Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 695598 messages dans 13869 sujets

Nous avons 14354 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Petit michel

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Charly Aujourd'hui à 9:51

» La spécialité de Radio
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 9:47

» [ Blog visiteurs ] Infos emetteur recepteur embarqué ER-104A
par Charly Aujourd'hui à 9:41

» SNSM Camaret/Mer
par Momo Aujourd'hui à 9:35

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par PAUGAM herve Hier à 22:02

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par Max Péron Hier à 19:09

» Sous-Marin Le TONNANT
par Serge BAVOUX Hier à 19:02

» [ Marine à voile ] Volvo Ocean Race 11ème et dernière étape
par Joël Chandelier Hier à 15:53

» ERIDAN (CM)
par douzef Hier à 13:41

» [ Histoire et histoires ] Le Blockaus de Plougonvelin (29)
par douzef Hier à 13:27

» HYERES (B.A.N.)
par COLLEMANT Dominique Hier à 11:44

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par Charly Hier à 9:32

» [ Blog visiteurs ] Ecole des Timoniers Cap Brun 1958
par Invité Ven 22 Juin 2018 - 23:39

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par takeo Ven 22 Juin 2018 - 20:48

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Ven 22 Juin 2018 - 18:35

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Jean-Léon Ven 22 Juin 2018 - 17:34

» [Marine à voile] L'Hermione
par Bagadoo Ven 22 Juin 2018 - 13:49

» [Les batiments auxiliaires] THÉTIS A785 (BEGM)
par Joël Chandelier Ven 22 Juin 2018 - 12:09

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] DE LA CRÉATION DE L'ARSENAL DE TOULON À AUJOURD'HUI LA BASE NAVALE
par VENDEEN69 Ven 22 Juin 2018 - 7:35

» [ Blog visiteurs ] J'étais élève Marocain au cours de Détecteur à Porquerolles.
par Invité Jeu 21 Juin 2018 - 23:57

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par jobic Jeu 21 Juin 2018 - 22:33

» LA CHARENTE (PRE)
par Bernard83 Jeu 21 Juin 2018 - 17:59

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par titus56 Jeu 21 Juin 2018 - 17:12

» NÎMES GARONS (B.A.N.)
par takeo Jeu 21 Juin 2018 - 10:45

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Mono Jeu 21 Juin 2018 - 7:47

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père Sous-Marinier sur "Le tonnant" en 1938, à bord en Extrême-Orient.
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 21 Juin 2018 - 0:12

» AQUITAINE D650 (FREGATE)
par jobic Mer 20 Juin 2018 - 21:36

» GEORGES LEYGUES (Croiseur)
par COLLEMANT Dominique Mer 20 Juin 2018 - 21:17

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par Bar974 Mer 20 Juin 2018 - 19:17

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Charly Mer 20 Juin 2018 - 9:58

» Recherche LV Dossissard et d'anciens camarades du BEM Henry Poincaré (1991)
par SécuPK90 Mer 20 Juin 2018 - 9:32

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Juin 2018 - 22:48

» [Histoires et Histoire] APPEL DU 18 JUIN 1940
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Juin 2018 - 22:37

» RANCE (BSL)
par PASQUETTE ERIC Mar 19 Juin 2018 - 21:59

» [Votre passage au C.F.M.] Les sacs
par Roger Tanguy Mar 19 Juin 2018 - 21:57

» [ Recherches de camarades ] CBE ÉQUIPAGE au CIN Querqueville session mars 1990 et du CBE SECRÉTAIRE ET FOURRIERS session mai 1990
par LAMARQUE Mar 19 Juin 2018 - 19:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par Pépé 974 Mar 19 Juin 2018 - 19:34

» [Vie des ports] Le port de Bordeaux
par Momo Mar 19 Juin 2018 - 15:21

» JULES VERNE (BA)
par foufou Mar 19 Juin 2018 - 12:15

» SNSM LE GUIVINEC / LÉCHIAGAT
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Juin 2018 - 22:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens Corvette Georges Leygues 78/79
par clamot58 Lun 18 Juin 2018 - 22:20

» [ Histoire et histoires ] Musée de la cavalerie à Saumur
par BEBERT 49 Lun 18 Juin 2018 - 20:21

» [ La S.N.S.M. ] SNSM ile Molène
par douzef Lun 18 Juin 2018 - 20:17

» MINERVE (SM)
par Jean-Marie41 Lun 18 Juin 2018 - 18:53

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Lun 18 Juin 2018 - 18:31

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de la LIBELLULE 09/75 - 11/76
par fusible Lun 18 Juin 2018 - 16:30

» CALLIOPE (CM)
par vtt95 Lun 18 Juin 2018 - 14:03

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Lun 18 Juin 2018 - 13:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Roger Tanguy Lun 18 Juin 2018 - 12:23

» LE SAVOYARD (ER)
par Gallandy Lun 18 Juin 2018 - 6:34

» 74ème cérémonie de commémoration du massacre d'Oradour-sur-Glane
par DEMEULANT Henri Dim 17 Juin 2018 - 22:59

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par phirou Dim 17 Juin 2018 - 17:53

» OUESSANT (SM)
par titus56 Dim 17 Juin 2018 - 17:06

» VAUQUELIN (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018 - 12:47

» KERSAINT (EE)
par DRIMARACCI Dim 17 Juin 2018 - 11:03

» [VOTRE PASSAGE AU C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Moimeme Dim 17 Juin 2018 - 10:45

» VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE
par Pépé 974 Dim 17 Juin 2018 - 8:56

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Sam 16 Juin 2018 - 21:07

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par joyen Sam 16 Juin 2018 - 20:57

» ÉCOLE DES ARMES SOUS-MARINES (E.A.S.M.)
par girardi jean carlo Sam 16 Juin 2018 - 19:16

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 16 Juin 2018 - 17:27

» NARVAL (SM)
par COLLEMANT Dominique Sam 16 Juin 2018 - 17:16

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par SCARPELLINI Michel Sam 16 Juin 2018 - 14:41

» [Campagne] ANTILLES
par Dominique41 Sam 16 Juin 2018 - 11:52

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père René KERROS
par Bouté Christian Sam 16 Juin 2018 - 9:23

» [DIVERS B.A.N.] Porte ouverte B.A.N de Lann-Bihoué Juin 2018
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Sam 16 Juin 2018 - 9:23

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par doubleloire Sam 16 Juin 2018 - 8:55

» Officiers techniciens
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018 - 23:14

» [Divers Djibouti] Autour de Djibouti
par loulou06000 Ven 15 Juin 2018 - 22:54

» DIANE (SM)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018 - 15:39

» [VOS ESCALES] Escale annulée
par titus56 Ven 15 Juin 2018 - 14:50

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant mon grand-père Roger Channac
par Invité Ven 15 Juin 2018 - 14:30

» LE MUTIN (BE)
par Bureaumachine busset Ven 15 Juin 2018 - 6:35

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par chauvin Jeu 14 Juin 2018 - 20:12

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Franjacq Jeu 14 Juin 2018 - 17:09

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par jobic Jeu 14 Juin 2018 - 12:51

» [ Aéronavale divers ] [ 1945-1950 L'histoire des grands oiseaux blancs à tête de loup noir en Indochine
par alain EGUERRE Mer 13 Juin 2018 - 8:29

» LES SERVICES TER ET CONTRÔLE TER
par Max Péron Mar 12 Juin 2018 - 17:01

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Châtelleraudais
par DEMEULANT Henri Lun 11 Juin 2018 - 23:16

» [ Blog visiteurs ] Recherche contacts
par Invité Lun 11 Juin 2018 - 21:21

» Bougainville (BTS)
par GILOU971 Lun 11 Juin 2018 - 16:06

» SNSM Douarnenez
par gilbert kerisit Lun 11 Juin 2018 - 10:13

» RHÔNE (BSL)
par guena29 Lun 11 Juin 2018 - 9:56

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 11 Juin 2018 - 8:36

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par pat Dim 10 Juin 2018 - 22:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par rvr Dim 10 Juin 2018 - 16:03

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par COLLEMANT Dominique Sam 9 Juin 2018 - 23:12

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par cuny Sam 9 Juin 2018 - 21:41

» [ Les traditions dans la Marine ] Les plaisanteries dans la marine.
par PAUGAM herve Sam 9 Juin 2018 - 14:17

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par père dodu Ven 8 Juin 2018 - 23:50

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par douzef Ven 8 Juin 2018 - 19:55

» LA PERLE (SNA)
par tabletop83 Ven 8 Juin 2018 - 19:52

» LCT L9098
par GYURISS Ven 8 Juin 2018 - 19:42

» CYBELE (CM)
par poutchi Ven 8 Juin 2018 - 8:56

» [ Divers escorteurs rapides ] Livre sur les Rapides
par jym Jeu 7 Juin 2018 - 19:03

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Nenesse Jeu 7 Juin 2018 - 12:52

» Le Conquet
par salonais Jeu 7 Juin 2018 - 7:51

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Jean-Marie41 Mer 6 Juin 2018 - 19:01

» [Histoire et histoires] DIXMUDE
par Joël Chandelier Mer 6 Juin 2018 - 18:44

DERNIERS SUJETS


[Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Partagez
avatar
ESSELING GUY
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par ESSELING GUY le Mar 16 Avr 2013 - 23:15

salut Daniel
oui nous avions loué ce faré au bout de la plage du taoné,notre adresse etait chemin du maire''
quand a René il etait peintre en batiment et nous sortions souvent avec un chinois qui s appellait José King et qui tenait une petite epicerie,je ne sais pas si tu t en souviens ?




avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par marsouin le Mer 17 Avr 2013 - 9:43

Oui parce que le camp d'Arue ce n'était quand même pas le Club Méditerranée. Même s'il y avait une bonne cantine, autant que je me souvienne, et un foyer bien achalandé :
avatar
† Dan46
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par † Dan46 le Mar 23 Avr 2013 - 11:09

Bonjour
En réponse au message N°85.
Arue était en service en juillet 65 puisque j'y étais . Les logements n'étaient pas terminés mais on y dormait et on y mangeait.



avatar
Jean-Pierre DAFFNIET
QM 1
QM 1

Age : 68
Manœuvrier équipage NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Jean-Pierre DAFFNIET le Mer 23 Oct 2013 - 9:40

Bonjour,

Je garde un souvenirs particulier d'Arué, en effet très jeune matelot, j'ai été réquisitionné par un sous-off de l'Armée de l'air qui me donnant une pelle et une pioche m'a indiqué un très long caniveau à creuser, j'ai donc commencé quand plusieurs légionnaires m'ont demandé ce que je faisais, ils sont revenu quelques minutes après avec pioches et pelles pour me donner un coup de main, nous étions une demie douzaine, et voilà un Premier-Maître qui arrive qui me demande ce que je faits avec les légionnaires, je lui explique, et voilà que le sous-off de l'Armée de l'air arrive et ils commencent à s'engueuler, le Bidel puisque c'était lui m'a ordonné de dégager, en tout cas je m'étais faits des copains avec les légionnaires.....et je confirme que l'entente avec ces soldats d'élite a toujours été très cordiale.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Roger Tanguy le Ven 6 Mar 2015 - 14:09

Tahiti-Faa'a. Vol UTA. Nuit tiède, air embaumé, parfum inconnu. Une Tahitienne me passe un collier autour du cou. Maeva. Est-ce la langue des anges ? Le Paradis. Pas pour longtemps. J'ai oublié les clés de mes bagages à la maison. Angoisse (pas fier, seulement 18 ans et quelques jours et muni de l'autorisation parentale pour partir outre-mer). Aïe, aïe, la douane se profile, si on me demande d'ouvrir mes bagages... Rien à déclarer. Une croix à la craie sur mes affaires. Ouf. Embarquement dans un minibus vert-kaki. Arrêt devant ce qui me semble des baraques de chantier. Je ne me suis pas aperçu que nous étions entrés dans un camp militaire. Dans la baraque des lits superposés en fer. Dodo. Taratata, clairon (de la Légion). Plafond inconnu. Où suis-je ? Le parfum, ah oui, Tahiti. Dehors une montagne verte s'élève jusqu'aux nuages, à ses pieds une forêt de cocotiers. Dépaysement. A mes pieds, une espèce de plante rampante carnivore (?) dont les feuilles se rétractent quand on les touche, de l'eau aussi, mare ou ruisseau, dans laquelle baigne une provision de boites de sardines ! Rassemblement, direction le foyer. Un jeune second-maître (une autorité pour moi) nous accueille, souriant, jovial. Jusque là nous étions des CEP.Des. Nous allons désormais connaitre nos vraies affectations. Ce gradé est un représentant du Bureau Pers de l'EM/CEP. A moi, il dit : toi, tu travailleras avec moi au Taoné. Je ne sais pas où c'est, mais je me dis, ce gars-là a l'air sympa, tu as probablement tiré le bon numéro (en fait c'était même le gros lot). D'abord, on va te sortir des baraques du Transit. Il n'y a pas de place sur le moment chez les gens de l'EM/CEP, alors on me loge chez les cuisiniers. Ces vieux campagnards décident illico de me "campagnarisé". Papeete by night, tous les rades, le Quinn's et pour finir le Laf' où mon teint pâlot et ma tenue d'arrivant attirent l'attention d'une vahiné, plus très jeune (à mes yeux) qui entreprend immédiatement mon éducation polynésienne. Premier jour à Arué et début des années les plus folles de mon existence.




avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par marsouin le Ven 6 Mar 2015 - 14:32

Souvenirs, souvenirs... Nostalgie quand tu nous tiens... C'était le bon temps.
Aujourd'hui faut plus rêver! Et comme on dit sur la fréquence, "Roger out"


Dernière édition par marsouin le Ven 6 Mar 2015 - 15:15, édité 1 fois
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Joël Chandelier le Ven 6 Mar 2015 - 15:02

Je ne me rappelle plus si je suis passé par le camp d'arue en 1966 lors de mon changement d'affectation car arrivé a PPT avec le Charner j'ai été muté à Muru sur la Garonne. Pourtant dans ce camp presque en face du dancing le Puor'o (orthographe non certifié) je suis sur y etre passe et  l'histoire de Roger est fidele a ma connaissance. Le camp d'Arue etait effectivement l'endroit pour le personnel equipage en attente d'une affectation et pour les OM.attente si batiment d'affectation en mer





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par marsouin le Ven 6 Mar 2015 - 15:17

Oui Joël, il y avait aussi, visible depuis l'entrée du camp le grand écran en dur du drive'in et pas loin, le chemin du "repos éternel", le cimetière chinois...
avatar
DQN78
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par DQN78 le Ven 6 Mar 2015 - 17:20

J'y suis passé en 1975 , en attente vol pour Muru (week end du 11 novembre) , puis au retour logé au Taaoné aprés mission de 1 mois au PC GOEN ! Plus tard en 1978 j'ai passé mon permis militaire à ARUE et mes formalité administratives à l'UA CEP ..
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Joël Chandelier le Ven 6 Mar 2015 - 17:27

Voilà mon souvenir de passage au camp d'Arué. Merci Phil
En tant qu'OM s'il n'y avait plus de places au Taaoné lorsque l'on était en transit ou en "aération" Muru on était logé au camp d'Arué......et c'était plus "austère" que le Taaone car Arue c'était un vrai camp militaire et même en permission fallait se lever.......





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Roger Tanguy le Ven 6 Mar 2015 - 22:54

Le cinéma drive in dont parle Marsouin était derrière le foyer du camp.
Du foyer on entendait tous les dialogues des films que l'on passait chez le voisin.
Dans ce drive in, comme son nom l'indique, on assistait au film depuis sa voiture, mais il y avait aussi des tribunes, comme sur un terrain de foot, et là le spectacle était plus dans les tribunes que sur l'écran (attention shérif le bandit est caché derrière le rocher, iiiiaaa vraiment !).
Au foyer du camp d'Arué, comme vous le savez, étaient organisés des spectacles folkloriques de magie (Yvan Iva, impressionnant), des projections de films d'explorateurs venant de Papouasie ou d'ailleurs, et bien sûr on pouvait y boire un coup.



avatar
Grosjean Jean-Claude
QM 1
QM 1

Age : 72
Mécanicien équipage

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Grosjean Jean-Claude le Mer 11 Mar 2015 - 23:44

Petite précision, les U se prononcent OU en Tahitien et les E se prononcent é.
Donc Arue......
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Roger Tanguy le Sam 14 Mar 2015 - 22:05

Si je ne m'abuse, les baraques vertes au premier plan (à droite aux pieds des cocotiers) sont bien celles du Transit où les arrivants (hommes du rang) passaient leurs premiers jours en attente de rejoindre leur affectation.



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Joël Chandelier le Dim 15 Mar 2015 - 9:56

Roger
Tu fais bien d'aller dans ta malle aux souvenirs tu relances bien les sujets avec des photos inédites





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par marsouin le Lun 16 Mar 2015 - 8:36

Et dire que tout cela n'existe plus Je crois qu'il y a un lotissement à la place
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Charly le Dim 22 Mar 2015 - 10:44

Je sortais du BE, parti de Grenoble sous la neige, départ de Paris le jeudi 22 février 1973.
Passage au camp d'Arué avant de rallier Mururoa.
Les souvenirs de mes premiers pas dans le Pacifique à Arué, resteront toujours bien présents.
Merci pour vos intéressants récits et photos.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Didier Moreaux
QM 1
QM 1

Age : 62
Mécanicien équipage NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Didier Moreaux le Dim 22 Mar 2015 - 21:22

Pour moi aussi , arrivé de nuit par UTA et par les Indes , je me souviens de la boue et de chambrées rondes avec 4 ou 6 lits .......



Didier Moreaux : l'Attentif 73/74 - Le Canopus 74/75 - DP Brest 76/77.
avatar
maurice poubeau
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 71
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par maurice poubeau le Sam 2 Mai 2015 - 14:40

Je suis arrivé au camp d'Arue via les Indes en janvier 1965.
J'étais fourrier dans les bureaux de ce camp, et à ce moment là à part la légion étrangère, il n'y avait pas beaucoup de marins, à part l'Unité Marine de PAPEETE.
Après avoir fait un séjour à MURUROA de 8 mois, je suis revenu à ARUE et j'y suis resté jusqu'en Février 1967.
Que de bons souvenirs.... le Quinn's, le Lafayette, les fêtes de Juillet, le Whisky à Gogo, etc... et les piqûres de pénicilline-streptomycine !!!
Deux années inoubliables, un bon copain Michel RIVIERE (fourrier) que j'ai perdu de vue et que j'aimerais bien retrouver. Qui sait par ce site peut être ?
avatar
Xtcphil
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 65
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Xtcphil le Sam 2 Mai 2015 - 16:33

Après avoir écrit dans l'école des detecteurs porquerolles puis à l'instant à l'école des fourriers de Rochefort, Je suis donc arrivé au Camp d'Arue en Juillet 1972 et j'en suis reparti en Juillet 1974. Fourrier à l'UA/CEP comme QM1. Splendide affectation et surtout à l'époque splendide emploi du temps ou l'on travaillait deux après midi par semaine par bordée. Mais on travaillait le matin depuis 6 heures du mat avec ces heures spéciales. On avait pas mal d'unitées rattachées et aussi justement la gestion des légionnaires avec des correspondants administratifs avec qui nous avions les meilleurs rapports ! Lorsque j'allais à la légion, on était reçu comme des rois. Mais cela a toujours été notre état d'esprit. Gérer les gens le mieux possible
Outre la visite du territoire pendant les deux ans, l'autre fait marquant me concernant a été que quand je suis arrivé, il y avait bien un cinéma au camp d'arue, mais il ne fonctionnait pas ! Alors une idée folle m'a traversé l'esprit, aller voir le directeur du foyer (que j'ai revu plus tard ailleurs) et lui demander de devenir projectionniste. Il a fait venir quelqu'un de cowan qui m'a montré, on s'y est mis, et grace à moi il y avait le cinéma le soir au camp d'arue. On m'a adjoint un légionnaire pendant un cours moment mais c'était chouette de faire ce service. Là encore si quelqu'un se reconnait dans cette période, ne pas hésiter à faire signe ...
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Charly le Jeu 27 Avr 2017 - 15:24

Je fais remonter.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Xtcphil
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 65
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Xtcphil le Ven 28 Avr 2017 - 9:35

Merci Charly
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Roger Tanguy le Ven 28 Avr 2017 - 10:55

Pour relancer la machine.

En sortant du cours de BE, je choisis l'affectation : CEP Des. On nous avait dit : vous serez mis en route par première occasion aérienne.

Un mois plus tard, j'étais toujours à la maison, sans nouvelle. Est-ce normal ? M'a-t-on oublié ? Je m'inquiète un peu. c'est que je suis encore un "bleu", je ne connais pas les pratiques. Enfin, je suis convoqué rue Royale, pour retirer mon billet d'avion.

Spoiler:
Je prends le train à Quimper. Je dépose sac et valise sur le porte-bagages. Le train démarre. Sous les accoups du démarrage, le cadenas sur la poignée de mon sac se balance. Malédiction ! Mes clefs ! Je les ai oubliées à la maison. Si les douaniers à l'aéroport me demandent d'ouvrir mes bagages, ils ne croiront pas que j'ai oublié mes clés. Ca va faire des histoires. Souci.
Et puis, ce gros sac, il pèse combien ? Pas plus de 30 kilos de bagages qu'ils ont dit. Sûr qu'il fait au moins 30 kilos ce sac. Et plus le train avance et plus il me paraît gros et lourd ce sac. Me voilà mal.

Dans le hall de l'aéroport s'élève une pyramide de sacs marins, tous entassés les uns sur les autres. Je jette le mien sur le tas. Ouf ! Voilà une affaire de réglée. Ouf ? Pas pour longtemps. Comment vais-je reconnaître mon sac dans tout ce tas à l'arrivée ?

Tahiti Faaa. Je récupère mes bagages. Tapis roulant. Devant moi, les douaniers font ouvrir les bagages. La dame qui me précède avait acheté de superbes jumelles à Singapour. Ses valises sont ouvertes sur le tapis. Les jumelles sont dans les plis du manteau qu'elle porte négligemment sur son coude. Rien à déclarer ? Non, affirme-t-elle. C'est mon tour. Aïe, aïe, aïe. Le douanier tourne le dos pour parler à son collègue, le tapis roule toujours et mes bagages avec. Mes bagages lui passent sous le nez. Il se retourne. Rien à déclarer ? Non. Il me regarde puis tourne la tête vers mes affaires. Il tend le bras pour faire une croix à la craie sur le sac et la valise.
J'avais poussé un ouf de soulagement à l'aéroport de départ, j'en pousse un autre à celui d'arrivée.
Direction le camp d'Arue, baraques de transit. Il fait nuit noire. Dodo.
Petit matin. Branlebas. Woua, le paysage ! Les cocotiers, la montagne, le parfum. Pas le temps de rêver. Vous vous mettez en uniforme rapidement et rendez-vous sur la place d'armes. Ouais, ouais. Facile à dire. Evidemment pendant que je me bats avec mes serrures tous les autres sont déjà habillés et partis. Partis où ? Heureusement, un gars, de l'armée de terre, me voyant dans la peine est resté me donner un coup de main. La serrure de la valise n'a pas résisté longtemps. Le cadenas dit de sureté lui a fait un peu de résistance. A la fin, à ma stupéfaction, le bidasse, a passé sa ceinture dans l'anse du cadenas et a tiré d'un coup sec. Le cadenas s'est ouvert. Lors d'un stage, bien des années plus tard, à la caserne Mortier, où il était question d'ouverture de cadenas, je m'en suis souvenu. J'ai suivi mon "sauveur" jusqu'à la place d'armes. Il n'y avait que des bidasses. Ils sont où les marins ? Au foyer. J'ai vite rejoint les miens. La nuit suivante, faute de place chez les secrétaires, j'ai dormi chez les cuistots. Enfin, les nuits suivantes, car la première nuit, ils m'ont fait découvrir Papeete by night et perverti le pauvre "naïf" que j'étais.



avatar
Xtcphil
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 65
NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Xtcphil le Ven 28 Avr 2017 - 14:04

Y a des choses à lire dans ce que tu écris, mais tu oublies l'essentiel, le pourquoi qu'on est à Arue dans un camp de transit, on arrive de la métropole avec je ne sais combien de décalage horaire. Résultat, la nuit à Papeete, c'est le jour en France, nous on se baladait dans le camp la nuit car bien sur impossible de dormir à l'arrivée, il faut au moins quelques jours pour que le corps s'habitue à ce gros décalage horaire.
Après pour ma part, je suis allé de Camp Arue à Camp Arue (lol) en fait de la zone Transit à la zone des permanents marine puisque j'étais à l'UA/CEP. J'ai lu dans un autre post plein de choses intéressante notamment sur le réfectoire équipage avec les cartes de pointage repas que j'avais oubliées. J'étais QM1 à l'époque
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par Joël Chandelier le Ven 28 Avr 2017 - 16:14

@Roger Tanguy a écrit:car la première nuit, ils m'ont fait découvrir Papeete by night et perverti le pauvre "naïf" que j'étais.
Ouf toi non plus tu n'as pas échappé à cette tradition

Pour ma part mes souvenirs sur le Camp d'Arué ne sont que des souvenirs très furtifs car sur 4 campagnes CEP j'ai du passer au camp d'Arué 1 ou 2 fois et c'était pour mes mouvements d'embarquement ou de débarquement car si ma mémoire est bonne il y avait 2 types d'affectation au CEP, ceux affecté Marine Papeete et ceux affecté CEP.
Peut être aussi que pour l'équipage c'était un passage obligé (dortoir) avant de rallier son unité, unité qui n'était pas forcément connu (par l'équipage) au départ de métropole. Je me suis toujours emmêlé les pinceaux entre ceux qui étaient affectés au camp d'Arué et ceux affectés au Taaoné





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Timonier NON

Re: [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Message par LES BORMETTES le Dim 30 Avr 2017 - 16:49

Bonjour je double ici ma publication éditée sur "votre première arrivée a Tahiti"
Mon voyage vers la Polynésie et arrivée a Arué
Désigné campagne en 1969 me voilà muni de tous le barda pour rejoindre
la capitale, passer par la rue royale récupérer le précieux billet d’avion pour me permettre d’embarquer sur un vol UTA a destination de Tahiti.
Spoiler:
J’ai 18 ans je suis en route vers l’inconnu et beaucoup perdu!
Des matafs anciens devinant mon embarras me prennent sous leurs ailes, direction un bon
troquet et arrosage en règle, arrivée a l’enregistrement, mais avant : encore des petits coups, nous accédons a ce merveilleux avion(super DC8 ?) avec en plus des bagages une belle musette !Le comandant de bord et l’équipage nous regardent d’un air pas très accueillant !(je les comprends) voilà mes six gaillards installés confortablement en route pour les îles via Los Angeles. Ho ! divine surprise nous nous réveillons dans l’avion : plus personne a bord une charmante hôtesse voyant nos paupières s’ouvrir nous annonce que nous avons 2h d’escale à Athènes ???, mes vieux camarade « choufs » me font découvrir le ouzo au bar de l’aéroport, prêt cette fois pour la route des indes : Colombo, Singapour, Sydney là : panne de l’avion, direction l’hôtel et visite de la ville(encore arrosage)
Poursuite du voyage après 24h d’escale et atterrissons enfin a FAAA le 15 aout 1969(un vendredi) (accueil inoubliable avec des parfums a jamais gravés dans ma mémoire) direction Arué, installation, pour les démarches d’embarquement on verra ça lundi et en route pour la visite de la capitale Papeete, mes potes »choufs » connaissent tous les recoin fameux, en deux jours j’ai fait le tour de tous les lieux qu’un bon marin doit impérativement fréquenter.(retour a Arué pour de courtes nuits) Le dimanche soir mot sur ma bannette : vous présenter au plus tôt au BSI. là le « Bidel » m’annonce que je suis désigné pour embarquer sur le Lac Tchad mais avant vous êtes convoqué chez le commandant !??? pourquoi ???
Me voilà chez le CDT(CF BELLORGER) au garde a vous tout penaud. Bonjour mon petit gars assieds toi, je sui un copain de ton grand père, je peux te faire affecter où tu veux j’ai même une place au club nautique, merci commandant mais je veux être affecté sur un bateau,
d’ailleurs la capitaine d’arme ma signifié mon affectation et çà me convient, au revoir mon gars et bonne chance(J’avais été pistonné par mon grand père mais pas a l’insu de mon plein gré) Plus tard j’ai retrouvé tous mes camarades de voyage affectés comme moi a Muru sur les EDIC ; entre autre parmi eux un QM1 dénommé BARDET humoriste de 1ère classe que j’ai revu
a TOULON.
voilà j’espère ne pas avoir été trop long



« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »

    La date/heure actuelle est Dim 24 Juin 2018 - 10:36