Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 726083 messages dans 14115 sujets

Nous avons 14481 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est albertini

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard
par DESTENABES Aujourd'hui à 12:27

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 12:12

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 2:08

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 0:21

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par pluton69 Hier à 23:51

» [ Paul Arnoud ] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par Sealex83 Hier à 23:06

» [Escale] SINGAPOUR
par Serge BAVOUX Hier à 22:32

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 9
par TUR2 Hier à 21:14

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 20:00

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 16:52

» FORBIN (EE)
par Tornier Jean Hier à 15:36

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [SUJET UNIQUE] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par Bureaumachine busset Hier à 11:21

» HAUBERT - P796
par COLLEMANT Dominique Hier à 1:32

» JAUREGUIBERRY (EE)
par DUFFOND Serge Hier à 1:28

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par framery Jeu 15 Nov 2018 - 18:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Michel Roux Jeu 15 Nov 2018 - 12:23

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par DUFFOND Serge Jeu 15 Nov 2018 - 1:38

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptères interarmées légers (HIL) H-160
par Didier Moreaux Mer 14 Nov 2018 - 17:03

» MINERVE (SM)
par Michel Roux Mer 14 Nov 2018 - 12:59

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par pinçon michel Mer 14 Nov 2018 - 11:19

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par DUFFOND Serge Mer 14 Nov 2018 - 2:18

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par PAUGAM herve Mer 14 Nov 2018 - 1:20

» [ Blog visiteurs ] recherche infos sur Daniel Jaeger (ancien de la Marine Nationale)
par Invité Mar 13 Nov 2018 - 22:32

» DIXMUDE (BPC)
par Michel Roux Mar 13 Nov 2018 - 21:58

» [ Histoire et histoires ] Cérémonie du 11 novembre (Sujet unique)
par TUR2 Mar 13 Nov 2018 - 21:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 16:07

» FLAMBERGE (P.C)
par Chepmail Mar 13 Nov 2018 - 14:40

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Jean-M Mar 13 Nov 2018 - 3:01

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 12 Nov 2018 - 23:49

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 12 Nov 2018 - 21:23

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 20:55

» [ DIVERS - ÉCOLE DE MAISTRANCE] École de Maistrance à Saint-Mandrier
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 20:39

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Michel Roux Lun 12 Nov 2018 - 20:21

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par LOISELEUR Ch Lun 12 Nov 2018 - 17:38

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par 3eme ligne Lun 12 Nov 2018 - 2:14

» DORIS (SM)
par centime44 Lun 12 Nov 2018 - 0:28

» [ Divers E.A.M.F. ] Promotion Guepratte septembre 1973
par Francky Dim 11 Nov 2018 - 23:30

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 21:38

» PATRIE - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Dim 11 Nov 2018 - 18:46

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par chapydan Dim 11 Nov 2018 - 17:31

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Dim 11 Nov 2018 - 17:20

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Micky Mousse Sam 10 Nov 2018 - 23:39

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par boboss Sam 10 Nov 2018 - 22:03

» TONNERRE (BPC)
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 10 Nov 2018 - 20:45

» [ Blog visiteurs ] perso pour le créateur de ce blog message strictement privé
par Invité Sam 10 Nov 2018 - 19:22

» [Histoire et histoires] "Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855"
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 17:30

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Louis BOUZELOC Sam 10 Nov 2018 - 12:49

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par cyriaque Sam 10 Nov 2018 - 10:37

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements concernant les Militaires Français ayant participé à la bataille de Bomarsund (iles d'Aland,) en 1854 (Guerre de Crimée).
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 4:56

» LE NORMAND (ER)
par Charly Ven 9 Nov 2018 - 21:17

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 14:13

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 14:06

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 8 Nov 2018 - 21:00

» LE BOURGUIGNON (ER)
par pinçon michel Jeu 8 Nov 2018 - 21:00

» [Campagnes C.E.P.] L'ADIEU A PAPEETE
par TECTAM Jeu 8 Nov 2018 - 18:29

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par lefrancois Jeu 8 Nov 2018 - 17:56

» [Vidéo] EAMF Saint-Mandrier
par DESTENABES Jeu 8 Nov 2018 - 13:01

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mer 7 Nov 2018 - 21:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par pluton69 Mer 7 Nov 2018 - 20:05

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par framery Mer 7 Nov 2018 - 17:03

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Mer 7 Nov 2018 - 1:58

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Charly Mer 7 Nov 2018 - 0:47

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J-L-14 Mar 6 Nov 2018 - 23:51

» [ Blog visiteurs ] Projet de diorama d'une escadre autour du R98 et du D627
par Invité Mar 6 Nov 2018 - 19:43

» NIVOSE (FS)
par Joël Chandelier Mar 6 Nov 2018 - 18:33

» [Divers navires amphibie] EDA - R ( Engin de débarquement amphibie rapide )
par Nenesse Mar 6 Nov 2018 - 14:44

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Mar 6 Nov 2018 - 12:36

» [ Recherches de camarades ] Anciens Arpettes de septembre 1973 Cie 4 Atribord
par DESTENABES Mar 6 Nov 2018 - 12:34

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Sealex83 Mar 6 Nov 2018 - 11:30

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Jean-Marie41 Lun 5 Nov 2018 - 21:52

» CHEVALIER PAUL (EE)
par CLERC Daniel Lun 5 Nov 2018 - 19:37

» JUSTICE - 1904 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Lun 5 Nov 2018 - 18:41

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DE LA MÉTÉOROLOGIE
par KERMITT Lun 5 Nov 2018 - 18:28

» [ Blog visiteurs ] Recherche amis de mon père (matricule 1619 T 51)
par Momo Lun 5 Nov 2018 - 16:46

» [Campagne] ANTILLES
par PAUGAM herve Lun 5 Nov 2018 - 11:04

» VAUQUELIN (EE)
par GIROUX Dim 4 Nov 2018 - 20:53

» [ Loisirs autres que sports ] AGASM Amicale Perle - Exposition de maquettes de sous-marins à Lanouaille (24)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 4 Nov 2018 - 19:47

» [ HISTOIRE ET HISTOIRES ] LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE À TRAVERS LA DÉCOUVERTE DE LIEUX ANCRÉS DANS L'HISTOIRE
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Nov 2018 - 18:31

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] SPÉCIALITÉ : CLAIRON.
par cyriaque Dim 4 Nov 2018 - 12:03

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 21:30

» [ Recherches de camarade ] Recherche camarade Taitinger Radio
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 21:30

» La spécialité de Météorologiste
par Joël Chandelier Sam 3 Nov 2018 - 18:02

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gérard Descamps (Elarm)
par Charly Ven 2 Nov 2018 - 23:10

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par MOUGIN Jeu 1 Nov 2018 - 23:38

» FLORE (SM) - Tome 2
par guena29 Jeu 1 Nov 2018 - 19:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades 14F
par COLIN JACQUES Jeu 1 Nov 2018 - 15:43

» SNSM BEG MEIL
par Michel Roux Jeu 1 Nov 2018 - 13:17

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par PARMENT Thierry Mer 31 Oct 2018 - 3:33

» [ Blog visiteurs ] LSIL 9030 LE 5 JANVIER 1954
par Invité Mar 30 Oct 2018 - 22:10

» LES FREGATES FRANCAISES DE TYPE RIVER
par Roli64 Mar 30 Oct 2018 - 21:35

» Recherche des anciens de l'Escorteur Malgache - Arzew et Lorient (61-63).
par BOBOSSE Mar 30 Oct 2018 - 20:48

» ARGONAUTE
par centime44 Mar 30 Oct 2018 - 19:20

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Mar 30 Oct 2018 - 19:14

» [ Batiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Michel Roux Mar 30 Oct 2018 - 14:11

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par cmbil22 Mar 30 Oct 2018 - 11:35

» Vieilles paperasses humoristiques
par PAUGAM herve Mar 30 Oct 2018 - 0:46

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par bailly bout de bois Lun 29 Oct 2018 - 13:37

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par montcalm Dim 28 Oct 2018 - 23:27

» PAUL LE GALL (LCT)
par douzef Dim 28 Oct 2018 - 22:19

DERNIERS SUJETS



CIOA ARZEW

Partagez
avatar
ROZO
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 88
Électricien NON

Afrique du Nord

Message par ROZO le Dim 11 Jan 2009 - 19:53

Croiseur DUQUESNE, mouillé dans la rade à ARZEW EN 1948.
Mon premier embarquement à la sortie du stage à l'EME Cherbourg.





"Et si c'était à refaire, je referais ce chemin".
avatar
EUVRARD Michel
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 80
Fusilier NON

C.I.O.A. Arzew

Message par EUVRARD Michel le Jeu 12 Mar 2009 - 9:17

Je viens parler de mon passage à Arzew. Après mon cours amphibie à Sirocco, j’étais affecté au C.I.O.A à la section navale de plage. Nous formions une équipe très soudée et étions souvent amené à nous déplacer sur toute la côte d’Algérie pour des missions diverses : Bougie, Honaine, Nemours, Mostaganem et les environs immédiats d’Oran. Nous devions effectuer des opérations avec la légion étrangère (cavalerie) basée également à Arzew. L’équipe était composée de : EV. HERSANT second maitre CUIEC , HELIES quartier maître et matelots, GARREC AUSSERE dit Loulou, GOULAIN GUILCHER FLOCH et EUVRARD tous fusiliers ou plongeurs démineurs.
Nos missions étaient diverses et la principale consistait à effectuer des sondages de plages. Nous embarquions sur des EDIC et LCT avec le matériel zodiacs etc … A chaque opérations Amphibie nous débarquions en premier avec les chars Amphibie de la légion ( LVT).Notre travail une fois sur la plage consistait à baliser après reconnaissance les endroits propice aux BEATCHING des vagues d’assauts composées de LCM. Si un obstacle sous marins était décelé celui-ci était signaler par nos soins . La phase suivante incombait à la compagnie de plage du génie pour l’organisation de la plage . Notre travail était terminé ! Accessoirement ils nous arrivait de trouver des amphores romaines, lesquelles faisaient la joie d’un collectionneur, le maire d’un petit village Port aux poules . L’échange se faisait contre un excellent rosé qui titrait 14 degrés … une aubaine pour le maire ! C’est certain ! …
Un bonjour en passant à Blavec Gustave qui était de mon cours amphibie !
EUVRARD Michel.


Dernière édition par le Moelannais le Jeu 12 Mar 2009 - 11:08, édité 1 fois (Raison : Sujet fusionner avec sujet déja existant)
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Dim 15 Mar 2009 - 23:19

Bonjour à tous les anciens.
Je m’inscris sur ce forum que je viens de parcourir avec beaucoup d’émotions.
Je suis un ancien du CIOA d’ARZEW.
Arrivé au CIOA au tout début de l’année 1960, fusilier en provenance de SIROCO pour passe mon certificat d’amphibie. Je reçois mon « pilchard » et je suis affecté sur place. Je me retrouve à la 4ieme Cie (FNA). Le Pacha devait être le Cdt Vauterin.
Que de souvenirs…
Ce vieux « Foudre » avec qui nous partons à 6 LCM pour Dakar, exercice avec notre flotte et l’armée Sénégalaise.
Les Patrouilles et opérations à terre.
Ces jours de grattage, piquage et peinture des LCM ! Beurk….
J’ai vu sur le forum les photos de ces gros canots qui devaient servir aux débarquements. Je dois être caché au milieu des rires !
C’est, en compagnie d’un autre LCM, en complète autonomie sur la cote de Kabylie (Collo) Une année à la disposition de l’armée de terre. Interventions, souvent avec le 2ième REP et les RIMA le long de la cote et missions diverses (Inoubliable)
Retour au bercail, avec mon mini équipage, l’avant-veille de l’indépendance. Arrivée à Oran mouvementée, tout comme à Arzew et les villages environnants (Inutile de s’étendre sur ce dramatique épisode et ses milliers de morts).
Chef de poste au phare de l’aiguille (Certains ce plaignent que l’on en parle peu) et, dans ce même phare, la disparition du chef de poste, grosse opération de ratissage sans résultat !! Il faudra faire le sac de ce QM pour renvois à sa famille !!! J’assure la relève pour la semaine qui suit.
Souvenir de la base transformée en camp de transit et d’embarquement pour des centaines de gens qui quitte le pays ! Les silences, les sanglots, les larmes…. Le plateau encombré de leurs containers en planches, fabriqués dans l’urgence ! Pour ceux qui ont eux le temps !... Même quelques tracteurs et engins agricoles.
Ce Liberty-ship sommairement aménagé, mauvais manœuvrier, que mes 2 « Gray-marine » poussés a fond, ne me permettent pas de contrer le vent, je lui sert de « défense » entre le navire et la jetée en pierre. Il peut enfin prendre ses coffres et ce placer cul vers la jetée. Le lendemain, j’ai droit à une bouteille de champagne de la part de notre état major. Que je partage avec le mécano et les 2 brigadiers. Le LCM sera mis au sec pour réparation – Pas trop grave.
Ce sont les patrouilles journalières pour s’assurer que les familles qui reculaient le jour du départ et exploitations Françaises (salines d’Arzew …), n’aient pas d’ennuis. Ce qui n’a pas toujours empêché les problèmes. Etc. etc…
Ce dernier Noël haut de gamme, réveillon fourni par des fermes qui ne pouvant emporter leurs produits, les ont offerts à la base. Sympa.
Ces derniers temps le pacha était le Cdt Guépin.
C’est le début de l’évacuation de la base. Avec mon LCM, J’embarque d’un seul coup dans le Foudre, 2 pontons NL, chargés de matériel, mobilier …. Content de ma manœuvre !
Début Avril 1963 je quitte Arzew. Mon lien se termine, je ne le reconduis pas et je l’ai longtemps regretté !
Il y a des pages à écrire, seulement je ne suis pas un littéraire ! J’avais toujours mon appareil photos à portée de main. La plus part sont des diapos. J’ai fait aussi des centaines de clichés sur papier, c’était souvent pour que les copains, sans appareil, aient des souvenirs.
Qui suis-je ? 2364T59, QM1 Humbert Jean-Jacques.
La plus part des noms sont oubliés, en parcourant le forum certains resurgissent :
QM Le Foll, QM Bequet, Le Saint, Criqui, SM André, QM Roux, QM Milan, PM Habersetzert, Hennequin, QM Le Leysourd …Le Saint
Pardon pour les orthographes des noms !
Retour à la vie civile, je repars au service de la royale, mais en civil. Bureau d’études torpilles.
Je me promène dans les coursives depuis quelques jours! J'espère commencer à m'y retrouver!
Au plaisir de vous lire, Salut à tous.



Jean-Jacques.
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Jeu 19 Mar 2009 - 23:29

Bonsoir à tous.
Quelques souvenirs du CIOA ARZEW.
Il y en aura d'autres.


Spoiler:


















Jean-Jacques.



Dernière édition par le Moelannais le Jeu 19 Mar 2009 - 23:35, édité 1 fois (Raison : sujet fusionner avec le sujet existant/mise sous spoiler)



Jean-Jacques.
avatar
BLAVEC Gustave
QM 1
QM 1

Age : 78
NON

Arzew

Message par BLAVEC Gustave le Sam 28 Mar 2009 - 19:31

Bonjour Brumaire - je viens de me connecter sur ce forum et lire ton message - nous ne sommes pas vus à Arzew car , étant arrivé à la base début 60 moi je l'ai quitté en décembre 59 pour le CCI - moi aussi j'étais à la 4°compagnie - te souviens tu de Lamache (genre vietnamien) et du radariste (originaire de Vannes) qui embarquait sur les deux vedettes qui nous servaient de guide? J'y ai été affecté dàs la sortie du cours de fusilier et du stage amphibie à Sirocco (cours Hamoniaux) mais celà est maintenant bien loin - Amitiés - G. BLAVEC
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Sam 28 Mar 2009 - 22:47

A André, Gustave et Michel.
Heureux d'avoir eu de vos nouvelles d'Arzew. Même si nous ne sommes pas rencontré, nous avons connu les mêmes lieux, et, sûrement la même fraternité, les mêmes joies et aussi des instants douloureux. J'ai encore des photos de la vie de la base et des opérations à l'extérieur. J'ai fait des photos du phare de l'aiguille ou nous emmenait le "Santa-Cruz", tu t’en souviens André ! Fusilier-Amphibie, j’étais bien entendu à la 4, comme nous disions et, souvent en étroite collaboration avec ceux de la 6 ! On en reparle dès que mon tri est fini.
Les noms des anciens ! Malheureusement la plus part sont effacés de ma mémoire, Je revois les personnes, mais les noms !!!! Sauf pour 4 ou 5 avec qui j’ai partagé les instants les plus forts.
A Bientôt les amis.
Brumaire. (Humbert)



Jean-Jacques.
avatar
poret
MATELOT
MATELOT

Age : 81
NON

Re: CIOA ARZEW

Message par poret le Dim 29 Mar 2009 - 12:29

Brumaire,
Tu me fais venir les larmes a me rappeler ses souvenirs. J' ai échanger quelques photos avec Gustave, si tu en as de disponibles sur la base ou les engins je suis preneur.
De mon coté j'en ai quelques unes à ta disposition.
Des aventures et mésaventures, tu as raison un bouquin, a écrire mais je n'ai pas beaucoup de disposition pour ça.
c'est dimanche ilest 10h30il est temps que je bouge un peu.
bien amicalement
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

SUITE

Message par BRUMAIRE le Lun 30 Mar 2009 - 21:36

Bonsoir à tous les anciens.
Un salut particulier à ceux de Siroco et d’Arzew.
Voici quelques photos qui raviveront vos souvenirs, vous pouvez vous servir ou me les demander, au choix.



Spoiler:










Amicalement.



Jean-Jacques.
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Mar 31 Mar 2009 - 22:39

Quelques photos en souvenir du phare de l'Aiguille.
Mais par baston.
Amicalement.










Jean-Jacques.
avatar
EUVRARD Michel
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 80
Fusilier NON

Re: CIOA ARZEW

Message par EUVRARD Michel le Ven 3 Avr 2009 - 8:41

Pour reparler du phare de l’aiguille…
Nous devions y aller à tour de rôle ce qui n’était pas pour nous déplaire.
Les relations avec les gardiens étaient des meilleures et nous faisions table commune.
Ils assuraient une rotation et avaient avec eux femmes et enfants.
Pour nous c’était 8 jours de relaxe et l’ambiance était très conviviale.
La mémoire m’amène à parler de la disparition du chef de poste, le quartier-maître fusilier : Roux.
Celui-ci était originaire de Vienne dans le Rhône.
Un matin il décide d’aller seul en randonnée dans la montagne pour chasser les pigeons... il quitte le phare en emportant une arme avec lui.
La journée se passe comme à l’accoutumée, les gars se baignent et se détendent.
Vers 9h 2 coups de feu... à midi il n’est pas de retour mais personne ne s’inquiète.
Dans la soirée celui-ci n’est toujours pas là et l’alerte est donnée.
Le lendemain et les jours suivants un ratissage minutieux devait être effectué avec des effectifs importants.
Pas de trace de notre camarade.
Les plongeurs devaient chercher le long des falaises pour le cas où il serait tomber accidentellement à la mer.
Les recherches restèrent vaines et le mystère restait entier.
Il devait être porté disparu après un certain délai.

Une situation vécue m’amène à avoir une certaine vision de cette disparition.
La zone n’est pas interdite, mais située loin de toute agglomération et il y règne un sentiment de sécurité... trop peut-être.
Nous ne pensions pas prendre de risque en nous aventurant dans le djebel, parfois assez loin du phare.
Un jour où je suis au phare comme chef de poste, je décide d’aller reconnaître les environs.
Je prends 3 gars avec moi et nous décidons d’aller repérer le sommet de la montagne, 2 heures de marche pour arriver sur la crête où se trouve les ruines d’un ancien sémaphore.
Nous contemplons le paysage et c’est le calme absolu.
Soudain sans que rien ne le laisse prévoir 4 individus sortent des fourrés et viennent à notre rencontre.
Ils semblent sortir de nulle part et la surprise est totale.
Nous sommes armés de PM et restons sur la défensive... contrôle d’identité, fouille... rien de suspect si ce n’est leur présence à cet endroit.
A la question - D’où venez vous et que faites vous là ?
Ils répondent qu’il habitent dans la plaine et qu’ils voulaient repérer du gibier... drôles de chasseurs.

Je prends la décision d’en rester là et nous reprenons notre marche de retour.
Après réflexion, je me suis demandé si nous n’aurions pas dû fouiller l’endroit où ils étaient sortis.
Ils ne pouvaient pas prendre de risque car nous étions armés et le moindre incident leur aurait été fatal.
La solution consistait à cacher les armes avant de se montrer.
Par ailleurs, ils ne pouvaient pas nous surprendre car nous étions en surplomb et en terrain découvert.
Nous avions l’avantage sur eux, mais dans un cas semblable, Roux tout seul aurait facilement été neutralisé et n’aurait eu que très peu de chance de s’en sortir vivant.
Il est bien évident que ce n’est peut-être pas la réalité des choses !
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Ven 3 Avr 2009 - 21:43

Bonsoir Michel.
A lire ton texte sur la disparition de Roux, son prénom est Raymond, si ma mémoire ne fléchit pas !
J'en déduit que nous étions au CIOA à la même époque !
Pour la famille l'avis était à quelques détail prés :
Le QM Roux Raymond est porté disparu, noyade possible !!!
Comme toi je n'en crois rien, on ne part pas se baigner avec un mousqueton de plus la direction prise, puisque tu connais les lieux, l'éloignait du rivage pour aller faire quelques cartons dans les petites gorges qui débutaient à quelques centaines de mètres du phare.
Son tord fut d'y aller seul !!
J'ai participé aux premières recherches, puis au grand ratissage en collaboration avec l'armée de terre.
J'ai pris sa relève j'ai été plusieurs fois chef de poste au phare.
Cet épisode fait partie des tristes souvenirs de cette période !
Au plaisir de te lire.



Jean-Jacques.
avatar
Christian15603
QM 1
QM 1

NON

Re: CIOA ARZEW

Message par Christian15603 le Dim 19 Avr 2009 - 12:58

Bonjour,
Mon père était gendarme à Arzeu de 1953 à 1959 je crois...
Je me souviens bien des noël organisés par la marine nationale à la base.
Le passage des bateaux, la " vielle Jeanne".
Cela a du contribuer à mon engagement dans la marine des années plus tard.
Ce séjour reste pour moi très vivant, ma sœur étant née à Arzeu.
Je comprends très bien les sentiments des anciens ayant vécu là-bas.
J'ai pas mal voyagé depuis, mais ce pays reste un peu le mien.
Amicalement.
Christian
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Lun 20 Avr 2009 - 23:21

Bonsoir Christian.
Tu as tout a fait raison d'aimer ce pays, et à plus forte raison cette petite ville d'Arzew.
Pour me sortir un peu de la base, j'avais loué une petite chambre en ville, ne me demande pas chez qui, je ne m'en souviens plus de tout.
Par contre je revoie la plage de la fontaine des gazelles, moments d'agréable détente.
Cette grande plage en direction de Port aux Poules, avec tous ces cabanons sur pilotis pour passer les WE, ou même les vacances les pieds dans l'eau.
Arzew avait un petit air d’éternelles vacances, mais un certain jour de 1962 tout à basculer...
La base fut transformée en camps de transit pour ce que nous appelons encore les rapatriés.
J’ai quitté cette ville en 1963 avec la peine de laisser ce beau pays que je connais d’est en ouest.
Si en plus ce port militaire, ancien refuge de pirates Barbaresques t’a donné le goût de l’eau salé, j’en suis heureux
Cordialement.
Jean-Jacques.



Jean-Jacques.
avatar
Christian15603
QM 1
QM 1

NON

Re: CIOA ARZEW

Message par Christian15603 le Mar 21 Avr 2009 - 21:50

Bonsoir Jean Jacques,
Le goût de l'eau salée je l'ai connu là bas, sur la plage d'Arzeu et du coté de Port aux Poules.
A un tel point que lors de nos premières vacances en France, mon grand père était sur Chatelaiilon dans le 17.
Ma mère m'avait dit (j'avais 6 ans), tu verras il y a aussi la mer chez grand père. Quand nous sommes arrivés chez Pépé, c'était marée basse, l'eau était très loin, une espèce de plage plus ou moins noire avec des gros rochers par ci par là, se développait presque jusqu'à l'horizon. J'en ai pleuré.....
De plus cette mer revenait jusqu'à la digue et alors là il n'y avait plus de plage. Il a fallu m'expliquer le phénomène des marées. J'ai appris à connaitre, à aimer et craindre l'océan plus tard.
Mon goût pour la navigation, met venu lors de notre première traversée entre Marseille et Oran. Tempète sur la Méditérranée, dans la salle à manger, ma mère, mon frère (2 ans) et moi (4 ans), mon père dans la cabine malade, le commandant à notre table avec 2 autres personnes.
Par la suite j'ai été quelques fois malade en mer, je vous rassure.
Pour revenir sur Arzeu, j'ai toujours les odeurs, les couleurs, dans ma tête.
Amicalement.
Christian
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Ven 24 Avr 2009 - 22:03

Bonsoir Christian.
A lire ton petit message et vu ton âge, J'ai une question: N'aurais tu pas fait partie de ces nombreuses personnes, qui laissant tout, ou en tout cas beaucoup de choses derrière elles, avaient quitté Arzew, ou plutôt l’Algérie en passant par la base. Cette base transformée en camp de transit avec tout ce que cela suppose de souvenirs de pleurs etc…
J’ai vécu ces journées d’Arzew !
Châtellaillon, je connais peu mais ce fût très longtemps le lieu de vacances de certains de mes frères habitants Poitiers. Sur, qu’avec Port aux poules « ya pas photo »
Au plaisir de te lire.
Brumaire.



Jean-Jacques.
avatar
Christian15603
QM 1
QM 1

NON

Re: CIOA ARZEW

Message par Christian15603 le Sam 25 Avr 2009 - 12:43

Bonjour,
Ce ne fut pas notre cas, mon père était gendarme à ARZEW et nous sommes rentrés avant.
Ma sœur est né en septembre 1958 à ARZEW et nous sommes rentrés en France courant 59, la date exacte ?
Je ne suis jamais retourné là bas.
En 1967, j'étais sur l'A.E. Protet, nous étions sur Toulon en attente de partir dans le Pacifique.
Nous avons fait un aller retour Toulon Mers El Kébir, en juillet me semble t il, 3 jours passés sur place, pour quoi faire, me souviens plus, mais tout un tas de bruits circulaient à bord.
Avec un missilier Mora, pied noir originaire d'Oran, nous avions demandé à sortir, l'autorisation nous a été refusée par les autorités algériennes.
Faudra que j'y retourne...
Amicalement.
Christian
avatar
SCHAUP
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: CIOA ARZEW

Message par SCHAUP le Lun 4 Mai 2009 - 0:48

Bonjour
Je suis nouveau sur ce forum que j'ai découvert par hasard, et c'est avec émotion que je me remémore le temps passé à Arzew, de mars 60 à octobre 60 à la 4.
Plusieurs fois à l'aiguille, un des plus beaux souvenir de ma vie !!!
Des anecdotes... j'en ai quelques unes assez cocasses !
Le chef de la clique qui jouait faux, c'était moi, aidé de Prevot, si quelqu'un s'en rappelle ??
GIGON avait passé la main.
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Lun 4 Mai 2009 - 12:13

Bonjour Pierre.
Heureux de te retrouver sur ce navire.
Sur les 2 sujets "CIOA ARZEW" tu trouveras des photos qui feront remonter quelques souvenirs, s'il en était besoin.
Je t'en ai adressé hier sur ton adresse perso.
J'en ai d'autres sur le site des forces amphibies :
http://flottille.amphibie.free.fr/arzewphotos.htm
Petite info : Jean-Jacques Humbert = BRUMAIRE.
Si des photos t'intéressent, pour les avoir dans un format qui donnera un peu plus de netteté à certaines.
En 1960, n’étions nous pas ensemble, sur l’un des LCM enradiés sur le « Foudre » pour les exercices à Dakar ?
Au plaisir de te lire.



Jean-Jacques.
avatar
SCHAUP
QM 2
QM 2

Age : 75
NON

Re: CIOA ARZEW

Message par SCHAUP le Mar 5 Mai 2009 - 4:20

Bonjour
Quelqu'un a-il vu l'espèce de bulldozer/sous-marin fonctionner ?
Moi je ne l'ai vu qu'une fois tenter une immersion, mais le pilote s'est sauvé en catastrophe au cours de la descente, tout cela bien sur au milieu des rires !
Pierre
avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Mar 5 Mai 2009 - 21:04

Salut Pierre.
Tu penses certainement de cet ex char Sherman ! Qui, transformé par une tourelle en forme de pseudo kiosque de sous marin, toutes les ouvertures obturées par des plaques ou rondelles soudées. A l'avant un grosse défense en poutres et vieux pneus. Il semble me souvenir que le pilote manoeuvrait en aveugle, guidé par une personne sur le haut !!!. Son utilité: repousser à la mer les LCM qui avaient "beatché" trop fort (ou trop chargés) et ne pouvaient plus se dégager seuls. Sur la mise à l'eau (slip) d'Arzew cela pouvait aller, mais le pb c'était les jours d'exercices à Port aux poules, par exemple, l'embarquement de ce monstre, dans un LCM, était spectaculaire ! Il fallait juste approcher du bord juste pour poser la porte en gardant le tirant d'eau nécessaire pour que l'enfoncement ne nous fixe pas sur le fond, pas trop pour éviter d'embarquer l'eau par la porte. Il y avait un juste équilibre à trouver ! Pas toujours du premier coup!
Après cela, notre engin n'avait rien de la "cigarette off-shore".
En fait, il ne servait pas très souvent. Mon expérience, c'était de mettre un second LCM qui tractait celui en difficulté, alors que le mécano ne notre "enlisé" inversait et nettoyait à tour de bras, les filtres à eau de mer qui se remplissaient de sable à la vitesse grand V..
Salut Pierre et les autres.



Jean-Jacques.
avatar
BLAVEC Gustave
QM 1
QM 1

Age : 78
NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BLAVEC Gustave le Jeu 24 Sep 2009 - 18:48

En 58 - 59, il y avait effectivement un "vrai" char Sherman qui avait encore sa tourelle et un autre engin (avec pneu à l'avant) - chargé de débeacher les LCM - j'étais également à la 4 et nous avons enradié quelques fois ce sherman - mais là où nous n'avons pu rien faire c'est lorsqu'on a voulu nous faire enradier un Patton - trop lourd - même poussé pas moyen de débeacher et pour le faire sortir quel travail ! il était coincé!!!!! Bien sûr plusieurs fois le phare de l'Aiguille sans oublier les patrouilles de nuit en half track dans les vignes (gare au lendemain matin) puis à pied dans Arzew et les corvées à La Macta lorsque la Jeanne venait effectuer ses tirs - j'ai quitté Arzew en décembre 59 - amicalement - G. BLAVEC
avatar
THUBERT
QM 1
QM 1

Age : 76
Radio équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par THUBERT le Lun 30 Nov 2009 - 21:38

si vous voulez revoir arzew (nostalgie de notre passage a arzew) cliquez que de souvenirs
merci a arzeweb


avatar
BRUMAIRE
QM 1
QM 1

Age : 78
Fusilier équipage NON

Re: CIOA ARZEW

Message par BRUMAIRE le Jeu 27 Mai 2010 - 21:21

Pour THUBERT et les autres également.
Je viens de faire une visite à l'école des radios des Bormettes.
J'ai déposé mes impressions dans :"l'école des radios des Bormettes"
Bonne soirée.



Jean-Jacques.
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: CIOA ARZEW

Message par Charly le Sam 29 Mai 2010 - 12:11


Bravo à tous pour les photos et témoignages,
sujet très intéressant.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: CIOA ARZEW

Message par Charly le Sam 24 Juil 2010 - 20:01

Photos de Paul Coste, transmises par son fils qui travaille dans la même société que moi.


Spoiler:





Escorteur Sabre, 370t longueur 52 mètres,
admission au service actif 1944




















OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

Contenu sponsorisé

Re: CIOA ARZEW

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 17 Nov 2018 - 12:42