Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 732038 messages dans 14155 sujets

Nous avons 14545 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est XAD

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» UNITÉ MARINE DAKAR
par thevelin gerard Aujourd'hui à 9:31

» EMILE BERTIN (Croiseur)
par devouleme Aujourd'hui à 9:20

» Marine Marseille
par salonais Aujourd'hui à 7:59

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par coutil Hier à 20:48

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par alain EGUERRE Hier à 20:22

» ANDROMEDE
par COLLEMANT Dominique Hier à 18:09

» VICTOR HUGO - 1903 (CROISEUR)
par larcher Hier à 16:07

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Hier à 16:05

» [ Blog visiteurs ] Croisière AR France Thaïlande en 70 ?
par facilelavie Hier à 15:57

» COLBERT - 1928 (CROISEUR)
par larcher Hier à 15:25

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 14:40

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par BEBERT 49 Hier à 11:48

» La spécialité infirmier Marine
par Max Péron Hier à 11:42

» [Marine à voile] L'Hermione
par Christian DIGUE Hier à 11:22

» [ Blog visiteurs ] L’aviso « Francis Garnier » à Manille en 1961
par Momo Hier à 10:24

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par Momo Hier à 10:20

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par loulou06000 Hier à 10:13

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES INSPECTIONS DE SACS
par LEMONNIER Sam 15 Déc 2018 - 18:01

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par byu30 Sam 15 Déc 2018 - 12:14

» RÈGLEMENT DU BLOG VISITEURS A LIRE AVANT DE POSTER
par Charly Ven 14 Déc 2018 - 21:02

» BÉARN (PA)
par coutil Ven 14 Déc 2018 - 16:43

» [Les traditions dans la Marine] Chouf au dessus de dix
par Jean-Pierre DAFFNIET Ven 14 Déc 2018 - 12:26

» ARROMANCHES (PA)
par PAUGAM herve Ven 14 Déc 2018 - 10:37

» MALABAR (RHM)
par LANNUZEL Dédé Ven 14 Déc 2018 - 9:51

» L'ÉTOURDI (E.C.)
par BOBOSSE Ven 14 Déc 2018 - 0:16

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 13 Déc 2018 - 17:05

» LCT - L9061
par gerardsin59 Jeu 13 Déc 2018 - 15:56

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par gerardsin59 Jeu 13 Déc 2018 - 15:55

» RHIN (BSL)
par Joël Chandelier Mer 12 Déc 2018 - 20:30

» [ Blog visiteurs ] Madagascar Diego Suarez
par Invité Mar 11 Déc 2018 - 22:33

» [ Les stations radio et télécommunications ] Station de Rambouillet.
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 11 Déc 2018 - 15:37

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Mar 11 Déc 2018 - 13:42

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Max Péron Mar 11 Déc 2018 - 10:48

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par LA TOULINE Mar 11 Déc 2018 - 9:12

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par Roli64 Lun 10 Déc 2018 - 18:48

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Jean-Marie41 Lun 10 Déc 2018 - 18:08

» Gabare Luciole
par Invité Lun 10 Déc 2018 - 17:10

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par pinçon michel Lun 10 Déc 2018 - 8:07

» [ Histoire et histoires ] Le Blockaus de Plougonvelin (29)
par COLLEMANT Dominique Dim 9 Déc 2018 - 17:39

» DIXMUDE (BPC)
par Bureaumachine busset Dim 9 Déc 2018 - 15:29

» [Catastrophes...] PREMIAN ... LE SOUVENIR
par Joël Chandelier Dim 9 Déc 2018 - 13:43

» COMMANDANT DUCUING (AVISO)
par Laurent Dim 9 Déc 2018 - 12:04

» [ Divers - Les classiques ] Sous-marin La Minerve 1941
par loulou06000 Sam 8 Déc 2018 - 22:30

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Bureaumachine busset Sam 8 Déc 2018 - 20:23

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par marsouin Sam 8 Déc 2018 - 18:59

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par guedon Ven 7 Déc 2018 - 17:18

» BOUVET (EE)
par gégé Ven 7 Déc 2018 - 15:52

» FLOTTILLE 34 F
par montroulez Jeu 6 Déc 2018 - 20:59

» RHÔNE (BSAH)
par gilbert kerisit Jeu 6 Déc 2018 - 14:11

» [Divers EAMF] Cours du BS mécanicien du service général à Saint Mandrier
par ftaviot Jeu 6 Déc 2018 - 11:55

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par COLLEMANT Dominique Jeu 6 Déc 2018 - 11:37

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par COLLEMANT Dominique Jeu 6 Déc 2018 - 10:07

» [Service à terre] STATION RADIO ROCHANOU à PLOUGASTEL DAOULAS (C R A X BREST).
par reneelyo Jeu 6 Déc 2018 - 8:06

» LES AVISOS EX COLONIAUX BISSON ET CDT DE PIMODAN
par alain EGUERRE Jeu 6 Déc 2018 - 3:56

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par alain EGUERRE Jeu 6 Déc 2018 - 3:47

» [ Bâtiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par PAUGAM herve Mer 5 Déc 2018 - 21:28

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Joël Chandelier Mer 5 Déc 2018 - 20:42

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par DAN Mer 5 Déc 2018 - 19:53

» L'Expédition d'Egypte 1956
par Bureaumachine busset Mer 5 Déc 2018 - 17:36

» TARTU (EE)
par lefrancois Mer 5 Déc 2018 - 12:22

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par loulou06000 Mar 4 Déc 2018 - 23:11

» [Divers les Nuc] Le BARRACUDA
par COLLEMANT Dominique Mar 4 Déc 2018 - 21:28

» AGOSTA (SM)
par Jean-Marie41 Mar 4 Déc 2018 - 18:58

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Joël Chandelier Mar 4 Déc 2018 - 14:43

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Mar 4 Déc 2018 - 12:11

» [ École des Mousses ] 2ème compagnie mars 72 - mars 73
par DTL Mar 4 Déc 2018 - 11:26

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Michel Roux Mar 4 Déc 2018 - 10:16

» DÉTROYAT (AVISO)
par mysterioustef Mar 4 Déc 2018 - 10:03

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Mar 4 Déc 2018 - 8:46

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par tsarrax Lun 3 Déc 2018 - 21:12

» [ Blog visiteurs ] Charles Perrot.
par Invité Dim 2 Déc 2018 - 23:12

» [ Blog visiteurs ] PAPOUIN Allain
par Invité Dim 2 Déc 2018 - 22:47

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par pinçon michel Dim 2 Déc 2018 - 7:55

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par Pele70 Sam 1 Déc 2018 - 14:24

» MISTRAL (BPC)
par Michel Roux Sam 1 Déc 2018 - 11:40

» LOCUSTE (GABARE)
par Pascal 57 Sam 1 Déc 2018 - 11:09

» [ Blog visiteurs ] BAN Dakar 1952 à 1956
par Brand Robert Ven 30 Nov 2018 - 22:25

» SEINE (BSAH)
par Jean-Marie41 Ven 30 Nov 2018 - 18:59

» [Les anciens avions de l'aéro] F4 U7 Corsair
par matelot joe Ven 30 Nov 2018 - 11:35

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par DTL Ven 30 Nov 2018 - 11:17

» TAAPE (Remorqueur-Ravitailleur)
par Jean-Marie41 Jeu 29 Nov 2018 - 19:03

» [Les Musées en rapport avec la Marine] CEUX QUI VISITENT LA FLORE
par espadon44 Jeu 29 Nov 2018 - 17:46

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Jean-Léon Jeu 29 Nov 2018 - 13:06

» MINERVE (SM)
par Jean-Léon Jeu 29 Nov 2018 - 12:15

» [Campagnes] DAKAR
par gerard reboux Jeu 29 Nov 2018 - 10:39

» ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par boboss Jeu 29 Nov 2018 - 9:48

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par VERNEYGérard84 Mer 28 Nov 2018 - 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par hetet a Mer 28 Nov 2018 - 16:59

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mar 27 Nov 2018 - 19:23

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par loulou06000 Mar 27 Nov 2018 - 18:48

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Michel Roux Mar 27 Nov 2018 - 18:38

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DES AEROPORTS DE L'ILE DE FRANCE
par Jean-Marie41 Mar 27 Nov 2018 - 18:11

» [ Recherches de camarades ] du ER Le Corse 73/74
par cajun Mar 27 Nov 2018 - 10:27

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Bureaumachine busset Lun 26 Nov 2018 - 18:36

» [ VOS ESCALES ] Alexandrie - Égypte
par Bureaumachine busset Lun 26 Nov 2018 - 18:32

» [ Blog visiteurs - Répondez au message pour voir l'email ] Recherche personnes embarqués sur le Clemenceau et le Foch octobre 1967 à septembre 1970
par Pierre 83 Lun 26 Nov 2018 - 12:20

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par Bureaumachine busset Dim 25 Nov 2018 - 17:00

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par Charly Dim 25 Nov 2018 - 9:05

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par COLLEMANT Dominique Sam 24 Nov 2018 - 23:21

DERNIERS SUJETS



Dictionnaire POLYNÉSIEN

Partagez
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Mar 3 Nov 2009 - 15:44

Quant à lettre G, pour les Français elle est imprononçable sans apprentissage.

Gake, Gapata, Gahutu, Gutu, Gie gie, Uga etc.

Un mot souvent prononcé par nous : c’est Gake, ce qui veut dire l’autre bout de l’atoll par rapport au village principal. Certains disent donc : Naké ou encore Gnaké. Tout cela fait bien rire le Paumotu. Gnaké se rapproche un peu de la vraie prononciation mais c’en est encore loin. Il faut vraiment être du pays pour l’énoncer.

En fait, ce n’est pas avec la gorge ni avec l’aide de la langue qu’il faut créer ce son, il faut faire comme si l’on voulait le sortir par le haut du nez et dans le nez, mais en l’amorçant avec la gorge. J’y suis arrivé facilement mais pas d’emblée, au bout de quelques mois seulement et bien sûr en parlant avec les Reao tous les jours. Je pense que s’il y avait autant de mots avec le G qu’avec le K, l’apprentissage se ferait plus vite. Le mot le plus difficile pour moi, ce fut Gutu : pou. Mais pour Uga, le gros bernard-l’hermite qui squatte la coquille de maoa, ce fut facile.

Les Français éludent rapidement ces difficultés : un exemple que pourra confirmer Tataio ou Tataio vahiné : Totegiegie, (je ne sais pas ce que veux dire tote ou to te en Mangarevien) et je me le traduit par îlot au Giegie, ou encore îlot couvert de gie gie ( c’est l’arbrisseau qui porte le non de suriana maritima et qui ressemble au miki miki). Alors les Français du CEP, de Totegiegie imprononçable, ils en ont fait Totégégie

A Pilon


Dernière édition par PILON le Mer 4 Nov 2009 - 14:20, édité 2 fois
avatar
Le Paulois
MATELOT
MATELOT

Age : 82
NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par Le Paulois le Mar 3 Nov 2009 - 17:40

Vers les années 1970 je prenais en ville , des cours de navigation destinés à passer les permis bâteaux.
Les cours de secourisme étaient dispensés par le P/M infirmier de FARE UTE .
Il était complètement chauve et les tahitiens qui suivaient les cours l'appelaient "La Luna". Je pense que c'était en relation avec l'astre !!!!
Lui n'appréciait pas trop .
avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Timonier équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par † tataio le Mar 3 Nov 2009 - 18:56

oui André pour Tote, c'est exactement ça.
pour ce qui est du "g", je n'ai jamais réussi a le prononcer comme il faut,
il faut alors biaiser, par exemple Mangareva, je dit Ma'areva (a la tahitienne avec la glottale occlusive qui remplace dans ce cas là, le "g")
pour Rangiroa, je dit Ra'iroa et je me fais mieux comprendre comme cela.

tu as raison de dire imprononçable, mais je me rappelle bien que tu parlais bien le puamotu

Le paulois, je pense moi aussi, que c'est certainement en rapport avec l'astre.



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par jean-claude BAUD le Mar 3 Nov 2009 - 20:49

Pour moi la traduction littérale est "eau de mer"....

Je n'avais pas vu que la réponse était déjà donnée.




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Lun 9 Nov 2009 - 12:14

kiaorana Kotou

Voilà un mot tahitien difficile à prononcer dans les îles Tuamotu de l’Est. Il s’agit de ‘ARAPO’A, gorge.

Là-bas il se prononce et s’écrit KARAPOGA, et ce mot devient aussi : gourmand, goinfre. Dans le dialecte Tahitien, le K et le G disparus sont remplacés par le coup de glotte.

Par exemple, si votre invité a mangé beaucoup trop de poisson, vous pourrez lui signaler qu’il est un TAGATA KARAPOGA, un gourmand, un goinfre. (TA’ATA = homme, à Tahiti, devient TAGATA dans l’EST). Mais voilà qu’il n’est pas facile à prononcer pour les popaa que nous sommes.

Ces K et ces G font que, le dialecte des Tuamotus est plus beau que celui de Tahiti.

Au sujet de Mangareva : Comme dans les mots polynésiens, jamais deux consonnes ne se suivent, on devrait l’écrire Magareva ; et bien sûr sans accent puisque le " é ", le " è " ou le " ê " n’existent pas et que tous les E se prononcent " é ".

A Pilon


Dernière édition par PILON le Mer 2 Déc 2009 - 10:54, édité 1 fois
avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Timonier équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par † tataio le Lun 9 Nov 2009 - 15:00

ena koe André
bonjour Andre
maro'i nui
merci beaucoup
oui c'est vrai que le dialecte des Tuamotu et de Ma'areva est plus beau
tataio



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

tahitien

Message par parriaux christian le Ven 13 Nov 2009 - 18:12

je me sers de cela et d'autres



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Mer 25 Nov 2009 - 21:19

dictionnaire franco-tahitien

J’ai également le même ouvrage que celui ci-dessus, ainsi que d’autres ; le mien c’est l’édition de 1969 qui constitue la cinquième édition revue et augmentée.

Mais il est incomplet, car bien que ce soit une édition « augmentée » il y a encore à faire. En effet, beaucoup de ce que l’on appelle les gros mots n’y figure pas et il manque aussi pas mal de mots se rapportant aux sexes tant masculin que féminin.

A P
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Mer 2 Déc 2009 - 10:52

Au sujet des mots étrangers dans les dialectes polynésiens.
Commme les premiers colonisateurs sont les Anglais, il est normal que les tahitiens qui ne connaissaient pas certains objets, adopte les noms apportés par les visiteurs, c’est pourqoi dans ce dialecte on trouve beaucoup de mots anglais, mais prononcé à leur façon ; il y a aussi des mots dérivés du Français mais en moindre quantité.

En voici un échantillon

De L'Anglais :

Hamara, marteau, hammer

Teata, cinéma, theâtre

Rata, lettre, letter

Purumu, balai, broom

Uaina, vin, wine

Prutia, allemand,prussien

Taima, temps, time

Totini, chaussettes, stocking (bas)

Hora, heure, hour

Rapiti, lapin, rabbit

Numera, numéro, number

Punu, tout ce qui est métal , vient de spoon, cuiller

Moni, monnaie, money

Pata, beurre, butter

Pepa, poivre, pepper

Mati, allumettes, match

Apara, pomme, apple

Raiti, riz, rice

du Français

Pia, bière

Taofe, café (ou anglais coffee)

Paroita, paroisse

Tapone, japonais

Noere, noël

Or, piru (parce que la richesse c’est le Pérou)



A Pilon
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Mar 8 Déc 2009 - 15:03

Bonjour à tous,
Pour JeanPitre,
Ton message du Ier juin (mais je ne sais pas de quelle année et que je n’avais pas lu), numéro 18.

Au sujet du raerae Anna Kareto à Hao et dont tu parles.

Il se trouve que j’ai très bien connu cet homme originaire de Reao et membre de la famille Keha de cet atoll. Je l’ai côtoyé là-bas avant qu’il ne se fixe à Hao. Il n’avait pas simplement un physique de boxeur ; petit, rablé, il avait bien pratiqué la boxe à Tahiti quand il quitta son île natale, mais je ne sais pas s’il avait fait des prouesses ou simplement reçu des gnons.

Son nom n’était pas Anna Kareto, une déformation française. C’est son nom de baptême, le igoa papetito, ( le prénom dirait-on) qui était Anaclet (pris dans la liste des saints du père ou du catéchiste) et prononcé à la façon tuamotu : Anakeleto ou Anakereto. Et tout cela parce qu’il était né le 13 juillet.

J’ai entendu dire qu’il avait été surnommé Mamy Blues à Hao ?

André Pilon


Dernière édition par PILON le Ven 18 Déc 2009 - 9:24, édité 1 fois
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par Joël Chandelier le Mar 8 Déc 2009 - 15:32

Salut "prés" Pilon (ben oui tu as été mon "prés" à Muru)
Petit truc pour connaitre l'année des posts. Tu vas sur Profil puis sur Préférences et tout en bas tu mets l'affichage de la date comme bon te semble
Et pour rester dans le sujet dictionnaire Polynésien nana paï lol! orthographe bien sur à vérifier






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
byu30
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Mécanicien Plongeur

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par byu30 le Mar 8 Déc 2009 - 15:46

Pour André (Pilon), non Anna, s'appelait bien Anna Kareto, et Mamy Blues était un autre raerae, bien plus jeune d'ailleurs, du moins jusqu'en 77 ....



avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Ven 25 Déc 2009 - 22:04

Voici quelques particularités des dialectes polynésiens.
Nous savons que les Polynésiens, qu’ils habitent sur une île haute comme Tahiti, ou bien sur les îles basses, les atolls, ne connaissaient, avant l’arrivée des explorateurs européens, comme mammifères terrestres que le cochon : Pua’à, puaka aux tuamotu ; le chien : Uri ou gake ; et le rat : Ioré ou bien kiore sur les îles basses de l’est. Ces trois espèces ont traversé l’océan à bord des pirogues, le cochon et le chien comme espèce utile puisqu’on les mangeait tous deux. Les rats, peut-être comme passagers clandestins et ils furent aussi mangés par la suite.
Avec les visiteurs venus de l’autre côté de la terre ils découvrirent les vaches, les chevaux, les chèvres, les moutons, les chats… et certains insectes, et ils donnèrent rapidement un nom à tous ces nouveaux venus en se basant pour plusieurs, sur le cochon, qui lui, portait le nom de Pua’a, Puaka aux Tuamotu.
Et c’est ainsi que le cheval porte le joli nom de Pua’à horo henua (le cochon qui court dans la campagne).
La vache, devint le Pua’a toro, le cochon taureau.
La chèvre, alors elle, ce fut le Pua’a niho, c’est-à-dire le cochon avec des dents (niho)… sur la tête.
Le mouton, ce fut tout simplement le Mamoe (aucune remarque).
Le chat, ce fut le Pi’i fare, parce qu’il miaule (pi’i = appeler) sur le toit du fare.
La guêpe, qui vint un peu plus tard, comme tout ce qui vole, fut un manu, mais comme elle a un aiguillon et qu’elle pique, elle sera : Manu patia, la bête qui vole avec un harpon (patia).
L’abeille qui pourtant a un harpon comme la guêpe, portera le joli nom de manu meli (miel) et je me souviens avoir appris ce mot par la bouche de monsieur de Verneix, à Rapa. Il avait trois ruches et chacun sait, parmi ceux qui l'ont connu, qu’il accusait le CEP d’avoir fait mourir ses colonies d’abeilles avec les retombées radioactives : le strontium les avait tuées, disait-il.
Les autres insectes, qui étaient déjà connus : la Puce Tutue ; le pou ‘utu, gutu sur les îles basses ; le moustique connu mais pas sur tous les atolls, c’est : nao nao ou encore namu.
Longtemps après l’installation des premiers européens dans ce territoire, arriva un nouveau mammifère : le Singe, bien entendu les Tahtiens lui donnèrent un nom, ce fut le uri ta’ata, le chien homme.
Un jour à Tureia à l’occasion d’un tamaaraa, après avoir bu pas mal de sangria, une friandise pour les paumotu, deux vahinés s’étaient empoignées par les cheveux par ce que l’une avait traité l’autre de vahiné uri taata, de guenon, donc.


André Pilon
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Sam 30 Jan 2010 - 16:52

Quelques curiosités :

Dans le post : l’écho de Mangareva, Jean-Claude, hier, nous dit qu’il se promenait, la nuit avec son Mori pata, sa lampe torche.

mori == lumière, lampe
pata == appuyer (c'est aussi le beurre)

Le mori pata est donc un appareil qui nous donne de la lumière en appuyant.

mais encore :

pata pata == appuyer plusieurs fois de suite
pata pata == machine à écrire
vahine pata pata parau == une dactylo, ou encore vahine pata pata rata
pata pata rata == machine à écrire (rata = letter)
pata pata moni == machine à calculer ( moni = money)
hohoa pata == appareil photographique
ta’ata hohoa pata == photographe
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Sam 30 Jan 2010 - 16:52

Quelques curiosités :

Dans le post : l’écho de Mangareva, Jean-Claude, hier, nous dit qu’il se promenait, la nuit avec son Mori pata, sa lampe torche.

mori == lumière, lampe
pata == appuyer (c'est aussi le beurre)

Le mori pata est donc un appareil qui nous donne de la lumière en appuyant.

mais encore :

pata pata == appuyer plusieurs fois de suite
pata pata == machine à écrire
vahine pata pata parau == une dactylo, ou encore vahine pata pata rata
pata pata rata == machine à écrire (rata = letter)
pata pata moni == machine à calculer ( moni = money)
hohoa pata == appareil photographique
ta’ata hohoa pata == photographe

A P
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par jean-claude BAUD le Sam 30 Jan 2010 - 20:16

Continuons dans les insectes...En Mangarévien..
Moustique : komanu.
Mouche : takaure.(le "ure" final faisant toujours rire les Tahitiens).
Mouche en tahitien se disant :ra'o .
Morpion : kutu papa'a .Papa'a = Popa'a désignant le Blanc..Conclusion, la bête ne devait pas être endémique... :

Ne pas oublier le cent pieds ( veri ) pouvant mesurer plus de 20cm très venimeux, sortant en grand nombre avant la pluie..
Iule ; veri kinito , pas très gentil à l'encontre des chinois...


Cheval : puaka piki tagata :l'animal sur lequel l'homme (tagata) monte...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par Tinto le Sam 30 Jan 2010 - 20:34

Instructif ce post...Merci aux profs...

Ce qui me gêne un peu, c'est le titre...: " DICTIONAIRE ", avec un seul N...Un comble...!!!






   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Dim 31 Jan 2010 - 14:44

Donc, Jean-Claude, à Tahiti un pou se dit : 'UTU
à Magareva c'est le KUTU
et à Reao on gratte ses GUTU ( pas de S, les noms polynésiens ne portent jamais cette marque de pluriel)

devant un nom, pour indiquer son pluriel, on écrit : TE MAU
TE GUTU == LE POU
TE MAU GUTU == LES POUX

trois façons différentes d'écrire et de parler le même mot.

A. P.




"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Dim 31 Jan 2010 - 15:24

Comme les nomme Brassens dans : "Trompettes de la renommée", les parasites du plus bas étage qui soit, Les morpions, n'existaient pas à Magareva puisque les habitants de ces îles les ont nommés : les KUTU POPAA ( popaa == blanc.)



Donc, les morpions n'ont pas traversé le Pacifique dans les pirogues polynésiennes mais dans les bateaux venant d'Europe

A. P.




"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par Tinto le Dim 31 Jan 2010 - 17:39

Merci à André pour cette histoire de poux et morpions, et à la personne ayant corrigé le titre.
:




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par PILON le Mar 2 Fév 2010 - 18:01

Le mille-pattes

Quand je suis arrivé en Polynésie Française, comme tout le monde, j’ai fait connaissance avec la faune, dont le mille-pattes que l’on appelle à Tahiti le cent-pieds. C’est vrai, il en a plutôt cent que mille, et c’est une grosse bête par rapport aux mille-pattes riquiquis de chez nous. Il est même dangereux, certains ont fait l’expérience de sa morsure fulgurante ; je ne sais pas s’il mord ou bien s’il pince avec la pince qu’il a à sa queue. Vous laissez traîner vos draps à terre, il monte dans le lit, comme le faisaient les fakea (crabes de terres, sur un atoll quand ils sentent la montée des eaux.)
Il donne aussi l’occasion de faire un jeu de mots enfantin : qu’est-ce qui fait 99 fois tic et une fois toc ?? … un cent-pieds avec une patte en bois.
Tout cela pour vous dire qu’il y a quelques mots espagnols dans le dialecte Tahitien, et tout au moins le Cent-pieds. Oui en Espagnol le mille-pattes se nomme le Cienpiès (cent pieds)
On sait qu’à Tahiti, un essai de colonisation a été fait en 1772 du côté de Tautira par les Espagnols venus du Pérou, conduits par Boenechea commandant de l’Aguila, et qui avait pris possession de Tahiti en nommant l’île : Isla de Amat (le nom du vice roi du Pérou). Les Franciscains étaient chargés d’y répandre la Bonne Parole. Cela ne réussit pas
A Tahiti, de cet essai de colonisation, il ne reste rien si ce n’est au moins le nom de Cienpiès, cent-pieds.

A. P.
avatar
byu30
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Mécanicien Plongeur

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par byu30 le Mar 2 Fév 2010 - 19:19

Le cent pieds polynésien,

n'a pas sa pince venimeuse sous sa queue, mais sous sa tête ....

J'en avais ramenner un dans une éprouvette en verre, mais on me la malheureusement cassé et le cent pieds à finit par se décomposer ...



avatar
cmbil22
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 74
Détecteur Clairon

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par cmbil22 le Mer 3 Fév 2010 - 2:20

A Nouméa, où il existe une très grande communauté Tahitienne, je mettais en page une revue qui s'appelait "TE TAU TIARE" (je crois me souvenir). On me l'avait traduit par "LE TEMPS DES FLEURS", ce qui semble indiquer que TIARE est le nom générique de FLEUR. Question : pourquoi parle-t-on toujours de Tiare en parlant d'un certain type de fleur ? Comme par exemple celle que les tahitiennes se mettent derrière l'oreile ou en font les colliers d'arrivée et qui est du genre gardénia.




avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 71
Timonier équipage NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par † tataio le Mer 3 Fév 2010 - 9:08

bonjour cmbil22
tu as raison le terme tiare est la fleur dans sa généralité.
le véritable gardénia tahitensis qui est endémique de Tahiti s"apelle en réalité Tiare Tahiti:traduction la fleur de tahiti qui est le symbole du Pays.
le diminutif tiare as été utilisé par les européens et les non tahitiens, en fait ceux qui ne comprenaient pas la langue, la majorité des tahitiens parlent de tiare tahiti en désignant ce gardénia.
cordialement
tataio



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
avatar
JANPITRE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 86
NON

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par JANPITRE le Mer 3 Fév 2010 - 9:46

Bonjour les amoureux du fenua,

Qu'il est bon de lire vos "études de langue" . Je revis mes premières semaines sur le caillou quand le Dr. Taote Hoareau, terminant son 5°séjour, nous expliquait l'origine des mots tahitiens, et comment le Père Picpussien François Hell, nous racontait ses premiers sermons en paumotu. En particulier celui de la Toussaint, dans lequel le mot "saint" revenant très souvent, était entendu de travers(1) et faisait rire aux éclats toute l'assemblée.
Je pense qu'Anna Kareto est bien la déformation de Anacleto, et prononçant son nom je revois l'apparition que j'ai eu, un jour d'inspection de l'infirmerie-hopital, Anna Kareto en nuisette rose...dans les couloirs.
Je ressors de ma mémoire les toubibs :
Taote :Médecin
Taote tapu : Chirurgien
Taote Niaau : Dentiste

Pilon dis moi que tout cela est "bon" ...

Nana.

Janpitre.

(1)ce mot traduction de "Saint" ne serait il pas ressemblant au nom commun du "koukourou" alias "vit" chez nous.





EMA57, MRK58E, HAO77/78.

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
[Charles Baudelaire]

Contenu sponsorisé

Re: Dictionnaire POLYNÉSIEN

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 17 Déc 2018 - 10:38