Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 706934 messages dans 13968 sujets

Nous avons 14414 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est fumaz

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» La spécialité infirmier Marine
par Roger Tanguy Aujourd'hui à 18:50

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par DESTENABES Aujourd'hui à 18:15

» MYTHO (CM)
par cornaly Aujourd'hui à 17:25

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Aujourd'hui à 16:58

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par JONCQUET Aujourd'hui à 16:45

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par andrem Aujourd'hui à 13:48

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 12:31

» LE BORDELAIS (ER)
par jym Aujourd'hui à 11:03

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Charly Aujourd'hui à 10:24

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 10:09

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Jean-Louis Richard Aujourd'hui à 7:16

» FLOTTILLE 33 F
par walker Aujourd'hui à 1:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Charly Hier à 21:36

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Hier à 18:52

» [ Blog visiteurs ] Réponse à navigateur PM Basset
par Invité Hier à 16:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par mataf57 Hier à 16:46

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Hier à 15:17

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par navigateur Hier à 14:07

» [LES B.A.N.] AGADIR
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 9:50

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Ven 17 Aoû - 19:38

» LA CRÉOLE
par COLLEMANT Dominique Ven 17 Aoû - 16:57

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par DENZER Philippe Ven 17 Aoû - 16:15

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par LENOIR Ven 17 Aoû - 14:20

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Jeu 16 Aoû - 20:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Jeu 16 Aoû - 20:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû - 16:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Jeu 16 Aoû - 13:52

» LCT L9098
par GYURISS Jeu 16 Aoû - 9:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Jeu 16 Aoû - 7:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 16 Aoû - 5:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Jeu 16 Aoû - 5:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû - 20:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû - 20:15

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû - 19:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû - 17:19

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Mer 15 Aoû - 16:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû - 16:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû - 15:23

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû - 10:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû - 9:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû - 9:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû - 8:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû - 18:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû - 17:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû - 16:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû - 15:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû - 12:32

» SUFFREN (FLM )
par framery Lun 13 Aoû - 11:20

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû - 11:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû - 11:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû - 7:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû - 14:18

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû - 11:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû - 9:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû - 6:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû - 8:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû - 17:28

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû - 21:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû - 21:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû - 17:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû - 20:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû - 17:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû - 15:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû - 15:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû - 20:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû - 9:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû - 6:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû - 15:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû - 15:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû - 14:28

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû - 18:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû - 17:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû - 16:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû - 9:34

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû - 19:31

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû - 18:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû - 16:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû - 16:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû - 13:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû - 20:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû - 20:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû - 15:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû - 15:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû - 13:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû - 13:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil - 19:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil - 19:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil - 13:49

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil - 9:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil - 20:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil - 19:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil - 10:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil - 7:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil - 7:34

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par Franjacq Lun 30 Juil - 6:19

» [ Recherches de camarades ] Reherche PM Chateau
par phirou Dim 29 Juil - 17:06

» [ Blog visiteurs ] arromanches 1950 1951
par Invité Dim 29 Juil - 16:44

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par marsouin Dim 29 Juil - 16:20

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par jobic Dim 29 Juil - 15:32

DERNIERS SUJETS


CIOA ARZEW

Partagez
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par PILON le Mar 8 Mar - 22:32

Mais que voulait donc dire CIOA ?
Je n'en ai plus souvenir.
Centre d'Instruction des Opérations Amphibies ?
Merci d'avance.
André Pilon




"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 58
NON

Re: CIOA ARZEW

Message par Momo le Mer 9 Mar - 0:56


avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Mer 9 Mar - 7:15

Petite précision.
CIOA =
CENTRE D'INTERVENTION PAR OPERATIONS AMPHIBIES.
Le centre d'instruction existait aussi, je dois avoir une doc, on en reparle !
Ci joint le foulard du CIOA.
Jean-Jacques.



Jean-Jacques.
avatar
COLIN JACQUES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 85
Infirmier Équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par COLIN JACQUES le Mer 9 Mar - 9:15

est-ce quelqu'un se souvient des soirs où nous pêchions les alaches (grosses sardines) sur les pontons écclairés par des projecteurs , elles tournaient en rond dans les halos lumineux , on les attrapait avec une ligne qui avait deux ou trois mètres de fil et au bout une turlutte (un plomb avec une douzaine de gros hameçons) elles étaient accrochées par le tête,le ventre , enfin n'importe où , puis nous les faisions cuire sur la braise entre les rochers , on ne pouvait pas avoir plus frais , c'était un vrai régal , c'était le bon temps. Amitiés à tous , Jacques.



avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Mer 9 Mar - 13:44

Oui, Jacques, je me souviens de ces drôles de partie de pèche. Je ne l’ai pas pratiqué souvent. Quelques fois, à plat ventre sur un ponton (pas très propre) avec un fusil harpon pour tirer un mulet.
A l’Aiguille aussi au harpon dans les roches à droite en descendant sur l’embarcadère !
On dirait que la photo du centre du foulard du CIOA à pris un coup de soleil durant le transfert, je la renvoie.
Jean-Jacques.
PS. La photo est prévisualisée avec ce défaut de couleur, donc je ne la renvoie pas !
Quelqu'un peut-il m'en dire la raison !...



Jean-Jacques.
avatar
EUVRARD Michel
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Fusilier NON

Re: CIOA ARZEW

Message par EUVRARD Michel le Dim 13 Mar - 11:23



les histoires de pêche ramènent des souvenirs..étant affecté à la SNP le samedi matin était consacré à la pêche.Un LCM était mis a disposition pour un motif officiel entrainement plongée.Ceux qui étaient plongeur ou plongeur démineur y voyaient un intêret,vu que ces plongées avaient l'avantage d'être payées et c'était l'utile et l'agréable....le retour en fin de matinée avait du succès et nombreux étaient ceux qui repartaient avec une cigale un morceau de mérou ou une langouste.Des méroux qui parfois frisaient les 20 kg.Le coin avant le phare de l'aiguille était très poissonneux et les cigales étaient nombreuses.Des cigales de mer avec des pattes bleues de taille énorme.En Nouvelle Calédonie on les appelle les popinées et elles sont beaucoup plus petites.Ce qui est certain c'est que chaque fois c'était 40 cigales et autant de langoustes. Nos frigos étaient plus que plein et en fin de journée c'était dégustation chez l'un ou chez l'autre avec un petit rosé bien frais.Rosé que nous avions en cadeau par le maire de port aux poules....nous le remercions avec des amphores romaines trouvées pendant nos plongées...j'ai conservé quelques cols mais j'ai toujours eu le regret de ne pas m'y intéressé plus. Par ailleurs en soirée il nous arrivait d'aller faire une promenade au port de pêche et la c'était les cagettes de langoustines qui tombaient du ciel....tout nous était offert gracieusement..il faut dire qu'a l'époque en dehors de nous personne dans le civil ne plongeait.Les pécheurs faisaient appel à nous quand ils avaient des problèmes sur la coque ou les hélices et nous étions toujours disponibles et prêt a rendre service...dans l'histoire nous n'avions pas affaire a des ingrats.
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Dim 13 Mar - 14:52

C'est de bons souvenirs. Michel, te souviens-tu de la pèriode fin 1962 début 1963, ou la base se servait d'avantage chez les agriculteurs et viticulteurs de la région qu'au service des approvisionnements ?
Quittant l'Algérie , ils donnaient au CIOA les produits de leur travail, ne pouvant pas l'emporter !... A un moment il y a même eu 3 ou 4 bovins sur pieds qui nous faisaient le branle-bas de bon matin ! Le gros rouge avait fait place au rosé. Il m'est arrivé de rentrer de la patrouille journalière, chez les particuliers qui n'étaient pas encore partis, avec la jeep pleine de melons. C'était avec le CS André, peut-être te rappelles-tu de lui !
Bonsoir à tous.



Jean-Jacques.
avatar
didiboy31
QM 1
QM 1

Age : 70
Armurier équipage

Re: CIOA ARZEW

Message par didiboy31 le Dim 13 Mar - 17:33

Bonjour à tous,
à BRUMAIRE et EUVRARD.
Vos souvenirs concernant votre vécu au contact de la population " pied noir ", me rassure sur les relations que nous avions de part et d'autre sur cette terre où je suis né.
Cela me fait penser encore aujourd’hui, à ce fameux "verre d'eau" que les "pieds noirs" refusaient ou faisaient payer aux soldats qui les protégeaient . ( colporté par certain média de l’époque ).
Merci à vous de rétablir quelques vérités par vos écrits.
Amitiés sincéres
avatar
EUVRARD Michel
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Fusilier NON

Re: CIOA ARZEW

Message par EUVRARD Michel le Lun 14 Mar - 7:12



salut Jean- Jacques......comme CS nous avions ANDRE et MEVEL un autre dont j'ai perdu le nom lequel travaillant à l'action psychologique.il s'était vu attribuer une CVM (croix de la valeur militaire) avec la citation suivante... à pacifié la montagne des lions une banane qui aurait dû lui rester sur l'estomac.L'action psychologique comprenait des gens qui avaient pour mission de rendre visite aux populations des douarts.le but : amener la confiance et éventuellement glaner des informations.Prêcher la bonne parole.......un dentiste,un instituteur,une infirmière une couturière etc la France elle est gentille...l'action consistait à distribuer des bonbons aux enfants ce qui ne coûtait pas une fortune.Ce jour on remplace les bombons par les dollars.
avatar
COLIN JACQUES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 85
Infirmier Équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par COLIN JACQUES le Lun 14 Mar - 10:08



Salut didiboy , en réponse à ta question , dans une ferme de la région de Blida le fermier avait refusé de nous donner de l'eau , par contre il consentait à nous en vendre , l'affaire s'est terminée rapidement , on s'est servi et en partant j'ai balançé une grenade OF dans la citerne , comme ça il n'y avait plus d'eau pour personne y compris les fels , il devait poretr plainte , mais il ne l'a jamais fait , comme tu vois ce n'est pas une légende, amitié à tous , Jacques
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Lun 14 Mar - 13:43

Bonjour à tous.
Comme je le disais par un mel perso à didiboy, J’ai rencontré qu’une grande majorité de brave gens dans ce beau pays. Il y avait, comme partout, quelques pourritures.
Je voudrais également rappeler ou apprendre, sans vouloir juger personne, qu’à une époque l’eau était une denrée très rare, sacrée même.
Pas la peine d’aller dans le désert, une partie de la région d’Oran par exemple n’avait que de l’eau saumâtre. Il y a même eu des marchands d’eau ambulants dans certains villages et quartiers d’Oran. C'était le seul moyen d'avoir de l'eau potable.
Vous souvenez vous, peut-être que la base d’Arzew était dotée d’un deuxième réseau d’eau, celui d’eau douce potable ! Accidentellement vous avez aussi du vous tromper de robinet et avaler une goulée d’eau saumâtre …
Je suis natif de Fontainebleau (77) mais j’ai eu la chance de connaitre assez bien l’Algérie les coutumes et son histoire.
A bientôt sur notre beau navire. (Je vais me faire taxé de "Hors sujet" !...)
Jean-Jacques Humbert.



Jean-Jacques.
avatar
didiboy31
QM 1
QM 1

Age : 70
Armurier équipage

Re: CIOA ARZEW

Message par didiboy31 le Lun 14 Mar - 14:58

Bonjour à tous,
à COLIN Jacques
Merci de ton témoignage. Dont acte.
Amitiés
avatar
EUVRARD Michel
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Fusilier NON

Re: CIOA ARZEW

Message par EUVRARD Michel le Mar 15 Mar - 8:32




C.I.O.A. :Centre d'intervention par opérations amphibie......le classement de cette unité fait qu' elle est classée unité combattante. Un paradoxe si l'on sait que l'école des FUS n'était pas unité combattante.Et pourtant nous participions aux opérations avec les unités du secteur tous les 15 jours et a chaque retour le programme de cours reprenait comme si de rien n'était........examens,interro etc.....De mémoire certaines sorties furent dramatiques et a la suite d'accrochages sérieux il se trouvait qu'il y avait des victimes.....hommage à NOZIERE et d'autres .....certains devaient quitter tout espoir de servir comme fus.ou commando pour cause d' inaptitude à la suite de blessures graves....je citerais mon grand copain PUCHEUX du cours MILIN qui ramassait des chevrotines tirées à bout portant....en opération avec l'école.
avatar
COLIN JACQUES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 85
Infirmier Équipage NON

CIOA ARZEW ET SIROCO

Message par COLIN JACQUES le Mar 15 Mar - 9:24

Salut à tous ,
en réponse à Michel EUVRARD , c'est exact , nous étions en opération ensemble ce triste jour du 23 juillet 1957 , j'étais au cours de CS 47 , ce jour là l'accrochage fut sérieux , nous avons eu plusieurs tués et pas mal de blessés , effectivement il ya eu l'OE 2 NOZIERES, l'EV2 CABOT , le QM CS BRUANT , le Mot VINCENT , et parmi les blessés , le QM CS POIRIER , le SM PICPUS (je ne me souviens pes de son nom) le QM CS LALIGAND , moi-même , et pardon pour ceux que j'oublie , mais le souvenir est toujours présent , comme accoutumance au feu on pouvait mieux faire , bonne journée à tous , Jacques.



Pour en revenir à cette histoire sur les colons ,
ils n'étaient pas tous pourris , un jour en 1956 le T 6 nous signale qu'une ferme était attaquée par les fells , nous étions à environ 2 milles de la côte devant BENISSAF , nous avons beaché sur la plage et débarqué un groupe de combat , en arrivant à la ferme le fells étaient partis en nous voyant arriver , le colons nous a reçu avec une grande joie , après un bon casse-croute arrosé de bon vin , il nous donné une bonbonne de vin de 25 litres , quelle joie , nous rejoignons la plage , et arrivé près de la plage les tirs reprennent , personne n'est touché , mais la bonbonne de vin est partie en éclats , quelle affront , ayant repéré l'origine du tir nous allons à l'accrochage , et les 4 fells responsables de la perte de la bonbonne ont rejoint le paradis d'allah , les comtes étaient règlé. A plus , Jacques.


Dernière édition par SEGALEN Georges le Mar 15 Mar - 9:52, édité 1 fois (Raison : Posts fusionnés et l'un mis dans le bon sujet)
avatar
EUVRARD Michel
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Fusilier NON

Re: CIOA ARZEW

Message par EUVRARD Michel le Mar 15 Mar - 10:53

une anecdote...nous étions en subsistance sur un EDIC et en route pour une mission coté HONAIN.. Nous sommes en approche de la plage et a la jumelle on distingue des gus dans la montagne.La zone est interdite et le pacha donne l'ordre au tireur d'un des deux canons de 20 de tirer. Le QMI FUS AUGIZEAU chef de pièce ordonne l'ouverture du feu..nous sommes spectateurs et nous voyons le tube qui part à l'eau.....hélas il n'était pas vérouillé.Nous devions plonger pour récupérer la chose au fond de l'eau.
avatar
COLIN JACQUES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 85
Infirmier Équipage NON

CIOA ARZEW

Message par COLIN JACQUES le Mar 15 Mar - 16:58



Salut à tous , l'histoire des canons de 20 m'en rappele une autre , nous étions en patrouille sur un LCT , lorsqu'on signale que les zouves refoulaient des fells vers la côte qui descendait en pente douce vers la mer et était couverte de chênes liège , nous étions à environ à 2 miles de la côte , en regardardant à la jumelle on se rends compte que ça grouillait dans la forêt , le pacha ordonne l'ouverture du feu , ce qui est fait immédiatement , au bout de 2 ou 3 minutes un T6 qui survolait le coin nous dit de stopper le tir , nous étions entrain de décimer un troupeau de moutons , les pauvres bêtes . Voilà encore une histoire marrante de la guerre d'Algérie, bonne soirée à tous , Jacques.
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Mer 16 Mar - 18:25

Bonsoir vous tous.
Sympa tous ces souvenirs! Il me semble qu’aujourd’hui, que même les plus douloureux prennent une autre dimension !
Pour ce qui est de l’école des fusiliers comme unité combattante, elle était effectivement reconnu par le BO. Ainsi que les dates et groupes de LCM reconnus comme tel. Je vient de passer 1 heure à chercher l’enveloppe contenant ces documents !… Le temps à passé … Les dates étaient des fourchettes de temps en dehors desquelles l’unité n’étaient pas « combattante » J’espère remettre la mains dessus.
J’avais eu besoin de cette documentation pour préparer ma retraite lors de la restructuration de la DGA.

Pour Michel: Avec le CS André, nous faisions les patrouilles journalières dans tous les secteur d’Arzew. Cela ce passait après l’indépendance. Le but était de passer chez tous , ou le plus souvent possible, chez les « Pieds noirs » encore en place pour les rassurer, leur porter assistance etc.
Chez les particuliers comme dans les entreprises, comme les salines d’Arzew, du coté de Port aux poules.
Un jour l’ALN décide de récupérer toutes les armes des particuliers, et, bien sur, en premier chef celles des français. Bien évidemment ils ne veulent pas et préfèrent nous les remettre. Nous avions donc dans la base une petite pièce pleine de toutes sortes d’armes, de la vieille pétoire de l’arrière grand-père à un bazooka, en passant par toutes sortes de pistolets; couteaux … Le régal d’un collectionneur.
Deux dames seules (aujourd’hui, je n’ose plus dire vieilles) sur la route de Port aux Poules, nous donnent un matin un superbe sabre pour le faire affuter à la menuiserie et leur rapporter l’après-midi.
Complètement seules elles avaient du courage.
Que d’autres souvenirs …
Bonsoir les anciens.



Jean-Jacques.
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Jeu 17 Mar - 18:55

Bonsoir.
Puisque nous sommes dans les souvenirs cocasses allons y!
Un beau matin j’arrive à Philippeville ou je devais embarquer un GMC et ses hommes. Dans ce port pas de slip, seulement un vague terre-plein. J’avais deux ou trois heures à attendre et je ne trouve rien de mieux, pour être à l’abris, que de pénétrer de quelques mètres dans un ruisseau, et nous partons faire un tour à l‘unité marine. Bien mauvaise idée, le niveau d’eau du ruisseau à baissé et voici mon engin sur le ventre!
Heureusement à l’arrivée du GMC, je me suis fait haler comme une péniche sur son canal avant de l’embarquer.
Moralité : Méfiez vous de la marée, même en méditerranée, surtout si on ne garde que quelques cm d’eau en dessous!
Bonne soirés.



Jean-Jacques.
avatar
EUVRARD Michel
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Fusilier NON

Re: CIOA ARZEW

Message par EUVRARD Michel le Lun 21 Mar - 17:54


La Marine Nationale a eut pour ambition de former des gens afin que ceux- ci puissent remplir une tâche bien spécifique et garantir le succès de certaines missions.Cette spécialisation faisant l'objet d'une formation poussée dans un domaine très particulier et qui devait se solder par un certificat"Marine" le certificat "Amphibie".un stage élaboré très complet comprenant une étude approfondie de disciplines diverses entre autre la mécanique les transmissions avec les procédures les signaux lumineux (scott) les communications par pavillons ( signaux à bras)....tout ce qui touche à la navigation(règles d'abordage signaux feux travail sur cartes marine balisage sans oublier les fameux calculs de marées(règle des 12ème amplitude haute mer basse mer définition du gradian etc)Je ne parle pas des exercices pratique tant sur LCVP que sur LCM. A l'issue de notre stage la remise du certificat amphibie " le Pilchard".Nous étions reconnu apte a piloter des engins de 17 mètres équipés de 2 moteurs de 225 CV. Dans le civil à une époque plus tardive il est institué ce que les affaires maritime appelle le permis côtier et le permis mer. Des gens bien intentionnés pondent un texte qui désigne les équivalences et ceux qui peuvent prétendre à obtenir ce certificat par équivalence.....il est bien entendu que cette décision a été mûrement réfléchie pas par un seul homme mais par une commission d'ignorant s puisque nous sommes les oubliés dans l'affaire et les dindons de la farce.Une lacune qui m'amène à parler de mon cas.J'ai habité 30 ans en Nouvelle Calédonie ou le permis s'il existe bien n'est pas obligatoire.Il ne l'est toujours pas.Je n'ai pas cru devoir me plier a cette formalité et j'ai été propriétaire de petites embarcations genre ZODIAC '(bateau zoreille).En 2003 Je suis amené à aller travailler à TAHITI. ou j'exerce comme moniteur groupe lourd et VL.J'envisage l'achat d'un zodiac pour pêcher dans le lagon.Comme le permis est obligatoire je fais une demande à l'administration locale,afin d'obtenir le côtier par équivalence à mon diplôme marine.En réponse une fin de non recevoir car le document de référence n'est pas répertorié.J'ai du me résigner et abandonner le projet d'achat d'un Zodiac pour pêcher et boire ma bière dans le lagon......je pense que c'est aberrant et je ne suis pas seul dans ce cas.

avatar
COLIN JACQUES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 85
Infirmier Équipage NON

Certificat Amphibie

Message par COLIN JACQUES le Mar 22 Mar - 9:37

Réponse à Michel , hélas tu n'est pas le seul , nous sommes tous dans le même bateau , à Marseille j'ai été obligé de passer les épreuves du permis mer pour l'obtenir , et ceci sans aucune difficulté , mais il faut reconnaître que ce n'est pas normal , surtout que ce permis est vraiement très facile , une épreuve théorique et une pratique , qui correspond au dixième du certificat de " PILCHARD" , enfin c'est la loi , bon vent à tous , Jacques
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Mer 23 Mar - 18:14

Bonsoir.
même problème pour moi, Quelques années après mon départ, je crée une école de voile, et, sans permis bateau ça ne fait pas très sérieux !... Mais comme vous tous nous ne faisons pas partie de la liste de référence ... Bof tant pis, j'ai passé le permis comme tous le monde.
Mes premières armes à la voile je les ai faites à Arzew sur une baleinière. Avec un QM bosco, et très voileux, nous empruntons l'embarcation le dimanche pour aller virer le phare avec une pose à la Fontaine des Gazelles !...
A la prochaine.



Jean-Jacques.
avatar
EUVRARD Michel
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Fusilier NON

Re: CIOA ARZEW

Message par EUVRARD Michel le Mer 20 Avr - 15:00


Pour didiboy 31

Je viens répondre à ton message n°134 et je te demande de m'excuser pour le retard.Il était question des relations avec la population " pied noir" et les rumeurs pas toujours fondées concernant des égarements ou des moments difficiles entre les militaires et la population civile....pour ce qui me concerne je fais référence à ARZEW. J'ai habité cette petite bourgade avec mon épouse et je n'ai conservé que de bons souvenirs de cette période de ma vie.J'étais jeune marié et avec jean GARREC un plongeur démineur. nous avons habité Tourville,en plein quartier Arabe.La marine ne semblait pas vouloir se soucier de notre habitat .Nous avions de très bons rapports avec les Arabes et les Pied noir du coin et nous savions que la majorité de ceux ci étaient pour la cause FLN. La concierge avait de la visite de jour comme de nuit et rien ne pouvait nous échapper.Mon épouse étant de Nuits st Georges nous avions une importante provision de Marc de bourgogne et d'alcool divers. Un jour nous sommes retenus à la base pour débarquer la cargaison d'un cargo arraisonné. Ce soir là nous avons vécu une grande peur ...un tremblement de terre important. Le matin je rentre chez moi et ma femme me raconte sa nuit.Toutes les femmes arabes réunies chez moi pour se soutenir moralement et bien entendu plus une goutte d'alcool à mon arrivée. Par la suite un logement marine nous était attribué. Une anecdote que je n'ai pas oublié.Un dimanche après midi en promenade nous nous éloignons de toute habitation et je suis accompagné de deux femmes dont la mienne et de deux bébés,ma fille et la fille d'un copain. Nous sommes sur un chemin de terre qui serpente en direction de la montagne et Arzew se trouve très loin derrière nous .Au sommet de la montagne une ferme et un marabout. Je remarque que des gens nous observent et font de grands gestes.Je ne suis pas plus rassuré mais ne n'ais pas grand chose à faire et surtout je ne veux pas effrayer les dames. Je vois des personnes qui viennent à notre rencontre en courant.....ils devaient être avec des jumelles.A notre rencontre nous devions comprendre que ceux ci avaient de bonnes intentions..ils voulaient nous offrir des oeufs frais........pour nos relations avec la population européenne je veux confirmer une bonne entente avec des gens simples et qui n'avaient pas trop conscience du danger de la situation.Certains n'avaient pas grand chose à perdre...pour d'autres le repli était déjà envisagé.Mon médecin habitait St Denis du Sigue.Un certain monsieur CRESPO.La famille était propriétaire de la conserverie les olives du même nom.Je repense à lui en prenant l'apéro....Les pécheurs a qui nous pouvions rendre service par nos plongées nous avaient à la bonne et je n'ai jamais acheté de sardines langoustines bonites et autres poissons....il faut dire que c'était l'ambiance du midi et il n'existait pas de climat d'insécurité. C'est certain que certains gros colons ne devaient pas apprécier notre passage dans les orangeraies ,mais en ratissage sur le terrain on doit continuer la progression et bien entendu il était fréquent que des oranges se perdent dans nos sac a dos...Ma fille est née à ARZEW. Etant petite elle me disait moi je suis une Pied noir " moi j'étais un patos......une expression espagnole.

Amitiés à toi et aux anciens du CIOA.



Sur cette photo, sur la gauche : Mon épouse. Au centre : Le second maitre Jean Garec et son épouse. Et tout à droite : Le second maitre Fourier Michel Minet avec son épouse. Photo prise sur la place d'Arzew devant la fontaine.

avatar
gallizio
QM 2
QM 2

Age : 78
Mécanicien équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par gallizio le Jeu 26 Mai - 12:06

J'ai embarqué sur le MALGACHE au désarmement du BAMBARA à KEBIR en octobre 1958 et aprés des tranformations nous
sommes allés à ARZEW ou aprés de savantes manoeuvres nous nous sommes ammarés à la digue en novembre d'ou nous ne sommes plus
partis sauf pour participer à la revue navale devant KEBIR. C'est un souvenir car pour rallier ARZEW à ORAN nous étions peu nombreux
à bord et nous avons assuré le service par bordée. J'ai débarqué du MALGACHE pour CHERBOURG en mars 1960 .
Je serais heureux de retrouver des membres de l'équipage d'alors.



 
avatar
CPM73
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 60
Fusilier NON

Re: CIOA ARZEW

Message par CPM73 le Jeu 19 Jan - 16:57

Bonjour aux anciens d'ARZEW et la CIOA,

J'ai pu lire tous vos échanges et je souhaiterai savoir si BRUMAIRE a connu le QMCS puis SM2 DELESSARD Claude affecté à la CIOA ARZEW du 01/11/1960 au 25/02/1963. D'ailleurs c'est peut-être le cas pour d'autres, mais c'est BRUMAIRE qui me paraît avoir les dates d'affectation les plus en rapport.

Merci.
avatar
MAGUEUR
ASPIRANT
ASPIRANT

Age : 51
NON

LCT d'Arzew, qui se souvient ?

Message par MAGUEUR le Lun 18 Mai - 19:47

5 LCT mk4 (ex britanniques) auraient été affectés par Arzew.

Initialement (de 1948 date de leur arrivée à 1951 date de changement de marque), ils portent les numéros LCT R.4, LCT.R25, LCT.R26, LCT.R27 et LCT.R28. L'un d'eux serait parti en Indochine en septembre 1949 (je pense au R26 mais suis pas sûr).

A partir de 1951, ils changent de marque de coque et deviennent L9080 à L9084. Les L9070 et L9071 rentrés d'Indochine passeront aussi par Arzew mais n'y arrivent qu'en 1956 à la fin du conflit.

Qui connaitrait la correspondance entre les numéros "Rxx" et les marques "L908x" (le R27 serait devenu le L9084 mais pour les autres ???) et/ou, mieux, la correspondance entre les anciens numéros d'origine britanniques et ces marques françaises ?


1 LCT mk6 (ex US), le LCT.R1 Landéda semble également avoir été affecté à Arzew mais, en mauvais état, aurait servi uniquement de ponton d'entraînement à terre de 1950 à 1952 puis de chaland automoteur.


Merci d'avance à tous les anciens pour leurs témoignages.


Bertrand.


Dernière édition par Fanch 56 le Lun 18 Mai - 21:02, édité 1 fois (Raison : Mis dans le bon sujet)

    La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû - 19:14