Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 669061 messages dans 13613 sujets

Nous avons 15659 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est 29bleu

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par marsouin Aujourd'hui à 21:59

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par loulou06000 Aujourd'hui à 21:51

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par JBY Aujourd'hui à 21:36

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par douzef Aujourd'hui à 21:28

» AGADIR (B.A.N.)
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 19:34

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Aujourd'hui à 18:37

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par J-L-14 Aujourd'hui à 18:07

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par boboss Aujourd'hui à 18:05

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par marsouin Aujourd'hui à 18:04

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 17:20

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 17:00

» RANCE (BSL)
par louis GOSSET Aujourd'hui à 16:50

» FOCH (PA)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 16:49

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 16:43

» LE MUTIN (BE)
par LA TOULINE Aujourd'hui à 16:41

» ESCADRILLE 55 S
par LEBRIS Aujourd'hui à 15:06

» École des pupilles 45/46
par sagnimorte albert Aujourd'hui à 9:36

» BALNY (AE)
par Matelot Aujourd'hui à 8:17

» CASABIANCA (EE)
par parriaux christian Aujourd'hui à 7:53

» DU CHAYLA (EE)
par bosco85 Hier à 22:38

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:16

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Hier à 20:57

» MALABAR (RHM)
par Jean-Marie41 Hier à 18:59

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Hier à 18:36

» Criquet (gabare)
par Charly Hier à 18:16

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par jobic Hier à 18:11

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par Doudou78 Hier à 14:04

» La Boudeuse
par LA TOULINE Hier à 13:15

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Jeu 22 Fév - 23:23

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Jeu 22 Fév - 21:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Jeu 22 Fév - 17:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Jeu 22 Fév - 17:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Jeu 22 Fév - 17:02

» LA CHARENTE (PRE)
par LA TOULINE Jeu 22 Fév - 17:02

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 22 Fév - 7:37

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Jeu 22 Fév - 7:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Jeu 22 Fév - 7:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Mer 21 Fév - 23:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév - 22:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév - 19:58

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Mer 21 Fév - 17:53

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév - 16:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév - 13:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév - 13:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév - 10:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév - 9:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév - 8:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév - 8:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév - 21:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév - 20:59

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév - 18:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév - 18:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév - 17:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév - 14:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév - 0:00

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév - 16:05

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév - 14:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév - 14:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév - 13:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév - 10:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév - 22:08

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév - 20:10

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév - 19:47

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév - 18:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév - 17:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév - 13:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév - 11:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév - 9:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév - 21:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév - 18:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév - 16:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév - 14:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév - 14:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév - 13:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév - 12:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév - 11:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév - 10:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév - 9:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév - 21:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév - 20:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév - 19:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév - 18:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév - 17:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév - 16:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév - 14:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév - 21:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév - 20:01

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév - 15:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév - 4:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév - 15:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév - 9:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév - 10:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév - 9:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév - 8:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév - 7:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév - 0:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév - 19:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév - 18:58

DERNIERS SUJETS


[Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Partagez
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par COLLEMANT Dominique le Lun 9 Mar - 13:00

Merci pour ces belles photos en noir et blanc.
Bien cordialement.
Bill



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
PASTRE ROBERT
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 70

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par PASTRE ROBERT le Ven 13 Mar - 10:40

Je me rappelle qu'avec le Pipady ou le Cavalas en partant du GEM ou y revenant on passait devant cette grosse masse d'acier qu'était le Jean Bart impressionnant car il y avait de la hauteur vu du remorqueur.
avatar
mario dehaudt
QM 2
QM 2

Age : 58
Mécanicien équipage NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par mario dehaudt le Ven 13 Mar - 15:36


Super les anciennes photos , j' en ai des plus récentes 8 ans .
avatar
boudreure
QM 1
QM 1

Age : 77
Électricien d'armes NON

numero du vauquelin

Message par boudreure le Ven 13 Mar - 17:16



le vauquelin portait bien le numero D 628. c'est la galissonnière qui avait le plus gros numéro D 638.la photo du vauquelin a été prise lors de la refonte asm à brest dans les années 67/68. sur la photo à toulon, il a l'air d'être désarmé (plus de tourelle 1OO mm, de radars et même de chapeaux de cheminéés. c'est peut-être la raison de ce renumérotage. la photo à brest provient du livre "escorteurs d'escadre " de robert dumas et jean moulin, marines éditions.
avatar
JPB46
MATELOT
MATELOT

Age : 73
NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par JPB46 le Sam 14 Mar - 19:47

Toulon au début des années 60.
Quelques photos de 1964.
Matin d'hiver La combattante cherche une place de parking... que de bateaux à cette époque.

Darse MISSIESSY et l'Ile d'Oléron.

Canal Suffren avec au fond le Béarn et les sous-marins.
avatar
JPB46
MATELOT
MATELOT

Age : 73
NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par JPB46 le Sam 14 Mar - 20:12

Toulon au début des années 60.
Quai de l'artillerie (le pied à terre de l'Origny).

Dragueurs côtiers (en cocons ??).

Vue des bassins Vauban.
avatar
Bernard ( nanar )
MATELOT
MATELOT

Age : 69
Missilier équipage NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par Bernard ( nanar ) le Sam 14 Mar - 20:37

belle série JPB ça remonte les souvenirs ... je n'étais pas loin des dragueurs sous cocons auprès de la 3eme ESDRA je crois





Amitiés Bernard GEORGE
avatar
JPB46
MATELOT
MATELOT

Age : 73
NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par JPB46 le Sam 14 Mar - 20:47

Attendons fin de manœuvre d'accostage de LA MINERVE pour appareiller.

Pour Bernard (nanar),
L'ilot Castigneau, avril 64 avec une dizaine d'E.R et pas les D.O de la 3ème Esdra.
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par COLLEMANT Dominique le Dim 15 Mar - 20:34

Pour JPB46
Belles photos souvenirs....
Le canal Suffren avec au fond "le Béarn et la base des sous-marins" comme je les ai connu.
Pour la dernière photo de l'ilôt Castigneau , le bâtiment de gauche n'étais-ce pas l'infirmerie ?
Bien cordialement.
Bill



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Bernard ( nanar )
MATELOT
MATELOT

Age : 69
Missilier équipage NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par Bernard ( nanar ) le Dim 15 Mar - 21:38

je pense ( mais je me trompe sûrement ) à gauche le bâtiment de l'Esdra au centre l'infirmerie et à droite le bâtiment des margats avec le réfectoire au rez de chaussée
bon je ne suis vraiment pas sur ( ma neurone is )





Amitiés Bernard GEORGE
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par COLLEMANT Dominique le Dim 15 Mar - 22:09

OK pour l'infirmerie au milieu .
Bill



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Claude Fefeu
QM 2
QM 2

Age : 80
Détecteur équipage NON

Toulon

Message par Claude Fefeu le Lun 16 Mar - 18:28

La carte postale signée Yvon postée par Dominique le 3 mars a du être prise entre 52 et 55.
On y voit deux choses qui me rappellent de bons souvenirs.
a) le pointu blanc et bleu clair appartenant à un voisin de mes parents et qui m'emmenait parfois à la pêche. départ à 5 h s'il n'y avait pas de vent et on allait mouiller près de l'épave du Strasbourg où le poisson était abondant.
b) l'étrave en bleu sur la droite de la photo. C'est une ancienne vedette de la Royal Navy, saisie par les douaniers en mer pour contrebande de cigarettes et revendue aux enchères pour 200.000 F (anciens bien sûr). je ne sais pourquoi, cette vedette me fascinait.
Souvenirs, souvenirs... j'avais quinze ans.
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par COLLEMANT Dominique le Lun 16 Mar - 21:08

Pour Claude Fefeu
Content de te rappeller de bons souvenirs !!!
C'est une carte postale achetée dans un des bazars du quai en 1964.
Bien cordialement.
Bill



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Bernard Côte
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Radio NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par Bernard Côte le Mar 17 Mar - 6:06

J'ai retrouvé dans mes archives quelques cartes postales de Toulon années 60

(pour la photo en N/B je n'ai pas la date. Les 3 dernières sont des années 60)

Spoiler:

Revue navale du 14 juillet 1958


La rade et le port



Quai Stalingrad


Rond-point Napoléon


Yachts et Bts de guerre




PENSEZ MARINE, PENSEZ PROFOND
avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 60
Radio NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par TUR2 le Mar 17 Mar - 12:19

En espérant ne pas être "pompeux", voici une certaine vision, la mienne , du Toulon que j'ai connu, chacun aura évidemment la sienne...

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans…
Lorsque je suis arrivé, pour la première fois à Toulon, les marins sortaient encore en uniforme.
Les premières sorties dans ce nouveau monde ont été pour moi, qui venais de ma campagne, une découverte impressionnante. Revêtu de la tenue de sortie bleue, je n’osai encore me hasarder dans ce secteur interlope d’une réputation sulfureuse qu’était Chicago. Je contournai, frileusement ce quartier et me bornai, en descendant de la gare à rejoindre la mélusine quai cronstadt .
Pour patienter, je m’attardai parfois au bar du soleil en buvant un chocolat chaud, ou mangeait un de ces délicieux sandwichs chauds, comme seules savent les faire les cabanes à sandwich à Toulon.

Un peu plus tard, ayant perdu cette timidité, j’accompagnai des camarades et partais à la découverte de « la basse ville ».
De nombreux petits restaurants proposaient une carte et des plats à des prix très modiques, à l’heure où le fastfood n’était pas encore de mise, on pouvait manger des plats éxotiques à des prix très abordables, même pour nos maigres bourses.
Mes premiers bulletins de soldes affichaient environ 200 francs. C’est dire qu’ils ne me permettaient pas de me fourvoyer dans des endroits couteux.
Les tentations étaient nombreuses, les bars affichaient des néons de toutes les couleurs. Mais tout se passait à l’intérieur.
Il m’a fallu attendre des années avant d’entrer dans ces établissements. Les patrouilles arpentaient régulièrement les rues, et comme nous étions en tenue, nous rectifions rapidement celle-ci et ajustions nos bachis, la pucelle dans l’axe du nez ,de peur de retenir l’attention du chef de patrouille, et la saluions de la manière apprise au CFM.
Les prostituées tentaient bien de nous aguicher, mais, en dépit de nos fantasmes, nous tracions la route, les poches vides. On regarde mais on touche pas ! Le temps était encore à des maladies dont on pouvait guérir, lorsqu’elles étaient prises à temps, et une volée de plomb bien soignée était pour certain un titre de gloire.
Lors d’escales de batiments étrangers, les marins en goguette, eux, dépensaient sans compter, et comme à Amsterdam, il y en avait des marins qui buvaient et rebuvaient encore. La rue chevalier Paul avait bien besoin d’un nettoyage au petit matin. L’avenue de la République, le boulevard de Strasbourg étaient les frontières de ce monde.

Quelques années plus tard, au retour de campagne, les poches un peu plus pleine, mais en civil cette fois, la tenue n’était plus de mise. Une partie du charme de ces quartiers a disparue , mais l’on pouvait encore s’encanailler au Lucky Bar. Là , dans quelque bar dit mal famé, des entraineuses, jeunes et moins jeunes femmes, dont le maquillage masquait leur vérité, vous tentaient sous des airs de confidence, « tu paie une coupe, chéri ? » mettant en avant leurs atours. Des pistards, menaient des petits groupes, surveillant du coin de l’œil , les plus jeunes pour les ramener dans leurs banettes, raides dématés .
j’entrai alors dans ce club fermé, qui fréquentait, au sortir de l’arsenal, les 5 PD, où l’on pouvait entendre des conversations de campagnards qui parlaient d’escales lointaines, on aurait cru que le ZIZOU, le QUEENS, et Paula étaient au coin de la rue, qu’après le franchissement des passes, de l’autre coté de la presqu’ile de Saint Mandrier, se trouvaient la baie de Diego, celle de Fort de France, FARE UTE ou la Pointe des Galets.Ces discussions continuaient à entretenir nos besoins d’espace, tout comme ce film, 7 jours en mer, que nous avons tous vu .

Toulon est un port et ce mot commence comme une porte, une porte ouverte sur le monde, sur la mer et sur nos rêves. Les souvenirs s’entassent, le temps passe, restent les rêves à réaliser et la porte reste ouverte.
avatar
LEMONNIER
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
DÉTECTEUR NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par LEMONNIER le Mar 17 Mar - 21:22

Voilà , tu as tout dit ! avec mon matricule proche du tien , j'aurai pu écrire la meme chose ! C'est bien celà notre nostalgie ! Merci de la nous faire partager .
avatar
vazeilles
MATELOT
MATELOT

Age : 76
NON

toulon au debut des annees 60

Message par vazeilles le Mar 17 Mar - 22:22

salut a toi TUR2 : a toi pour ce temoignage qui nous ramene a nos belles annees et montre a quel point nous avions un comportement voisin nos reves emplissaient nos tetes et cette chere "royale" nous a permis d'en rejoindre certains ce qui ne fut pas un mince privilege...ainsi bien des annees plus tard ,l'air de TOULON garde pour moi un parfum incomparable ...et meme s'il faut faire de gros efforts pour retrouver des reperes disparus, la rade et ses environs conserve ce melange confus de soleil, de cigales,de pinede,de senteurs de garrigue ,de mimosas , d'arbrousiers ,du ressac aux sablettes ou a pin rolland ,de l'odeur des "pan bagna "de la porte principale et du murmure de la fontaine de la place "puget"et le bruit des verres a la terrasse des "cinq continents"et les "tacato" du branle bas matinal de la pyrotechnie jusqu'au quai d'honneur...et encore ces flots de pompons rouges que vomissaient les chaloupes sur KRONSTADT ,avec sous leurs "bachis" toutes ces tetes emplies de reves a venir ou a faire partager...si c'etait pas du bonheur ca y ressemblait bougrement...et pour moi ce TOULON là ,reste avec moi...ca peut aider a passer les hivers amities
avatar
3eme ligne
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Radio NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par 3eme ligne le Mer 18 Mar - 21:18

En 74, cela faisait déjà 6 ans, qu'on avait l'autorisation de sortir en civil, ce qui fait qu'il n'y avait plus trop de matafs en tenue dans les rues.

Maintenant il n'y en a plus du tout.





"Give blood, play rugby !"
avatar
Bernard ( nanar )
MATELOT
MATELOT

Age : 69
Missilier équipage NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par Bernard ( nanar ) le Mer 18 Mar - 21:23

ben en 69 / 70 pas question de quitter le bord en civil





Amitiés Bernard GEORGE
avatar
vazeilles
MATELOT
MATELOT

Age : 76
NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par vazeilles le Jeu 19 Mar - 11:23

autorisation ,ca dit son nom, a savoir qu'il fallait [i]demander [b]pour sortir en civil et a mon epoque c'etait reserve aux engages et a ceux "au dela" de la duree legale (18 mois) et de toute facon la majorite des appeles etaient bien trop fiers de leur tenue pour l'echanger avec une tenue civile ...mais c'etait y a longtemps .amities
avatar
Sirot Michel
QM 1
QM 1

Age : 72
Timonier NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par Sirot Michel le Jeu 19 Mar - 11:42

La première fois que je suis arrivé à Toulon, venant de Paris où je n'étais jamais sorti de mon "Belleville / Ménilmuch" s'était en décembre 62. La chose qui m'a frappé s'est les palmiers devant la gare. Je n'en avais jamais vu et pour moi c'était le comble de l'exotisme. Je rentrais à l'école des timoniers au Cap Brun, et, bien que nous soyons en peine "guerre" avec les "blousons noirs",mais nous "apprentis" nous ne sortions pour ainsi dire pas, la côte était pour moi le pays de cocagne.
Michel :B1: :banane2:
avatar
jeanmarie83
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Transfiliste NON

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par jeanmarie83 le Jeu 19 Mar - 19:27

l'autorisation de sortir en civil date du 1 janvier 1973 uniquement pour le personnel au dessus de durée legal.
autoristion pour tout le monde pour les voyages en train superieur ou egal à 10h.




avatar
Invité
Invité

TOULON

Message par Invité le Sam 21 Mar - 16:10

Toulon aux temps anciens que j'ai connu.

Gare, à LA RODE, du petit train à voie métrique construit dans les années 1880, mis hors service en 1949.

avatar
Claude Fefeu
QM 2
QM 2

Age : 80
Détecteur équipage NON

toulon années 60

Message par Claude Fefeu le Sam 21 Mar - 17:32

Oui, gare disparue, bombardée et quasiment détruite en 44. Ce train reliait Toulon à Saint Raphael en longeant la côte sur une grande partie du trajet.
Je n'ai évidemment jamais eu l'occasion de le prendre, mais son traçé ayant été transformé en piste cyclabe, c'est assez fréquemment que je l'ai emprunté dans mes jeunes années entre 1952 et 1957.
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Les ports militaires de métropole] TOULON au début des années 60

Message par Joël Chandelier le Sam 21 Mar - 17:56

Claude aurais tu quelques précisions sur le trajet de cette ancienne voie longeant la côte, jusqu'a Hyéres OK mais après passait elle par le Lavandou, Cavalaire et Ste Maxime????
Merci même si tu ne peux m'apporter une réponse
PS: L'atelier Torpilles de St Tropez n'était il pas approvisionné pendant la guerre par une voie ferrée aujourd'hui bien évidemment disparue.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]

    La date/heure actuelle est Sam 24 Fév - 22:03