Mar 2015 - 17:31, édité 1 fois




Les voyages forment la jeunesse, déforment les valises, mais ne soulagent pas la vieillesse.
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par Max Péron le Mar 24 Mar 2015 - 16:11

A toux ceux qui ont connu le fameux Nénesse

Nénesse ou l'humour en uniforme

1970 Je rentre de Rufisque (Sénégal). En attendant d'aller au BS aux Bormettes, direction le Dépôt de Brest.
Le capitaine d'armes des "Disponibles" était un maître-principal fusilier. Nous ne connaissions pas son nom mais tout le monde l'appelait "Nénesse".

Premier appel le premier jour. Je ne connaissais pas encore toutes les finesses de Nénesse. "Je cherche quelqu'un qui a son permis de conduire". Comme un con, je lève la main, un peu surpris d'être le seul. "Tu prends une brouette et deux pelles. Tu vas chercher deux prisonniers à la prison et vous allez nettoyer toutes les allées du Dépôt". Très drôle. Je la raconterai à mes petits-enfants.

Le lendemain matin, de nouveaux disponibles étaient présents à l'appel. Nénesse dans toute sa splendeur : "Je cherche quelqu'un qui parle anglais". Un des nouveaux arrivés lève la main. "Très bien, petit, tu vas chercher deux prisonniers à la prison et vous allez nettoyer tous les water-closets du bâtiment Dispos". C'est con mais ça faisait rire tout le monde. Quand je vous disais que Nénesse était un grand humoriste ...



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 74
Commis équipage NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par J.Revert le Mar 24 Mar 2015 - 19:09

J'ai usé le carrelage du depot de Brest avec mon balai et la serpilliére qui va avec pendant une vingtaine de jours. Les circonstances qui m'ont amené dans ce lieu ne sont pas banales et elles m'ont valu plusieurs changement de tenue suivant l'activité..!
Voici les faits:
Ce devait être en 1964 , j'étais commis a bord de l'escorteur côtier l'Etourdi . Donc , appareillage de Brest pour campagne d’assistance de pêche a St Jean de Luz. J'ai embarqué avec une bonne angine.
Escale a Lorient pour le courrier, amarrage sur coffre et non a quai . Je pars en zodiac avec le vaguemestre donc en tenue de mer bonnet en laine, blouson fourré,bottes pour, normalement, juste une consultation. Bilan : le médecin décide une hospitalisation malgré mon refus. C'était un vendredi, le vaguemestre repart sans moi et l'Etourdi aussi..!. le samedi, le dimanche passe et la fièvre aussi.Le lundi, visite,je n'étais plus malade et l'autre docteur de service me demande ce que je fais là..! J'ai ordre de regagner mon unité. Dans l'impossibilité de m'exécuter, on m'a fourni une tenue de sortie (j'ai été obligé de laisser ma tenue de mer) et un billet de train pour regagner le dépôt des équipages de Brest.
Au dépôt , après deux jours, ordre m'est donné d'intégrer la compagnie " balai, seau, serpillière " avec a nouveau, fourniture d'une tenue de travail. Cela a duré une vingtaine de jours..!
Enfin l'Etourdi est revenu a Brest et j'ai pu regagner le bord. Pendant mon absence, le cuisinier avait fait de bons repas , de très très bons repas mais il n'avait rien marqué et j'ai été obligé de refaire tout l'inventaire et de recomposer les menus en fonction de ce qui me manquait en cambuse , ça a été un sacré boulot...!
Voila ma campagne d'assistance de pêche a St Jean de Luz.
avatar
LEBRIS
QM 2
QM 2

Age : 79
Commis équipage NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par LEBRIS le Mer 25 Mar 2015 - 15:23

Venant de l’école des fourriers de Cherbourg pour Agadir passage par le dépôt de Toulon, la navette me conduit à bon port et on me dit de me présenter à la cuisine pour le repas, et là refus très net du cuistot de me servir, je n'avais qu'a arriver plus tôt qu'il me rétorque, très mauvais souvenir.
avatar
BEBERT 49
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 48
Mécanicien NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par BEBERT 49 le Mer 25 Mar 2015 - 18:23

Eh bien, ça a bien changé !

Effectuant mes périodes de réserve à Toulon, nous sommes hébergés à Provence, le bâtiment héberge aussi le dépôt actuel.
Des jeunes qui pour la plus part se présente à l' appel le matin, l' après-midi et le soir avant le dégagé, les plus courageux et volontaires sont mis pour emplois à droite ou à gauche, les autres attendent, ils ne sont pas corvéables car c' est assimilé à de la brimade. faché

Donc, quand il faut refaire les postes de défense ( sacs de sable ) on prend les réservistes, quand on monte des tours de gardes suite aux événements récents on pioches chez les secrétaires, les cuistots... mais pas chez les dispos !

Bref, ils se rendent le vendredi sur le plateau d' appel ( devant Montebello, là où il y avait une piscine ) pour les couleurs, sinon ils attendent une affectation ou le départ pour le civil.

avatar
CLAUDEL JEAN-PIERRE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 64
Mécanicien NON

Re: [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages

Message par CLAUDEL JEAN-PIERRE le Jeu 7 Mai 2015 - 10:25

Dépôt de Toulon:








L'amitié est comme les algues : quand on s'en approche, elles s'éloignent, et quand on s'en éloignent, elles se rapprochent
N'y fihavanana tahaka ny volon-kotona : hatonina, mahalitra ; halavirina, manatona !




    La date/heure actuelle est Mar 25 Sep 2018 - 7:36