Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Sous-Marin Minerve "Plaque Commémorative" (pour participer voir messages n°324 et 330) LE NORMAND (ER) - Page 12 Cliquez

Du haut de son sémaphore il veille !

LE NORMAND (ER) - Page 12 Avatar22 LE NORMAND (ER) - Page 12 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 818367 messages dans 14855 sujets

Nous avons 7439 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Alain57

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LE NORMAND (ER) - Page 12 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
LE NORMAND (ER) - Page 12 Livreo10

Derniers sujets

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par casinogarage Aujourd'hui à 0:39

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par Jean-Léon Aujourd'hui à 0:28

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Jean-Léon Aujourd'hui à 0:25

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:52

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:50

» MINERVE (SM) - TOME 2
par vazeilles Hier à 23:26

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par PAUGAM herve Hier à 21:42

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par ALAIN CHARBONNIER Hier à 19:04

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par Charly Hier à 19:01

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par Joël Chandelier Hier à 18:53

» [ Recherches de camarades ] camarades embarqués sur l'E.R. LE SAVOYARD entre juillet 1974 et avril 1978
par Daniel du 25 Hier à 16:04

» DAPHNÉ (SM)
par Max Péron Hier à 15:14

» SÉMAPHORE - PENMARC'H (FINISTÈRE)
par timoniersoum Hier à 11:10

» SOMALI (Batiment expérimentation)
par Michel Roux Hier à 10:16

» VIEILLES PAPERASSES] VIEILLES PAPERASSES HUMORISTIQUES
par Michel Roux Hier à 9:59

» [Campagnes] DAKAR
par PAUGAM herve Dim 19 Jan 2020 - 22:13

» [VOS ESCALES ] Brésil Rio de Janeiro
par loulou06000 Dim 19 Jan 2020 - 22:11

» FORBIN (EE)
par Bureaumachine busset Dim 19 Jan 2020 - 19:02

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] L'ARABE
par Bureaumachine busset Dim 19 Jan 2020 - 17:53

» La spécialité de sécuritar
par corre claude Dim 19 Jan 2020 - 16:59

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jacques DUVET Dim 19 Jan 2020 - 13:53

» EDIC 9074
par Jacques DUVET Dim 19 Jan 2020 - 11:45

» COMMANDANT L'HERMINIER (AVISO)
par Jacques DUVET Dim 19 Jan 2020 - 11:16

» [ Campagne ] LA RÉUNION - TOME 003
par alain EGUERRE Sam 18 Jan 2020 - 17:11

» [Les écoles de spécialités] EMES Cherbourg
par Jacques DUVET Sam 18 Jan 2020 - 11:07

» [Vieilles paperasses] Feuille de service
par Michel GUILLOTEAU Sam 18 Jan 2020 - 10:37

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par douzef Sam 18 Jan 2020 - 10:30

» ISÈRE (PR)
par Andre RICHARD Sam 18 Jan 2020 - 3:54

» ACANTHE (DC)
par Yann CASTEL Ven 17 Jan 2020 - 18:32

» [ PH JEANNE D'ARC ] EXPOSITION JEANNE D'ARC
par alain-m-56 Ven 17 Jan 2020 - 17:41

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par alain-m-56 Ven 17 Jan 2020 - 16:50

» DIVES (BDC)
par Michel Roux Ven 17 Jan 2020 - 14:02

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Roger Tanguy Jeu 16 Jan 2020 - 19:30

» VAR (BCR)
par Matelot Jeu 16 Jan 2020 - 13:28

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par Michel Roux Jeu 16 Jan 2020 - 10:26

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 16 Jan 2020 - 0:49

» LE TERRIBLE (SNLE)
par Jean-Marie41 Mer 15 Jan 2020 - 21:34

» [Vieilles paperasses] Les permis bateaux
par GILOU971 Mer 15 Jan 2020 - 15:12

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par GILOU971 Mer 15 Jan 2020 - 14:35

» DIANE (SM)
par centime44 Mer 15 Jan 2020 - 13:46

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par MOUTTE Michel Mer 15 Jan 2020 - 13:34

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020 - 12:12

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020 - 11:15

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020 - 10:52

» [ Blog visiteurs ] Recherche informations sur mon grand père
par Charly Mer 15 Jan 2020 - 10:27

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par PAUGAM herve Mar 14 Jan 2020 - 21:25

» MARNE (PR)
par Jean-Léon Mar 14 Jan 2020 - 19:26

» BREGUET ATLANTIC 1
par byu30 Mar 14 Jan 2020 - 18:30

» RHÔNE (BSL)
par Charly Mar 14 Jan 2020 - 18:26

» [Le service de santé] HIA Sainte-Anne
par dan83143 Mar 14 Jan 2020 - 11:46

» FORBIN D620 (fregate)
par Bureaumachine busset Lun 13 Jan 2020 - 19:24

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Joël Chandelier Lun 13 Jan 2020 - 18:52

» [Campagne] ANTILLES
par Rayban35 Lun 13 Jan 2020 - 18:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du DC ACACIA M 638 de 68 à 71
par Roulland Patrick Lun 13 Jan 2020 - 17:55

» [ Blog visiteurs ] Recherches sur mon oncle Gaston Cotte mécanicien à bord du Bertin
par Yvo35 Lun 13 Jan 2020 - 10:36

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Michel Roux Lun 13 Jan 2020 - 10:21

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par Matelot Lun 13 Jan 2020 - 8:56

» [ Recherches de camarades ] Hôpital Maritime de Brest/de Cherbourg
par ANASTASI Roger Lun 13 Jan 2020 - 8:08

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par 3eme ligne Dim 12 Jan 2020 - 23:17

» [Divers Frégates] Fregate Fremm Provence
par Charly Dim 12 Jan 2020 - 21:03

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par Charly Dim 12 Jan 2020 - 20:40

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Jean-Marie41 Dim 12 Jan 2020 - 19:33

» [Associations anciens marins] FNOM
par chapellier Dim 12 Jan 2020 - 15:48

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par pinçon michel Dim 12 Jan 2020 - 13:50

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par Michel Roux Dim 12 Jan 2020 - 11:55

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Joël Chandelier Dim 12 Jan 2020 - 9:51

» LE FENZY
par PAOLE Dim 12 Jan 2020 - 5:10

» [ Blog visiteurs ] Marine en Indochine
par Invité Sam 11 Jan 2020 - 21:20

» [LES B.A.N.] HYERES
par Jean-Marie41 Sam 11 Jan 2020 - 17:23

» [LES B.A.N.] LANVÉOC POULMIC
par Jean-Marie41 Sam 11 Jan 2020 - 17:13

» Les anciens Torpilleurs
par framery Sam 11 Jan 2020 - 13:49

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par COLLEMANT Dominique Sam 11 Jan 2020 - 11:21

» [Association anciens marins] AGASM amicale RUBIS (TOULON)
par BEBERT 49 Sam 11 Jan 2020 - 10:55

» [ Blog visiteurs ] Décès de mon papa CECCOLINI Franck
par centime44 Ven 10 Jan 2020 - 22:36

» [ Blog visiteurs ] Informations sur LV Pierre Lanteaume
par Invité Ven 10 Jan 2020 - 21:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Bureaumachine busset Ven 10 Jan 2020 - 20:58

» [ Blog visiteurs ] Sous-Marin Psyché
par peltier Ven 10 Jan 2020 - 17:14

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Michel Roux Ven 10 Jan 2020 - 12:16

» [ Les ports militaires de métropole ] Toulon des années 30
par dan83143 Ven 10 Jan 2020 - 8:34

» GALATÉE
par Jean-Léon Jeu 9 Jan 2020 - 22:55

» SUFFREN (FLM )
par Bureaumachine busset Jeu 9 Jan 2020 - 20:59

» LA DIEPPOISE
par alain-m-56 Jeu 9 Jan 2020 - 19:18

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Pytheas Jeu 9 Jan 2020 - 15:43

» [Aéronavale divers] UNE PENSÉE POUR LES CRUSADERS
par Ory joel Jeu 9 Jan 2020 - 13:59

» [ Blog visiteurs ] Guépratte années 50
par Charly Jeu 9 Jan 2020 - 12:10

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Jeu 9 Jan 2020 - 11:14

» [Les stations radios et télécommunication] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par Michel Roux Jeu 9 Jan 2020 - 11:02

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Michel Roux Jeu 9 Jan 2020 - 10:59

» ÉMERAUDE (SNA)
par Xavier MONEL Jeu 9 Jan 2020 - 10:34

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de la base chaleix Nouméa de 1979 a 1980
par alain-m-56 Mer 8 Jan 2020 - 22:44

» [ Blog visiteurs ] La Lave II
par Invité Mar 7 Jan 2020 - 23:30

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par Didier Moreaux Mar 7 Jan 2020 - 18:54

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 1
par alain-m-56 Mar 7 Jan 2020 - 14:14

» EURYDICE (SM)
par bezat robert philippe Mar 7 Jan 2020 - 13:43

» Dragueurs stationnaires outre mer
par ZEBE Mar 7 Jan 2020 - 10:59

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par david974 Mar 7 Jan 2020 - 5:24

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par DTL Lun 6 Jan 2020 - 19:15

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par douzef Dim 5 Jan 2020 - 21:20

» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
par Charly Dim 5 Jan 2020 - 21:00

DERNIERS SUJETS


LE NORMAND (ER) - Page 12 Liensamis

LE NORMAND (ER)

Cuiguillere
Cuiguillere
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 86
Électricien d' arme NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Cuiguillere le Jeu 6 Nov 2014 - 19:53

Merci Chrismo je me souviens oü est situé le ventilo : En face de la descente du poste et pas de place pour un échangeur réfrigérant.....
mecano73
mecano73
QM 1
QM 1

Age : 62
LE NORMAND (ER) - Page 12 MECANEQUI NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par mecano73 le Sam 8 Nov 2014 - 16:45

Petit passage à bord..Un grand salut à tous..Mecano73
JBY
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 64
Mécanicien équipage           NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par JBY le Sam 8 Nov 2014 - 18:06

Bonne photo du poste équipage Chrismo, peu de place, mais chacun faisait en sorte de respecter l'intimité de son voisin.
En général les matelas des bannettes du bas qui servaient de bancs pour la discute étaient quand même bien défoncées.



LE NORMAND (ER) - Page 12 Insig204

"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Secrétaire NON Interprète

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Roger Tanguy le Sam 15 Nov 2014 - 14:37

Avis de temps frais pour Le Normand dans le golfe de Gascogne 69/70.

A gauche ce n'est évidemment pas la ligne d'horizon mais bien le sommet de la vague.
A droite : pas le moment de trainer sur la plage avant !

LE NORMAND (ER) - Page 12 032



LE NORMAND (ER) - Page 12 Rubanreconnaissance
La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Mer 19 Nov 2014 - 11:36

... Patrouille militaire à terre.

Spoiler:
"Le matelot MONEL est demandé chez le Capitaine d'Armes".
Transmise par les haut-parleurs, l'annonce résonne dans tout le bord et m'atteint tout au fond de la coursive dans laquelle je procède à quelques travaux de peinture.
Aïe ! Aïe ! Aïe ! Qu'ai-je donc bien pu avoir fait pour être ainsi convoqué chez le "Bidel".
Pas de problème, en fait ; l'affaire est réglée en 30 secondes.
" MONEL, passe chez le "Sacco" ; tu es de patrouille avec lui, ce soir, et il te passera les consignes".
Le "Sacco" est un bon bougre ; j'entretiens de bonnes relations avec lui, et tant mieux s'il est dans le coup.
Rendez-vous est pris pour 19h30, en haut de la coupée ; tenue de sortie d'hiver.
Il me fournit illico tout le fourniment complémentaire, à savoir : guêtres, ceinturon et gants blancs ; bien peu de choses, en fait.
A l'heure dite, nous quittons le bord pour embarquer sur un vénérable camion "Citroën P45" bleu marine (mon Dieu que cette couleur lui va mal).
Après avoir chargé 5 autres "volontaires désignés d'office", nous arrivons au "5ième Dépôt des Equipages de la Flotte", de pas très bonne réputation.
Nous y sommes attendus par 6 "Marsouins" et un Sergent (de mémoire).
Bonté divine, des "Marsouins" ! La Marine et ces gens-là n'ont jamais fait très bon ménage.
On peut même dire que pas mal de violentes bagarres les ont opposés, les uns aux autres.
Ah ! si à leur place nous avions eu des légionnaires ; cela aurait été bien.
Que nos relations étaient bonnes, avec eux, et que de canettes n'avons-nous pas descendues entre nous.
En cas de problème, il suffisait de crier "Ici la Marine, à nous la légion" et, s'il s'en trouvait, même un seul dans le coin, ils accourait pour nous prêter main forte.
Ma foi, il faudra faire avec.
Nous constatons que, s'ils portent, eux aussi : guêtres, ceinturons et gants blancs, ils ont aussi un casque, une matraque et un brassard "MP" ; toutes choses dont nous ne sommes pas pourvus.
Du coup, nous autres pauvres "Mataffes", nous nous sentons quelque peu "sous-armés" par rapport à eux.
Et si, par hasard, nous devions intervenir et que ça cogne ; comment nous protègerions-nous ?
Un petit rigolo de l'autre bord nous glisse ; "nous, nous avons un casque et vous un "pompon" ; nous nous avons une matraque et vous vos poings".
Bravo, mon gars ! je pourrais ajouter que nous avons une jugulaire (de taille) pour éviter de perdre notre bachi...
Tiens, mais au fait, le pompon ? Voilà qui me rappelle ma sortie ratée de Mers-el-Kébir, et c'est vrai, qu'alors, il m'avait été d'un grand secours.
Bref, à 20h00, nous partons par la porte "Castigneau", en 2 colonnes : à gauche les Marins, "Sacco" en tête, et à droite les "Marsouins", derrière leur Sergent.
En fait, ces derniers se révèlent être de bons compagnons, somme toute.
Nous passons par les points réputés les plus "chauds" de la ville : la place d'Armes, la gare, le boulevard de Stasbourg, Chicago et sa rue Chevalier Paul, le quai Crostadt et retour par la porte Principale.
Ouf, nous voilà rendus.
Tout s'est bien passé ; il faut dire qu'il n'y avait pas de navire US en rade...
Il est bien tard, déjà et il est grand temps de rejoindre caserne et navires respectifs.
Pas assez, cependant, pour ne pas partager une bonne "mousse" à la "cafet" avec nos compagnons d'un soir ; une fois n'est pas coutume...
"Adieu les Marsouins ; à quand la prochaine bagarre" ?


Dernière édition par Fanch 56 le Mer 19 Nov 2014 - 14:07, édité 1 fois (Raison : Mise en place spoiler)
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Mer 3 Déc 2014 - 19:49

... Une drôle d'aventure.

Décidément, la vie au bassin réserve de drôles d'aventures...
Je ne me souviens plus exactement comment et pourquoi je me retrouve de garde au "Mourillon".
Toujours est-il que je me voici, un soir, un peu avant 20h00, avec quelques autres matelots, dans une cabane nichée dans un coin perdu, à l'autre bout de l'arsenal.

Spoiler:
Un "Bœuf" nous y donne les consignes.
Celles-ci sont simples ; nous aurons à surveiller les quais et à en interdire tout abordage éventuel.
Si, par hasard, une telle éventualité devenait réalité, nous devrions appliquer la procédure suivante :
- 1° Demander le mot de passe.
- 2° Idem.
- 3° Armer notre fusil.
- 4° Faire une première sommation.
- 5° Faire une deuxième sommation.
- 6° Donner l'alarme.
- 7° tirer en l'air.
- 8° Tirer dans le tas.
Ah, la bonne rigolade !
Que ne va-ton pas chercher, dans les États-majors, pour nous faire jouer à la "Gué-guerre" ?
On s'y croirait vraiment.
Mais qui donc pourrait bien se livrer à ce petit jeu : débarquer dans l'arsenal, alors que c'est strictement interdit et que la guerre d'Algérie est finie et bien finie ?
Ainsi, je suis de garde de 22h00 à 00h00 et, à l'heure dite, accompagné de mon "Bœuf", je pars relever mon prédécesseur.
Celui-ci me cède son "MAS 36" et un tout petit sac de toile contenant 6 cartouches, en complément de celles qui se trouvent déjà dans le chargeur.
Vraiment judicieux et facile d'emploi, ce petit sac, en cas d'urgence !!!
Et me voilà seul dans la nuit noire, froide, venteuse et humide, à faire les cent pas, le long du quai.
Heureusement, encore, que l'on m'ai affublé d'une capote kaki de l'armée de terre, sans quoi je serais resté pétrifié de froid, dans mon petit blouson de mer.
Un bon bout de temps passe ; lentement, lentement, si lentement...
Par moment, une pensée traverse mon esprit et je m'efforce, de mille façons, de la faire durer le plus longtemps possible.
Par exemple, j'essaie d'imaginer les sentinelles de la "DBFM", en veille sur le barrage électrifié entre Algérie et Tunisie ; ou bien le Commandant "l'Herminier" et son "Casabianca" quittant ce même quai, avec deux autres sous-marins, lors du suicide de la flotte...
Ainsi, mon esprit vagabonde, lorsque ???
Mais oui, c'est bien le moteur d'un pointu qui se fait entendre, et son bruit caractéristique grossit, me confirmant qu'il se rapproche dans le noir.
Bon, il va passer !
Mais quelle drôle d’idée, quand même, de raser de si près la rive, alors que c'est formellement interdit.
Mais non, il ne continue pas !
Même, il coupe son diesel et, sur son erre, se laisse aller dans ma direction.
Je suis interdit ; mais, ma parole, il va atterrir juste à mes pieds !
Du reste, un des trois hommes qui l'arment se prépare à sauter à terre, "bout" en main.
Mon sang ne fait qu'un tour et, soudainement, je n'ai plus un poil de sec.
La procédure ! La procédure ! la pro...
Ah oui ! Elle me revient et il va falloir l'appliquer ; ça alors, il fallait bien que cela m'arrive, à moi.
Cette procédure, je l'applique ; mais au moment où je vais faire la deuxième sommation, le "Moko" se décide à réagir et crie "Hé matelot, fais pas le c.. !".
Et c'est à ce moment-là que mon "Bœuf" et les autres, alertés par tout ce barouf, arrivent ventre à terre, et que tout s'arrange.
Ouf ; quelle histoire !
Je ne me souviens plus de ce que ces indésirables trouvèrent pour justifier leur conduite, mais aujourd'hui encore, je me demande bien ce que j'aurais fait si...

XM
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Dim 14 Déc 2014 - 19:58

... Retour de perm.

Spoiler:
Je viens de passer les fêtes de Noël, chez moi, à Lyon.
On a beau adorer la Marine, quelques jours dans sa famille, surtout pour une telle occasion ; pas de doute, c'est plutôt chouette.
Dans quelques jours, ce seront celles du jour de l'an et, cette fois, je serai à bord.
Mais oui ! On ne peut tout avoir et il faut bien savoir penser, un peu, aux autres ; n'est-ce pas ?
Lors d'un temps mort, j'obtiens la permission de descendre au fond du bassin ; au prétexte de vérifier les dômes sonar, me semble-t-il ?
Il faut dire que j'ai toujours rêvé de voir à quoi ressemblaient les "oeuvres vives" du "Normand" : les dômes-sonars, les ailerons anti-roulis, les deux hélices, le gouvernail, etc...
Je constate que l'on a profité de mon absence pour entreprendre un petit carénage.
Et bien, vraiment, c'est fou ce qu'une coque peut bien pouvoir accueillir comme concrétions et autres corps parasites.
A l'évidence, tout ce petit monde accroché à sa proie, ne doit pas favoriser la bonne "glisse" de notre beau navire.
Remonté à bord, un "Mécano" de mes amis, me confirme qu'il ne reste qu'à effectuer quelques vérifications, au niveau des paliers et du "Presse-étoupe", et que, le carénage terminé, nous rejoindrons aussitôt "Missiessy".
Ce sera donc l'affaire de peu de jours ; c'est à dire, pour le tout début de janvier.
Dommage que ces travaux aient duré une petite semaine de trop ; sans quoi, mes collègues, restés à bord, auraient pu fêter Noël, comme les autres ER, quai "Noël"...

XM

LE NORMAND (ER) - Page 12 1964-er-au-bassin_imagesia-com_scsp_large
Image transmise par mon cousin, le Matelot Jean-Paul Roche, embarqué sur l'Agenais 1963/64
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Lun 5 Jan 2015 - 16:19

... Ouf ! le passage au bassin touche à sa fin ; demain, mise à flot.
Nous sommes dans les tous premiers jours de janvier et la fin décembre a été bien morne, exception faite de la nuit de la saint Sylvestre.
Bien que le passage de 1963 à 1964 se soit tenu à bord, j'en garde un excellent souvenir ; un peu flou, bien sûr, mais excellent.
Chaque poste a rivalisé d'imagination pour décorer sa tanière de façon originale.
L'un d'entre eux a été transformé en auberge canadienne ; sa porte est à l'enseigne du "Père Hade" et ce n'est pas anodin, sans doute, puisque notre O2 s'appelle "Perrade".
Je ne me souviens plus s'il a bien apprécié la chose, mais en tous cas, il n'en a rien laissé paraître, lors de son passage dans les lieux.
Un autre s'est transformé en "crêche vivante" ; pas mal, pas mal du tout...
Je n'ai aucun souvenir des autres (y compris le mien) ; ils devaient être bien banals.
Après les visites et la concertation entre les membres du jury (l'O2, un boeuf et un matelot) ; c'est le "Père Hade" qui a eu le premier prix.
Le poste 2 (le mien) a fini dernier : hou ! hou !...
A la fin du repas ; il était presque minuit.
C'est alors que la voix bien connue d'un "Chouf" s'est manifestée sur le réseau du bord : "Bonne année à tous, les boeufs au rab de foin".
Bref, c'était la franche rigolade et l'ambiance était là.
C'est donc bien plus tard, et un peu éméchés, quand même, que nous sommes allés retrouver nos hamacs, pour y rechercher un bout de sommeil réparateur.
Au réveil, Toulon était sous la neige ; le "Normand" aussi...


† FEUGRAY Alain
† FEUGRAY Alain
QM 2
QM 2

Age : 81
LE NORMAND (ER) - Page 12 Transfiequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par † FEUGRAY Alain le Jeu 8 Jan 2015 - 15:20

Sur le bord,
Salut Xav, ai embarqué sur ce bâtiment le 01/08/1959 débarqué le 08/12/61.
Soit 2 ans 4 mois 7 jours à bord d'après le livret militaire.
Nous avons du nous voir.
Ma spé transfiliste.
J'étais logé au poste 4 avec hamac (merci pour le confort quand la mer est démontée, 47° bâbord 47° tribord dans le golf de Gascogne pour rallier Lorient en vue grand carénage).
Ai lu quelque part au sujet de l'indicatif du Normand je confirme que c'était : FAST (Foxtrot, Alpha, Sierra, Tango)

Bonne journée
A+
pontarollo
pontarollo
QM 2
QM 2

Age : 80
LE NORMAND (ER) - Page 12 Elecequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par pontarollo le Jeu 8 Jan 2015 - 21:19

Salut Alain
On a du se croiser car j'étais aussi du poste 4 et j'ai débarqué fin octobre 1959
Bonne année pour tous les marins autour du monde

JE SUIS CHARLIE




† FEUGRAY Alain
† FEUGRAY Alain
QM 2
QM 2

Age : 81
LE NORMAND (ER) - Page 12 Transfiequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par † FEUGRAY Alain le Ven 9 Jan 2015 - 13:55

Salut Charlie,

Merci pour ton message, effectivement nous avons du nous croiser très peu de temps, mais ton visage me rappelle quelque chose. L'age aidant les souvenirs s'estompent ...

Ouais, tu as grandement raison Bonne Année à tous les Marins !!!

Cela me fait souvenir de Noël en mer ainsi que de jour de l'An.

Salut à Toi et bonne journée.
LE NORMAND (ER) - Page 12 642994
Alain
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Ven 9 Jan 2015 - 14:45

Messages n° 284 et 286.
Message n° 285.

Bonjour Alain, bonjour Charlie.

Que c'est bon d'avoir des nouvelles de deux anciens de notre cher "Normand", en ce début d'année 2015 !
Plus de 50 ans après, il vit encore ; la preuve...
Personnellement, je n'aurais pas pu vous croiser à bord ; je n'y ai mis mon sac que fin 1963 et je l'ai quitté quelques mois plus tard, pour cause d'IPER (on disait alors "grand carénage").
Je n'avais pas mon hamac au poste 4, mais au 2.
Il était à l'avant du navire et, pour cette raison, avait la particularité de ne pas avoir un sol plat, mais d'être en pente douce, la proue étant assez "relevée" sur les ER.
Ma spé était DSM.
Je me joins à vous pour souhaiter une bonne année et bon vent à tous les marins ; mes voeux s'adressent à vous deux, aussi, bien entendu.
A bientôt.

XM
pontarollo
pontarollo
QM 2
QM 2

Age : 80
LE NORMAND (ER) - Page 12 Elecequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par pontarollo le Sam 10 Jan 2015 - 18:56

Bonjour Alain, Xavier et Yves (un ancien du Normand lui aussi) et puis tous les autres
Le sol du poste 2 était pentu mais rien en comparaison au 1, poste où l'on rangeait nos valise et où nous regardions la télé ( une nouveauté à l'époque) on a ainsi pu voir la coupe du monde de foot en 58
Ce poste a été décoré de peintures faîtes par un radio nommé DUMOUSSEAU qui représentaient un gorille sur une épontille avec décor "jungle", il était aussi un "fou" de jazz. C'est lui qui me l'a fait aimer notamment du new orléans, des moments sublimes dans le PC radio
Peut être qu'à votre époque cette déco existait elle encore
Allez salut à tous parce que j'en ai encore à dire et ça risque d'être trop long
Bon vent et à +




Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Sam 10 Jan 2015 - 19:18

Message n° 288

Bonsoir Pontarollo.

Effectivement, ce poste était tout petit et extrêmement pentu ; de plus on y était fort secoué par gros temps, à ce que l'on disait : proue oblige...
Je croyais me souvenir qu'il était réservé aux boscos et qu'il n'y avait pas d'électriciens ?
Je pense, donc, que je dois confondre (avec le temps qui passe...) avec la soute "Bosco", dont il me semble que l'on y accédait par une trappe étanche, sur le pont, tout à l'avant.
Détrompe-moi, si je dis une bêtise.
Bonne soirée.
Bon vent.

Xavier MONEL
† FEUGRAY Alain
† FEUGRAY Alain
QM 2
QM 2

Age : 81
LE NORMAND (ER) - Page 12 Transfiequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par † FEUGRAY Alain le Dim 11 Jan 2015 - 11:31

Salut à Charlie, Xavier & Yves,

J'avais entendu dire que le poste 1 était réservé aux marins supplémentaires en cas de guerre, du "rab" en sorte (je ne sais pas si cette info est vrai, à vérifier). Il y avait également la TV c'est un endroit où je n'allais presque jamais ...

J'avais à ma disposition le PC trans, juste en face le local décodage des message chiffrés (où il m'est arrivé d'enfermer le "Pacha", secret oblige) également le local ampli pour les diffusions du bord (pour sécher le linge c'était super) qui se trouvait sur tribord près d'un local radar où les radaristes passaient tour à tour devant une grosse lampe qui était supposée tuer les spermatozoïdes !!! Tous cela près du gyrocompas.

J'ai beaucoup de bons souvenirs à bord je pense que vous aussi. En particulier l'esprit d'équipe et de camaraderie.

P.S.: comment fait-on pour transmettre mon expérience à bord sur le forum ?

Bons vents
LE NORMAND (ER) - Page 12 642994
A+
Alain


Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Dim 11 Jan 2015 - 15:37

Message n° 290

Bonsoir Alain.

Il est bien certain que nous serons très heureux d'apprendre un tas d'anecdotes ayant rapport à ton passage à bord du "Normand" ; nous les attendons, même, avec impatience...
La personne la plus "appropriée" pour répondre à ta question concernant le Forum me semble, bien naturellement, être Fanch.
Du reste, il ne tardera pas, sans aucun doute, à se manifester ; c'est dans l'ordre des choses.
Bon vent.

Xavier MONEL

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Sam 24 Jan 2015 - 19:49

Escalade à bord...

Aujourd'hui sera un grand jour ; ce soir, notre bon vieux "Normand" sera à flot.
Pourtant, en ce qui me concerne, la matinée commence de drôle de façon.
Juste après la cérémonie des couleurs, mon officier ASM me demande de me lettre à la disposition du Maître Bosco.
Curieux ! Curieux !
Cependant, aussitôt dit, aussitôt fait et, dans sa foulée, me voici au pied du grand mât.
Spoiler:
Voilà, me dit-il ; "il faut que tu montes dans la nacelle qui porte l'antenne radar et que tu débrouilles le sac de nœuds que les détecteurs ont formé en faisant tourner leur machine, sans penser à faire décapeler la drisse du grand pavois".
"Maintenant, tout est bloqué".
Effectivement, pour célébrer dignement le jour de l'an, nous avons fait flotter, au vent, toutes nos couleurs.
Ma Doué ! Grimper là-haut, mais ça doit bien faire dans les 15 mètres d'escalade ; tout cela avec des petits barreaux de rien du tout et sans arceaux de sécurité ?
Mais pourquoi m'a-t-on choisi, moi, un DSM pour exécuter pareille besogne ?
Pas de doute, "ils" ont du savoir que, il y a quelques mois auparavant, je pratiquais régulièrement la haute montagne...
Pas question de se défiler, cependant ; quand faut y aller, faut y aller.
Il me tend un "Opinel" et me dit "si tu n'arrives pas à dénouer tout ça, tu coupes à ras".
"Bien Chef", et me voilà parti.
Je grimpe avec précaution (le nez en l'air), arrive sous la nacelle, en ouvre la trappe, la referme après m'être introduit, et m'attaque au problème.
En fait, la drisse est enroulée, bien serrée autour de l'axe de l'antenne, et celui-ci est faussé.
Sans doute l'axe a-t-il forcé et s'est-il arrêté de pivoter, quand la drisse est arrivée à bout de course ?
Impossible donc de dénouer tout cela.
Je crie "Chef, je dois couper" ; "et bien coupe", me répond-t-il, et je coupe.
l'Opinel est vraiment un bon couteau et, après quelques coups de lame bien appliqués, la drisse et les pavillons descendent en farandole...
Maintenant, retour sur le pont...
J'ouvre le trappon et, à travers l'orifice ainsi dégagé, et avec une certaine appréhension, je contemple le vide qui s'ouvre sous mes pieds.
Et dire qu'il va falloir passer, à reculons, par ce petit trou.
Heureusement, en descendant de cette façon, on ne voit pas ce qu'il y a dessous, excepté le barreau sur lequel on pose le pied.
Ma tête passée, je referme le panneau, et me voilà en route sur le chemin du retour.
Je ne peux m'empêcher de penser à ceux qui manœuvraient les "clippers" ; qu'est-ce que cela devait être par gros temps ?
Heureusement, nous n'en sommes pas là et il n'y a ni roulis, ni tangage...
Et voilà le pont !!!
Et bien, ma foi ; si l'on m'avait dit que je ferais de l'escalade sur un bâtiment de guerre...

Mât arrière et grand mât avec sa nacelle porte-radar.

LE NORMAND (ER) - Page 12 156
† FEUGRAY Alain
† FEUGRAY Alain
QM 2
QM 2

Age : 81
LE NORMAND (ER) - Page 12 Transfiequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par † FEUGRAY Alain le Mer 28 Jan 2015 - 13:49

Salut à Toi Xavier & aux lecteurs éventuels,
Suite M.P.
Ai rassemblé mes souvenirs (pas très facile) !!!
En piochant un peu cela revient ...

Spoiler:
E.R. LE NORMAND F765
Embarqué sur ce bâtiment le 01/08/1959 débarqué le 08/12/1961.
Soit 2 ans 4 mois 7 jours à bord d'après le livret militaire.

CC WASSILIEF du 25/11/1958 au 28/11/1959.

L'équipage appelait le Pacha "Popof".
Obligé de faire parti de l'équipe de foot du bord auquel je n'ai jamais participé.
Poste 4, responsable du corps de débarquement (une bonne chose dans la Royale, la fonction prime le grade).
Anecdote : de quart dans la hutte phonie (porte extérieure ôtée vers la passerelle découverte) il faisait beau la mer calme, poste de lavage en cours caillebotis ôtés.
J'entends "ou est mon sous-marin ?" et un bruit de chute, je regarde en direction du son, vois une "gapette" et un peu plus loin le "pacha" se relevant. Moralité : il ne faut jamais entrer à reculons.

CC COULONDRES du 28/11/1959 au 08/12/1960.

Appareillage de nuit (pas habituel) au sortir des passes de Toulon le PC radar informe le "Pacha" d'une série d'échos à intervalles réguliers dans une baie (j'ai oublié laquelle) après vérif. un message est envoyé aux douanes.
Quelques mois après, cela à permis à tout l'équipage d'obtenir une prime proportionnelle au grade, .
Raison : les Douaniers avaient trouvé sur les lieux des futs métalliques (cause des retours radar) contenant de l'alcool, les "délinquants" avaient été arrêtés.

2 décembre 1959
Mouillage en baie de Saint Raphaël, quart veille phonie à la passerelle 20h00 à 00h00.
Regarde les lumières de la ville à la jumelle, à 21h10 environ toutes les lumières sont éteintes, bizarre.
Réception immédiate d'un message "flash" de Marine Paris informant de la rupture du barrage de Malpasset.
"Pacha" informé, la barcasse du "Vieux" mise à l'eau, après un certain temps retour sans résultat.
Le lendemain matin un PA est arrivé avec plus de moyens, Le Normand a appareillé, la mer était boueuse, couverte de déchets, et parfois un corps …

29 février 1960
Nous arrivons dans la baie d'Agadir, le sonar nous indique que les fonds sont montés d'environ 2000 mètres à 200, 300 mètres.
La machine reste parée à appareiller au cas de nouvelles secousses.
Un séisme s'est produit, la vielle ville est complètement détruite, la partie moderne est partiellement debout des équipes de secours sont formées et envoyées à terre pour essayer d'aider la population.
Le lendemain ou surlendemain, la mémoire fait défaut, l'armée Marocaine arrive avec bulldozer etc. fait son travail et nous nous dégageons.

CC CHAPERON du 08/12/1960 au 20/12/1961.
Lieutenant de Vaisseau Buffe : Officier en Second.

Un jour, en surveillance maritime, une turbine à décidé de nous lâcher. Le Normand à immédiatement été remplacé et dérouté vers Lorient pour y subir un grand carénage.

Dans le golf de Gascogne une belle tempête nous a frappés, nous avons atteint 47° de gite sur chaque bord (la côte de retournement du bâtiment est de 45°, je crois). Ce jour la j'ai entendu le "Pacha" marmonner entre se dents quelque chose comme "allez redresse toi".
L'étrave en plongeant dans la lame créait, par les écubiers, deux geysers qui passaient au dessus de la passerelle, du sommet du mat et ne touchaient pas la plage arrière.
J'ai pu voir la proue vrillée sur tribord et la poupe elle dans l'autre sens.
L'équipage me direz-vous ? Et bien H.S.
De mémoire je dirais qu'il y avait de vaillant le "Pacha" (avec une moque accrochée sur sa droite, et parfois un "Raoul" discret se faisait entendre), un radariste, un mécano, le bosco (à la barre avec la mascotte qui glissait d'un de ses pieds à l'autre) et moi. Je ne pense pas, honnêtement, avoir oublié quelqu'un.
Inutile de parler de l'état des postes équipage et autres c'était franchement "dégueulasse".
Cette tempête mémorable reste, néanmoins, un de mes meilleurs souvenirs.
LE NORMAND (ER) - Page 12 642994
A+ et bonne journée.
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Mer 28 Jan 2015 - 14:41

Réponse message n° 294

Bonjour Alain.

Et bien voilà ! Le tout est de s'y mettre.
Merci pour ces anecdotes ; on s'y croirait...
C'est bien grâce à de petits récits, comme les tiens, que notre bon vieux "Normand" revivra, dans nos mémoires.
A quand, la suite ?
Bien à toi et "Bon vent".

Xavier
† FEUGRAY Alain
† FEUGRAY Alain
QM 2
QM 2

Age : 81
LE NORMAND (ER) - Page 12 Transfiequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par † FEUGRAY Alain le Mer 28 Jan 2015 - 15:11

Salut à Toi,

La suite sera pour l’École des transfiliste, j'ai commencé un brouillon il faut que je le retrouve et également que j'apprenne à insérer une photo de groupe de la promo.

Merci
A+
LE NORMAND (ER) - Page 12 642994
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Sam 7 Fév 2015 - 18:39

... Rescue derrière le PA "Arromanches".

Spoiler:
... Depuis quelques jours, nous avons rejoint le mouillage habituel des ER, quai Noël, et nous voici prêts à répondre à toutes les sollicitations de l'Amirauté.
Cela ne va pas tarder.
Cet après-midi, nous sommes invités à participer à un briefing décentralisé, spé par spé ; en ce qui concerne les DSM et les TORPS, ce sera sous l'autorité de notre officier ASM.
Nous apprenons que notre "Normand" a été désigné pour assurer, pendant une huitaine de jours, la fonction de "Chien de garde" du PA "Arromanches".
Celui-ci va faire procéder à des catapultages, des "take-on/take off" et des appontages, de ses appareils "Bréguet Alizé" ; ceci aux fins de certification de leurs pilotes, au vol de nuit.
En clair, cela signifie que nous allons devoir naviguer "à cul" de cette grosse "baille", parés à recueillir l'équipage qui, par un malheureux hasard, aurait raté le pont et se serait abimé en mer.
Comme il n'y aura pas de veille ASM, pendant ces exercices ; DSM et TORPS seront mis à disposition des autres services directement impliqués dans l'opération.
En ce qui me concerne, je serai affecté à la veille "de visu", sur la plage AV, juste devant la porte étanche du roof AV.
Nous appareillons à la nuit déjà bien tombée et, dès la passe franchie, je me rends à mon poste, comme convenu.
Un "Boeuf" transfiliste m'y rejoint pour m'expliquer ce que je devrais faire.
En fait, je n'aurai qu'à surveiller ce qui se passera autour de moi et à prévenir la passerelle, par son intermédiaire, dans le cas où un des avions plongerait dans la mer.
Curieux, curieux, me dis-je ; mais à quoi peut donc bien servir tout le personnel de veille de la passerelle ?
Pour assurer la communication avec lui, il me faudra utiliser le Talkie-Walkie qu'il me confie ; il sera, lui-même, sur la passerelle découverte.
Après m'avoir expliqué le fonctionnement de cet appareil, il me donne ses dernières consignes :
- Ne pas quitter mon poste, sauf autorisation...
- Laisser la porte étanche fermée et ne l'ouvrir que sur ordre...
- Le contacter toutes les 15 minutes, au plus, pour faire le point de la situation...
- Crocher le mousqueton de ma mae-vest, si la mer se creuse...
- Etc...
Et il me quitte.
Nous naviguons dans une espèce de halo lumineux, car la lune est à peine voilée par une brume légère.
C'est bien la première fois que j'entreprends une "croisière des Salins" de nuit, me dis-je.
Tiens, voilà des feux et une grosse silhouette diffuse, droit devant nous ; à n'en pas douter, c'est bien l'Arromanche.
Mon Dieu, qu'il est gros avec ses 17.000 tonnes ! Et dire que nous n'en faisons que 1.750.
A tout hasard, je signale ma découverte ; sans doute y a-t-il longtemps déjà que le radar de veille en a fait autant, mais discipline, discipline...
Nous prenons la ligne de file pour assurer notre mission de "traine-cul".
En ce qui me concerne, c'est bien avec les joies des "Mouille-cul" que je renoue ; ah ! les 505 et autres vauriens du centre de formation de "Jeunesse et Marine".
Même si la mer n'est pas bien formée ; avec la vitesse qu'il faut soutenir et les remous provoqués par le sillage du PA, les embruns m'assaillent et je suis bientôt trempé et gelé jusqu'aux os.
Pas la moindre chose pour me protéger et, du reste, à quoi bon ; puisqu'il faut que mon champ de vision soit complètement dégagé.
Heureusement, encore, que j'ai eu la bonne idée d'empiler les vêtements les uns sur les autres et d'y rajouter l'affreuse capote kaki de l'armée de terre dont le "Boeuf" a eu la bonté de me pourvoir.
Comme quoi, il vaut mieux être prévoyant ; surtout par les froides nuits de janvier.
J'en suis là de mes réflexions, quand le premier client s'annonce.
C'est assez irréel ; ce n'est pas du tout le gros bruit de moteur auquel je m'attendait, mais plutôt un ronronnement très doux mélé au froissement délicat de l'air.
Le chant d'une sirène, sans doute...
Je pense que l'on ne pouvait pas trouver meilleur nom de baptême que "Alizé", pour cet avion, en phase d'approche.
Comme prévu, il vient de derrière et passe en dessus de nous pour se poser tout en douceur ; du moins, à ce que j'en vois à travers le faible halo lumineux du bord d'attaque du pont.
Je suis sous le charme et celui-ci va durer de bien heureuses longues minutes.
Du coup, jen oublie le froid et l'humidité, mais pas la consigne : Allo ! allo Chef !
Par deux ou trois fois, le "Louffiat" viendra me porter un quart de café fumant ; merci "Louffiat" !
Ce petit ballet va durer pas mal de temps ; et puis, tout à coup, tout s'arrête...
"Tu peux rentrer, maintenant" me dit le "Boeuf" ; "attends-moi, au chaud, dans la coursive, j'arrive".
Ouf, quand même !
On a beau aimer ce genre de spectacle ; le quai Noël, la chaleur du poste et celle du hamac ont du bon.
En fait, je garde encore, et je garderai toujours, le souvenir inoubliable de cette expérience, qui se reproduira plusieurs nuits de suite ; et, aussi, une tendresse toute particulière pour ce gros canard, un peu lourdaud et pataud, qu'était le "Bréguet Alizé"...

LE NORMAND (ER) - Page 12 1963-19-_imagesia-com_w57q_large

LE NORMAND (ER) - Page 12 1964-01-xm-f765-le-normand-1-_imagesia-com_w57t_large



Dernière édition par Xavier MONEL le Lun 30 Mar 2015 - 16:48, édité 2 fois
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Jeu 26 Fév 2015 - 18:25

... Visite de navires japonais.

Tiens ! tiens ! tiens !
Spoiler:

Ce matin, lors de mon petit tour de pont habituel ; je découvre deux navires, à coffre, à quelques encablures de notre mouillage du quai Noël.
Ils ont du arriver pendant la nuit et, à première vue, on dirait des destroyers.
Pourtant, si leur armement et leur silhouette laissent à penser qu'il s'agit bien de ce type de bâtiment, leur taille me laisse bien pensif ; pour un peu, dans la brume du matin, on dirait des jouets...
Vraiment, je ne vois pas à quelle marine étrangère ils peuvent bien appartenir ; l'envoi des couleurs n'a pas encore eu lieu.
Je ne serai pas long à le savoir, car une note affichée sur la porte du BM (Bureau des mouvements) apporte la réponse à mes spéculations.
Il s'agit du D161 "Akisuki" et du D162 "Teruzuki" qui effectuent une corvette au bénéfice des cadets de la Marine Ex-Impériale.
On demande des volontaires pour aller déjeuner à bord et, poussé par la curiosité, je donne mon accord pour le D161.
La baleinière du "Normand" nous conduit à bord et, dès que je pose le pied sur le pont, mon impression première se confirme ; ce sont vraiment des destroyers du genre "Lilliput" (renseignements pris : 2.300 tonnes environ, contre les 3.750 de nos "Surcouf").
La visite commence et, effectivement, force est de constater que tout a été conçu en fonction de la petite taille des marins du "Soleil levant" : coursives, tourelles, postes, etc...
"Pôvres de nous" ; aïe ! aïe !, aïe ! les têtes et les épaules.
Une autre chose, qui me frappe : c'est la diversité, voire la disparité, des armements.
L'accueil est extrêment chaleureux, à tous les stades de la hiérarchie, et les sourires et les rires (pas jaunes du tout) seront partout de rigueur, tout au long de notre séjour.
Celui-ci se terminera après un repas, fort inhabituel pour nous, bien arrosé au saké et à la "Ts'ing-Tao" ; cependant, nous tiendrons le coup, honorablement.
Déjà, ou plutôt, fort à propos ; il est temps de repartir et nous embarquons sur leur "servitude", en jurant de les avoir au "gros rouge", le lendemain...
Eh oui ! Demain, c'est nous qui recevons.
Ce jour-là, le même scénario se déroule, avec inversion des rôles.
A table, l'amitié est à son comble et, comme il se doit, elle gagne en intensité au fur et à mesure que se vident les fioles (généreusement dispensées par le cambusier) ; puis, après épuisement, les bidons de l'ordinaire.
Ma parole ; c'est qu'ils aiment ça, le vin rouge !!!
Ils nous quitteront bien éméchés et le secours des bras musclés de nos gabiers ne seront pas de trop pour leur éviter de se rafraîchir brutalement le cerveau dans l'eau glacée de ce mois de janvier...
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Mer 18 Mar 2015 - 12:15

... Divine surprise !!!
Spoiler:
Pour une surprise ; c'est une surprise...
"Le matelot Matelot MONEL est demandé à la coupée".
Et j'y retrouve mon cousin "Jean Paul ROCHE", aujourd'hui décédé, qui vient d'arriver tout droit de Brest-Même, où il était embarqué comme matelot sans Spé, sur un ER, dont je crois me souvenir que c'était le F775 " le Béarnais " (sous toute réserve).
Je n'en reviens pas ; vraiment, il est imprévisible.
Pourtant, pourtant... ; son Beau-Père, Rémi Gonnard, était marin, lui aussi...
Déjà, il ne m'avais pas dit qu'il avait demandé, quelques temps après moi, d'être "appelé" dans la "Royale".
Puis un jour, il me passe un coupe de fil pour m'annoncer la nouvelle.
Je viens de faire la "croisière nordique" (fin 1963) ; or mon ER passe en IPER et je vais changer de bord.
J'étais encore à l'EASM et il me propose ce qui suit.
"Voilà, j'ai fait une connerie et je suis considéré comme une "forte tête" et, comme "ils" vont vouloir me faire payer jusqu'au bout, ils vont me garder à Brest, alors que je veux aller à Toulon.
Alors, je vais demander Brest et "ils" m'enverront à Toulon.
Toi qui est "bien vu", tu demanderas une affectation à Toulon, et tu l'auras".
En fait de bêtise (je l'ai appris plus tard) ; un jour où il jugeait que la nourriture était "dégueulasse", il avait forcé la serrure du "caquelon" des officiers et distribué petites gâteries et boissons fines à l'équipage.
Cela devait lui valoir de passer quelques jours au frais et de goûter aux joies du "vélo sans selle", au cours d'un exercice de sécurité avec avarie de barre...
Bref, le voilà à Toulon à bord du F774 " l'Agenais " (sous toute réserve) et moi-même à Toulon (alors que j'aurais aimé être à Brest pour naviguer au maximum).
Son plan a donc réussi et, même si je nourris quelques regrets, ce sera une bonne période qui s'ouvrira ; sorties obligent...
Autre bonne surprise, un BP ASM dénommé Vouret rejoint le "Normand" et, à nous trois, nous formerons un trio très uni, chaque fois que nous pourrons sortir ensemble, eu égard à nos états de mer et aux décalages de disponiblité (ni les uns, ni les autres, nous ne sommes du même tiers).
Ainsi, nous ne manquerons pas, chaque fois que cela sera possible, de parcourir le "sentier des douaniers", de Bandol à Hyères, ou de faire une virée en ville.
Ah, Fabrégas ! Notre Dame de May ! Le cap Brun !

Vouret, à gauche et JP Roche, à droite
LE NORMAND (ER) - Page 12 1963-45-_imagesia-com_vpvx_large

Le cap Brun
LE NORMAND (ER) - Page 12 1963-44-_imagesia-com_vpry_large

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 77
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Lun 30 Mar 2015 - 16:58

Message n° 296

Bonjour.

Je savais bien que j'avais, quelque part, une photo de ce cher "Arromanches", derrière lequel j'avais passé tant de temps, de nuit, à me "geler la couenne".
Et bien, je l'ai retrouvée dans une de mes "boites à malices".
Aussitôt, je l'ai mise en bonne place dans mon message n° 296.
La voici, en doublon, ci-dessous.
Bonne soirée et bon vent.

XM

LE NORMAND (ER) - Page 12 1964-01-xm-f765-le-normand-1-_imagesia-com_w57t_large
Chef maille
Chef maille
CAPITAINE DE FRÉGATE
CAPITAINE DE FRÉGATE

Age : 73
Mécanicien NON

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Chef maille le Mar 31 Mar 2015 - 19:01

Mon cher Xavier,
Avec un tel nom tu aurais dû être mécanicien dans la marine, "Monel" comme le fameux métal dont étaient fait les joints des brides des collecteurs de vapeur de nos bâtiments anciens. Mais sans doute le sais-tu déjà ! connaissant les bouchons gras ils n'ont certainement pas manqué de te le faire remarquer...

Contenu sponsorisé

LE NORMAND (ER) - Page 12 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 21 Jan 2020 - 1:45