Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 713765 messages dans 14024 sujets

Nous avons 14385 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Benoit Pesigne

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Hier à 23:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anecdotes CC VIDON qui a commandé l’école des Transfilistes
par BACHELIER Hier à 22:47

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par loulou06000 Hier à 22:42

» [ Histoire et histoires ] LODUSKY MCCOWEN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 22:23

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par gilbert kerisit Hier à 22:08

» [ Divers - Les classiques ] Accident du Sous-marin FLORE
par CLOCLO 66 Hier à 21:39

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par PAUGAM herve Hier à 21:14

» RUBIS (SNA)
par Bureaumachine busset Hier à 21:13

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Roger Tanguy Hier à 19:03

» LA CHARENTE (PRE)
par Joël Chandelier Hier à 17:25

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par COLLEMANT Dominique Hier à 13:47

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par mjrl83 Hier à 10:42

» ÉCOLE DES TRANSFILISTES - LA CRAU
par séité Hier à 8:07

» FORCES MARITIMES DU RHIN
par FLN-IA5 Hier à 6:29

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par PAUGAM herve Lun 17 Sep 2018 - 22:04

» DIRECTION DU PORT TOULON
par COLLEMANT Dominique Lun 17 Sep 2018 - 22:03

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par marsouin Lun 17 Sep 2018 - 21:35

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par COLLEMANT Dominique Lun 17 Sep 2018 - 17:51

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Lun 17 Sep 2018 - 17:26

» [ Blog visiteurs ] recherche d'un ancien marin
par Invité Lun 17 Sep 2018 - 14:52

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par POMIE Lun 17 Sep 2018 - 14:14

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par Pétunia Lun 17 Sep 2018 - 13:58

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Xavier MONEL Lun 17 Sep 2018 - 10:47

» [ MOYENS NAUTIQUES DE LA GENDARMERIE MARITIME ] A 789 MELIA
par PAUGAM herve Lun 17 Sep 2018 - 8:56

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par 3eme ligne Dim 16 Sep 2018 - 20:12

» LE BORDELAIS (ER)
par Bureaumachine busset Dim 16 Sep 2018 - 20:04

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 16 Sep 2018 - 17:55

» La spécialité de Radio
par J-C Laffrat Dim 16 Sep 2018 - 14:15

» [ Histoire et histoires ] UN PARI STUPIDE
par garrigues gilbert Dim 16 Sep 2018 - 10:55

» [ Recherches de camarades ] Avis de recherche mousses promo 78]
par etchemaite Dim 16 Sep 2018 - 10:49

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Bureaumachine busset Ven 14 Sep 2018 - 23:18

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 14 Sep 2018 - 22:32

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Sealex83 Ven 14 Sep 2018 - 21:37

» [Aéronavale divers] DC8 COTAM
par marsouin Ven 14 Sep 2018 - 21:15

» ALINDIEN
par Jean-Marie41 Ven 14 Sep 2018 - 19:51

» [LES B.A.N.] BERRE
par JJMM Ven 14 Sep 2018 - 18:11

» Charles de Gaulle Mission Héraclès 2001-2002
par Laurent Ven 14 Sep 2018 - 14:06

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos de l'Ajonc
par centime44 Ven 14 Sep 2018 - 13:32

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par salonais Ven 14 Sep 2018 - 8:55

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par VENDEEN69 Ven 14 Sep 2018 - 8:50

» CASSARD (FRÉGATE)
par dan83143 Jeu 13 Sep 2018 - 22:44

» [ Recherches de camarades ] BDC/PH TRIEUX campagne Tahiti 1981/1982
par PPIERRE Jeu 13 Sep 2018 - 21:03

» PAPA BOSCO par Joëlle sa fille
par Roger Tanguy Jeu 13 Sep 2018 - 20:22

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Joël Chandelier Jeu 13 Sep 2018 - 18:52

» FLOTTILLE 22 F
par ranchet Jeu 13 Sep 2018 - 18:32

» MÉCANICIENS, ÉLECTRICIENS, SÉCURITARDS
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:26

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:15

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par titagramme Mer 12 Sep 2018 - 17:30

» L'AGENAIS (ER)
par POMIE Mer 12 Sep 2018 - 16:03

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos du daphné 1929 1930
par Invité Mer 12 Sep 2018 - 15:29

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Mer 12 Sep 2018 - 13:53

» [ Recherches de camarades ] Recherche DELAFOSSE CFM Mimizan mai à juillet 1950
par Sealex83 Mer 12 Sep 2018 - 12:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Argens 67/68
par joel.ollivier Mer 12 Sep 2018 - 12:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du SNLE Foudroyant rouge 2P11 à2P19
par cucujean88 Mar 11 Sep 2018 - 21:51

» MEUSE (PR)
par COLLEMANT Dominique Mar 11 Sep 2018 - 21:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades BH La Boussole 64/65
par Momo Mar 11 Sep 2018 - 18:46

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Mar 11 Sep 2018 - 16:54

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père
par centime44 Mar 11 Sep 2018 - 13:18

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par toutouss085 Mar 11 Sep 2018 - 13:01

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Dives de 65/66
par joel.ollivier Mar 11 Sep 2018 - 10:27

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par LEBRIS Mar 11 Sep 2018 - 10:07

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades AE CDT BORY campagne Djibouti 86/87
par PPIERRE Mar 11 Sep 2018 - 9:56

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM Brest mai 68
par Sylvain Mar 11 Sep 2018 - 0:31

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Jean-Léon Lun 10 Sep 2018 - 12:22

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DESTENABES Lun 10 Sep 2018 - 9:21

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Dim 9 Sep 2018 - 19:52

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Dim 9 Sep 2018 - 18:50

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Franjacq Dim 9 Sep 2018 - 14:32

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Joël Chandelier Dim 9 Sep 2018 - 11:49

» [ Blog visiteurs ] Je recherche mon oncle RAYMOND NENERT
par Momo Dim 9 Sep 2018 - 10:13

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Jean-Léon Sam 8 Sep 2018 - 0:34

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Ven 7 Sep 2018 - 23:37

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Vickers Supermarine Sea Otter
par Bureaumachine busset Ven 7 Sep 2018 - 21:32

» LA COMBATTANTE (PC)
par marsouin Ven 7 Sep 2018 - 17:25

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par THOMAS HENRY Ven 7 Sep 2018 - 16:50

» LCT L9098
par GYURISS Ven 7 Sep 2018 - 10:17

» FLORE (SM) - Tome 2
par guena29 Ven 7 Sep 2018 - 9:21

» ESCADRILLE 4 S
par ranchet Jeu 6 Sep 2018 - 19:42

» [Associations anciens marins] C.H.A.N.-Nîmes (Conservatoire Historique de l'Aéronavale-Nîmes)
par guilloux Mer 5 Sep 2018 - 18:19

» CDT BOURDAIS (AE)
par Max Péron Mar 4 Sep 2018 - 22:00

» AMIRAL CHARNER (AE)
par TRIGRAMME VDB Mar 4 Sep 2018 - 19:36

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 4 Sep 2018 - 0:42

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par TUR2 Lun 3 Sep 2018 - 21:38

» DUPERRE (EE)
par Bureaumachine busset Lun 3 Sep 2018 - 20:26

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par J-C Laffrat Lun 3 Sep 2018 - 15:44

» [Divers E.A.M.F.] Promotion Guepratte (Sept 1973)
par RIERA Joel Lun 3 Sep 2018 - 6:55

» [ Recherches de camarades ]recherche les camarades dans la photo jointe
par Jacques Dim 2 Sep 2018 - 17:55

» FULMAR P740
par TECTAM Sam 1 Sep 2018 - 20:41

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par LES BORMETTES Sam 1 Sep 2018 - 18:10

» Pétrolier ravitailleur la baïse
par douzef Sam 1 Sep 2018 - 16:46

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades sur l'escorteur EE D'Estrée de 12/81 à 11/82
par christian31 Ven 31 Aoû 2018 - 22:49

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Jean-Marie41 Ven 31 Aoû 2018 - 20:00

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par Bureaumachine busset Ven 31 Aoû 2018 - 19:32

» Flottille 35 F
par Jean-Marie41 Ven 31 Aoû 2018 - 18:48

» PRAIRIAL (FS)
par Michel Roux Ven 31 Aoû 2018 - 10:00

» [ Marine à voile ] LA RECOUVRANCE A BARFLEUR
par COLLEMANT Dominique Jeu 30 Aoû 2018 - 23:29

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Mer 29 Aoû 2018 - 23:09

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par PAUGAM herve Mer 29 Aoû 2018 - 8:49

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par Nenesse Mar 28 Aoû 2018 - 23:48

DERNIERS SUJETS


ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Partagez
avatar
Kanail
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Secrétaire MILITAIRE           NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Kanail le Jeu 14 Jan 2016 - 18:20

Je dois avouer maintenant que toute l'équipe était dopée. j'ai aussi la photo.
C'était le bon temps.




avatar
lenageur
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par lenageur le Jeu 14 Jan 2016 - 19:14

Je pense Roger que tu n'as pas été le seul instructeur confronté à cette situation lors de l'exercice militaire, car si je me souviens bien P'tit Jean THUAL, bien que très réticent pour ne pas dire plus avait dû emprunter au final la tenue d'Adam sous les incitations du collectif.
Dans les jours qui ont suivi, il s'est trouvé plus d'une fois charrié mais toujours avec le sourire.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Roger Tanguy le Jeu 14 Jan 2016 - 19:19

Pour sauver l'Ecole des Fourriers de Rochefort (et plus probablement sauver le seul commandement accessible aux commissaires), l'école s'est teintée de kaki. Peine perdue. Elle avait juste obtenu un sursis.
ci-dessous quelques représentants des différentes spécialités, Mer et Terre.



avatar
lenageur
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par lenageur le Jeu 14 Jan 2016 - 19:39

eh oui le temps est aux économies et au regroupement quel que soit le domaine d'activité.......................
Si je ne m'abuse, tu es en bas à gauche sur la photo; La tenue blanche était vraiment classe.
avatar
micheld57
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 69
Secrétaire NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par micheld57 le Jeu 14 Jan 2016 - 19:57

j'étais à l école de février 70 à juillet 70 pour mes cours de qm et j ai aucun souvenirs de ce genre de formation !!
avatar
Jean-Paul Bargain
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Jean-Paul Bargain le Jeu 14 Jan 2016 - 20:21

Suite au message 792 "P'tit Jean TUAL" originaire d'Ouessant était un très bon collègue avec qui j'ai fait le cours de Quartier Maître du 01/07/69 au 01/12/69. Il est sorti major du cours sur 53 élèves et est resté à la fin du cours comme instructeur. La photo du cours est sur le site:
Ecole des fourriers de Rochefort (page 37). "P'tit Jean TUAL" est le 4ème au 1er rang en partant de la gauche.



Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie.( Sénèque.)
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Roger Tanguy le Jeu 14 Jan 2016 - 21:11

Pour Lenageur la réponse est oui.
Pour MichelD57, cette formation militaire sur le terrain, soit à Agonnay, soit à l'Ile de Ré, concernait les cours de BS.
avatar
lenageur
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par lenageur le Mer 2 Mar 2016 - 18:58

Bonjour à tous,

En immersion dans mon lointain passé de pensionnaire de l'Ecole des fourriers, je me suis amusé à prendre des photos des bâtiments et des lieux du site administratif de ROCHEFORT (Pôle emploi, caf, sécu etc...) qui n'est autre que notre ancienne école.
Entre nostalgie et résignation, chacun appréciera... ou pas ...


L'ancien gymnase qui abrite maintenant le matériel de voirie.

Spoiler:

Ce qui fut un terrain de foot ...... on reconnaît le mur d'enceinte au fond.

Le mess des officiers.

Vue arrière des bâtiments "Commandement, cours et logement" en 1968.

Le mess des officiers-mariniers qui n'a pas encore fait l'objet d'une rénovation.

Le foyer des équipages bien coloré.

Les trois bâtiments vus par l'autre côté.
A gauche l'ancienne place d'armes et à droite le terre plein qui en 1968 supportait les cabanes américaines en tôle dans lesquelles étaient dispensés les cours de BE.
Je me souviens encore du poêle qu'il fallait allumé le matin car les nuits étaient fraîches en hiver et la chaleur étouffante l'après-midi.

Le foyer des équipage vu à partir de l'ancienne place d'armes.


Aujourd'hui, comme on le voit sur ces dernières photos, il ne reste rien de l'ensemble des bâtiments neufs construits de mémoire dans les années 70 pour l'hébergement.
Au fond, toujours présente la chapelle...


Le bâtiment qui abritait le matériel et le magasin "habillement" est pour l'instant resté tel qu'on l'a connu.




Adossée à l'école, la Charente défiant les changements de son environnement s'étire au gré des marées. Tantôt, elle nous invite au voyage quand elle porte un bâtiment qui semble à partir de l'école, voler dans la campagne, tantôt elle nous rappelle la proximité de l'océan quand elle est littéralement siphonnée par ce dernier.

Toujours les trois bâtiments rénovés vus à partir de l'entrée où subsiste le BSI qui n'a pas vraiment changé.



Ainsi s'est terminé ce retour sur le passé où les images d'hier et d'aujourd'hui s'entremêlent.
Ainsi va la vie...

Quand je parle des cabanes américaines, je crois maintenant me souvenir qu'on parlait plutôt des baraques américaines et d'autre part quand je dis qu'il fallait allumer le poêle tous les matins, vous aurez rectifié de vous-mêmes pour le verbe allumer.
Comme on disait dans la marine "autant pour moi".
Cordialement
avatar
wispelaere
QM 1
QM 1

Age : 65
Secrétaire militaire équipage NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par wispelaere le Mer 2 Mar 2016 - 19:35

merci lenageur pour ces photos qui font mal au cœur !!
l'année dernière en juin je suis passé sur la rocade près de Rochefort mais je n'ai pas eu le coeur à aller voir !! sur google on peut voir le site comme il est devenu ! alors je n'ai pas voulu faire le détour ainsi qu'à Hourtin d'ailleurs !!



La mer c'est dégueulasse les poissons baisent dedans !!
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Roger Tanguy le Mer 2 Mar 2016 - 21:34

Baraques françaises, Lenageur, du nom de son architecte designer Ferdinand Fillod. La Société des Constructions Métalliques Fillod a approvisionné de nombreux chantiers, casernes, écoles, bases aériennes, etc... de ce type de baraques .
On reconnait les berges de la Charente, pour les anciens du moins. Car lors de mon dernier séjour, fin 90, un chemin public passait le long du fleuve et un grillage interdisait l'approche de l'eau depuis l'école.
avatar
lenageur
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par lenageur le Jeu 3 Mar 2016 - 10:06

Merci Roger pour l'info, il n'est jamais trop tard pour apprendre.....
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par armorique le Jeu 3 Mar 2016 - 10:52

Pour nous "occuper" pendant le BS, et surtout le samedi et dimanche, nous avions un tour de service à l'ancien EPAN (si ma mémoire ...) pour garder des hangars vides. Logements et dortoirs à l'étage, au rez de chaussée se trouvait la direction des foyers de Rochefort. Rondes obligatoires avec mouchards dans chaque hangar !!!!! Tout le temps pour réviser les matières du cours !!!! Ces hangars existent-ils toujours ???




Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
lenageur
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par lenageur le Jeu 3 Mar 2016 - 11:12

Bonjour Armorique,

Aujourd'hui, je ne sais pas te répondre mais avec quelques infos supplémentaires au niveau de la localisation je pourrai étudier la question.
Au BS en 78, je n'ai pas connu ces rondes.

Cordialement
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Roger Tanguy le Jeu 3 Mar 2016 - 11:25

Tiens oui , EPAN, j'avais complètement zappé cet endroit. Pendant le BS nous avions passer la partie natation des épreuves sportives à cet endroit, et plus tard, officier des sports division secrétaires, j'y allais parfois pour la bourse des matchs. Et je n'ai plus le souvenir du lieu où ça se trouvait ! L'école des secrétaires ayant été décentralisée au CEAN dans les années 1990, je n'ai pas le souvenir non plus d'avoir vu quelque chose qui ressemblait à cet établissement non plus dans le périmètre du CEAN.
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par armorique le Jeu 3 Mar 2016 - 12:16

Bonjour, pour rejoindre l'EPAN on empruntait une petite route "dans la campagne" !!! Il ne se situait pas dans le périmètre du CEAN. !!! Peut être qu'un ancien de l'aéro peut nous en dire plus !!!




Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
semperfi
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 71
NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par semperfi le Jeu 3 Mar 2016 - 13:16

bonjour,
les batiments de l'EPAN existent toujours à l'état de ruine
dans mon souvenir (j'habitai prés de l'entrée de l'aéro club ou je passais trop de temps libre) quelques 'marins' passaient à travers le terrain d'aviation pour rejoindre l'epan puis coupaient à travers champs d'autre d'aprés eux (racontaient-ils lors d'une pause au bar de l'aéroclub ) devaient passer par le boulevard Pouzet puis par une petite route pour rejoindre l'EPAN .
Ayant quitté Rochefort en 1964 aprés???
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par framery le Jeu 3 Mar 2016 - 13:41

Merci Hubert pour tes photos.
Il est heureux que le site "de notre école"
soit utile contrairement à celui de l'EPAN .




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
lefrancois
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Fourrier NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par lefrancois le Jeu 3 Mar 2016 - 15:37

Merci Lenageur pour cette rétrospective photo que tu nous fais partager à nous; tous anciens internes de cette brillante école même si à ses débuts, elle ne le fut pas toujours.
Je fais partie comme beaucoup d'autres des "pionniers" qui eurent le privilège, si on peu dire,en septembre 1964 de participer très activement à l'ouverture après le déménagement de Cherbourg. Globalement en souvenir: de la sueur et peut-être quelques larmes. Ce fut un automne presque "glaciaire".
J'en veux pour mémoire 10 centimètres d'épaisseur de glace à casser dans les fûts métalliques pour laver en extérieur nos treillis sur des tables recouvertes de zinc. Et surtout, ne pas se faire chopper à le faire dans les douches.
Mais sur l'ensemble de mes séjours cela reste positif.
Amicalement



Lors d'une période de déficit, le commis déclara en cuisine :
Vu la longueur des frites, pas de beefsteak ce midi !

Un Fourrier (anonyme), auteur du bilan comptable
.
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par framery le Jeu 3 Mar 2016 - 16:07

Au BS, j'ai fait une garde à la bibliothèque qui se trouvait en ville de 19h00 à 07h00.
Il y avait un lit et aussi un peu de lecture.




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Roger Tanguy le Jeu 3 Mar 2016 - 21:37

Et dans cette bibliothèque, je veux plutôt dire dans ce lit, tu avais des nuit calmes ?
Je ne sais pas comment cela c'était produit, mais un élève BS fourrier, pendant tout son stage a "habité" là (volontaire ?). A la fin du BS, il devait les avoir comme des raisins secs. Toutes les filles en mal de logement (touristes), en mal d'amour (locales) se donnaient le mot. Son lit, c'était l'auberge de jeunesse ! C'était devenu le sujet de rigolade de l'école. Après son départ, on avait repris le système des gardes de nuit. Le premiers à prendre la garde étaient un peu surpris d'être "sollicités". Sans doute, oubliant qu'ils étaient "au service de la Nation", qu'ils devaient porter secours aux demoiselles "dans le besoin" ont-ils failli à leur mission. La bibliothèque a retrouvé sa quiétude.
avatar
lenageur
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par lenageur le Ven 4 Mar 2016 - 12:00

Je me souviens effectivement d'un tour de garde à la bibliothèque, était-ce en
1978 au BS ou en 1972 au cours de BAT, je ne saurai le dire. Il y avait pire comme tour de service mais il faut reconnaître que l'endroit n'incitait pas beaucoup à la bagatelle; une grande pièce d'une vétusté certaine, quelques toiles d'araignées et un petit lit format militaire au centre. Même l'éclairage me semblait rudimentaire. Mais encore une fois, aujourd'hui cela fait partie des souvenirs qu'on aime aller chercher.
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par framery le Ven 4 Mar 2016 - 13:29

Je te rassure Roger
une nuit calme




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
Francis17
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 64
Électricien NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Francis17 le Sam 16 Avr 2016 - 13:59

Quelques photos du chemin de la Charente qui longe l'ancienne école des fourriers.

Spoiler:



Le mur d’enceinte
Les gros passaient par dessus

Les minces passaient à travers
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par armorique le Sam 16 Avr 2016 - 14:37


Francis17, avec la "cuisine école" - (j'ai encore le plaisir de voir la présentation des plats et la dégustation qui s'en suivait, dur dur de suivre les cours l'après-midi) - il était plus facile de passer par dessus (le mur) !!




Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT

Message par Roger Tanguy le Lun 18 Avr 2016 - 18:44

Le transfert de l'école des secrétaires.
1998. A l'école des fourriers il y a de plus en plus de stagiaires des autres armées. Il est même question d'en recevoir encore beaucoup plus. Seulement l'école est un petit établissement, il ne va pas y avoir de la place pour tout le monde. Il va donc falloir en faire. Comment ? En « virant » quelqu'un. Justement il y a de la place au CEAN où l'école d'initiation au pilotage (l'EIP) a libéré des locaux. Qui va-t-on expédier là-bas ? Pour diverses raisons pratiques, le choix se porte sur les secrétaires.
L'opération a lieu fin 1998.
Spoiler:
Lors de notre arrivée au CEAN, tout semble parfait dans le meilleur des mondes. Mais la médaille a un revers que nous n'allons pas tarder à découvrir. Ici aussi il a fallu nous faire de la place au détriment des « indigènes ». Pas pour les locaux scolaires, comme je l'ai dit, nous bénéficions de locaux préfabriqués tout à fait opérationnels, mais pour les logements. Le départ de l'EIP avait laissé des bâtiments, à usage de logements, vides. Les BAT « pingouins » les ont occupés, se retrouvant à peu par chambre. Le luxe. Là, marche arrière, faut libérer des bâtiments pour les secrétaires. Retour à des chambrées plus « normales ».
Petit à petit, j'entends mes jeunes se plaindre de petites « incivilités », croche-pied au réfectoire plateau repas en main, huées lors de leur arrivée dans le réfectoire, bombardement de préservatifs remplis d'eau lors de leur passage le long des bâtiments. Je suis du genre « possessif », mon école, mes élèves. Qu'ils aient tort ou raison, on n'y touche pas ! Je vais à la rencontre des gradés de l'Aéro. Je leur dis que je vais accompagner mes gars au réfectoire. Pas de vagues. Il y a des gradés de service, ça va faire désordre, des problèmes, me répondent-ils. Nous nous en occupons. Un vendredi, le chouf pistard des CEAT, un ancien fusil, me dit, en quittant la classe, à la fin des cours : nous allons certainement avoir des problèmes en arrivant dans nos piaules. ??? oui, il y a eu des menaces à midi. Bien, s'il se passe quoi que ce soit, tu m'appelles, j'arrive. Je n'ai pas longtemps à attendre. Mon pistard est catastrophé, et il y a de quoi. Il n'y a pas eu d'agressions physiques, les voyous, un BAT qui débarquait, ont déjà quitté l'école il y a déjà une heure ou deux. Le bâtiment qui nous est dévolu est dévasté, les matelas éventrés, les tables de chevets arrachées, les têtes de lit, en bois, cassées, les caissons vidés, les uniformes en tas. Un fatras épouvantable de matériel cassé est entassé au milieu du petit « salon ». La rampe de fer forgé de l'escalier est tordue ! Il a fallu au moins une barre à mine pour faire ça. Colère noire. J'appelle mon chef, à l'école des Fourriers, l'officier de garde du CEAN, je demande la présence du commandant en second du CEAN. L'officier de garde, un oms, arrive le premier. Il fait venir un photographe de l'école Photo. Mon lieutenant arrive suivi du CF chef du service instruction du CEAN. Le spectacle fait rigoler ce dernier. Moi, ça ne me fait pas rire, mais pas du tout. Lorsque j'étais au Lycée Naval, me dit-il, nous faisions de temps en temps ce genre de chahut. C'était la tradition. J'explose. Au CIN Brest, si les mousses s'étaient permis de faire ce que faisaient les fils d'archevêques du Lycée Naval, ils auraient été sévèrement punis, voire virés. Ici, il ne s'agit pas de « chahut », de lits au sac ou renversés mais de vandalisme, de destruction de biens. Et tradition pour tradition, lorsque vous étiez au Lycée Naval, moi j'étais quartier-maître chef et notre tradition à nous c'était de casser la gu... (je suis fâché, je ne choisi pas mes mots) à qui se serait permis de faire cela. A partir cet instant, plus personne ne manquera de respect envers les (« mes ») secrétaires. Je me tourne vers mon chouf : désormais, je vous autorise à vous défendre en cas d'agression et s'il le faut je ferai le coup de poing avec vous. C'est vrai, on peut ? Me répond-il dans un grand sourire réjoui. Calmes-toi, me dit mon chef, voyant la tournure des événements. Non, on a franchi des limites intolérables. Trop c'est trop.
Lundi matin, il y a des placards affichés partout : le commandant du CEAN veut voir tout le monde, sans exception, secrétaires compris, dans l'amphithéâtre. Le commandant, ce qui vient de se passer vendredi, mais aussi tous les incidents qu'on vient de lui rapportés qui se sont produits avant, lui, ça ne le fait pas rigoler. Pas du tout. Et il le fait savoir.
Il n'y a plus jamais eu d'anicroche. Il est vrai que les BAT « lésés » ayant quitté les lieux, les nouveaux venus n'ont pas connaissance du passé. Nous avions dès lors tous de bons rapports les uns avec les autres.

    La date/heure actuelle est Mer 19 Sep 2018 - 3:12