Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

L'équipe ACB vous souhaite une bonne année 2018

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 661167 messages dans 13560 sujets

Nous avons 15575 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Myskowski

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Aujourd'hui à 13:09

» FOCH (PA)
par takeo Aujourd'hui à 12:35

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par BEBERT 49 Aujourd'hui à 12:34

» [Divers B.A.N.] Formation des Navigateurs Aeriens à Winnipeg
par douzef Aujourd'hui à 12:32

» [LOGOS - TAPES - INSIGNES] Une nouvelle médaille "medaille de la protection militaire du territoire"
par BEBERT 49 Aujourd'hui à 11:56

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par ERIC THIEBAUT Aujourd'hui à 11:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Aujourd'hui à 10:56

» École des pupilles 45/46
par dan83143 Aujourd'hui à 10:43

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par zoutom Aujourd'hui à 9:59

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par marsouin Hier à 22:19

» AMYOT D'INVILLE [AVISO]
par Bureaumachine busset Hier à 20:15

» ÉCOLE DES MAÎTRES D'HÔTEL
par Roger Tanguy Hier à 20:13

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par Jean-Léon Hier à 19:29

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Jean-Marie41 Hier à 19:09

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Bureaumachine busset Hier à 18:52

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du TCD Ouragan de 86 à 88
par LECONTE Hier à 18:15

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par patoch91 Hier à 18:04

» ACHERNAR (DC)
par wielingen1991 Hier à 16:21

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par Naphtaki Hier à 15:47

» ECOLE DES MAÎTRES D'HÔTEL
par kerneve Hier à 15:00

» La spécialité de Radio
par Noël Gauquelin Hier à 14:10

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 13:19

» DIXMUDE (BPC)
par loulou06000 Hier à 11:05

» FORBIN D620 (fregate)
par pinçon michel Hier à 9:26

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par BOUBOU 56/50 Hier à 9:19

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Hier à 9:03

» [ Les stations radio de télécommunications] Station radio La Régine
par corre claude Ven 19 Jan 2018 - 19:59

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par DTL Ven 19 Jan 2018 - 18:51

» [ Recherches de camarades ] Jaureguiberry années 1966 -1968
par ulysse76 Ven 19 Jan 2018 - 18:42

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jean-Léon Ven 19 Jan 2018 - 17:36

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par Franjacq Ven 19 Jan 2018 - 14:01

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par DTL Ven 19 Jan 2018 - 11:11

» MINERVE (SM)
par bob59 Ven 19 Jan 2018 - 10:37

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Ven 19 Jan 2018 - 5:12

» [Tous les CFM] LES PERMANENTS DU CFM HOURTIN
par skagerrac Ven 19 Jan 2018 - 4:24

» ARROMANCHES (PA)
par skagerrac Ven 19 Jan 2018 - 3:31

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par skagerrac Ven 19 Jan 2018 - 3:21

» ÉLAN - A768 (BSR)
par marsouin Jeu 18 Jan 2018 - 21:33

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Tinto Jeu 18 Jan 2018 - 19:36

» [Aéronavale divers] NOS AILES SUR LA MER DANS LES ANNÉES 1970
par Jean-Marie41 Jeu 18 Jan 2018 - 19:20

» FLOTTILLE 24 F
par Jean-Marie41 Jeu 18 Jan 2018 - 19:11

» LE BOURGUIGNON (ER)
par BRAS Jeu 18 Jan 2018 - 18:23

» SÉMAPHORE ET LA RÉSERVE
par superguet Jeu 18 Jan 2018 - 18:16

» [ Recherche de camarades ] camarade sur le porte-avions Foch entre 1963 et 1964
par TARO Jeu 18 Jan 2018 - 18:09

» CHELIFF (LST)
par marsouin Jeu 18 Jan 2018 - 17:58

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Jeu 18 Jan 2018 - 13:47

» SOUFFLEUR
par COLLEMANT Dominique Jeu 18 Jan 2018 - 11:55

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Patrick FUCHS Jeu 18 Jan 2018 - 9:24

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Jeu 18 Jan 2018 - 8:44

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par LEMONNIER Mer 17 Jan 2018 - 23:31

» BLAISON
par COLLEMANT Dominique Mer 17 Jan 2018 - 22:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades "catapulteurs" du FOCH de 63 à 64
par Georges du 14 Mer 17 Jan 2018 - 21:50

» [ Blog visiteurs ] Mon père ancien de l'école Courbet
par Charly Mer 17 Jan 2018 - 20:54

» [Les différentes écoles] Ecole Courbet à Marseille
par dansie Mer 17 Jan 2018 - 20:53

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par FRIEH Gérard Mer 17 Jan 2018 - 19:52

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par loulou06000 Mer 17 Jan 2018 - 18:02

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Mer 17 Jan 2018 - 10:55

» BÉARN (PA)
par prenat jean-claude Mar 16 Jan 2018 - 19:45

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Mar 16 Jan 2018 - 18:21

» TOUSSUS LE NOBLE (B.A.N)
par NEHOU Mar 16 Jan 2018 - 18:10

» [ Blog visiteurs ] En quoi consistait l'exercice semi-colonne ?
par Invité Mar 16 Jan 2018 - 16:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du FUSCO NAVARRO Jean-Luc dit l'INDIEN
par navarrolindien Mar 16 Jan 2018 - 15:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades corvette Aconit de 75 à 79
par Marc RAYNAUD Mar 16 Jan 2018 - 14:10

» [ Divers frégates ] F 712 COURBET
par Charly Mar 16 Jan 2018 - 13:35

» LE PICARD (ER)
par duvet Mar 16 Jan 2018 - 7:28

» ARCHIMEDE
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Jan 2018 - 23:36

» ARGONAUTE
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Jan 2018 - 23:17

» SULTANE
par Marco-56 Lun 15 Jan 2018 - 19:14

» [ Blog visiteurs ] LE Bâtiment HYDROGRAPHE LE LAPEROUSE
par Charly Lun 15 Jan 2018 - 18:23

» VAUQUELIN (EE)
par DSM 57 Lun 15 Jan 2018 - 17:21

» LE VENDÉEN (ER)
par Tinto Lun 15 Jan 2018 - 16:20

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Naphtaki Lun 15 Jan 2018 - 15:26

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par Daniel DION Lun 15 Jan 2018 - 12:38

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 15 Jan 2018 - 10:15

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du CFM Hourtin et du Sous-Marin Doris année 1972
par Momo Lun 15 Jan 2018 - 5:32

» LE FRINGANT (EC)
par Tinto Lun 15 Jan 2018 - 2:10

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Dim 14 Jan 2018 - 20:34

» AUTOCOLLANTS DE LA MARINE
par douzef Dim 14 Jan 2018 - 18:57

» [Histoire et histoires] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par montroulez Dim 14 Jan 2018 - 18:17

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par PAUGAM herve Dim 14 Jan 2018 - 11:54

» LCT - L9061
par gerardsin59 Dim 14 Jan 2018 - 10:23

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Dim 14 Jan 2018 - 10:06

» FLOTTILLE 12 F (Crusader)
par FLN-IA5 Dim 14 Jan 2018 - 7:15

» SÉMAPHORE - DRAMONT (VAR)
par loulou06000 Sam 13 Jan 2018 - 22:51

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par CLOCLO 66 Sam 13 Jan 2018 - 18:15

» D.E.T. PORQUEROLLES
par Gérard Bodo Sam 13 Jan 2018 - 15:04

» [Les musées en rapport avec la marine] Informations du Musée de la Marine
par PAUGAM herve Ven 12 Jan 2018 - 21:12

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Jean-Marie41 Ven 12 Jan 2018 - 18:46

» CERES
par Marco-56 Ven 12 Jan 2018 - 16:38

» [ Histoire et histoires ] mystere des torpilles anglaises
par parriaux christian Ven 12 Jan 2018 - 11:49

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Ven 12 Jan 2018 - 9:33

» AGADIR (B.A.N.)
par alain EGUERRE Ven 12 Jan 2018 - 4:22

» MARINE COLOMBES
par Jean-Léon Jeu 11 Jan 2018 - 19:28

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par Marc RAYNAUD Jeu 11 Jan 2018 - 18:10

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par alain EGUERRE Jeu 11 Jan 2018 - 15:36

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Jan 2018 - 14:26

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par E T Jeu 11 Jan 2018 - 14:16

» ASPRETTO (B.A.N.)
par jean claude monzie Jeu 11 Jan 2018 - 14:08

» Sous-marin La Minerve 1941
par COLLEMANT Dominique Mer 10 Jan 2018 - 23:12

DERNIERS SUJETS


Histoire vraie

Partagez
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Histoire vraie

Message par Claude JORGE le Mar 31 Jan 2006 - 12:21

Vécu par le narrateur,
1964, Q/M armurier sur l'EE la Galissonière.
Mon poste de manoeuvre, fusil lance amarre, plage arrière.
Milhaud 6 accostage par très fort mistral, nous éloignant du quai.
Nous étions tous en grande discussion dans l'attente d'agir lorsque le bâtiment serait suffisamment près du quai, malgrè le remorqueur le quai était toujours aussi loin.
Ordre m'est donné d'utiliser le lance-amarre.
Action. Ce que je n'avais pas vérifié, c'est que le vent avait légèrement déroulé le fil et qu'il avait fait un tour mort autour de la crosse de mon fusil.
Lorsque j'ai appuyé sur la détente le fusil a été emporté et il est tombé sur un bolar.
Il s'est cassé en deux.
Lorsque nous avons enfin amarré le bâtiment il m'a fallu aller chercher mon fusil, je l'ai pris par la bretelle et d'un côté il y avait le fu et de l'autre le sil.
Il a fallu faire faire un rapport et bien sur coup de pipeau, devinez qui était mon chef de service ? OE MONTORIOL, qui avait été mon capitaine de cie aux arpètes.....


Dernière édition par Claude JORGE le Lun 19 Jan 2009 - 18:24, édité 1 fois
avatar
fle jp
QM 1
QM 1

Age : 69
Commis équipage NON

Re: Histoire vraie

Message par fle jp le Mar 31 Jan 2006 - 12:32

tu vois comme quoi il fau toujours et en tout temps controler son arme avant "tir" :roll:





Ancien de la royale
avatar
René03
MAJOR
MAJOR

Age : 72
NON

Re: Histoire vraie

Message par René03 le Mar 31 Jan 2006 - 15:38

T'a pas eu de veine. et heureusement pas de blessé. le bidel du bord à dû en faire une jaunisse de voir un fusil cassé, :(



avatar
fle jp
QM 1
QM 1

Age : 69
Commis équipage NON

Re: Histoire vraie

Message par fle jp le Mar 31 Jan 2006 - 15:46

pour haddock


:pirat: :pirat: 👅 👅 :lol: :lol: :king:





Ancien de la royale
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Anecdotes surfaciers

Message par Claude JORGE le Mar 31 Jan 2006 - 18:15

Réponse à L9003
Autre anecdote, toujours vrai arrivée encore au narrateur.
( Il est vrai qu'en 32 ans de service j'ai eu l'occasion, et d'en voir et d'en être l'acteur.)
BALNY,au mouillage aux Marquises, je ne me souviens pas de quelle ile, j'étais responsable de la mise à l'eau du LCVP.
Ce poste je l'occupait depuis plus de deux ans avec des mises à l'eau très régulières, je connaissais mon équipe et savait parfaitement se qu'il convenait de faire.
La mer se creuse et le vent forci.
Un officier récement embarqué , qui doit chapeauter la manoeuvre est derrière moi, il me confirme "prennait la manoeuvre" je précise à tout le monde, fort que c'est à mes ordres qu'ils doivent obeir.
Nous entamons la séquence, embarcation sur les bossoirs, hisser pour larguer les crocs, avec le sifflet. le bâtiment roulait de babord à tribord de façon très prononcée, je fais brasser les bossoirs à l'extérieur et j'entamme la descente rapidement, l'officier derrière qui se met à crier, remonter, moi je continuais à faire descendre pour vite larguer et sécuriser le personnel, le gars à la commande des cables ne savait plus à qui se fier, le cipal qui dit de descendre et le 3 galons de monter, bref le LCVP s'est trouvé à mi- chemin entre le haut et le ras de l'eau. une première fois il a éte soulevé mettant du mou dans les cables , moi je sifflait pour choquer et le 3 galons à faire virer. Cela n'a pas trainé,à la deuxième fois un cable à cassé et le LCVP était pendu par le brin de l'arriere, l'armement s'est retrouvé dans le fond, la peur au ventre, j'ai envoyé l'off. au prunes et j'ai terminé la manip. en catastrophe.
Pas de bobo pour le personnel, le LCVP lui, il est resté sur l'ile et c'est la goêlette qui l'a rapatié sur Papeete.
Explication de gravure chez le Pacha, le 3 galons et moi.
Résultat: je n'ai pas eu raison mais l'off. non plus. Il est normal que le Cdt ne dévalorise pas un de ses off. mais je sais qu'il a eu un blame.


Dernière édition par le Mer 22 Fév 2006 - 10:02, édité 1 fois
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: Histoire vraie

Message par † Fanch 56 le Mar 31 Jan 2006 - 18:45

La rade ou la marine mouillait, s' appelait la Baie des Vierges à Nuku Hiva, j'y ai passé trois jours avec la Dives. Promenade à cheval avec les fameuses selles en bois, ballade dans la montagne, avec des endroits "Tabou" ou il y avait plein de tiki. Des jolies filles, mais vraiment trop jeunes pour nous. Et un accueil chaleureux. :D





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
Invité
Invité

Re: Histoire vraie

Message par Invité le Mar 31 Jan 2006 - 19:05

POUR HADDOCK. Je ne voudrais pas vous décevoir mon cher, mais bien souvent, c'était le sako du bord qui avait le fusil lance amarre lors du poste de manoeuvre. Les boscos, devaient eux, user de leur force légendaire pour souquer ferme sur l' aussiére. lol!
avatar
MARCOT Daniel
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Missilier ASM NON

le 3ème laron

Message par MARCOT Daniel le Mer 1 Fév 2006 - 16:24

Ne vous battez pas pour savoir qui des sakos ou des manoeuvriers utilisaient le mieux le fusil lance amarre car sur les sous marins nous n'avions aucun de ces spécialistes à notre disposition et cette tache revenait aux missiliers, qui s'en tiraient fort bien.

La preuve je n'ai pas d'anecdote à raconter à ce sujet ce sujet
avatar
MARCOT Daniel
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Missilier ASM NON

Le Patron du Pont

Message par MARCOT Daniel le Mer 1 Fév 2006 - 17:56

Les patron du pont que j'ai connus lors de mes embarquements étaient tous des anciens timoniers brevetés Chef de Quart, mais comme la période couvre les années 61 à 78, des boscos ont sans doute tenu ce poste par la suite

petit rappel

Sur les sous marins le patron du pont remplissait la fonction de Bidel
avatar
René03
MAJOR
MAJOR

Age : 72
NON

Re: Histoire vraie

Message par René03 le Mer 1 Fév 2006 - 18:09

Je confirme que le fusil lance amarre était manipulé par des sakos mais pas plus doués que d'autres; j'ai vu une fois par fort vent contraire, le filin filer en direction du quai, et faire demi tour pour retomber de l'autre bord.



avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

fusil lance amarres

Message par Claude JORGE le Mer 1 Fév 2006 - 18:30

Rene03,
dans le même ordre d'idée, j'ai vu partir le pommeau qui était censé emmener la drisse sur le quai, partir tout seul et tomber sur la voiture du Bosco. je vous dis que cela à jasé dans les oreilles du fautif.
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Histoire

Message par Claude JORGE le Mer 1 Fév 2006 - 18:45

Toujours avec les armes, ( en temps qu'armurier, je peux emmener de l'eau à votre moulin.)
Centre Ecole Rochefort 1960.
Une équipe partait tous les soirs avec les armes pour garder la Pyro, dont je ne me souviens pas le nom, ils passaient la nuit dans un poste de garde et montaient la garde à tour de rôle.
L'armurier délivrait les fusils avec baïonettes et munitions ensachées et vérifiait au retour, le nombre et l'état des armes.
Surprise quand un matin, en vérifiant la baîonette d'une arme de la trouver pleine de sang.
Branle bas de combat! que c'est-il passer?
Appel pour vérifier que personne ne manque .
Il s'avère que c'était un rat qui en avait été la victime.
avatar
René03
MAJOR
MAJOR

Age : 72
NON

Re: Histoire vraie

Message par René03 le Jeu 2 Fév 2006 - 11:22

ça me rapelle que j'ai passé une après midi pour démêler une ligne de lance amarre 😢 :pale:



avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: Histoire vraie

Message par † Fanch 56 le Jeu 2 Fév 2006 - 12:21

Sur la Dives, il n' y avait pas de loch électronique, nous avions une ligne de 200 mètres de long, qui trainait derrière la bateau lorsque nous étions à la mer, avec au bout un sorte d' hélice, qui donnait des tours sur un compteur amarré à la rambarde.
Quelle galère, car avant d' arrivé au port, il fallait tout lover, et c ' était des frisettes tout du long :twisted:





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
MARCOT Daniel
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Missilier ASM NON

le lance amarres et les noeuds

Message par MARCOT Daniel le Jeu 2 Fév 2006 - 12:34

Coluche mettait exactement le même temps pour défaire, après lavage, les noeuds qu'il avait fait avec le linge pour démontrer que la lessive lavait aussi bien l'intérieur que l'extérieur.

Moralité: Pour tenir jusqu'au "dégagé", ne fait jamais en 1 heure ce que tu peux faire dans l'après midi
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Fanch

Message par Claude JORGE le Jeu 2 Fév 2006 - 13:53

Parlé Marine,
Avant d'avoir le fameux lock, ou bien le tube de Pitot pour déterminer la vitesse d'un navire il était fait appel à un bout avec des noeuds que l'on laissait à l'arrière alors que l'on naviguait.
C'est le nombre de noeuds qui partait à l'eau qui déterminait sa vitesse, d'où l'expression: un navire file tant de noeuds.
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Parlé Marine

Message par Claude JORGE le Jeu 2 Fév 2006 - 13:54

Ne jamais faire le jour même ce qu'un cuillon peut faire le lendemain!
avatar
MARCOT Daniel
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Missilier ASM NON

la suite svp

Message par MARCOT Daniel le Jeu 2 Fév 2006 - 14:09

ne jamais faire le lendemain ce qu'on peut faire le surlendemain
avatar
facilelavie
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 64
NON

Re: Histoire vraie

Message par facilelavie le Mar 21 Fév 2006 - 17:26

Claude pour le LCVP c'etait a Iva oa on a bien ri mais apres coup



Souvenirs souvenirs ... que de bons souvenirs.
École des Mousses, puis 36 ans...
avatar
Jean-Louis THIEBAUT
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
NON

Re: Histoire vraie

Message par Jean-Louis THIEBAUT le Mer 5 Juil 2006 - 17:56

lol! Sous-Marin NARVAL lol!

Quelque part en plongée, lorsque je suis sortie des "Poulaines" après avoir pousser la chasse d'eau, je me suis fait eng..ler par un midchip en formation car il fallait economiser l'EAU DOUCE Je n'ai pas répondu mais j'ai secoué la tête en le regardant dans les yeux.
Puis j'ai entendu que l'O2 l'appelait ....................





"Sur la tombe des marins ne fleurissent pas les edelweiss ".
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 66
Gendarmerie maritime NON

Re: Histoire vraie

Message par Hatoup le Mer 5 Juil 2006 - 18:52

Vu également dans le pacifique. ☀
Deux matelots dans un LCVP vont passer une amare sur un coffre. Le premier saute prestement sur le coffre, et arrive ce qui est de règle dans ce cas: il tombe à l'eau :lol: :lol: . Son camarade "pose" la porte du LCVP en plein centre du coffre, met en avant lente, va à l'arriére de l'embarcation, puis se penche pour repêcher son copain qui barbotte en lui tendant la main. Naturellement il passe lui aussi à la baille, alors que le LCVP ripe le long du coffre, et s'éloigne vers le large tout doucement. Personnels et matériel seront récupérés par des témoins de la scène, hilares..... :lol: :lol: :lol: :lol:
HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
Michel Lucas
BARDE DU FORUM
BARDE DU FORUM

Age : 62
Manœuvrier équipage NON

Re: Histoire vraie

Message par Michel Lucas le Lun 16 Oct 2006 - 18:22

BANFI a écrit:POUR HADDOCK. Je ne voudrais pas vous décevoir mon cher, mais bien souvent, c'était le sako du bord qui avait le fusil lance amarre lors du poste de manoeuvre. Les boscos, devaient eux, user de leur force légendaire pour souquer ferme sur l' aussiére. lol!


Au cours de nos nombreux ravitaiilements en mer mon rôle était à la barre , en tant que chouf je n'y échappait pas, cela me faisait les bras à balancer sans arrêt la barre de qq degrés. il est arrivé que je tienne une fois la ligne de distance entre les deux navires et je ne sais pourquoi il y a eu un écart assez important du à une lame plus grosse que les autres et la ligne filait ... filait mes gants de protection commençaient à me chauffer sérieusement les mains , mais je n'ai pas lâcher! Je me souviens également la partie de plaisir pour démêler la ligne du fusil lance ammarres ah quelle prise de tête !!!et au fusil c'était un fusco






l'homme  est  en  mer  depuis l'enfance  matelot
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 69
Électricien d armes   NON

histoire vraie

Message par parriaux christian le Ven 17 Nov 2006 - 17:04

sur le casabianca en 1966 on faisait l'ecole de tir un jour l'officier de
tir s'inquietait que l'obus de 127 de la tourelle arriere etait tombe a plus de 30 metres de l'arriere
effectivement apres verification par la dcan ce n'etait plus un canon de 127 mais de 132 quelque temps apres nous avons assistes au changement de l'affut quel travail



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
Michel Lucas
BARDE DU FORUM
BARDE DU FORUM

Age : 62
Manœuvrier équipage NON

faut il parfois désobéir aux ordres de l'officier ?

Message par Michel Lucas le Ven 17 Nov 2006 - 17:46

Cela m'est arrivé , lors d'un appareillage avec le Colbert...


Chouf Bosco , j'étais appellé à la barre, à chaque manoeuvre du Navire , que se soit en ravitaillement ou en manoeuvre, ou au poste de combat.

Ceci suite... à une désobéissance au cours d'une manoeuvre en sortant du port de Toulon...
Cela faisait deux ans environ que je tenais la barre du Colbert , à force les ordres on les connaissait, même s'il n'y avait qu'un petit hublot pour voir dehors , on anticpait dans notre tête l'ordre suivant...

- La barre à droite 30
- La barre est 30 à droite

Puis venait à gauche 20... on faisait un S pour passer la digue
sauf qu'une fois et bien l'officier de quart a inversé les ordres !

La barre à gauche 30
j'ai hurlé la barre est 30 à gauche !

bien ! à droite 20
j'ai hurlé la barre est 20 à droite , mais regardant par le hublot je voyais bien qu'il y avait ( comme disait Fernand Raynaud ) comme un défaut et mine de rien j'ai inversé les ordres faisant comme d'habitude !

A ce moment le pacha est sorti de son fauteuil
- Stoppez les machines ! la barre à droite 30.... mais la route est bonne comment cela se fait le navire manoeuvre correctement malgré les ordres contraires ?

'J'ai repondu d'une voix toute timide
c'est moi commandant j'ai manoeuvré comme d'habitude et pourtant j'ai hurlé les ordres qui me semblaient faux...

Si je comprends bien Quartier maitre vous avez désobéi aux ordres de l'officier ?

De ma voix timide j'ai répondu avec un culot qui m'a étonné,

Oui mais si je n'avais pas désobéi , nous serions dans la digue à cette minute !

L'officier de quart a été suspendu de la manoeuvre, et moi je suis tout de même passer au trapèze en présence du second et du pacha,
qui pour me punir m'appela à chaque manoeuvre délicate du batiment , de quart ou pas !






l'homme  est  en  mer  depuis l'enfance  matelot
avatar
Invité
Invité

Re: Histoire vraie

Message par Invité le Ven 17 Nov 2006 - 17:55

Bosco tu à été parfait sur ce coup là. Maintenant je souléve la question suivante. Lorsque l'on est professionnel (comme l'a été Bosco), faut il désobéir à un ordre, venant d'un superieur, sachant que ce dernier a tout faux. (ne pas se repporter au dicton suivant: Article 1er: le chef a toujours raison. Article 2: si le chef à tort, se repporter à l'article 1er.) Dans le cas qui nous interesse, je ne veux même pas imaginer ce qui se serait passé si Bosco n'avait pas réagi :affraid: .

    La date/heure actuelle est Dim 21 Jan 2018 - 13:22